1	
  
Le groupe Émergence
Compte-rendu évènementiel
Ensemble pour créer
10 février 2015
 
	
   2	
  
Table des matières :
Le groupe Émergence : Qui sommes-nous ? …………………………………………..p3
Description de l’événement ...
 
	
   3	
  
Le groupe Émergence :
Le groupe Émergence est une équipe organisant des séances d’intervention pour
venir en ...
 
	
   4	
  
Description de l’événement du 10 Février
La première des séances Émergence s’est déroulée le 10 février 2014 ...
 
	
   5	
  
Comme intervenant pour cette première séance, l’équipe avait sélectionné M.
Philippe R. Bertrand, vice-présid...
 
	
   6	
  
Retours sur les tables rondes
Comment rejoindre une clientèle plus masculine ?
• Tout d’abord, la boutique vi...
 
	
   7	
  
• Enfin, une bonne façon d’aller chercher une clientèle plus régulière est par les
courriels et infolettres. ...
 
	
   8	
  
• Pour permettre aux gens avec un budget déjà déterminé de trouver ce qui
convient à leur budget, le magasin ...
 
	
   9	
  
Comment faire de Nouvelle Vague une compagnie aussi innovante que
les compagnies telles Frank&Oak, Simons, H&...
 
	
   10	
  
Ø Par la newsletter tu peux envoyer des informations sur les
nouveaux arrivages de façon personnalisée au g...
 
	
   11	
  
Visibilité régionale
29 et 30 janvier 2015 : L’équipe a participé à l’événement Innovation². Cela leur
a per...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Compte-Rendu Émergence - Nouvelle Vague & Équation Humaine

425 vues

Publié le

Découvrez le compte-rendu du premier événement de l'équipe Émergence à Lac Mégantic! D'autres session de co-création à suivre tous les mois!

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
425
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Compte-Rendu Émergence - Nouvelle Vague & Équation Humaine

