UE SO 0013
Méthodes Quantitatives Appliquées à la Sociologie
Clapier Amandine / Favre Violaine / Firminhac Clara
20902647 ...
L’amitié chez les étudiants : les pratiques
relationnelles varient-elles selon le sexe ?
Introduction
L’amitié est considé...
Analyse descriptive, cibler la population
Qui sont nos enquêtés ?
Statistiques
Sexe
Valide 496
Manquante 33
Sexe
Effectifs...
Combien d’amis ont les étudiants en général ?
27,8% des étudiants ont de 4 à 5 amis alors que seulement 2,3% d’entre eux o...
Certains enquêtés disent donc avoir un nombre d’amis très important. Or, à partir de 20 amis,
nous pouvons considérer que ...
Qu’est c
Nous voyons que globalement les étudiants partagent tous des loisirs, des sorties, des
repas, des discussions int...
Vérification des hypothèses
Grâce à ces tableaux à plat nous avons une meilleure connaissance de la population
dans son en...
Tableau croisé
Définition Ami : Confiance se confier
confidence tout dire raconter…
TotalOui Non
Sexe Masculin Effectif 84...
Au regard du chi-2 on peut dire que le lien entre le sexe et la notion de confiance
existe et qu'il est très significatif ...
Mesures symétriques
Valeur
Signification
approximée
Nominal par Nominal Phi -,114 ,022
V de Cramer ,114 ,022
Coefficient d...
Tableau croisé Sexe * combien d'amis ont-ils
combien d'amis ont-ils
Total
de 1 à
3 amis
de 4 à
5 amis
de 6 à
9 amis
de 10
...
Statistiques
Nombre d’amis
Masculin
Valide 112
Manquante 30
Moyenne 22,5268
Ecart-type 85,86675
Minimum 1,00
Maximum 846,0...
Nous remarquons que les garçons ont en moyenne 23 amis alors que les filles se disent
en avoir en moyenne seulement 14. Ce...
Ce que partagent les amis selon le sexe
Réponses valides
Réponses manquantes
Total
Le partage
Loisirs, centre d'intérêt De...
Tableau croisé partage de repas / sexe
Tableau croisé
Partagez vous des repas entre amis
TotalOui Non
Sexe Masculin Effect...
Tests du Khi-deux
Valeur ddl
Signification
asymptotique
(bilatérale)
Signification
exacte
(bilatérale)
Signification
exact...
Tableau croisé : discuter de choses personnelles entre
amis / sexe
Tests du Khi-deux
Valeur ddl
Signification
asymptotique...
En regardant les pourcentages on voit que les femmes parlent plus de choses intimes
avec leurs amis que les garçons, ce qu...
Mesures symétriques
Valeur
Signification
approximée
Nominal par Nominal Phi -,154 ,001
V de Cramer ,154 ,001
Coefficient d...
20
Tableau croisé : dans 80 à 100% des cas, le contact avec les amis se fait… / Sexe.
Concernant la population féminine, le m...
Enfin notons qu'aucun des chi-2 des tableaux qui croisent la façon dont et fait le contact et le
sexe n’est exploitable. C...
Bibliographie
Bidart Claire, L'amitié, les amis, leur histoire. Représentations et récits, Sociétés
contemporaines N°5, Ma...
