Portfolio

306 vues

Publié le

Ce portfolio est un aperçu de mon travail personnel et de mes expériences professionnelles.
Les Architectures présentées ici sont conduites par une approche qui croit en la synergie entre l’idée, le contexte, la fonction et la forme. Cela comprend l'acceptation de rencontres qui peuvent modifier la pensée ou tout au moins l’infléchir.

Publié dans : Design
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
306
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Portfolio

  1. 1. 2009 I 2015 CHARLES CRISTAU PORTFOLIO
  2. 2. 07 81 88 59 97 @ ccristau@hotmail.com introduction Les Architectures présentées ici sont conduites par une approche qui croit en la synergie entre l’idée, le contexte, la fonction et la forme. Cela comprend aussi l’acceptation des rencontres qui peuvent modifier la pensée ou tout au moins l’infléchir. Après une première pratique sur chantier, j’ai appris durant mes cinq années d’étude à comprendre le rôle de l’architecture, manier les outils de l’architecte et transmettre mon savoir. J’ai réalisé des stages dans des agences comme ACA à Clermont-Ferrand, Tectoniques et Elisabeth Polzella à Lyon et Maast à Paris où j’ai eu l’opportunité de travailler sur des projets variés. Ce portfolio est un aperçu de mon travail et de mes intérêts personnels.
  3. 3. sommaire UNE UNIVERSITÉ HOTEL, MUSÉE ET BIBLI. RÉNOVATION D’UNE M A I S O N G E S S I E N N E OPTIMISATION D’UN T E R R A I N POUR LA RÉALISATION DE LOGEMENTS AMENAGEMENT D’UN APPARTEMENT DANS LA TOUR PANORAMIQUE sommaire UNE CUISINE POUR UN STUDIO UNE MAISON INDIVIDUELLE UN PARC URBAIN UN CENTRE DE RECHERCHE UN MUSÉE BUREAUX ET EXPOSITIONS EHPAD ET LOGEMENTS 20 LOGEMENTS UNE ECOLE UN CAFÉ ASSOCIATIF UN LOGEMENT TROIS ÉTUDIANTS UN OBSERVATOIRE Projets étudiants Projets professionnels & personnels
  4. 4. #M2 Localisation : Bogen, Allemagne N PFE Enseignants : Yvon COTTIER, Loïs DE DINECHIN, Mathilde LAVENUE 1 2 3 2 1 3 Le projet vient restructurer un territoire complexe de nombreuses fois remanié par un retour aux valeurs essentielles du site à son origine. L’eau, présente à toutes les échelles dans ses dimensions physiques et spirituelles, sert de fil conducteur à la question du lieu et sa réinvention. Un parcours initiatique est proposé pour faire comprendre l’importance de sa présence sous ses différentes formes et sa relation aux paysages naturel et bâti. Une portion de ce parcours permet de requestionner le stationnement et l’accès au monastère. Les nouveaux logements permettent de requalifier les limites paysagères du lieu. Au sein du monastère, les points de disparition et de réapparition du canal deviennent des enjeux majeurs du projet, permettant de requalifier à la fois l’ouverture Nord Est et la cour Sud. La réinvention du socle longeant les façades Est et Sud, permet d’homogénéiser le front bâti vu depuis Bogen en mesurant l’effort. ÉCH. 1:10.000-1:100 CONCOURS IACOBUS réinventer l’héritage UNE UNIVERSITÉ HOTEL, MUSÉE ET BIBLI.
