SEGPA                     Collège Pascal Paoli                                   Corté                              2011 –...
Une priorité, trois axes L’éducation à l’écocitoyenneté et au développement durable       Le jardin « bio »       La déc...
Un partenariat scientifique : Leslie Blin, détentrice d’un master« Ingeco » s’est proposée pour nous aider à réaliser notr...
Le respect de l’environnement                                              Très sale !!!                        Notre jard...
Message aux pollueurs
Notre questionnement de départ Une seconde vie                        Quelle est la durée pour nos déchets                ...
Message aux pollueurs
Questionnaire (Vrai ou Faux) sur le compost   . Le compostage, c’est le résultat du recyclage de matières organiques.   ...
Fiches de travail (SVT) Démarche :    je m’interroge,    je cherche à savoir,    je résume,    je m’exerce.1. Notre e...
Un partenariat scientifique De    notre rencontre avec Leslie Blin est née  une convention entre l’association Sirocco et...
Le jardin nettoyé par nos soins
Le bléNous avons profitéde la campagne « Le blé del’espérance » pour démarrerune observation de la germi-nation et du déve...
Le blé …. nos cahiers (1)
Le blé …. nos cahiers (2)
Le blé …. nos cahiers (3)
Le blé …. nos cahiers (4)
Le blé …. nos cahiers (5)
Le blé : le tallageNous avons extraitles pousses du cotonpour les repiquerdans nos jardinières.
Le blé dans les jardinières
La préparation du terrain
•En préparant le terrain nous avons trouvé des piles usagées enfouiesdans la terre. Comme nous savions qu’il ne fallait pa...
Nos expériences (1)
Nos expériences (2)
Nos expériences (3)
Le blé : en pleineterreCe sont nos premièresplantations dans le jardin !
• Découverte de l’exposition à la médiathèque de Corté (questionnaire à renseigner)•Les interventions de Delphine Rist « G...
Une de couverture des dossiers« chauve-souris »        MARS 2012Les Chauves-Souris de Corse       I topi pinnuti          ...
Evaluation des dossiers « chauve-souris »                   A réalisé sa première A renseigné au moins 5 A renseigné 10 fi...
Ce que nous avons retenu
La fabrication des nichoirsPatronChaque élève de 6ème et de 5èmea réalisé un nichoir .Ils ont été exposés au CDI enmême te...
L’herbier : récolte, conservation, identification, numérisationLa fiche d’identité des arbres choisisLa constitution du do...
L’herbier (1)
L’herbier (2)
L‘herbier (3)   U pinu marittimu   Pinus pinaster   Le pin maritime   On l’appelle aussi « pin de Corté ».   Cest un...
L’herbier (4)U piralzuAlnus cordataL’aulne cordé ou aulne de Corse.Cest un arbre de taille moyenne (17-25 mètresde hauteur...
L’herbier (5)U caracuttuIlex aequifoliumLe houxOn le trouve en Europe occidentale etméridionale et en Afrique du nord.Cet ...
L’herbier (6)U lariciuPinus nigraLe pin laricioC’est une espèce endémique emblématiquede la Corse. Il règne en montagne,su...
Le patron : calcul des dimensions, respect de la casse, tracé surpapier millimétré.La réalisation des panneaux en bois.L’i...
Les panneaux signalétiques(calcul et mesures)
Les panneaux signalétiques(patrons)
Les panneaux signalétiques :réalisation
La sortie à SavaghjuFrancesca et Daniela placent un                                  Francesca fixe le dernier nichoir.pan...
Evaluation Tous les objets prévus ont été réalisés (nichoirs, magnets, panneaux) Le « Mur des sciences » a été régulière...
Et l’an prochain… Poursuivre        le projet du jardin, demander    à un « babbo » de nous aider, améliorer les conditio...
