1
2
3Mairie d’Issy-les-Moulineaux - http://www.issy.com/
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17Le 17 mai 2013, la FKCCI a co-organisé le 1er«eForum France-Corée» à la mairied’Issy-les-Moulineaux.La première table ro...
18ChristopheSTENERS.E. l’Ambassadeur de Coréeen FranceDavid-PierreJALICON
19
20* Au cours de cette première table ronde, la partie coréenne a rappelé l’intérêt, deson point de vue, de l’accord de lib...
21EdouardCHAMPRENAULT KIM Joong-Ho Benoît GAUTHIER Patrick COCQUET
22KIM Joong-HoChristophe STENER, co-organisateurPatrick COCQUET
23
24Un des éléments de discussion autour de cette table ronde n°2 a sans doute été laquestion de la place prise par SAMSUNG ...
25Loin, très loin derrière, on trouve LG qui récolte 100 millions de dollars de profits(2,5%) suivi des autres fabricants ...
26ChristopheSTENERKIMSongminAndyRobertoMAUROKIMDong-HyukNicolasGAUMEBenoîtPETIT-DAMICO
27
28* Cette table ronde n°3 fort intéressante sur le plan des approchestechnologiques a permis de brosser un panorama des vi...
29A cette date, un millier de logements auront été livrés sur les 1 623 prévus sur leterrain de douze hectares. Les promot...
30André SANTINIChristophe STENERJean-François BALCON
31Jean-FrançoisBALCONChristopheSTENERAndréSANTINIDavid-PierreJALICONGuillaumePARISOTPatrick PLASGustavo MIGUES
32
33
34Réception en fin de soirée à la mairie d’Issy
35
36L’orchidée (Hibiscus syriacus), fleur nationale de la Corée du Sud
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

France coree-forum numerique-mairie d'issy-17 05 2013

301 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
301
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
26
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