  5. 5. D03D02 D01 Enseignants : Yvon COTTIER, Loïs DE DINECHIN, Mathilde LAVENUE Localisation : Bogen, Allemagne ÉCH. 1:100-1:10 D03-Un enrichissement mutuel Coupe détail - Accroche horizontale à la ruine Plancher bois épicéa larg. var.20-38cm Contre-plaqué épicéa ép.20mm Lame d’air Isolation couches croisées + Pare-vapeur Couvertine cuivre Elément bois 15x30cm Caissons Kerto lamellé collé 10x45cm Ruine A B C D E F FH G J A- Accueil B-Musée C-Bibliothèque D-Cafétéria E-Ancienne salle capitulaire travaillée en gradins et plantée F-Vestiges soulignés par du granit concassé au sol G-Pavés de granit bouchardé avec joint de ciment H-Pavés de granit bouchardé avec joint de chaux et sable I-Croûte de pierre de granit marquant le déchirement du socle J-Rampe d’accès au jardin D02-Un passage marqué dans la ruine Plan détail - Accroche verticale à la ruine Raidisseur en verre Bandeau luminaire à leds Poteau Kerto 10x30cm Verre auto-portant Tasseau 15x20cm Couvertine cuivre Ruine D01-Une interface mise en scène Coupe détail Les efforts horizontaux sont repris par les vis entre le caisson Kerto et la pile béton. Les efforts ascendants sont repris par un connecteur (reprenant le soulèvement) et par les gardes- corps raidisseurs de la structure. Toiture-Cuivre joints debout Tasseau bois 50mm Lame d’air Caisson Kerto lamellé collé élément 10x45cm Connecteur type tige Pattes reprenant le soulèvement Porteur béton Isolant couches croisées Béton banché d’habillage A l’emplacement de l’ancien cloître, le projet part de la redécouverte des vestiges d’une aile fermant la cour jusqu’au XIXème siècle. La vue s’ouvre sur l’église à mesure de la déambulation qui se poursuit jusqu’à sortir des limites du monastère. Le projet devient l’expression d’une réinterprétation du cloître qui consiste à laisser libre cour à l’imaginaire. L’héritage et la réinvention deviennent complémentaires. Les tensions permettent au visiteur de constituer sa propre image mentale du lieu. L’interstice entre l’accueil et l’ancien bâtiment met en scène les anciennes accroches Eglise du Bogenberg CONCOURS IACOBUS PFE Enseignants : Yvon COTTIER, Loïs DE DINECHIN, Mathilde LAVENUE #M2 Vestiges Socle creusé Allée marquant l’ancien déambulatoire Ancienne salle capitulaire Pente douce vers le jardin de la Mémoire Le nouvel édifice de la bibliothèque vient réinterpréter l’ancien cloître en enjambant sans toucher. Bâtiment pont Réinterprétation du cloître Enjambement des vestiges Orientation des vues
  6. 6. Enseignants : Sébastien DURIF, Jean-Pierre MUZEAU, Pierre PENA, Franck SABATIER CONCOURS CONSTRUIRACIER Réhabilitation des anciennes pistes d’essaisTissage d’un lien entre les quartiers de proximité et le grand paysage Création d’un parc urbain sur l’ancien site industriel Anticipant l’arrivée du TGV, le lien engagerait une mutation en cohérence avec les ambitions du nouveau plan local d’urbanisme tout en donnant plus de place à la notion de temps, et à la rêverie qui peuvent venir générer de nouvelles formes de sociabilité. Ce travail induit une méthode qui porte sur le désir de faire évoluer la ville et ses pratiques tout en définissant une véritable alternative au morcèlement parcellaire qui commence à s’opérer sur le site. T1 Reconquêtes végétales spontannées T2 Appropriations humaines spontannées T3 Mise en place de la matrice Localisation : Clermont-Ferrand Travail en trinome architecte et un étudiant ingénieur La forme et l’usage peu commun des bâtiments confèrent au site une forte symbolique. La nouvelle structure métallique renvoie à la mécanique et à la cinétique des pistes. Le sol témoin et lieu d’appropriation La façade support cinétique et mécanique Le couloir rue intérieure et espace de partage PARVIS SERRES ET LABORATOIRES ENSEIGNEMENT ET LOGEMENTS UN PARC URBAIN & UN CENTRE DE RECHERCHE LE GENOME DES PISTES Réhabiliter l’IMAGINAIRE des pistes Michelin #M2 Les pistes aujourd’hui REALISEPARUNPRODUITAUTODESKABUTEDUCATIF ATIF REA
  7. 7. #M1 Brouiller les limites Année universitaire 2012-13 Enseignants : Constanza Nuñez, Angel Tundis Voie ferrée Ancien mur Parcelle résiduelle Localisation : Buenos Aires Travail en binome 1m 10m 1m 10m R+1 bureaux R+2 public RDC public R-1 bureaux R-2 public La complexité m o r p h o l o g i q u e de cette parcelle délaissée amène à réflechir à partir de la mise en oeuvre d’un matériau pour définir une nouvelle barrière plus ténue entre le quartier et la voie ferrée. Briques armées sur coffrage lamellé collé Réutilisation bois coffrage brique pour banches béton La brique, symbole de l’activité industrielle et ferrovière du quartier, a permis, une fois montée en arcs caténaires et armée, d ’ e x p é r i m e n t e r une nouvelle forme architecturale et programmatique.
