TABLE DES MATIERES
La chute et l’exclusion du royaume de Dieu ...............................................................
et allant même jusqu’à accuser Dieu de lui avoir donné cette femme. Dans Genèse 3 :12 : « Adam répondit : La
femme que tu ...
L’APPEL GENERAL AU SALUT
Lorsque le Seigneur décrit le tabernacle à Moïse (Genèse 25, 26 et 27), sur le modèle de celui qu...
LE CARACTERE PERSONNEL DE L’APPEL AU SALUT
Le salut est individuel ! Beaucoup de chrétiens ne l’ont malheureusement pas co...
POURQUOI LE CHEMIN EST-IL SI LONG ET SI DIFFICILE ?
Tout le temps passé dans Babylone englué dans le péché déforme considé...
sera grande. Au réveil, vous glorifierez Dieu parce que vous aurez compris qu’Il est souverain en toute chose
(Matthieu 10...
concsience pure dans 1 Pierre3 :21. Se convertir c’est divorcer d’avec Satan. A la conversion, tous les démons
s’en vont e...
LE CHANDELIER D’OR
Le Chandelier d’or était placé à gauche, à l’entrée du Lieu Saint qui est aussi un symbole de l’âme hum...
LE SAINT DES SAINTS
Le Saint des saints est l’endroit où se trouvait l’Arche. Il contenait la table des lois transmises pa...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'appel de dieu

139 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
139
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'appel de dieu

  1. 1. TABLE DES MATIERES La chute et l’exclusion du royaume de Dieu ........................................................................................................... 1 L’appel général au Salut.......................................................................................................................................... 3 Le caractère universel de l’appel au salut........................................................................................................... 3 Le caractère personnel de l’appel au Salut ......................................................................................................... 4 Le chemin................................................................................................................................................................ 4 Pourquoi le chemin est-il si long et si difficile ? .................................................................................................. 5 Le parvis .................................................................................................................................................................. 6 La repentance, première étape vers l’arche ....................................................................................................... 6 La conversion ...................................................................................................................................................... 6 Le Lieu Saint ............................................................................................................................................................ 7 La table des pains de proposition ....................................................................................................................... 7 Le chandelier d’or ............................................................................................................................................... 8 L’autel des parfums............................................................................................................................................. 8 Le Saint des saints ................................................................................................................................................... 