Un samedi matin dans leCentre Historique de BordeauxLe marché de Saint-Michel avec JoëlleDubois, blogueuse culinaire borde...
Joëlle Dubois est blogueuse culinaire. Elle habite aux Chartrons, maisson marché, c’est à Saint-Michel qu’elle le fait, au...
Il est 10 h, c’est parti ! Joëlle s’engage entre les étals du marché avecson arme fatale : le Caddie !
À Saint-Michel, Joëlle vient chercher desproduits qu’elle ne trouve pas ailleurs
Des bouquets de menthe et de coriandre. « Il n’y a que dans le quartierde Saint-Michel que j’en trouve d’aussi beaux. Un b...
Le fameux pavé bordelais, acheté à la Boulangerie Pain Maître, en hautde la Rue Camille Sauvageau.« Une bonne adresse du c...
À Saint-Michel, Joëlle trouve aussi des produitsvraiment pas cher
« Mon marché me coûte moins de 20 € pour une semaine et 5personnes. »
« 3,70 € les 30 œufs, je ne les achète plus qu’ici ! Il en faut toujours,pour le goûter des enfants lorsque l’on fait des ...
« 70 centimes le bouquet de menthe. Rien à voir avec ce que l’on trouveen grande surface. Le parfum en prime ! »
Pas cher aussi parce qu’elle y trouve des fruits et légumes de saison.« Les potirons, par exemple, moi j’adore ! Je les fa...
Au marché de Saint-Michel, Joëlle trouvesurtout de la convivialité
De vraies rencontres, loin de l’anonymat urbain« Depuis le temps que je viens à Saint-Michel, les commerçants meconnaissen...
« Ils me font goûter leurs produits, on échange des conseils sur les fruitset légumes de saison, des petites astuces pour ...
Saint Michel, source d’inspiration« Je me laisse le plus souvent inspirer par ces conseils de spécialistes !Et par les pro...
Nous quittons Joëlle devant le Marhaba, restaurant et salon de thé de laplace Saint-Michel, où elle finit le marché sur un...
Merci beaucoup à Joëlle, pour cette matinée au cœur de Saint-Michel !Retrouvez ses conseils cuisine sur le blog Auntie Jo,...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Un samedi matin dans le Centre Historique de Bordeaux

1 152 vues

Publié le

Joëlle Dubois est blogueuse culinaire. Elle habite aux Chartrons, mais son marché, c’est à Saint-Michel qu’elle le fait, au cœur du Centre historique de Bordeaux !
Que cherche-t-elle dans ce marché emblématique ? Pour le savoir, nous lui avons donné rendez-vous au pied du clocher…

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 152
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
471
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Un samedi matin dans le Centre Historique de Bordeaux

  1. 1. Un samedi matin dans leCentre Historique de BordeauxLe marché de Saint-Michel avec JoëlleDubois, blogueuse culinaire bordelaise
  2. 2. Joëlle Dubois est blogueuse culinaire. Elle habite aux Chartrons, maisson marché, c’est à Saint-Michel qu’elle le fait, au cœur du Centrehistorique de Bordeaux !Que cherche-t-elle dans ce marché emblématique ? Pour le savoir, nouslui avons donné rendez-vous au pied du clocher…
  3. 3. Il est 10 h, c’est parti ! Joëlle s’engage entre les étals du marché avecson arme fatale : le Caddie !
  4. 4. À Saint-Michel, Joëlle vient chercher desproduits qu’elle ne trouve pas ailleurs
  5. 5. Des bouquets de menthe et de coriandre. « Il n’y a que dans le quartierde Saint-Michel que j’en trouve d’aussi beaux. Un bouquet de mentheme fait la semaine, les seuls thés que je bois sont ceux à la menthe ! »
  6. 6. Le fameux pavé bordelais, acheté à la Boulangerie Pain Maître, en hautde la Rue Camille Sauvageau.« Une bonne adresse du centre historique. »
  7. 7. À Saint-Michel, Joëlle trouve aussi des produitsvraiment pas cher
  8. 8. « Mon marché me coûte moins de 20 € pour une semaine et 5personnes. »
  9. 9. « 3,70 € les 30 œufs, je ne les achète plus qu’ici ! Il en faut toujours,pour le goûter des enfants lorsque l’on fait des gâteaux. Pour uneomelette ou des œufs brouillés, une fois par semaine, comme on nemange pas beaucoup de viande. »
  10. 10. « 70 centimes le bouquet de menthe. Rien à voir avec ce que l’on trouveen grande surface. Le parfum en prime ! »
  11. 11. Pas cher aussi parce qu’elle y trouve des fruits et légumes de saison.« Les potirons, par exemple, moi j’adore ! Je les fais en soupe l’hiver,en purée ou en lasagne. Avec du cumin, il accompagne aussi les tajineset les plats en sauce. Les enfants le préfèrent au navet ! »
  12. 12. Au marché de Saint-Michel, Joëlle trouvesurtout de la convivialité
  13. 13. De vraies rencontres, loin de l’anonymat urbain« Depuis le temps que je viens à Saint-Michel, les commerçants meconnaissent bien ! »
  14. 14. « Ils me font goûter leurs produits, on échange des conseils sur les fruitset légumes de saison, des petites astuces pour les cuisiner, les marier.Quand ils ont une livraison spéciale, je suis toujours au courant ! »
  15. 15. Saint Michel, source d’inspiration« Je me laisse le plus souvent inspirer par ces conseils de spécialistes !Et par les produits que je trouve au hasard des étals. »
  16. 16. Nous quittons Joëlle devant le Marhaba, restaurant et salon de thé de laplace Saint-Michel, où elle finit le marché sur une note sucrée, avec unthé à la menthe !
  17. 17. Merci beaucoup à Joëlle, pour cette matinée au cœur de Saint-Michel !Retrouvez ses conseils cuisine sur le blog Auntie Jo, Funny Little Kitchen.Et retrouvez toute l’actualité du Centre Historique de Bordeauxsur le blog des habitants du Centre Historique de Bordeaux.

×