De l'art de la simplicité

12 962 vues

Publié le

Aujourd'hui, la simplicité est plus qu'une tendance, c'est une nécessité! À mesure que nous redéfinissons nos priorités et cherchons à ne profiter que du meilleur, elle s’impose pour éliminer les contraintes quotidiennes et compenser la complexification de nos modes de vies modernes.

Publié dans : Marketing
0 commentaire
27 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
12 962
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5 998
Actions
Partages
0
Téléchargements
268
Commentaires
0
J’aime
27
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

De l'art de la simplicité

  1. 1. De l’art de rester simple Se poser la question de l’utilité à tous les niveaux
  2. 2. “ Un monde avec trop de données, trop de choix, trop de possibilités et trop peu de temps nous force à choisir ce à quoi nous accordons le plus d’importance” Arianna Huffington Traduit de l’anglais – lire l’article : http://bit.ly/1CnNgZK 2
  3. 3. Aujourd’hui, la simplicité est plus qu’une tendance, c’est une nécessité ! À mesure que nous redéfinissons nos priorités et cherchons à ne profiter que du meilleur, elle s’impose pour éliminer les contraintes quotidiennes et compenser la complexification de nos modes de vies modernes. 3
  4. 4. Chapitre 1 3 raisons d’y croire vraiment
  5. 5. 1 - 3 raisons d’y croire vraiment A mesure que nos vies se remplissent, le temps est LA denrée rare du siècle. L’urgence est omniprésente et la chasse aux temps morts est lancée. Aujourd’hui, alors que nous redéfinissons la valeur du temps, ralentir ou trouver des moyens d’en gagner sont les seules manières d’avancer. Raison n°1 Un nouveau rapport ! au temps 5 “
  6. 6. «  Ils veulent la meilleure affaire et sont heureux de pouvoir se reposer sur des algorithmes et des agrégateurs pour la trouver […] La clé est que le consommateur reste autonome. »  Entre 2000 et 2009, le nombre de référence de yaourts disponible pour les consos est passé de 208 à 281. Dans le même temps, le nombre de référence de cafés est passé de 110 à 199. Le Journal du Net – sur une étude Nielsen Lire l’article : http://bit.ly/1vrZzyY Jason Mander – Future Foundation Traduit de l’anglais - lire l’article : http://bit.ly/1CnNgZK 1 - 3 raisons d’y croire vraiment Raison n°1 / Le nouveau rapport au temps 6 Illustrations
  7. 7. Nous avons la possibilité de savoir tout sur tout et de faire des choix pleinement informés. Seulement, en plus d’être chronophages, nos recherches nous mènent à un trop plein d’informations délivrées en un instant, sans hiérarchisation. Et, le problème, c’est que nous n’avons plus une minute à perdre pour nous poser, consulter et digérer toutes ces infos. 1 - 3 raisons d’y croire vraiment Raison n°2 Surcharge! d’informations 7 “
  8. 8. « L’hyper-connectivité, la surcharge sensorielle et le déluge constant d’informations sur le digital épuisent les consommateurs »  « ‘Selon des experts, l'humanité a créé plus d'informations au cours des deux dernières années que pendant toute son histoire’, rappelle Isabelle Carcassonne, d'IBM France. [Cette] croissance va se poursuivre au rythme effréné de 45% par an jusqu'en 2020, prévoit le cabinet d'études IDC » Le Figaro Lire l’article : http://bit.ly/1txAEoq Karan Cushman – « Simplification is a Top Trend for Thought Leaders in 2014 » Lire l’article : http://bit.ly/1lm5aDI 1 - 3 raisons d’y croire vraiment Raison n°2 / Surcharge d’informations 8 Illustrations
  9. 9. Nos choix n’ont jamais été aussi ouverts. Sous injection d’innovations, nous sommes toujours tentés de tout tester, de tout essayer. Loin d’être libérateur, ce « trop-plein » de choix génère frustration et anxiété, à l’idée de manquer quelque chose de mieux, de plus intéressant. Décider nous fatigue peu à peu. 1 - 3 raisons d’y croire vraiment Raison n°3 Trop de! décisions 9 “
  10. 10. « L’hyper-connectivité, la surcharge sensorielle et le déluge constant d’informations sur le digital épuisent les consommateurs »  « ‘Selon des experts, l'humanité a créé plus d'informations au cours des deux dernières années que pendant toute son histoire’, rappelle Isabelle Carcassonne, d'IBM France. [Cette] croissance va se poursuivre au rythme effréné de 45% par an jusqu'en 2020, prévoit le cabinet d'études IDC » Le Figaro Lire l’article : http://bit.ly/1txAEoq Karan Cushman – « Simplification is a Top Trend for Thought Leaders in 2014 » Lire l’article : http://bit.ly/1lm5aDI 1 - 3 raisons d’y croire vraiment Raison n°3 / Trop de décisions 10 Illustrations
