Ldepdewergifosse

1 432 vues

Publié le

Deux expériences de Leaving Donnor Exchange Program (LDEP) en greffe rénale -
Christian de WERGIFOSSE, Chantal DE REYCK (IDE - Hôpital St LUC Bruxelles)

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 432
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
200
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • La plupart des greffes d’organes se font en Belgique à partir de donneurs décédés.
  • La plupart des greffes d’organes se font en Belgique à partir de donneurs décédés.
  • La plupart des greffes d’organes se font en Belgique à partir de donneurs décédés.
  • La plupart des greffes d’organes se font en Belgique à partir de donneurs décédés.
  • La plupart des greffes d’organes se font en Belgique à partir de donneurs décédés.
  • La plupart des greffes d’organes se font en Belgique à partir de donneurs décédés.
  • La plupart des greffes d’organes se font en Belgique à partir de donneurs décédés.
  • La plupart des greffes d’organes se font en Belgique à partir de donneurs décédés.
  • La plupart des greffes d’organes se font en Belgique à partir de donneurs décédés.
  • Ldepdewergifosse

    1. 1. Journée Infirmière – 12 Juin 2015 - Paris L.D.E.P « LIVING DONOR EXCHANGE PROGRAMME « 2 EXPERIENCES GREFFE RENALE DONNEURS VIVANT CROISES Christian de Wergifosse – Chantal De Reyck –Prof.M. Mourad
    2. 2. Match Amical 12-06-2015 2 Paul Brousse Paris Saint-Luc Bruxelles
    3. 3. CLINIQUES UNIVERSITAIRES SAINT-LUC UNIVERSITE CATHOLIQUE DE LOUVAIN AU SUD DE BRUXELLES 1000 LITS TOUTES DISCIPLINES 2° HOPITAL ACADEMIQUE DU PAYS 496.000 CONSULTATIONS / 228.000 JOURNEES D’HOSPITALISATION 44.989 JOURNEES D’HOSPIT 1 JOUR 5796 COLLABORATEURS 3
    4. 4. GREFFES RENALES AUX CLINIQUES SAINT LUC 1963 PREMIERE GREFFE RENALE DONNEUR MORT CEREBRALE 1963 PREMIERE GREFFE RENALE DOVI 1981 PREMIERE GREFFE RENALE ABO INCOMPATIBLE 1982 PREMIERE GREFFE COMBINEE REIN / PANCREAS 2014 PREMIERE GREFFE RENALE DONNEURS VIVANT CROISES 4
    5. 5. CLINIQUES UNIVERSITAIRES SAINT-LUC 1° CENTRE DE TRANSPLANTATION WALLONIE/BRUXELLES 1° CENTRE DE TRANSPLANTATION HEPATIQUE 80 GREFFES DE REINS 22 DOVIS 3 GREFFES REINS/PANCREAS 75 TRH 45 ADULTES / 30 ENFANTS 32 DOVIS 21 GREFFES CARDIAQUES 32 TRANSPLANTATIONS PULMONAIRES 5
    6. 6. Loi belge • Loi de 1986, mise en application en février 1987 • Loi basée sur le principe de la solidarité « Qui ne dit mot consent » • Loi qui permet d’exprimer son refus ou son accord auprès de la banque de données du Registre National 6
    7. 7. Evolution de l’expression de la volonté au registre national 2 7 4 4 9 2 8 9 9 9 3 0 2 9 5 3 2 5 5 7 5 8 0 3 2 7 4 3 3 1 8 8 2 2 8 9 8 9 8 0 1 0 4 9 9 2 1 1 5 7 4 4 1 5 6 2 1 3 1 8 1 1 9 4 2 0 4 2 3 4 2 0 9 6 7 5 1 9 2 5 4 2 1 9 2 8 6 7 1 9 3 5 8 5 1 9 3 0 4 0 1 9 0 2 5 7 1 9 1 6 6 8 1 9 2 9 5 9 1 8 9 7 9 0 1 8 8 5 0 4 1 8 7 0 8 0 1 8 6 7 0 4 1 8 6 3 2 4 1 8 6 6 1 2 1 8 7 1 3 4 0 50000 100000 150000 200000 250000 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 Mar/15 Registrations 7
    8. 8. Liste d’attente et transplantations de reins dans Eurotransplant 8
    9. 9. Temps d’attente moyen > 2,5 ans 9
