Mobilité sexuée
et enjeux sociaux
Claudine Lienard
Journée d’étude du Conseil wallon de
l’Egalité entre Hommes et Femmes
«...
Introduction
2
• Une parole située :
1. L’Université des Femmes asbl : www.universitedesfemmes.be
2. La recherche : mobili...
3
1.La variable « sexe » révèle une mobilité inégale
• dans les modes de déplacement
• en général
• en transports en commu...
Marche Vélo Vélomo
-teurs
Motos
Train Bus Tram
Métro
Autre Voiture
conductrice
conducteur/
Voiture
passager/
passagère
Fem...
5
• Les femmes
– marchent davantage
(BELDAM 2010 : pas de distinction selon le sexe)
– utilisent plus les transports colle...
6
Globalement, en Europe,les femmes représentent 2/3 des
utilisateurs des transports publics urbains
CENTRE D’ÉTUDES FRAN...
• Les femmes deviennent pro-voiture :
– Rejet des transports en commun
(dépendance aux offres, inconfort et promiscuité, s...
• Mode le plus sexué : modèles F/H différents
• Moins utilisé par les femmes
(BELDAM 2010 données W : 4,9 % H 2,3% F)
– Di...
Les motifs des déplacements
9
10
• Les hommes se déplacent davantage plus
loin et dans le cadre de leur emploi
• Les femmes se déplacent davantage pour
– L...
12
70% des enfants emmenés en voiture à l’école (85% des enfants)
le sont par leur mère contre 16% par leur père et 8% par...
• Davantage les femmes (30%) que les hommes (26%)
mentionnent n’avoir fait aucun déplacement « longue
distance » au cours ...
14
La variable « sexe » appliquée à la mobilité :
Les données et études dessinent
•une mobilité des hommes plus directe, p...
15
2. Les incidences sur quelques enjeux sociaux
• La localisation des fonctions conditionne
différemment la mobilité des ...
• « Quand on aborde la question de l’aménagement du territoire, 
on parle de l’organisation des transports, des équipement...
• Choix du lieu d’habitat :
Les ménages peuvent s’éloigner des agglomérations
urbaines parce que les femmes adaptent leur ...
• Les enquêtes et les plans mobilité
focalisent sur les déplacements domicile –
travail
-> cela concerne davantage les hom...
Etre mobile conditionne les revenus
• Accéder aux moyens de déplacement …
– Permis de conduire : 78% de femmes contre 92%
...
Etre mobile conditionne la socialité
• Accéder aux moyens de déplacement …
–75% de femmes en zones rurales estiment
manque...
• Pouvoir s’éloigner de son quartier permet
– de transgresser les rôles sociaux convenus,
– de tenter des expériences,
– d...
22
3. Coup de sonde dans la participation citoyenne
• Les femmes dans les commissions
communales d’aménagement du territoi...
Les femmes dans les CCATM
23
1/5 des membres des CCATM sont des femmes
(chiffres 2009 – 1/3 des CCATM)
Source : LIENARD Cl...
24
Les femmes sont limitées dans leurs déplacements
et l’accès aux espaces publics
-par des interdictions sociales
-par de...
• Les métiers et fonctions des secteurs de la
mobilité et de l’aménagement du territoire sont
majoritairement occupés par ...
26
4. Des femmes agissent collectivement et
proposent
• Quelques pistes pour réduire les inégalités
dans le champ de la mo...
• Des bureaux du temps
-> rationaliser les temps sociaux pour que la
mobilité permette vraiment de gagner du temps
• Des d...
