Pôle national jeunes handibasket
Centre fÉdÉral handibasket
Cécile BERNET
Johanna MONCANY
Manon SECAIL
IUT BORDEAUX MONTAI...
AVANT-PROPOS
Pour ce projet tutoré, nous avons dû former des groupes très rapidement. Nous nous
sommes toutes les trois re...
Remerciements
Nous tenons tout d'abord à remercier le Centre Fédéral Handibasket et plus
particulièrement Jean-Marc DEMOUS...
Sommaire
Le handibasket......................................................................................................
Annexe 1 : article drop de béton - De la sueur sur le fauteuil .............................. 50
Annexe 2 : revue de press...
6
Le handibasket
Le handibasket est né sous une forme rééducative après la Seconde Guerre mondiale dans
l'hôpital de Stoke...
7
Selon la nature du handicap, il est attribué à chaque joueur un nombre de point (de 1 à 5). Le
maximum de points autoris...
8
Présentation du pôle national jeune handibasket
Le CREPS (Centre Régional d’Éducation Physique et Sportive), ouvert depu...
9
La Commission des Fédérations de Basket peut recommander des candidats au pôle.
Par ailleurs, les journées événements te...
10
Coordonnées
CREPS BORDEAUX - TALENCE
653 cours de la libération
33405 Talence
05.56.84.48.00
Le CREPS de Bordeaux-Talen...
11
Diagnostic
La demande
Depuis sa création le 1er septembre 2011, le Pôle Fédéral Jeune Handibasket n’arrive
toujours pas...
12
Problèmes à résoudre
Créer toute l’identité visuelle du pôle (logotype, affiche, flyer) dans le but d’avoir en
retour u...
13
Étude concurrentielle
Avant de commencer toute stratégie, un travail de veille est essentiel. Le travail de veille va
r...
14
Structure ES Blanquefort Pôle National Jeune
Handibasket
Équipe ES Blanquefort Centre Fédéral Handibasket
Lieu Blanquef...
15
« De la sueur sur le fauteuil » dans le Sud-Ouest le 4 février. Étant donné que ce n’est qu’un
concurrent global nous a...
16
Entretien avec le partenaire
Le meilleur outil afin de connaître la position actuelle du partenaire n’est autre que le
...
17
DÉMARCHE
RETOURS - RÉSULTATS
 L’affluence aux matchs est-elle importante ?
 Quel est le public présent aux rencontres...
18
PARRAINAGE - PARTENARIAT
COMMUNICATION
 Quels sont vos partenaires ? Participent-ils à la communication de la discipli...
19
Revue de presse
Afin de connaître les actuelles retombées presses, l’outil le plus adapté reste la revue de
presse. En ...
20
Les objectifs
Objectifs de la communication visuelle
Se construire une identité visuelle
Se faire reconnaitre visuellem...
21
Plan d’actions
Communication visuelle
Logotype
Affiche
Flyer
Page Facebook
Communication événementielle
Rencontre sport...
22
Communication visuelle
Diagnostic de la charte graphique
Le Centre Fédéral Handibasket n'a aucune identité visuelle déf...
23
Le logotype
Formes
Nous avons opté pour des formes arrondies, pour mettre l'accent sur le mouvement et la
subtilité. Il...
24
Réseaux sociaux
Nous avons décidé, toujours dans l'objectif de faire connaître l'équipe du Centre Fédéral
Handibasket, ...
25
26
Communication événementielle
Pour l’organisation de la rencontre sportive, nous avons réalisé un dossier d’événement qu...
0
LE 18 OCTOBRE 2014
LE CENTRE FÉDÉRAL
HANDIBASKET
&
LES JSA DE BORDEAUX
RENCONTRE SPORTIVE
AUTOUR DU BASKET
29
SOMMAIRE
1. CONSEIL 30
1.1. DIAGNOSTIC 30
1.2. STRATÉGIE 30
2. CONCEPTION 31
2.1. PHASE CRÉATIVE 31
2.2. PLAN D’ACTION ...
30
1. CONSEIL
1.1.DIAGNOSTIC
Contexte
Le Centre Fédéral Handibasket et les Jeunes Saint-Augustin de Bordeaux ont établi un...
31
Centre Fédéral Handibasket ainsi que les JSA de Bordeaux à la salle Jean DAUGUET de
Bordeaux. Deux matchs vont être org...
32
Identité visuelle de l’événement
Nous avons décidé de faire un mélange de couleurs définissant ces deux équipes. Le Cen...
33
Durant les mi-temps, nous allons mettre une musique d’ambiance afin d’animer les
entraînements et de permettre au publi...
34
3. PRODUCTION
3.1.SÉLÉCTION DES PRESTATAIRES
Pour promouvoir au mieux cet événement, nous allons
réaliser des affiches ...
35
3.2.COORDINATION
Choix des bénévoles
Lors de cette rencontre sportive, un effectif de 13 personnes est nécessaire pour ...
36
Équipe visiteur contre les JSA de Bordeaux
Nous avons choisi de faire appel à l’Union Basket La Rochelle pour
jouer con...
37
3.4.RAYONNEMENT DE L’ÉVÉNEMENT
Réseaux sociaux
Pour promouvoir au mieux cette rencontre sportive, nous allons créer un ...
38
3.5.RÉTROPLANNING
39
3.6.BUDGET
40
TABLE DES ANNEXES
ANNEXE 1 : AFFICHE DE L’EVENEMENT 41
ANNEXE 2 : EVENEMENT FACEBOOK 42
ANNEXE 3 : COMMUNIQUE DE PRESSE...
41
ANNEXE 1 : AFFICHE ET ADAPTATION FLYER DE L’EVENEMENT
42
ANNEXE 2 : ÉVÉNEMENT FACEBOOK
43
ANNEXE 3 : COMMUNIQUE DE PRESSE
COMMUNIQUE DE PRESSE
Mardi 14 octobre 2014
Handibasket et Basket réunis pour une rencon...
44
Bilan général
Les besoins de notre partenaire étant de faire connaître le Centre Fédéral Handibasket
auprès du grand pu...
45
Bilans personnels
Cécile BERNET
Le projet tutoré dès le départ était pour moi, le projet le plus
intéressant de l’année...
46
Johanna MONCANY
Pour ma part, ce projet a été très enrichissant tant au niveau
personnel qu'au niveau de la formation.
...
47
Pour conclure, je garderai un très bon souvenir de cette expérience. D'une part, parce qu'il a
permis de créer entre no...
48
Manon SECAIL
Au départ, les projets tutorés me sont apparus comme assez
flous et complexes. Je ne savais pas vraiment p...
49
Annexes
50
Annexe 1 : Article drop de béton - De la sueur sur le fauteuil
51
Résumé de l’article
« Au rugby, ce sport a emprunté l’impact. Au volley-ball, il a pris la balle et au basket-ball il a...
52
Annexe 2 : revue de presse
Handibasket : un beau bilan
Le 22 mai 2013 – CREPS-aquitaine.fr
Le CREPS Aquitaine fait un p...
53
Handibasket : un beau bilan
22 mai 2013 - CREPS-aquitaine.fr
Après deux années d’existence, le Pôle Handibasket peut se...
54
Ces trois-là ne se quittent pas ! Et ne quittent pas non plus complètement le Pôle...En effet
ils seront partenaires d’...
55
Le Centre Fédéral Handibasket, un pôle ambitieux !
Le 20 novembre 2012 – lesinfosdusport.com
À l’occasion de la troisiè...
56
Le Centre Fédéral Handibasket, un pôle ambitieux !
20 novembre 2012 – lesinfosdusport.com
PRÉSENTATION DU CENTRE FÉDÉRA...
57
 Louis Hardouin, né le 19 novembre 1997, 2 points, club d'origine Meaux
 Hugo Kabansky, né le 27 février 1994, 2 poin...
58
Vidéo d’ouverture du pôle
Le 3 avril 2012 – Un reportage de bloghandicap
Cette vidéo de 7 minutes et 24 secondes, est u...
59
Vidéo d’ouverture du pôle
3 avril 2012 - bloghandicap
Pôle HandiBasket de Talence - www.bloghandicap.com - La Web TV du...
60
Interview d’un jeune du pôle espoirs : Luigi MAKAMBO
Le 5 janvier 2012 – France-Handibasket
Balduzzi réalise une interv...
61
Interview d’un joueur du Pôle Espoirs : Luigi MAKAMBO
Le 5 janvier 2012 – France-Handibasket
Bonjour Luigi, comment vas...
62
Revenons au thème du sport et des objectifs sportifs. Que penses-tu de votre niveau
actuel comparer au niveau du champi...
63
Handisport. L’art et la manière de se reconstruire : un centre fédéral ouvrira ses
portes en septembre au CREPS. Vérita...
64
Handisport, l’art et la manière de se reconstruire : Un Centre Fédéral
Handibasket ouvrira ses portes en septembre au C...
65
Dégager une élite
En filigrane de cette compétition nationale, l'annonce de l'ouverture, à la rentrée prochaine,
d'un p...
66
Annexe 3 : charte graphique
Le logotype
Typographie
Police « Dolce vita », en gras, couleur #DC7228
Couleurs
#1202AD
#F...
67
Les affiches et flyers de l'événement
Titres
Police « Dolce Vita Heavy », gras, couleur #F0620C
Informations
Police « C...
68
Annexe 4 : créations visuelles
Le logo
Avant Après
L’affiche
69
Le flyer
70
ANNEXE 5 : DOSSIER DE PARTENARIAT
8 janvier 2014
RECONTRE SPORTIVE
AUTOUR DU BASKET
71
L’ÉVÉNEMENT
NATURE DU PROJET
Dans un souci de communication, de visibilité et de notoriété, le Centre Fédéral Handibask...
72
aménagées, mais les règles principales restent les mêmes que celles du basket valide, et
c’est une pratique tout aussi ...
73
PRÉSENTATION DÉTAILLÉE DU PROJET
ORGANISATION
Notre partenariat consiste donc à organiser une rencontre sportive autour...
74
Nous voulons aussi utiliser les relations presse. Étant gratuites, elles nous offrent la
possibilité d’être promus sans...
75
PUBLIC CONCERNÉ
En organisant cet événement, nous ne ciblons pas un public spécifique. Nous voulons un
événement qui so...
76
VOS AVANTAGES
En acceptant notre demande de partenariat, de nombreux avantages s’offrent à vous.
Dans un premier temps,...
77
LES RETOMBÉES
Cette proposition de partenariat vous donne le rôle de partenaire ponctuel et de projet. Cela
implique qu...
78
LE CENTRE FéDéral handibasket
Créé à l’initiative de la Fédération Française Handisport et de la Commission Fédérale
Ha...
79
ANNEXE 1
PHOTOS DE LA PROMOTION 2013/2014 DU PÔLE NATIONAL JEUNE
HANDIBASKET
80
ANNEXE 2
PHOTOS DES JOUEURS EN ACTION
Stratégie globale, Centre Fédéral Handibasket
Stratégie globale, Centre Fédéral Handibasket
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Stratégie globale, Centre Fédéral Handibasket

371 vues

Publié le

Le Centre Fédéral Handibasket n'avait pas d'identité visuelle propre à eux. En effet, il dépend du Handisport. L'objectif ici est de développer une stratégie afin de parler du haut niveau présent au CREPS mais également retirer les préjugés.

