Hépatite B Chronique - Quelle stratégie pour éliminer l'Antigène HBs ?

1 637 vues

Publié le

Conférence du Professeur Didier Samuel (Hépatologue, Hôpital Paul Brousse, France). Stratégie thérapeutique pour l'élimination de l'antigène HBs (AgHBs) chez les patients porteurs d'une hépatite B chronique.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 637
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
560
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Caractéristiques de l’étude :
    Maladie hépatique compensée.
    Pas de traitement par lamivudine ou telbivudine depuis au moins 6 mois.
    ALAT > 1,3 N.
    Critères d’efficacité :
    Critère principal : perte de l’antigène HBe et ADN-VHB < 200 UI/ml à 48 semaines.
    Critères secondaires :
    Diminution de l’ADN du VHB, de l’antigène HBe et HBs durant l’étude.
    Durabilité de la réponse à la semaine 96.
    Flow-Chart :
    182 patients randomisés
    Bras sans PEG-IFN : 93 patients randomisés, exclusion de 3 patients, analyse en mITT de 90 patients et 88 patients en fin d’étude.
    Bras AVEC PEG-IFN : 89 patients randomisés, exclusion de 4 malades, analyse en mITT de 85 malades et 81 patients en fin d’étude.
    A noter : très peu de malades avec cirrhose (n = 8).
  • En analyse multivariée, les facteurs indépendamment associés à la réponse à la semaine 96 étaient :
    L’association du PEG-IFN : OR = 3,07 (IC 95 % : 1,4-6,9) ; p = 0,007.
    L’ADN du VHB à la semaine 24 : OR = 0,39 (IC 95 % : 0,1-0,4) ; p < 0,001.
    Chez les patients qui ont arrêté le traitement à la semaine 72, la réponse complète (perte de l’antigène HBe, taux normal de l’ALAT et ADN du VHB < 2000 UI/ml) à la semaine était significativement différente entre les deux groupes (p = 0,014).
    Groupe entécavir : 2/8 cas soit 25 %.
    Groupe entécavir + PEG-IFN : 11 sur 14 cas soit 79 %.
    Les effets indésirables étaient plus fréquents dans le groupe PEG-IFN en ce qui concerne la neutropénie et la leucopénie.
    Cette étude confirme l’intérêt de l’adjonction du PEG-IFN aux malades répondeurs à un analogue nucléosidique.
    Une étude de Taïwan (Li G, Abstract 117) a analysé la combinaison séquentielle de 48 semaines d'analogues nucléosidiques et d'interféron par comparaison à la poursuite sans analogues.
    Une réponse complète (perte de l'AgHBe et ADN VHB < 2000) était plus fréquente (60,2 vs 13,8 ; p < 0,0001) comme la perte de l'AgHBs (27,7 vs 0 % ; p < 0,0001).
  • Hépatite B Chronique - Quelle stratégie pour éliminer l'Antigène HBs ?