  11. 11. Chapitre 2 Les manifestations côté consos
  12. 12. 1. L’avènement de la curation De l’information à la vente, en passant par les idées cadeau, nous voulons êtres guidés dans nos prises de décision. A travers des présélections, nous voulons avoir accès à des choix réduits, qualitatifs et pertinents par rapport à nos goûts et nos intérêts, pour consommer plus simplement. Au-delà de la découverte et de la surprise, les box sont une sélection des meilleurs produits de leur catégorie, que la marque veut recommander à ses consos, en fonction de leur profil. Ils peuvent ainsi découvrir des produits susceptibles de leur plaire, sans passer par les linéaires encombrés des magasins ou les e-shops au scroll infini. 2 – Manifestations côté consos Les box! 12
  13. 13. Manifestation n°1 / L’avènement de la curation Le shopping mode en ligne se fait de plus en plus via des éditos qui guident les shoppeuses. Pour éviter la perte du temps liée à la mise à disposition d’un catalogue de vêtements illimité, de nombreux acteurs se distinguent en présélectionnant les meilleures pièces, les meilleures tendances et nous guident vers ce que nous recherchons. Pour organiser l’information et faire remonter uniquement les contenus en lien avec les sujets d’intérêts du conso, les agrégateurs de news se multiplient et donnent la possibilité de personnaliser la restitution de l’info, en triant et en restituant simplement. 2 – Manifestations côté consos L’éditorial au service du e-commerce ! Suivre l’actu en « flipboards »! 13
  14. 14. 2. Hiérarchiser l’information Face à un volume d’informations disponibles qui augmente exponentiellement, le tri et le classement nous permettent d’y voir plus clair et de trouver plus simplement et plus rapidement ce que nous recherchons. La guerre des algorithmes bat son plein. Quel que soit leur besoin, le consos se tournent vers les acteurs capables de leur recommander les choix les plus pertinents, par rapport à leur profil, leurs envies et leurs intérêts. 2 – Manifestations côté consos La bataille de la pertinence! 14
  15. 15. Manifestation n°2 / Hiérarchiser l’information Même la recherche de job se simplifie grâce aux algorithmes. Sur Qapa, nous rentrons notre CV, nos exigences de job et ce que nous recherchons. Le service classe par pertinence les offres et ne fait ressortir que celles qui réunissent un minimum des conditions demandées. C’est l’un des format star du moment, qui se partage le plus. Il permet de hiérarchiser l’information simplement, de façon à ce qu’elle soit toujours plus digeste et divertissante. 2 – Manifestations côté consos QAPA! Le phénomène des « top »! 15
  16. 16. 3. La libération par le non-choix Quand trop de choix ne favorise que la frustration, la simplicité s’incarne dans l’absence de choix. De plus en plus de services ou de boutiques font les choix à notre place, en ne proposant qu’une seule option ou en laissant les autres décider pour nous. On sait pourquoi on y vient et on ne se pose pas plus de question. On s’assoit, on profite de son plat et aucune hésitation ou « oh j’aurai dû prendre ça » ne vient gâcher la fête. Les restaurants à plat unique sont une vraie tendance qui se développe, à l’image de Balls, restaurant parisien… de meatballs (boulettes de viande)! 2 – Manifestations côté consos Un restaurant, un plat !! 16
  17. 17. Manifestation n°3 / La libération par le non-choix Aujourd’hui, des services permettent de crowdsourcer nos décisions. On pose sa question, son dilemme et les gens votent pour l’option qu’ils préfèrent. Ils font les choix que nous ne voulons pas faire à notre place. Savoir quoi manger ce soir, trouver une tenue pour Noël, choisir un gel douche : nous aimerions parfois ne même pas avoir à chercher une réponse. Pour y remédier, nous trouvons aujourd’hui des services qui nous suggèrent des réponses aléatoirement. 2 – Manifestations côté consos Déléguer la décision aux autres! Les algorithmes de décision aléatoires! 17