Cadre : projet étudiant
Année de création : 2014

Publié dans : Sports
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
371
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Stratégie globale, Centre Fédéral Handibasket

  1. 1. Pôle national jeunes handibasket Centre fÉdÉral handibasket Cécile BERNET Johanna MONCANY Manon SECAIL IUT BORDEAUX MONTAIGNE 14 FÉVRIER 2014
  2. 2. AVANT-PROPOS Pour ce projet tutoré, nous avons dû former des groupes très rapidement. Nous nous sommes toutes les trois regroupées car nous avions une envie commune : agir pour une structure en rapport avec le handicap. Après avoir formé notre groupe, nous avons commencé nos recherches pour trouver un partenaire qui pourrait répondre à nos attentes. Plusieurs choix de partenaires s’offraient à nous, nous nous sommes d’abord dirigées vers le Comité Régional Handisport d'Aquitaine. Après avoir eu un entretien avec eux, nous nous sommes rendu compte qu’ils n’avaient aucun besoin en communication. Ainsi nous avons continué nos recherches et nous avons découvert qu’il existait au CREPS (Centre Régional d'Education Physique et de Sport) de Bordeaux, un pôle jeune dédié au handibasket : le Centre Fédéral Handibasket. Nous avons pris rendez-vous avec le responsable administratif Jean-Marc DEMOUSTIER pour lui expliquer notre projet afin d’avoir plus de détails concernant leur structure. N’ayant aucun moyen de communication et n’étant pas mis en lumière par rapport aux autres structures de handisport, nous voulions le Centre Fédéral Handibasket comme partenaire pour les projets tutorés. Le partenaire de notre côté, nous avons pu commencer à chercher par quels moyens de communication nous pourrions les mettre en lumière. Bien que le responsable administratif nous ait limité dans notre champ d’actions, nos professeurs nous ont aidées à cibler nos objectifs et à réaliser ce projet. Nous sommes donc fières de vous présenter ce projet et de vous faire découvrir le handibasket.
  3. 3. Remerciements Nous tenons tout d'abord à remercier le Centre Fédéral Handibasket et plus particulièrement Jean-Marc DEMOUSTIER pour avoir accepté d'être notre partenaire, mais surtout pour avoir été à notre disposition tout au long de notre projet. Nous remercions également Dominique BLIN et Isabelle COUSSERAND-BLIN pour nous avoir accompagnées dans notre projet, mais aussi pour leurs précieux conseils qui nous ont permis de nous améliorer et d'avancer.
  4. 4. Sommaire Le handibasket.................................................................................................................. 6 Présentation du pôle national jeune handibasket................................ 8 Diagnostic......................................................................................................................... 11 Étude concurrentielle .....................................................................................................13 Entretien avec le partenaire.......................................................................................... 16 Revue de presse...............................................................................................................19 Les objectifs..................................................................................................................... 20 Objectifs de la communication visuelle......................................................................20 Objectifs de la communication événementielle....................................................... 20 Plan d’actions ...............................................................................................................21 Communication visuelle......................................................................................... 22 Diagnostic de la charte graphique...............................................................................22 Le logotype........................................................................................................................ 23 Réseaux sociaux................................................................................................................ 24 Communication événementielle.........................................................................26 Bilan général................................................................................................................. 44 Bilans personnels.......................................................................................................45 Cécile BERNET................................................................................................................... 45 Johanna MONCANY.........................................................................................................46 Manon SECAIL................................................................................................................... 48 Annexes............................................................................................................................... 49
  5. 5. Annexe 1 : article drop de béton - De la sueur sur le fauteuil .............................. 50 Annexe 2 : revue de presse ........................................................................................... 52 Annexe 3 : charte graphique......................................................................................... 66 Annexe 4 : créations visuelles....................................................................................... 68 Annexe 5 : dossier de partenariat................................................................................ 70
  6. 6. 6 Le handibasket Le handibasket est né sous une forme rééducative après la Seconde Guerre mondiale dans l'hôpital de Stoke-Mandeville en Angleterre. Aujourd’hui, ce sport est pratiqué en compétition par plus de 25 000 personnes dans 90 pays du monde entier. Des milliers d’autres personnes jouent pour le plaisir dans leurs clubs, écoles et universités. Le basket- ball fauteuil doit son essor dans le monde entier à Sir Ludwig GUTTMAN, le fondateur des Jeux Paralympiques. Cela reste une des disciplines handisport les plus connues car elle est très spectaculaire. Le basket-ball en fauteuil roulant est un sport paralympique officiel depuis les Jeux Paralympiques de Rome en 1960. Malgré les termes « Basket fauteuil », « Handibasket », qui reflètent mal le dynamisme de cette discipline, le handibasket comme le basket valide, demande un effort physique important. Les actions nécessitent de rouler vite, de changer rapidement de direction tout en dirigeant le fauteuil d’une main et en attrapant, lançant ou dribblant le ballon de l’autre main. Ainsi ce sport donne libre cours à une rapidité et une dextérité surprenantes. Le public concerné Paraplégiques, tétraplégiques et assimilés. Amputés et assimilés. Personnes atteintes d'un handicap physique entraînant une perte fonctionnelle. Règlementation Le règlement du Basket-ball en fauteuil est celui de la Fédération Française de Basket-ball (FFBB). Toutefois, certaines adaptations ont été apportées. Elles concernent principalement : La reprise de drible. Il n’existe pas de reprise de drible dans le handibasket. Le marcher, au handibasket le joueur n’a droit qu’à deux poussées de roues lorsqu’il a le ballon sur ses genoux. L'utilisation du fauteuil roulant comme partie intégrante du joueur.
  7. 7. 7 Selon la nature du handicap, il est attribué à chaque joueur un nombre de point (de 1 à 5). Le maximum de points autorisés pour les joueurs en jeu sur le terrain doit se situer entre 14,5 et 16,5 points au niveau national et ne doit pas excéder 14 points au niveau international. Le handibasket en France en quelques dates
  8. 8. 8 Présentation du pôle national jeune handibasket Le CREPS (Centre Régional d’Éducation Physique et Sportive), ouvert depuis 1941 est un centre sportif accueillant 300 jeunes internes dans un choix de 21 activités sportives. Le 1er septembre 2011, le pôle France jeune handibasket voit le jour dans ce centre. Le Handibasket est une discipline qui, malgré l’existence de plusieurs clubs, ne donnent pas la possibilité aux jeunes handicapés d’allier sport et scolarité (sport-étude) comme les jeunes valides de leur âge. Ce pôle unique en Europe, créé par la Fédération Française Handisport avec le soutien du Ministère des Sports, vise à permettre aux jeunes handicapés d’être formés en tant que sportifs de haut-niveau. Le pôle est en effet une structure ministérielle qui assure les entraînements des joueurs. Cependant, une telle structure n’assure pas les compétitions. Donc, d’après la loi associative de 1901, la Fédération Française Handisport a créé une équipe : le Centre Fédéral Handibasket. La participation au championnat national, la sélection future dans des clubs mondiaux, l’entrée en équipe de France et éventuellement les jeux paralympiques, sont les opportunités qu’offre ce pôle pour ces joueurs. En effet, cette structure, à pension complète, permet aux joueurs de s’entraîner tous les jours environ 10 à 12 heures par semaine et de participer à des matchs le week-end. En parallèle, chaque soir ils bénéficient d’un soutien scolaire et d’étude surveillée, chaque joueur suit un cursus scolaire normal dans des établissements extérieurs. Le pôle donne, en plus d’une éducation sportive, une importance fondamentale à l’insertion dans la vie active de ces jeunes. L’objectif pour ce pôle est de faire avancer chaque joueur sportivement, scolairement et de façon citoyenne. Le recrutement Pour intégrer le pôle espoir, il existe plusieurs types de recrutement : Tout au long de l’année, les sélectionneurs et entraineurs se déplacent dans les clubs handibasket de France et des DOM TOM. Ils vont ainsi proposer à un certain nombre de joueurs leur structure et les inviter aux tests de pré-sélection. Les joueurs peuvent aussi déposer une candidature spontanée.
  9. 9. 9 La Commission des Fédérations de Basket peut recommander des candidats au pôle. Par ailleurs, les journées événements telles que « JAP » et « Tournois – 25 » sont des rassemblements où le futur recrutement est à l’honneur. Suite à ces pré-sélections, tous les joueurs seront convoqués dans les locaux du CREPS afin de passer les épreuves de sélections. Le Pôle Handibasket assure à chaque joueur la possibilité, s’ils le souhaitent, de retourner dans leur club d’origine à la fin de leur cursus. Suivant les opportunités proposées durant la totalité de la formation, les joueurs pourront accéder à un niveau plus élevé et ainsi intégrer l’équipe de France de demain. Les ressources Ressources financières Une formation de ce type a bien entendu un coût important. Cependant, la Fédération Handisport et le Pôle d’Excellence a souhaité limiter au maximum les dépenses aux familles des joueurs. Pour se faire, 60% des coûts réels sont pris en charge par la Fédération, les équipements et les matériels divers tels que les maillots, les ballons et les cordes de musculation sont financés par le pôle. À titre indicatif, un simple fauteuil de basket revient à 5000 €, sachant qu’il faut en compter 10 à 12 pour la saison. La participation mensuelle demandée aux familles s’élève à 200 €. La formation dure dix mois, il faut donc compter environ 2000 € à l’année. Ressources humaines Personnel Entraîneur : Frédéric ROELAND Responsable administratif, manager : Jean-Marc DEMOUSTIER Entraineur adjoint : Stéphane BINOT Sélectionneur de l’équipe de France et en charge du pôle : Franck BELLEN Partenaires Réseau scolaire et universitaire pour les horaires aménagés des joueurs. La Fédération Française Handisport.
  10. 10. 10 Coordonnées CREPS BORDEAUX - TALENCE 653 cours de la libération 33405 Talence 05.56.84.48.00 Le CREPS de Bordeaux-Talence se situe au cœur du domaine universitaire donnant une accessibilité simple et multiple. À proximité de la gare SNCF de Bordeaux Saint-Jean et de l’aéroport de Bordeaux Mérignac, le CREPS est à 3 heures de Paris en TGV et à 1 heure d’Orly.  Par la rocade Sortie N°16 Talence Domaine Universitaire, puis parcourir environ 800 m. Le CREPS se trouve au 6ème feu sur la gauche.  Par les boulevards A la Barrière St Genès, direction Bayonne. Prendre le cours Gambetta puis le cours de la Libération. Le CREPS est sur la droite.  De la gare St Jean Prendre la liane 10 de la gare et descendre à l’arrêt "CREPS". De l’aéroport Il existe un service permanent de taxis et une navette qui relie l’aéroport au centre-ville.  Par le tramway Ligne B, arrêt "Doyen Brus".
  11. 11. 11 Diagnostic La demande Depuis sa création le 1er septembre 2011, le Pôle Fédéral Jeune Handibasket n’arrive toujours pas à faire connaître et reconnaître sa discipline qui est le handibasket. En effet, l’idée que le basket fauteuil soit un véritable sport physique de haut niveau n’est pas suffisamment acquis dans l’esprit du grand public. Le simple mot « HANDIBASKET » évoque en général handicap et sous-entend donc « incapacité de ». Ce pôle veut montrer, que le handibasket est aussi impressionnant et physique que le basket-ball. La connaissance même d’un pôle encadrant les joueurs à l’année, n’est pas suffisante extérieurement. En effet, ce pôle est unique à l’échelle européenne, il n’existe aucune structure capable de former les jeunes en haut niveau sportif. Bien évidemment il existe des clubs handibasket partout en France, mais avec seulement un ou deux entraînements par semaine, ici, le pôle propose un sport-étude avec des horaires aménagés pour allier étude et sport. La stratégie de communication (existante) Journal trimestriel interne : « Handisport le mag’ », généralisé dans tous les handisports ne promettant donc pas un article sur le pôle dans chacun de ses exemplaires. Page Facebook avec une moyenne de 3000 vues par semaine. Plaquette explicative sur le fonctionnement du pôle, cependant il n’existe encore aucune distribution. Participation au salon confort-expo pour la présentation de la discipline. Le Pôle Fédéral Jeune Handibasket détient peu de moyens de communication propre à leur structure. En effet, avec un personnel réduit, la communication n’est pas réalisée par des professionnels. Le pôle souhaite donc pouvoir élargir sa cible afin que l’équipe soit connue et reconnue des communications externes sont donc essentielles à réaliser.
