Communiqué de presse 
CESE / Mixité professionnelle / Bâtiment 
Patrick Liébus, Président de la CAPEB, 
remet au CESE un a...
La place des femmes 
dans l’artisanat et dans l’artisanat du bâtiment 
en quelques chiffres clés2 : 
Dans l’artisanat 
 2...
pourra être envisagée dans les accords d’entreprise. Les conditions de travail doivent plus largement être adaptées pour c...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

2014 11-26 cp avis sur la mixité professionnelle cese

91 vues

Publié le

Patrick Liébus, Président de la Confédération des artisans et des petites entreprises du Bâtiment présente un avis sur la mixité professionnelle au Conseil économique, social et environnemental.

Publié dans : Carrière
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
91
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

2014 11-26 cp avis sur la mixité professionnelle cese

  1. 1. Communiqué de presse CESE / Mixité professionnelle / Bâtiment Patrick Liébus, Président de la CAPEB, remet au CESE un avis sur la mixité professionnelle Patrick Liébus, Président de la CAPEB : « Avec seulement 15% des métiers exercés équitablement par les hommes et les femmes, la question de la mixité est clairement un enjeu national. Cet avis a pour but de formuler des propositions pour changer la situation au bénéfice de tous ! Choisir son parcours professionnel en fonction de ses envies et de ses compétences et non de son genre est une question d’égalité entre les individus mais aussi d’efficacité pour les entreprises. » Paris, le 26 novembre 2014 – Alors que le Gouvernement a fait de la mixité des métiers une priorité de la politique de l’emploi, Patrick Liébus, Président de la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) remet ce jour au Conseil économique, social et environnemental (CESE) un avis intitulé « Agir pour la mixité des métiers ». Cet avis propose des leviers et actions en faveur de la mixité de l’emploi, notamment dans le secteur du Bâtiment. La mixité, un enjeu national dans lequel le Bâtiment a un rôle à jouer La mixité, contexte et enjeux - Un métier est dit mixte quand les femmes et les hommes représentent entre 40% et 60% de ses effectifs. Si la mixité a globalement progressé au cours des 30 dernières années (grâce à l’augmentation du travail des femmes, mais aussi avec l’évolution de la structuration des emplois), elle ne concerne encore qu’un petit nombre de métiers. En effet, la très grande majorité des métiers est non mixte (soit très féminins, soit très masculins) : sur les 87 familles professionnelles recensées, seules 13 sont mixtes1. Dans ce contexte, le Premier Ministre a saisi le CESE en juillet dernier afin d’apporter des propositions concrètes pour améliorer la mixité professionnelle en mobilisant les entreprises et les branches professionnelles, avec pour objectif de passer de 12% à 33% de métiers mixtes d’ici 2025. 1 : INSEE, enquêtes Emploi, traitements DARES ; projections CGSP-Dares. Le Bâtiment, un secteur où les hommes sont surreprésentés – Le Bâtiment est l’une des branches très masculine. Par exemple, en 2011, les ouvriers qualifiés du second oeuvre du bâtiment et les ouvriers qualifiés du gros oeuvre du bâtiment figuraient parmi les trois métiers majoritairement masculins contribuant le plus au déséquilibre professionnel entre les femmes et les hommes, avec 2,1% de femmes dans chacun des cas.
  2. 2. La place des femmes dans l’artisanat et dans l’artisanat du bâtiment en quelques chiffres clés2 : Dans l’artisanat  22% des chefs d’entreprises dans l’Artisanat sont des femmes (contre 38% pour l’ensemble de l’économie). La part des femmes a doublé au cours des 30 dernières années. Dans l’artisanat du Bâtiment  11% des salariés du Bâtiment sont des femmes soit 114.984 femmes salariées dans les entreprises artisanales du bâtiment3  +50,1% : c’est l’augmentation de l’effectif féminin dans l’artisanat du bâtiment, entre 2001 et 2012  83,2 % des métiers administratifs et commerciaux sont exercés par des femmes, 8,5% dans les métiers des techniques et d’encadrement de chantier et 8,3% dans la production. (dont 3% de peintres et 1,2% de menuisiers)  6 677 femmes sont en formation initiale contre 7.124 l’an dernier  90% des femmes réussissent leur examen (10 points de mieux que l’ensemble des personnes ayant suivies une formation)4  10% des créations d’entreprise dans le Bâtiment ont été portées par des femmes en 2010, contre 6% en 2006.  21% des effectifs salariés féminins du bâtiment sont des Ingénieurs et Assimilés Cadres 2 : Extrait des Chiffres Clés de l’artisanat du bâtiment 2014, CAPEB 3 : Source : Observatoire des métiers du BTP – chiffres 2011 4 : Source CCCA-BTP / Réseau d’apprentissage du BTP 2013 Pour Patrick Liébus, Président de la CAPEB et auteur de l’avis : « Le Bâtiment est l’un des secteurs où beaucoup reste à faire. La CAPEB a fait de la mixité des métiers du Bâtiment un cheval de bataille : son engagement de longue a permis d’augmenter la part des femmes de 50% entre 2001 et 2012. Nous entendons poursuivre nos initiatives telles que le Concours Conjuguez les métiers du Bâtiment au féminin pour que la mixité devienne une réalité une bonne fois pour toute. » L’avis du CESE : agir en faveur de la mixité à chaque étape de l’orientation et de la vie professionnelle Agir dès l’école contre les stéréotypes sexistes – L’avis du CESE préconise d’agir contre les stéréotypes dès l’école en formant les enseignants à la question de la mixité et en instant