24
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'amitié chez les étudiants les pratiques relationnelles vrient elles selon le sexe

1 523 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 523
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'amitié chez les étudiants les pratiques relationnelles vrient elles selon le sexe

  1. 1. UE SO 0013 Méthodes Quantitatives Appliquées à la Sociologie Clapier Amandine / Favre Violaine / Firminhac Clara 20902647 / 20903481 / 20902574 [L’amitié chez les étudiants : les pratiques relationnelles varient-elles selon le sexe ?] Sommaire Sommaire....................................................................................................................................1 Introduction.................................................................................................................................2 Hypothèses..................................................................................................................................2 Analyse descriptive, cibler la population....................................................................................3 Qui sont nos enquêtés ?...........................................................................................................3 Combien d’amis ont les étudiants en général ?.......................................................................4 Comment les enquêtés définissent-ils leurs amis ?.................................................................5 Qu’est c...................................................................................................................................6 Comment les enquêtés entretiennent-ils leurs relations ?.......................................................6 Vérification des hypothèses........................................................................................................7 Définition d’un ami selon le sexe...........................................................................................7 Tableau croisé : confiance, se confier / sexe...........................................................................7 Tableau croisé : entre amis on se parle librement / sexe.........................................................9 Nombre d’amis selon le sexe................................................................................................10 Ce que partagent les amis selon le sexe................................................................................14 Tableau croisé partage de repas / sexe..................................................................................15 Tableau croisé : discuter de choses personnelles entre amis / sexe......................................17 Tableau croisé : entre amis on s’apporte un soutien mutuel / sexe.......................................18 Conclusion................................................................................................................................22 Bibliographie.............................................................................................................................23 1 2010/2011
  2. 2. L’amitié chez les étudiants : les pratiques relationnelles varient-elles selon le sexe ? Introduction L’amitié est considérée «comme une spécification des relations de sociabilité» (Mercklé, 2004). Dans les enquêtes qualitatives réalisées, l’amitié y est définie comme une relation égalitaire, réciproque, librement consentie. Elle définit une relation élective ou affinitaire (Degenne & Forsé, 1994). L’amitié est une composante de la sociabilité qui concerne l’ensemble des relations qu’un individu entretient avec les autres et les formes que prennent ces relations. Mais la sociabilité en général, l’amitié en particulier, n’a pas toujours eu la forme que nous lui connaissons aujourd’hui : elle continue d’évoluer en fonction des transformations sociales et technologiques. A partir de l’échantillon de notre enquêtes : 529 étudiants en sociologie de l’université de Toulouse « Le Mirail », et du questionnaire élaboré, nous allons tenter de répondre à la