  18. 18. 4. Fluidifier nos interactions Il est aujourd’hui nécessaire de lever toutes les barrières sur notre parcours de consommateur et de chercher à faciliter nos interactions pour aller droit au but, quoi que l’on fasse. De nombreux services simplifient au maximum nos interactions humaines, à travers des messages ou des modes de contacts binaires, pour rendre plus efficaces nos échanges et se (re)trouver plus rapidement. 2 – Manifestations côté consos Entre nous! 18
  19. 19. Manifestation n°4 / Fluidifier nos interactions Acheter en un clic, trouver sa taille facilement, faciliter les retours, etc. : les irritants et les barrières sont nombreux pour le e-commerce et sont progressivement levés, grâce à quelques innovations simples, qui nous rassurent et rendent nos processus d’achats plus agréables. Les consommateurs sont toujours plus adeptes du « click’n’collect » et des « fast check out », qui facilitent leur processus d’achat et leur font gagner toujours plus de temps, dans les magasins, les hôtels et autres. 2 – Manifestations côté consos Sur le digital! En magasin! 19
  20. 20. 5. La conciergerie digitale En un clic, nous pouvons trouver quelqu’un qui s’occupera à notre place de toutes ces petites tâches pénibles qui nous prennent toujours plus de temps au quotidien. Pour poster ses lettres et ses colis sans souffrir les queues interminables des services postaux et sans se soucier des horaires d’ouverture, des start-ups se développent, comme Shyp, et viennent chez nous, prendre les objets ou lettres à envoyer, puis se chargent de tout à notre place. 2 – Manifestations côté consos Shyp! 20 Flycleaners! Faire sa lessive n’aura jamais été aussi simple. Grâce à une appli, nous prenons rendez-vous, une personne passe chercher nos affaires à faire nettoyer, se charge des éventuels dépôts au pressing et autres lavages, puis nous ramène le tout, propre et plié.
  21. 21. Manifestation n°5 / La conciergerie digitale Aujourd’hui, de nombreux médecins sont accessibles sur le web. La plateforme mondocteur.fr permet de prendre simplement et rapidement un rendez-vous. Le conso entre son domicile, la spécialité recherchée et voit automatiquement tous les médecins disponibles, leurs infos et leurs créneaux ouverts. En 1 clic, le rendez-vous est posé. La demande de digitalisation pour de nombreux processus administratifs est croissante. A partir du 1er décembre 2014, cette demande sera exaucée pour le constat auto. Il ne vous faudra désormais plus qu’une application sur votre « smartphone » pour résoudre vos possibles accrochages sur la route. 2 – Manifestations côté consos La prise de rendez-vous en ligne! Le e-constat! 21
  22. 22. 6. Tout faire au même endroit Pour gérer au mieux tout ce que nous avons à faire tous les jours, tout en prenant du bon temps, de nombreux endroits deviennent multifonctions, mêlant utile et agréable. Tout se fait au même endroit et tout est plus simple pour nous, moins obligés à courir dans des lieux différents. Faire sa lessive en travaillant au café du coin ou en prenant un verre entre amis: c’est le concept de Wasbar, qui regroupe au même endroit un café pour se poser confortablement et des machines à laver, pour faire son linge dans un environnement agréable. 2 – Manifestations côté consos Wasbar! 22
  23. 23. Manifestation n°6 / Tout faire au même endroit Demain, nous ferons tout au café du coin. A commencer par faire réparer son vélo dans les métropoles qui encouragent de plus en plus ce moyen de déplacement, écologique et sportif, pour chacun. Le phénomène des vélos cafés, très récent, prend rapidement en France, où on dénombre déjà une dizaine d’établissements de ce genre. Pour retirer plus facilement ces achats en ligne, envoyer des colis sans perte de temps, commander une livraison de fleurs, de chocolats ou acheter du vin, mais aussi pour gérer son pressing ou sa cordonnerie, la Poste lance le PickUp Store, un espace de conciergerie, dans des endroits à gros trafic (à venir à St Lazare) pour faciliter la gestion des choses de tous les jours pour les gens qui travaillent et transitent jusqu’à tard en semaine. 2 – Manifestations côté consos Les vélos-cafés! Pickup store par la poste! 23