Sexuer et systématiser les données et observations en
matière de mobilité
Intégrer davantage de femmes dans les métiers ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Mobilité sexuée et enjeux sociaux par Claudine Lienard

3 090 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 090
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2 483
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Mobilité sexuée et enjeux sociaux par Claudine Lienard

  1. 1. Mobilité sexuée et enjeux sociaux Claudine Lienard Journée d’étude du Conseil wallon de l’Egalité entre Hommes et Femmes « POUR QUE MOBILITÉ RIME AVEC ÉGALITÉ (H/F) » Lundi 14 mai 2012 à Liège
  2. 2. Introduction 2 • Une parole située : 1. L’Université des Femmes asbl : www.universitedesfemmes.be 2. La recherche : mobilité/genre, participation citoyenne, interventions associatives • Un exposé en 4 parties : 1. La variable « sexe » révèle une mobilité inégale 2. Incidences sur quelques enjeux sociaux 3. Coup de sonde dans la participation citoyenne 4. Des femmes agissent collectivement et proposent • Mobilité = ? – Les moyens pour circuler – Les raisons de se déplacer – Les liens avec l’aménagement du territoire – La mobilité comme une capacité sociale (la « motilité » du sociologue Vincent Kaufmann)
  3. 3. 3 1.La variable « sexe » révèle une mobilité inégale • dans les modes de déplacement • en général • en transports en commun • en voiture • en vélo • dans les motifs de se déplacer • Indications générales • Impacts sur les trajets
  4. 4. Marche Vélo Vélomo -teurs Motos Train Bus Tram Métro Autre Voiture conductrice conducteur/ Voiture passager/ passagère Fem mes 17,22 % 6,78 % 1,30 % 1,60 % 4,34 % 1,66 % 0,71 % 43,11 % 23, 27 % Hom mes 14,93 % 6,54 % 2,30 % 1,29 % 3,57 % 1,65 % 2,04 % 55,24 % 12,35 % 4 Source : Enquête sur la mobilité quotidienne des Belges – 1999 - FUNDP Les modes de déplacement
  5. 5. 5 • Les femmes – marchent davantage (BELDAM 2010 : pas de distinction selon le sexe) – utilisent plus les transports collectifs (confirmé par BELDAM 2010 pour les usages réguliers) – utilisent moins le vélo (BELDAM 2010 données W : 4,9 % H 2,3% F) – sont plus souvent passagères dans la voiture (BELDAM 2010 : 12% H 17% F usage 5jours/semaine) • Les hommes – utilisent plus les véhicules motorisés individuels (BELDAM 2010 : voiture : 45% H 32% F) – sont plus souvent au volant en voiture (BELDAM 2010 : 25% des H ne sont jamais passagers contre 17% des F) Les modes de déplacement
  6. 6. 6 Globalement, en Europe,les femmes représentent 2/3 des utilisateurs des transports publics urbains CENTRE D’ÉTUDES FRANÇAIS SUR LES RÉSEAUX, LES TRANSPORTS, L’URBANISME ET LES CONSTRUCTIONS PUBLIQUES, La mobilité quotidienne des femmes. Différente? Durable ?, CERTU/GrandLyon communauté urbaine, Lyon, 2005. NB : Près de la moitié des Wallons ne montent jamais dans un transport en commun et, dans les utilisateurs, les H (14%) dépassent de peu les F (13%) - Enquête BELDAM 2010 Une des raisons pointées par les femmes : Les maris peuvent mieux contrôler leurs déplacements SNICK Anne, «Indicateurs de pauvreté et d’exclusion sociale. Quelle pertinence pour les femmes défavorisées?», in Coulisses/n n°1, mars 2006, pp.21-24. La non-détention d’un permis de conduire : 1 ménage sur 3 n’a pas de voiture, 74 % des hommes ont un permis contre 60 % des femmes Enquête BELDAM 2010. Les modes de déplacement TRANSPORTS EN COMMUN
  7. 7. • Les femmes deviennent pro-voiture : – Rejet des transports en commun (dépendance aux offres, inconfort et promiscuité, saleté, insécurité) – Préférence pour la voiture (impression / espoir de gain de temps, liberté et autonomie, espace à soi / de détente, souvenirs heureux familiaux / amoureux) ESPINASSE Catherine, BUHAGIAR Peggy, Besoins et stratégies des femmes pro-voiture, Club Innovations Transports des Collectivités, 2003 (site www.innovations-transports.fr) • Le marché répond : – Modèles de voitures destinés aux femmes – Publicité ciblée sur les femmes – Sites internet dédiés à la voiture au féminin • Véhicules professionnels : – 74% des hommes de plus de 35 ans disposent d’une voiture de fonction – 63% des femmes interrogées se sont vu imposer leur voiture de fonction et 57% préfèreraient une augmentation salariale. Enquête IPSOS réalisée en France entre avril et mai 2002 7 Les modes de déplacement AUTOMOBILE