Les élèves :Catarina, Océane, Alexandre, Francesca, Daniela, Lucas, Marouane, Najib, Niels, Hélène, Sarah, Kevin, Mathias,...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le mur de sciences

1 718 vues

Publié le

Le mur de Sciences virtuel réalisé par les élèves de SEGPA du Collège Pascal Paoli de Corte.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 718
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le mur de sciences

  1. 1. SEGPA Collège Pascal Paoli Corté 2011 – 2012Equipe pédagogique : J.-Y. Courtois (PLP) S. Luciani (PE) S. Filippini (AVSCO)
  2. 2. Une priorité, trois axes L’éducation à l’écocitoyenneté et au développement durable  Le jardin « bio »  La découverte des chauves-souris  Signalétique d’essences arborées pour Savaghju
  3. 3. Un partenariat scientifique : Leslie Blin, détentrice d’un master« Ingeco » s’est proposée pour nous aider à réaliser notre projet« jardin », en partenariat avec l’Association « Sirocco ».L’obtention d’un emplacement : Mr Mondoloni nous a autorisésà investir le terrain en friche en contrebas du bâtimentdes dortoirs.Ce terrain était envahi de différentes sortes de déchets quenous avons décidé de ramasser. Cela nous a permisde nous intéresser au tri sélectif.
  4. 4. Le respect de l’environnement Très sale !!! Notre jardin était sale …  Nous étions révoltés et nous avons décidé de « faire quelque chose pour que ça change », mais quoi ?  Nous voulions adresser un message aux pollueurs mais nous ne voulions pas dire de bêtises, nous avons alors décidé de nous informer.  Nous avons cherché autour de nous toutes les traces des actions en faveur de l’environnement.  Nous avons fait des recherches sur internet.
  5. 5. Message aux pollueurs
  6. 6. Notre questionnement de départ Une seconde vie Quelle est la durée pour nos déchets de vie des déchets ? ? Que deviennent Le bio, pourquoi nos déchets triés le bio, qu’est-ce ? que le bio ? Le recyclage, le Notre jardin : le compostage… nettoyage, la préparation
  7. 7. Message aux pollueurs
  8. 8. Questionnaire (Vrai ou Faux) sur le compost . Le compostage, c’est le résultat du recyclage de matières organiques. Vrai Faux . Le compost, c’est une matière foncée, brun noirâtre, qui sent mauvais. Vrai Faux . C’est de l’humus qui contient des êtres vivants et des minéraux. Vrai Faux . Il ne peut pas servir de nourriture aux plantes. Vrai Faux . Les organismes vivant dans le compost sont des parasites et le compost contient des gênes pathogènes (qui donnent des maladies) et des mauvaises graines. Vrai Faux . Le compost améliore la croissance des végétaux. Vrai Faux
  9. 9. Fiches de travail (SVT) Démarche :  je m’interroge,  je cherche à savoir,  je résume,  je m’exerce.1. Notre environnement proche2. Identifier les êtres vivants3. Classer les êtres vivants4. La répartition des êtres vivants5. La dispersion des végétaux6. La production des graines et des plantes à fleurs
  10. 10. Un partenariat scientifique De notre rencontre avec Leslie Blin est née une convention entre l’association Sirocco et le collège. D’autres étudiants (membres de l’association) ont rejoint Leslie pour nous aider à nettoyer l’emplacement choisi pour cultiver puis préparer le terrain (enlever les pierres, aplanir, faire des murets, repiquer le blé…). Leslie nous a aidés à « imaginer » notre jardin, à comprendre les besoins des plantes, à nous interroger sur nos découvertes et à planter.  Merci Leslie !
  11. 11. Le jardin nettoyé par nos soins
  12. 12. Le bléNous avons profitéde la campagne « Le blé del’espérance » pour démarrerune observation de la germi-nation et du développementd’une graine…Le logiciel « Panifica » nous aapporté l’éclairagescientifique dont nous avionsbesoin.Compte-rendu ci-joint.
  13. 13. Le blé …. nos cahiers (1)
  14. 14. Le blé …. nos cahiers (2)
  15. 15. Le blé …. nos cahiers (3)
  16. 16. Le blé …. nos cahiers (4)
  17. 17. Le blé …. nos cahiers (5)
  18. 18. Le blé : le tallageNous avons extraitles pousses du cotonpour les repiquerdans nos jardinières.
  19. 19. Le blé dans les jardinières
  20. 20. La préparation du terrain
  21. 21. •En préparant le terrain nous avons trouvé des piles usagées enfouiesdans la terre. Comme nous savions qu’il ne fallait pas jeter les pilessans précaution parce que c’était dangereux, nous nous sommesinquiétés de savoir si la terre où nous comptions planter des légumesn’était pas contaminée, si nos légumes seraient comestibles.Nous avons fait une première expérience : « les fleurs blanches ».•En feuilletant des livres sur les plantations, en lisant les descriptionsdans les catalogues de fleurs et de plantes, nous avons découvertqu’il fallait certaines conditions (ensoleillement, teneur en eau,acidité) pour que les plantations se développent. Nous avons faitd’autres expériences : « l’œuf ».