problématique suivante : « L’amitié chez les étudiants : les pratiques relationnelles varient- elles selon le sexe ? ». Pour tenter d’y répondre nous allons nous intéresser à ces différents indicateurs : le nombre d’amis, la définition de l’amitié, ce qui est partagé avec les amis et à la façon dont la relation est entretenu avec les amis ; et enfin nous allons comparer les réponses données par les étudiants et les étudiantes. Hypothèses • Nous pensons que les attentes de l’amitié sont différentes selon les sexes et plus précisément que les femmes ont des critères plus stricts. • Deuxièmement on peut penser que le nombre d’amis diffère selon le sexe : les hommes en ayant davantage. • Les étudiantes privilégient davantage les discussions intimes alors que les étudiants préfèrent se retrouver lors de loisirs, de soirées ou de repas… • Les hommes privilégient une relation en face à face alors que les femmes ont davantage recours à divers moyens pour rester en contact. Par exemple, on dit d’elles qu’elles sont tout le temps au téléphone ! 2
  3. 3. Analyse descriptive, cibler la population Qui sont nos enquêtés ? Statistiques Sexe Valide 496 Manquante 33 Sexe Effectifs Pourcentage Pourcentage valide Pourcentage cumulé Valide Masculin 142 26,8 28,6 28,6 Féminin 354 66,9 71,4 100,0 Total 496 93,8 100,0 Manquante 33 6,2 Total 529 100,0 Nous constatons que 354 filles (71,4 % des enquêtés) ont répondu au questionnaire contre seulement 142 garçons (28,6% des enquêtés). Du fait de ce grand écart, les réponses en effectif pourraient facilement induire en erreurs. Nous allons donc raisonner en terme de pourcentages et non d’effectif pour pouvoir utiliser les réponses. Enfin, nous constatons que 33 enquêtés n’ont pas répondu à la question : «Quel est votre sexe ? » ce qui interroge sur le sérieux de l’enquête, autant de la part des enquêtés que des enquêteurs. 3
  4. 4. Combien d’amis ont les étudiants en général ? 27,8% des étudiants ont de 4 à 5 amis alors que seulement 2,3% d’entre eux ont de 36 à 50 amis. Aussi : 60,7% moins de 10 amis et presque 80% d’entre eux (79,7%) ont moins de 12 amis. En regardant la moyenne on s’aperçoit qu’elle est à 16 alors que la médiane est à 7 et l’écart type de 62,6 : on en déduit que des valeurs extrêmes viennent influencer la moyenne. Combien d'amis ont-ils ? Statistiques Nombre d’amis N Valide 421 Manquante 108 Moyenne 16,0736 Médiane 7,0000 Ecart-type 62,64843 Centiles 25 5,0000 50 7,0000 75 10,0000 Statistiques combien d'amis ont-ils N Valide 428 Manquante 101 Effectifs Pourcentage Pourcentage valide Pourcentage cumulé Valide de 1 à 3 amis 62 11,7 14,5 14,5 de 4 à 5 amis 119 22,5 27,8 42,3 de 6 à 9 amis 79 14,9 18,5 60,7 de 10 à 12 amis 81 15,3 18,9 79,7 de 13 à 19 amis 31 5,9 7,2 86,9 de 20 à 35 amis 36 6,8 8,4 95,3 de 36 à 50 amis 10 1,9 2,3 97,7 51 amis et plus 10 1,9 2,3 100,0 Total 428 80,9 100,0 Manquante 101 19,1 Total 529 100,0 4
  5. 5. Certains enquêtés disent donc avoir un nombre d’amis très important. Or, à partir de 20 amis, nous pouvons considérer que l’effectif est surestimé. Dans cette enquête, le terme d’ « amis » n’est pas anodin puisque nous souhaitions faire la différence entre amis (qui impliquent une relation particulièrement forte) et copains (qui renvoient davantage à un camarade, à une personne appréciée mais sans relation forte remarquable). En effet, entretenir une amitié nécessite une implication réelle. Les réponses à fort effectif sont donc soupçonnées non conforme à la réalité, et nous interroge à nouveaux sur le sérieux de l’enquête. Pour comprendre ces disparités intéressons nous aux définitions de l’amitié. Comment les enquêtés définissent-ils leurs amis ? 