Restauration de Scorzonera humilis !
au Luxembourg
http://www.flickr.com/photos/murel/164839023/
Célia Stutz
Amélie Muller...
C A R T E
D ’ I D E N T I T É
!
Habitat : prairies maigres de fauches ou prairies à Molinie.
Dans presque toute l’Europe.
...
R E PA R T I T I O N
G É O G R A P H I Q U E
Plus grandes populations au Sud-
Ouest du Luxembourg dans des
prairies humide...
Molinion Calthion
Habitats
Habitat d’origine
prairies maigres de fauche à Molinie
menacé en Europe !
Habitat de substituti...
P O U R Q U O I R E S TA U R E R
L A S C O R S O N È R E D E S P R É S ?
FA C T E U R S D E D É C L I N
Changement des pratiques agricoles :
!
1. Drainage des prairies humides
!
2. Fertilisation ...
P R O B L È M E
Intensification de l’agriculture
!
!
!
• Destruction des banques de graines à courte durée de vie
• Défaut ...
C H O I X D U S I T E
Andreas Zehn www.bayernflora.de
FA C T E U R S I N F L U E N Ç A N T
L A R É PA RT I T I O N
• productivité du site
• humidité du sol
• communautés végéta...
FA C T E U R S I N F L U E N Ç A N T L A R E P R O D U C T I O N
Observation : Diminution de la pollinisation et du succès...
M É T H O D E S D E R E S TA U R AT I O N
E N V I S A G É E S
Semis Transplantation
Principe
semer les graines directement
sur le milieu naturel, au niveau
des lacunes.
faire pousser l...
U T I L I S E R D E S
P L A N T E S L O C A L E S ?
• notion de localité
• Avantage : génotypes
des plantes réintroduites
...
G E S T I O N D U M I L I E U
• Drainage interdit → augmente le niveau de l’eau
• Création de trous (gaps) dans la végétat...
A C T I O N S A C T U E L L E S
• contrats avec fauchage tardif (> 15 Juin)
• interdiction de fertiliser
• expérience de r...
B I B L I O G R A P H I E
Claude Reckinger, Guy Colling & Diethart Matthies (submitted). Restoring populations of the enda...
Merci de votre attention !
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Restauration de Scorzonera humilis au Luxembourg

243 vues

Publié le

réhabilitation : restauration totale mais dont l’objectif final va être de remettre l’écosystème sur une trajectoire proche de l’écosystème de référence pour qu’il puisse lui-même retrouver la trajectoire vers l’écosystème de référence.
But : réparer les processus, rétablir la productivité chez les populations de scorsonères

Utiliser des plantes locales pour la restauration ?
Notion de localité : si une plante pousse dans différents habitats au sein d’une même région, la provenance locale n’est pas forcément le bon choix.
Avantage : génotypes des plantes réintroduites adaptés au site de réintroduction.
Inconvénient : peut nuire à la diversité génétique des populations.
ici c’est plutôt une gestion du milieu, des populations existantes, on a peu de possibilité de créer de nouvelles populations par manque de terrain disponible.

Transfert de foin : appliqué sur les écosystèmes prairiaux, prélèvement des inflorescences à maturité. Transfert de communautés. Transfert de graines, de matière organique et surtout des conditions abiotiques : Le foin sur le sol apporte de la matière qui produit un ombrage, conserve l’humidité.

inbreeding depression = perte de diversité génétique est telle que la population se collapse.

Outbreeding depression :
apport très important de gènes adaptés à une localité dans une autre population d’une autre localité. Les gènes adaptés de la population vont être remplacés par ces nouveaux gènes, ce qui va provoquer un déclin de la population par perte de l’adaptation qu’elle avait acquise.
Ce phénomène peut aussi être causé par une panne de compatibilité biochimique ou physiologique entre les gènes dans les différentes populations.
Ce phénomène se remarque malheureusement dans certains cas de réintroduction.

Publié dans : Environnement
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
243
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Restauration de Scorzonera humilis au Luxembourg

