Cr mandat 2012 vf

296 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
296
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
16
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cr mandat 2012 vf

  1. 1. Compte rendu de mandat 2010 – 2012 Mairie du 3e Novembre 2012
  2. 2. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012LES GRANDS PROJETS P. 3VIVRE ET RESTER VIVRE DANS LE 3ème P. 6UN ARRONDISSEMENT CITOYEN, DYNAMIQUE ET OUVERT SUR LE MONDE P. 14DONNER LA PRIORITE AU DEVELOPPEMENT DURABLE P. 21ACCUEILLIR ET DEVELOPPER L’ACTIVITE ECONOMIQUESE DEPLACER AUTREMENT, AU SEIN D’UN ESPACE PUBLIC PARTAGE P. 26 P. 30 2
  3. 3. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012 Deux ans après le compte rendu de mandat tenu, mi-2010, devant les instancesparticipatives du 3ème, le présent document porte sur les projets réalisés ou lancés depuiscette date jusqu’{ ce jour.LES GRANDS PROJETS Le nouveau Carreau du Temple Le projet de nouveau Carreau du Temple est entré dans sa phase finale. Les travaux avancent sans retard et l’ouverture au public est toujours prévue en fin d’année 2013. Pour cet équipement, qui devra trouver son équilibre économique en combinant subventions et recettes externes, le choix a été fait de créer une SPL (Société Publique Locale). L’équipe en charge de gérer et d’animer le Carreau est en cours de recrutement. Le Directeur Général et le préfigurateur sont d’ores et déj{ au travail pour préparer l’ouverture. Après la Gaité Lyrique, c’est au tour du Carreau du Temple d’être très attendu et de mobiliser nombre d’entre vous, notamment le groupe de travail du conseil de quartier Enfants- Rouges sur laménagement des abords du futur équipement ou le comité de suivi. Rappelons également le rôle actif du conseil de quartier dans lorganisation du concours auquel ont participé les élèves de l’école Duperré, pour la décoration de la palissade du chantier à langle des rues Perrée/Eugène Spuller. La reconversion du lycée Nicolas Flamel Ce lycée professionnel de la bijouterie et de la joaillerie, situé 8, rue de Montmorency, a rejoint l’école Boulle, laissant place { un projet exceptionnel de reconversion d’un bâtiment scolaire de type Jules Ferry en un équipement mixte proposant une crèche de 47 berceaux et un programme immobilier de 13 logements sociaux. Ce projet sinscrit comme une des réalisations notables à venir. Les travaux ont débuté mi-juillet 2012 et s’achèveront fin 2013. 3
  4. 4. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012 25 Rue Michel Lecomte Autre opération exceptionnelle et majeure dans le patrimoine historique du 3è, la réhabilitation d’un hôtel particulier des 17-18 et 19è siècles, avec ajout d’une partie neuve pour y réaliser des logements sociaux et créer des locaux artisanaux et commerciaux, a débuté mi juillet et devrait se poursuivre pendant 3 ans. Place de la République Le projet d’aménagement de la nouvelle place dela République dont l’une des ambitions est d’assurerun meilleur partage de l’espace entre les différentsmodes de circulation, notamment au profit des piétonset circulations douces, et de redonner à ce lieu unequalité urbaine qu’il avait perdue, sera livré auprintemps 2013. Nous sommes à présent à mi-parcours du chantier et a été réalisé un grand nombred’aménagements. La place est fermée à la circulationNord/ Sud autour de la statue centrale, certains éléments décoratifs sont déposés et les arbresmalades remplacés. Au sud de la place, la première étape a consisté à élargir les trottoirs etrepenser les traversées piétonnes. Ils sont accessibles aux personnes à mobilité réduitebeaucoup plus facilement et comportent des stationnements livraisons et des places taxis horsvoie de circulation. Ils accueillent un kiosque d’information hexagonal. Dans la nuit du 18 au 19 juin 2012, { l’est, au sud et { l’ouest de la place, la circulation estpassée à double sens, ce qui correspond à de nouveaux marquages au sol, denouvelles traversées, de nouveaux feux… Sont également { l’œuvre l’élargissement destrottoirs, l’emmarchement du terre-plein central et le nettoyage de la statue. 4
  5. 5. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012 La révision du PSMV1 du Marais : fin de la première étape A l’issue de longs mois d’un travail précis et méticuleux ayant consisté, pour la direction del’urbanisme et le cabinet d’architecture prestataire de la Ville, { recenser immeuble par immeubleles éléments patrimoniaux à protéger et/ou valoriser, le projet de nouveau PSMV a été soumis pouravis au Conseil de Paris avant ouverture de l’enquête publique. Ce nouveau PSMV a de nombreuses ambitions : prendre en compte les orientations de lapolitique urbaine, sociale et durable de la Ville formalisées dans le Projet d’aménagement et dedéveloppement durable du Plan local d’urbanisme, notamment en matière de logement et dedéveloppement économique, mieux protéger et valoriser l’espace public ainsi que les activités liées{ l’animation et { la vie des quartiers concernés (commerce et artisanat, petite industrie, tourisme,…), intégrer les objectifs du Plan climat, promouvoir une politique patrimoniale plus dynamique quise préoccupe aussi de l’architecture des XIXème et XXème siècles. Complémentaires à la concertation légale au sein de la commission locale du secteursauvegardé, quatre ateliers ont permis aux habitants intéressés des 3ème et 4ème arrondissementsde faire part de leurs attentes sur différents thèmes (espaces publics, cours intérieures, etc).Maintenant que lenquête publique va souvrir, il appartient à tous de consulter le projet et de fairepart de ses observations, dont lensemble donnera lieu à un rapport du commissaire enquêteuravant ladoption définitive du PSMV.1 PSMV : plan de sauvegarde et de mise en valeur 5
  6. 6. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012VIVRE ET RESTER VIVRE DANS LE 3ème Priorité donnée au logement 1252 logements sociaux dans le 3ème, environ 1200 demandeurs de logements :l’objectif permanent est d’augmenter le nombre de logements sociaux et, de façon générale,daméliorer la qualité des logements. Sept immeubles représentant 57 logements ont été livrés et 10 chantiers sontactuellement en cours, portant sur 130 logements environ. Tous les logements sociaux,contingent des maires de Paris et de l’arrondissement, ont été attribués par unecommission transparente (règles et fonctionnement disponibles sur mairie3.paris.fr). Lamairie du 3e en a attribué 29. Dans le cadre de la révision du PSMV, nous avons identifié des parcelles dites« réserves » qui pourront muter en logement social, en totalité ou en partie. Enfin, pouraider et orienter les demandeurs de logements, une permanence est tenue toutes lessemaines par l’adjoint au maire chargé du logement ainsi qu’un accueil d’urgence en casd’expulsion : environ 900 RDV ont été honorés depuis 2008. Les réflexions sur le logement social dans le diffus progressent. Troisprogrammes ont été livrés ou sont en chantier : rues Blondel/Ste Apolline, rues duTemple/Pastourelle, 80 rue de Turenne qui sont des programmes réalisés en partie dansdes immeubles privés (des parties d’immeubles ayant été acquises par la Ville). 6