  22. 22. Nos expériences (1)
  23. 23. Nos expériences (2)
  24. 24. Nos expériences (3)
  25. 25. Le blé : en pleineterreCe sont nos premièresplantations dans le jardin !
  26. 26. • Découverte de l’exposition à la médiathèque de Corté (questionnaire à renseigner)•Les interventions de Delphine Rist « Groupe Chiroptères Corse »: projections de films,questions-réponses, schémas à compléter, textes à trous… La diversité des espèces, les régimesalimentaires, l’éco-localisation, l’utilité de l’animal sur l’environnement, le cycle biologique,le gîte, la reproduction, les mythes et légendes…• Notre dossier : compilation de toutes nos fiches de travail et réalisation de notre« une de couverture »•En parallèle, fabrication des nichoirs en atelier.• L’exposition au CDI : mise en place des panneaux, choix de panneaux incontournablesà présenter aux visiteurs pour les guider dans leur propre découverte, présentation à une classede 4ème (information sur les chiroptères et sur l’organisation des panneaux et de l’exposition). • Merci Delphine !
  27. 27. Une de couverture des dossiers« chauve-souris » MARS 2012Les Chauves-Souris de Corse I topi pinnuti Nom :__________________________ Prénom :__________________________ ___EME SEGPA
  28. 28. Evaluation des dossiers « chauve-souris » A réalisé sa première A renseigné au moins 5 A renseigné 10 fiches 22-mars-12 A soigné son écriture Total de couverture fiches sans erreur avec des erreurs 1 5 5 5 5 20 2 5 5 5 2 17 3 5 3 5 0 13 4 5 3 5 2 15 5 5 5 5 5 20 6 0 2 5 5 12 7 A A A A A 8 5 5 5 5 20 9 0 3 5 5 13 10 0 2 5 0 7 11 5 3 5 5 18 12 0 3 5 5 13 13 0 2 4 5 11 14 5 2 5 3 15 15 0 2 5 3 10 16 A A A A A 17 0 5 5 5 15 14,60
  29. 29. Ce que nous avons retenu
  30. 30. La fabrication des nichoirsPatronChaque élève de 6ème et de 5èmea réalisé un nichoir .Ils ont été exposés au CDI enmême temps que l’exposition« chauve-souris ».
  31. 31. L’herbier : récolte, conservation, identification, numérisationLa fiche d’identité des arbres choisisLa constitution du document numérisé : scannérisation d’une brancheet inclusion du texte.La stylisation d’une branche, la réalisation de « magnets » en atelier.
  32. 32. L’herbier (1)
  33. 33. L’herbier (2)
  34. 34. L‘herbier (3) U pinu marittimu Pinus pinaster Le pin maritime On l’appelle aussi « pin de Corté ». Cest un arbre qui peut atteindre 30 m de haut et qui peut vivre jusquà 500 ans. L’écorce est gris pâle chez les sujets jeunes, devient rougeâtre puis rougeâtre-noir au fil de lâge. Les aiguilles, épaisses et rigides, sont groupées par deux. Elles mesurent de 10 à 20 cm de long, sont persistantes, de couleur vert foncé et luisantes. La base des deux aiguilles jumelles est entourée par une gaine. Les cônes (pignes de pin) sont gros et longs de 9 à 18 cm. Les écailles sont symétriques. Les cônes vont du vert jusqu’au brun roux quand le fruit est mûr. Cet arbre est commun sur les côtes de l’océan Atlantique et de la Méditerranée. Assez commun en France, Espagne, Italie, Portugal et Maroc, on le trouve aussi en Afrique du Sud où il est cultivé à grande échelle. Lespèce couvre actuellement plus de 10% de la surface boisée française.
