<ul><ul><ul><ul><li>VILLE et DEVELOPPEMENT DURABLE </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>VILLE NATURE </li></ul...
Pensée systémique Réencastrer les 3 sphères
<ul><li>VILLE NATURE </li></ul>
 
STRASBOURG « Twin tracks »: structures écomobile et écologique « The two tracks are the public transport hierarchy and the...
Macrostructures urbaines d ’ après H. Frey: Core city Linear city Star city Satellite city Regional city Galaxy of settlem...
STUTTGART: plan climat
 
<ul><li>VILLE MARCHANTE </li></ul>
 
Bruxelles Rang vélo
Double vélo couché à assistance électrique
 
<ul><li>TRANSPORT COLLECTIF STRUCTURANT </li></ul><ul><li>- SPTC </li></ul><ul><li>BHNS </li></ul><ul><li>Plus besoin de c...
Tram-train Karlsruhe
Paris Bateau bus
Distrivaart  NL Distrivaart - NL Cargo-vélo, Paris Citycargo - Amsterdam Tram vicinal de marchandises  Schaerbeek en 1910 ...
Ni plus dense, ni moins dense
En marchant ° Ville des courtes distances si  distance réelle     > 70 % distance vol d ’ oiseau ° Emboitement des échelle...
Viabilité transports publics <ul><ul><ul><ul><ul><li>Moyenne: 30 hab/ha  70 hab/ha 100 hab/ha  115 hab/ha </li></ul></ul><...
LIEUX + RESEAUX = NŒUDS Gestionnaires de nœuds écomobiles intermodaux
ORIGINE et DESTINATION –> REENCHANTEMENT des LIEUX
D ’ une route nationale à une avenue urbaine Aménagement actuel Aménagement transitoire Aménagement final
Gestion des temps sociaux
HAREN - NL ESPACE PARTAGE
ESPACE PARTAGE HAREN - NL - Compétences sociales - « Safety of danger »
La rue ne nous rend plus assez intelligent -> Affaiblissement de notre être social « Les motifs de la mise en place de tel...
Nörkopping Avant: langage routier Après: Langage   urbain
MECHELEN
Napoli
H. Monderman - www.shared-space.org
<ul><li>VILLE RESPONSABLE </li></ul>
 
Ville responsable de son écosystème
METABOLISME URBAIN et ECOLOGIE INDUSTRIELLE: boucler - étanchéifier - intensifier/dématérialiser - alléger/décarboniser
ESPACE PARTAGE HAREN - NL
ESPACE PARTAGE HAREN - NL FREY H. et YANESKE P., 2007, Visions of sustainability, cities and regions, ed.Taylor & Francis,...
L ’ empreinte écologique de la région de Bruxelles-Capitale: 408 x sa surface, soit 66 096 km 2  , soit 2,17 x la surface ...
« Ces tas d ’ ordures au coin des bornes, ces tombereaux de boue cahotés la nuit dans les rues, ces affreux tonneaux de la...
ESPACE PARTAGE HAREN - NL Centralisé >< décentralisé Grands réseaux techniques >< métabolisme local Concilier solidarité e...
LILLE - Fr
 
Sphère Autonome Intelligence collective
ESPACE PARTAGE HAREN - NL <ul><li>A la suite de cette animation, chacun a pris quelques minutes pour proposer des actions ...
« At three or four stories, one can still walk comfortably down to the street, and from a window you can still feel part o...
<ul><li>ECOCONSTRUCTION </li></ul>
 
Maison passive Rue J. Wauters à Schaerbeek Architecte: I. Camacho
Bureau passif rue U. Britsiers à Schaerbeek Architecte: Architectes Associés
Ilot d ’ habitations passives à Frankfurt
 
Travail sur l ’ existant
 
Merci pour votre attention
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Ville et développement durable centre urbain septembre 2011

1 892 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 892
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
650
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ville et développement durable centre urbain septembre 2011