    1. 1. Professeur Didier Samuel Journée d’Hépatologie du Centre Hépato-Biliaire - 13 juin 2014 - Paris
    2. 2. Le Génome du VHB et Ses Principaux Variants Zoulim F Presse Medicale 2006
    3. 3. Structure du VHB
    4. 4. Chan J Hepatol 2011
    5. 5. • Séroclairance spontanée de l’Ag HBS – Perte de l’AgHBs à 6 mois d’intervalle – Associée à • La disparition de l’ADN VHB du sérum • Séroconversion anti-HBs (50%à 5 ans, 70% à 10 ans) – Un évènement rare • Incidence annuelle: 1-2%, • Identique caucasien et asiatique • Précédée d’un portage inactif > 15 ans – Facteurs associés: • Age , cirrhose, AgHBe négatif, inactivité clinique EASL CPGs J Hepatol 2012
    6. 6. Chu and Liaw Hepatology 2007
    7. 7. Fattovich J Hepatol 2008
    8. 8. IT: Immune tolerance, IC : Immune competent, LR low replication , ENH Ag HBe Negative Nguyen T J Hepatol 2010
    9. 9. IT: Immune tolerance, IC : Immune competent, LR low replication , ENH Ag HBe Negative Jaroszevicz J J Hepatol 2010
    10. 10. Perte de l’AgHBs au Cours ou au Décours des Traitements Antiviraux EASL CPGs J Hepatol 2012
    11. 11. EASL CPGs J Hepatol 2012
    12. 12. Moucari R J Hepatol 2009 • A 14 ans: • 29% séroconversion HBs • 64% si RVS, • 16% si pas RVS
    13. 13. EASL CPGs J Hepatol 2012
    14. 14. Seto Hepatology 2013 Seroclairance AgHBs à 10 ans: 7/70 patients
    15. 15. Marcellin P Lancet 2013
    16. 16. Cornberg Gut 2014
    17. 17. Traitements Antiviraux PegIFN + Nuc Rationnel • Le taux d’Ag HBs: • Résultante de la réplication virale et de la réponse de l’hôte • Nuc effet antiviral direct puissant • PegIFN effet antiviral faible et immunomodulateur puissant • Logique de leur association • Ensemble ? • Dans quel ordre? • Durée du traitement Peg-IFN
    18. 18. Perte Ag HBs: S72 Peg IFN: 8/ 271 (2.9%) PegIFN + Lam 8/271 (2.7%) Lam: 0/272 Lau GK NEJM 2005
    19. 19. Marcellin NEJM 2005 Perte Ag HBs S72 Peg IFN: 7/ 177 (2.8%) PegIFN + Lam 5/179 (2.7%) Lam: 0/181
    20. 20. • Etude multicentrique internationale • Patients antigène HBe positif, sans traitement par analogue nucléosidique de plus de 6 mois ETV 0,5 mg/j Randomisation OUI* NON OUI* NON *Réponse S24 : pts ayant une perte de l'AgHBe avec une ADN VHB < 200 UI/ml à S48 ne recevaient que 24 semaines supplémentaires d'ETV Brouwer WP, Pays-Bas, EASL 2014, PEG-IFN 180 μg/sem. ETV 0,5 mg/j Suivi ETV 0,5 mg/j ETV 0,5 mg/j Suivi ETV 0,5 mg/j ETV 0,5 mg/j ETV 0,5 mg/j 0 24 48 72 96 Semaines 104 Réponse* Evaluation
    21. 21. Réponse à la semaine 96 20 11 14 31 24 26 40 30 20 10 0 Perte AgHBe et ADN VHB < 200 UI/ml Séroconversion AgHBe et ADN VHB < 200 UI/ml ETV ETV + PEG-IFN Réponse à S96 (%) 18/90 26/85 10/90 20/85 13/90 22/85 AgHBs < 1 000 UI/ml p = 0,107 p = 0,029 p = 0,059 Brouwer WP, Pays-Bas, EASL 2014, Abs. O3 actualisé 105
    22. 22. Réactivation B après Arrêt des Nuc Suivie de Négativation de l’AgHBs
    23. 23. Hadziyannis Gastroenterology 2012
    24. 24. 15 Patients Avec rechute retraités 10 Patients non retraités Hadziyannis Gastroenterology 2012
    25. 25. Rechute Virologique 100%, Rechute Biochimique 25 (76%) Pdt Suivi: 18 RVS: HBV DNA < 2000UI/l; 13/18 Perte AgHBs Hadziyannis Gastroenterology 2012
    26. 26. Analyse multivariée: Plus haute ALT Pre Trt Plus Haute ALT fin Trt Titre Bas AgHBs Pas de retraitement Taux D’AgHBs en fin de TRT chez les rechuteurs Pts avec RVS et perte AgHBs (P=0.002) , et sans perte Ag HBs P=0.07 Hadziyannis Gastroenterology 2012
    27. 27. • La clairance de l’AgHBs est le but idéal du traitement • Actuellement les stratégies pour augmenter le taux de clairance sont insuffisantes • L’interféron pegylé est supérieur aux Nucs pour atteindre ce but malgré une activité antivirale plus faible • L’association Peg INF + Nuc n’et pas plus efficace que Peg INF seul pour la clairance de l’AgHBs • Les stratégies d’éradication de l’AgHBs sont le challenge actuel – ANRS-HBV cure Programme (Meeting 17/6/14)

    ×