  35. 35. L’herbier (4)U piralzuAlnus cordataL’aulne cordé ou aulne de Corse.Cest un arbre de taille moyenne (17-25 mètresde hauteur exceptionnellement 28 mètres),avec un tronc pouvant aller jusquà 1 mètrede diamètre.Les feuilles sont d’un vert brillant en formede cœur. Elles mesurent de 5 à 12 cm de long etsont alternées. Elles sont caduques.Les minces chatons cylindriques mâles sontpendants, de couleur jaunâtre et de 5-10 cmde long. Les chatons femelles de 2-3 cmde long et 1,5-2 cm de large, vert foncé à brun,dur, ligneux, et superficiellement ressemblantsà certains cônes de conifères (pignes de pin).Il est originaire du Sud de l’Europe (Italie,Corse). En Corse, lAulne cordé est présentle long de la plupart des cours deau, entrele littoral et 1 200 à 1 300 m daltitude environ.
  36. 36. L’herbier (5)U caracuttuIlex aequifoliumLe houxOn le trouve en Europe occidentale etméridionale et en Afrique du nord.Cet arbuste peut mesurer jusqu’à 5 à 6mètres de haut, certains deviennentde véritables arbres. Il peut vivrejusqu’à plus de 300 ans.Les feuilles sont simples, alternées etmesurent de 5 à 7 cm. Elles sontde forme ovale à bord épineux.Elles sont vert foncé, brillantes surle dessus et plus claires au dessous.Les fleurs sont blanches, de petitetaille.Les fruits sont d’un rouge éclatant(petites boules) et sont très toxiques.
  37. 37. L’herbier (6)U lariciuPinus nigraLe pin laricioC’est une espèce endémique emblématiquede la Corse. Il règne en montagne,sur les versants ensoleillés entre 1000 et1800 mètres d’altitude.C’est un résineux de la famille des pinacéesqui peut atteindre 50 mètres de haut.Ses cônes ovoïdes sont petits (4 à 8 cm) etla fructification est bonne tous les 2 à 3 ans.Ses aiguilles sont longues (12 à 15 cm),vert cendré, elles sont souples, frisées et nonpiquantes.C’est la 3ème essence de reboisementen France continentale après le « Douglas »et le « pin maritime ».
  38. 38. Le patron : calcul des dimensions, respect de la casse, tracé surpapier millimétré.La réalisation des panneaux en bois.L’installation des panneaux : la sortie à Savaghju.
  39. 39. Les panneaux signalétiques(calcul et mesures)
  40. 40. Les panneaux signalétiques(patrons)
  41. 41. Les panneaux signalétiques :réalisation
  42. 42. La sortie à SavaghjuFrancesca et Daniela placent un Francesca fixe le dernier nichoir.panneau.
  43. 43. Evaluation Tous les objets prévus ont été réalisés (nichoirs, magnets, panneaux) Le « Mur des sciences » a été régulièrement enrichi : scanner de productions, réalisation d’un herbier virtuel, tenue de cahiers d’expériences individuels, trace collective conservée sur paper-board… Même s’il a fallu attendre la fin de l’année pour réaliser ce power-point. De nombreuses compétences et connaissances du socle commun ont été développées et validées au palier 2 : maîtrise de la langue française, les principaux éléments de mathématique, la culture scientifique et technologique, la maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication, les compétences sociales et civiques, l’autonomie et l’initiative. Nous avons réussi à implanter un jardin dans un espace ingrat. La communauté éducative ne nous a pas suivis pour le tri des déchets mais un travail a été amorcé avec le Syvadec… Non seulement les difficultés relevées chez nos élèves en cours de sciences se sont atténuées mais on note une augmentation de l’autonomie, une meilleure compréhension des notions abordées, moins d’agitation, moins de passivité et d’agressivité, et une belle motivation.
  44. 44. Et l’an prochain… Poursuivre le projet du jardin, demander à un « babbo » de nous aider, améliorer les conditions d’arrosage… Compléter notre herbier avec d’autres essences locales… Apprendre à connaître un autre animal à protéger … Connaître l’eau : ses usages, comment l’économiser, la traiter… … Nous avons encore du chemin à faire pour devenir de vrais écocitoyens et pour maîtriser le développement durable…
  45. 45. Les élèves :Catarina, Océane, Alexandre, Francesca, Daniela, Lucas, Marouane, Najib, Niels, Hélène, Sarah, Kevin, Mathias, Abderrahim, Abdellak, Pedro, Laïla, Matteo

×