  1. 1. <ul><ul><ul><ul><li>VILLE et DEVELOPPEMENT DURABLE </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>VILLE NATURE </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>VILLE MARCHANTE </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>VILLE RESPONSABLE </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Centre urbain, Bruxelles, le 21 septembre 2011 </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Pierre Vanderstraeten </li></ul></ul></ul></ul></ul>
  2. 2. Pensée systémique Réencastrer les 3 sphères
  3. 3. <ul><li>VILLE NATURE </li></ul>
  4. 5. STRASBOURG « Twin tracks »: structures écomobile et écologique « The two tracks are the public transport hierarchy and the greenspace/waterspace system. One provides the shaping for concentrations of human activity, while the other enables the ecology of the settlement to work effectively. » H. Barton Ecopolis: Lobbenstad Tjallinghii
  5. 6. Macrostructures urbaines d ’ après H. Frey: Core city Linear city Star city Satellite city Regional city Galaxy of settlements
  6. 7. STUTTGART: plan climat
  7. 9. <ul><li>VILLE MARCHANTE </li></ul>
  8. 11. Bruxelles Rang vélo
  9. 12. Double vélo couché à assistance électrique
  10. 14. <ul><li>TRANSPORT COLLECTIF STRUCTURANT </li></ul><ul><li>- SPTC </li></ul><ul><li>BHNS </li></ul><ul><li>Plus besoin de connaître l ’ horaire… </li></ul>
  11. 15. Tram-train Karlsruhe
  12. 16. Paris Bateau bus
  13. 17. Distrivaart NL Distrivaart - NL Cargo-vélo, Paris Citycargo - Amsterdam Tram vicinal de marchandises Schaerbeek en 1910 Chaîne écomobile pour le transport des marchandises
  14. 18. Ni plus dense, ni moins dense
  15. 19. En marchant ° Ville des courtes distances si distance réelle > 70 % distance vol d ’ oiseau ° Emboitement des échelles « Le tramway, c ’ est un piéton qui fait une pause. »
  16. 20. Viabilité transports publics <ul><ul><ul><ul><ul><li>Moyenne: 30 hab/ha 70 hab/ha 100 hab/ha 115 hab/ha </li></ul></ul></ul></ul></ul>R. Thomas, « Sustainable urban design; an environmental approach », Ed. Spon Press, London, 2003.
  17. 21. LIEUX + RESEAUX = NŒUDS Gestionnaires de nœuds écomobiles intermodaux
  18. 22. ORIGINE et DESTINATION –> REENCHANTEMENT des LIEUX
  19. 23. D ’ une route nationale à une avenue urbaine Aménagement actuel Aménagement transitoire Aménagement final
  20. 24. Gestion des temps sociaux
  21. 25. HAREN - NL ESPACE PARTAGE
  22. 26. ESPACE PARTAGE HAREN - NL - Compétences sociales - « Safety of danger »
  23. 27. La rue ne nous rend plus assez intelligent -> Affaiblissement de notre être social « Les motifs de la mise en place de tels dispositifs séparatifs résident en effet, le plus souvent, dans le constat d ’ un affaiblissement des règles de partage du domaine public… A défaut d ’ une politesse ou d ’ une règle partagées, c ’ est l ’ espace lui-même et non plus les citoyens qui doit garantir une coexistence des usages sur le domaine public. » LANDAUER P., 2009, L ’ architecte, la ville et la sécurité, Paris, éd. PUF, p. 46.
  24. 28. Nörkopping Avant: langage routier Après: Langage urbain
  25. 29. MECHELEN
  26. 30. Napoli
  27. 31. H. Monderman - www.shared-space.org
  28. 32. <ul><li>VILLE RESPONSABLE </li></ul>
  29. 34. Ville responsable de son écosystème
  30. 35. METABOLISME URBAIN et ECOLOGIE INDUSTRIELLE: boucler - étanchéifier - intensifier/dématérialiser - alléger/décarboniser
  31. 36. ESPACE PARTAGE HAREN - NL
  32. 37. ESPACE PARTAGE HAREN - NL FREY H. et YANESKE P., 2007, Visions of sustainability, cities and regions, ed.Taylor & Francis, London, p. 88
  33. 38. L ’ empreinte écologique de la région de Bruxelles-Capitale: 408 x sa surface, soit 66 096 km 2 , soit 2,17 x la surface de la Belgique. Que signifie une Région à part entière ?
