Pédagogies innovantes

5 553 vues

Publié le

Animation pédagogique, Caracas janvier 2015, Claire Doz

Publié dans : Formation
0 commentaire
10 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 553
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2 886
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
10
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Pédagogies innovantes

  1. 1. Les îlots bonifiés La classe inversée Travailler avec les intelligences multiples whole brain teaching Pédagogies innovantes 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD
  2. 2. Introduction : Célestin Freynet  Le rituel du quoi de neuf, les Brevets de spécialité  La pédagogie du travail choisi ( à associer au Plan de Travail Individualisé)  L'expression libre des jeunes, la correspondance entre classes, le journal scolaire, le plan de travail individuel, les fichiers et livrets auto-correctifs, les conférences d'élèves (ou exposés), les décisions coopératives concernant la vie de la classe 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD
  3. 3. LE PROJET PÉDAGOGIQUE dans une école type Freinet  1 - des méthodes pédagogiques actives Celles-ci privilégient le travail par petits groupes et une individualisation du suivi, en raison de l’hétérogénéité des niveaux..  2 - la construction de l’autonomie de l’élève. L’autonomie des élèves se concrétise aussi bien à l’intérieur des cours que sous des formes diverses telles que : mise en place des ateliers théâtre, journal, prise en charge de leur cafétéria. 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD
  4. 4.  3 Des relations fréquentes avec les parents d’élèves, autre partie prenante du projet éducatif. Relation tripartite qui met en rapport l’école, l’élève et les parents. Ceux-ci sont informés de tout, et leur intervention est envisagée par la concertation. Ces relations sont très suivies et complétées, d’une part par une présentation du projet pédagogique de l’école à l’inscription, et d’autre part par la tenue de rencontres régulières entre les parents et les enseignants.  4 - l’interdisciplinarité et la pluridisciplinarité. A travers des thèmes choisis ou des éléments prélevés dans les programmes, des projets de type divers (exposés, sorties …) mobilisant plusieurs disciplines en même temps. 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD
  5. 5.  5 - un suivi personnalisé des élèves dans des groupes de tutorat. La fonction du professeur-tuteur est d’abord de mettre en place le « contrat » pédagogique liant l’élève à l’école et ayant pour finalité de responsabiliser celui-ci; et en fonction de son évolution, de « renégocier » ce contrat chaque fois qu’il s’avère nécessaire lors d’entretiens réguliers.  6 - des collaborations extérieures. Une collaboration est engagée avec des orthophonistes et des psychologues, éducateur afin de répondre au mieux aux difficultés scolaires que rencontrent certains élèves. 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD
  6. 6.  7 - Des ateliers parascolaires. Des ateliers organisés par les élèves et encadrés par des enseignants peuvent se dérouler entre 12 h 30 et 14 h 30. Quelques exemples d’ateliers qui ont été récemment menés : théâtre, jonglerie, perle, journal, argile…  8- Une implication des élèves et leur participation à la vie de l’établissement, avec : 1 - l’abolition des rapports traditionnels de « fonction » à « fonction » 2 - des réunions avec les élèves permettant de débattre de toutes les questions relatives à l’organisation de l’école et d’élaborer des projets visant à une meilleure prise en charge par les élèves de leurs activités à l’intérieur de la structure. 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD
  7. 7. Les îlots bonifiés 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD
  8. 8. Les îlots bonifiés  « îlots » constitués de tables autour desquelles s’assemblent les élèves par affinité, librement. Ces équipes, « îlots » ou « tables », ont la possibilité permanente au cours du jeu de gagner (ou de perdre) des « points bonus » 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD
  9. 9. Pédagogie de groupe et îlots 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD •Une réflexion à partir de : Marie Rivoire, Travailler en "îlots bonifiés" pour la réussite de tous, Chambéry, Génération 5, 2012 Sitographie : Site de Marie Rivoire http://prezi.com/8ruz7qwnd-jw/les-ilots-bonifies/ •…qu’il faut peut-être se réapproprier (cf réserves de Meirieu)
  10. 10. Ilots bonifiés : avantages 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD  Mieux gérer l'hétérogénéité dans la classe.  Remettre au travail les élèves décrocheurs.  Stimuler les élèves  Inciter les réussites et la bonne volonté des élèves.  Encourager l’entraide et la valoriser  Permettre aux plus faibles d'être épaulés par les autres élèves de son groupe : étayage
  11. 11. Bénéfices 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD  Une bien meilleure intégration à l’activité des élèves fragiles qui manquent de confiance en soi dans un système traditionnel.  Un professeur plus disponible pour tous ses élèves. Il est plus facile, rapide et efficace de circuler au milieu des 6 ou 7 îlots pour cerner le type d´aide à apporter : un conseil individuel, pour un îlot complet ou finalement pour la classe entière, selon les besoins du moment.  Les élèves ayant l´habitude de compter sur les autres qui faisaient à leur place vont devoir faire partie d’un tout  Enfin, les élèves développent des qualités et capacités attendues dans le monde du travail et leur future vie d´adulte :sens des responsabilités, dynamisme, confiance en soi, solidarité, esprit d´équipe, organisation, soin, respect d´autrui, esprit de synthèse, motivation, envie de réussir, respect et reconnaissance du travail de ses pairs, …  Le prof ne corrige qu’une production /îlot !
