Octroi de crédits aux entreprises |Evolution récente1 Juillet 2012                  www.financementdesentreprises.be
Les banques ont continué à offrir une source de  financement externe                                                      ...
Les crédits aux entreprisesL’Encours des crédits   atteignent un record de 130 miaaux entreprises                       EUR
2012 – Q1 : Recul de la demande                                                            Baisse du nombre (-10,9%)Demand...
2012 – Q1 : Recul de la production                                                            Baisse du nombre (-6,1%)Prod...
Part dans le volume total des                                                                                  crédits uti...
Part dans le volume total des                                                                                   crédits ut...
Le degré d’utilisation n’évolue                                                                         guère : il y a don...
Evolution des conditions             La position des banques et celles                                         des entrepr...
Evolution des conditions               La position des banques et celles                                           des ent...
Evolution stable    Degré de refusSource : Chiffres Febelfin – Baromètre trimestriel du crédit aux entreprises
Degré de refus dans un   En Belgique, le degré de refus était                          déjà l’un des plus faibles de l’UEc...
Stabilisation les trois derniers moisTaux d’intérêt                                               à un niveau très bas    ...
Octroi de crédit aux entreprises – évolution récente   1 juillet 2012
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Octroi de crédit aux entreprises – évolution récente 1 juillet 2012

558 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
558
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Het omzetten van spaardeposito’s in kredieten staat meer dan ooit centraal. De banken hebben over een periode van vier jaar – van begin 2008 tot eind vorig jaar (2011) – bijna 90 miljard EUR extra kredieten aan de Belgische consumenten, bedrijven en overheden verleend om de Belgische economie van de nodige zuurstof te blijven voorzien. Van de injectie van 90 miljard EUR extra is er:19 miljard EUR naar de Belgische ondernemingen gegaan. De totale omloop van ondernemingskredieten bedroeg daardoor 116,1 miljard EUR eind 2011. 48 miljard EUR in de vorm van hypothecair krediet aan de Belgische gezinnen verleend, wat maakt dat het volume aan hypothecaire kredieten eind 2011 ruim 174 miljard EUR bedoeg.Nagenoeg 23 miljard EUR naar de Belgische overheden gegaan waardoor de teller van kredieten in omloop aan de Belgische overheden op 91,7 miljard EUR stond.(Ter informatie: Het uitstaand bankkrediet aan de Belgische overheden (in schatkistcertificaten, OLO’s en directe kredieten samen)).
  • Evolutie van de aanvragenvergeleken met hetzelfde trimester van het jaar tevoren in aantal en bedrag.Vanaf begin 2010 tot half 2011 lag het aantal kredietaanvragen ieder trimester hoger dan in het overeenstemmende trimester van het voorgaande jaar. Ook het bedrag van de kredietaanvragen kende telkens een stijging. In het derde trimester van 2011 was er weliswaar een daling van het aantal kredietaanvragen, maar het overeenstemmende bedrag steeg, met 17,2%, erg sterk t.o.v. het derde trimester van 2010. In het vierde trimester van 2011 lag het aantal kredietaanvragenopnieuw lager dan in hetzelfde trimester van het voorgaande jaar (-4,1%), maar in bedrag was er opnieuw een stijging met 3,8%.
  • Evolutie van de productievergeleken met hetzelfde trimester van het jaar tevoren in aantal en bedrag. Na twee trimesters waarin het aantal verstrekte kredieten nagenoeg stabiel bleef ten opzichte van hetzelfde trimester van het voorgaande jaar, gevolgd door een trimester met een stijging van 4,5%, stabiliseerde het aantal verstrekte kredieten opnieuw in het derde trimester (-0,4%) ten opzichte van het derde trimester van 2010. In bedrag was er een echter een opmerkelijke stijging, die 28,8% bedroeg.  In het vierde trimester van 2011 daalde het aantal verstrekte kredieten met 2,9%. Dit is minder sterk dan de daling in het aantal kredietaanvragen. Het verstrekte kredietbedrag steeg daarentegen met bijna 10 procent ten opzichte van het vierde trimester van 2010.
  • Met uitzondering van de maand december lag de weigeringsgraad in het vierde trimester lager dan in het overeenstemmende trimester van 2010.De banken blijven dus bereid om krediet te verstrekken, wat ook tot uiting komt in de stijging van het kredietbedrag dat in de loop van het vierde trimester werd verstrekt. In het afgelopen jaar is het bedrag aan nieuwe kredieten (productie) ieder trimester sterker toegenomen dan de evolutie van het bedrag van de kredietaanvragen.
  • Octroi de crédit aux entreprises – évolution récente 1 juillet 2012