  7. 7. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012 Les affaires scolaires Dans le premier degré, la rentrée 2012-2013 s’est bien déroulée dans notrearrondissement malgré un contexte contraint, comme chaque année. Elle a concerné 2 170élèves, dont 915 en maternelle (pour 34 classes soit une moyenne, par classe, de 27 élèves)et 1 255 en élémentaire (pour 52 classes soit 24 par classe). Malgré quelques tensions enmaternelle et grâce à un travail conjoint avec nos collègues du 4ème, tous les enfants ayant3 ans dans l’année 2012 ont pu être scolarisés. En classes élémentaires, alors que chaqueannée nous avions ouvert une classe, nous avons dû accepter la fermeture de lune dentreelles (école des Vertus). Pour rappel, le rectorat a décidé pour cette rentrée de maintenir, comme pour lesannées passées, un certain équilibre général à Paris mais les réductions de postes ontcontinué à se porter sur les RASED2 (46 postes de moins { Paris contre 27 l’an dernier, cequi n’est que la poursuite du mouvement entamé les années précédentes) et sur lesremplaçants (34 postes supprimés), ce qui risque de rendre difficile le remplacement desabsences en cours d’année. Le réseau a perdu cinq personnes depuis le début de la réformedes RASED. Nous rappelons notre attachement au maintien de cette structure d’aide auxélèves en difficulté non compensé par la mise en place de l’aide personnalisée. A noter la poursuite de la scolarisation dans le pôle LSF-F« Langue des Signes Française – Français écrit » qui s’est ouvertà lécole Turenne (maternelle et élémentaire) en 2010. La mairieen est très fière et satisfaite, même si son effectif- cible d’unedizaine d’enfants en maternelle comme en élémentaire n’est pasencore atteint. 3 enfants sont inscrits en classe maternelle, 4 enclasse élémentaire. Chaque année une opération « Portesouvertes » est réalisée en juin qui rencontre un succès certain.2 RASED : réseau daide et de soutien aux élèves en difficulté 7
  8. 8. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012 En matière de restauration scolaire, un nombre élevé d’enfants déjeune enmaternelles et élémentaires (258 500 repas sont servis dans nos écoles auxquels sajoutent26 770 repas servis en centres de loisirs). La Caisse des Ecoles du 3ème poursuit ses effortstant sur la qualité que sur la diversité, efforts reconnus pas tous. Un nouveau marché a étépassé en janvier 2012, après un appel d’offres, qui a permis de faire passer la part du bio, de5 à 20 %. De nombreuses animations permettent desensibiliser les enfants : sensibilisation aux métiers decantinière, réalisation de menus par les enfants,préparation des repas encollaboration avec lestechniciennes, prise de conscience des enjeux dudéveloppement durable et de la lutte contre le gaspillage,menus végétariens (une fois par trimestre pourcommencer…). La caisse des écoles a, en outre, fait partir en colonies de vacances 67 enfants en2010 et 53 en 2011. En raison des modifications opérées les années précédentes dans la sectorisation denos trois collèges, la rentrée dans le secondaire s’est déroulée sans difficultés particulièresmême si les effectifs restent contraints dans les collèges Victor Hugo et Béranger, les locauxn’étant pas extensibles. Pour le collège Béranger, une analyse de la répartition des locaux aété réalisée et une redistribution entre l’école et le collège devrait être possible pour larentrée prochaine. Sagissant du collège Victor Hugo, un dossier complet rappelant lesconditions matérielles d’accueil des élèves a été transmis au département et { la régionpour une étude d’extension de l’annexe Barbette. 8
  9. 9. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012 Bien que dans tous les lycées les effectifs soient très élevés, jusqu’{ 38 élèves parclasse, les proviseurs n’ont pas fait état de difficultés particulières { lexception de celui dulycée Simone Weil en raison des réductions de sa dotation horaire et de l’accueil d’unnombre d’élèves trop important au regard des locaux et des objectifs que se fixait léquipeenseignante. Sur le plan immobilier, la mairie poursuit ses efforts de rénovation et de mise auxnormes de sécurité. La programmation pour l’année 2012 sélève ainsi { 660 000 € eninvestissement et 90 000 € en fonctionnement. Le sport Les objectifs de notre action : soutenir, diversifier et augmenter l’offre sportive dansl’arrondissement, { travers le vote de subventions en faveur du sport de proximité,l’organisation de manifestations ponctuelles, en partenariat avec les associations qui ontune implantation locale, et la gestion annuelle des créneaux. A cet égard, notre politiqueporte une attention particulière au développement du sport féminin, { l’accès des seniorsaux activités sportives et { l’éducation des jeunes par le sport. Dans lattente de l’ouverture du Carreau du Temple, le centre sportif Michel LeComte est le seul équipement municipal dédié au sport dans l’arrondissement. Le gymnaseaccueille, pendant la semaine, les écoles élémentaires, collèges et lycées du 3ème ainsi quede nombreuses associations qui y proposent une vingtaine d’activités pour tous les publics.Un effort particulier (plus de 150 000 € de travaux) a été entrepris depuis deux ans, afin dele rénover entièrement (réfection des peintures, réhabilitation des vestiaires et couloirs decirculation, remplacement de la verrière du gymnase, isolation acoustique de la salle dedanse, mise en accessibilité des sanitaires et réaménagement du hall d’accueil). Reste {réaliser la mise aux normes de l’ascenseur qui permettra enfin l’accessibilité de l’intégralitéde l’équipement aux personnes { mobilité réduite. Cette opération doit intervenir au coursde l’année 2013. A noter que les conseils de quartier ont permis, en y affectant une part dufonds de participation des habitants, de renouveler les tatamis dans le dojo. 9