  12. 12. Les bonifications 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD  Attribution des points bonus (verts) : - Matériel sur la table - On sollicite celui qui est un peu en retrait - Bonne participation de la table - Bonne tenue du travail de la table - Activité demandée réalisée dans le temps donné - Les élèves sont en situation de recherches collectives  Attribution des points malus (jaunes) : - La grille de bonification a été oubliée - Bavardages et attitude dérangeante - Le secrétaire a oublié le travail de son îlot - Table laissée sale... - Le garant de la langue ne joue pas son rôle : on parle espagnol trop souvent.
  13. 13. Notre îlot : Il se nomme : _ (rapporteur) _ (force de proposition) …………………………………… _ (ingénieur du son) _ (responsable du temps) _ (garant de la consigne) _ (garant de la langue française) Dates Activités Points verts Points jaunes 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD
  14. 14. Exemple : un travail d’écriture en îlot 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD  Tâche complexe : Ecrire un récit merveilleux en îlot  Travail d’écriture long, en tâche complexe filée sur la séquence et en îlot. Les ressources sont données au fil de la séquence.  Chaque îlot lit son récit à voix haute, la classe en choisit un.  Ce récit est co-évalué et amélioré en îlot
  15. 15. L’îlot 1 et 2 co-évaluent un item 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD Compétence 1 Ecrire J’’écris un texte bref, cohérent et ponctué, en réponse à une question ou à partir d’une consigne Mon récit est merveilleux Il y a un objet ou un personnage merveilleux dans mon récit Mon personnage fait une action magique, ou bien mon objet magique est utilisé dans une aventure Le personnage ou mon objet merveilleux fait avancer l’histoire. Mon personnage vit des aventures J’ai des aventures, mais il y en a tellement qu’on perd un peu le fil de mon récit. Mes aventures se superposent mais mon héros ne progresse pas dans sa quête Mon récit ne comporte pas trop d’aventures, juste quelques unes bien développées qui mènent mon héros au bout de sa quête Mon personnage subit une métamorphose Mon personnage se transforme Les parties du corps de mon personnage se transforment lentement et progressivement. J’utilise des comparaisons pour décrire cette métamorphose progressive. Cette dernière a une utilité dans le récit. Mon personnage a appris quelque chose à la fin de son aventure La quête de mon personnage est achevée La quête est achevée, mon personnage a appris quelque chose de son aventure La quête est achevée, mon personnage a appris quelque chose de son aventure et le lecteur est poussé à réfléchir sur lui-même
  16. 16. L’îlot 2 et 3 co-évaluent un autre item 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD Compétence 1 Ecrire J’écris lisiblement un texte, spontanément ou sous la dictée, en respectant l’orthographe et la grammaire j’emploie l’imparfait et le PS J’emploie correctement l’imparfait lorsque je décris. J’emploie bien l’imparfait mais j’ai des difficultés avec le PS Je distingue bien l’emploi de l’imparfait et du P-S Je conjugue l’imparfait et le passé-simple. Je conjugue bien l’imparfait. Il faut que je révise le P-S Je conjugue sans faute l’imparfait et le P-S J’utilise le vocabulaire de la peur ou du courage Je mets tous les mots de vocabulaire dans la même phrase. Mes mots de vocabulaires sont dispersés dans mon devoir Mon vocabulaire est recherché et précis. Les qualités de mon personnage sont bien apparentes J’utilise le vocabulaire vu en classe que je mets très souvent dans une même phrase J’utilise le vocabulaire vu en classe que je disperse dans mon devoir J’utilise le vocabulaire vu en classe que j’enrichis avec mon propre vocabulaire Je décris à l’aide d’adjectifs variés Je n’utilise que les adjectifs épithètes J’utilise les adjectifs épithètes et attributs J’utilise les adjectifs épithètes et attributs sans faire d’erreur sur l’antéposition ou la postposition de l’épithète.