9 L’APPEL DE DIEU Tous les chrétiens sont appelés. Chacun suivant la grâce qui lui été accordée par Dieu. Il faut toutefois dissocier deux types d’appels. Le premier, l’appel au Salut, est adressé à tous les chrétiens. Le Seigneur nous invite ainsi à quitter Babylone pour rejoindre Jérusalem. Chose rendu possible par Son sacrifice à la Croix. Le deuxième type d’appel que l’on pourrait qualifier de spécifique, relève de l’élection. Ce sont les ministères énumérés dans Ephésiens 4 :11. Avant de parler de l’appel, il faut commencer par la chute. Il n’y aurait, en effet, pas eu besoin de nous appeler si Adam et Eve n’avaient pas péché, cédant à Satan leur autorité sur la création terrestre et se mettant eux- mêmes sous la puissance de la mort. Une mort d’abord spirituelle puis physique. LA CHUTE ET L’EXCLUSION DU ROYAUME DE DIEU Depuis que Satan et ses anges ont été chassés du ciel, celui-ci a une obsession ; asservir l’Homme et l’entrainer dans sa chute. Adam et Eve ont été les premières victimes. Jésus crée Adam, le place dans le jardin d’Eden et lui donne un seul commandement dans Genèse 2 :16-17 : « Puis Yahweh Dieu donna cet ordre à l'homme, en disant : Tu mangeras, tu mangeras de tout arbre du jardin. 17 Mais quant à l'arbre de la connaissance du bien et du mal, tu n'en mangeras point, car le jour où tu en mangeras, tu mourras, tu mourras ». Adam fera d’abord preuve de négligence en laissant Eve s’approcher dudit arbre et tendre son oreille au serpent. Le même type de négligences dont furent coupables Job et Elie, le sacrificateur. Job, par rapport à ses enfants qui se livraient à la débauche et Elie le sacrificateur dont les enfants se livraient à de la corruption. Adam se laisse séduire par sa femme et mange lui aussi du fruit de l’arbre. Une fois le péché consommé, on s’aperçoit qu’il va se défausser de ses responsabilités, indexant d’abord sa femme
  2. 2. et allant même jusqu’à accuser Dieu de lui avoir donné cette femme. Dans Genèse 3 :12 : « Adam répondit : La femme que tu m'as donnée pour être avec moi m'a donné du fruit de l'arbre, et j'en ai mangé ». Cette série de quatre péchés va provoquer la chute de l’Homme, son exclusion de l’Eden et la déchéance de sa royauté. C’est comme si Adam avait enlevé la couronne de sa tête, l’avait mise sur celle de Satan et s’était mis à genoux devant lui. C’est la raison pour laquelle notre Seigneur est revenu Lui-même pour refaire de nous des rois et des sacrificateurs comme l’indique Apocalypse 1 :6 notamment. D’ailleurs l’autorité de l’Eglise sur les ténèbres est même proclamée par notre Seigneur dans Genèse 3 :15 « Et je mettrai inimitié entre toi et la femme, et entre ta postérité et sa postérité ; celle-ci t'écrasera la tête, et tu lui écraseras le talon ». Adam et sa femme sont chassés dans Genèse 3 :24 « C'est ainsi qu'il chassa l'homme, et il mit à l'orient du jardin d'Eden des chérubins qui tournaient ça et là une épée flamboyante pour garder le chemin de l'arbre de vie ». Vous noterez ici que ce qui ressemble à une malédiction n’en est pas une. En fait Dieu permet à Adam et Eve de pouvoir se reproduire. Evitant ainsi l’extinction de l’humanité à la mort de ces derniers. Vous noterez également qu’il les chasse à l’Orient du jardin. C’est aussi à l’Orient qu’il placera la porte du parvis pour permettre à l’homme de rentrer à nouveau dans le royaume et atteindre l’arche qui est la personne même de Jésus-Christ. Vous noterez également la présence des chérubins protecteurs sur le propitiatoire (le couvercle) de l’arche ; les mêmes que dans Genèse 3 :24. Il s’agissait donc ni plus, ni moins que du plan du Salut pour quiconque répondra à Son Appel. Cet Orient, représente la Babylone de Génèse 11 et aussi la prostituée d’Apocalypse 17. Au-delà de la Babylone, il y a la terre de Nod. La terre d’égarement. Caïn en est le premier occupant selon Genèse 4 :16 « Alors, Caïn sortit de devant de la face de Yahweh, et habita dans la terre de Nod, à l'orient d'Eden ». Caïn s’est rendu coupable de meurtre contre son frère, d’insolence et de mensonge à l’Esprit. Le même péché qu’Ananias et Saphira. La terre de Nod est donc un point de non-retour. Celui qu’ont franchi tous ceux qui ont péché contre le Saint-Esprit.