85,6% des enquêtés considèrent qu’un ami doit leur venir en aide, leur rendre service, les soutenir et 84,2% estiment que la confiance est nécessaire entre amis. Ces deux notions sont les plus importantes pour l’ensemble de l’échantillon. Nous pouvons donc les considérer comme une base sûre de la définition d’un ami. Par ailleurs, 69,9% des enquêtés ne pensent pas qu’avoir les mêmes opinions est nécessaire entre amis. Ainsi, ils répondent que le rapport à l’autre n’est pas forcément fondé sur l’alter ego, sur l’autre moi… Or, de nombreuses études sociologiques ont mis en avant que l’amitié se retrouve dans les personnes que « l’ego », que le « je », trouve en l’autre. « L’ego est quelque chose que moi seul suis, et parler d’un alter ego veut simplement dire qu’il y a quelque chose dans l’Autre abstrait qui correspond à ce que l’ego est en moi » (Alfred Schütz, éléments de sociologie phénoménologique). Aussi 59,5% trouvent que l’amusement est une composante de l’amitié alors que 40,5% trouve que non : c’est la notion où les effectifs sont les plus partagés. Qu’est ce que les étudiants partagent avec leurs amis ? 5 Aide, service, soutien Confiance Parlerlibrement Mêmes opinions Bien s'entendre Amusement Autres dimensions Réponses valides 411 418 400 392 395 390 340 Réponses manquante 118 111 129 137 134 139 189 Total 529 529 529 529 529 529 529 Oui 85,6 84,2 69,3 30,1 69,9 59,5 42,1 Non 14,4 15,8 30,8 69,9 30,1 40,5 57,9 Total 100 100 100 100 100 100 100 Définition d'un ami(en pourcentage) Pourcentages des réponses valides
  6. 6. Qu’est c Nous voyons que globalement les étudiants partagent tous des loisirs, des sorties, des repas, des discussions intimes, qu’ils se rendent service, se soutiennent moralement, parlent des études et partent en vacances ensemble (effectif compris entre 80% et 96%). En revanche, seulement 53,6% des enquêtent prêtent ou se font prêter de l’argent à leurs amis. Comment les enquêtés entretiennent-ils leurs relations ? On voit que c’est seulement dans 20% des cas ou moins que 88,9% des enquêtés utilisent les lettres pour rester en contact avec leurs amis. On peut donc dire que ce moyen de communication n’est pratiquement plus utilisé, et on peut expliquer cette perte d’importance par le développement des NTIC. On voit que le face à face est le moyen préféré des étudiants pour voir leurs amis puisque 15,4% d’entre eux se voient en face à face dans 80 à 100% des cas. 6 Loisirs,centresd'intérêts Sorties/soirées Repas Discutionsintimes Serendreservices Soutienmoral Prêtd'argent Discutionsdesétudes Partageweek-end/vacances Réponsesvalides 484 482 481 475 478 479 478 473 474 Réponsesmanquantes 45 47 48 54 51 50 51 56 55 Total 529 529 529 529 529 529 529 529 529 Oui 92,1 96,1 87,3 93,5 93,3 90 53,6 94,5 78,9 Non 7,9 3,9 12,7 6,5 6,7 10 46,4 5,5 21,1 Total 100 100 100 100 100 100 100 100 100 Partaged'activités Pourcentagesdesréponsesvalides Face à face Téléphone Sms/mails Cartes/lettres Réseaux sociaux Chat Web cam Autre Réponses valides 338 318 319 280 306 277 274 199 Réponses manquantes 191 211 210 249 223 252 255 330 Total 529 529 529 529 529 529 529 529 Dans moins de 20% des cas 13,6 32,4 37,6 88,9 45,4 77,3 82,1 91,5 Dans 20% à moins de 40% des cas 23,4 33,3 30,7 5 21,9 7,6 6,9 2,5 Dans 40% à moins de 60% des cas 26 15,4 12,2 3,2 14,4 6,9 5,8 1 Dans 60% à moins de 80% des cas 21,6 9,4 9,4 0,7 10,1 4 2,2 3 Dans 80% à 100% des cas 15,4 9,4 10 2,1 8,2 4,3 2,9 2 Total 100 100 100 100 100 100 100 100 Fréquence de contact (en poucentage) Pourcentages des réponses valides
  7. 7. Vérification des hypothèses Grâce à ces tableaux à plat nous avons une meilleure connaissance de la population dans son ensemble. Il est maintenant temps de voir la répartition entre les filles et les garçons à l’intérieur de ces mêmes indicateurs. Définition d’un ami selon le sexe Nous pouvons voir, que pour la population féminine, les critères concernant l'entraide et le soutien sont cités à plus de 86%, la notion de confiance est citée dans plus de 87% des cas, et la liberté de pouvoir parler librement avec ses amis est quant à lui cité à plus de 72%. On retrouve ces trois valeurs de l'amitié chez la population masculine qui mobilise à plus de 83% l'aide, le soutient et l'échange de services, à 75% la confiance et à 60 ,60% la discussion. Ces trois éléments sont fréquemment utilisés pour parler et définir l'amitié que l'on soit étudiantes ou étudiants alors que les autres critères tels que, partager des opinions communes, bien s'entendre...sont moins souvent cités comme