  1. 1.     1   Le groupe Émergence Compte-rendu évènementiel Ensemble pour créer 10 février 2015
  2. 2.     2   Table des matières : Le groupe Émergence : Qui sommes-nous ? …………………………………………..p3 Description de l’événement du 10 février ……………………………………………..p4 Retours sur les tables rondes ………………………………………………………………….p6 Visibilité régionale …………………………………………………………………………………p11
  3. 3.     3   Le groupe Émergence : Le groupe Émergence est une équipe organisant des séances d’intervention pour venir en aide à des entrepreneurs locaux de la région du Granit. Ces événements sont présentés sous forme de 5 à 7. Pour les séances, un entrepreneur choisi a préalablement sélectionné un ou plusieurs défis auxquels il fait face dans son entreprise. Par la suite, le groupe Émergence sélectionne un intervenant expert qui pourra aider l’entrepreneur à remédier aux problématiques qu’il rencontre. De plus, lors des séances sont invités différents entrepreneurs locaux, organismes sociaux et étudiants. Lors de tables rondes, les gens présents échangent pour trouver des pistes de solution pour l’entrepreneur. Ces groupes de gens venant de différents milieux et de différents groupes d’âges mis ensemble permettent un échange créatif mettant de l’avant la création de liens intergénérationnels et l’entraide. La présence des jeunes permet de les initier au milieu des affaires et de démontrer les avantages de la dynamique de co-création dans les différents groupes d’âges. Ainsi, cela démontre que ce genre de modèle de travail peut profiter aux gens de la région, comme le Centre Magnétique le propose. Le groupe Émergence est composé de quatre étudiants du Centre d’Études Collégiales de Lac-Mégantic : Kate Godbout, Émilie Giguère, Nicolas Roy et Daniel Sivret.
  4. 4.     4   Description de l’événement du 10 Février La première des séances Émergence s’est déroulée le 10 février 2014 au Centre d’Études Collégiales de Lac-Mégantic. L’objectif de celle-ci était d’aider l’entrepreneur choisi, M. François St-Pierre, propriétaire de la boutique Nouvelle Vague, en lien avec les défis qu’il rencontre dans son commerce. De plus, cette séance avait pour but de démontrer la pertinence de tels événements et de la dynamique de co-création dans la région du Granit. À cette séance, l’équipe Émergence a accueilli une trentaine de personnes au Centre d’Études Collégiales de Lac-Mégantic. Parmi ces trente personnes, une dizaine d’étudiants du collégial étaient présents. Les autres participants étaient des entrepreneurs, des organismes, des élus et des gens de la région voulant tenter l’expérience. Le sujet de cette première séance d’intervention concernait l’image d’entreprise et l’art de la mise en marché. En ce sens, M. François St-Pierre avait ciblé trois questions qui pourraient être abordées afin de trouver des pistes de solution : 1- Comment rejoindre une clientèle plus masculine puisque sur les réseaux sociaux une plus grande proportion de femme suit la boutique? 2- Comment diffuser l’image que la Nouvelle Vague vend des produits de différentes gammes et de différents prix? 3- Comment faire de Nouvelle Vague une compagnie aussi innovante que les compagnies telles Frank&Oak, Simons, H&M? M. François St-Pierre est un jeune entrepreneur qui est propriétaire de la boutique Nouvelle Vague, située sur la promenade Papineau à Lac-Mégantic. Cette boutique est destinée uniquement aux hommes et propose des produits de différentes marques et de différentes gammes.
  5. 5.     5   Comme intervenant pour cette première séance, l’équipe avait sélectionné M. Philippe R. Bertrand, vice-président croissance chez Équation Humaine. Celui-ci étant spécialiste du marketing numérique et de la créativité web, il était tout désigné pour faire profiter de son expertise à l’entrepreneur choisi.
  6. 6.     6   Retours sur les tables rondes Comment rejoindre une clientèle plus masculine ? • Tout d’abord, la boutique vise bel et bien une clientèle masculine, mais les mentions «j’aime» sur la page du magasin proviennent davantage de la gente féminine. Cependant ce sont souvent elles qui proposent des vêtements à leur mari, qui les incitent à aller magasiner ou bien carrément magasinent pour eux. Certains hommes ne veulent pas magasiner, ou lorsqu’ils magasinent ne veulent pas prendre une journée entière consacrée au magasinage. • Il serait intéressant de créer des ‘’kits’’ et de cibler des vêtements particuliers à mettre sur les réseaux sociaux, pour que la clientèle puisse les voir. • Également, si le but est d’aller chercher une clientèle plus large, comme les jeunes, il serait intéressant d’insister sur le côté plus jeune et plus abordable, que ce soit sur les réseaux sociaux, la publicité, etc. Car la première impression qu’ont les jeunes envers la boutique est vraiment que cette dernière dépasse leur budget. • Pour aller chercher une clientèle d’homme, l’idée passe aussi par la publicité, c’est-à-dire des écrans (ou affiches) dans les restaurants de la région, comme le Citron Vert ou le Musi-Café. Il a été aussi question des publicités dans les toilettes publiques des hommes, ou des chambres d’hockey (endroits fréquentés le plus par les hommes).