  12. 12. 12 Problèmes à résoudre Créer toute l’identité visuelle du pôle (logotype, affiche, flyer) dans le but d’avoir en retour une connaissance et reconnaissance de la part du grand public. Mettre en place un événement sportif dans le but de générer de la rencontre et d’établir un lien de proximité avec un nouveau public. Contraintes Le coût de la formation. Le budget reste un problème essentiel, le pôle pense pouvoir débourser entre 1000 € et 1500 € en communication. Le choix de mettre entre parenthèse le handicap. En effet, les joueurs et les entraineurs ne souhaitent pas évoquer trop fortement le côté handicapé mais mettre en avant le côté sportif de la discipline. Suite à plusieurs interviews et reportages qu’ils ont pu avoir, ils se sont rendu compte qu’il y a toujours aujourd’hui un certain regard de peine et de pitié envers une perte de mobilité. Cibles Le grand public et éventuellement, les personnes sensibles au Handibasket qui pourront ensuite en parler autour d’eux. Objectifs du partenaire Montrer que le Handibasket est un véritable sport. Retirer les aprioris, idées reçues des publics. Faire connaitre l’existence d’une structure jeune handibasket.
  13. 13. 13 Étude concurrentielle Avant de commencer toute stratégie, un travail de veille est essentiel. Le travail de veille va remplir trois grands rôles dans chaque organisation : Anticiper Découvrir Apprendre En effet sans cette étude préliminaire, il serait impossible pour l’organisation de se situer sur le marché et ainsi d’adopter ses stratégies à la demande. La veille concurrentielle Cette veille correspond à la recherche, au traitement et à la diffusion de renseignements relatifs à la concurrence. Il s’agit de surveiller les concurrents directs et indirects, actuels et potentiels. Cette veille va surveiller stratégies, recrutements, relations presse, partenaires et concurrents. Ainsi cela va permettre à l’organisation d’ajuster son argumentation et de mettre en place des stratégies en fonction de la concurrence rencontrée. Concurrence directe Le Centre Fédéral Handibasket n’a pas de concurrence directe. En effet, c’est la seule structure à proposer une telle formation aux jeunes handicapés. Sur le marché du handisport, le sport-étude demande beaucoup d’accompagnement. Et seul ce pôle propose cet encadrement et met en avant l’autonomie des joueurs durant leurs déplacements quotidiens. Concurrence indirecte La concurrence indirecte va correspondre à tous les clubs de handibasket présents dans la région. La concurrence se fera, en particulier, en fonction des propositions de la région mais aussi des coûts et des moyens que peuvent débourser une famille. Le coût de la saison pour l’intégration au Pôle est beaucoup plus important qu’un simple club. Les clubs de handibasket vont proposer des licences plus abordables.
  14. 14. 14 Structure ES Blanquefort Pôle National Jeune Handibasket Équipe ES Blanquefort Centre Fédéral Handibasket Lieu Blanquefort Talence Adresse 60 Rue Jean Moulin, 33290 Blanquefort 653 Cours de la Libération 33400 Talence Contact M. NADALIE Dominique 0662467887 M. DESMOUSTIER 0687748138 Licencié 15 11 Distance 22 km soit 25 min Coût à l’année 75 € 2000 € Nombre d’entrainement 2 entraînements par semaine 20h30-22h30 7 entraînements par semaine. Comme peut le démontrer ce tableau, il y a une grande différence de prix, 1025 € d’écart entre les deux. Cependant, le Pôle National Jeune Handibasket ne propose pas que de simples entraînements et participation à des championnats. En effet, en plus des entraînements plus importants, ils offrent une pension complète à ses joueurs : déplacements, logements, nourriture et soutient. Cette concurrence reste tout de même à surveiller puisque si celle-ci change son offre, il faudra que le pôle reste crédible et acceptable face aux nouvelles propositions présentes sur le marché. Concurrence globale La concurrence globale regroupe tous les handisports qui peuvent ralentir les adhésions au Centre Fédéral. Cette concurrence va dépendre des attentes et des préférences personnelles de chacun. Mais aussi des propositions des villes. En effet, tous les handisports ne sont pas présents dans toutes les villes. La spécificité de Bordeaux est la proximité de toutes les villes au sein de la CUB, les transports en commun vont permettre de se déplacer facilement d’une ville à une autre. Il nous faut alors tenir compte de tous les handisports aux alentours. Pour des raisons d’actualité, nous avons décidé d’étudier un concurrent situé à Mérignac, proposant du fauteuil rugby « Drop de béton ». Ils ont en effet eu droit à un article intitulé
  15. 15. 15 « De la sueur sur le fauteuil » dans le Sud-Ouest le 4 février. Étant donné que ce n’est qu’un concurrent global nous avons pris le parti de le situer en annexe 1. Équilibre lors des rencontres L’équipe jeune handibasket est la seule dans le championnat. En effet, au vue des entraînements intensifs, ils ne jouent pas contre d’autres jeunes mais contre des adultes. On peut donc se demander s’il n’y a pas un certain avantage pour eux. Non, les équipes rencontrées sont des équipes adultes, il y a donc une expérience beaucoup plus présente. Par ailleurs, chaque année, la Commission de Basket met en place des poules de niveaux. En fin de saison, lors du classement, les deux dernières équipes d’une poule descendent et les deux premières montent. De ce fait, un classement est établi pour la durée du championnat. L’expérience et le classement donneront donc l’équilibre aux rencontres.
  16. 16. 16 Entretien avec le partenaire Le meilleur outil afin de connaître la position actuelle du partenaire n’est autre que le questionnaire. En effet, cet outil va nous permettre d’avoir des réponses précises et complètes. Grâce aux interactions, nous pourrons en effet nous diriger sur des idées auxquelles nous n’aurions pas pensé et que pourtant, qui ont une place importante dans le fonctionnement de la structure. Une approche préliminaire essentielle avant toute planification d’actions. Sans elle, nous ne connaîtrions ni les besoins, ni les objectifs, ni les contraintes à prendre en compte. Pôle National Jeune Handibasket PRÉSENTATION Dans le cadre de l'étude de l'état de la structure, nous avons besoin de connaître certains renseignements. Nous vous remercions d'avance, pour les réponses précises que vous nous donnerez. En effet, sans cette étape préliminaire, nous ne pourrions pas évaluer les problèmes que vous rencontrez et les objectifs que vous attendez de notre communication.  Quels sont vos liens avec la Fédération Française de basket en termes de communication, de retour, d’aide et de presse ?  Sur votre plaquette on peut voir écrit « Pôle d’excellence » mis en avant, à quoi cela correspond ? Synthèse : Il n’y a pas de lien avec la Fédération, elle publie juste les résultats. Ils ont surtout un lien avec la Commission. Il existe un magazine « Handisport » où tous les sports sont regroupés, le Pôle Handibasket a eu droit a une double page lors de la première année pour la présentation de la structure, cependant c’est un journal interne. La Fédération s’occupe de tous les sports (valide et hadicap) et sont ensuite organisés en commissions. Le pôle regroupe 10 joueurs qui sont les meilleurs français c’est donc un pôle d’excellence. Objectif : Former les joueurs à l’équipe de France et à la préparation des jeux paralympiques.
  17. 17. 17 DÉMARCHE RETOURS - RÉSULTATS  L’affluence aux matchs est-elle importante ?  Quel est le public présent aux rencontres ?  Serait-il nécessaire de faire parler de ces matchs afin d’augmenter la présence des spectateurs aux matchs ? Le flyer serait-il, pour vous, intéressant ? Synthèse : Il y a environ 50 personnes : des personnes du CREPS, du lycée, des amis et des connaissances des joueurs. Il n’y a pas de grande communication, quelques affiches et seulement diffusées dans l’enceinte des établissements des joueurs quand celles-ci sont affichées. Ils sont à la recherche d’un public plus large, cependant ce n’est pas évident avec une saison qui reste courte : 7/8 mois. Il peut leur arriver de jouer hors du CREPS, en « première partie » avant un autre match peut être plus important qu’il soit valide ou non afin d’avoir un plus grand public.  Quels sont les résultats en termes de réussite, match et adhésion?  Les résultats des matchs sont-il diffusés dans la presse ou autre moyen de communication ?  Où ont lieu vos rencontres ? Contre qui ?  Rencontrez-vous toujours les mêmes équipes ? Quel est le niveau ?  Etes-vous les seuls à avoir une formation de ce type ? A quelle échelle ? Si oui, un article sur la présentation de la section pourrait-elle vous intéresser afin de la faire connaître ?  Recherchez-vous plutôt : De la notoriété pour l’équipe ? La reconnaissance du public ? La connaissance au grand public de cette pratique ? Ou autre ? Synthèse : Il y a de bons résultats dans l’ensemble. Ils finissent 2e du championnat national. Au niveau des adhésions, il arrive que des joueurs refusent de quitter leur club, de peur de partir. Lors des rencontres, il y a deux poules. Il existe 50 clubs dans toutes la France, les déplacements ont donc lieu dans toute la France. Lors d’un match, pendant la mi-temps il arrive qu’il y ait des animations avec le public pour leur faire découvrir ce sport. Le CREPS, est la seule structure en Europe a proposer une section sport-étude de handibasket. Et pourtant, ils n’ont eu droit à aucune presse malgré les rappels dans le Sud Ouest : « ils ne trouvent pas ça intéressant ». Il serait donc intéressant de se renseigner auprès de journaux afin de trouver un moyen pour avoir un article, ou simplement faire connaître ce pôle par une image, événement …
  18. 18. 18 PARRAINAGE - PARTENARIAT COMMUNICATION  Quels sont vos partenaires ? Participent-ils à la communication de la discipline ?  Avez-vous un système de parrainage ?  Les réseaux sociaux ne pourraient-ils pas en faire ?  Des « amis » du club, entreprises, ou autres passerelles ne pourraient-ils pas faire parti d’une communication pouvant ainsi faire parler et amener un nouveau public ? Synthèse : Il y a un besoin de recherche de partenaires pour trouver un financement, que ce soit pour le matériel (ballons (12minimum), maillots, fauteuils …). Pour la structure en elle- même, afin que le pôle coûte moins cher à la Fédération et aux familles. Le pôle n’a aucun partenaire pour le moment, en dehors de la Fédération. Pour les passerelles, il n' y a que le moyen de l’AGEPHIP : il faut 6% de travailleurs handicapés. Il arrive donc qu’il y ait des événements au sein d’une entreprise.  Quels sont les moyens de communication présents dans l’entreprise en interne ? En externe ?  Quels sont les moyens utilisés en termes de communication dans les sports « valides » ? Visibilité ? Moyens d’actions ?  Avez-vous des liens avec eux ? Dans la communication ?  Existe-il un logo propre au handibasket ? Serait-il intéressant d’en avoir un ?  Vous désiriez un video-clip, des témoignages et interview ne seraient-ils pas plus intéressant dans le but de faire connaître au public la discipline ?  Organisez-vous régulièrement des évènements ? Par quels moyens les communiquez-vous ?  Votre plaquette actuelle vous convient-elle ?  Quel budget est-vous prêt à mettre dans la communication ?  Quels sont vos objectifs et attentes de cette communication ? Synthèse : Aujourd’hui ils ont une plaquette, une page facebook, le site du CREPS, un journal interne. La plaquette n’est pas utilisée, ils l’ont seulement réalisée et elle a été validé par la Fédération, mais ils ne savent pas comment s’en servir. Ils ne peuvent pas se mettre en lien avec les sports valides, ce sont des sports différents et ils doivent suivre certaines conditions. Le logo handibasket est le même que celui de la Fédération avec la typographie à coté qui change. En ce qui concerne les témoignages et les interviews, ils refusent. Pour eux, ça va chercher à « plaindre » et à sensibiliser le téléspectateur plutôt que de parler du sport en lui-même : on s’attardera surtout sur le handicap. La vidéo serait pour eux le meilleur moyen de communiquer et de faire connaître cette discipline. En référence à la vidéo de présentation des jeux paralympiques : "meet the superhumans". Ils cherchent des supports pour être CONNU et RECONNU. Pour les événements, il existe la semaine du handicap où l’on peut découvrir ce sport. Il y a aussi des Forums des associations, cependant c’est plus pour la publicité des mairies, ils mettent en effet en avant "la bonne action sociale" en faisant participer des handicapés. Budget : ils ne savent pas ce qu’ils peuvent débourse. Il faudrait faire un devis pour savoir ce qu’ils peuvent avoir et à quel prix. Aujourd’hui ils se contentent des publicités gratuites comme des cartes postales. L'objectif est de faire connaître le pôle au niveau externe, par le biais de la presse et de la communication en générale.