  3. 3. L’APPEL GENERAL AU SALUT Lorsque le Seigneur décrit le tabernacle à Moïse (Genèse 25, 26 et 27), sur le modèle de celui qui est dans les cieux, les hébreux ne comprennent sans doute pas qu’il est en train d’installer un royaume sur terre sur le modèle du royaume céleste. Jésus étant Lui-même la Porte, le Chemin, le Sacrifice, le Grand Sacrificateur, le Chandelier d’or (L’Esprit), le Pain de proposition (La Parole) et l’Arche. Babylone, la Chaldée, la Mésopotamie, Shinear et l’Orient désignent tous un système mis en place par Satan pour fermer la porte du ciel aux humains. C’est un système qui pervertit l’homme, organisant le péché, effaçant en l’homme toute conscience de Dieu et toute crainte de Dieu. Lisez l’article complet. Le péché était tel que seul, l’Agneau pouvait l’expier. Dieu vient en chair pour enseigner les citoyens de Babylone pour pouvoir les sortir de la distraction. Il se sacrifie pour racheter les droits donnés à Satan au travers du péché. Donnant ainsi la possibilité à quiconque croit, d’être sauvé. Ce Salut est cependant le point de départ d’une vie chrétienne pendant laquelle il faut lutter sans cesse pour garder le Salut. Tant qu’il n’y a pas eu l’enlèvement ou tant que le chrétien n’est pas mort, le royaume des ténèbres va essayer d’étouffer la semence de Dieu en lui et le sortir du Salut. Soit par la séduction, soit par la persécution. LE CARACTERE UNIVERSEL DE L’APPEL AU SALUT L’appel de Dieu est adressé à tous comme l’indique Matthieu 11 :28 « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. 29 Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur ; et vous trouverez le repos pour vos âmes ». Dieu désire que tout le monde soit sauvé comme l’indique 1 Timothée 2 :4 : « Car cela est bon et agréable devant Dieu, notre Sauveur, 4 qui veut que tous les hommes soient sauvés et qu'ils viennent à la connaissance de la vérité ». Les théories qui veulent que certains soient faits pour l’enfer sont donc fausses. Dieu laisse le choix à chacun. On remarquera que la porte du parvis de 20 coudées, soit environ 10 mètres, est la plus large des trois portes du tabernacle.
  4. 4. LE CARACTERE PERSONNEL DE L’APPEL AU SALUT Le salut est individuel ! Beaucoup de chrétiens ne l’ont malheureusement pas compris ainsi. Se mettant sous la protection de leurs pasteurs, prophètes, prophetesse, fédérations, etc. Adossant leur foi à leurs entourages familiaux ou dans leur communion fraternelle. Abandonnant leur foi dès que le pasteur tombe, dès que l’époux ou l’épouse refuse de se convertir ou à cause de la méchanceté des frères et sœurs dans la foi. C’est une grave erreur. Lorsque le Seigneur appelle Abram, Il lui dit dans Genèse 12 :1 « Or Yahweh avait dit à Abram : Va pour toi, hors de ta terre, de ta patrie, et de la maison de ton père, vers la terre que je te montrerai ». Abram ne comprenant pas tout de suite, se laisse emporter par ses sentiments et embarque son neuveu Lot avec lui. On verra dans la suite que ce dernier deviendra une carrie pour lui à tel point qu’il sera finalement obligé de s’en séparer. Les sentiments amèneront beaucoup en enfer. Vous voyez bien que Satan est confortablement installé dans votre assemblée mais vous restez par peur de perdre la communion fraternelle ou de passer pour un rebel, un traitre. Il faut faire attention à ne pas être non plus dans l’autre extrême. Si le Seigneur nous fait naître dans certaines nations, dans certaines familles, s’Il permet qu’on épouse nos conjoints respectifs, s’Il nous fait fréquenter certaines assemblées, c’est toujours à dessein. Il ne faut donc pas vous laver les mains à chaque fois que quelqu’un dérape autour de vous. Dieu vous en demandera les comptes. Mais, n’hyppotéquez pas votre salut si les uns et les autres refusent de se repentir malgré vos efforts. LE CHEMIN Lorsque Jésus dit dans Jean14 :6 « Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi», il fait bien sûr référence au chemin qui mène au Père, au Chemin qui mène à l’arche. C’est un chemin dont la porte du parvis est la plus large des trois que comprend le tabernacle. Il appelle tout le monde. Mais plus on avance vers l’arche, plus les portes se font étroites et seuls, les plus violents atteignent le lieu Très Saint. Si on considère que les 600.000 hommes sortis d’Egypte auxquels on peut estimer grossièrement qu’ils avaient tous une femme et deux enfants (en sachant que les femmes étaient forcément plus nombreuses que les hommes et qu’elles faisaient plusieurs enfants). On peut donc estimer (estimation basse) qu’au moins 3 millions d’âmes ont quitté l’Egypte. Sur ces plus de trois millions d’âmes, seuls Josué et Caleb sont parvenus à Canaan après un périple qui a duré 40 ans dans le désert. Après la délivrance de la servitude, il faut lutter chaque jour pour garder son salut quel que soit l’adversité rencontrée sur le chemin.
