Académie de Dijon

LETTRES TICE

   Utilisation des dictionnaires en ligne pour
            l'apprentissage du lexique



...
1.   Description et intérêt pédagogique:
On donne un texte aux élèves dans lequel on a surligné plusieurs mots. Les élèves...
•   Quelques inconvénients:
       ◦ Il faut un poste informatique par élève, ce qui contraindra sans doute à travailler e...
On peut dès à présent noter que chaque texte demande une préparation assez minutieuse des
termes à sélectionner en fonctio...
Pour la troisième et dernière dernière étape, je ne mettrai pas en pratique mes maigres talents
d'écrivain mais me content...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Utilisation des dictionnaires en ligne pour l'apprentissage du lexique

1 474 vues

Publié le

Auteur : Travers, Pierre, Pierre.Travers@ac-dijon.fr

"On donne un texte aux élèves dans lequel on a plusieurs mots. Les élèves vont dans un premier temps faire une recherche lexicale dans un dictionnaire pour en trouver le sens.
◦ 1ère étape: On remplace chaque mot par sa définition et on examine le résultat. Le texte devient incompréhensible ou très difficile à comprendre. L'objectif est de faire prendre conscience aux élèves qu'un vocabulaire riche est une condition nécessaire à une expression claire et facile, les périphrases sont un handicap à l'expression et donc à la compréhension. De plus l'élève doit choisir la définition la plus pertinente parmi celles qui lui sont proposées, l'habituant à un usage pas toujours aisé du dictionnaire.
◦ 2ème étape: on remplace ces définitions par des synonymes. On constate alors que le sens du texte est sensiblement modifié. On fait noter aux élèves que le concept de synonymie est un concept relatif, qu'il n'existe presque pas de mots de sens parfaitement équivalent. De plus il est parfois très difficile voire impossible de trouver des synonymes pour certains termes.
◦ Une troisième étape consiste à réemployer les termes ainsi recherchés pour créer un pastiche du texte d'origine. Le sujet peut être adapté selon la séquence envisagée. Il est préférable de réaliser cette troisième partie de manière manuscrite, de manière à imprégner les élèves de la graphie des mots nouveaux. La mise sous forme numérique ne présente à mon sens pas d'intérêt particulier à ce moment du travail."

Dossier coordonné par Christelle Membrey-Bézier pour Mme Achard et M. Bussière, IA-IPR Lettres.


Groupe de travail ouvert à toute proposition ou suggestion : écrire à christelle.membrey@ac-dijon.fr

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 474
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
101
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Utilisation des dictionnaires en ligne pour l'apprentissage du lexique