  8. 8. #M1 fossiliser un quartier fragile Année universitaire 2012-13 Enseignant : Miguel Angel Roca 1m 10m Réinterprétation des typologies du quartier Maisons en tôle ondulée Module structurel coffrage tôle Circulations vitrées Localisation : Buenos Aires Travail individuel Hall d’entrée Exposition temporaire Amphitéâtre Café Librairie Terrasse Réserve Atelier de restauration BibliothèqueExpositions permanentes
  9. 9. #L3 habitants d’un EHPAD Année universitaire 2011-12 Enseignants : Loïs Dedinechin, Philippe Moinard Localisation : Clermont-Ferrand Travail individuel Le projet cherche à définir une circulation envisagée comme une promenade autrement dit gommer les stigmates du couloir hospitalier au profit d’espaces habitables. Les unités de vie accueillent des résidents avec des degrés d’autonomie variés. Chaque chambre possède une porte assez large pour que les résidents puissent amener leurs propres meubles et une vue ajustable depuis le lit sur l’extérieur et sur le couloir. Le projet d’EHPAD s’intègre dans un plan urbain qui définit un tracé vert irrégulier qui se rattache aux parcours piétons déjà existants visant à offrir plus qu’une cité dortoir: un véritable lieu de vie. Le projet n’étant pas un volume compact, il offre des parcours et des promenades variées avec des points de vue changeants. La dimension habitat prend le pas sur l’apect hospitalier. L’architecture s’inscrit dans un registre plus poétique. Des jardin intérieurs occupent le coeur du projet. Ce sont des lieux de convivialité pour les résidents. Il se poursuivent au sud à travers des jardins publics jusqu’au boulevard. De l’extérieur, les galeries du rez-de- chaussée, entièrement vitrées, libèrent une large transparence sur l’intérieur de l’îlot. Le projet d’EHPAD s’intègre au site en se fragmentant en volumes plus petits, à l’échelle des maisons environnantes. L’écriture architecturale des pavillons propose une transition douce avec l’environnement residentiel, sans toutefois céder à des expressions pastiches ou nostalgiques.
