BELGISCH ONTWIKKELINGSAGENTSCHAP
La Belgique est le 1er partenaire de
coopération gouvernementale du
Burundi, en termes de...
BELGISCH ONTWIKKELINGSAGENTSCHAP
COOPÉRATION BELGIQUE - BURUNDI
Population : 10 millions
Superficie : 26.338 km²
(0,86 foi...
BELGISCH ONTWIKKELINGSAGENTSCHAP
Une tendance croissante du
volume des PIC
COOPÉRATION BELGIQUE - BURUNDI
Une continuité d...
BELGISCH ONTWIKKELINGSAGENTSCHAP
COOPÉRATION BELGIQUE - BURUNDI
Un engagement étalé dans le temps Une croissance continue ...
BELGISCH ONTWIKKELINGSAGENTSCHAP
Agriculture et développement
économique
Le développement économique et la
création d’empl...
BELGISCH ONTWIKKELINGSAGENTSCHAP
COOPÉRATION BELGIQUE - BURUNDI
Gouvernance
En application des principes d’intervention
da...
BELGISCH ONTWIKKELINGSAGENTSCHAP
Des collaborateurs compétents
Les compétences nationales sont
valorisées par le recruteme...
COOPÉRATION BELGIQUE - BURUNDI
Complémentarité et collaboration avec les autres
acteurs belges
Les ONG belges
• Avocats sa...
COOPÉRATION BELGIQUE - BURUNDI
Mobilisation de financements complémentaires d’autres
bailleurs
Du Global Partnership Educa...
COOPÉRATION BELGIQUE - BURUNDI
Encouragement du secteur privé
Facilitation de l’investissement en
matière d’intensificatio...
COOPÉRATION BELGIQUE - BURUNDI
Pour un impact durable
Des investissements de long terme, se
focalisant sur la qualité (exe...
PAIOSA (2009-2017)
Contribuer de manière durable à la
réduction de la pauvreté et soutenir la
croissance économique du Bur...
PAISS (2011-2019)
L’intervention vise à soutenir le Ministère
de la Santé Publique et de la Lutte contre
le SIDA (MSPLS). ...
AFPT (2012-2017)
Permettre aux jeunes et aux adultes
d’acquérir des compétences techniques et
professionnelles adaptées au...
AICPJ (2012-2016)
Renforcer l’État de droit à travers un cadre
institutionnel approprié de la justice.
L’équité, la crédib...
PROGRAMME PAVAGE (2009-2015)
Les chantiers à haute intensité de main
d’œuvre permettent une insertion socio-
économique de...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Présentation du Programme CTB Burundi - Jan 2015

1 199 vues

Publié le

Présentation des projets et activités de la CTB Burundi, l'Agence Belge de Développement qui exécute le programme de coopération gouvernementale pour le compte de l'Etat belge

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 199
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
15
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Présentation du Programme CTB Burundi - Jan 2015

  1. 1. BELGISCH ONTWIKKELINGSAGENTSCHAP La Belgique est le 1er partenaire de coopération gouvernementale du Burundi, en termes de volume, parmi les 8 partenaires. (2013) COOPÉRATION BELGIQUE - BURUNDI Dépenses CTB 2013 34,3 millions € Dépenses CTB 2014 (estimation) 46,5 millions € La Belgique, un partenaire essentiel pour le Burundi La Belgique se positionne comme 3ème bailleur du pays, après la Banque mondiale et l’Union européenne. La part de la Belgique dans l’aide publique au développement au Burundi (496 millions US$ en 2013) est de l’ordre de 13%.
