NANCY, 17 octobre 2013
Nucléaire : de la perception du risque
radiologique à la réalité
Partie 2
MISE EN PERSPECTIVE DES RISQUES LIÉS À
L’EXPOSITION AUX RAYONNEMENTS IONISANTS
Jacques ORGIAZZI
Ancien chef de Service d’E...
DÉCLARATION D’INTÉRÊT - TRANSPARENCE
Membre expert du Conseil Scientifique
Santé & Énergies d’EDF
ÉLÉMENTS DE CONTEXTE ET RAPPELS
18%
8%
4%
3,5%
2,5%
2%
2%
2%
<1%
57%
Tabac
Alcool
Agentsinfectieux
Obésité/Surpoids
Manqued'exercice physique
Expositionau...
FACTEURS DE RISQUE DE CANCER
APRÈS EXPOSITION AUX RI
RAPPELS DES FONDAMENTAUX
Facteurs liés au rayonnement ionisant :
– La...
CAS DU CANCER DE LA THYROÏDE
ET IRRADIATION EXTERNE
LA GLANDE THYROÏDE
trachée
isthme
lobes
lobe
pyramidal
cartilage
thyroïde
12
48 46
118
58
18
9
<10 10-19 20-24 25-29 30-34 35-39 ≥ 40
Années
Nombre
de cas
nombre de sujets : 2 634
âge à l'irradiat...
POINTS ESSENTIELS
1. Risque plus élevé chez la fille que chez le garçon
2. Effet de l’âge - Risque de cancer de la thyroïd...
CAS DU CANCER DE LA THYROÏDE
ET IRRADIATION INTERNE
SITUATIONS ACCIDENTELLES
• Contamination  irradiation interne
• Tcher...
LA GLANDE THYROÏDE
Scintigraphie thyroïdienne
normale
trachée
isthme
lobes
lobe
pyramidal
cartilage
thyroïde
LA GLANDE THYROÏDE
trachée
isthme
lobes
lobe
pyramidal
cartilage
thyroïde
stroma
colloïde
iode
SITUATION ACCIDENTELLE :
LA CONTAMINATION INTERNE
Inhalation d’isotopes radioactifs … de l’iode
Ingestion d’aliments conta...
Le degré d’irradiation
est une fonction inverse
du volume de la thyroïde
15-20 g
4-6 g
0,3-2 g
1. Petit volume de la gland...
SITUATION ACCIDENTELLE et RISQUE DE CANCER
DE LA THYROÏDE - TCHERNOBYL
Situation territoires contaminés
– 134/600 personne...
IMPACT SUR LA THYROÏDE
Doses estimées à la thyroïde
• Populations contaminées : < 0.05 mGy à >2 Gy
• Enfants :
• Moyenne à...
From Cardis E et al., J Natl Cancer Inst, 2005; 97: 724
KI post-accident
Non
Oui
Riche
3,5
1,1
Pauvre
10,8
3,3
Iode enviro...
AUTRES EFFETS SANITAIRES
Leucémies
• Chez les enfants
• Pas d’augmentation de l’incidence de leucémie induite par
irradiat...
TCHERNOBYL et RISQUE DE CANCER DE LA
THYROÏDE – EN FRANCE
0,2 1,5
Incidence cancer papillaire / 105 personnes
Calvados Bas...
LA FRÉQUENCE DU CANCER DE LA THYROÏDE
AUGMENTE DANS LE MONDE … CONTROVERSE !
• Incidence mondiale x 2-3 chez les adultes d...
• Séïsme de force 9.0
• Tsunami - 7 vagues successives
• Inondation de 561km2
• 25 000 victimes (personnes décédées ou dis...
Tchernobyl
Fukushima
From : Shunichi Yamashita - Fukushima Medical University « Fukushima Nuclear Power Plant Accident and...
SYSTÈME DE SURVEILLANCE - MAI 2011
Surveillance de base des 2 millions de résidents de Fukushima
Surveillance ciblée :
• T...
Du 9.10.2011 au 31.03.2012
38 114 sujets échographiés
- Gr. A: 99,5%: normalité ou nodule<5 mm, kyste<20 mm
- Gr. B: 0,5%:...
L’ESSENTIEL À RETENIR
• Meilleur dépistage des cancers thyroïdiens
• La thyroïde est radio-sensible avant l'âge de 15 ans
...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Part2 Nucléaire : de la perception du risque radiologique à la réalité

813 vues

Publié le

La mise en perspective des risques liés à l'exposition des rayonnements ionisants
Pr Jacques Orgiazzi, Ancien chef de service d’endocrinologie Centre hospitalier Lyon Sud, Hospices Civils de Lyon, Université Claude Bernard Lyon 1

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
813
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Part2 Nucléaire : de la perception du risque radiologique à la réalité