  5. 5. POURQUOI LE CHEMIN EST-IL SI LONG ET SI DIFFICILE ? Tout le temps passé dans Babylone englué dans le péché déforme considérablement l’Homme. L’individu est alors comparable à une personne atteinte d’obésité morbide. Evidemment, à la conversion, le Seigneur nettoie entièrement le croyant de tous ses péchés et enlève tout ce gras. Le problème c’est que la peau c’est distendue au temps de l’obésité et qu’il y a des lambeaux de peau qui pendent. L’ancien obèse possède encore quelques réflexes culinaires du passé qu’il faut entièrement gommer. Il faut un lifting. D’où la nécessité du brisement. En fait le péché a tellement déformé les vases que nous sommes que Dieu, le potier par excellence, doit recommencer le travail pour nous refaire à l’image de Son Fils Jésus-Christ. Le Seigneur prend le temps de tuer le vieil homme. Evidemment cela ne se fait pas sans douleur. Dieu prend le temps qu’il faut en nous soumettant à diverses situations jusqu’à ce que l’amour se substitue à l’égoïsme, la patience à l’impatience, la douceur à la dureté de cœur, la bienveillance à la méchanceté, l’humilité à l’orgueil, etc. jusqu’à ce qu’on porte tous les fruits de Galates 5 :22. Cela a pris 40 pour les Israelites et seul 2 personnes ont été qualifiées sur plus de 3 millions qui ont quitté l’Egypte. La seconde raison, la plus importante, aux difficultés et à la pénibilité de la marche chrétienne est liée à la révélation même de la personne de Jésus-Christ. C’est la clé du Salut. C’est parce Josué et Caleb ont eu la révélation de Dieu qu’ils n’ont pas eu peur des géants cananéens, les enfants d’Anak, bien que ces derniers parussent invincibles. Nombres 13 :33 « Et nous y avons vu aussi des géants, des enfants d'Anak, de la race des géants et nous étions à nos yeux et à leurs yeux comme des sauterelles ». Dans la marche chrétienne, il y aura forcément des ennemis dont l’évidence même confirmera l’invincibilité. Ils paraissent tellement forts, tellement nombreux, tellement organisés que beaucoup de chrétiens en viennent même à abandonner l’idée du paradis ou de l’enfer. Ils veulent simplement survivre. Ceux qui auront eu la révélation de leur Dieu, à l’instar de Josué et Caleb, n’auront pas peur de mourir conformément à Apocalypse 12 :11 : « Et ils l'ont vaincu à cause du sang de l'Agneau, et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n'ont pas aimé leurs vies, mais les ont exposées à la mort ». Ils ont eu confiance en leur Dieu parce qu’ils le connaissaient. Daniel 11 :32 « Et il corrompra par des flatteries ceux qui agissent méchamment à l'égard de l'alliance. Mais ceux du peuple qui connaîtront leur Dieu agiront avec courage» C’est ceux-là qui verront Canaan. C’est ceux qui seront enlevés. Le Seigneur a donc besoin de se révéler à nous et Il souffre beaucoup à cause de ce que cette révélation soit secondaire pour les chrétiens. Il souffre énormément de ce beaucoup n’en ont même pas conscience. C’est ce qu’il a essayé de faire avec Israël à chaque station dans le désert. Comme à Mara où Il se révèle comme le Bois (la Croix) qui transforme les eaux amères en eau pures (Exode 15 :22-26). Ou encore à Elim où Il se révèle comme étant Les fontaines d’eau vive (Exode15 :27 rappelant la révélation à la femme samaritaine dans Jean 4 :7-14). Le Seigneur se révèle encore à Israël au désert de Sin comme étant la Manne (la Parole) dans Exode 16 :4. Il se révèle également à eux à Rephidim (renommé Massa et Meriba) comme étant le Rocher d’Horeb. Le Rocher d’où sort l’eau vive (Exode 