  19. 19. 19 Revue de presse Afin de connaître les actuelles retombées presses, l’outil le plus adapté reste la revue de presse. En effet, cet outil va recenser tous les articles dans un feuillet avec les sources et les dates de publications. La source reste un des point le plus important, elle va permettre de cibler dans quel type de presse il est nécessaire de s’adapter pour plus de visibilité. Synthèse Suite à cette revue de presse, nous constatons le problème majeur : la source. En effet, les sources sont diverses mais proviennent toutes du numérique. L’objectif du pôle est de se faire connaitre, et pourtant, les seules retombées presses présentes proviennent de sites spécifiques au Handisport. De plus, la rareté des parutions ne va facilite pas la communication, en trois ans nous avons pu relever seulement cinq articles à propos du pôle. En ce qui concerne le fond, nous observons une récurrence frappante des informations. Quel que soit l’article, une fois terminé, nous nous apercevons que nous apprenons seulement son existence, son nom et son idée globale sans pour autant connaitre précisément la vie au pôle, sauf dans l’interview du joueur. Il est donc important pour nous de trouver une solution, pour élargir les parutions presses du Centre Fédéral. Il nous faut exploiter des sources plus généralistes qui sont plus lues par le public. Les réseaux sociaux peuvent être un bon départ pour le pôle, il dispose actuellement d’une page Facebook, cependant celle-ci reste à refaire. En effet, actuellement seul les résultats et les photos de matchs sont à disposition, il manque toute la partie informationnelle du Pôle National Jeune Handibasket.
  20. 20. 20 Les objectifs Objectifs de la communication visuelle Se construire une identité visuelle Se faire reconnaitre visuellement Associer une identité à la discipline Objectifs de la communication événementielle Faire découvrir un sport encore trop peu connu Retirer les aprioris et les idées reçues sur le handisport en général Montrer que le handibasket est un véritable sport, aussi physique que le basket valide Acquérir un premier lien avec le grand public Renforcer l’idée de solidarité
  21. 21. 21 Plan d’actions Communication visuelle Logotype Affiche Flyer Page Facebook Communication événementielle Rencontre sportive JSA - UBLR Centre Fédéral Handibasket – Les Léopards de Guyenne
  22. 22. 22 Communication visuelle Diagnostic de la charte graphique Le Centre Fédéral Handibasket n'a aucune identité visuelle définie. Entre un logotype qui ne se différencie pas de la Fédération Française Handisport, et des affiches toujours différentes visuellement, notre partenaire n'a pas d'identité propre à lui. Leur logotype ne se distingue pas, en effet le dessin de leur logo est identique à celui de la Fédération Française Handisport. Le dessin représente les initiales de la Fédération Française Handisport « FFH », les couleurs de ce dessin sont le vert, le bleu, et le rouge. Les affiches, sont mal conçues. La typographie et les couleurs ne sont jamais les mêmes d'une affiche à une autre, les textes sont parfois mal dimensionnés ce qui rend le contenu difficile à lire. En conclusion, leur charte graphique est inexistante. Notre objectif est donc de leur construire une identité, grâce à la création d'un logotype, d'affiches et de flyers, toujours dans le but de les faire reconnaître visuellement. Pour les références de la charte graphique, voir annexe 4.
  23. 23. 23 Le logotype Formes Nous avons opté pour des formes arrondies, pour mettre l'accent sur le mouvement et la subtilité. Il y a : Un personnage courbé signifiant l'élan, Un ballon de basket à la main du joueur Un cercle représentant les roues du fauteuil roulant L'objectif étant de mettre en valeur le buste et les bras du joueur prêt à mettre un panier, pour ne pas focaliser l’œil sur le fauteuil roulant et donc le handicap. Typographie Nous avons utilisé la police « Dolce Vita » en gras, pour symboliser la force, le pouvoir et l’énergie. La forme plutôt carrée représente les règles et la discipline, et enfin cette police permet de pencher quelques lettres, ce qui fait référence au mouvement. Couleurs Nous avons décidé de choisir la couleur bleue, très utilisée pour les logotypes sportifs français et qui de plus, symbolise la loyauté. Le jaune qui fait référence à la joie l'espoir et la puissance et enfin le orange, couleur du basket symbolisant l’énergie et l'optimisme. Ce sont donc trois couleurs qui représentent parfaitement les valeurs du basket, mais aussi du handicap.
  24. 24. 24 Réseaux sociaux Nous avons décidé, toujours dans l'objectif de faire connaître l'équipe du Centre Fédéral Handibasket, d'utiliser les réseaux sociaux, plus précisément le célèbre « Facebook ». Notre partenaire possède déjà une page sur ce réseau social, cependant elle n'est pas efficace puisque, comme il a été dit précédemment, leur logotype est trop semblable à celui de la Fédération Française Handisport, et donc il ne permet pas de les différencier. De même, le contenu n'est pas riche et n'apporte pas d'informations pertinentes concernant l'équipe. En revanche, ils ont tout de même un point positif, la fréquence de mise à jour sur la page concernant leur actualité sportive, est très correcte. Notre but est donc de modifier cette page Facebook au niveau visuel mais également au niveau du contenu, pour la différencier des autres pages d'équipes handibasket, mais aussi pour la rendre plus utile. Premièrement, nous avons décidé de garder leur « photo de couverture » actuelle, puisqu'elle représente l'équipe et donc parfaitement le Centre Fédéral. Ensuite, nous avons remplacé leur logotype, par celui que nous leur avons créé. Pour ce qui est du titre de leur page, nous avons gardé le même, mais des accents manquants ont été rajoutés. La description a été complètement modifiée, elle est désormais plus complète et pertinente. Nous avons décidé d'utiliser la rubrique « Événement » pour regrouper les affiches événementielles. Nous pouvons voir sur la capture d'écran ci-dessous, que nous avons intégré l'affiche créée pour l'événement intitulé « Événement autour du basket ». Pour ce qui est des informations pratiques, telle que le recrutement ou la revue de presse par exemple, nous les avons mises dans la rubrique « Article » de la page.
  25. 25. 25
  26. 26. 26 Communication événementielle Pour l’organisation de la rencontre sportive, nous avons réalisé un dossier d’événement que vous trouverez ci-dessous. Celui-ci, servira principalement à répondre au besoin d’être connu par le grand public. Nous avons également dû réaliser un dossier de partenariat que vous trouverez en annexe 5.
  27. 27. 0 LE 18 OCTOBRE 2014 LE CENTRE FÉDÉRAL HANDIBASKET & LES JSA DE BORDEAUX RENCONTRE SPORTIVE AUTOUR DU BASKET
  28. 28. 29 SOMMAIRE 1. CONSEIL 30 1.1. DIAGNOSTIC 30 1.2. STRATÉGIE 30 2. CONCEPTION 31 2.1. PHASE CRÉATIVE 31 2.2. PLAN D’ACTION 33 3. PRODUCTION 34 3.1. SÉLÉCTION DES PRESTATAIRES 34 3.2. COORDINATION 35 3.3. LOGISTIQUE 36 3.4. RAYONNEMENT DE L’ÉVÉNEMENT 37 3.5. RÉTROPLANNING 38 3.6. BUDGET 39 TABLE DES ANNEXES 40
  29. 29. 30 1. CONSEIL 1.1.DIAGNOSTIC Contexte Le Centre Fédéral Handibasket et les Jeunes Saint-Augustin de Bordeaux ont établi un partenariat afin de réaliser une rencontre sportive autour du basket. Le Centre Fédéral Handibasket est une structure qui a ouvert en 2011 et dont le but est d’accompagner les jeunes de 15 à 21 ans dans leurs études, tout en leur apportant un haut niveau de handibasket. Étant récente, cette structure est peu connue et est victime de nombreuses idées-reçues. Quant aux Jeunes Saint-Augustin de Bordeaux, l’association existe depuis 1938 et l’équipe masculine a toujours jouit d’un niveau sportif très élevé. Aujourd’hui en Pro B, les JSA de Bordeaux ont toujours tenu une place importante dans le milieu sportif bordelais et ont su rester présents à un bon niveau national. Ce partenariat est donc l’occasion de renforcer l’idée que le sport et spécialement le basket, est un sport solidaire et uni. Objectifs généraux Cet événement, qui rassemble basket et handibasket, vise à faire reconnaître le handibasket comme sport à part entière, et à acquérir un public externe plus large pour le Centre Fédéral Handibasket. Ce partenariat veut donc ouvrir les esprits sur la pratique du handibasket pour montrer que ce n’est pas différent du basket. Elle est aussi intense. Les joueurs de ces deux équipes sont tous des athlètes, or l’opinion publique à tendance à moins considérer les joueurs de handibasket comme de vrais sportifs. Par ailleurs, ce partenariat est un atout pour les deux équipes, puisqu’elle renforce l’idée de solidarité dans le milieu sportif. Aujourd’hui, le sport est très présent dans la Communauté Urbaine de Bordeaux et il est donc intéressant de pouvoir rassembler des équipes différentes, mais qui portent la même idée : le sport c’est une communauté où il n’existe aucune différences. 1.2.STRATÉGIE Ce partenariat implique donc la réalisation d’un événement. Ainsi, nous proposons l’organisation d’une rencontre sportive autour du basket. Cette rencontre sportive réunira le
  30. 30. 31 Centre Fédéral Handibasket ainsi que les JSA de Bordeaux à la salle Jean DAUGUET de Bordeaux. Deux matchs vont être organisés l’après-midi du 18 octobre 2014. Nous avons choisi cette date, car c’est une période phare dans le milieu sportif : il s’agit de la reprise des championnats. Ainsi en organisant la rencontre sportive pendant cette période, le public va pouvoir découvrir de nouvelles équipes. Ils pourront les suivre tout au long de la saison. De plus, nous avons opté pour un samedi après-midi car nous pensons qu’il s’agit du jour le plus favorable pour que les spectateurs viennent nombreux. Concernant donc cette rencontre sportive autour du basket, nous allons organiser deux matchs : un match où le Pôle National Jeune Handibasket va rencontrer les Léopards de Guyenne, et un match où les JSA de Bordeaux vont rencontrer l’UBLR. En associant ces deux équipes, nous visons à réunir un public externe encore plus large. 2. CONCEPTION 2.1.PHASE CRÉATIVE Cadre de l’événement Nous avons choisi de réaliser cette rencontre sportive au gymnase Jean DAUGUET de Bordeaux qui se situe Rive- Droite, proche de la Cité de BENAUGE. Elle présente de nombreux avantages qui nous ont aidés dans notre choix. La salle Jean DAGUET est celle que les JSA de Bordeaux utilisent lors de leurs matchs, cela permettra donc à leur public de s’y rendre facilement. De plus, elle peut accueillir jusqu’à 2000 personnes, ce qui ne limite pas le nombre de spectateurs. Localisée en plein Bordeaux, elle est au cœur de la ville et à proximité des habitants. La mairie de Bordeaux prête cette salle gratuitement si l’événement qu’on organise est gratuit. Sinon elle demande 3% des recettes concernant la vente des billets. Donc nous n’avons pas à prévoir un budget pour la location du gymnase.