  7. 7.     7   • Enfin, une bonne façon d’aller chercher une clientèle plus régulière est par les courriels et infolettres. Certains disaient ne pas regarder vraiment les réseaux sociaux, car leurs courriels étaient beaucoup plus importants. • Aussi, un point important était de proposer des cartes cadeaux, si ce n’est déjà fait, ainsi les hommes qui recevront cette carte devront se rendre en magasin pour regarder les produits proposés. Comment diffuser l’image que la Nouvelle Vague vend des produits de différentes gammes et de différents prix? • Pour montrer qu’il y a des vêtements autant pour des hommes plus âgés que des hommes plus jeunes, il serait intéressant de faire des publicités père/fils avec des hommes de la région. Ainsi, quand les futurs clients verraient ces publicités, ils seraient conscients de la diversité des produits au niveau des groupes d’âge ciblés. De plus, voir des visages connus dans les publicités de la boutique permettrait aux clients de prendre conscience de l’accessibilité de la boutique pour un budget qui leur ressemble. Par exemple, si le futur client voit le voisin d’en face ou son collègue de travail dans les publicités de la boutique, il sera peut-être plus tenté à aller visiter la boutique. • Pour atteindre un plus grand public et montrer les différentes gammes de prix, il serait intéressant de publier un document des produits en magasin dans le publi-sac de la région englobant tous les types de produits disponibles en magasin. Ainsi, il est possible d’atteindre un plus grand nombre de gens et d’afficher les différents prix au grand public, sans qu’il n’ait nécessairement besoin de se rendre en magasin sans en avoir pris conscience.
  8. 8.     8   • Pour permettre aux gens avec un budget déjà déterminé de trouver ce qui convient à leur budget, le magasin pourrait être réaménagé par gamme de prix pour faciliter l’expérience d’achat du client et ne pas perdre les clients qui seraient rebutés en voyant seulement des prix qui dépassent leur budget. • À chaque semaine ou chaque mois, par exemple, il serait intéressant de faire des publications sur les réseaux sociaux présentant des ensembles «vedette» qui pourraient convenir à des budgets différents. Ainsi, l’image d’entreprise ne miserait pas seulement sur un seul des types de prix et cela démontrerait la variété de produits. • À l’extérieur du magasin, il serait profitable pour l’entreprise de poser des écrans avec les différents produits affichés pour permettre à la boutique de se démarquer des autres commerces de la rue Papineau et par le fait même attirer la clientèle à entrer en boutique. • L’entreprise Nouvelle Vague pourrait créer une banque de clients selon leur type d’achats pour ainsi pouvoir leur présenter des publicités ou des suggestions personnalisées quant à leur budget (envoyer des courriels avec des vêtements convenant au budget de chaque client). • La boutique pourrait organiser des événements promotionnels (journées portes ouvertes, soirées défilé, etc.) pour présenter toutes les gammes disponibles en magasin et permettre à toute la population de pouvoir y assister.
  9. 9.     9   Comment faire de Nouvelle Vague une compagnie aussi innovante que les compagnies telles Frank&Oak, Simons, H&M? Technique pour attirer des clients : -­‐ Utilisation d’un écran sur la rue. Sur cet écran il pourrait y avoir : § Des images de clients portant un vêtement acheté à la boutique • « c’est toujours positif de reconnaître des personnes que l’on connait, ferait rentrer les gens » § Des exemples de « kits » fait sur mesure pour des types de clients : genre « chasse et pêche », le jeune professionnel, le galant, le cool etc § Faire défiler des mots/slogan sur l’écran indiquant les différences de prix et de gammes dans le magasin De plus, l’utilisation d’image sur l’écran permettrait aussi d’adapter au jour le jour l’affichage public et l’adapter à la température du moment (pluie/neige vent). -­‐ Technique de fidélisation § Faire des fiches types des clients réguliers • Par exemple prendre en photo les vêtements qu’ils achètent avec la date. Comme ça lorsque des vêtements avec des coupes/teintes/motifs/prix similaires à ces achats antérieurs le marchant pourra lui envoyer un courriel personnalisé • Créer un système de rabais ♦ Ex : si quelqu’un réfère quelqu’un à ton magasin il y a un % de rabais (normalement c’est l’équivalent des taxes qui est donné pour un référencement) ♦ Un système de référencement peut être installé directement sur le site web en le programmant ♦ % de rabais si s’inscrit à ta newsletter
  10. 10.     10   Ø Par la newsletter tu peux envoyer des informations sur les nouveaux arrivages de façon personnalisée au goût des clients -­‐ Idées diverses § Dégager la vitrine pour pouvoir voir à l’intérieur • Quelques personnes ont mentionné qu’elles n’étaient pas entrées parce qu’elles pensaient que le stock à l’intérieue était seulement dans le style de celui affiché. § Que le marchand porte des vêtements de la boutique, mais de tous les styles et les gammes qu’il vend afin que son image de vendeur ne soit pas associée à un style particulier.
  11. 11.     11   Visibilité régionale 29 et 30 janvier 2015 : L’équipe a participé à l’événement Innovation². Cela leur a permis de connaître des entrepreneurs, acteurs sociaux, élus et gens de la région et de leur présenter un peu le projet. 6 février 2015 : Le communiqué de presse invitant toute la population (entrepreneurs, élus, étudiants, citoyens) à l’événement a été publié dans le journal local de Lac-Mégantic, L’Echo de Frontenac. 9 février 2015 : Deux membres de l’équipe Émergence ont eu l’occasion d’annoncer l’événement sur les ondes du 106.7 CJIT FM, la radio locale. Par le fait même, ils ont répondus à quelques questions pour faire connaître l’événement et ses objectifs aux auditeurs. 12 février 2015 : Quelques jours après l’événement, l’équipe a rencontré une journaliste de l’Echo de Frontenac, Mme Claudia Collard, pour faire un retour sur la séance et expliquer davantage le projet pour familiariser la population avec celui-ci. Un article sera destiné à cette première séance dans la prochaine édition de l’Echo, soit celle du 19 février.

×