  10. 10. #L3 rapport d’étude #M2 mémoire HISTOIRES DE SEUILS MURS AVEUGLES CLERMONTOIS entre extérieur et intérieur EXPÉRIENCE PERSONNELLE DE SEUILS D’ÉDIFICES PUBLICS DE LA FIN DU XXÈME SIÈCLE VERS UNE REQUALIFICATION DES DÉLAISSÉS BORDANT LA VOIE PREMIERE PARTIE Le caractère fondamental du seuil DEUXIEME PARTIE Le seuil, expérience à vivre TROISIEME PARTIE Le seuil, retour sur une expérience PREMIERE PARTIE La production des murs aveugles bordant la voie... DEUXIEME PARTIE ...rue du Maréchal Juin... TROISIEME PARTIE ...pour élaborer une démarche prospective. [...] Le bruit mécanique se mêle aux sons des voix dans une caco- phonie qui fond la parole dans le paysage sonore du site. Seules les fréquences aiguës des bruits de tasses et de petites cuillères du café du Louvre en contrebas se détachent du bruit grave. [...] Les murs aveugles de la rue du Maréchal Juin à Clermont-Ferrand sont le résultat d’une opération urbaine visant à tracer une nouvelle voie à travers un îlot pour cause d’utilité publique. Aujourd’hui il semble possible de faire participer ces cicatrices à l’évolution générale de la ville. Comment alors requalifier ces espaces «impossibles» alors même qu’ils sont oubliés par les collectivités ainsi que par les individus désireux d’intervenir sur leur environnement? Travaux théoriques de recherche
  11. 11. Sdb Chambre Chambre/Bureau modulable Séjour/Salleàmanger Cuisine Espace extérieur 2014 Travail en binômeConcours Beneteau «La maison flottante de demain»
  12. 12. faire entrer la lumière et libérer l’espace Plan de destructions du RDC Esquisse RDC 2014 Localisation : Centre ville de Poitiers Expérience personnelle surface: 200m2 budget: 60.000 € HT mission: ESQ, APD
  13. 13. 2015 unité et unicité recherchée Localisation : Paris, 7ème Expérience personnelle surface: 19,50m2 budget: 10.000 € HT mission: ESQ, APD Elévation - Mur - 10 - Projet N.: 575 - Option - 5 Imprimé le 03/06/2015 SARL CUISINES JONIEL SARL CUISINES JONIEL 33, Boulevard Raspail 75007 PARIS Tél.: 01 45 44 59 92 Fax: 01 45 48 76 03 Suivi par : Valérie Renard - 06 72 49 58 00 Cuisines SIEMATIC Modèle: Echelle: Cadre adapté M. & Mme CRISTAU 13 AVENUE DE SAXE 75007 PARIS 7EME ARRONDISSEMENT Tél. Dom. : Port. : 06 20 94 02 40 Dessin Non Contractuel 32 750 28 810 10078028283112831128619 28 1150 12 630 200 600 60 100780126352865028187 375 28 759 37528759 24 2233 220528 2233 Habillage latéral en corian Jambage en corian Dosseret en corian H.50 mm Habillage arrière en corian
  14. 14. PLAN RDC - ÉLECTRICITÉ 01/07/15 A3 Edate n° dos. éch. format phase indice 1/50 Elisabeth Polzella architecte dplg CNOA N° 076758 / CROARA N° rho02228 T.0603214756 - elisabeth.polzella@gmail.com 211403 PRO RÉNOVATION D'UNE MAISON GESSIENNE À DIVONNE PLAN RDC 01/07/15 A3 Edate n° dos. éch. format phase indice 1/50 Elisabeth Polzella architecte dplg CNOA N° 076758 / CROARA N° rho02228 T.0603214756 - elisabeth.polzella@gmail.com 011403 PRO RÉNOVATION D'UNE MAISON GESSIENNE À DIVONNE évier SdE 1 2 m2 HSPoutre +211cm 1 2 345 Wc suspendu Escalier existant 4,31m² All = 0,45 Htr = 1.80 vitrage fixe All=117 Htr=80 All = 0 Htr = 2.15 limitedepropriété CHAMBRE 