  24. 24. 7. Le succès du visuel court L’image envahit toutes nos communications. Facile à consommer, compréhensible rapidement, elle devient la star des échanges et expressions consos. Tout se transmet plus vite. Aujourd’hui, les réseaux sociaux qui progressent le plus vite sont des réseaux centrés sur l’image. Snapchat, Instagram, Pinterest : autant d’outils qui soutiennent aujourd’hui notre envie de partager vite et simplement, ce que nous voyons et vivons. 2 – Manifestations côté consos Les réseaux sociaux photo! 24
  25. 25. Manifestation n°7 / Le succès du visuel court A mesure que la capacité d’attention des gens décroit, les formats que nous consommons raccourcissent. Les contenus sont brefs, montés à l’extrême, pour ne conserver que l’essentiel et nous divertir de manière efficace. Une des campagnes les plus efficaces récemment – et récompensée par un Effie en 2014 – était « No Logo » de McDonalds. En 2013, ce sont des gros plans Big Mac ou Sundae qui font sensation. En 2014, ce sont des pictos des « Big 6 » (ses produits les plus populaires) qui ornent ses pubs print. Rien de plus efficace, pour susciter chez le conso une envie, liée à tout l’imaginaire de la marque ! 2 – Manifestations côté consos Du divertissement plus court! Une image pour tout un imaginaire! 25
  26. 26. 8. La simplicité comme philosophie Aujourd’hui, quand ils ne trouvent pas de solution pour mieux gérer leurs vies toujours plus rapides, les gens décident de ralentir le rythme. Plutôt que de chercher à tout faire plus efficacement, ils font moins et se recentrent sur ce qui compte vraiment. Choix de vie de plus en plus répandu, il peut s’appliquer à tout : « slow food », « slow design », « slow cities », etc. Le « slow » prône un mode de vie plus sain, loin de l’urgence du monde d’aujourd’hui et plus responsable. Il incite à suivre le rythme naturel des choses, à respecter l’humain, l’environnement et à vivre dans l’instant. 2 – Manifestations côté consos Le « slow living »! 26
  27. 27. Manifestation n°8 / La simplicité comme philosophie « Simple Things », « Real Simple », « Happinez » : de nombreux magasines, autour du vivre simple et du plaisir des choses de la vie quotidienne, sortent et rencontrent un franc succès, auprès de consos qui cherchent à revenir à des modes de vie plus tranquilles. Pour des raisons éthiques, écologiques et sociales, de plus en plus de gens choisissent d’aller à contre- courant de la société de consommation pour ne consommer que ce dont ils ont absolument besoin. Ils veulent améliorer leur qualité de vie véritable, en priorisant la famille, l’humain et le communautaire. 2 – Manifestations côté consos La presse des choses simples! La simplicité volontaire! 27
  28. 28. 9. Ne garder que l’essentiel Oublier le superflu pour mieux s’y retrouver et mieux appréhender les choses devient primordial pour de plus en plus de consos. L’art du vide et de l’épuré se répand et nous pousse à réfléchir à l’utilité de chaque élément. Un dressing de modeuse a souvent plus tendance à se remplir qu’à se vider. Pourtant, depuis quelques temps, savoir ne conserver que l’essentiel, les pièces clés, est devenu tout un art. Elles simplifient leurs options et retournent aux intemporels, pour laisser la place aux vraies belles pièces. 2 – Manifestations côté consos L’épuration de dressing! 28
  29. 29. Manifestation n°9 / Ne gardez que l’essentiel Le mouvement des « tiny houses » (litt. Maisons minuscules) gagne du terrain. Ces maisons consistent en une surface habitable de moins de 10m2, montées sur roue, transportables comme une caravane. Alors que nous devenons de plus en plus mobiles et voulont réduire notre impact, elles sont la nouvelle alternative, peu chère mais tout confort. Le minimalisme, le « lean » et le « flat » design : nous avons tendance aujourd’hui à éliminer les fioritures et à ne garder que les éléments essentiels aussi bien dans nos façons d’imaginer, de concevoir, de représenter que de décorer. On va au plus simple et c’est plus beau ! 2 – Manifestations côté consos Les « tiny houses »! Le design épuré! 29
  30. 30. L’envie de simplicité, En faisant évoluer les habitudes consos, leur fait rechercher des expériences plus fluides, Plus libres et plus utiles. 30
  31. 31. Chapitre 3 Impact sur la relation Marque / consos