  31. 31. 32 Identité visuelle de l’événement Nous avons décidé de faire un mélange de couleurs définissant ces deux équipes. Le Centre Fédéral Handibasket est représenté par le bleu, le jaune et l’orange et les JSA de Bordeaux par le Noir et la couleur Or. Ainsi, nous avons opté pour quatre couleurs qui représenteront cet événement et qui seront présentes sur tous les documents promotionnels et officiels. Nous avons gardé le bleu et l’orange du Centre Fédéral Handibasket, et le noir et la couleur or des JSA de Bordeaux. Ces couleurs s’harmonisent plutôt bien, ce qui permet d’accentuer l’idée d’alliance entre le handibasket et le basket. Concernant les affiches et flyers, nous avons utilisé ces quatre couleurs et notamment un fond noir pour faire ressortir le texte. Nous avons utilisé une photographie d’un des matchs de handibasket auquel a participé le Centre Fédéral Handibasket. Cette photographie représente deux joueurs du Centre Fédéral qui tentent d’empêcher un joueur de l’équipe adverse de shooter. Elle représente l’idée de mouvement typique du sport. Nous avons retouché la photographie afin que les couleurs orange, jaune et bleu ressortent particulièrement. Vous trouverez l’affiche et l’adaptation flyer de l’événement en annexe 1 de ce dossier. Animations Pour rendre cet événement le plus vivant possible, nous avons décidé de mettre en place certaines actions. Nous allons faire discourir les deux responsables administratifs vers 14h15 pour présenter leur partenariat et pour lancer cette après-midi tournée vers le basket. Pendant les matchs, nous allons, grâce à deux bénévoles, faire des photos pour immortaliser cette journée. Ces photos vont aussi permettre de perpétuer cet événement pendant quelques temps en les postant sur les pages Facebook du Centre Fédéral Handibasket des JSA de Bordeaux, voire aussi des équipes invitées.
  32. 32. 33 Durant les mi-temps, nous allons mettre une musique d’ambiance afin d’animer les entraînements et de permettre au public de se divertir. 2.2.PLAN D’ACTION Cette rencontre sportive va avoir lieu le samedi 18 octobre, à 14H. Les quatre équipes et les arbitres vont être accueillis dès 12h30 à la salle et ils vont être répartis dans différents vestiaires. Jusqu’à 13h30, ils vont être libres de s’échauffer et de se préparer pour les matchs. À partir de 13h30, les portes vont être ouvertes aux spectateurs afin qu’ils s’installent dans les gradins. À 14H15, les responsables administratifs du Centre Fédéral Handibasket et des Jeunes Saint-Augustin de Bordeaux vont prendre la parole pour un court discours. À l’issue de ces deux discours, le premier match opposant le Centre Fédéral Handibasket et les Léopards de Guyenne va débuter à 14h30. Lors des mi-temps des deux matchs, les joueurs vont pouvoir s’entraîner sur le terrain et une musique d’ambiance sera diffusée. À la fin du premier match, vers 16h15 environ, une pause de 15 minutes va avoir lieu et le responsable général ainsi que le responsable administratif du Centre Fédéral Handibasket vont faire une brève présentation de la structure. Pendant ce temps-là, les joueurs du deuxième match, les JSA de Bordeaux contre l’Union Basket La Rochelle vont se mettre en place. Le deuxième match va débuter à 16h30 et se dérouler de la même façon que le premier match, en se finissant vers 17h15. À l’issue de ce dernier match, un discours de remerciement va être prononcé par les deux partenaires pour clôturer cette rencontre autour du basket. Les entraîneurs et les joueurs vont être à disposition du public pour d’éventuelles questions.
  33. 33. 34 3. PRODUCTION 3.1.SÉLÉCTION DES PRESTATAIRES Pour promouvoir au mieux cet événement, nous allons réaliser des affiches et des flyers qui nous permettront également d’attirer un nouveau public externe. Pour l’impression, nous allons faire appel au site « flyers.fr ». En ce qui concerne les affiches, nous allons en commander 200 au format A3 et au papier de 135 grammes couché satiné. Pour les flyers, ils seront de formats A6 et de 135 grammes couché satiné également. Nous comptons en commander 250. Nous souhaitons par ailleurs, mettre en place un stand de vente de boissons pour que les spectateurs puissent se désaltérer. Nous allons passer commande chez « France Boisson ». Nous avons choisi les boissons suivantes : - 100 canettes de Coca Cola - 80 canettes d’Oasis Tropical - 80 canettes d’Orangina - 80 canettes de Perrier - 50 canettes de Minute Maids - 1 fût de Heineken de 30litres Nous avons choisi un panel assez diversifié pour satisfaire tous les spectateurs. Pour les joueurs, nous allons commander 16 packs de 6 bouteilles de 50cl de Cristalline.
  34. 34. 35 3.2.COORDINATION Choix des bénévoles Lors de cette rencontre sportive, un effectif de 13 personnes est nécessaire pour les tâches suivantes : - Deux hôtes d’accueil - Cinq bénévoles pour le stand de boisson - Quatre bénévoles pour s’occuper de chaque équipe - Cinq bénévoles expérimentés pour prendre les fonctions d’arbitre - Deux bénévoles pour prendre des photos Nous allons faire appel à des bénévoles pour effectuer ces différentes fonctions. Le Centre Fédéral Handibasket et les JSA de Bordeaux sont entourés de familles et d’amis. Équipe visiteur contre le Centre Fédéral Handibasket L’équipe de handibasket que nous avons sélectionnée pour jouer contre le Centre Fédéral Handibasket est les Léopards de Guyenne, célèbre équipe de handibasket de Bordeaux. Nous les avons choisis, car ces deux équipes se retrouvent souvent pour faire des matchs amicaux. Ce choix est aussi stratégique, car les Léopards de Guyenne, ont une bonne notoriété dans Bordeaux, voire même en France puisqu’ils sont souvent parmi les six premières équipes de Nationale 1A. Ainsi, les faire jouer contre le Centre Fédéral Handibasket peut nous permettre de rassembler un public externe encore plus large.
  35. 35. 36 Équipe visiteur contre les JSA de Bordeaux Nous avons choisi de faire appel à l’Union Basket La Rochelle pour jouer contre les JSA de Bordeaux. Chaque année, les JSA de Bordeaux et l’UBLR se retrouvent le temps d’un match pour une rencontre amicale. C’est donc l’occasion pour ces deux équipes de se rencontrer une nouvelle fois, tout en gardant l’esprit sportif. 3.3.LOGISTIQUE Sécurité La salle Jean DAUGUET a été construite dans les normes de sécurité actuellement en vigueur. Ce gymnase est aménagé de plusieurs issues de secours, de plans d’évacuations et de nombreux extincteurs. Les issues de secours sont accessibles pour tout public, handicapés y compris. Des dispositifs signalétiques sont également mis en place pour favoriser le déplacement des personnes vers l’extérieur. Accessibilité Un parking d’environ 150 places est situé juste devant la salle Jean DAUGUET ce qui facilite l’accès au public. On peut s’y rendre en tram, en prenant la ligne A et en s’arrêtant à Thiers- Benauge. En bus, en prenant la ligne 45 ou la ligne 80. L’accessibilité aux fauteuils roulants a été prévue, la salle est de pleins-pieds et possède deux ascenseurs. Moyens techniques Pour les moyens techniques, la salle est équipée d’enceintes audio sur lesquelles nous pourront brancher le micro et la chaîne HI-FI que le Centre Fédéral a en sa possession.
  36. 36. 37 3.4.RAYONNEMENT DE L’ÉVÉNEMENT Réseaux sociaux Pour promouvoir au mieux cette rencontre sportive, nous allons créer un événement Facebook. Il sera partagé par les quatre pages des équipes, afin que chacune d’elles puissent inciter leurs membres à venir. L’événement Facebook portera les couleurs de cette rencontre et sera mis à jour régulièrement. La rencontre passée, les pages des équipes pourront poster les photos et les vidéos qui auront été prises pour perpétuer cette journée et en garder un souvenir. Vous trouverez l’événement Facebook en annexe 2 de ce dossier. Relations Presse Comme nous visons un public externe large nous allons faire appel au relations presse en rédigeant un communiqué de presse. Celui sera envoyé aux journaux locaux de Bordeaux trois jours avant l’événement pour qu’il paraisse un jour avant. Comme nous ne sommes pas sûrs qu’un article soit publié, nous plébisciteront de nombreux journaux (Sud-Ouest, 20minutes, Metro News…). Vous trouverez le communiqué de presse en annexe 3 de ce dossier.
  37. 37. 38 3.5.RÉTROPLANNING
  38. 38. 39 3.6.BUDGET
  39. 39. 40 TABLE DES ANNEXES ANNEXE 1 : AFFICHE DE L’EVENEMENT 41 ANNEXE 2 : EVENEMENT FACEBOOK 42 ANNEXE 3 : COMMUNIQUE DE PRESSE 43
  40. 40. 41 ANNEXE 1 : AFFICHE ET ADAPTATION FLYER DE L’EVENEMENT
  41. 41. 42 ANNEXE 2 : ÉVÉNEMENT FACEBOOK
  42. 42. 43 ANNEXE 3 : COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Mardi 14 octobre 2014 Handibasket et Basket réunis pour une rencontre sportive. Le Centre Fédéral Handibasket et les JSA de Bordeaux seront réunis le 18 Octobre prochain pour une journée autour du basket. Au programme : deux matchs avec en invités les Léopards de Guyenne et l’Union Basket La Rochelle. Une après-midi pour découvrir un sport sous un angle différent. Le 18 octobre 2014, à l’occasion du partenariat entre le Centre Fédéral Handibasket et les JSA de Bordeaux, une après-midi consacrée au basket est organisée à la salle Jean DAUGUET de Bordeaux. Le Centre Fédéral Handibasket qui forme des jeunes de 15 à 21 ans, est une structure unique en Europe et se situe au CREPS de Bordeaux. Le partenariat avec les JSA de Bordeaux a permis d’organisé une rencontre autour du basket ouverte à tout le monde. Cette journée est un moyen de redécouvrir le basket. Un match de handibasket va opposer le Centre Fédéral Handibasket contre les Léopards de Guyenne, et un match de basket valide va opposer les JSA de Bordeaux contre l’Union Basket La Rochelle. Cette union entre basket et handibasket permet de montrer que l’univers sportif est avant tout un esprit collectif et de solidarité. Manon SECAIL, Chargée de Communication du Centre Fédéral Handibasket
  43. 43. 44 Bilan général Les besoins de notre partenaire étant de faire connaître le Centre Fédéral Handibasket auprès du grand public et de le faire reconnaître visuellement, nous avons jugé qu'il était utile d'utiliser la communication événementielle et primordiale de leur créer une charte graphique. Notre partenaire nous a également fait comprendre qu’il voulait passer un message bien précis : le handibasket est un sport à part entière. Nous avons donc fait en sorte, lors de notre stratégie de communication, de ne pas se focaliser sur le handicap et de montrer les joueurs de cette équipe comme de véritable sportifs de haut niveau. Très intéressées par ce projet, nous nous sommes beaucoup impliquées pour satisfaire notre partenaire mais également pour fournir un travail à la hauteur des espérances de nos professeurs. Évidemment, nous avons rencontré quelques difficultés pendant notre projet. Par exemple, réaliser un logo et des affiches n'a pas été facile étant donné que nous n'avons pas encore eu d'enseignement sur les logiciels de graphisme. Pour conclure, nous espérons que nos efforts et notre travail seront satisfaisants. Quoi qu'il en soit, nous avons pris beaucoup de plaisir à réaliser ce projet ensemble, ce fût une belle expérience.