1 12,80 m² HSS +205 cm HSP +220 cm 5,53 1,68 78 3,16 88 1,07 7,56 11,66 3,0336 8,27 All=71 Htr=50 P=88x219 P=88x187 porteisolée All = 86 Htr = 107 1 2 3 4 5 7 8 9 10 11 12 13 14 6 Esc = 14 Ht*17cm All = 0 Htr = 2.15 All = 0 Htr = 4.20 +/- 0,00 1,00 20 3,89 932,96 1,05881,04 4,32 2,69562,35 7,16 3,95 45 47 54 - 0,31 HSS+440cm HSP+458cm Murenagglos 45 1,00 70 70 79953974 2,88 4,83 Htr=198,5 3,28 - 0,15 241,0046 3,28 0 51 corbeau corbeau corbeau corbeau corbeau corbeau SALON 27,20 m² HSP +225 cm ENTREE+PL. 9,70 m² HSP +225cm CUISINE / SALLE A MANGER 37,70 m² HSP +225 cm Vélux Placards (cf.détails) TêteT3 îlot 25 60... 4,30 90 1,261,30 Escalieràcréer(cf.détails) 87 1,80 1,39 6060 2,95 3,28 TERRASSE 70 1,57 2,10 80 1,85 2,61 3,01 525 A A B B C C +/- 0,00 -0,15 +/- 0,00 1,0062 5 40 85 55 85 1,43 2,25 82 3,67 1,201,3076221,04 1,242,001,00 6,86 76 73 doublageT2 LainedeverreGR3210cm doublage T2 doublage T2 Laine de verre GR32 10cm ouverture à créer (cf.détails) ouvertures à créer (cf.détails) ouvertureàcréer seuilenpierre châssisfixe acieràintégrer châssisacier ouvrantàcréer ouverture à créer (cf.détails) Niveau du sol existant surelevé de 15 cm Niveau du sol existant rabaissé de 15 cm porte d'entrée existante conservéefenêtre existante conservée fenêtreexistanteconservée emprise ouvertures existantes I Itableau électrique Bac à douche 70x80cm four four vapeur réfrig. hotte cuisson 32 A 1,20 cheminée 10 3,02 IPN 1,45 65 vmc - 0,47 Poutre primaire bois 10x25 retombée à 2,10m Poutreprimairebois10x25retombéeà2,10m porte coulissante bois (cf. détails) 1,64 pergola à créer (en attente) T2 isolation Laine de Verre sans PV 10cm poutre10x10 doublageàrefaire D D 6,42 1,0030 27 isolation à conserver + doublage T1 à créer extr. hotte - 0,15 /! Regrouper eau et éléctricité à l'entrée Prévoir coupure d'eau générale doublage T2 hydro Laine de verre GR32 10cm Poutres bois 15x10 retombée à 2,25m doublageT2 doublage T2 Isolation plafond (voir coupe G) 62 5 T5Hydro doublageT2 6,42 encadrement bois 4 faces encadrement bois4faces encadrements bois Terrasse bois type Teck ou Ipé larg.15cm Marches pierre de Villebois 45cm SR09 SR02 SR03 SR04 SR05SR06 SR07 LV - 0,31 doublage T1 hydro à créer faience sur agglos existants 22 60 EU EV 888 35 8 /! Rebrancher spot existant +capteur Implanter nouveau côté salon Mur maçonnerie apparente à nettoyer 1,21 1,732,04 TOTAL10cm:T2bisenduitsuragglo.+air2cm+4cmpanneaucellulose (acoustique)+2plaquesdeplâtrephoniquescroiséessrrailsdésolidarisés vmc Poteau 10x10 2,3210831075 9015 vmc à redéfinir? selon modèle choisi... HH G G E E F F 58 Doublage Ht 43cm prises de sol ventouse chaudière 7,57 TYPE1 = Doublage 1 Plaque de plâtre 13mm collée TYPE2 = Doublage 1 Plaque de plâtre 13mm sur rail ép.finie 48mm TYPE3 = Cloison Carreaux plâtre 50mm TYPE4 = Cloison 2 Plaques de plâtre 13mm ép.finie 72mm TYPE5 = Cloison 4 Plaques de plâtre 13mm ép.finie 100mm 1,00 70 70 70 1,57 2,10 80 1,64 1,80 1,39 88 1,191,19 22 +2.09 limitedepropriété 3,60 6,08 TN limitedepropriété -0.33 2,97 7,57 4,83 +3.40 +6.35 +5.16 44,70 % 35 % 4,20 2,15 enduit (cf. enduit façade nord) cadre pierre de Villebois pierre apparente SR02 SR03 SR04 SR07 +0.00 15401,85203,1320 5,93 applique 2,80 2,50 20 20 spot existant +capteur à créer applique spot à créer +capteur applique sur mur ouest 2,80 7171 71 6,22 rendre vivant l’héritage surface: 350m2 budget: 200.000 € HT mission: complète Nov.14-Juin15 Elisabeth Polzella Architecte, Lyon Localisation : Divonne Plan RDC & Façade Sud (extrait carnet de plans)