  10. 10. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012 Pendant les congés scolaires de printemps et d’été, l’OMS 3 3 et la mairie proposent,rue Eugène Spuller, des activités sportives gratuites, destinées aux enfants et adolescents.Pour ceux qui ne partent pas en vacances, c’est l’occasion de pratiquer avec d’autres lessports qu’ils connaissent bien, mais aussi de découvrir de nouvelles disciplines, en étantencadrés par des professionnels. On doit encore signaler l’initiation { la pétanque qui a eu lieu, en juillet dernier, sur lenouveau terrain du square Emile Chautemps, avec les enfants des centres de loisirs delarrondissement. De même, le Festival international d’échecs du 3ème a connu un francsuccès pour sa première édition en mars 2012 (plus de 80 participants). Et grâce àl’investissement des conseils de quartier, le square du Temple s’est désormais doté de deuxtables d’échecs. Un arrondissement solidaire Après la résidence sociale Suzanne Lacore de la rue Béranger, à destination de foyersmonoparentaux, une Maison Relais ouvrira ses portes en 2014 –rue du Vertbois - etaccueillera 15 personnes âgées ayant connu l’errance urbaine une grande partie de leur vie.Dans le même temps, une autre résidence sociale – rue de Beauce - accueillera une dizainede jeunes filles de 18 à 21 ans en contrat jeune majeur (dispositif de prise en charge « d‘aidesociale { l’enfance »). Avec l’aide du Collectif Logement, une réunion d’information sur le dispositif « LouezSolidaire » sest tenue en Mairie du 3e, ce qui a permis de multiplier les prises de contactavec les propriétaires et de doubler le nombre de logements concernés dans le 3ème.3 OMS : office du mouvement sportif 10
  11. 11. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012 De même, la mairie du 3ème ouvre de manière pérenne, dans le cadre du Plan GrandFroid, une salle pour héberger les personnes sans abri qui le souhaitent. Un travail decoordination des associations de « maraudes » est réalisé pour rendre plus efficace leurintervention. Nous avons pu ainsi retisser du lien avec des SDF dont certains sontaujourd’hui en cours de réinsertion sociale. Par ailleurs, face { la multiplication de cessituations, notre attention et notre travail de coordination portent également sur l’arrivéede familles avec enfants à la rue. Dans le cadre du conseil de quartier Enfants Rouges, un projet de bagagerie pour lesSDF a été lancé en 2010, et une association "Mains Libres 3e" sest constituée. La mairie ensoutient les efforts dans la recherche d’un local et des financements. Un plan handicap et seniors Le très actif Conseil Local du Handicap (CLH) a participé aux travaux préalables auréaménagement de la place de la République, de la place des Arts et Métiers et de la rueRambuteau. Après avoir lancé un guide d’accessibilité culturelle et touristique dans le 3èmeet participé au forum pour l’emploi, il continue { ouvrir d’autres chantiers. Parmi eux, la mise en accessibilité de l’EPN[1],effective depuis novembre 2012. L’établissement a prispour l’occasion le nom d’Helen Adams Keller, du nom dela première étudiante aveugle et sourde diplômée auxUSA et qui inspira le film Miracle en Alabama. Cetteréalisation a été rendue possible grâce à la participationfinancière des conseils de quartier et des opérations delevées de fonds menées par l’EPN et le CLH. Il faut souligner le rôle essentiel rempli parl’EPN dont la fréquentation s’est accrue et qui permet { de nombreux habitants de tous âgesde se former gratuitement aux nouvelles technologies.[1] EPN : espace public numérique 11
  12. 12. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012 Beaucoup de travaux ont été réalisés au sein de la mairie du 3ème et elle seraaccessible aux personnes à mobilité réduite dans son intégralité dès la mise en service dusecond ascenseur en 2013. Nous accueillerons également une permanence d’accès au droitauprès de laquelle les personnes en situation de handicap et leurs proches pourront êtrerenseignés sur les prestations et dispositifs qui leur sont réservés. Afin de mettre la lumière sur les enjeux du vivre ensemble, la mairie et le CLHorganisent chaque année une Semaine Locale du Handicap. Pour sa 5e édition, lamanifestation avait pour thème « la communication des personnes en situation dehandicap ». Dans une même dynamique, nous nous associons également depuis 3 ans à laSemaine d’Information sur la Santé Mentale, organisée par l’UNAFAM. Nous sommes fiers d’accueillir depuis juin 2012 dans notre arrondissement le foyerde vie Marie Laurencin, géré par l’œuvre Falret, et le centre d’accueil permanent, géré parl’Hôpital Esquirol, qui renforcent, dans le centre de Paris, la prise en charge du handicappsychique. Une nouvelle offre de logement pour les seniors a prisla forme d’un réseau de logements adaptés dans le diffus etdont 5 unités ont déjà été livrées. Ce dispositif présentel’avantage de permettre aux seniors de vivre comme tout unchacun dans un immeuble où se mêlent plusieursgénérations, tout en bénéficiant de services visant à lesaccompagner dans leur perte progressive d’autonomie. Demême, en partenariat avec le point d’accès aux droits pour les seniors, le centre de santé etle réseau Mémorys, nous avons lancé des ateliers santé séniors : deux ont déjà eu lieu sur lanutrition et la mémoire. Enfin, une permanence du CLIC PPE[2] a été ouverte toutes lessemaines à la mairie du 3ème pour rapprocher ce service des personnes âgées del’arrondissement et de leurs proches.[2] CLIC : centre local d’information et de coordination – PPE : point Paris Emeraude 12
  13. 13. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012 La santé et la prévention Le 3ème apporte sa contribution aux grandes causes de santé publique parl’organisation de collectes de sang, de campagnes de dépistage ou d’actions desensibilisation, notamment { l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le SIDA. La mairie veille également à ce que les habitants du 3e bénéficient d’un accès auxsoins de qualité et de proximité. Le centre de santé au Maire-Volta, situé au 4, rue au Maire,propose ainsi une offre de soins complète (médecine générale, soins dentaires, gynécologie,pédicurie, soins infirmiers…) conventionnée en secteur 1. La mairie continuerad’accompagner cet établissement dans son prochain développement (agrandissement etrénovation des locaux, évolution de l’offre de soin…). La petite enfance Un document dédié fait le point des réalisations en ce domaine dans notrearrondissement. 13