17 :6-7) Il se révèle aussi à eux comme le serpent d’airain. Celui qui exerce à la fois le jugement (l’airain) et qui fait rédemption (la perche préfigurant la Croix. Merci pour les commentaires de la BJC. Que Dieu soit bénit). Vous remarquerez que ces révélations arrivent toujours lorsque le peuple est en grande difficulté. C’est comme ça que Dieu procède ; Il permet la difficulté (Esaïe 45 :7) pour obtenir notre attention, et ensuite il se révèle. C’est souvent en prison que Paul recevait les révélations, c’est en captivité que Samson s’est ressaisit. Il agit encore de la même façon aujourd’hui avec ses enfants. C’est pour cette raison que nous devons bénir Dieu pour les épreuves parfois incroyables que nous traversons au lieu de sombrer dans l’amertume et l’apostasie. Il faut qu’il y ait des nuits où, en allant au lit, vous n’êtes pas sûr de vous réveiller vivant, tellement la pression spirituelle
  6. 6. sera grande. Au réveil, vous glorifierez Dieu parce que vous aurez compris qu’Il est souverain en toute chose (Matthieu 10 :30-31). LE PARVIS LA REPENTANCE, PREMIERE ETAPE VERS L’ARCHE Pour aller vers l’arche, vers Dieu, il y a plusieurs étapes à franchir. La première c’est la repentance. Il ne peut en effet pas avoir de remission de péchés sans repentance. Dieu descend de son trône, se met dans un corps d’homme, subit outrance, humiliations et insultes, sacrifie sa vie et la seule chose qu’Il demande à l’Homme c’est de croire et de se repentir pour être sauvé ! Comment peut-on refuser le Salut ? Lorsque Jean-Baptiste commence à annoncer Christ dans le désert, il crie dans Matthieu 3 :2 « Il disait : Repentez-vous, car le Royaume des cieux est proche ». Lorsque le Seigneur Lui-même commence à prêcher, le premier message c’est dans Matthieu 4 :17 « Dès lors, Jésus commença à prêcher, et à dire : Repentez-vous, car le Royaume des cieux est proche ». On comprend ici que la repentance est la condition sinequanone pour accéder au Royaume. LA CONVERSION Le parvis représente en fait la conversion du chrétien. C’est-à-dire la repentance et l’engagement rendus possible grâce au sacrifice de la croix. Par son sacrifice à la croix, à l’autel d’airain, Jésus nous permet d’accéder à la cuve d’airain. La cuve d’airain symbolise deux types de baptêmes. Le premier, en signe de repentance selon Matthieu 3 :11 « Pour moi, je vous baptise d'eau en signe de repentance ; mais celui qui vient après moi est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de porter ses souliers. Celui-là vous baptisera du Saint-Esprit et de feu ». Une repentance qui entraine de fait le nettoyage des ordures de la chair selon 1 Pierre 3 :21. On peut également citer le rituel du lavement des pieds des apôtres par Jésus dans Jean 13 :3-10. Le deuxième type de baptême symbolise l’engagement selon 1 Pierre 3 :21 « A quoi aussi maintenant répond la figure qui nous sauve, c'est-à-dire le baptême ; non pas celui par lequel les ordures de la chair sont nettoyées, mais la promesse faite à Dieu d'une conscience pure, par la résurrection de Jésus-Christ ». Il y a beaucoup de chrétiens qui se disent chrétiens parce ce qu’ils sont nés dans de familles chrétiennes, parce qu’ils ont suivi leurs conjoints à l’église ou encore parce ce qu’ils ont fait une adhésion philosophique à la chose. Dieu c’est bien, Satan c’est mal donc les lois que Dieu a inscrites dans ma conscience font que je choisis Dieu. Ça semble logique à première vue mais s’il n’y a pas de repentance sincère, c’est peine perdue. Si vous n’avez