  17. 17. Chacun s’auto –évalue pour la compétence 7 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD Compétence 7 : Je m’engage dans un projet collectif Je suis force de propositions dans le groupe J’ai des idées mais j’ai des difficultés à les exprimer J’ai de bonnes idées mais elles n’ont pas été choisies par le groupe Je suis convaincant, mes idées sont retenues par le groupe.
  18. 18. 7 vidéos pour mieux comprendre les îlots bonifiés : classe de 6ème 1, Bogota 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD Accès réservé sur Youtube :
  19. 19. Exemple : compte rendu d'une évaluation en îlot  Les élèves sont répartis par groupe de compétence :  - un gpe améliore la C5 : on va travailler la même compétence que lors de l'évaluation mais on change le support, on prend un autre tableau.  - un gpe améliore la C1 : on reprend les même questions, mais on donne des indices ou des coups de pouce.  - Pour les élèves évalués Expert, on les laisse en autonomie sur le manuel numérique, avec un autre support associé à une autre œuvre d'art.  Le compte rendu 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD
  20. 20. La classe inversée 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD
  21. 21. 5 avantages de la classe inversée  La classe inversée renforce les relations entre les élèves et leur professeur  La classe inversée libère du temps de classe pour utiliser des pédagogies actives  La classe inversée développe l'autonomie des élèves  La classe inversée est plus agréable 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD
  22. 22.  les élèves reçoivent des cours sous forme de ressources en ligne  En classe on organise des activités, des projets de groupe et des échanges  d’un modèle centré sur le professeur à un modèle centré sur l’élève afin de répondre aux besoins individuels de chacun  Professeur tuteur  Autonomie de l’élève  Travail de groupe 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD
  23. 23. Un cours inversé sur Narcisse et écho , à la maison :  Les élèves disposent sur l’ENT de : - d’une video - Un document audio - Une image 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD
  24. 24. Un cours inversé sur Narcisse et écho, en classe : Les élèves sont répartis en îlots  Un groupe propose de mimer la rencontre entre Narcisse et Echo.  Un groupe fait des recherches avec sa tablette sur le sens de « Narcissique » et explique pourquoi le personnage se nomme Narcisse. Ils s'enregistrent.  2 groupes vont mettre en relation la métamorphose avec deux tableaux : Poussin et Dali.  1 gp fait un nuage de mots avec Wordle sur l'aspect physique de Narcisse 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD
  25. 25. Dédale et Icare  Une video (24 m)  Un document audio (7m) Sur l’ENT, au choix de l'élève selon sont tps  + une iconographie En classe : - (HDA, C5) Un groupe lit la métamorphose et commente le tableau de Bruegel l’ancien (cf le manuel scolaire numérique - (VOC, C1 ) Un groupe explique le sens du mot « dédale » et de l'expression : " se brûler les ailes" - (Théâtre et construction du sens C1) 2 groupes choisissent un passage et réalise un tableau figé - (Compréhension fine, C1) Un groupe réfléchit à la morale de cette métamorphose (quelle est la faute de Dedale ? celle d’Icare ?) - (HDA, C5) un groupe commente cette mosaïque grecque : 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD
  26. 26. Les intelligences multiples 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD
  27. 27. Les intelligences multiples  L’intelligence verbale/ linguistique : Jeux qui reposent sur les mots et l’ortho des mots. Ecrire, tenir un journal de bord, résumer, créer des dialogues  Intelligence logique/mathématique : Jeux de stratégie, de formes, de cartes, numériques. Planifier, décomposer des tâches, comparer, trier par catégories, résoudre des énigmes, utiliser une grille pour écrire une histoire, étudier la structure logique d’une phrase, imaginer ce qui pourrait arriver si certains éléments d’une histoire étaient différents.  Intelligence visuelle / spatiale : Puzzle, jeux avec une dimension graphique (Pictionnary), maquette. Travailler avec les médias artistiques pour exprimer une idée. Pratiquer des ex de visualisation ou de projection, d’imagination (se projeter dans un espace, une période). Dessiner les différentes étapes d’une histoire. Expliquer à travers une image. Imaginer que l’on rentre dans une peinture et raconter 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD
  28. 28.  Corporelle / kinesthésique : jeux de rôles, de mime. Faire du théâtre, mettre en scène une idée une opinion , une partie de phrase, représenter les idées par le mouvement avant d’écrire  Musicale / rythmique : apprendre les définitions, règles, mots-clefs sous forme de rythme, mettre les infos importantes sous forme de poème, écrire une chanson pour résumer ce qu’on a appris, utiliser la musique pour créer un environnement, illustrer une histoire par une musique  Intelligence interpersonnelle ( lien /relation avec les proches): jeux non compétitifs, de communication (continuer une histoire), travail en équipe, expliquer/se faire expliquer, encourager le tutorat, faire des interviews imaginaires, JDL collectifs, pratique l’histoire à suivre ( l’un commence ,l’autre poursuit), co-évaluer 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD
  29. 29.  Intelligence intra personnelle : jeux d’analyse perso tels questionnaires, jeux sans contact , auto-éval, faire prendre conscience de ce que l’on fait (au milieu d’une activité), développer des temps de réflexion (relaxation), réfléchir au sens de ce que l’on fait (pour soi), tenir un journal intime, se donner des buts. Ecrire une autobio, si vous étiez un psa de ce livre, écrire une nouvelle dont vous êtes le héros  L’intelligence naturaliste : livre sur la nature, classement  Un test pour les élèves : mes intelligences multiples  Une video d’un professeur des écoles : les bouquets des intelligences 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD
  30. 30. Les compl.circons en I.M : protocole autour d’Achille et Hector, classe de 6ème, Bogota.  Activité pour le L/V : Ecrire un récit (tâche complexe), l’enrichir de compl.circons  Activité pour les L/M : faire une carte heuristique (mentale) du cours  Activité pour les V/S : enrichir le récit à l’aide d’images qui expriment une circonstance  Activité pour les C/K : se déplacer dans la classe, se présenter, lire son bout de papier, chercher à s’associer ( une propo. /un compl circon.)  Activité pour les M/R : faire un slam pu rap qui explique le cours sur les compl. Circons  Activité pour les inter : par deux, l’un explique à l’autre ce qu’est un compl. circon. et à quoi il sert.  Activité pour les intra : décrire votre journée avec des compl. circonc.  Activité pour les naturalistes : classer les compl circons 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD
  31. 31. Intelligence linguistique 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD Une élève (6ème 1, Bogota) explique son activité (vidéo en accès réservé sur Youtube)
  32. 32. Visuelle et spatiale : supports 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD
  33. 33. 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD  Un élève de l’îlot intelligence visuelle et spatiale explique son activité (vidéo en accès réservé sur Youtube).