  14. 14. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012UN ARRONDISSEMENT CITOYEN, DYNAMIQUE ET OUVERT SUR LE MONDE Les conseils de quartier Afin de fluidifier les échanges avec l’équipe municipale tout en les formalisant, lesconseils de quartier ont la possibilité de présenter publiquement leurs vœux en pré-conseild’arrondissement. Il leur est alors répondu officiellement par l’élu(e) concerné(e). En 2011et 2012, les conseils de quartier ont ainsi exposé leurs vœux portant, par exemple, surl’aménagement des abords du Carreau du Temple, la réfection du revêtement des ruesSaint-Gilles et Turenne, les moyens mis en œuvre par la mairie du 3ème pour diversifier lesactivités dans le quartier Arts & Métiers ou encore l’aménagement de la rue du GrenierSaint-Lazare. Les quatre conseils de quartier ont également été { l’origine de nombreuxéquipements ou de l’achat de matériels d’utilité collective, grâce au dispositif du comitébudgétaire, mis en place depuis 2009. Ce comité, qui réunit deux représentants parconseil, le directeur général des services ainsi que lacoordinatrice des conseils de quartier, est une force depropositions très efficace en faveur de projets entrantdans le périmètre du fonds de participation deshabitants. Ont ainsi été décidés, grâce à son travail deréflexion sur les besoins de l’arrondissement,l’installation de tables d’échecs dans plusieurs squares,l’achat de matériel sportif, culturel et informatique pour les établissements de la petiteenfance, le gymnase Michel Lecomte ou la bibliothèque Marguerite Audoux, la création defresques dans des crèches, l’acquisition d’instruments de musique pour le Conservatoire oude matériel pour l’organisation de manifestations extérieures, la création, déjà évoquéesupra d’un guide de découverte touristique du 3ème à destination des enfants handicapés. 14
  15. 15. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012 Enfin, a été mis en œuvre, dans le cadre de la préparation du budget 2013, un desengagements forts du contrat de mandature du maire de Paris en matière de démocratielocale : la participation des conseillers de quartier au choix des opérations à retenir dans lecadre du budget d’investissement d’intérêt local consacré { l’espace public. Ainsi, lesmembres du comité budgétaire ont-ils pu sélectionner et hiérarchiser les projets « espacepublic » présentés par les services de la ville pour l’année 2013. Les Futurs du 3ème Complémentaire aux conseils de quartier, il convient de renouveler loffre departicipation citoyenne et de chercher dautres formes de démocratie participative. Dans lafoulée de la conférence citoyenne de 2009, un projet de prospective inter-arrondissementsa été lancé à linitiative du 3ème. Il associe les 3ème, 4ème et 11ème arrondissements. Des habitants de ces arrondissements limitrophes seront invités en mars 2013 àréfléchir ensemble sur les futurs de Paris et dialogueront avec leurs élus, intéressés tant parles thématiques abordées que par les méthodes utilisées pour innover dans le dialogueentre élus et habitants. Vie Associative : aider tout en faisant des choix Le sens de l’action municipale en faveur de la vie associative est de favoriser ledéveloppement des associations tout en respectant leur indépendance, d’aider tout enfaisant des choix. Cela passe d’abord par des moyens financiers, logistiques et humainsproposés par la mairie. Mais il s’agit surtout d’encourager la mise en synergie de tous :maison des associations, services administratifs, élus, et associations de tous horizons. 15
  16. 16. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012 C’est dans cet esprit que le Forum de rentrée estorganisé, en concertation avec les acteurs de la vielocale, afin de leur permettre d’aller { la rencontre deshabitants et des autres associations del’arrondissement. Ainsi, les animations présentées {cette occasion sont préparées en bonne ententecollective. Nous notons d’ailleurs que le forum connaitune participation croissante ces dernières années. Désormais { l’Espace Silvia Monfort, l’accueil, l’entretien, la sécurité et l’animationdes lieux sont assurés par l’association Avantic. Les utilisateurs associatifs y ont gagné enpossibilités, en qualité de fonctionnement et en lien de proximité, comme en témoignait laréussite de la journée Portes ouvertes du 31 mars 2012. Outre les subventions votées en conseil d’arrondissement, la constance du suivi desassociations se traduit de plusieurs façons : prêt de salles, mise à disposition de matériels,relai de communication, projets conçus en partenariat, et une attention au cas par cas selonles sollicitations. En sorte que, tout au long de l’année, la vie municipale est irriguée par lesassociations. Enfin, l’implication des conseils de quartiers se manifeste par l’émergence denouvelles associations dynamiques, issues de leurs réflexions et projets. Favoriser l’autonomie des jeunes Un certains nombre d’actions et de dispositifs sont mis en place en faveur del’éducation { la citoyenneté et de l’accès { l’autonomie des jeunes. Ainsi, en 2011, unecampagne d’inscription sur les listes électorales a été réalisée en direction des jeunes et laremise des cartes d’électeur a eu lieu lors d’une cérémonie de la citoyenneté. 16
  17. 17. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012 Le conseil de la jeunesse a pu organiser des Matinées citoyennes réunissant tous lesans des élèves de collèges et de lycées du 3ème (découverte des institutions, ateliersthématiques). Il a également porté plusieurs projets tels que le journal Le 3e Style, lessoirées annuelles Efferves’centre (avec les 1er, 2ème et 4ème arrondissements), ainsi qu’unedynamique de réflexion autour des Journées des Droits de l’enfant (2009), des Droits del’Homme (2010), ou contre la peine de mort (2011). Actuellement, une importante réformedes conseils de la jeunesse est en cours au niveau parisien, visant à mieux répondre auxattentes des jeunes (diagnostic de territoire, constitution d’un réseau, contrat jeunessed’arrondissement). Chaque année, les aides Paris Jeunes Vacances (jusqu’{ 200 €) donnent un coup depouce { une vingtaine de jeunes de l’arrondissement, leur permettant de partir pourquelques jours et de faire ainsi l’apprentissage de l’autonomie. Enfin, pendant l’été, ledispositif Ville Vie Vacances propose des activités culturelles gratuites, à vocationéducative, pour les 16/19 ans qui ne partent pas en vacances. Décliner l’égalité femmes/hommes au quotidien La Mairie est particulièrement engagée sur ce terrain politique et organise denombreux événements pour faire progresser la cause des femmes, en partenariat avec desassociations militantes.En outre, les agents de la mairie ont été formés au premier accueil des femmes victimes deviolences, afin de les recevoir dans les meilleures conditions pour pouvoir leur venir enaide. Sensibiliser aux Droits de l’Homme et à la lutte contre les discriminations Avec pour objectif d’informer et échanger le plus largement possible sur ces sujets, leprogramme événementiel de la mairie suit l’actualité calendaire des grandescommémorations et journées de mobilisation. 17