jamais eu honte de vos péchés passés allant même jusqu’à en pleurer, si vous ne constatez pas de changement dans votre vie par rapport à votre vie passée, vous n’êtes pas convertit. Beaucoup de chrétiens peuvent rester des années dans cette situation sans même s’en apercevoir. En témoigne Charo WASHER, femme de prédicateur et évangéliste elle-même. https://www.youtube.com/watch?v=IUu_QwIn_8U Si vous voulez savoir si vous êtes réellement convertit, comparez votre vie à 1 Jean et à Matthieu 5, 6 et 7. Examinez-vous attentivement. C’est votre vie éternelle qui est en jeu. L’engagement pris lors de la conversion est lui aussi trop souvent pris à la légère. Ces eaux du baptême nous mènent directement dans le Lieu Saint. Autrement dit, dans la Sanctification ! C’est ce que Pierre, veut dire par
  7. 7. concsience pure dans 1 Pierre3 :21. Se convertir c’est divorcer d’avec Satan. A la conversion, tous les démons s’en vont et on quitte Babylone. Si le chrétien retombe dans le péché, Satan va tellement le cribler qu’il peut même aller jusqu’à l’abandon de la foi. Ce chrétien en déchéance va ensuite être utilisé pour infester tous les frères et sœurs de l’assemblée pour les amorcer et les conduire à son état. Il sera d’autant plus efficace qu’il connaît bien les chrétiens et qu’il aura la légitimé d’être parfois ancien, parfois pasteur, etc. C’est la raison pour laquelle le chrétien apostate est bien plus dangereux que le sataniste le plus mature. Une chose à savoir, on va le voir plus en détail par la suite, c’est que le chrétien n’est pas seul sur ce chemin. Jésus l’éclaire par la lumière de Son Esprit et le nourri par le pain de Sa Parole. Il peut d’autant entrer en empathie que Lui-même a souffert et a enduré les mêmes choses. L’auteur d’hébreux nous indique dans Hébreux 10 :20 qu’Il a inauguré ce Chemin. N’écoutez donc pas la voix de l’ennemi lorsqu’il vous souflera que Dieu vous a abandonné, qu’il est indifférent à vos souffrances. Restez fidèle à votre Dieu. Il est en train de vous purifier et vous qualifier pour exercer la royauté dans le Royaume à venir. Après sa conversion sincère, le chrétien peut donc suivre le Chemin et entrer dans le Lieu Saint. LE LIEU SAINT C’est le Lieu où on accède au statut de Jeunes gens selon les niveaux de maturation du chrétien dont parle l’apôtre Jean dans 1 Jean2 :12-14. C’est le lieu où on apprend à vaincre l’esprit du malin. C’est le lieu où on commence à se nourrir de la Parole (les pains de proposition). C’est le lieu où on se laisse éclairer par la lumière de l’Esprit (le chandelier d’or). C’est le lieu où on fait monter vers Dieu la bonne odeur de nos œuvres (Autel des parfums). Le chrétien va apprendre à discerner la voix de Dieu. Il va apprendre à distinguer ce qui est Saint de ce qui est profane. Il va s’épaissir. Le Seigneur va commencer à se révéler pleinement à lui. Comme son nom l’indique, c’est un lieu où la sanctification n’est pas optionnelle comme l’indique Exode 28 :42- 43 « Et tu leur feras des caleçons de lin, pour couvrir leur nudité, qui tiendront depuis les reins jusqu'au bas des cuisses. 