  8. 8. • Mode le plus sexué : modèles F/H différents • Moins utilisé par les femmes (BELDAM 2010 données W : 4,9 % H 2,3% F) – Difficile pour accompagner des personnes – Difficile pour transporter des courses – Fragile dans la circulation -> des programmes spécifiques de remise en selle destinés aux femmes (Pro vélo) • Pourtant, historiquement, la bicyclette – a ouvert aux femmes le milieu du sport – a changé leur code vestimentaire (abandon du corset, pantalon) – a permis aux femmes d’échapper à leur chaperon et de reporter sur les pères la charge des enfants BABILOTTE Ingrid, Le siècle de la bicyclette. De l’émancipation des femmes à Vélib’: usages sociaux et enjeux économiques du vélo, des origines au début du XXIe siècle, conférence de Cliopéa, Association des doctorants d’Histoire de l’Université Paris1 Panthéon- Sorbonne, Paris, 22 décembre 2009. 8 LE VELO Les modes de déplacement
  9. 9. Les motifs des déplacements 9
  10. 10. 10
  11. 11. • Les hommes se déplacent davantage plus loin et dans le cadre de leur emploi • Les femmes se déplacent davantage pour – L’accompagnement de personnes – L’approvisionnement de la famille 11 INDICATIONS GENERALES Les motifs de déplacement
  12. 12. 12 70% des enfants emmenés en voiture à l’école (85% des enfants) le sont par leur mère contre 16% par leur père et 8% par les grands-parents Enquête de Touring - 2009 Les motifs de déplacement
  13. 13. • Davantage les femmes (30%) que les hommes (26%) mentionnent n’avoir fait aucun déplacement « longue distance » au cours de l’année écoulée Enquête BELDAM 2010 • Davantage les hommes (22%) que les femmes (14%) font de tels déplacements 13
  14. 14. 14 La variable « sexe » appliquée à la mobilité : Les données et études dessinent •une mobilité des hommes plus directe, plus étendue et davantage axée sur leur occupation professionnelle •une mobilité des femmes conditionnée par leur foyer et leur famille (plus étriquée et séquencée) au point de freiner leur carrière professionnelle  La mobilité est sexuée et conforte la répartition traditionnelle des rôles sociaux (production H / reproduction F)
  15. 15. 15 2. Les incidences sur quelques enjeux sociaux • La localisation des fonctions conditionne différemment la mobilité des H et des F • Etre mobile conditionne • l’accès à l’emploi, à l’éducation, aux loisirs • la participation à la vie sociale • l’émancipation individuelle
  16. 16. • « Quand on aborde la question de l’aménagement du territoire,  on parle de l’organisation des transports, des équipements  sportifs, scolaires et culturels, par exemple. Mais on constate que  le territoire n’est pas conçu pour faciliter la vie des femmes, qui  doivent jongler entre travail et vie de famille ! Dans beaucoup de  villes, on ne pense pas à mettre une garderie près d’une salle de  sport ou d’une école, ce qui permettrait d’éviter des  déplacements superflus. » Sabrine Fourcade, directrice générale de la cohésion sociale et déléguée interministérielle à la famille, aux droits des femmes et à l’égalité entre les femmes et les hommes (France) •Observer les H et les F donnerait une cartographie sexuée des espaces (lieux et trajets) (cfr analyse socioéconomique --> quartiers pauvres, localités prospères). COUTRAS Jacqueline, sociologue spécialiste genre/espaces publics 16 La localisation des fonctions conditionne la mobilité
  17. 17. • Choix du lieu d’habitat : Les ménages peuvent s’éloigner des agglomérations urbaines parce que les femmes adaptent leur vie professionnelle à celle de leur famille (en modifiant leur rythme de travail, leur activité ou en renonçant à des possibilités d’avancement dans leur carrière). ORTAR Nathalie, «La campagne, la maison et les femmes : aux limites des mobilités périurbaines en France», in GAVRAY Claire (sous la direction de), Femmes & Mobilités,  Marcinelle, CORTEXT Jean-Marc Dubray éd., 2007, pp. 221-237. 17
  18. 18. • Les enquêtes et les plans mobilité focalisent sur les déplacements domicile – travail -> cela concerne davantage les hommes • L’implantation de certaines fonctions est moins considérée pour la mobilité : écoles, services, commerces, hôpitaux, loisirs -> cela concerne davantage les femmes 18