France coree-forum numerique-mairie d'issy-17 05 2013

  1. 1. 1
  2. 2. 2
  3. 3. 3Mairie d’Issy-les-Moulineaux - http://www.issy.com/
  4. 4. 4
  5. 5. 5
  6. 6. 6
  7. 7. 7
  8. 8. 8
  9. 9. 9
  10. 10. 10
  11. 11. 11
  12. 12. 12
  13. 13. 13
  14. 14. 14
  15. 15. 15
  16. 16. 16
  17. 17. 17Le 17 mai 2013, la FKCCI a co-organisé le 1er«eForum France-Corée» à la mairied’Issy-les-Moulineaux.La première table ronde intitulée : Attractivité digitale des marchés français etcoréen, a été présentée par Patrick COCQUET, Directeur Général du pôle decompétitivité CAP DIGITAL (www.capdigital.com).La deuxième table ronde a abordé le développement de la culture et des loisirsnumériques et sera animée par Songmin Andy KIM (SK Telecom) en présence,entre autres, de Roberto MAURO (SAMSUNG FRANCE) et de Benoit PETIT-DAMICO (DAEWOO ELECTRONICS FRANCE).La troisième table ronde traitant de l’émergence et de la gestion des villesintelligentes (« smart cities ») a été menée par André SANTINI (ancien ministre,député-maire d’Issy-les-Moulineaux), David-Pierre JALICON (cabinet d’architecteDPJ & Partners [projets sur la smart city de Songdo en Corée], Président de laFKCCI) et son Directeur Executif, Edouard CHAMPRENAULT .Le principal objectif de ce colloque consistait à remettre en situation les relationsd’affaires entre les acteurs coréens et français dans le domaine de l’économienumérique. Les trois tables rondes ont permis aux intervenants de partager leursexpériences et de confronter leurs points de vue sur l’économie du numérique.Des représentants de grands groupes français et coréens étaient présents lors decette journée tels VEOLIA, ALSTOM, BOUYGUES du côté français, NEXON Korea(devenu très compétitif dans le secteur des jeux vidéo dans le monde),SAMSUNG, DAEWOO ELECTRONICS du côté coréen.
  18. 18. 18ChristopheSTENERS.E. l’Ambassadeur de Coréeen FranceDavid-PierreJALICON
  19. 19. 19
  20. 20. 20* Au cours de cette première table ronde, la partie coréenne a rappelé l’intérêt, deson point de vue, de l’accord de libre-échange UE-Corée (mis en œuvre le 1erjuillet2011), et d’en tirer le meilleur profit, ce qui ne serait pas vraiment le cas du côtéeuropéen et français (à vérifier, sans doute dans le secteur automobile, par exemple,par rapport à ce que la Commission de l’UE annonce habituellement dans sescommuniqués).* Par ailleurs, elle se félicite de l’accord conclu (MoU), ce vendredi 17 mai à Puteaux,entre la Fédération des PME coréennes (Kbiz, qui compte plus de 3 millionsd’adhérents) et la CGPME française (cf.http://coreeaffaires.com/2013/05/16/m-o-u-la-fkcci-accompagne-kbiz-et-la-cgpme/,suite à la signature de l’accord (MoU) FKCCI-Kbiz du 8 avril 2013 à Séoul enprésence de Fleur PELLERIN [http://korea-france-eforum.net/,http://korea-france-eforum.net/wp-content/uploads/2013/04/MoU-page1-1.pdf,http://korea-france-eforum.net/wp-content/uploads/2013/04/MoU-page2.pdf]).* De son côté, Benoît GAUTHIER, Conseiller commercial de l’Ambassade de Franceà Séoul, a rappelé les étapes de la mise en place de la 4G en France optimal (20 M3d’euros de dépenses entre 2013 et 2030, ce qui devrait en fin de compte avoir uneffet bénéfique pour la compétitivité économique territoriale française, alors que desintervenants coréens travaillant en France depuis longtemps (KIM Joong-Ho,Président de la CCICF France [50 adhérents] en ont justement fait remarquer que laqualité des communications et contenus sur mobiles n’était pas optimale en France(coupures fréquentes …), ce qui serait devenu désormais impensable en Corée.Selon eux, les services rendus aux clients et l’écoute permanente des souhaits deces derniers (« le client est roi ») sont les vertus cardinales pour assurer unecompétitivité économique à l’échelle d’un pays …
  21. 21. 21EdouardCHAMPRENAULT KIM Joong-Ho Benoît GAUTHIER Patrick COCQUET
  22. 22. 22KIM Joong-HoChristophe STENER, co-organisateurPatrick COCQUET
  23. 23. 23
  24. 24. 24Un des éléments de discussion autour de cette table ronde n°2 a sans doute été laquestion de la place prise par SAMSUNG sur le marché des terminaux sousAndroïd, en compétition directe avec APPLE selon une méthodologie d’actiondifférente (intégration verticale selon APPLE, compétitivité suivant une plateformepartagée Androïd, selon SAMSUNG, laissant loin derrière à présent NOKIA et biend’autres groupes …).Selon les estimations du cabinet d’analyses Strategy Analytics (cf.https://www.strategyanalytics.com/default.aspx?mod=reportabstractviewer&a0=8505, Samsung récupèrerait pas moins de 95% des profits entraînés par la vente determinaux sous Android, soit plus de 5 milliards de dollars pour le premiertrimestre de l’année 2013 (cf.http://blogs.strategyanalytics.com/WSS/post/2013/05/15/Samsung-Captures-95-Percent-Share-of-Glob).Stratégie Analytics estime qu’Android représente 43% des ventes globales desmartphones réalisées durant le premier trimestre de 2013, dont le marchéreprésente 12,5 milliards de dollars. De fait, la part de marché d’Androidreprésenterait 5,3 milliards de dollars … et cette dernière aurait atterri quasimenten totalité dans les poches de SAMSUNG, selon le cabinet d’analyses.En effet, sur les 7,9 milliards de dollars de profit opérationnel revendiqué fin avrilpar SAMSUNG, 5,1 milliards de dollars seraient issus de la vente de terminauxAndroid. Samsung récolterait 94,7% des profits générés par Android en ce débutd’année.