  2. 2. BELGISCH ONTWIKKELINGSAGENTSCHAP COOPÉRATION BELGIQUE - BURUNDI Population : 10 millions Superficie : 26.338 km² (0,86 fois la Belgique) Développement humain : 180ème sur un total de 187 pays Zones d’intervention et données-clés
  3. 3. BELGISCH ONTWIKKELINGSAGENTSCHAP Une tendance croissante du volume des PIC COOPÉRATION BELGIQUE - BURUNDI Une continuité dans les secteurs appuyés 0 20 40 60 80 100 120 140 160 180 200 PIC 2007-2009 PIC 2010-2013 60 150 9 50 Budgetenmillionseuros Complément Budget base 80% mis en œuvre par la CTB 20% avec une mise en œuvre déléguée Chiffres-clés 25 (36%) 11,9 (17%) 10,8 (16%) 16,3 (24%) 5 (7%) Répartition sectorielle PIC 2007-2009 (en millions Euros) AGRICULTURE & DEV ECO SANTE EDUCATION GOUVERNANCE MULTI-SECTORIEL
  4. 4. BELGISCH ONTWIKKELINGSAGENTSCHAP COOPÉRATION BELGIQUE - BURUNDI Un engagement étalé dans le temps Une croissance continue du volume d’exécution annuel Chiffres-clés
  5. 5. BELGISCH ONTWIKKELINGSAGENTSCHAP Agriculture et développement économique Le développement économique et la création d’emploi constituent des priorités du Cadre stratégique de croissance et de lutte contre la pauvreté (CSLP II). La Belgique appuie cet objectif au travers d’un appui conséquent et multidimensionnel au développement du secteur agricole (aménagement hydro- agricole, appui aux organisations de producteurs, aux filières semencières, à la recherche agricole…) ainsi que via le développement socio-économique par le pavage sous une modalité Haute Intensité de main d’oeuvre (HIMO) et travail décent. COOPÉRATION BELGIQUE - BURUNDI Santé L’appui au secteur Santé se décline sous plusieurs volets : appui à l’offre de soins, au développement des ressources humaines, au système de statistiques sanitaires, au développement institutionnel et organisationnel, sous la forme d’une approche Programme. Trois secteurs prioritaires : l’agriculture et le développement économique, la santé, l’éducation Education L’intervention de la Belgique dans le secteur Education se structure autour d’une contribution au Fonds Commun de l’Education (la Belgique assurant également le rôle d’entité de supervision pour le Fonds Commun Education) ainsi que de 2 projets ciblant, d’une part, l’appui à la formation initiale des enseignants et, d’autre part, la formation technique et professionnelle (orientée sur le marché du travail).
  6. 6. BELGISCH ONTWIKKELINGSAGENTSCHAP COOPÉRATION BELGIQUE - BURUNDI Gouvernance En application des principes d’intervention dans les Etats Fragiles et tenant compte du nexus Sécurité et Développement, la Belgique œuvre au renforcement de l’Etat (State Building), notamment dans les domaines de la Justice et de la Police afin de permettre aux justiciables et citoyens burundais d’accéder à des services plus professionnels, de faire valoir leurs droits, et de construire progressivement l’indépendance et les mécanismes adéquats de redevabilité et de transparence de ces systèmes. Un thème prioritaire: la gouvernance
  7. 7. BELGISCH ONTWIKKELINGSAGENTSCHAP Des collaborateurs compétents Les compétences nationales sont valorisées par le recrutement d’Assistants techniques nationaux et par l’implication des collaborateurs nationaux des institutions partenaires burundaises. Les Assistants techniques internationaux présentent des profils d’expertise variés, tant sur le plan technique que managérial, dans une logique de transfert de compétences. Des Assistants Juniors allient développement de leur expérience professionnelle avec des apports clés pour les partenaires. COOPÉRATION BELGIQUE - BURUNDI Des partenariats avec les institutions publiques belges • le SPF Justice pour la formation des magistrats et l’appui à la Cour suprême • la Police fédérale belge pour la mise en œuvre des concepts de police de proximité et des réformes, dans une approche d’accompagnement par les pairs. Des collaborations avec les universités et les instituts de recherche belges • le Musée Royal d’Afrique centrale pour la réalisation des cartes des sols et cartes géologiques • l’université de Gand pour la réalisation de la carte des sols et l’interprétation des données des enquêtes nationales agricoles Une expertise nationale et internationale
  8. 8. COOPÉRATION BELGIQUE - BURUNDI Complémentarité et collaboration avec les autres acteurs belges Les ONG belges • Avocats sans frontières et RCN Justice et Démocratie dans le secteur Justice, avec l’objectif de déployer une approche holistique et en stimulant le dialogue entre les différents acteurs institutionnels (exemple : le Ministère et les institutions judiciaires avec la société civile). • Caritas (FBSA) dans le secteur agricole, pour pouvoir développer une approche intégrée d’aménagement des marais et bassins versants, s’appuyant sur les domaines d’expertise respectifs de chacun. L’APEFE dans le secteur Education pour une approche multidimensionnelle de renforcement des capacités des filières de la formation technique et professionnelle. FINEXPO dans le cadre des analyses de faisabilité pour l’octroi d’un financement au Burundi pour améliorer la disponibilité énergétique.