  18. 18. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012 Intégration La municipalité travaille en liens étroits avec les associations engagées dans laide auxsans-papiers, en organisant des parrainages républicains et en intervenant au cas par casauprès de la Préfecture de Police. En 2011, une votation citoyenne sur le droit de vote etd’éligibilité des étrangers aux élections locales a été organisée avec la Ligue des Droits del’Homme. Enfin, la valorisation des cultures d’origine est partie intégrante de la programmationculturelle en mairie (Nouvel an chinois, Nuits américaines, Festival des cultures juives). Culture et animation locale Lors de cette nouvelle mandature, la Ville de Paris a investi massivement dans leséquipements culturels du 3ème. A fin 2010, l’ensemble des projets de notre programmeélectoral a été réalisé (ateliers d’artistes de la Cour de Venise, Gaité Lyrique) ou en cours detravaux (Carreau du Temple). Par ailleurs, conformément à ce que nous souhaitions, leConservatoire du Centre s’est rapproché du 3ème en installant son Orchestre Symphonique(80 musicien-ne-s) en résidence au lycée Turgot et en ouvrant ses répétitions au public. En ce qui concerne notre engagement général, en faveur de l’action culturelle, nousavons développé une politique ambitieuse visant à faciliter l’accès { la culture du plus grandnombre (par l’organisation de nombreux évènements de qualité et gratuits) et { soutenirl’action, le développement et le rayonnement des acteurs culturels locaux. Dans la continuité des actions engagées dans la mandatureprécédente (Festival Soirs d’été, Festival des Cultures Juives,Conférences Esprit Public, Nouvel an chinois), de nouveauxévènements viennent désormais ponctuer l’année culturelle dans notrearrondissement, dans tous les domaines artistiques : les ConférencesLundi des Arts (sur la peinture), le Festival des Blogs BD et duWebcomics (Festiblog), la participation à Nuit Blanche. 18
  19. 19. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012 Imaginé dans le cadre d’un groupe de travail ouvert { tous, Nomades, parcoursculturel et artistique du 3ème s’est déj{ imposé (en quatre saisons) comme un soutienimportant { la visibilité et { l’activité des acteurs culturels et artistiques du 3 e. Il s’agit aussid’un moment de fête populaire, qui anime toutes les rues de l’arrondissement. L’année 2012 a vu la création d’un nouveau projet centré sur la redécouverte dupatrimoine local par les habitants de l’arrondissement : Mon Patrimoine Secret. Il faut noterque cet évènement est directement issu des propositions émises lors de la conférencecitoyenne consacrée aux Futurs du 3ème. En 2010, pour commémorer le 60e anniversaire de sa disparition, la mairie a été àl’origine d’un grand colloque scientifique autour de Léon Blum, intitulé Blum, notrecontemporain, en partenariat avec de nombreuses institutions scientifiques. En 2012, { l’occasion du 30e anniversaire de sa disparition, la mairie du 3e a renduhommage, lors de plusieurs évènements dont une journée d’étude, { Pierre Mendès-France,grande figure politique du 20e siècle et natif de notre arrondissement. Un questionnaire a été envoyé aux personnes âgées de l’arrondissement afin demieux cerner leurs attentes. Dans ce cadre, une nouvelle programmation Temps Libres seraproposée. Enfin, nous avons souhaité organiser des évènements à fort retentissement : nuitAméricaine (élection d’Obama), Bal des Amoureux (soutien aux couples mixtes), expositiondes œuvres de Clotilde Vautier (inaugurée par Simone Veil), soirée d’ouverture duFestival de Théâtre Gay et Lesbien, exposition Les Condamnés, dans mon pays masexualité est un crime (lutte contre l’homophobie). 19
  20. 20. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012 Mémoire Nous nous sommes attachés à favoriser la transmission de la mémoire en organisant,tous les ans, la mise en avant d’une commémoration par un ensemble d’expositions,conférences, évènements spécifiques (en 2010, pour le 65e anniversaire de la Libérationdes Camps). Afin de favoriser les échanges entre les générations, un rallye-mémoire estdésormais régulièrement organisé en mairie avec les élèves des écoles et les associationsd’anciens combattants. Plusieurs expositions ont permis de rendre accessible la transmission de lamémoire : exposition sur les lieux d’occupation et de résistance dans l’arrondissement,exposition sur le 50ème anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie, exposition La rafle duVel d’Hiv, les archives de la police » (dont le succès a été retentissant au niveau national etinternational). Dans la suite de la conférence citoyenne de 2009, des journées consacrées aupatrimoine secret du 3e sont organisées. Elles permettent notamment de donner la parole àdes acteurs qui font lhistoire : familles dartisans du 3ème de génération en génération,enfants juifs cachés pendant la guerre, juifs résistants, directeurs de lieux de culturesinguliers ... tant il est vrai que le patrimoine nest pas seulement de la pierre, et lhistoire àtransmettre est aussi immatérielle. 20
  21. 21. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012DONNER LA PRIORITE AU DEVELOPPEMENT DURABLE Charte du développement durable Lensemble des personnels et des élus de la mairie ont souhaité sengager autour dudéveloppement durable. Une charte est née de cette initiative visant à lamélioration descomportements au travail, à la protection de lécosystème, au respect de lenvironnement età la réduction de la consommation énergétique. C’est ainsi que la mairie du 3ème s’estlancée avec ERDF dans une expérimentation de mesure de ses consommations d’énergiesur plusieurs mois avec un objectif de réduction de celles-ci. Les résultats de cette étudedémontrent une gestion économe que des actions de formation en interne ont encorepermis d’améliorer (de 6 % supplémentaires !). Gestion des équipements et du patrimoine Dans sa gestion quotidienne, la mairie privilégie les solutions { l’impact le plus faiblesur la planète (pose de panneaux photovoltaïques sur la verrière du Carreau du Temple,sélection de deux écoles - Perle et Brantôme - pour y réaliser une performance énergétiqueamenée { s’étendre sur l’ensemble des établissements scolaires). Recyclage La mairie du 3ème propose toujours de récupérer vos piles et cartouches usagées etlassociation « Les Filles du Facteur, quant à elle, récupère les sacs plastiques à la maisondes associations et les transforme en fil pour crocheter des objets durables, utiles et colorés. 21