  15. 15. RÉNOVATION D'UNE MAISON GESSIENNE À DIVONNE (01) Elisabeth Polzella architecte dplg CNOA N° 076758 / CROARA N° rho02228 T.0603214756 - elisabeth.polzella@gmail.com date 07/01/15 n°dos. 1403 format A4 indice C phase PRO BAIE SEJOUR_coupe 11éch. 1/10 hourdis béton Tubeacierplein฀1,5cm 4 RÉNOVATION D'UNE MAISON GESSIENNE À DIVONNE (01) + 2.25 + 2.50 +/- 0,00 Goutte d'eau 1x1cm 3,25 Equerre Terrasse bois type Teck Tasseau bois 4x5cm Plot PVC réglable Appui en pierre de Villebois Mur en pierre existant Assise bois sur calages bois Ep. 2cm Gravellage Ep. 8cm Isolant Ep. 8cm Plancher chauffant Ep. 8cm Parquet massif Ep. 2cm Doublage bois 2cm 190x40cm Ht Isolant Ep. 10cm Doublage type Placo. BA13 Doublage bois Ep. 2cm Isolant Ep. 5cm Plancher béton à hourdis 20cm Sous face platrée peinte en blanc Parquet Ep. 1cm Isolant Ep. 4cm pente 2% min Réservation pour scellement 1,5 Dalle béton Ep. 15cm 2 Tasseau bois 3x4cm Ht Cale bois INT. SEJOUR EXT. 100 +/- 0,00 + 0,42 + 2.25 + 0,45 1,5 3,75 Lisse haute soudée Balcon en pierre massive de Villebois 1.8 INT. SUITE PARENTALE Habillage embrasure medium Assise bois sur calages bois Ep. 2cm Pierre de Villebois Habillage embrasure bois BAIE SEJOUR SR07 2 nappes de treillis soudés RÉNOVATION D'UNE MAISON GESSIENNE À DIVONNE (01) Elisabeth Polzella architecte dplg CNOA N° 076758 / CROARA N° rho02228 T.0603214756 - elisabeth.polzella@gmail.com date 07/01/15 n°dos. 1403 format A4 indice C phase PRO BAIES SEJOUR_plan 10éch. 1/10 RÉNOVATION D'UNE MAISON GESSIENNE À DIVONNE (01) BAIE SR08 & BALCON SUITE PARENTALE BAIE SR07 & ASSISE SEJOUR 4410 EXT. INT. 180 Assise +0.42 Vitrage fixe Appui en pierre de Villebois Assise bois sur calages bois Ep. 2cm 225 2 Pierre de Villebois Habillage embrasure medium peint en blanc Ep. 2cm Isolant 10cm Doublage Placo. BA13 Plinthe en chêne 2x3cm Ht Mur en pierres existant 22 22 Nov.14-Juin15 Elisabeth Polzella Architecte, Lyon Localisation : Divonne Détails façade Sud (extrait carnet de détails)
  16. 16. Nov.14-Juin15 Nov.14-Juin15Elisabeth Polzella Architecte, Lyon Elisabeth Polzella Architecte, Lyon 1 2 4 3 5 6 7 8 9 10 11 12 14 13 Alim . écla irag e Alim . écla irag e PC Plat ine 6bou tons 27 0 51 Chambre 2 16,80 m² Chambre 1 "boîte à rêves" 10,40 m² Salon - séjour 31,50 m² Dégagement 7,00 m² Salle de bains 4,40 m² Cellier 3,90 m² Cuisine 15,55 m² Entrée 3,30 m² SURFACE TOTALE 97 m² Placards cellier 2,60 m² Placard dégagement 1,40 m² 65 3,66 6 2,04 3,11 2,10 1,20 m iroir 120x200 placard conservé 99 1,65 6,41 6,41 16,93 LL SL 1,60 3,28 27 2,50 2,50 86 2,095 m ur en béton la issé brut,ciré douche lave- mains PLAN REZ-DE-CHAUSSÉE 23/06/14 A4 Cdate n° dos. éch. format phase indice 1/100 Elisabeth Polzella architecte dplg CNOA N° 076758 / CROARA N° rho02228 T.0603214756 - elisabeth.polzella@gmail.com 021403 EDL RÉNOVATION D'UNE MAISON GESSIENNE À DIVONNE PLAN GÉNÉRAL 02/11/14 A3 Adate n° dos. éch. format phase indice 1/50 Elisabeth Polzella architecte dplg CNOA N° 076758 / CROARA N° rho02228 T.0603214756 - elisabeth.polzella@gmail.com 011404 PRO RÉNOVATION D'UN APPARTEMENT À LA TOUR PANORAMIQUE LYON 9° PLAN PLOMBERIE 0 51 2,50 40 5 3,72 75 GT CF 1H GT CF 1H 1,65 58 2,50 séjour salle à manger cuisine boîte à rêves chambre entrée cellier 2,50 65 1,10 75 3,60 1,27 30 1,65 62 5 35 33 32 5 1,46 9 625 20 96 1,24 69 5 33 6,50 1,25 penderie goulotte goulotte lumière goulotte goulotte lumière lumière lumière lumière goulotte goulotte goulotte lumière cumulus évier LV sol existant conservé interrupteur va-et-vient prise de courant prise commandée prise TV prise RJ 45 interrupteur point lumineux sur cloison point lum. sur rail ou en plaf. LÉGENDE : interphone sonnette tableau éléctrique sèche-serviettes mixte élec/eau compteur d'eau prise Télephone spot LED encastré radiateur à eau 300 400300 2,50 300 boîtier commandé boîtier6cdes boîtier4 cdes plaque de cuisson induction habiter le paysage surface: 100m2 surface: 3840m2 surface exploitable: 1536m2 budget: 30.000 € HT mission: complète mission: Faisabilité Emprise au sol du scénario: 1207m2 Surface totale: 3307m2 Nombre de logements: 41 Nombre de stationnements: 42 Le volume conserve des respirations qui impriment un paysage urbain domestique. La hauteur maximale des constructions fixée à 9 mètres dans le cas de toitures en pentes permet de définir un troisième niveau. Emprise au sol du scénario: 1203m2 Surface totale: 2206m2 Nombre de logements: 28 Nombre de stationnements: 25 + 11 visiteurs Ce scénario tire l’avantage d’une occupation économique du terrain avec un ensemble d’habitations fonctionnel et rationnel. Les maisons sont élaborées selon des principes d’économie et de simplicité au service de l’intimité des espaces intérieurs et extérieurs. Emprise au sol du scénario: 816m2 + parking de 536m2 Surface totale hors parking: 1563m2 Nombre de logements: 20 Nombre de stationnements: 22 Ceprincipedecompositions’appuiedirectement sur la trame longiligne du parcellaire agricole qui occupaient le site jusqu’au milieu du 20ème siècle, aujourd’hui largement effacée. La composition en lanières s’applique au dessin des dessertes, à la morphologie et à l’implantation du bâti tout en affirmant le dessin d’un axe transversal. Emprise au sol du scénario: 666m2 Surface totale: 1998m2 Nombre de logements: 25 Nombre de stationnements: 35 + 9 visiteurs Ce scénario est le plus voué à la flexibilité. La typologie de maisons est évolutive et permet au propriétaire de réaliser une extension future.
  17. 17. #échelles 1 Expérimentation brique aux Grands Ateliers de l’Isle d’Abeau Installation éphémère pour le festival du court métrage de Clermont-Ferrand Conception chaises bois et cuir pour une maison des associations Chantier de réhabilitation de la bibliothèque d’Amaïcha del Valle
  18. 18. Cha rl e s C R I S T A U ar c h i t e c t e D E ccristau@hotmail.com Tél: +33 (0)7.81.88.59.97 charlescristauarchitecte de +33 (0)7 81 88 59 97 ccristau@hotmail.com@

×