  1. 1. Académie de Dijon LETTRES TICE Utilisation des dictionnaires en ligne pour l'apprentissage du lexique http://www.lettrestice.com http://lettres.ac-dijon.fr Auteur : Travers, Pierre, Pierre.Travers@ac-dijon.fr Dossier coordonné par Christelle Membrey-Bézier pour Mme Achard et M. Bussière, IA-IPR Lettres Groupe de travail ouvert à toute proposition ou suggestion : écrire à christelle.membrey@ac-dijon.fr
  2. 2. 1. Description et intérêt pédagogique: On donne un texte aux élèves dans lequel on a surligné plusieurs mots. Les élèves vont dans un premier temps faire une recherche lexicale dans un dictionnaire pour en trouver le sens. ◦ 1ère étape: On remplace chaque mot par sa définition et on examine le résultat. Le texte devient incompréhensible ou très difficile à comprendre. L'objectif est de faire prendre conscience aux élèves qu'un vocabulaire riche est une condition nécessaire à une expression claire et facile, les périphrases sont un handicap à l'expression et donc à la compréhension. De plus l'élève doit choisir la définition la plus pertinente parmi celles qui lui sont proposées, l'habituant à un usage pas toujours aisé du dictionnaire. ◦ 2ème étape: on remplace ces définitions par des synonymes. On constate alors que le sens du texte est sensiblement modifié. On fait noter aux élèves que le concept de synonymie est un concept relatif, qu'il n'existe presque pas de mots de sens parfaitement équivalent. De plus il est parfois très difficile voire impossible de trouver des synonymes pour certains termes. ◦ Une troisième étape consiste à réemployer les termes ainsi recherchés pour créer un pastiche du texte d'origine. Le sujet peut être adapté selon la séquence envisagée. Il est préférable de réaliser cette troisième partie de manière manuscrite, de manière à imprégner les élèves de la graphie des mots nouveaux. La mise sous forme numérique ne présente à mon sens pas d'intérêt particulier à ce moment du travail. 2. Conseils et remarques: • Il est à mon sens préférable d'utiliser un seul et même dictionnaire en ligne pour la totalité des opérations. Larousse en ligne sera pratique car simple et cumulant les fonctions. Son outil de traduction permet, pourquoi pas, d'envisager des actions interdisciplinaires. Il existe de très nombreux dictionnaires en ligne mais tous ne se valent pas : on pourra en trouver une liste assez complète sur l'excellent site Lexilogos. • Les avantages que présente l'outil informatique ici: ◦ Faire découvrir aux élèves ce genre d'outils performants et modernes. Mettre en avant qu'ils peuvent avoir une utilisation pédagogique. ◦ Les manipulations informatiques sont faciles à maîtriser pour réaliser l'exercice (pour le professeur comme pour l'élève). On peut donc oublier un peu la technique pour se concentrer sur des objectifs strictement pédagogiques, à savoir : l'étude du lexique et l'utilisation de dictionnaires électroniques. ◦ Tous les niveaux peuvent être concernés par ce type d'exercice. ◦ Il suffit de disposer d'un navigateur internet et d'un traitement de texte, pas d'installation de logiciel particulier. ◦ Le copier/coller permet d'opérer rapidement les changements sur le texte en déchargeant les élèves du souci de l'écriture. Les élèves faibles en orthographe devraient donc se montrer motivés par ce type d'activité qui ne les handicape pas. ◦ L'effet visuel est immédiat et les élèves voient immédiatement où doit se porter leur attention. Il faut donc choisir les couleur et la police de caractère judicieusement. Auteur : Travers, Pierre, Pierre.Travers@ac-dijon.fr Dossier coordonné par Christelle Membrey-Bézier pour Mme Achard et M. Bussière, IA-IPR Lettres Groupe de travail ouvert à toute proposition ou suggestion : écrire à christelle.membrey@ac-dijon.fr