    10. 10. Relations donneur-receveur Eurotransplant 10
    11. 11. « LDEP » OU « CROSS OVER PROGRAM » • Les « dons croisés » se pratiquent en Corée du Sud, aux Etats- Unis, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Italie et au Japon. • 1986 : 1er don « croisé » (Félix Rapaport) • 1991 : début du programme en Corée du Sud ( Dr. Park ) – en 1995 Dr.Park « no limit combination » (6 paires) – de 1995 à 2003 : 101 dons croisés seront réalisés • 2003 : 1er don croisé au Centre médical Erasmus de Rotterdam • 2004 : début du programme aux Pays Bas. • 2014 : 1er « doublet » Belgique • 2015 : 1er « triplet » 11
    12. 12. Centres de Transplantations belges 12
    13. 13. Règles impératives • Choix des paires: -via Eurotransplant -système de RUN • Fiabilité et qualité du greffon : chaque centre évalue ses donneurs potentiels selon les mêmes règles. Toute modification dans le profil du donneur et/ou du receveur doit être signalée auprès d’Eurotransplant. • Anonymat garanti • Aucun contact entre donneur et receveur • Aucune compensation financière • Consentement écrit du donneur et du receveur 13
    14. 14. 14
    15. 15. Avantages du don vivant • Accès rapide à la transplantation • Diminution de la période d’attente en dialyse • Possibilité d’éviter la dialyse par une greffe préemptive AMELIORATION DE LA QUALITE DE VIE • Meilleure compatibilité HLA • Chirurgie programmée • Temps d’ischémie court : meilleure qualité du greffon • Augmentation de la survie du greffon • Augmentation du pool de donneurs 15
    16. 16. Cliniques universitaires Saint-Luc – Nom de l’orateur PRINCIPE DU DON CROISE PAR DOVI DONNEUR VIVANT COUPLES INCOMPATIBILITE IMMUNOLOGIQUE ABO INCOMPATIBLE /CROSS MATCH + DOUBLET / TRIPLET ARRANGEMENT FORMATION DE PAIRES DONNEURS /RECEVEURS MATCH RUN X / AN SELON ALGORYTHME EURO TRANSPLANT 16
    17. 17. Cliniques universitaires Saint-Luc – Nom de l’orateur LDEP PROTOCOLE NATIONAL 2013 – 2015 4 RUNS / 26 COUPLES ABO INCOMPATIBLES 56% XM POS 44 % 77 % DONNEURS EMOTIONELLEMENT APPARENTES 2 ECHANGES CROISES AVRIL 2014 (DOUBLET) MARS 2015 ( TRIPLET) 17
    18. 18. Cliniques universitaires Saint-Luc – Nom de l’orateur CAS 1 UCL SAINT-LUC / ERASME ULB (AVRIL 2014) DOUBLET UCL SAINT-LUC 1 COUPLE / MARI ET FEMME EPOUSE MARI ABO INCOMPATIBLE ERASME ULB 1 COUPLE / MARI ET FEMME MARI EPOUSE ABO INCOMPATIBLE 18
    19. 19. Cliniques universitaires Saint-Luc – Nom de l’orateur DOUBLET UCL SAINT-LUC / ERASME ULB (AVRIL 2014) 19Source: A UCL D+ A UCL R+ B ULB D+ B ULB R+
    20. 20. Cliniques universitaires Saint-Luc – Nom de l’orateur DONNEUR ULC SAINT LUC (ET 151302) CAS 1 DOUBLET UCL SAINT- LUC / ERASME ULB (AVRIL 2014) 20Source: RECEVEUR ERASME ULB (ET 283349) GENRE AGE PA /TA ABO HLA DR / GA ARTERE FEMININ 47 ANS 71 KG / 160 CM B+ A1 , A24 (9)/B8, B35/DR1,DR3 DROIT 1 FEMININ 51 ANS 51 KG / 160 CM B + A2,A3 /B35 /DR4,DR16 1 COMPATIBILITE PRA 0 %
    21. 21. Cliniques universitaires Saint-Luc – Nom de l’orateur CAS 1 DOUBLET UCL SAINT-LUC / ERASME ULB (AVRIL 2014) 21Source: RECEVEUR UCL SAINT-LUCDONNEUR ERASME ULB GENRE MASCULIN MASCULIN AGE 45 ANS 51 ANS PA/TA 94 KG / 181 CM 81 KG / 172 CM ABO A+ A+ HLA A2, A32(19)/B18,B49(21) A1 , A2 /B27,B49(21) DR1,DR11(5) DR11,DR15(2) DRT/G DROIT 3 COMPATIBILITES ARTERES 1 PRA 0 %