critères applicables pour définir l’amitié. On constate qu'elles sont plus exigeantes que les étudiants sur le plan de la discussion, de la confiance et de l'aide. Et ceci se vérifie aussi pour tous les critères de la question. On peut en déduire qu'elles sont sûrement plus exigeantes sur le plan amical que leurs homonymes masculins. Enfin on voit qu'elles ont plus besoin de relations amicales portées sur la confiance, le soutient et la discussion que la population masculine même si parfois l'écart est faible. En analysant le résultat des différents chi-2 pour chacune des modalités nous avons remarqué que seul le chi-2 concernant la confiance et les discutions libres étaient exploitables. En vue de ces résultats nous pouvons en dire qu'à l'exception de ces deux modalités, le fait d'être étudiante ou étudiant n'a pas une grande influence sur la définition d'un ami. Tableau croisé : confiance, se confier / sexe 7 Réponsesvalides Réponsesmanquantes Total oui non oui non oui non oui non oui non oui non oui non Masculin(sur100%) 83,50% 16,50% 75,00% 25,00% 60,60% 39,40% 26,00% 74,00% 67,90% 32,10% 58,10% 41,90% 47,90% 52,10% Féminin(sur100%) 86,40% 13,60% 87,50% 12,50% 72,40% 27,60% 31,70% 68,30% 70,60% 29,40% 59,90% 40,10% 40,00% 60,00% Moyenne(sur100%) 85,60% 14,40% 84,20% 15,80% 69,20% 30,80% 30,20% 69,80% 69,80% 30,20% 59,40% 40,60% 42,20% 57,80% 100% 100% Pourcentagedesréponsesvalides 73,50% 26,50% 64,10% 35,90% Définitiond'unami 100% 100% 100% 100% Amusement Autresdimensions 77,50% 22,50% 78,80% 21,20% 75,40% 24,60% 73,90% 26,10% Aide,service,soutien Confiance Parlerlibrement Mêmesopinions Biens'entendre 74,50% 25,50% 100%
  8. 8. Tableau croisé Définition Ami : Confiance se confier confidence tout dire raconter… TotalOui Non Sexe Masculin Effectif 84 28 112 % compris dans Sexe 75,0% 25,0% 100,0% Féminin Effectif 267 38 305 % compris dans Sexe 87,5% 12,5% 100,0% Total Effectif 351 66 417 % compris dans Sexe 84,2% 15,8% 100,0% Mesures symétriques Valeur Signification approximée Nominal par Nominal Phi -,152 ,002 V de Cramer ,152 ,002 Coefficient de contingence ,151 ,002 Nombre d'observations valides 417 Tests du Khi-deux Valeur ddl Signification asymptotique (bilatérale) Signification exacte (bilatérale) Signification exacte (unilatérale) Khi-deux de Pearson 9,671a 1 ,002 Correction pour la continuitéb 8,752 1 ,003 Rapport de vraisemblance 8,982 1 ,003 Test exact de Fisher ,004 ,002 Nombre d'observations valides 417 a. 0 cellules (,0%) ont un effectif théorique inférieur à 5. L'effectif théorique minimum est de 17,73. b. Calculé uniquement pour un tableau 2x2 8
  9. 9. Au regard du chi-2 on peut dire que le lien entre le sexe et la notion de confiance existe et qu'il est très significatif ayant p. de chi-2= 0,002 et 0% des cases ont un effectif théorique inférieur à 5. On regarde alors le V de Cramer et avec une valeur égale à 0,152 on peut dire que le lien est malgré tout assez faible. On regarde maintenant plus en détail le tableau croisé et on peut voir que les étudiantes définissent à 87,5% la confiance comme élément décisif de l'amitié alors même que seulement 75% des étudiants le pensent. Les étudiantes cherchent donc plus que les étudiants des relations basées sur la confiance ce qui montre une plus grande exigence. Tableau croisé : entre amis on se parle librement / sexe Tableau croisé Définition Ami : on se sent libre de parler librement… TotalOui Non Sexe Masculin Effectif 66 43 109 % compris dans Sexe 60,6% 39,4% 100,0% Féminin Effectif 210 80 290 % compris dans Sexe 72,4% 27,6% 100,0% Total Effectif 276 123 399 % compris dans Sexe 69,2% 30,8% 100,0% Tests du Khi-deux Valeur ddl Signification asymptotique (bilatérale) Signification exacte (bilatérale) Signification exacte (unilatérale) Khi-deux de Pearson 5,229a 1 ,022 Correction pour la continuitéb 4,687 1 ,030 Rapport de vraisemblance 5,095 1 ,024 Test exact de Fisher ,028 ,016 Nombre d'observations valides 399 a. 0 cellules (,0%) ont un effectif théorique inférieur à 5. L'effectif théorique minimum est de 33,60. b. Calculé uniquement pour un tableau 2x2 9