  34. 39. « Ces tas d ’ ordures au coin des bornes, ces tombereaux de boue cahotés la nuit dans les rues, ces affreux tonneaux de la voirie, ces fétides écoulements de fange souterraine que le pavé vous cache, savez-vous ce que c ’ est ? C ’ est la prairie en fleur, c ’ est de l ’ herbe verte, c ’ est du serpolet et du thym et de la sauge, c ’ est le mugissement satisfait des grands bœufs le soir, c ’ est du foin parfumé, c ’ est du blé doré, c ’ est du pain sur votre table, c ’ est du sang chaud dans vos veines, c ’ est de la santé, c ’ est de la joie, c ’ est de la vie. » Victor Hugo, extrait de Les Misérables, cité par BARLES S., 2005, L ’ invention des déchets urbains; France: 1790-1970 , Seyssel, éd. Champ Vallon, p. 122.
  35. 40. ESPACE PARTAGE HAREN - NL Centralisé >< décentralisé Grands réseaux techniques >< métabolisme local Concilier solidarité et responsabilité
  36. 41. LILLE - Fr
  37. 43. Sphère Autonome Intelligence collective
  38. 44. ESPACE PARTAGE HAREN - NL <ul><li>A la suite de cette animation, chacun a pris quelques minutes pour proposer des actions envisageables à l’échelle du quartier, et au final ce sont quatre grandes propositions qui se sont dégagées : </li></ul><ul><li>Mise en place d’un GAS (groupement d’achat solidaire) pour permettre à chacun de mieux s’alimenter en disposant de produits plus sains pour un prix moins élevés </li></ul><ul><li>Mise en  place d’un potager collectif sur Saint Gilles , chacun pourrait venir y cultiver des fruits et légumes, au profit de tous. Au préalable, des aspects formations et sensibilisation pourraient être mis en place (avec visite de jardins collectifs, démonstrations, etc..)            </li></ul><ul><li>Mise  en place d’un groupe de simplicité volontaire qui aurait comme objectif de proner une consommation plus locale, d’apprendre aux écoliers comment il est possible de décrypter la publicité, de créer des systèmes d’échanges locaux etc… A ce sujet, une réunion d’information pour la mise en place d’un Service d’Echange Local (SEL) aura lieu le 16 mars de 18 à 19h dans les locaux de la maison médicale au 110 rue de la victoire (pour plus d’infos voir le site http://selofan.be/ ) </li></ul><ul><li>Création d’un « échange de plat du jour » par les restaurateurs du quartier. L’idée serait ici qu’un restaurateur du quartier réalise une fois par semaine un plat du jour que chacun puisse ensuite consommer sur place ou venir chercher et remporter. Cela permettrai de découvrir différents types de cuisine mais aussi d’économiser l’énergie normalement consommée pour la cuisine domestique de chacun.              </li></ul>
  39. 45. « At three or four stories, one can still walk comfortably down to the street, and from a window you can still feel part of the street scene: you can see details in the street – the people, their faces, foliage, shops. From three stories you can yell out, and catch the attention of someone below. Above four stories these connections break down. The visual detail is lost; people speak of the scene below as if it were a game, from which they are completely detached. The connection to the ground and to the fabric of the town becomes tenuous; the building becomes a world of its own: with its own elevators and cafetarias. » ALEXANDER C., ISHIKAWA S., SILVERSTEIN M., 1977, A pattern language , New York, ed. Oxford University Press, p. 118.
  40. 46. <ul><li>ECOCONSTRUCTION </li></ul>
  41. 48. Maison passive Rue J. Wauters à Schaerbeek Architecte: I. Camacho
  42. 49. Bureau passif rue U. Britsiers à Schaerbeek Architecte: Architectes Associés
  43. 50. Ilot d ’ habitations passives à Frankfurt
  44. 52. Travail sur l ’ existant
  45. 54. Merci pour votre attention

×