La viande, un des 5 grands groupes d’aliments nécessaires à l’équilibre  de notre alimentation avec les produits laitiers,...
<ul><li>Des protéines de qualité </li></ul><ul><li>100g de viande apportent en moyenne 1/3 des recommandations journalière...
La teneur en lipides <ul><li>Souvent stigmatisée, très variable selon les morceaux des viandes de boucherie (de 2% à 20%, ...
Manger de la viande à tout âge, quelles recommandations ? Une place importante dans l’équilibre alimentaire  <ul><ul><li>N...
Dans un contexte sociétal où une tendance à la déstructuration des repas émerge Viandes / volailles 42% 17% 16% 14% 6,5% C...
Le modèle alimentaire français contribue t-il à limiter le risque d’obésité ? Faire de vrais repas structurés - et la vian...
 
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Caractéristiques nutritionelles de la viande

1 974 vues

Publié le

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 974
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
173
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Caractéristiques nutritionelles de la viande

  1. 1. La viande, un des 5 grands groupes d’aliments nécessaires à l’équilibre de notre alimentation avec les produits laitiers, les fruits et légumes, les féculents et les corps gras
  2. 2. <ul><li>Des protéines de qualité </li></ul><ul><li>100g de viande apportent en moyenne 1/3 des recommandations journalières en protéines pour un adulte </li></ul><ul><li>Riches en acides aminés essentiels, indispensables au renouvellement des cellules </li></ul><ul><li>Un apport très significatif de vitamines </li></ul><ul><li>1 ère source de vitamines de B12 : rôle essentiel dans l’utilisation de nombreux nutriments dans l’organisme </li></ul><ul><li>43% des apports </li></ul><ul><li>La meilleure source de fer héminique </li></ul><ul><li>Une absorption 4 à 5 fois supérieure que celui du fer non héminique contenu dans les végétaux </li></ul>Les caractéristiques nutritionnelles (Credoc INCA 2007)
  3. 3. La teneur en lipides <ul><li>Souvent stigmatisée, très variable selon les morceaux des viandes de boucherie (de 2% à 20%, avec une majorité à moins de 7%) </li></ul>Les caractéristiques nutritionnelles Une question de choix de morceaux et de modes de préparation et de consommation
  4. 4. Manger de la viande à tout âge, quelles recommandations ? Une place importante dans l’équilibre alimentaire <ul><ul><li>Nourrisson à partir de 6 mois révolus : 10g </li></ul></ul><ul><ul><li>Bébé 8 à 12 mois : 20g </li></ul></ul><ul><ul><li>Enfant 4 à 5 ans : 50g </li></ul></ul><ul><ul><li>Enfant vers 12 ans : 100g </li></ul></ul><ul><ul><li>À partir de l’adolescence et adultes : 1 à 2 portions par jour (100 à 150g) du groupe viande, œuf, poisson </li></ul></ul>
  5. 5. Dans un contexte sociétal où une tendance à la déstructuration des repas émerge Viandes / volailles 42% 17% 16% 14% 6,5% Charcuterie Plats composés Poissons Oeufs Légumes Féculents 39% 61% La place de la viande dans un plat de résistance français Les viandes ne s’inscrivent pas dans un mode de consommation de type “ grignotage ”, un élément structurant du repas, toujours consommé en association avec des légumes et/ou des féculents Source : Enquête sur les Comportements et Consommations Alimentaires en France (CREDOC, CCAF 2007
  6. 6. Le modèle alimentaire français contribue t-il à limiter le risque d’obésité ? Faire de vrais repas structurés - et la viande le favorise - est un moyen de satisfaire les besoins énergétiques et donc de limiter le grignotage Source : Consommation et Modes de vie (CREDOC, n°232 septembre 2010) Des comparaisons entre les consommateurs français, européens et américains permettent de le penser selon le CREDOC Taux d'obésité population adulte 14,5% 26,9%

×