    1. 1. Octroi de crédits aux entreprises |Evolution récente1 Juillet 2012 www.financementdesentreprises.be
    2. 2. Les banques ont continué à offrir une source de financement externe Octroi de crédit aux entreprises, Avoirs d’épargne ménages et pouvoirs publicsEvolution du volume des crédits et de l’encours des comptes d’épargne réglementés depuis fin 2007 Fin 2007 Fin 2010 Fin 2011 Mars 2012 Croissance période fin 2007 – fin 2011Dépôts 148,8 mia EUR 214,8 mia EUR 218,7 mia EUR 224,9 mia EUR + 76,1 mia EURd’épargne (+ 51,1 %)réglementésCrédits aux 97,1 mia EUR 112,7 mia EUR 115,8 mia EUR 117,2 mia EUR + 18,7 mia EURentreprises (+ 19,3%)Crédits 139,3 mia EUR 165,5 mia EUR 175,6 mia EUR 177,6 mia EUR + 36,3 mia EURhypothécaires (+ 26,0%)Crédits aux 68,8 mia EUR 77,3 mia EUR 87,0 mia EUR 87,4 mia EUR + 18,6 mia EURpouvoirs publics (+ 27,0%)belgesSource : Chiffres mensuels BNB – Observatoire du crédit aux sociétés non financières
    3. 3. Les crédits aux entreprisesL’Encours des crédits atteignent un record de 130 miaaux entreprises EUR
    4. 4. 2012 – Q1 : Recul de la demande Baisse du nombre (-10,9%)Demandes de crédit Baisse du montant (-14,2%) Source : Chiffres Febelfin – Baromètre trimestriel du crédit aux entreprises
    5. 5. 2012 – Q1 : Recul de la production Baisse du nombre (-6,1%)Production Baisse du montant (-14,6%) Source : Chiffres Febelfin – Baromètre trimestriel du crédit aux entreprises
    6. 6. Part dans le volume total des crédits utilisés (mars 2012)Evolution des crédits utilisés Grandesselon la taille des entreprises entreprises 26,05% Petites entreprises 41,53% Moyennes entreprises 17,63% Type Septembre Mars Mars Mars 2012 Evolution d’entreprises 2008 2011 2012 par rapport à mars 2011 Petites 42.845 47.739 50.256 +5,3% Croissance Moyennes 18.832 18.276 20.270 +10,9% Croissance Grandes 29.906 27.334 29.945 +9,6% Croissance Source : Chiffres mensuels BNB – Observatoire du crédit aux sociétés non financières
    7. 7. Part dans le volume total des crédits utilisés (mars 2012)Evolution des crédits Région de Bruxelles- Capitale 18,0%utilisés par Région Région Région wallonne 19,7% flamande 62,4% Région Décembre Mars Mars Mars 2012 Evolution 2010 2011 2012 par rapport à mars 2011 Région 65.630 66.528 71.689 +7,8% Croissance flamande Région 21.737 21.945 22.622 +3,1% Croissance wallonne Région de 19.668 19.195 20.633 +7,5% Croissance Bruxelles- Capitale Source : Chiffres mensuels BNB – Observatoire du crédit aux sociétés non financières
    8. 8. Le degré d’utilisation n’évolue guère : il y a donc de la Taux d’utilisation marge, c’est-à-dure des crédits utilisables90 % 87,0%858075 74,2%70 68,7%65 +6,5% =60 60,9% -2,8%5550 Petites entreprises Moyennes entreprises Grandes entreprises Total Source : Chiffres mensuels BNB – Observatoire du crédit aux sociétés non financières
    9. 9. Evolution des conditions La position des banques et celles des entreprises divergentde crédit BanquesRésultats BLS mars 2012Les conditions de crédit sontdemeurées les mêmes au Q12012 (comme au cours des 12trimestres précédents); pour le Q22012, un léger resserrement esttoutefois attendu 9
    10. 10. Evolution des conditions La position des banques et celles des entreprises divergentde crédit EntreprisesRésultats enquête BNB auprès des entreprises au cours du Q1 2012 Evolution défavorable des conditions d’octroi de crédit, en particulier en ce qui concerne les autres coûts et les garanties exigées 10
    11. 11. Evolution stable Degré de refusSource : Chiffres Febelfin – Baromètre trimestriel du crédit aux entreprises
    12. 12. Degré de refus dans un En Belgique, le degré de refus était déjà l’un des plus faibles de l’UEcontexte européen 12
    13. 13. Stabilisation les trois derniers moisTaux d’intérêt à un niveau très bas Septembre Septembre Juillet 2011 Février 2012 Mars 2012 Avril 2012 2008 2010 5,54% 3,05% 3,65% 3,15% 3,21% 3,23% Le plus bas Le plus haut Source : Chiffres mensuels BNB – Observatoire du crédit aux sociétés non financières

    ×