  22. 22. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012 Propreté Le 3ème arrondissement bénéficie d’une collecte des ordures ménagères journalière,y compris le dimanche. Notre quartier a été pilote pour une expérimentation de tri sélectifqui permet désormais de mettre tous les objets en plastique dans les poubelles jaunes etnon plus seulement le papier. Cette expérience a été concluante, elle a simplifié les gestesdes usagers qui n’ont plus { s’interroger sur la nature des produits { jeter dans lespoubelles jaunes et elle a accru la quantité de matières recyclables, au bénéfice dudéveloppement durable. La déconcentration des compétences en matière de propreté, les mariesd’arrondissement étant désormais en responsabilité directe, a permis d’approfondir le co-pilotage avec les conseils de quartiers et les riverains. La cartographie des lieux àproblèmes, nécessitant un lavage plus fréquent et un passage plus systématique des agentsverbalisateurs, est revue tous les six mois et, plus fréquemment, au cas par cas. A titred’exemple, la rue Béranger, le passage du Pont aux Biches comme la place Bernard Lazarefont l’objet d’une attention particulière { la suite de souhaits des riverains et du constat dedifficultés souvent plus aigües que dans d’autres parties de larrondissement. L’attention portée aux tapis de mégots qui envahissent certains trottoirs et les grillesd’arbres ont conduit la mairie { mener plusieurs campagnes spécifiques de sensibilisationauprès des cafés, restaurants et autres établissements recevant du public, à travers uneaffichette responsabilisant également les clients et autres usagers : Pourquoi les semer, ils nepousseront ou ne fleuriront pas ! Enfin, les services de la propreté organisent régulièrementdes opérations coordonnées de nettoiement approfondi (OCNA) et ont mis en oeuvre, àl’automne 2012, une campagne de sensibilisation au développement durable des enfantsdes écoles qui a eu un large succès. 22
  23. 23. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012 Projet de ressourcerie Un projet de création d’une ressourcerie est { l’étude pour le territoire Paris Centreen concertation avec les associations agissant dans les domaines de la valorisation et durecyclage. Il s’agirait d’offrir aux habitants du 3ème, sur leur territoire, des solutions pourvaloriser et transformer utilement les déchets. Espaces verts Les habitants du 3ème disposent de nouveauxespaces verts ou de jardins rénovés. La réhabilitationdu jardin Madeleine de Scudéry, enfin réouvert aupublic, avait été l’occasion d’associer, en mars 2009, ungroupe de travail issu du conseil de quartier EnfantsRouges. Depuis le printemps 2012, les habitants duquartier et les visiteurs ont retrouvé le jardin desArchives de France, fermé au public depuis 2001, etpeuvent parcourir plusieurs hectares ouvrant surquatre rues de l’arrondissement. Le square Emile Chautemps qui avait un peu souffert des travaux de la Gaité Lyriquea été réaménagé et ré-organisé, afin de ménager des espaces adaptés aux enfants, auxjoueurs de boules, aux promeneurs… Ces travaux ont été réalisés en concertation avec lesintéressés, notamment les associations sportives. Le jardin Anne Frank, quant à lui, abénéficié d’un premier réaménagement de sa partie centrale, { la demande des parents quijugeaient, { juste titre, que la végétation qui s’y trouvait était inadaptée pour les jeunesenfants. Un deuxième réaménagement concernant cette fois la partie dédiée aux jeuxd’enfants sera réalisé en 2013, afin d’étendre l’aire de jeux existante. Toujours pourrépondre à la demande des habitants du quartier, les horaires du jardin ont été étendusl’hiver. 23
  24. 24. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012 Le square du Temple est labellisé « Espaces verts écologiques » décerné par Ecocertnotamment pour la richesse de sa biodiversité et sa gestion responsable et vient d’obtenirun prix pour sa qualité ornementale. Le square du Temple verra, en 2013, ses alléesrénovées. Enfin, la plupart de nos jardins bénéficient désormais de tables d’échec surlesquelles chacun peut jouer ou... pique-niquer pour profiter de la verdure et d’unenvironnement calme et harmonieux. Sensibilisation, conseil et accompagnement Depuis 2011, les habitants et les professionnels du 3ème peuvent prendre rendez-vous directement en mairie avec un conseiller info-énergie de l’Agence parisienne duclimat. Les conseils dispensés sont individuels et personnalisés. Ils vont del’accompagnement pour des éco-gestes à des travaux plus ou moins importants àentreprendre pour réduire sa facture énergétique aux questions sur l’énergie et le climatdans le bâtiment, les transports, la mobilité, et la consommation responsable… Tous lesdispositifs d’aide financière et les modalités pour en bénéficier y sont également recensés.Dans la suite de la conférence sur les Futurs du 3ème, un atelier a expérimenté divers outilsde participation à leffort de sobriété énergétique et proposé à léquipe municipale uneaction de sensibilisation des habitants aux eco-gestes. Une dizaine de familles a participé àcette première expérience. À raison d’un atelier par mois et grâce aux conseils des expertsde l’Agence parisienne du climat, ces familles ont trouvé des solutions d’améliorationsimples. Cette action commune leur a permis d’obtenir en moyenne une réduction de 16 %des consommations d’énergie. La mairie propose aux habitants d’aller plus loin en rejoignant le définational Familles à énergie positive avec un concours ouvert à tous : lenjeu est de réaliserau moins 8% déconomie sur la consommation énergétique des foyers participants pendantla saison dhiver 2012/2013 ! Par ailleurs, dans le cadre de lOPAH-DD4, cet atelier citoyense rapprochera des animateurs de lopération pour aider à sensibiliser leshabitantsconcernés.4 OPAH-DD : opération programmée damélioration de lhabitat – développement durable 24
  25. 25. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012 Forts des résultats de l’OPAH Arts et Métiers achevée en 2009, nous avons souhaitélancer une nouvelle OPAH consacrée au développement durable. Première opération sur cethème { Paris, cette OPAH innovante traite de l’ensemble des aspects du développementdurable en cherchant { œuvrer dans trois domaines : la lutte contre l’insalubrité, leséconomies d’énergie et l’adaptation des immeubles aux nouveaux comportements (trisélectif, locaux vélos et poussettes, accessibilité…). D’un genre nouveau, elle fonctionnerapar appel à projets et aura une visée pédagogique pour expliquer comment introduire ledéveloppement durable dans nos immeubles. Après une période d’information, les copropriétés pourront ainsi présenter desprojets de réhabilitation de leurs immeubles et seront alors retenus les plus ambitieux etles plus réalisables. Les copropriétés concernées seront accompagnées techniquement etfinancièrement. Ce dispositif aura pour territoire 300 immeubles autour de la place de laRépublique dans les 3ème, 10ème et 11éme arrondissements et devrait durer 3 à 4 ans. Il sera hébergé au sein de notre mairie, concrétisant ainsi un peu