  3. 3. • Quelques inconvénients: ◦ Il faut un poste informatique par élève, ce qui contraindra sans doute à travailler en demi classe. ◦ Comme toute activité pédagogique utilisant les NTIC, le temps de mise en activité et de réalisation est supérieur à un même exercice réalisé sur papier (néanmoins, le dictionnaire électronique permet un gain non négligeable de temps). Ces inconvénients se lèveront « naturellement » après quelques séances. Il s'agit d'habituer les élèves à ce type d'exercice, qu'ils puissent prendre conscience du gain de temps et d'énergie que représente l'outil informatique pour des recherches lexicales simples. 3. Exemple: Pour une classe de cinquième, séquence sur le récit de voyage. Je fournis en pièce jointe une fiche élève sur un autre exemple réalisé avec deux classes de quatrièmes. NB : Dans les exercices, toute remarque concernant le professeur adoptera cette graphie afin de bien différencier le travail élève des remarques concernant uniquement le professeur. C'est après avoir reconnu successivement le plateau de la Cyrénaïque et le cap Rasat, et avoir longé de temps à autre la côte blanche et basse de l'Afrique, sans être trop incommodés par la chaleur, que nous aperçûmes enfin, le 18 au matin, l'emplacement de la vieille Taposiris, nommée aujourd'hui la Tour des Arabes. Nous approchions ainsi du terme de notre navigation, et nos lunettes nous révélaient déjà la colonne de Pompée, toute l'étendue du Port-Vieux d'Alexandrie, la ville même dont l'aspect devenait de plus en plus imposant, et une immense forêt de mâts de bâtiments, au travers desquels se montraient les maisons blanches d'Alexandrie. A l'entrée de la passe, un coup de canon de notre corvette amena à notre bord un pilote arabe qui dirigea la manœuvre au milieu des brisants, et nous mit en toute sûreté au milieu du Port-Vieux. Nous nous trouvâmes là entourés de vaisseaux français, anglais, égyptiens, turcs et algériens, et le fond de ce tableau, véritable macédoine de peuples, était occupé par les carcasses des bâtiments orientaux échappés aux désastres de Navarin. Tout était en paix autour de nous, et voilà, je pense, une preuve de la puissante influence du vice-roi d'Égypte sur l'esprit de ses Égyptiens. Lettres ecrites d'Egypte et de Nubie en 1828 et 1829 Champollion le Jeune [Jean-François Champollion] Note : L'intégralité de ce texte peut être trouvé par le moteur de recherche du site: http://www.ebooksgratuits.org/ebooks.php On été surlignés en rouge les mots ayant trait à la géographie, à la description, la navigation ou la marine. Les termes surlignés en jaunes sont des termes annexes, dont la compréhension est néanmoins nécessaire. L'exercice de substitution ne porte que sur les mots en rouge. Auteur : Travers, Pierre, Pierre.Travers@ac-dijon.fr Dossier coordonné par Christelle Membrey-Bézier pour Mme Achard et M. Bussière, IA-IPR Lettres Groupe de travail ouvert à toute proposition ou suggestion : écrire à christelle.membrey@ac-dijon.fr
  4. 4. On peut dès à présent noter que chaque texte demande une préparation assez minutieuse des termes à sélectionner en fonction des objectifs lexicaux envisagés. Il est ici envisagé de travailler le vocabulaire du récit de voyage et de la description Dans cet exemple je me bornerai -puisque c'est là l'enjeu principal de cette activité- à faire les substitutions des mots en rouge. Cela peut donner avec les définitions: C'est après avoir visité un lieu, l'exploré pour en découvrir la situation, la disposition, les caractéristiques successivement la surface plane ou faiblement accidentée d'origine structurale ou érosive, disséquée par le réseau hydrographique de la Cyrénaïque et la pointe de terre qui s'avance dans la mer Rasat, et être allé le long ou sur le bord d'un lieu, en suivant un lieu de temps à autre la zone de contact entre la terre et la mer vers l'intérieur blanche et basse de l'Afrique, sans être trop incommodés par la chaleur, que nous vîmes plus ou moins nettement enfin, le 18 au matin, la place occupée ou destinée de la vieille Taposiris, nommée aujourd'hui la Tour des Arabes. Nous fûmes sur le point d'atteindre ainsi du terme de notre action, fait de naviguer, de se déplacer sur l'eau, et nos instrument d'optique destiné à l'observation des objets éloignés nous révélaient déjà la colonne de Pompée. Commentaires: Il est sans doute stérile de poursuivre trop longtemps la démonstration (que ce soit ici ou avec les élèves), le constat est évident: • Le texte devient obscur malgré l'adaptation des définitions au texte (conjugaisons, raccourcissement de certaines définitions, etc...) • Les termes en rouge deviennent plus nombreux que les termes non surlignés. Avec les synonymes: C'est après avoir visité successivement le plateau (pas de synonyme dans Larousse) de la Cyrénaïque et le cap (idem) Rasat, et avoir longé(idem) de temps à autre la rive blanche et basse de l'Afrique, sans être trop incommodés par la chaleur, que nous