  1. 1. Restauration de Scorzonera humilis ! au Luxembourg http://www.flickr.com/photos/murel/164839023/ Célia Stutz Amélie Muller 2014
  2. 2. C A R T E D ’ I D E N T I T É ! Habitat : prairies maigres de fauches ou prairies à Molinie. Dans presque toute l’Europe. ! Caractéristiques : Graines : grosses, non dormantes, ne s’accumulant pas dans le sol → limite la dispersion. Pas d’auto-fécondation ! Statut : B1 (règlement GD 1989) www.tela-botanica.org http://flora.nhm-wien.ac.at/Seiten-Arten/Scorzonera-humilis.htm Ordre : Asterales Famille : Asteraceae Genre : Scorzonera Nom : Scorsonère des prés
  3. 3. R E PA R T I T I O N G É O G R A P H I Q U E Plus grandes populations au Sud- Ouest du Luxembourg dans des prairies humides sur marnes liasiques. Mamer (Werwelslach > 7000 individus), Bertrange (Léi > 3000 individus), Capellen (Schiltzheck > 4000 individus). ! Plus rare dans l’Oelsing (Nord) 2 populations ! 4 sites natura2000 pour S.humilis au Luxembourg Vallée de l'Attert de la frontière à Useldange Bertrange - Greivelserhaff / Bouferterhaff Fingig - Reifelswenkel Vallée de l'Ernz Blanche distribution S.humilis au Luxembourg (banque de données Recorder 6 du MNHNL, 10 avril 2008). symboles pleins = données après 1980.!
  4. 4. Molinion Calthion Habitats Habitat d’origine prairies maigres de fauche à Molinie menacé en Europe ! Habitat de substitution prairies détrempées et fertiles ! Populations populations « en régénération » denses individus avec peu de rosettes (jeunes plantes) Bons taux de germination et d’établissement populations « âgées » individus avec beaucoup de rosettes Caractéristiques sols pauvres fluctuation saisonnière du niveau de l’eau sols plus riches en nutriments productivité élevée humidité du sol moins élevée Oligotrophe Eutrophe (Colling et al, 2002)
  5. 5. P O U R Q U O I R E S TA U R E R L A S C O R S O N È R E D E S P R É S ?
  6. 6. FA C T E U R S D E D É C L I N Changement des pratiques agricoles : ! 1. Drainage des prairies humides ! 2. Fertilisation des prairies humides ! 3. Labourage : réensemence des prairies ! 4. Abandon du fauchage des prairies humides avec envahissement par la Molinie, par des ligneux (Salix sp.) ou par la reine des prés (Filipendula ulmaria). ! ! (Colling et al. 2002)
  7. 7. P R O B L È M E Intensification de l’agriculture ! ! ! • Destruction des banques de graines à courte durée de vie • Défaut de recrutement de jeunes plantes • Absence de jeunes plantes → Populations de type âgé → Disparition ! Scorsonère = espèce pérenne → détériorations de l’environnement n’entraînent pas un déclin immédiat de la population mais affectent le recrutement.
  8. 8. C H O I X D U S I T E Andreas Zehn www.bayernflora.de
  9. 9. FA C T E U R S I N F L U E N Ç A N T L A R É PA RT I T I O N • productivité du site • humidité du sol • communautés végétales présentes ! ! (Colling et al, 2002)
  10. 10. FA C T E U R S I N F L U E N Ç A N T L A R E P R O D U C T I O N Observation : Diminution de la pollinisation et du succès reproducteur dans les populations petites et éparses. • Pas d’auto-fécondation • Pollinisateurs • Taille et densité des populations locales (influence le nombre et la masse des graines) • « Inbreeding » et « Outbreeding » depression Stratégie : augmenter le flux génétique entre les populations locales pour augmenter le taux d’hétérozygotie (Colling et al, 2004)
  11. 11. M É T H O D E S D E R E S TA U R AT I O N E N V I S A G É E S
  12. 12. Semis Transplantation Principe semer les graines directement sur le milieu naturel, au niveau des lacunes. faire pousser les jeunes plantes en laboratoire (5 semaines) puis les introduire dans le milieu naturel au niveau des lacunes. Avantages facile à mettre en place • taux de réussite > semis • renforce les populations du type âgé. Inconvénients peu efficace en raison de la compétition pour la lumière et l’eau avec les plantes déjà présentes. demande du temps et des efforts.
  13. 13. U T I L I S E R D E S P L A N T E S L O C A L E S ? • notion de localité • Avantage : génotypes des plantes réintroduites adaptés au site de réintroduction. • Inconvénient : peut nuire à la diversité génétique des populations.
  14. 14. G E S T I O N D U M I L I E U • Drainage interdit → augmente le niveau de l’eau • Création de trous (gaps) dans la végétation → améliorer la dispersion des graines • Fauchage tardif avec exportation de litière • Fertilisation interdite
  15. 15. A C T I O N S A C T U E L L E S • contrats avec fauchage tardif (> 15 Juin) • interdiction de fertiliser • expérience de renforcement des populations • création de nouvelles populations en plantant des jeunes plantules • rajeunissement des populations âgées. !
  16. 16. B I B L I O G R A P H I E Claude Reckinger, Guy Colling & Diethart Matthies (submitted). Restoring populations of the endangered plant Scorzonera humilis: influence of site conditions, seed source, and plant stage. ! Guy Colling (Septembre 2009) Plan national pour la protection de la nature (PNPN), Plans d’actions espèces, Scorsonère des prés Scorzonera humilis, Musée national d'histoire naturelle, service biologie des populations! Colling, G., Matthies, D. and Reckinger, C. 2002. Population structure and establishment of the threatened long-lived perennial Scorzonera humilis in relation to environment. - Journal of Applied Ecology 39: 310-320. ! Colling, G., Matthies, D. 2004. The effects of plant population size on the interactions between the endangered plant Scorzonera humilis, a specialized herbivore, and a phytopathogenic fungus. - Oikos 105: 71-78. ! Colling, G., Reckinger, C. and Matthies, D. 2004. Effects of pollen quantity and quality on reproduction and offspring vigor in the rare plant Scorzonera humilis (Asteraceae). - American Journal of Botany 91:1774-1782. ! Colling G. 2005. Red list of the vascular plants of Luxembourg. Ferrantia 42:1-77. ! Colling, G. and Matthies D. 2006. Effects of habitat deterioration on population dynamics and extinction risk of an endangered, long-lived perennial herb (Scorzonera humilis). - Journal of Ecology 94: 959-972.! ! • sites natura2000 : http://eunis.eea.europa.eu/species/159541/sites;jsessionid=B2E46D3D62380B53FEB3E2AE3BE3C3F0? tab=sites&d-4014547-p=2&idSpecies=159541! • http://www.life-herbages.eu/index.php?id=2724 , http://pnr-normandie-maine.n2000.fr/pnrnm/hvs/habitats, http:// biodiversite.wallonie.be/fr/e2-22-prairies-de-fauche-de-basse-altitude-peu-a-moyennement-fertilisees.html?IDC=1289:!
  17. 17. Merci de votre attention !

×