  10. 10. Mesures symétriques Valeur Signification approximée Nominal par Nominal Phi -,114 ,022 V de Cramer ,114 ,022 Coefficient de contingence ,114 ,022 Nombre d'observations valides 399 Au regard du chi-2 on peut dire que le lien entre le sexe et la notion de discussions libres existe et qu'il est significatif ayant p.chi-2= 0,022 et 0% des cases ont un effectif théorique inférieur à 5. On regarde alors le V de Cramer, et avec sa valeur égale à 0,114 on peut dire que la force du lien est malgré tout assez faible. On peut maintenant regarder plus en détail le tableau croisé et on voit distinctement que les étudiantes sont plus nombreuses à 72,4% à espérer de pouvoir parler librement dans une relation amicale contrairement à 60,6 % des étudiants. Ceci explique donc encore une fois que les étudiantes ont des relations plus profondes que les étudiants et sont ainsi plus en attente de pouvoir avoir quelqu'un à qui parler librement de tous les sujets importants ou non. Nombre d’amis selon le sexe 10
  11. 11. Tableau croisé Sexe * combien d'amis ont-ils combien d'amis ont-ils Total de 1 à 3 amis de 4 à 5 amis de 6 à 9 amis de 10 à 12 amis de 13 à 19 amis de 20 à 35 amis de 36 à 50 amis 50 amis et plus Sexe Masculin Effectif 17 26 18 23 12 11 3 5 115 % 14,8% 22,6% 15,7% 20,0% 10,4% 9,6% 2,6% 4,3% 100,0% Féminin Effectif 45 93 60 58 19 25 7 5 312 % 14,4% 29,8% 19,2% 18,6% 6,1% 8,0% 2,2% 1,6% 100,0% Total Effectif 62 119 78 81 31 36 10 10 427 % 14,5% 27,9% 18,3% 19,0% 7,3% 8,4% 2,3% 2,3% 100,0% Tests du Khi-deux Valeur ddl Signification asymptotique (bilatérale) Khi-deux de Pearson 7,425a 7 ,386 Rapport de vraisemblance 7,037 7 ,425 Nombre d'observations valides 427 a. 2 cellules (12,5%) ont un effectif théorique inférieur à 5. L'effectif théorique minimum est de 2,69. 11
  12. 12. Statistiques Nombre d’amis Masculin Valide 112 Manquante 30 Moyenne 22,5268 Ecart-type 85,86675 Minimum 1,00 Maximum 846,00 Centiles 25 5,0000 50 8,0000 75 14,7500 Féminin Valide 308 Manquante 46 Moyenne 13,7565 Ecart-type 51,79554 Minimum 1,00 Maximum 750,00 Centiles 25 5,0000 50 6,0000 75 10,0000 Valide Manquante 1 32 Moyenne 7,0000 Minimum 7,00 Maximum 7,00 Centiles 25 7,0000 50 7,0000 75 7,0000 Mesures symétriques Valeur Signification approximée Nominal par Nominal Phi ,132 ,386 V de Cramer ,132 ,386 Coefficient de contingence ,131 ,386 Nombre d'observations valides 427 12
  13. 13. Nous remarquons que les garçons ont en moyenne 23 amis alors que les filles se disent en avoir en moyenne seulement 14. Cet écart peut trouver une explication dans le fait que les hommes ont plus de amis que les femmes, qui elles exigent un niveau d’intimité et d’engagement supérieur. Aussi nous voyons que chez les hommes le maximum enregistré est 846 et chez les femmes 750, ce qui n’a pas de sens puisqu’il n’est pas possible d’entretenir une relation régulière et profonde avec autant de personnes. Enfin nous remarquons que le Chi² n’est pas utilisable : nous en déduisons que le sexe n’influe pas sur le nombre d’amis. 13
  14. 14. Ce que partagent les amis selon le sexe Réponses valides Réponses manquantes Total Le partage Loisirs, centre d'intérêt Des sorties/soirées Des repas Discutions intimes Rendre des services 91,30% 90,90% 90,70% 89,60% 90,20% 100% 100% 100% 100% 100% 8,70% 9,10% 9,30% 10,40% 9,80% oui non oui non oui non oui non oui non Masculin (sur 100%) 95,60% 4,40% 93,30% 6,70% 81,10% 18,90% 87,80% 12,20% 90,90% 9,10% Féminin (sur 100%) 90,80% 9,20% 97,10% 2,90% 89,70% 10,30% 95,60% 4,40% 94,20% 5,80% Moyenne (sur 100%) 92,10% 7,90% 96,00% 4,00% 87,30% 12,70% 93,50% 6,50% 93,30% 6,70% Pourcentage des réponses valides Réponses valides Réponses manquantes Total Le partage Soutien moral Prêter de l'argent Discuter des études Week-end/voyages 89,20% 89,40%90,40% 90,20% 10,80% 10,60% 100% 100%100% 100% 9,60% 9,80% oui non oui non oui non oui non Masculin (sur 100%) 82,40% 17,60% 60,30% 39,70% 91,20% 8,80% 76,00% 24,00% Féminin (sur 100%) 92,80% 7,20% 51,20% 48,80% 95,70% 4,30% 79,90% 20,10% Moyenne (sur 100%) 90,00% 10,00% 53,70% 46,30% 94,50% 5,50% 78,90% 21,10% Pourcentage des réponses valides On voit que les femmes partagent plus avec leurs amis que les hommes excepté pour les loisirs, que les hommes partagent plus que les femmes : 95,6% des hommes partagent leurs loisirs et centre d’intérêt avec leurs amis contre 90,80% des filles. Nous allons plus précisément nous intéresser aux tableaux où le Chi² est significatif : 14