  1. 1. NANCY, 17 octobre 2013 Nucléaire : de la perception du risque radiologique à la réalité Partie 2
  2. 2. MISE EN PERSPECTIVE DES RISQUES LIÉS À L’EXPOSITION AUX RAYONNEMENTS IONISANTS Jacques ORGIAZZI Ancien chef de Service d’Endocrinologie Centre Hospitalier Lyon-Sud Hospices Civils de Lyon et Université Claude-Bernard Lyon 1
  3. 3. DÉCLARATION D’INTÉRÊT - TRANSPARENCE Membre expert du Conseil Scientifique Santé & Énergies d’EDF
  4. 4. ÉLÉMENTS DE CONTEXTE ET RAPPELS
  5. 5. 18% 8% 4% 3,5% 2,5% 2% 2% 2% <1% 57% Tabac Alcool Agentsinfectieux Obésité/Surpoids Manqued'exercice physique ExpositionauxUV Traitementshormonaux Expositionsprofessionnelles Rayonnementsionisants Autres causes LES FACTEURS DE RISQUE DE CANCER Académie de Médecine 2007
  6. 6. FACTEURS DE RISQUE DE CANCER APRÈS EXPOSITION AUX RI RAPPELS DES FONDAMENTAUX Facteurs liés au rayonnement ionisant : – La dose – Autres facteurs physiques (nature, débit de dose) Facteurs liés à l’individu : – Jeune âge à l’exposition – Organe irradié, notamment la thyroïde
  7. 7. CAS DU CANCER DE LA THYROÏDE ET IRRADIATION EXTERNE
  8. 8. LA GLANDE THYROÏDE trachée isthme lobes lobe pyramidal cartilage thyroïde
  9. 9. 12 48 46 118 58 18 9 <10 10-19 20-24 25-29 30-34 35-39 ≥ 40 Années Nombre de cas nombre de sujets : 2 634 âge à l'irradiation < 16 ans nombre de cancers thyr. : 309 Nombre de cancers thyroïdiens radio-induits en fonction du délai d'apparition IRRADIATION EXTERNE - DÉLAI D’APPARITION APRÈS RADIOTHÉRAPIE (Schneider A.B., JCEM, 1993) < 10 10-19 20-24 25-29 30-34 35-39 40 12 48 46 118 58 18 9
  10. 10. POINTS ESSENTIELS 1. Risque plus élevé chez la fille que chez le garçon 2. Effet de l’âge - Risque de cancer de la thyroïde 3. Chronologie de la survenue du cancer 4. Relation dose-risque de cancer • risque significatif pour dose  100 mGy • relation linéaire entre 0,1 et 5 Gy • au-delà, stabilisation puis diminution du risque • excès de risque pour une irradiation reçue avant l’âge de 15 ans → 7,7 (IC 95% : 2,1 – 28,7) par Gy
  11. 11. CAS DU CANCER DE LA THYROÏDE ET IRRADIATION INTERNE SITUATIONS ACCIDENTELLES • Contamination  irradiation interne • Tchernobyl • Fukushima • Comparaison Tchernobyl et Fukushima
  12. 12. LA GLANDE THYROÏDE Scintigraphie thyroïdienne normale trachée isthme lobes lobe pyramidal cartilage thyroïde
  13. 13. LA GLANDE THYROÏDE trachée isthme lobes lobe pyramidal cartilage thyroïde stroma colloïde iode
  14. 14. SITUATION ACCIDENTELLE : LA CONTAMINATION INTERNE Inhalation d’isotopes radioactifs … de l’iode Ingestion d’aliments contaminés • Lait • Végétaux cultivés en plein air • Aliments marins si milieu contaminé
  15. 15. Le degré d’irradiation est une fonction inverse du volume de la thyroïde 15-20 g 4-6 g 0,3-2 g 1. Petit volume de la glande 2. Réplication cellulaire très active dans l’enfance → exposition accrue de l’ADN ? En revanche, taux de réplication très faible chez l’adulte LA THYROÏDE DE L’ENFANT: L’ORGANE LE PLUS SENSIBLE À L’ACTION CANCÉROGÈNE DES RADIATIONS IONISANTES
  16. 16. SITUATION ACCIDENTELLE et RISQUE DE CANCER DE LA THYROÏDE - TCHERNOBYL Situation territoires contaminés – 134/600 personnels présents, gravement irradiés (0.8-16 Gy corps entier) • 28 sont morts dans les 3 mois – 2 millions d’enfants vivaient dans les régions contaminées par les iodes radioactifs • Dose à la thyroïde > plusieurs centaines de mGy – Inhalation et contamination alimentaire, carence en iode Facteurs d’aggravation • Nature de l’accident • Carence en iode de la population • Absence de gestion de crise • Contexte d’instabilité politique ex URSS 0,2 1,5
  17. 17. IMPACT SUR LA THYROÏDE Doses estimées à la thyroïde • Populations contaminées : < 0.05 mGy à >2 Gy • Enfants : • Moyenne à 0.58 Gy, médiane à 0.23 Gy • Avec doses individuelles jusqu’à 33 Gy • Doses plus élevées en milieu rural qu’urbain à niveau similaire de contamination (carence iodée et alimentation) Bilan 2010 – 2012 • Depuis 1990 :  7 000 jeunes contaminés ont développé un cancer de la thyroïde (âge < 18 ans lors de l’accident) • Risque plus élevé pour les enfants les plus jeunes • Risque augmenté selon la dose d’irradiation délivrée à la thyroïde • Risque non augmenté pour les personnes nées plus d’un an après l’accident