43 Et Aaron et ses fils seront ainsi habillés quand ils entreront dans la tente d'assignation, ou quand ils approcheront de l'autel pour faire le service dans le lieu saint ; et ils ne porteront point la peine d'aucune iniquité, et ne mourront point. Ce sera une ordonnance perpétuelle pour lui et pour sa postérité après lui ». Nathan et Abihu, fils d’Aaron ne l’ont pas compris et en sont morts (Lévitique 10 :1-2). LA TABLE DES PAINS DE PROPOSITION La table des pains de proposition représente la Parole de Dieu. La parole de Dieu est à lire et méditer quotidiennement. C’est vital pour le chrétien. Le Seigneur dira à Josué dans Josué 1 :8 « Que ce livre de la loi ne s'éloigne point de ta bouche, mais médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit ; car c'est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c'est alors que tu réussiras ». C’est en lisant la Parole que le chrétien apprend à distinguer ce qui est saint de ce qui est profane. Il apprend à comprendre les visions. Il apprend à distinguer les visions qui viennent de Dieu (toujours conformes à la Parole) de celles qui viennent de l’ennemi. Il apprend à confondre les faux serviteurs, démasquer les fausses doctrines, etc. Tout ceci est possible grâce à la lecture et la méditation de la Parole. La Parole de Dieu est d’une telle importance que Satan déploie une énergie incroyable pour empêcher les enfants de Dieu d’y accéder. Soit en en leur en privant comme dans les débuts de l’église catholique romaine, soit en la corrompant à la source comme c’est le cas avec la majorité des versions de Bibles actuelles. Le but étant d’empêcher le croyant de parvenir à la révélation de Dieu. Nous recommandons les versions de la Bible suivantes : Bible de Jésus-Christ, Martin, Ostervald, Epée.
  8. 8. LE CHANDELIER D’OR Le Chandelier d’or était placé à gauche, à l’entrée du Lieu Saint qui est aussi un symbole de l’âme humaine. Il devait éclairer le lieu Saint le matin et entre les deux soirs lorsque Aaron offrait des parfums d’adoration à l’autel des parfums face à l’arche de l’Eternel. L’âme du chrétien doit donc être éclairée par le Saint-Esprit lorsqu’il sacrifie à Dieu. Beaucoup de chrétiens offrent ainsi du feu étranger sans même s’en rendre compte ; se condamnant eux-mêmes à la même fin que Nadab et Abihu dans Lévitique 10 : 1-2. Faites donc attention lorsque vous offrez des parfums à Dieu. L’enjeu est vital. Ne chantez pas de Rock, Zouk, Coupé-décalé et autres musiques païennes à Dieu. Ne vous engagez pas dans des combats auxquels Dieu ne vous a pas destinés. Restez à l’écoute de l’Esprit pour savoir ce que Dieu attend de vous et soyez dans une obéissance parfaite. Avec l’éclairage du Saint-Esprit et la lecture de la Parole. Une course vers l’exercice d’un ministère, un zèle sans l’Esprit, une euphorie dans l’exercice des dons sont souvent les débuts de la fin de beaucoup de chrétiens. L’ennemi mène une guerre brutale et sans pitié contre la foi et ceux qui la gardent. Il aura donc vite fait de vous transformer en fils de la géhenne si vous sortez du Chemin. L’AUTEL DES PARFUMS L’autel des parfums nous parle, en tant que sacrificateurs, des sacrifices que nous devons offrir devant l’Arche. Devant le Père. Ces sacrifices ne consistent pas à diriger un service dans l’église locale, ils ne consistent pas à donner sa dîme, à porter la bible du pasteur, ils ne consistent pas non plus à aller à l’église tous les dimanches. Ce qu’on doit sacrifier à Dieu c’est d’abord notre vie. Ça consiste à vivre non pas pour soi-même mais pour Dieu. Un grand serviteur de Dieu témoignait en disant comment il avait subi des humiliations dans sa jeunesse alors qu’il essayait de trouver du travail jusqu’à ce que Dieu lui dise clairement qu’Il veut qu’il Lui serve. Ce frère a ensuite eu une onction tellement forte que les gens pouvaient tomber plus de 10 mètres avant son passage jusqu’à ce que Dieu le reprenne. C’est ce que Dieu veut. Qu’on vive