  44. 44. 45 Bilans personnels Cécile BERNET Le projet tutoré dès le départ était pour moi, le projet le plus intéressant de l’année. En effet, dès le début je savais que même si c’était une étude de faisabilité, les choses seraient beaucoup plus concrètes. Le choix de notre partenaire s’est fait très rapidement. Avec Manon et Johanna, nous nous sommes très vite entendues sur le choix du sujet axé sur le handisport. Tout s’est fait très rapidement et nous sommes tombées sur des personnes très ouvertes et ayant de réels besoins de communication. J’ai eu la chance, grâce au Centre Fédéral Handibasket, de découvrir plus précisément un sport que je ne connaissais pas forcément. En assistant à des entraînements et des matchs, j’ai été d’autant plus motivée. Cependant nous avons eu quelques difficultés, tout de même, à cerner le sujet. Très rapidement, nous avons ressenti une réticence sur le fait d’évoquer le handicap. Mais surtout quant à leur nom « Centre Fédéral Handibasket » ou « Pôle National Jeune Handibasket ». Cette grande problématique s’est posée longtemps dans le projet. Au final, aujourd’hui, j’ai vraiment l’impression d’avoir appris un certain nombre de choses que l’on ne peut voir seulement lorsqu’on les réalise. C’était aussi une opportunité pour utiliser les cours théoriques que nous avons pu avoir dans l’année. Ce projet, m’a donc réellement ouvert les yeux sur la réalisation de communication et le futur métier de chargé de communication. Un projet qui me pousse d’avantage à approfondir mes connaissances dans ce domaine de la communication.
  45. 45. 46 Johanna MONCANY Pour ma part, ce projet a été très enrichissant tant au niveau personnel qu'au niveau de la formation. Former un groupe aussi vite ne m'a pas rassurée, en effet il est difficile je trouve, de se lancer dans un tel projet sans réellement se connaître. Cependant notre groupe s'est formé très naturellement. Une idée et des envies communes nous ont suffis pour se lancer ensemble dans cette aventure. Je pense que ce projet m'a apporté plus de maturité quant à ma façon de travailler. Le fait d’être en autonomie m'a poussée à être plus rigoureuse et à renforcer mon esprit d'équipe. En effet, travailler ensemble m'a motivée à me surpasser afin de ne pas décevoir les membres de mon groupe. Grâce à leur écoute, je suis parvenue à exprimer librement mes idées, et à m'épanouir dans ce projet. Il m'a aussi donné l'occasion d'avoir une vision relativement globale de la communication et mettre en pratique ce que j'ai appris au cours de l'année. Ce projet m'a donc influencée à vouloir en apprendre plus, pour mieux pratiquer par la suite. Je n'avais jamais vu un match de Handibasket, et je ne m'y étais même jamais intéressée. Cependant, j'ai toujours eu cette envie de découvrir et d'apprendre de nouvelles choses, et cela a été possible avec les projets tutorés. Je suis heureuse d'avoir travaillé sur ce sujet, qui mêle le sport au handicap. En effet, voir tant de force et de passion en ces joueurs, a été une réelle motivation. Au début, notre partenaire a été très présent et à l'écoute ce qui nous a permis d'avoir des bases solides pour la construction de notre projet de communication.
  46. 46. 47 Pour conclure, je garderai un très bon souvenir de cette expérience. D'une part, parce qu'il a permis de créer entre nous de réelles affinités, et d'autre part parce que nous avons pu pratiquer ce que nous avons appris, en travaillant sur un sujet qui nous était inconnu auparavant.
  47. 47. 48 Manon SECAIL Au départ, les projets tutorés me sont apparus comme assez flous et complexes. Je ne savais pas vraiment par où commencer et cela me paraissait irréalisable. J’ai eu beaucoup de mal à comprendre l’enjeu. Cependant, comme nous avons trouvé un partenaire très rapidement, les objectifs me sont apparus plus clairs et j’ai donc pu me rendre compte que c’était tout à fait réalisable. Les projets tutorés ont été pour moi une très bonne expérience. En effet, cela nous apprend à travailler en groupe et nous met en quelque sorte dans des conditions professionnelles. Dès le début, notre groupe s’est très bien entendu et grâce à l’étude de cas nous avons appris à nous connaître et à découvrir nos manières de fonctionner. Ayant la même envie de travailler pour une structure liée au handicap, nous nous sommes vite mises d’accord et nous avons pu nous organiser très rapidement. Le travail de groupe est très enrichissant, on découvre les autres et on apprend à travailler ensemble. Parfois il faut faire des concessions pour ne pas mettre en péril notre projet et cela nous confronte donc à la réalité de la vie professionnelle. Travailler en groupe permet aussi de se découvrir soi-même : l’envie de tout faire pour que notre groupe réussisse et que le projet soit le mieux possible. Les projets tutorés sont aussi une expérience unique. Le sujet me tenait à cœur, et il m’a permis de découvrir un sport auquel je ne m’intéressais pas spécialement avant. Aujourd’hui, je pourrais parler du handibasket comme étant un sport très intense et qui mérite d’être plus connu. Je suis très contente d’avoir travaillé pour le handibasket, malgré quelques difficultés rencontrées avec le partenaire. Notre groupe n’a jamais baissé les bras, et nous avons tout fait pour arriver au bout de ce projet. Je suis très fière de tout le travail que j’ai pu accomplir, d’avoir donné au maximum de moi- même et d’avoir mis du cœur dans ce projet. Les projets tutorés ont été une vraie expérience enrichissante.
  48. 48. 49 Annexes
  49. 49. 50 Annexe 1 : Article drop de béton - De la sueur sur le fauteuil
  50. 50. 51 Résumé de l’article « Au rugby, ce sport a emprunté l’impact. Au volley-ball, il a pris la balle et au basket-ball il a chipé les dribbles et les passes. La discipline est un véritable sport d’équipe dynamique, tactique et extrêmement spectaculaire. » Cet article écrit par Étienne MILLIEN, démontre que malgré les difficultés que peuvent avoir les joueurs, cela reste un véritable sport physique. En effet, il faut bloquer l’adversaire, contrôler le ballon, contrôler le fauteuil, tout en y mettant de la vitesse afin d’aller shooter pour marquer. À travers l’article, Drop de Béton souhaite faire découvrir le handicap à d’autres publics. En effet, il promeut l’événement du week-end non pas comme une simple compétition, mais comme un véritable échange. Des points de vue différents « Drop de béton » va faire du handicap une force pour les joueurs. En effet, ne se cachant pas des fauteuils, le public appréciera l’énergie de l’équipe. La médiatisation à l’occasion du championnat de France, va leur permettre de toucher un public le plus large possible. C’est en effet ce que nous désirons pour notre partenaire. Cependant, réticent à l’occasion de plusieurs refus dans la presse, le Centre Fédéral Handibasket a malheureusement pris le choix de mettre entre parenthèse ces relations presse. Et pourtant cet article nous prouve bien, que le handisport intéresse la presse. Et nous espérons que l’événement que nous proposons ainsi que le communiqué de presse aura un effet aussi grand que celui-ci. Cette médiatisation apportera une grande motivation pour les joueurs. Ils vont en effet tout faire pour impressionner leur public et rentre d’une simple rencontre, un match énergique, unique et spectaculaire. Il est donc important de persévérer avec la presse. Il suffit de trouver un événement, une actualité propre à l’équipe, pour mobiliser des journalistes et ainsi écrire un article qui pourra toucher un grand nombre de personne et donc élargir grandement le public lors des rencontres.
  51. 51. 52 Annexe 2 : revue de presse Handibasket : un beau bilan Le 22 mai 2013 – CREPS-aquitaine.fr Le CREPS Aquitaine fait un point après les deux ans d’ouverture du Pôle Handibasket. Cet article met en avant que le Pôle est un tremplin efficace pour ses pensionnaires, une fois leur cycle scolaire terminé. En effet, quatre joueurs doivent le quitter, et pourtant ils vont rester partie intégrante du pôle. En parallèle de leur adhésion à un nouveau club, ils restent partenaires pour continuer à participer à quelques entraînements et ainsi transmettre des conseils aux nouveaux adhérents du pôle.
  52. 52. 53 Handibasket : un beau bilan 22 mai 2013 - CREPS-aquitaine.fr Après deux années d’existence, le Pôle Handibasket peut se prévaloir de belles performances. Après avoir fini champions de France l’année passée, l’équipe du Pôle est montée de division cette saison (Nationale 1C), et finit en outre à la deuxième place du classement national. Les joueurs ont également échoué de peu lors de la Coupe de France en s’inclinant face à THONON LES BAINS, équipe de Nationale B qui jouait les play-off pour une montée en Nationale A. Les joueurs du Pôle n’ont pas démérité, s’inclinant de 9 points. Quatre joueurs quittent le Pôle à la fin de la saison : Jordan LUCE Benjamin LEMAIRE Sébastien VERDIN Johnatan MAUCOURT, qui assurait le capitanat de l’équipe depuis 2 ans Leur avenir sportif et socio-professionnel s’annonce plutôt bien, preuve que le Pôle est un tremplin efficace pour ses pensionnaires. Jordan LUCE part évoluer en GRANDE-BRETAGNE, au prestigieux Club des RGK Rhinos. Parallèlement, il y a trouvé un travail. Benjamin LEMAIRE et Johnatan MAUCOURT, en fin de cycle d’études et souhaitant rester sur Bordeaux, intègrent le Club de Nationale A des Léopards de Guyenne, qui leur permettra de jouer au plus haut niveau et d’évoluer en Coupe d’Europe. Ils ont également de belles assurances de travail pour la rentrée, sur Bordeaux. Sébastien VERDIN suit ses deux camarades à Bordeaux. Il lui reste une année de STAPS à Talence, mais le haut niveau européen l’attire, et il jouera donc également au Club des Léopards de Guyenne.
  53. 53. 54 Ces trois-là ne se quittent pas ! Et ne quittent pas non plus complètement le Pôle...En effet ils seront partenaires d’entraînement de la structure à la rentrée prochaine, ce qui leur permettra de revenir s’entraîner au Pôle 3 fois par semaine, en plus de leurs entraînements dans leur nouveau club, et de continuer à apporter aux jeunes leur expérience, n’oubliant pas ce que le Pôle leur a apporté... Enfin, cerise sur le gâteau, nos trois futurs "léopards" passeront les deux mois d’été en Afrique du Sud, où ils ont été recrutés par trois clubs pour participer au Championnat National d’Afrique du Sud, une très belle aventure en perspective !
  54. 54. 55 Le Centre Fédéral Handibasket, un pôle ambitieux ! Le 20 novembre 2012 – lesinfosdusport.com À l’occasion de la troisième journée du championnat de France, première participation pour le Centre Fédéral Handibasket, le site « les infos du sport » fait la présentation de ce nouveau Pôle arrivé au CREPS en 2011. En effet en parler lors du championnat de France cela met en avant la particularité du pôle qui est le haut niveau. Une occasion pour eux, de se projeter vers les jeux paralympique de Rio en 2016.