  18. 18. From Cardis E et al., J Natl Cancer Inst, 2005; 97: 724 KI post-accident Non Oui Riche 3,5 1,1 Pauvre 10,8 3,3 Iode environnement OR de cancer / dose de 1 Gy RISQUE DE CANCER THYROÏDIEN ET CONTAMINATION PAR IODE RADIOACTIF: IMPACT DU STATUT EN IODE Etude cas-témoin Biélorussie et Russie Un environnement optimal en iode ainsi qu’un apport d’iode au moment de la contamination protègent des effets délétères des RI
  19. 19. AUTRES EFFETS SANITAIRES Leucémies • Chez les enfants • Pas d’augmentation de l’incidence de leucémie induite par irradiation durant les 5 années post-accident European Childhood Leukaemia-Lymphoma Study (ECLIS) - registres Europe, études nationales Russie et Biélorussie • Autres études : données contradictoires (Ukraine +; Biélorussie ; Russie 0) • Chez les adultes • Sur-risque (non significatif) de leucémie lymphoïde chronique et non- lymphoïde chronique ? Autres conséquences : Cataracte, conséquences psychologiques et sociales, pathologies cardiovasculaires, …
  20. 20. TCHERNOBYL et RISQUE DE CANCER DE LA THYROÏDE – EN FRANCE 0,2 1,5 Incidence cancer papillaire / 105 personnes Calvados Bas Rhin 1982-86 1.59 (0.9-2.2) 1.36 (0.9-1.8) 1987-91 3.68 (2.7-4.6) 1.43 (0.9-1.9) 1992-96 6.81 (5.6-8.0) 2.70 (2.1-3.3) IRRADIATION THYROÏDIENNE MAXIMALE Adulte 0,5 - 2 mGy 5 ans 6,5 - 16 mGy < 0,2 mSv 0,6 mSv 0,8 mSv 1,5 mSv
  21. 21. LA FRÉQUENCE DU CANCER DE LA THYROÏDE AUGMENTE DANS LE MONDE … CONTROVERSE ! • Incidence mondiale x 2-3 chez les adultes depuis les années 70, sans accroissement de la très faible mortalité • Mais, variations géographiques majeures (pays « développés » +++) • Augmentation surtout des « petits cancers » (< 2cm de diamètre) Pourquoi cette augmentation ? • La « sur-médicalisation » (?) • Forte prévalence (36%) de petits cancers latents de la thyroïde ( données des examens autopsiques systématiques) • Dépistage « trop sensible » conduisant à une prise en charge excessive • Facteurs favorisants ? • Radiations (retombées ? médicales diagnostiques, scanners et autres examens radiologiques ?) • Xénobiotiques ? • Obésité, stéroïdes sexuels, parité • Susceptibilité individuelle ?
  22. 22. • Séïsme de force 9.0 • Tsunami - 7 vagues successives • Inondation de 561km2 • 25 000 victimes (personnes décédées ou disparues) Drame de Fukushima 11 mars 2011
  23. 23. Tchernobyl Fukushima From : Shunichi Yamashita - Fukushima Medical University « Fukushima Nuclear Power Plant Accident and Comprehensive Health Risk Management “ 2013 COMPARAISON TCHERNOBYL - FUKUSHIMA : DOSE À LA THYROÏDE CHEZ LES ENFANTS Mean: 580mSv Maximum 35 mSv but almost all less than 1mSV
  24. 24. SYSTÈME DE SURVEILLANCE - MAI 2011 Surveillance de base des 2 millions de résidents de Fukushima Surveillance ciblée : • Thyroïdienne par échographie de 360,000 sujets de 0-18 ans lors de l’accident • Bilan médical complet des 210,000 sujets évacués au total • Bilan psycho-social des mêmes sujets • Suivi des 16 000 femmes enceintes et allaitantes au moment de l’accident
  25. 25. Du 9.10.2011 au 31.03.2012 38 114 sujets échographiés - Gr. A: 99,5%: normalité ou nodule<5 mm, kyste<20 mm - Gr. B: 0,5%: nodule >5 mm - Gr. C: 0%: lésion sérieuse Gr. B: 186 sujets - ponction-biopsie indiquée chez 76  12 cas suspects ou malins  cancer confirmé chez 12/12 SURVEILLANCE DE LA THYROÏDE
  26. 26. L’ESSENTIEL À RETENIR • Meilleur dépistage des cancers thyroïdiens • La thyroïde est radio-sensible avant l'âge de 15 ans • Le risque de cancer de la thyroïde – est dépendant de la dose délivrée à la thyroïde – est dépendant de l’âge à l’exposition • Pas d'effet cause-effet thyroïdien décelable pour des doses < à 100 mSv • En cas d’accident nucléaire : prévention de l'irradiation par prise d'iodure de potassium, une mesure simple et efficace

×