plus notre projetd‘une Maison du développement durable, offrant aux habitants de nos quartiers une grandeproximité d’accès aux dispositifs prévus. Événement national, la Semaine du développement durable est toujours l’occasionde sensibiliser petits et grands aux enjeux environnementaux : spectacle pour enfants descentres de loisirs, conférences et balades de terrain ont été organisées avec l’agence del’écologie urbaine ainsi qu’une exposition présentant la biodiversité { Paris. Deux galeriesdu 3ème , qui développent et promeuvent une activité artistique en lien avec ledéveloppement durable et travaillent autour d’objets recyclés, ont proposé uneprogrammation spéciale. Enfin, cette semaine s’est achevée par la 1ère édition du Salon des DéplacementsVerts. Réunissant différents acteurs institutionnels, publics et privés, au service dudéplacement des Parisiens (vélib, autolib, associations de marcheurs, RATP,concessionnaires innovants, vélos à assistance électrique, etc.), cette première édition a étéun vrai succès et sera reconduite en 2013. 25
  26. 26. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012ACCUEILLIR ET DEVELOPPER L’ACTIVITE ECONOMIQUE Encourager la vie locale, offrir de la diversité dans loffre commerciale et créer desemplois, tels sont les objectifs défendus par la mairie du 3ème, qui souhaite également quela mono-activité continue de reculer au profit du commerce de proximité. Cette dynamiquerepose sur laction menée avec les différents partenaires, la dizaine dassociations decommerçants du quartier et le Conseil économique du 3ème, à travers des évènementsphares (Forum Emploi, Chasse aux Trésors). Emploi La 8e édition de ce forum a eu lieu en février 2012 { l’espace des Blancs-Manteaux,en partenariat avec l’Addel, Pôle Emploi et la DIRRECTE. Plus de 50 entreprises du secteuret institutionnels (employeurs, organismes de formation, services publics) ont reçu plus de2500 demandeurs d’emploi pour des entretiens individuels, des informations et conseils,ainsi que des ateliers thématiques (CV, lettre de motivation…). A noter, la présence del’association Hanploi, spécialisée dans la mise en relation des entreprises et des travailleurshandicapés et de l’UREI (Union Régionale des Entreprises d’Insertion). En 2012, plus de2500 demandeurs d’emploi, donc, se sont rendus au forum dont 53% âgés de 25 { 45 ans et44% de femmes. 62% venaient de banlieue. 56% se sont déclarés satisfaits et 23% trèssatisfaits. Le bilan : plus de 600 mises en relations sous formes de contrats et de formationsconcrétisés { l’occasion de cette journée. Développement économique Depuis le début de la mission Vital’Quartier confiée à la SEMAEST, ce sont près de 60nouveaux commerces de proximité, qui se sont installés dans le secteur Beaubourg Temple.Les résultats obtenus ont permis la revitalisation de ce quartier, marqué par la mono-activité grossiste et de diversifier l’offre commerciale dont disposent les habitants.Plusieurs rues se sont ainsi véritablement transformées. La mission Vital’Quartier touchant 26
  27. 27. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012{ sa fin en 2015, l’équipe municipale a plaidé pour la création d’une foncière qui prendrabientôt le relais de la SEMAEST. La majorité des locaux commerciaux Vital’Quartier del’arrondissement resteront donc protégés pour un commerce ciblé et offrant toujours plusde dynamisme et d’attractivité économique. Validée par une étude de la CCIP5 et précisée par un travail important du conseiléconomique du 3ème, la création d’une Maison de l’Entreprise, du Commerce et del’Artisanat est en attente de financements. Cette structure permanente à destination desentreprises, des commerçants et des artisans de l’ensemble du centre de Paris, visant, sousforme de guichet unique, { apporter l’ensemble des réponses administratives etopérationnelles dont un entrepreneur a besoin au cours de la vie de son projet, estaujourd’hui souhaitée par les quatre arrondissements du centre. Depuis le 15 mars 2012, grâce { la détermination et au soutien de la Ville, d’Oseo etde la mairie du 3ème, le 7ème étage de la Gaîté Lyrique accueille Créatis, un incubateurdédié aux entrepreneurs culturels du secteur de la création et des industries créatives :nouveaux media, littérature, audiovisuel, animation, musique, architecture, web culture,théâtre, danse, publicité, jeux vidéo, mode, arts plastiques, photographie, arts culinaires,métiers d’art, design, presse, web, radio, patrimoine, spectacle vivant, art public, etc. Cettenouvelle structure d’accompagnement donne un « coup de pouce » significatif à unequinzaine de nouveaux projets d’entrepreneurs en mettant { leur disposition des conseilspersonnalisés, des espaces de travail et des facilités de financement, mais aussi enfavorisant la transversalité et le partage des savoirs. Une telle résidence d’entrepreneurs estcapitale pour l’arrondissement en termes d’innovation comme de création d’emplois. Enmoins de 6 mois, plus de 15 emplois ont été créés et certains projets vont grandir « hors lesmurs » afin d’assurer le développement réussi de leurs activités.5 CCIP : Chambre de commerce et d’industrie de Paris 27
  28. 28. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012 Plus ancien marché de Paris, fermé durant 6 anset rouvert en 2000 grâce à la volonté opiniâtre deshabitants et de l’équipe municipale, le Marché desEnfants Rouges est une véritable institution. Sa bonnegestion et son dynamisme sont une préoccupationconstante qui se concrétise par des aménagements (en2013, ses quatre entrées feront ainsi l’objet de travauxde réfection et d’embellissement) et des initiatives(ouvertures nocturnes, illuminations à Noël). Economie Sociale et Solidaire Née du travail dun groupe des conseils de quartier du 3ème arrondissement, la Régiede quartier continue de grandir avec notre soutien et poursuit le but de diversifier etdévelopper ses activités. Par ailleurs, l’arrondissement compte désormais 5 associations pour le maintien del’agriculture paysanne (AMAP) qui permettent aux habitants l’accès { des produits locauxde qualité à des prix abordables tout en favorisant lagriculture paysanne et biologique. Lors de la Quinzaine du commerce équitable, la mairie a mis en place plusieursactions visant à sensibiliser à une consommation différente (expositions Autres échanges,autre monde et Le tourisme en quête de sens, un brunch équitable d’échanges avec desacteurs de l’économie sociale et solidaire) et accueilli la 2ème édition de Fair Pride,carnaval éthique et solidaire. 28