  34. 34. Corporelle et kinesthésique : support  Achille défie Hector /dans le désert  Achille a chaud, il combat Hector / en plein midi.  Hector combat avec / les armes de Patrocle  Andromaque observe le combat / avec angoisse  Achille implore Hector / pour qu’il rende son corps à son camp. 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD
  35. 35. 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD  Un élève de l’îlot intelligence corporelle et kinesthésique explique l’activité de son groupe ; vidéo de l’activité (en accès réservé sur Youtube )
  36. 36. Rythmique et musicale 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD Réalisation du groupe intelligence rythmique et musicale : les compléments circonstanciels en rap (vidéo en accès réservé sur Youtube)
  37. 37. Naturaliste  À la mi-journée, Achille imagine un sort déshonorant pour Hector à l’aide de son imagination. Au moment où Hector fatigue, il lui perce les tendons entre la cheville et le talon, y passe des courroies sans délicatesse qu’il attache à son char, en laissant traîner la tête au sol. Il monte sur son char, avec les armes illustres8 d’Hector et fouette avec sa baguette ses chevaux qui partent au triple galop. Le cadavre, ainsi tiré, soulève un nuage de poussière vers le ciel. Ses cheveux noirs se déploient et sa tête, autrefois si belle, traîne par terre. Classez les compléments circonstanciels en gras dans ce texte 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD
  38. 38. 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD  Le groupe intelligence naturaliste explique son activité (accès réservé sur Youtube)
  39. 39. Logique et mathématique : support 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD
  40. 40. 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD  L’îlot intelligence logique et mathématiques nous montre ces réalisations, des cartes mentales du cours.
  41. 41. Autre ex : antonyme/synonyme 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD  Visuelle : chercher sur internet des images qui s’opposent, réaliser un diaporama  Musicale/rythmique : imaginez un rap qui explique la différence entre synonyme et antonyme, vous pouvez vous aider du cours dans le manuel numerique p.290  Logico- mathématiques : à l’aide du manuel numérique p.290 proposez une carte pour vos camarades qui expliquent les différences entre homonyme, synonyme et antonyme (utilisez bubll’us pour réaliser cette carte)  Linguistique/verbale : former les paires pour les corporels  Corporelle : Jeu des paires : Dans la classe retrouvez votre synonyme ou antonyme
  42. 42. Chris Biffe WBT Whole Brain Teaching 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD
  43. 43. Les mots clefs 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD  le "Class? Yes!"  "Teach - Okay«  "Switch »  "Hands and eyes »  "Mirror »  « Mirror Words«
  44. 44. Les 5 règles 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD  Rule number 1 : follow directions quickly (règle numéro 1 : appliquer les consignes très vite) ;  Rule number 2 : raise your hand for permission to speak (règle numéro 2 : lever la main pour demander la parole) ;  Rule number 3 : raise your hand for permission to leave your seat (règle numéro 3 : lever la main pour quitter sa place)  Rule number 4 : make smart choices (règle numéro 4 : prendre les bonnes décisions)  -Rule number 5 : keep your dear teacher happy (règle numéro 5 : faire plaisir à la maîtresse)
  45. 45. Et dans le second degré ? 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD  Quels moyens pour capter l’attention du groupe classe ?
  46. 46. Les points positifs 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD Associer plusieurs type de mémoires  mémoire visuelle en regardant les gestes de l'enseignant et de ses camarades lors du "teach" par 2,  mémoire auditive en écoutant l'enseignant et en répétant toujours à haute voix  mémoire kinésthésique en faisant les gestes.
  47. 47. 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD BYOD
  48. 48. Qu’est ce que c’est ? 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD  utiliser en situation et à des fins pédagogiques, en classe et/ou en dehors, les outils nomades personnels des élèves ou des étudiants comme de leurs enseignants, généralement les téléphones, mais aussi, par exemple, les tablettes ou liseuses, baladeurs, etc.  Favoriser la pédagogie différenciée  Les élèves se voient étendre leurs possibilités d’apprentissage en dehors du seul temps de classe et à partir des mêmes outils à l’école et à la maison : « Cloud computing »
  49. 49. Avantages Inconvénients 10/05/2015Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD  Collaboration accrue entre les élèves; • Pensée critique et responsabilisation des élèves; • Communication accrue entre les élèves et l’enseignant; • Accès à l’information en tout lieu et en tout temps; • Continuité entre l’école et le domicile; • Réduction des coûts pour l’école; • Préparer les élèves aux réalités professionnelles; • Apprentissage personnalisé  • Pré-requis techniques : bande passante et infrastructure; • Manque d’équité entre les élèves; nécessité de matériel supplémentaire; • Sécurité du réseau et des données; • Gestion de classe complexifiée; • Nécessite une maîtrise technique supplémentaire pour l’enseignant; • Planification des leçons complexifiée; • Charge de travail supplémentaire

×