  55. 55. 56 Le Centre Fédéral Handibasket, un pôle ambitieux ! 20 novembre 2012 – lesinfosdusport.com PRÉSENTATION DU CENTRE FÉDÉRAL HANDIBASKET Pour la 3e journée du championnat de France Handibasket, Besançon recevra la Centre Fédéral Handibasket. La rencontre se déroulera le 1er décembre 2012 à 17h au Palais des Sports de Besançon. Présentation du futur adversaire des Bisontins... UN CENTRE FÉDÉRAL HANDISPORT DEPUIS 2011... Le Centre Fédéral Handibasket, Pôle National Jeunes de la discipline, a ouvert ses portes au CREPS de Talence (33) en septembre 2011. Première structure handibasket du genre en Europe, il regroupe, sous forme d’une association loi de 1901, 12 jeunes (10 garçons, 2 filles) de 15 à 25 ans, venus de toute la France et DOM-TOM. Ils sont entraînés par Fredéric Roeland et encadrés par Jean-Marc Demoustier. Depuis septembre 2011, Jean Marc Demoustier est le responsable administratif et manager du pôle France Jeune Handibasket de Talence, au CREPS Aquitaine. Ancien Manager de l'Equipe de France A, puis de l'Equipe de France Espoirs, il a quitté ces fonctions pour se consacrer désormais à l'avenir de la discipline. Actuellement, les 12 joueurs internes de ce pôle sont :  Anaïs Thirion, 1.0 pts, née le 3 juin 1994, club d’origine Angers  Simon Frinault, 1.0 pt, né le 31 mai 1996, club d’origine Rennes  Kevin Baillon, 1 pt, né le 16 février 1993, nouveau joueur (précédemment à Garches)  Sébastien Verdin, 2.5 pts, né le 17 août 1991, club d’origine CAPSAAA  Luigi Makambo-Guebila, 2.5 pts, né le 11 juillet 1993, club d’origine Meaux  Sidney Attiogbe, 2.0 pts, né le 17 janvier 1993, club d’origine Gennevilliers  Jonathan Maucourt, 1.5 pts, né le 20 décembre 1991, club d’origine St Avold  Jordan Luce, 4.5 pts, né le 30 novembre 1993, club d’origine Martinique  Benjamin Lemaire, 2.5 pts, né le 7 septembre 1991, club d’origine Creil.  Grace Wembolua, née le 20 février 1996, 4 points, club d'origine CAPSAAA
  56. 56. 57  Louis Hardouin, né le 19 novembre 1997, 2 points, club d'origine Meaux  Hugo Kabansky, né le 27 février 1994, 2 points, club d'origine Meaux Résolument tourné vers le haut niveau, le pôle est exigeant sur la progression sportive et personnelle des jeunes. Chaque année, le maintien dans la structure peut donc être remis en question. LES JO DE RIO EN LIGNE DE MIRE Le club aquitain, champion de Nationale 2 l'année dernière, est sur le point de démarrer une nouvelle aventure cette saison dans le groupe 1 de nationale C. Composé de Auxerre, Besançon, Lyon, Dijon, Blanquefort, Toulouse et Saint-Etienne, Cette poule s'annonce très relevée pour les athlètes de Frédéric Roeland et Jean-Marc Demoustier qui déclare : « Cette saison sera l'occasion pour nous de nous mesurer à des adversaires plus forts et de voyager à travers l’hexagone. Notre prochain déplacement s'effectuera à Besançon le 1er décembre 2012 ». L'objectif du club, à travers les trois axes essentiels du projet (sportif, scolaire, citoyen) est de progresser et de se préparer pour le haut niveau avec en ligne de mire, pour un maximum de jeunes, l'intégration dans les différentes Equipes de France et les jeux paralympiques de Rio qui auront lieu en 2016.
  57. 57. 58 Vidéo d’ouverture du pôle Le 3 avril 2012 – Un reportage de bloghandicap Cette vidéo de 7 minutes et 24 secondes, est une interview de Franck BELEN, sélectionneur de l’équipe de France Basket fauteuil, ainsi que deux joueurs du pôle. « Il n’y a pas de raison que les valides aient le droit de faire un parcours sportif tout en suivant des études », c’est à partir de là que la Fédération a mis en place ce Pôle National Jeune Handibasket. Il va permettre aux jeunes qui ne s’entraînent qu’une à deux fois par semaine, d’avoir une formation plus intense de sept entrainements par semaine. Dans cette vidéo, les jeunes mettent en avant l’idée de solidarité que procure ce pôle. En effet il contribue à la vie en communauté mais aussi au respect sportif. Cette structure est avant tout une réflexion à long terme. Au moment de la vidéo, le pôle est encore en niveau expérimental mais il montre déjà un bon niveau : deuxième du championnat national 2.
  58. 58. 59 Vidéo d’ouverture du pôle 3 avril 2012 - bloghandicap Pôle HandiBasket de Talence - www.bloghandicap.com - La Web TV du Handicap Description de la vidéo en streaming Le Pôle HandiBasket de Talence vient d’ouvrir ses portes avec une première promotion. Son rôle est de former les futurs Basketteurs de haut-niveau. Pour en faire la présentation, retrouvons Franck Belen. Sélectionneur de l’Equipe de France et en charge du Pôle, ainsi que de jeunes venant d’intégrer la structure. Un reportage du www.bloghandicap.com Mots clefs Handibasket, Handi, Basket, Talence, Bordeaux, CREPS, Sport, Handisport, Handicap, Bloghandicap, Franck, Belen, Entraineur, Selectionneur, Equipe, France, Pole, Espoir, Français. http://sport.streaming-video-gratuit.fr/pole-handibasket-de-talence-www-bloghandicap- com-la-web-tv-du-handicap_544aa0d65e7s.html
  59. 59. 60 Interview d’un jeune du pôle espoirs : Luigi MAKAMBO Le 5 janvier 2012 – France-Handibasket Balduzzi réalise une interview auprès du joueur Luigi Makambo, afin de connaître plus précisément la vie au pôle. Cette interview, fait ressortir les opportunités qu’offre cette structure aux jeunes. En effet, pour lui c’est une chance qu’il ne faut pas laisser passer. Malgré un petit temps d’adaptation au début, il montre que sportivement, humainement et scolairement ce pôle est idéal. Les entraînements quotidiens et les objectifs bien fixés avant toutes rencontres en championnat, permettent aux joueurs de progresser.
  60. 60. 61 Interview d’un joueur du Pôle Espoirs : Luigi MAKAMBO Le 5 janvier 2012 – France-Handibasket Bonjour Luigi, comment vas-tu ? Comment te sens-tu au sein du CREPS de Talence (Près de Bordeaux) ? Luigi MAKAMBO : Très bien. Je suis agréablement surpris par la structure. Pour m’être rendu plusieurs fois en stage à Bourges, ce CREPS est au-delà de mes attentes et de mes habitudes. Les chambres sont agréables et spacieuses, nous avons même le wifi à l’intérieur. On a, à disposition tous les services du CREPS, médecins, administration c’est vraiment cool. Tu es donc dans de bonnes conditions de vie pour t’améliorer sportivement ? Quel est ton rythme d’entrainement ? Oui, et d’ailleurs on le ressent tous, en début d’année chacun d’entre nous, s’étions fixés des objectifs d’évolutions que ce soit en terme de shoot que physique. Bien sûr, les coachs nous ont également fixé des objectifs personnels. Récemment on a fait un premier test et on l’a tous réussis. En termes de rythme d’entrainement, nous sommes entre 10 et 12h de Basket par semaine soit 1h30- 2h par jour. Cela te convient ? Et sur le plan scolaire comment cela se passe-t-il ? Oui très bien. Pour la plupart nous avons des horaires aménagés c’est-à-dire que nous finissons les cours vers 16h maximum, voir certain non même pas cours l’après-midi. Ça nous permet de récupérer physiquement et à la fois de pouvoir faire nos devoirs avant de retourner à l’entrainement du soir. Le rythme n’est pas trop dur à suivre ? Y en a-t’ ils qui ont baissé les bras ? C’est un rythme à prendre c’est sûr qu’au début ce n’était pas facile mais au bout de 3 mois je m’y suis fait et maintenant je ne pourrais pas m’en passer. En ce qui concerne les autres pour le moment je ne crois pas que certain soient en difficultés bien au contraire tout le monde suit le rythme.
  61. 61. 62 Revenons au thème du sport et des objectifs sportifs. Que penses-tu de votre niveau actuel comparer au niveau du championnat de Nationale 2 ? L’objectif que vous vous êtes fixés entre joueurs est-il de monter en Nationale C ? La nationale 2 est un championnat agréable ou l’on ne s’ennuie pas, maintenant il est vrai que nous gagnons assez facilement nos matchs sauf contre les équipes de certaines réserves. En ce qui concerne la montée en Nationale C, c’est vrai que personnellement j’aimerais bien. Cela nous permettrait de jouer à un niveau plus élevé et donc d’affronter des adversaires plus coriaces. Par contre en interne, on n’a pas d’objectifs précis, on joue et on verra notre classement en fin de saison, si nous devons monter c’est que nous aurons été performant tout au long de la saison. Enfin, si tu devais conclure de manière globale sur ta vie au pôle que dirais-tu ? GENIAL ! C’est vraiment super, nous avons tous ce dont on a besoin pour s’épanouir que ce soit en terme scolaire, humain et sportif. D’ailleurs si des jeunes hésitent à intégrer le pôle, je leur dirais simplement de ne pas laisser passer cette chance car c’est vraiment une chance d’être là. Merci Luigi et bonne continuation. A.BALDUZZI
  62. 62. 63 Handisport. L’art et la manière de se reconstruire : un centre fédéral ouvrira ses portes en septembre au CREPS. Véritable motivation pour les pratiquants : la participation aux jeux paralympiques de Rio. Le 3 juin 2011 – Sud-Ouest A l’occasion des 20e jeux nationaux de l’avenir, organisés par la Fédération Française Handisport, les sports handicaps sont à l’honneur. Tout peut arriver comme nous explique un ancien Volleyeur ayant eu un accident de moto. Durant cette compétition, l’annonce d’un Centre Fédéral Handibasket fait bonne impression. En effet, il n’existe pas encore de telle structure, et un jeune, Jordan Luce fait part de son enthousiasme à cette annonce : « c’est génial ! ».
  63. 63. 64 Handisport, l’art et la manière de se reconstruire : Un Centre Fédéral Handibasket ouvrira ses portes en septembre au CREPS. Véritable motivation pour les pratiquants : la participation aux Jeux paralympiques de Rio. 3 juin 2011 – Sud-Ouest http://www.sudouest.fr/2011/06/03/handisport-l-art-et-la-maniere-de-se-reconstruire- 416046-4742.php Le stade de Thouars à Talence est une fourmilière. Ici se déroulent, depuis hier et jusqu'à demain soir, les épreuves d'athlétisme des 20e Jeux nationaux de l'avenir organisés par la Fédération française handisport. 700 participants, âgés de 12 à 20 ans, handicapés moteurs ou sensoriels (mal voyant et sourds) s'y disputent les titres nationaux dans quinze disciplines. Secrétaire général d'une Fédération qui regroupe 1 100 clubs et 26 000 licenciés, le Périgourdin Jean-Paul Moreau estime que, pour les handicapés, « le sport, c'est la seule manière de s'intégrer dans la société. Par le sport, on se reconquiert, on crée une famille, on trouve un boulot. C'est une manière de reconstruire son enveloppe charnelle et d'aller plus facilement vers les autres. Il faut se recadrer par rapport à l'accident ou la maladie. Et forcément, certains vont alors vers la compétition. » Natation en tête Président régional, le Blanquefortais Dominique Nadalié était volleyeur en Première division aux JSA Bordeaux dans les années 1980… « avant mon accident de moto », dit-il. « En Aquitaine comme dans toute la France, la discipline la plus pratiquée est la natation ; dans l'eau, on est bien, on flotte et pas besoin de matériel sophistiqué. » « C'est le seul sport où l'on n'existe pas en tant que handicapé, mais simplement humain… », renchérit Jean-Paul Moreau. La région compte entre 60 et 70 clubs ou sections de clubs omnisports, comme à l'US Talence. « Nous avons aussi labellisé des clubs qui accueillent les personnes handicapées pour une pratique irrégulière, avec des moniteurs formés », ajoute Dominique Nadalié.