discernâmes enfin, le 18 au matin, l'endroit de la vieille Taposiris, nommée aujourd'hui la Tour des Arabes. Nous frîsâmes ainsi le terme de notre navigation (idem), et nos longues-vues nous révélaient déjà la colonne de Pompée, toute surface du Port-Vieux d'Alexandrie, la ville même dont les dehors devenaient de plus en plus imposants, et une immense forêt de mâts de navires, au travers desquels se montraient les maisons blanches d'Alexandrie. A l'entrée du chenal, un coup de canon de notre flûte amena à notre bord un guide arabe qui dirigea la conduite au milieu des brise-lâmes, et nous mit en toute sûreté au milieu du Port-Vieux. Nous nous trouvâmes là entourés de navires français, anglais, égyptiens, turcs et algériens, et le fond de ce tableau (idem), véritable macédoine de peuples, était occupé par les carcasses des bâtiments orientaux(idem) échappés aux désastres de Navarin. Tout était en paix autour de nous, et voilà, je pense, une preuve de la puissante influence du vice-roi d'Égypte sur l'esprit de ses Égyptiens. Le texte redevient compréhensible, on constate néanmoins l'absence de certains synonymes. On pourrait certes utiliser un autre dictionnaire pour compléter le premier mais on remarque aussi que faute d'un vocabulaire riche, on est condamné à la répétition. Auteur : Travers, Pierre, Pierre.Travers@ac-dijon.fr Dossier coordonné par Christelle Membrey-Bézier pour Mme Achard et M. Bussière, IA-IPR Lettres Groupe de travail ouvert à toute proposition ou suggestion : écrire à christelle.membrey@ac-dijon.fr
  5. 5. Pour la troisième et dernière dernière étape, je ne mettrai pas en pratique mes maigres talents d'écrivain mais me contenterai d'un sujet d'écriture possible. Sujet: A la manière de Champollion le Jeune, vous inventerez votre arrivée dans un port du pays de votre choix après de longues semaines de navigation. Consignes: • Employez tous les mots surlignés en rouge ou un de leurs synonymes. • Organisez votre description en plusieurs paragraphes. • Écrivez votre récit au système passé. On notera que cet exercice d'expression écrite constitue une bonne variable d'ajustement pour le déroulement de la séance. Les plus rapides pourront commencer ce travail alors que les autres termineront leur exercice. Le travail d'expression écrite étant long et ne nécessitant pas d'outil informatique, il peut être fait (ou terminé) comme devoir à la maison. Aspects pratiques : • Il est conseillé d'avoir à sa disposition plusieurs navigateurs Internet installés sur chaque poste (deux est vraiment un minimum) afin de parer aux éventuelles difficultés techniques mais aussi de pouvoir profiter des différentes options de chacun. On vérifiera préalablement que les dictionnaires qu'on souhaite utiliser, fonctionnent bien sous les navigateurs installés dans l'établissement. • Si la plupart des réseaux pédagogiques sont administrés par Iaca qui permet de distribuer facilement des documents aux élèves par le module Devoirs, ce n'est pas toujours le cas et une solution de rechange doit être envisagée. On peut fournir aux élèves une adresse Google Docs où l'on aura déposé la fiche élève en accès public. Un raccourcisseur d'URL peut alors s'avérer utile afin de limiter les erreurs de saisie. • En ce qui concerne une éventuelle notation de ce travail, le ramassage des copies numériques doit s'effectuer de manière méthodique. On donnera donc comme consigne aux élèves d'utiliser une norme pour le nom d'enregistrement du fichier. Par exemple : exercice_voca_Jean_Dubois_5eC.doc Conclusion: La totalité de cet exercice devrait prendre, hormis la dernière étape qui peut être faite en classe et sans outil informatique, 1h30 à 2 pour les élèves les moins à l'aise avec l'informatique. Comme je l'ai déjà souligné, l'exercice d'expression écrite peut être commencé en classe par les élèves les plus rapides et terminé par tous à la maison. N'hésitez pas à me transmettre vos remarques et expériences aux adresses indiquées en pied de document; toutes les expériences et situations vécues aideront à améliorer cette activité. Conditions d'utilisation de ce document. Auteur : Travers, Pierre, Pierre.Travers@ac-dijon.fr Dossier coordonné par Christelle Membrey-Bézier pour Mme Achard et M. Bussière, IA-IPR Lettres Groupe de travail ouvert à toute proposition ou suggestion : écrire à christelle.membrey@ac-dijon.fr

×