  25. 25. 25Loin, très loin derrière, on trouve LG qui récolte 100 millions de dollars de profits(2,5%) suivi des autres fabricants de terminaux Android – parmi lesquels HTC,SONY, ACER ou encore ZTE – qui se partagent les 100 millions de dollarsrestants.« SAMSUNG est le roi incontesté des smartphones Android, et nous pensonsqu’il gagne plus avec Android que ne le fait Google » a ajouté Neil Mawston, qui adirigé l’étude de Strategy Analytics. Un constat qui tombe à pic quand on sait queGoogle a annoncé mercredi soir la commercialisation prochain d’un Galaxy S4équipé d’un Android sans sur-couche logiciel Touchwiz (cf.http://www.clubic.com/smartphone/android/actualite-559352-google-galaxy-s4-pure-goog), qui pourrait séduire de nombreux mobinautes et dynamiser encore un peu plusles ventes de SAMSUNG.Source : http://www.clubic.com/
  26. 26. 26ChristopheSTENERKIMSongminAndyRobertoMAUROKIMDong-HyukNicolasGAUMEBenoîtPETIT-DAMICO
  27. 27. 27
  28. 28. 28* Cette table ronde n°3 fort intéressante sur le plan des approchestechnologiques a permis de brosser un panorama des visions (celles d’ALSTOMGRID SYSTEMS, de BOUYGUES IMMOBILIER INNOVATION), réalisations etprojets de communautés intelligentes :- en Corée, avec l’exemple emblématique de la réalisation en cours(« ubiquitous ») de Smart city à Songdo, près de Séoul (parmi d’autres – cf.http://newsroom.cisco.com/songdo, http://www.energystream-solucom.fr/2013/01/songdo-version-coreenne-de-la-smart-city/), présenté par David-Pierre JALICON (cabinetd’architecte DPJ & Partners et Président de la FKCCI) et Jean-François BALCON,représentant CISCO Smart & Connected Communities ;- en France, avec la réalisation (à visiter) du Fort d’Issy-les-Moulineaux (après 14ans de négociations préparatoires – cf. http://www.issy.com/grands-projets/fort-d-issy,http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/en-images-fort-d-issy-les-premiers-habitants-emmenagent-03-05-2013-2776709.php?pic=15#infoBulles1), présentée par AndréSANTINI, député-maire de la ville, suivant une captivante approche à la foishistorique et technologique ; également avec les réalisations d’ALSTOM GRIDSYSTEMS sur Issy-Grid, Nice Grid (cf. fichier joint scanné, sur la base d’unebrochure en anglais, disposée sur les tables, en séance).* Concernant le Fort d’Issy (Hauts-de-Seine), l’éco-quartier qui pousse derrièreles remparts de l’ancien fort militaire érigé au XIXème siècle va être inauguré le 2juin 2013 en présence d’André SANTINI, député-maire de la ville.
  29. 29. 29A cette date, un millier de logements auront été livrés sur les 1 623 prévus sur leterrain de douze hectares. Les promoteurs immobiliers entendent livrer lesderniers appartements dans les premiers mois de 2014.Le quartier du Fort préfigure la cité du futur. Chaque habitant va bénéficier chezlui de la domotique. Le recours à la géothermie assurera près de 65% desbesoins en eau chaude et en chauffage. La collecte pneumatique des déchetsgrâce à un réseau souterrain évitera le passage matinal, souvent bruyant, deséboueurs. Les riverains disposeront dès septembre 2013 de commerces deproximité, de deux écoles et d’une crèche de soixante berceaux.* A noter qu’hormis la dimension prise par les USA dans le domaine des SMARTGRID SYSTEMS (1), la Chine suit le mouvement avec d’importants déploiementsla Chine suit le mouvement avec d’importants déploiementsde réseaux intelligents prévus d’ici 2020 et l’Inde investit actuellement 8 milliardsde réseaux intelligents prévus d’ici 2020 et l’Inde investit actuellement 8 milliardsde dollars en infrastructures et réseaux intelligents pour ses principales citésde dollars en infrastructures et réseaux intelligents pour ses principales cités.----------------------------------------------------------------(1) Solutions technologiques cherchant à la fois à réduire l’impact environnemental (etmême à l’améliorer, par exemple par l’apport des bâtiments à énergie positive fonctionnantaux NRE …) et à accroître l’efficacité énergétiques des réseaux, entre autres par descapteurs de contrôle d’émission dans et autour des constructions, impliquant despuissances de contrôle/analyse informatique des performances de réseaux plus grandes.
  30. 30. 30André SANTINIChristophe STENERJean-François BALCON
  31. 31. 31Jean-FrançoisBALCONChristopheSTENERAndréSANTINIDavid-PierreJALICONGuillaumePARISOTPatrick PLASGustavo MIGUES
  32. 32. 32
  33. 33. 33
  34. 34. 34Réception en fin de soirée à la mairie d’Issy
  35. 35. 35
  36. 36. 36L’orchidée (Hibiscus syriacus), fleur nationale de la Corée du Sud

×