  32. 32. Keep it Simple Stupid* En facilitant toujours plus l’accès et l’utilisation à vos produits et services, en répondant à chaque question, en levant toutes les barrières, en guidant les consos au maximum 32 * litt. « Garde ça simple, idiot » = « Ne complique pas les choses »
  33. 33. #1 Faciliter la vie au jour le jour Il s’agit aujourd’hui d’imaginer de nouveaux services, qui permettront d’améliorer la vie de ses consos au jour le jour. En répondant à des insights de leur vie quotidienne, les marques pourront apporter des solutions simples aux problèmes que peuvent rencontrer les consos. C’est LE service client des personnes qui voyagent. Il prend en charge tous les appels à l’aide, de n’importe quel passager, sur n’importe quelle compagnie, pour des problèmes allant de connaitre de l’heure de départ de son vol, jusqu’à trouver un service pour aller chercher son passeport oublié en 4ème vitesse. KLM #HappyToHelp! 33 3 – Impact sur la relation marque / consos
  34. 34. Manifestation n°1 / Faciliter la vie au jour le jour Savoir quoi faire à manger avec ce qu’on a dans son frigo, c’est l’objectif d’Hellsman, grâce à la possibilité que la marque nous donne de twitter le contenu de notre frigo pour recevoir une recette simple et maline à faire dans la soirée. Pour avoir accès à l’estimation des remboursements d’assurance en cas de dommage plus rapidement, Esurance donne la possibilité à ses adhérents de s’occuper de tout via video chat. Sur l’app, le conso prend rendez-vous, remplit des informations demandées au préalable et tout est réglé (prise en charge, estimation et paiement) lors du chat vidéo prévu. Simplifier l’inspiration culinaire! Esurance! 34 3 – Impact sur la relation marque / consos
  35. 35. #2 Être accessible partout, tout le temps Les marques doivent toujours être à portée de leurs consos, simplement. Elles doivent aujourd’hui s’adapter et s’intégrer entièrement dans le rythme de vie des consos, en proposant la même qualité de service sur tous les canaux, afin que n’importe quelle question ou barrière soit gérée efficacement En plus de son service client traditionnel, Bouygues a développé de nombreux moyens pour les consos de les contacter. Les woobees sont sur twitter, le forum est animé et rempli de questions réponses et la marque est également disponible sur Facebook, pour aider n’importe quel internaute. De plus, récemment, la marque a rendu possible a prise de rendez vous en ligne dans un magasin près de chez soi. Tout est fait pour se rendre disponible pour le conso. Bouygues Telecom! 35 3 – Impact sur la relation marque / consos
  36. 36. Manifestation n°2 / Être accessible partout, tout le temps Aux Etats-Unis, l’enseigne développe de nombreux services pour avant, pendant et après l’achat. Click’n’collect, retours en magasin d’achat web, échange d’anciens vêtements contre des bons, paiement sans contact en cabines, etc. : la marque innove et fluidifie toujours plus les parcours. Pour développer son service client et être toujours plus accessible, Darty a récemment créé le bouton connecté. Un problème avec n’importe quel appareil ? On appuie et on est rappelé. C’est aussi simple que ça! H&M! Darty! 36 3 – Impact sur la relation marque / consos
  37. 37. #3 Guider pour rendre les choix plus simples Pour faciliter les choix, les marques doivent utiliser des messages directs, du « parler vrai », des agrégations d’avis, de la présélection, etc. Tout ce qui rend la décision plus évidente doit être mise en avant. Et cela implique de gérer la masse d’informations disponibles à la place du conso, de la manière la plus transparente possible. Alors que faire un choix au rayon multimédia est considéré comme particulièrement difficile par de nombreux consommateurs*, TESCO a installé des écrans interactifs pour comparer simplement les téléphones proposés. Le conso n’a qu’à saisir deux téléphones en main pour que l’écran affiche automatiquement les caractéristiques comparées des deux modèles. Tesco! 37 3 – Impact sur la relation marque / consos * http://bit.ly/192LUmO
