Interview
Maurice Imbert, consultant en management et
communication, fondateur du Club Procom et
enseignant au CELSA
Site ...
« Les communicants vont devenir bicéphales avec des
compétences numériques et relationnelles »
Selon le benchmark 2014 sur...
attentes des managers. Bien souvent, la phase de recueil des attentes des managers est inexistante ou
artificielle, ce qui...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Interview de maurice imbert « les communicants vont devenir bicéphales avec des compétences numériques et relationnelles

996 vues

Publié le

Selon le benchmark 2014 sur « les compétences en communication managériale à l’heure du digital ? » réalisé par le Club Procom, les outils numériques (intranets, RSE) sont encore « boudés » par les managers. A l’occasion de la présentation des résultats de cette étude le 21 novembre dernier, Madmagz Com’In a interviewé Maurice Imbert, créateur et animateur du Club Procom, sur les raisons de cette « relative indifférence » des managers à l’égard des outils numériques. Sentiment d’infobésité et manque d’adéquation entre ces derniers et les attentes des managers figurent parmi les explications invoquées. Témoignage.

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
996
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
546
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Interview de maurice imbert « les communicants vont devenir bicéphales avec des compétences numériques et relationnelles

  1. 1. Interview Maurice Imbert, consultant en management et communication, fondateur du Club Procom et enseignant au CELSA Site web : ​http://madmagz.com/fr  Blog :​ ​http://comin.madmagz.com/fr  Twitter :​ @MadmagzComIn  Offre : ​http://madmagz.com/fr/journal­interne
  2. 2. « Les communicants vont devenir bicéphales avec des compétences numériques et relationnelles » Selon le benchmark 2014 sur « ​les compétences en communication managériale à l’heure du digital ? » réalisé par le Club Procom, les outils numériques (intranets, RSE) sont encore « boudés » par les managers. A l’occasion de la présentation des résultats de cette étude le 21 novembre dernier, Madmagz Com’In a interviewé Maurice Imbert, créateur et animateur du Club Procom, sur les raisons de cette « relative indifférence » des managers à l’égard des outils numériques. Sentiment d’infobésité et manque d’adéquation entre ces derniers et les attentes des managers figurent parmi les explications invoquées. Témoignage. Maurice Imbert est consultant en management et communication, fondateur du Club Procom et enseignant à l’Université Paris IV La Sorbonne – Le CELSA. Il dirige le pôle management du cabinet Inergie-Groupe Obea et accompagne les entreprises dans leurs démarches de transformation managériale. Selon l’étude 2014 sur « ​les compétences en communication managériale à l’heure du digital ? » réalisée par Procom, l’usage des nouveaux outils numériques par les managers reste encore faible. Vous soulignez notamment un sentiment d’infobésité. Comment expliquez-vous ce phénomène ? Nous assistons à un double phénomène qui peut expliquer la relative indifférence des managers concernant l’utilisation des outils numériques : tout d’abord un flot d’informations ininterrompues submergeant le quotidien des managers, à travers les canaux et outils de communication interne de toute nature. Cette spirale d’information inflationniste, non canalisée, provoque, au mieux, un sentiment de lassitude et au pire, un sentiment de « ras le bol » de la part de managers dont la priorité est l’atteinte d’objectifs opérationnels. Le second phénomène est plus inquiétant, la communication numérique au sein des entreprises n’est pas réfléchie à partir d’une approche globale, qui doit prendre en compte les attentes et besoins des managers, les contenus déjà mis à leur disposition, la complémentarité des différents outils … Bref, un déficit de stratégie de communication intégrant la dimension digitale. La plupart des entreprises ont rajouté une couche numérique au mille-feuilles des outils de communication, sans véritable remise à plat de leurs dispositifs de médias internes. A cet égard, l’outil numérique a supplanté la réflexion globale. Les outils numériques répondent-ils, selon vous, au besoin et enjeux des managers ? Très peu d’outils numériques, au sein des entreprises, correspondent aux attentes et besoins des managers. Un certain nombre d’entreprises se sont fait piéger par la « mode du digital » et ont investi dans des systèmes de communication numérique sophistiqués, conçus par des experts ignorant les Site web : ​http://madmagz.com/fr  Blog :​ ​http://comin.madmagz.com/fr  Twitter :​ @MadmagzComIn  Offre : ​http://madmagz.com/fr/journal­interne
  3. 3. attentes des managers. Bien souvent, la phase de recueil des attentes des managers est inexistante ou artificielle, ce qui engendre des contenus d’une pauvreté affligeante, sans valeur ajoutée, ni utilité pour des managers, en demande de contenus qualitatifs. D’autre part, la demande actuelle des managers est nettement plus portée sur de véritables échanges avec leurs dirigeants et leurs équipes dans des logiques d’entraide, de co-construction et de coopération ou la composante relationnelle est majeure. Plus un manager est derrière l’ordinateur, plus il est seul ! Les communicants et RH déclarent de plus en plus que leur métier évolue vers celui d' “accompagnateur du digital”. Est-ce une réalité, selon vous ? Les fonctions RH et communication sont en mutation permanente. Elles doivent intégrer l’innovation digitale comme un support à leurs missions humaines et sociales, mais surtout, elles doivent accompagner les transformations en innovant sur les champs de l’intelligence collective et relationnel. A ce titre les outils numériques sont incontestablement des accélérateurs. Quant aux rôle d’accompagnateur, l’expérience montre que la fonction RH est encore loin de maîtriser les impacts du digital sur les façons de travailler et de manager. Donc de là à jouer un rôle d’accompagnateur… Par contre, la fonction communication, est plus à même de jouer ce rôle, notamment d’un point de vue des usages et des appropriations, car cette dimension impacte directement son métier. Qu’attend-on des communicants à l’ère du digital ? Et des managers ? Les profils de communicants sont en train d’évoluer très fortement. Les communicants vont devenir bicéphales avec d’un côté, des compétences pointues sur la maîtrise et la gestion des outils numériques et de l’autre une expertise poussé sur les compétences relationnelles. On leur demande à la fois d’être des animateurs de communautés virtuelles et de savoir communiquer et gérer des situations délicates. Les formations actuelles visant à professionnaliser les communicants ne savent pas intégrer ces deux compétences. Ceci entraîne une dichotomie dans la profession : d’un côté, les « technos de la com » et de l’autre, « les coachs de la com ». En ce qui concerne les managers, le digital remet en cause la notion d’autorité hiérarchique au profit d’une autorité relationnelle ; le manager est là pour mettre en relation les uns et les autres, faire travailler des personnes avec des cultures ou des logiques différents. Son rôle est d’être « un architecte relationnel ». Résultats du benchmark 2014 sur « ​les compétences en communication managériale à l’heure du digital ?​» Madmagz Com’In vous est proposé par ​Madmagz​, un site Internet qui permet aux entreprises (Nike, L’Oréal…) de moderniser leur ​journal interne​(liens, vidéos, statistiques…). Pour en savoir plus, cliquez ​ici​. Site web : ​http://madmagz.com/fr  Blog :​ ​http://comin.madmagz.com/fr  Twitter :​ @MadmagzComIn  Offre : ​http://madmagz.com/fr/journal­interne

×