pour Lui et non pas pour nous. Dans une obéissance parfaite. Le seigneur désire qu’on Lui offre nos vies en holocauste. Ce qu’on doit sacrifier à Dieu c’est notre vie de sanctification. Elle consiste à ne jamais commettre volontairement de péché. Pour cela la Parole (Les pains de proposition) et la Lumière de l’Esprit (le Chandelier d’or) nous sont d’un grand secours. Ce qu’on doit sacrifier ce sont des parfums d’adoration. Adorer Dieu pour ce qu’Il Est. Plus Dieu se révèle au chrétien, plus le chrétien va l’adorer. On ne peut pas convenablement l’adorer si on n’a pas réalisé Sa grandeur, Sa majesté, Sa beauté, Son humilité, Son amour, Sa bonté, etc. Ce qu’on doit sacrifier c’est notre louange. On loue Dieu pour ce qu’il a fait. Pour la création, pour l’œuvre de la croix et pour tout ce qu’il fait pour nous. Comme Israël qui a loué le Seigneur de ce qu’il les a délivrés de la servitude en Egypte et de l’armée de pharaon dans Exode 15. Comme ce lépreux qui est retourné pour louer Jésus de l’avoir guéri dans Luc 17 :15-16. Ce qu’on doit sacrifier à Dieu ce sont « les œuvres justes des saints ». Ce sont toutes les œuvres que vous ferrez autour de vous et qui honoreront Dieu. Comme intercéder pour les autres, s’occuper de la veuve et de l’orphelin, assister l’opprimé, et toutes les œuvres de justice, de miséricorde et de fidélité selon Matthieu 23 :23. Beaucoup de personnes seront sauvées parce qu’elles auront aidé, dans leur fuite, les Juifs et tous ceux qui se convertiront pendant la grande tribulation.
  9. 9. LE SAINT DES SAINTS Le Saint des saints est l’endroit où se trouvait l’Arche. Il contenait la table des lois transmises par Dieu à Moïse, la manne et la verge d’Aaron qui avait fleuri. L’Arche c’est la personne même de Jésus. Nombres 4 :5-6 « Quand le camp partira, Aaron et ses fils viendront démonter le voile qui sert de rideau, et en couvriront l'arche du témoignage ; 6 puis ils mettront au-dessus une couverture de peaux de taissons, ils étendront par-dessus un drap de pourpre, et ils y mettront ses barres ». Seul, le grand sacrificateur pouvait accéder au Saint des Saints et à l’arche et ce, une fois par an à l’occasion de la fête du Yom Kippour qui avait lieu le 10e jour du mois de tichri selon le calendrier religieux Juif. Il ne pouvait y accéder qu’après plusieurs rituels de purification de peur d’y mourir. Lorsqu’Israël se déplaçait, il fallait que l’Arche soit couverte. Sinon, tout le peuple serait en serait mort à cause de la présence de Dieu parmi eux. Exode 33 :20 « 20 Puis il dit : Tu ne pourras pas voir ma face, car nul homme ne peut me voir et vivre ». De même, lorsque Jésus est venu parmi les hommes, il fallait qu’il se couvre de ce voile, qu’il se couvre de chair (1 Timothée 3 :16). Cette chair qu’Il a déchirée lors du repas du Seigneur dans Luc 22 :19. Ce voile qui se déchire en deux depuis le haut jusqu’en bas dans Matthieu 27 :51. C’est le mystère le plus épais de la Bible. Si épais que Satan ne l’a pas compris jusqu’à ce qu’il soit trop tard. Si épais que plus de 2000 ans après son accomplissement, l’écrasante majorité des chrétiens ne l’ont pas encore compris. Se vautrant dans la confusion trinitaire inspirée par l’ennemi à l’église catholique romaine. Maintenant, nous avons la possibilité de nous approcher de l’Arche de façon permanente. L’Arche, en la personne de Jésus, habite même en chacun de nous en tout temps. Priez intensément pour que notre Seigneur Jésus se révèle à vous si ce n’est pas encore le cas. C’est la clé du Salut.

×