  19. 19. Etre mobile conditionne les revenus • Accéder aux moyens de déplacement … – Permis de conduire : 78% de femmes contre 92% des hommes (Source EMD Grenoble 1992-2002) – 14% de femmes en âge de travailler, sans voiture (BODSON Daniel (dir), L’accessibilité des femmes à l’emploi et à la formation  en Brabant wallon : égalité des chances ? L’incidence de la mobilité, Wavre, Cellule de l’égalité des chances de la Province du Brabant wallon, 2006) • … est une condition pour accéder au travail, à la formation -> enjeu économique 19
  20. 20. Etre mobile conditionne la socialité • Accéder aux moyens de déplacement … –75% de femmes en zones rurales estiment manquer d’autonomie surtout le soir et le week-end (WARRANT Françoise, La mobilité des personnes en milieu rural, Assesse, ACRF, 2005) • … est une condition pour rejoindre les lieux de loisirs et participer à la vie sociale 20
  21. 21. • Pouvoir s’éloigner de son quartier permet – de transgresser les rôles sociaux convenus, – de tenter des expériences, – de tester de nouvelles compétences • or les femmes se sentent assignées à leur foyer et ses environs (BULOT Christine, POGGI Dominique, Droit de Cité pour les femmes, Paris, Les éditions de l’Atelier/Les éditions ouvrières, 2004). 21 Etre mobile permet de s’émanciper
  22. 22. 22 3. Coup de sonde dans la participation citoyenne • Les femmes dans les commissions communales d’aménagement du territoire et de la mobilité • Les freins à la participation citoyenne • Construction sociale et représentations mentales • La mobilité : un secteur masculin
  23. 23. Les femmes dans les CCATM 23 1/5 des membres des CCATM sont des femmes (chiffres 2009 – 1/3 des CCATM) Source : LIENARD Claudine, « ’Ça roule, ma poule ?’ Théories et actions collectives de femmes pour la mobilité en Wallonie, Bruxelles, Université des Femmes, 2010
  24. 24. 24 Les femmes sont limitées dans leurs déplacements et l’accès aux espaces publics -par des interdictions sociales -par des représentations mentales : elles se perçoivent comme des proies potentielles dans l’espace public et surestiment les risques -par un sentiment d’inaptitude à affronter ces risques  ce vécu ne se retrouve pas dans la mobilité officielle Quels freins à la participation citoyenne ?
  25. 25. • Les métiers et fonctions des secteurs de la mobilité et de l’aménagement du territoire sont majoritairement occupés par des hommes -> les données restent trop peu sexuées • Des femmes interviennent collectivement pour leur mobilité et cela favorise leur insertion dans les processus d’élaboration des politiques publiques de mobilité -> ces actions sont trop peu encouragées 25 Quels freins à la participation citoyenne ?
  26. 26. 26 4. Des femmes agissent collectivement et proposent • Quelques pistes pour réduire les inégalités dans le champ de la mobilité • Des propositions concrètes de groupes de femmes
  27. 27. • Des bureaux du temps -> rationaliser les temps sociaux pour que la mobilité permette vraiment de gagner du temps • Des diagnostics urbains -> décoder et améliorer les aménagements publics pour augmenter le sentiment de sécurité • Des solutions alternatives de transport -> organiser la solidarité citoyenne pour mieux se déplacer y compris dans les zones rurales • Des collaborations avec les constructeurs -> adapter les modes de transport en impliquant les organisations de femmes pour mieux répondre aux besoins de tous les publics 27 Des groupes de femmes proposent
  28. 28. Sexuer et systématiser les données et observations en matière de mobilité Intégrer davantage de femmes dans les métiers et fonctions des secteurs de la mobilité et de l’aménagement du territoire Soutenir les interventions collectives de femmes en matière de mobilité (constats, propositions, avis) Favoriser la présence des deux sexes dans les dispositifs de la participation politique Intégrer le vécu des femmes dans la mobilité officielle : les femmes vivent et imaginent une mobilité autre. Elles se perçoivent comme des proies potentielles dans l’espace 28 Pistes pour prévenir les inégalités de sexe

×