    22. 22. Cliniques universitaires Saint-Luc – Nom de l’orateur CAS 2 UCL SAINT-LUC / SART TIMAN ULG / UCL SAINT-LUC (MARS 2015) TRIPLET UCL SAINT LUC A) 1 COUPLE / MARI ET FEMME EPOUSE MARI B) 1 COUPLE / MARI ET FEMME MARI EPOUSE C) ULG SART TILMAN 1 COUPLE / MARI ET FEMME MARI EPOUSE ABO INCOMPATIBLES 22
    23. 23. Cliniques universitaires Saint-Luc – Nom de l’orateur 23 UCL A D+ UCL A R+ UCL B D+ UCL B R+ ULG C R+ ULG C D+ TRIPLET UCL SAINT-LUC / SART TILMAN ULG (MARS 2015)
    24. 24. Cliniques universitaires Saint-Luc – Nom de l’orateur DONNEUR ULC SAINT-LUC (ET 132292) CAS 2 TRIPLET UCL SAINT- LUC / SART TILMAN/ UCL SAINT-LUC (MARS 2015) 24Source: RECEVEUR UCL SAINT-LUC (ET 408713) GENRE AGE PA / TAI ABO HLA DR / GA ARTERE MASCULIN 66 ANS 93 KG / 179 CM A- A2 , A11 / B27,B40 / DR3,DR13(6) GAUCHE 2 MASCULIN 59 ANS 85 KG / 185 CM A+ A2 ,/B39(16)/DR16(2)/DQ5(1) 1 COMPATIBILITE PRA 0 %
    25. 25. Cliniques universitaires Saint-Luc – Nom de l’orateur DONNEUR SART TIMAN ULG (ET 150033) CAS 2 TRIPLET UCL SAINT- LUC/SART TILMAN ULG/ UCL SAINT-LUC (MARS 2015) 25Source: RECEVEUR UCL SAINT-LUC (ET 291663) GENRE AGE PA / TAI ABO HLA DR / GA ARTERE MASCULIN 52 ANS 86 KG / 183 CM O+ A2 , A29(19) / B15,B44(12)/DR7,DR16(2) GAUCHE 1 FEMININ 57 ANS 62 KG / 168 CM O+ A2 ,A3/B51(5),B15 2 COMPATIBILITES DR8,DR13(6) PRA 100 % FLOW XM ANTI A29(19) PLASMAPHERESE + IVIG
    26. 26. Cliniques universitaires Saint-Luc – Nom de l’orateur DONNEUR UCL SAINT-LUC (ET 153943) CAS 2 TRIPLET UCL SAINT- LUC /SART TILMAN ULG / UCL SAINT-LUC (MARS 2015) 26Source: RECEVEUR SART TILMAN ULG (ET 412658) GENRE AGE PA / TAI ABO HLA DR / GA ARTERE FEMININ 56 ANS 64 KG / 164 CM B + A1 ,A11 / B35/ DQ11(5),DR12(5) DROIT 1 FEMININ 52 ANS 60 KG / 170 CM B + A1 ,A29(19)/B44(12),B57(17), DR3,DR13(6) 1 COMPATIBILITE ANTI A2,A68,A69,DR7,DR16
    27. 27. CHRONOLOGIE 07H00 10H00 14H00 16H00 18H00 UCL UCL BRUXELLES BRUXELLES DONNEUR A RECEVEUR B 10H16 13H45 E 40 ULG ULG LIEGE LIEGE DONNEUR C RECEVEUR C 10h40 14H03 UCL UCL BRUXELLES BRUXELLES DONNEUR B RECEVEUR A 15H09 19H05 27
    28. 28. Cliniques universitaires Saint-Luc – Nom de l’orateur TEMPS ISCHEMIE CAS ISCHEMIE CHAUDE ISCHEMIE TOTALE A) (Doublet) 2 Min 4 H 05 Min B) (Doublet) 3 Min 3 H 13 Min C) (Triplet) 4 Min 3 H 56 Min D) (Triplet) 5 Min 3 H 05 Min E) (Triplet) 1 Min 3 H 47 Min 28
    29. 29. Cliniques universitaires Saint-Luc – Nom de l’orateur FONCTION DU GREFFON SORTIE CAS CREATININE SG CLEARANCE /CA A) (Doublet) 1,50 mg/dl 58 ml/min B) (Doublet) 1,31 mg/dl 57 ml/min C) (Triplet) 1,70 mg/dl 41 ml/min D) (Triplet) 0,96 mg/dl 59 ml/min E) (Triplet) 1,90 mg/dl 53 ml/min 29
    30. 30. Cliniques universitaires Saint-Luc – Nom de l’orateur EVOLUTION DONNEURS MORBIDITE 0% MORTALITE 0% DUREE D’HOSPITALISATION 11 JOURS BILAN MOYEN / LONG TERME 30
    31. 31. LDEP ET STRUCTURE INFRASTRUCTURE HOSPITALIERE D’ENVERGURE STRUCTURE ORGANISATIONNELLE RESSOURCES HUMAINES COORDINATION STRUCTUREE TRANSPORT CENTRALISE ET COORDONNE DATA BASE PERFORMANT 31
    32. 32. CONCLUSION 32
    33. 33. CONCLUSION 33
    34. 34. 34

    ×