  9. 9. COOPÉRATION BELGIQUE - BURUNDI Mobilisation de financements complémentaires d’autres bailleurs Du Global Partnership Education (52,9 millions USD) dans le cadre du Fonds Commun Education : pour lequel la Belgique assume le rôle d’entité de supervision. Du PNUD qui apporte un financement complémentaire au projet Pavage, étant donné l’expertise développée et reconnue de la CTB dans ce domaine et l’intérêt spécifique de l’approche HIMO (Haute intensité de main d’œuvre) – travail décent en matière de développement. De la Suisse qui apporte un co-financement au projet Santé, en réciprocité du financement en coopération déléguée passive accordé par la Belgique. De l’UE – perspective d’opportunité d’un financement complémentaire aux programmes Agriculture et Justice. Des Pays-Bas qui accordent un co-financement au projet Police, pour une mise en œuvre plus efficace et efficiente.
  10. 10. COOPÉRATION BELGIQUE - BURUNDI Encouragement du secteur privé Facilitation de l’investissement en matière d’intensification agricole sur les différents maillons des chaînes de valeur (production mais aussi transformation, commercialisation,…) à destination des entrepreneurs paysans, coopératives agricoles. Incitation à la mise en place de partenariats publics-privés dans le cadre de la formation technique et professionnelle, et d’une approche de formation répondant aux besoins du marché du travail et de l’économie burundaise. Appui à l’entreprenariat développé dans le cadre du Projet d’appui à la formation technique et professionnelle ainsi que du Projet d’appui au développement socio- économique par le pavage. Stimulation de l’économie burundaise au travers des nombreuses commandes publiques découlant de la mise en œuvre du Programme bilatéral.
  11. 11. COOPÉRATION BELGIQUE - BURUNDI Pour un impact durable Des investissements de long terme, se focalisant sur la qualité (exemple : les infrastructures, notamment l’aménagement hydro-agricole de Nyamagana) Appui au développement des stratégies de maintenance pour le programme Santé Appui au renforcement de l’Etat (State Building) dans une approche liant sécurité et développement (cfr : stratégie dans les situations de fragilité) Amélioration des cadres institutionnels, appui au développement organisationnel et renforcement des capacités des différents acteurs
  12. 12. PAIOSA (2009-2017) Contribuer de manière durable à la réduction de la pauvreté et soutenir la croissance économique du Burundi à travers l’augmentation de la productivité des facteurs de production, la valorisation maximale des productions, la diversification des opportunités de revenus, la préservation et le maintien des ressources naturelles et environnementales. Résultats • Construction de la prise d’eau sur la rivière Nyamagana qui permettra d’irriguer environ 4000 ha exploitables par 4.218 cultivateurs • Mise en place d’outils de soutien au financement de l’investissement privé (FIF) et de la recherche agronomique (FOCRA) • 60 projets ont été soutenus et grâce à ce partage du risque, la capacité de négociation des conditions de crédit par les producteurs est augmentée. Il est attendu de ces projets un revenu généré de 221.000 €/an • La Carte des sols du Burundi a été digitalisée • 16 Plans Provinciaux d’Investissement Agricole (PPIA) et 155 cartes thématiques ont été produits pour l’ensemble des 16 provinces du Burundi • Plantation d’environ 5.751.000 plants forestiers et agroforestiers protégeant 4.500 ha de terre AGRICULTURE