  29. 29. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012 Lieu d’innovation, le 3ème est force de proposition et d’expérimentation Dans le cadre d’un appel d’offres de la Ville de Paris destiné { renouveler le mobilierurbain, le 3ème a fait le choix d’expérimenter, sous le kiosque du square duTemple, nAutreville, un panneau d’information tactile. Synthétisant des données du quartier(écoles, commerces, plan des rues, services, histoire de Paris), cet objet connecté donneaccès à des informations urbaines géolocalisées en temps réel. En donnant à voirl’arrondissement { 360 degrés, il permet aux habitants de (re)découvrir leur quartier sousforme de « réalité augmentée ». Pour peut-être, qui sait, sa déclinaison { l’avenir dansd’autres rue de Paris... 29
  30. 30. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012SE DEPLACER AUTREMENT, AU SEIN D’UN ESPACE PUBLIC PARTAGE Un partage équilibré de l’espace public Dans un quartier historique, aux rues étroites et { l’habitat très dense, le partageéquilibré de l’espace public est un enjeu majeur pour permettre de vivre ensemble enlimitant les tensions. Piétons, cyclistes, conducteurs de deux roues motorisés et de voituresdoivent pouvoir co-exister, beaucoup d’entre nous appartenant d’ailleurs successivement {chacune de ces catégories, selon le moment de la journée ou de la semaine. Nous avons définitivement installé le parcours piétonnier Paris respire, qui, tous lesdimanches, permet de se promener à pied de la rue des Rosiers dans le 4ème arrondissementjusqu’aux approches du musée Picasso dans notre 3ème arrondissement, en passant par larue des Francs Bourgeois. Une enquête réalisée auprès des habitants et commerçants duquartier, avec l’appui du conseil de quartier Archives, avait conclu, en 2009, { la nécessitéde pérenniser l’expérience. A la demande des habitants, nous avons fait rétablir, cetteannée, la circulation du bus 29 le dimanche matin afin de permettre à tous ceux qui lesouhaitent de se rendre plus aisément au marché du boulevard Richard Lenoir. Les automobilistes ont désormais la possibilité de garer gratuitement leur voituresur la plupart des places livraison de 19H à 7H du matin en semaine ainsi que le dimanchetoute la journée. Cette possibilité a été étendue { tout Paris après avoir fait l’objet d’uneexpérimentation dans le 3ème arrondissement dont l’équipe municipale avait été { l’origine .Nous réexaminons régulièrement et au cas par cas, après avis des conseils de quartier oudes habitants concernés, l’utilité des places livraison. Plusieurs, qui ne correspondaient {aucune nécessité réelle, ont été supprimées. 30
  31. 31. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012 Le programme Autolib a été mis en œuvre { partir du deuxième semestre 2011. Iloffre 12 stations pour un total de 50 voitures à tous ceux qui, habitant ou visitant notrequartier, veulent utiliser ce moyen de transport. Une répartition équilibrée au niveau del’ensemble du 3ème a été recherchée avec la société en charge du déploiement duprogramme. Nous avons largement développé notre programme d’installation de zones destationnement deux roues pour répondre { l’accroissement de ce mode de transport, endistinguant les deux roues motorisés des simples vélos. Depuis 2010, 142 places vélos et 71places motos ont été créées. Nous sommes très attentifs { l’implantation des zones destationnement pour deux roues motorisées que nous essayons d’installer prioritairementdans les rues larges, le plus loin possible des immeubles. Le code de la route oblige à la mise en place de doubles sens cyclables dans les zones30 des villes. Le 3ème est concerné pour une grande partie de son territoire. Cette réformeavait été présentée à la commission circulation des conseils de quartier immédiatementaprès le vote de la loi. Malgré les inquiétudes que certains pouvaient nourrir surl’application de cette mesure aux rues étroites de l’arrondissement, l’expérience montreque le partage de l’espace n’a pas posé de problème particulier. Enfin, des rues et des trottoirs font, chaque année, l’objet de rénovations importantes,en fonction de leur état de dégradation. De nombreuses artères ont été concernées, duboulevard de Sébastopol (2009) à la rue du Pas de la Mule (automne 2011). 31
  32. 32. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012 Remise à double sens des Grands Boulevards Ce projet, qui correspond au souhait de redonner à cesboulevards leur qualité initiale, perdue du fait de leurtransformation progressive en artères vouées à une circulationautomobile intensive, prendra effectivement corps dans la nuitdu 4 au 5 décembre prochain. Un mobilier urbain et des espacesqualitatifs participeront de ce nouvel aménagement.L’inauguration est prévue le 8 décembre. Autorisations d’urbanisme Qu’il s’agisse des décisions en matière d’enseignes (228 en 2011 contre 180 en2010, augmentation suivant celle des mutations commerciales) ou d’occupation de voiriepar terrasses et étalages (75 en 2011 contre 101 en 2010), les avis rendus par la mairie du3ème sont constamment inspirés par le souci, dans le respect de la réglementation, deconcilier dynamisme économique, convivialité, protection patrimoniale et équilibre entreusagers des trottoirs. Dans cet esprit, les élu-e-s du 3ème ont participé activement auxrévisions du règlement local de la publicité, des enseignes et des pré-enseignes ainsi que durèglement des étalages et terrasses. Une opération de marquage au sol des emprises des étalages et terrasses étantentreprise par la Ville de Paris, la mairie du 3ème, s’appuyant en particulier sur les travauxdes conseils de quartier, a établi une liste des zones estimées prioritaires. Aménagements Outre les réalisations d’envergure parisienne, la place des Arts et Métiers a faitl’objet, durant l’année 2010/2011, d’un réaménagement visant { la rendre plus esthétiquetout en disciplinant la circulation automobile et en favorisant sa traversée par les piétons. 32
  33. 33. COMPTE RENDU DE MANDAT MAIRIE DU 3e – NOVEMBRE 2012 Une partie de la rue Rambuteau correspondant au tronçon entre le boulevardSébastopol et la rue Saint Martin vient d’être rénovée et embellie, ses trottoirs ont étéélargis. Cet aménagement a été préparé par une longue concertation avec les habitants etcommerçants de cette rue. La tranche de la rue Beaubourg à la rue des Archives estbudgétée pour 2013. De même, le réaménagement des rues aux abords du Carreau du Temple fait l’objetd’une concertation approfondie avec le conseil de quartier Enfants Rouges comme avec lesriverains, afin de dégager un projet d’ensemble qui pourra éventuellement être mis enœuvre par tranches successives. Enfin, les égouts de notre arrondissement font l’objet, depuis le début de l’année2012 et jusqu’{ la fin de l’année 2013, d’une rénovation complète, menée de manièreprofessionnelle par des équipes spécialisées. 33

×