  38. 38. Manifestation n°3 / Guidez pour rendre les choix plus simples Bien que controversé et encore en discussion, le système d’étiquetage imaginé par Carrefour sur ses produits alimentaires est une bonne méthode afin de guider les consommateurs vers ce qui est meilleur sans pour autant interdire aucun ingrédient Avec Biogaran Conseil, la marque facilite le choix de médicament en indiquant clairement le symptôme et la posologie de chaque médicament disponible en libre service. Le conso peut s’automédiquer sans crainte. L’étiquetage nutritionnel Carrefour! Biogaran! 38 3 – Impact sur la relation marque / consos
  39. 39. #4 Optimiser l’utilisation Que ce soit dans son fonctionnement, dans son organisation, son point de vente, dans ses interfaces web et mobile, dans son design ou son offre, une marque doit rester fonctionnelle et pratique. En un clin d’œil, tout doit être utilisable et trouvable, pour éviter au conso de prendre du temps à comprendre ou à chercher, et d’être refroidi par une expérience trop complexe. Avec Hellobank, BNP Paribas réinvente la banque. L’interface, autant que le service, a été optimisé et travaillé pour être « user-friendly ». Simple à comprendre, à utiliser, à gérer, tout est fait pour que l’usager puisse tout faire de lui même le plus facilement possible – et pour, qu’en cas de problème et de question, il ait toujours accès à un service client, ultra disponible. BNP / Hellobank! 39 3 – Impact sur la relation marque / consos
  40. 40. Manifestation n°4 / Optimiser l’utilisation Ikea, les Galeries Lafayette ou encore Carrefour utilisent le mobile en magasin pour faciliter la recherche de produits, permettre aux consos de trouver facilement leur chemin et ce dont ils ont vraiment besoin. Une app pour suivre ses avantages fidélité, pour réserver des articles en ligne, pour programmer les évènements marque dans son calendrier, pour retrouver un article qu’on aime avec seulement une photo, pour prendre rdv avec un vendeur pour être reçu personnellement en magasin, etc. : la liste de tout ce qui est accessible via l’application Neiman Marcus est très longue – mais elle a l’avantage de tout centraliser en un endroit pour rendre l’expérience client consistante et faciliter sa gestion de relation à la marque. Tout ça, en restant hyper fonctionnelle ! Localisation in-store! Neiman Marcus! 40 3 – Impact sur la relation marque / consos
  41. 41. #5 La simplicité, jusque dans les idées Être simple, c’est aussi savoir être malin et savoir communiquer sur les idées au cœur de sa marque sans fioriture, de manière ingénieuse et accessible. La tendance aujourd’hui est à l’idée astucieuse, au dispositif facile – face à des consos qui cherchent à comprendre clairement et simplement ce qu’on leur propose, sans fioriture, pour ne pas se perdre dans les infos. Bien que n’ayant pas été prémédité par DHL eux-mêmes, c’est l’exemple même de l’idée simple qui buzz. Sur des emballages thermo-réactifs a été inscrit le message « DHL est plus rapide » (en anglais). Lors du voyage, l’emballage réagit à la température et fait apparaître le message sur les boites, portées par des coursiers de tous les concurrents. Une belle source d’inspiration pour promouvoir de manière surprenante et inattendue la valeur ajoutée de sa marque. DHL! 41 3 – Impact sur la relation marque / consos
  42. 42. Manifestation n°5 / La simplicité jusque dans les idées Pour illustrer sa promesse de protection des enfants (avec sa crème solaire 60), Nivea a imaginé au Brésil la « protection ad », une pub print proposant un bracelet connecté qui prévient les parents, via smartphone, lorsque l’enfant s’éloigne trop. Plus de protection pour les enfants, moins d’inquiétudes pour les parents! L’organisation Néo-Zélandaise pour les anciens combattants vendaient des badges dans la rue pour lever des fonds. Mais qui a de la monnaie toujours sur soi aujourd’hui? Pour rendre le don toujours plus simple, l’association a mis en place la « minute de silence » téléphonique, où le don est simplement imputée à la facture de téléphone, lorsque la personne appelle le numéro mis en place. Nivea! Anzac! 42 3 – Impact sur la relation marque / consos
  43. 43. http://mashable.com/2013/08/06/privacy-comic/ Document réalisé par Paola Craveiro et Mathieu Genelle MERCI 43
  44. 44. Hélène Meinerad | Directrice Générale 06 16 72 09 46 helene.meinerad@chemistry-agency.fr Claire Faure-Miller | Responsable Communication 06 30 44 51 28 claire.fauremiller@chemistry-agency.fr Contacts agence

×