  13. 13. PAISS (2011-2019) L’intervention vise à soutenir le Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le SIDA (MSPLS). Afin d’améliorer l’ensemble du système de santé, le PAISS appuie cinq aspects : la gouvernance au niveau central, la gouvernance sanitaire périphérique, le développement des ressources humaines, le Système National d’Information Sanitaire ainsi que la gestion et la maintenance des infrastructures et des équipements. Résultats • Mise en œuvre au niveau central du FinancementBasé sur la Performance (FBP) • Élaboration d’une stratégie de financement pour une couverture universelle en concertation avec le secteur de la Protection Sociale. La proportion de la population couverte par une assurance maladie ou un mécanisme de solidarité est passée de 41% en 2012 à 71% en 2013 • Réhabilitation de 3 écoles paramédicales publiques • Réalisation de la cartographie sanitaire de l’ensemble du territoire • Mise à l’échelle nationale de la stratégie plainte-traitement • Système de référence/contre-référence : à Kirundo et Muramvya, le nombre de patients transférés d’urgence vers les hôpitaux de district est passé de 1746 en 2012 à 3512 en 2013 SANTE
  14. 14. AFPT (2012-2017) Permettre aux jeunes et aux adultes d’acquérir des compétences techniques et professionnelles adaptées aux besoins de l’économie locale, nationale, régionale et internationale. FIE (2011-2016) Contribuer à l’amélioration de la qualité de l’enseignement au Burundi. Résultats • Réhabilitation et construction de 4 centres de formation professionnelle et technique disposant de l’équipement nécessaire pour 7 filières • Les effectifs des 4 centres de formation appuyés ont été multipliés par 6 • Renforcement des capacités des membres des cellules d’insertion (10 cellules) • 87 fiches filières identifiées suite à une étude sur l’adéquation emploi- formation Résultats • 120 conseillers pédagogiques renforcés • Référentiel de métier, de compétences, de formation et d’évaluation pour la formation initiale des enseignants du primaire • Référentiel de compétences, de formation et d’évaluation pour les sections de l’enseignement secondaire général EDUCATION
  15. 15. AICPJ (2012-2016) Renforcer l’État de droit à travers un cadre institutionnel approprié de la justice. L’équité, la crédibilité et l’efficacité de la justice pénale rendue et administrée par les institutions judiciaires et pénitentiaires sont améliorées, notamment pour les prévenus, les détenus et les mineurs en conflit avec la loi et pour les victimes de violences basées sur le genre. Résultats • Appui technique aux magistrats de la Cour Suprême du Burundi, notamment via le partenariat noué avec la Cour de Cassation de Belgique et le Service Public Fédéral Justice belge • Prononcés sous 48h, après passage en audience, des arrêts de cassation de la Cour Suprême par rapport à plusieurs mois auparavant • En appui au Centre de Formation Professionnelle de la justice (CFPJ) : organisation du premier concours de recrutement pour les magistrats burundais. 66 magistrats suivent pour la première fois une formation initiale d’une année • En 4 ans, plus de 10.000 personnes ont vu leur durée de détention diminuer • Accès en moins de 5 minutes aux dossiers judiciaires grâce à une refonte de l’archivage • Construction et équipement du nouveau bâtiment de la Cour Suprême à Bujumbura (en cours, attendu pour avril-mai 2015) JUSTICE
  16. 16. PROGRAMME PAVAGE (2009-2015) Les chantiers à haute intensité de main d’œuvre permettent une insertion socio- économique des apprenants issus des communes et réhabilitent de façon durable le réseau routier. Le programme pavage promeut le travail décent et met en place un système de collecte des déchets solides. Résultats • Construction de 43 km de routes pavées et 2 km de caniveaux • Emploi de 3288 bénéficiaires directs via les chantiers-écoles de pavage • Les formations professionnelles et les bourses d’installation ont permis à plus de 600 apprenants de lancer leur activité professionnelle • Avec un taux de couverture actuel de 30%, 60 000 personnes bénéficient d’un système de collecte des déchets communal adapté au contexte des communes périphériques et défavorisées • Sur les communes Nord de Bujumbura, plus de 52 % de la main d’œuvre sont des femmes sur les chantiers écoles PAVAGE

×