sur ce point auprès des élèves notamment en fin de collège, au moment de leur orientation. Continuer la sensibilisation dans le milieu professionnel – Pour continuer ce travail, le Service public de l’emploi pourrait jouer un double rôle en veillant à ce que les offres d’emploi ne soient pas discriminantes et en ne restreignant pas les opportunités d’emploi ou de réorientation des personnes accompagnées. Au sein des entreprises, le CESE propose de nommer un référent « mixité des métiers » pour déconstruire les stéréotypes de genre dans les entreprises. Les femmes intégrant un métier ou une formation marqués par une forte prédominance masculine pourraient aussi être accueillies et accompagnées avec attention. Les branches professionnelles, actrices d’une politique volontariste – Le CESE propose que les branches professionnelles objectivent les compétences requises dans les métiers non mixtes. Les actions de branche en faveur de la mixité des métiers pourraient être recensées et évaluées afin de repérer et promouvoir les bonnes pratiques. Enfin, une meilleure coordination avec l’Éducation nationale permettrait d’adapter l’offre de formation et leur promotion aux enjeux de mixité. Lever les freins à la mixité par les négociations professionnelles– Le travail ou la formation professionnelle en dehors des heures de bureaux traditionnels sont un frein important pour les femmes. Une organisation du travail prenant en compte l’articulation des temps vie privée / vie professionnelle
  3. 3. pourra être envisagée dans les accords d’entreprise. Les conditions de travail doivent plus largement être adaptées pour convenir aux hommes et aux femmes. À long terme, cet investissement est favorable à la performance économique des entreprises. Des actions ciblées envers les PME dans les secteurs non mixtes (dont le Bâtiment) - Les secteurs industriels et techniques (Bâtiment, industries énergétiques et gazières, transports, informatique et télécommunications) sont les secteurs les plus masculinisés. Ils comportent de nombreuses PME. Le CESE propose donc des actions qui les ciblent particulièrement en insistant sur la nécessité de mutualiser les actions afin de ne pas alourdir la gestion des entreprises. Plusieurs actions sont proposées : - valoriser par une campagne grand public les métiers non-mixtes et notamment leurs aspects les plus innovants pour intéresser les potentiel(le)s candidat(e)s, - inciter les observatoires à identifier les besoins de recrutement et à diffuser les bonnes pratiques - promouvoir des objectifs de recrutements mixtes et proposer aux entreprises concernées les outils pour établir des rapports de situation comparés obligatoires. Le rapport propose également des actions ciblées pour que les métiers très féminisés attirent plus les hommes (secteur sanitaire, social et médico-social). Plus d’informations : le discours du rapporteur Patrick Liébus : Télécharger le discours en séance publique du CESE (attention le rapport dans son intégralité sera publié après son adoption sur le site www.lecese.fr) Patrick Liébus est membre du CESE (second mandat en cours) au titre de l’UPA. Il appartient au groupe de l’Artisanat et siège dans la section du travail et de l’emploi. Concours « Conjuguez les métiers du Bâtiment au féminin ! » : la CAPEB engagée depuis 9 ans en faveur de la mixité dans le Bâtiment Ce concours, proposé par la CAPEB en partenariat avec PRO-BTP, le ministère de l’Éducation nationale et celui en charge de l’égalité professionnelle a pour objectif de favoriser et de promouvoir l’accès des femmes aux métiers du bâtiment. L’enjeu est également de valoriser le travail en équipe mixte et la richesse collaborative initiée autour de projets pédagogiques. Il s’adresse aux élèves de 3e, au moment où s’effectue le choix entre filière générale, professionnelle ou technique. Ce type d’initiative, qui permet de sensibiliser le grand public et les professionnels à la question de la mixité, semble porter ses fruits dans l’évolution des mentalités : 90 % des artisans et commerçants de proximité sont favorables à davantage de mixité dans les professions. Ils sont aussi nombreux à considérer que le fait de favoriser l’égalité professionnelle peut profiter économiquement et socialement aux entreprises5. 5 : Enquête réalisée par l’Institut I+C au 1er trimestre 2013 auprès de 4 700 entreprises de l’artisanat et du commerce de proximité. A propos de la CAPEB : La CAPEB, Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment, est le syndicat patronal représentant l’artisanat* du Bâtiment (www.capeb.fr) lequel dénombre : - 370 042 entreprises employant moins de 20 salariés**, soit 98% des entreprises du Bâtiment*** - 699 157 salariés, soit 60% des salariés du Bâtiment -et 69 800 apprentis, soit 81% des apprentis du Bâtiment qui réalisent : - 75 milliards d’euros de chiffre d’affaires, soit 63% du CA du Bâtiment, * Définition d’une entreprise artisanale : une petite entreprise qui peut employer ou non des salariés et qui est inscrite au répertoire des métiers. ** Ce chiffre (370 042) ne comprend pas les 114 372 auto-entrepreneurs inscrits au RSI, dont les 81 203 ayant déclaré un CA selon l’ACOSS *** Ces chiffres sont extraits de la nouvelle publication : « Les chiffres clés de l’artisanat du Bâtiment 2014 » Contacts presse Hopscotch : Isabelle Pestourie – Tél : 01 58 65 10 77 – ipestourie@hopscotch.fr CAPEB : Isabelle Planchais – Tél : 01 53 60 50 00/77/81 et 06 08 56 78 06 -i.planchais@capeb.fr

×