  64. 64. 65 Dégager une élite En filigrane de cette compétition nationale, l'annonce de l'ouverture, à la rentrée prochaine, d'un pôle France basket au CREPS de Talence. Ces pôles, créés par la Fédération avec le soutien du Ministère des sports, visent à dégager une élite pour les Jeux paralympiques de Rio en 2016. Une dizaine de jeunes de 15 à 20 ans seront intégrés au Centre de Talence. « Il s'agit que les jeunes sportifs en situation de handicap trouvent la même offre que les valides pour pratiquer du sport de haut niveau », explique l'Eysinais Pierrick Giraudeau, directeur technique national adjoint. « Au CREPS, il y a un passé du sport handi, mais aussi une unité de lieu et de vie pour la scolarité, l'hébergement et les équipements sportifs. Et ils vont côtoyer des sportifs valides qui préparent des disciplines olympiques. » Jordan Luce, 18 ans, vient de s'inscrire en terminale au lycée Kastler de Talence pour intégrer le Centre fédéral handibasket. Il n'a qu'un mot : « C'est génial ! »
  65. 65. 66 Annexe 3 : charte graphique Le logotype Typographie Police « Dolce vita », en gras, couleur #DC7228 Couleurs #1202AD #F92F00 #FDFE0C
  66. 66. 67 Les affiches et flyers de l'événement Titres Police « Dolce Vita Heavy », gras, couleur #F0620C Informations Police « Courrier New CYR », gras, couleur #FFFFFF
  67. 67. 68 Annexe 4 : créations visuelles Le logo Avant Après L’affiche
  68. 68. 69 Le flyer
  69. 69. 70 ANNEXE 5 : DOSSIER DE PARTENARIAT 8 janvier 2014 RECONTRE SPORTIVE AUTOUR DU BASKET
  70. 70. 71 L’ÉVÉNEMENT NATURE DU PROJET Dans un souci de communication, de visibilité et de notoriété, le Centre Fédéral Handibasket souhaite ouvrir son partenariat à une équipe de basket valide. Aujourd’hui, le handibasket est assez peu représenté et le public qui s’y intéresse reste encore faible. Le problème majeur étant l’absence de connaissance de ce pôle, sa visibilité et sa notoriété restent au même niveau. La nature de ce projet de partenariat est donc l’organisation d’un événement sportif. Nous souhaitons organiser une rencontre sportive autour du basket avec votre équipe et le Centre Fédéral Handibasket. Cette rencontre consiste à organiser deux matchs. En première partie, un match entre le pôle et une autre équipe de handibasket, et en seconde partie votre équipe contre une autre. Le sport étant une activité qui rassemble, en organisant cette rencontre sportive cela peut nous permettre de montrer une fois de plus que c’est aussi une activité collective et solidaire. NOS OBJECTIFS Le Centre Fédéral Handibasket est très peu reconnu comme une équipe sportive à part entière et son public reste restreint, c’est essentiellement des amis ou de la famille des joueurs qui viennent lors des matchs. En faisant un partenariat avec votre équipe de basket, le pôle voit la possibilité d’agrandir son public et de faire découvrir ce sport encore trop peu connu. Votre équipe de basket a une bonne notoriété et est entourée d’un grand public qui la soutient. Ce projet est donc l’occasion de créer une coopération entre ces deux pratiques de basket pour favoriser la reconnaissance du handibasket comme un véritable sport. Non pas dans le but de « voler » votre public, le pôle voit plutôt ce partenariat dans le sens du partage, de l’alliance et de l’intégration. Le basket est un sport collectif et nous souhaitons rassembler handibasket et basket pour accentuer cette idée de communauté et de fraternité au sein même du sport. De plus, en rassemblant ces deux pratiques de basket, cela peut favoriser une meilleure intégration du handibasket dans l’univers sportif et dans la société. Nous disposons ainsi de deux objectifs principaux. Dans un premier temps, faire connaître le handibasket comme un sport à part entière. Le handibasket dispose en effet de règles
  71. 71. 72 aménagées, mais les règles principales restent les mêmes que celles du basket valide, et c’est une pratique tout aussi intense. Certes, c’est une pratique différente, mais cela reste du basket. Dans un second temps, nous souhaitons acquérir un public plus large et conséquent, pour que la connaissance de ce sport devienne totale. L’alliance entre votre équipe de basket et le Centre Fédéral Handibasket peut nous permettre de réaliser ces objectifs. Afin de pouvoir rencontrer le plus de succès possible auprès du public, nous souhaitons aussi mettre en place des relations presse, notamment avec un communiqué de presse pour promouvoir l’événement.
  72. 72. 73 PRÉSENTATION DÉTAILLÉE DU PROJET ORGANISATION Notre partenariat consiste donc à organiser une rencontre sportive autour du basket en rassemblant votre équipe de basket, et l’équipe du pôle. Votre rôle, en tant que partenaire, est de nous aider à faire disparaître les idées reçues sur le handibasket, et de le faire reconnaître comme sport à part entière. Pour ce faire, nous voulons organiser un événement sur une journée, un samedi de préférence. Afin de mener à bien ce projet nous souhaitons réaliser cet événement avec votre coopération. Le lieu, la date, les horaires vont être définis avec vous. Concernant le public, nous nous adressons à un public externe général. L’entrée au public sera gratuite. Notre but n’est pas de faire de bénéfices à travers cet événement. Nous voulons par ailleurs, faire une courte présentation de notre partenariat avant de lancer les matchs. Cette présentation permet de faire connaître chaque équipe et de mettre en lumière notre coopération. Pour tout ce qui est des boissons à prévoir, nous souhaiterions que les frais ainsi que les recettes soient partagés. Ce partenariat nécessite donc de se rencontrer plusieurs fois pour mettre au point l’organisation de l’événement. De plus, notre partenariat va se prolonger jusqu’à la réalisation de l’événement. Bien entendu, si jamais l’événement fonctionne et que le bilan des retombées est positif, il sera alors possible de le renouveler si nous disposons de votre accord. COMMUNICATION DE L’ÉVÉNEMENT ET RELATIONS PRESSE Concernant la communication de l’événement, nous souhaitons minimiser les dépenses. Pour cela, nous allons mettre en place des affiches et des flyers qui seront distribués une semaine avant l’événement. Un événement Facebook va aussi être créée pour favoriser le nombre de participants. Mis à jour régulièrement, il va nous permettre de rassembler un grand public. De plus, nous disposons chacun d’une page Facebook, nous pouvons donc partager l’événement directement à nos membres. Afin de promouvoir au mieux l’événement, nous souhaitons également créer une identité visuelle pour notre partenariat. Cette rencontre est aussi un moyen de faire découvrir à votre équipe le handibasket et participer à la reconnaissance de ce sport.
  73. 73. 74 Nous voulons aussi utiliser les relations presse. Étant gratuites, elles nous offrent la possibilité d’être promus sans coûts. Nous avons donc pensé à écrire un communiqué de presse peu de temps avant l’événement, afin qu’un article soit publié dans les journaux locaux. Nous allons envoyer le communiqué à plusieurs journaux locaux afin de maximiser nos chances d’être publiés.
  74. 74. 75 PUBLIC CONCERNÉ En organisant cet événement, nous ne ciblons pas un public spécifique. Nous voulons un événement qui soit facilement accessible et gratuit pour tous. Nous souhaitons donc convier notre public et également votre public externe. L’objectif étant de rassembler un public plus large, nous allons nous adresser à toute la population. Nous visons un public d’environ 300 personnes. Le Centre Fédéral Handibasket ne dispose pas de ressources humaines assez développées mais nous avons la possibilité d’être accompagnés et aidés pour l’organisation de notre match.
  75. 75. 76 VOS AVANTAGES En acceptant notre demande de partenariat, de nombreux avantages s’offrent à vous. Dans un premier temps, en devenant notre partenaire, vous participez à la connaissance du Handibasket. De ce fait, vous nous aidez à supprimer les idées reçues qui touchent le handisport en général et vous contribuez à nous donner une meilleure image. Enfin, vous nous permettez d’intégrer le handisport sur la scène sportive. De plus, en vous affichant comme notre partenaire vous gagnez également en reconnaissance. Vous vous affiliez à une équipe de handibasket et cela vous permet de bénéficier d’une nouvelle image : vous n’êtes plus seulement une équipe de basket avec une notoriété assez développée, vous êtes aussi une équipe de basket solidaire envers le handisport. Ensuite, notre projet de partenariat ne vous engage pas sur le long terme : après la réalisation de l’événement, vous pouvez mettre un terme au partenariat si vous le souhaitez. Mais vous pouvez également le prolonger pour bénéficier encore de cette image de solidarité. Par ailleurs, ce partenariat vous engage seulement à la réalisation d’une rencontre sportive autour du sport. Cela engendre peu de frais à votre charge puisque la coopération est au cœur de notre partenariat. Enfin, en temps normal une demande de partenariat incite à donner de l’argent. Ici ce n’est pas notre but. Nous ne vous demanderons en aucun cas de l’argent. Notre objectif reste le même : nous aider à être reconnus comme un véritable sport et gagner un public plus large.
  76. 76. 77 LES RETOMBÉES Cette proposition de partenariat vous donne le rôle de partenaire ponctuel et de projet. Cela implique que les retombées ne vont pas être excessives, mais il en existe quand même. RETOMBÉES EN TERME DE VISIBILITE En devenant partenaire avec le Centre Fédéral Handibasket et ce sur toute la durée de notre partenariat : - Nous assurons de vous faire figurer sur tous nos documents promotionnels que nous allons distribuer. C’est-à-dire : affiches, flyers, plaquettes, banderoles, programme, etc. - Nous assurons la promotion de votre page Facebook à travers la nôtre. - Nous assurons également votre prise de parole le jour de notre événement : vous pourrez alors faire un discours et vous présenter. - Dans le cadre des relations presse, nous vous assurons de citer votre nom et de faire figurer votre logotype. RETOMBÉES EN TERME DE COMMUNICATION INTERNE En devenant partenaire avec le Centre Fédéral Handibasket et ce sur toute la durée de notre partenariat : - Nous assurons la publication d’articles et photographies concernant notre partenariat et notre événement dans le journal interne officiel de la Fédération Française Handisport. - Nous assurons la participation gratuite à nos matchs de saisons.
  77. 77. 78 LE CENTRE FéDéral handibasket Créé à l’initiative de la Fédération Française Handisport et de la Commission Fédérale Handibasket, le Centre Fédéral Handibasket voit le jour au CREPS de Bordeaux, le 1er septembre 2011. Cette structure est née afin de donner un élan au handibasket. C’est la première structure handibasket du genre en Europe. Il regroupe, sous forme d’une association loi de 1901, douze jeunes de 15 à 25 ans, venus de toute la France et des DOM- TOM. Ils sont entraînés par Frédéric ROELAND et encadrés par Jean-Marc DEMOUSTIER. L’objectif de cette structure repose sur trois axes. Dans un premier temps, elle encadre et accompagne les jeunes dès la seconde jusqu’à la fin de leur scolarité. Ensuite, elle vise à former les jeunes à un haut-niveau de handibasket et à terme, d’intégrer l’Equipe de France. Enfin, le Centre Fédéral Handibasket aspire à l’intégration de ses jeunes. Cette structure permet aux filles et aux garçons qui présentent un handicap de mobilité, de se perfectionner en tant que joueur de handibasket. A ce jour, le handibasket professionnel n’existe pas, ce pôle accompagne donc les jeunes dans leurs études afin de leur permettre un avenir tant professionnel que sportif. Lors des matchs, que l’équipe remporte assez fréquemment, le public touché est essentiellement de la famille et des amis des membres, et est peu nombreux. Le troisième objectif du pôle étant l’intégration, il souhaite faire découvrir le handibasket au grand public. Le Centre Fédéral Handibasket organise de nombreux matchs tout au long de l’année, mais ces matchs ne sont pas de gros événements. Ce sont des rencontres qui permettent de confronter les joueurs à d’autres et de pouvoir se perfectionner dans la pratique.
  78. 78. 79 ANNEXE 1 PHOTOS DE LA PROMOTION 2013/2014 DU PÔLE NATIONAL JEUNE HANDIBASKET
  79. 79. 80 ANNEXE 2 PHOTOS DES JOUEURS EN ACTION

×