  15. 15. Tableau croisé partage de repas / sexe Tableau croisé Partagez vous des repas entre amis TotalOui Non Sexe Masculin Effectif 107 25 132 % compris dans Sexe 81,1% 18,9% 100,0% Féminin Effectif 312 36 348 % compris dans Sexe 89,7% 10,3% 100,0% Total Effectif 419 61 480 % compris dans Sexe 87,3% 12,7% 100,0% 15
  16. 16. Tests du Khi-deux Valeur ddl Signification asymptotique (bilatérale) Signification exacte (bilatérale) Signification exacte (unilatérale) Khi-deux de Pearson 6,372a 1 ,012 Correction pour la continuitéb 5,621 1 ,018 Rapport de vraisemblance 5,956 1 ,015 Test exact de Fisher ,014 ,010 Nombre d'observations valides 480 a. 0 cellules (,0%) ont un effectif théorique inférieur à 5. L'effectif théorique minimum est de 16,78. b. Calculé uniquement pour un tableau 2x2 Mesures symétriques Valeur Signification approximée Nominal par Nominal Phi -,115 ,012 V de Cramer ,115 ,012 Coefficient de contingence ,114 ,012 Nombre d'observations valides 480 Le Chi² est significatif : p. de chi²=0,12 et 0% des cases ont un effectif théorique inférieur à 5. On en déduit qu’étudiantes et étudiants ne partagent pas de la même façon des repas avec leurs amis. Mais aux vues du V de Cramer on voit que le lien est faible : 0 < 0,12 < 0,2. En regardant les pourcentages nous pouvons dire que les femmes partagent plus de repas avec leurs amis que les hommes : 89,7% contre 81,1%. 16
  17. 17. Tableau croisé : discuter de choses personnelles entre amis / sexe Tests du Khi-deux Valeur ddl Signification asymptotique (bilatérale) Signification exacte (bilatérale) Signification exacte (unilatérale) Khi-deux de Pearson 9,534a 1 ,002 Correction pour la continuitéb 8,294 1 ,004 Rapport de vraisemblance 8,545 1 ,003 Test exact de Fisher ,003 ,003 Nombre d'observations valides 474 a. 0 cellules (,0%) ont un effectif théorique inférieur à 5. L'effectif théorique minimum est de 8,57. b. Calculé uniquement pour un tableau 2x2 Mesures symétriques Valeur Signification approximée Nominal par Nominal Phi -,142 ,002 V de Cramer ,142 ,002 Coefficient de contingence ,140 ,002 Nombre d'observations valides 474 Le Chi² est là aussi interprétable : p. de Chi²=0,002 et 0% des cases ont un effectif théorique inférieur à 5 ; garçons et filles ne discutent pas de choses intimes de la même façon avec leurs amis. Cependant, le lien est faible puisque le V de Cramer = 0,002 et que 0 < 0,002 < 0,2. Tableau croisé Discutez de choses personnelles, intimes, avec vos amis TotalOui Non Sexe Masculin Effectif 115 16 131 % compris dans Sexe 87,8% 12,2% 100,0% Féminin Effectif 328 15 343 % compris dans Sexe 95,6% 4,4% 100,0% Total Effectif 443 31 474 % compris dans Sexe 93,5% 6,5% 100,0% 17
  18. 18. En regardant les pourcentages on voit que les femmes parlent plus de choses intimes avec leurs amis que les garçons, ce qui paraît cohérent puisque les femmes ont en moyenne moins d’amis que les hommes, mais entretiennent des relations plus intimes. Tableau croisé : entre amis on s’apporte un soutien mutuel / sexe Tableau croisé Avec vos amis, vous apportez vous un soutient mutuel TotalOui Non Sexe Masculin Effectif 108 23 131 % compris dans Sexe 82,4% 17,6% 100,0% Féminin Effectif 322 25 347 % compris dans Sexe 92,8% 7,2% 100,0% Total Effectif 430 48 478 % compris dans Sexe 90,0% 10,0% 100,0% Tests du Khi-deux Valeur ddl Signification asymptotique (bilatérale) Signification exacte (bilatérale) Signification exacte (unilatérale) Khi-deux de Pearson 11,283a 1 ,001 Correction pour la continuitéb 10,166 1 ,001 Rapport de vraisemblance 10,252 1 ,001 Test exact de Fisher ,002 ,001 Nombre d'observations valides 478 a. 0 cellules (,0%) ont un effectif théorique inférieur à 5. L'effectif théorique minimum est de 13,15. b. Calculé uniquement pour un tableau 2x2 18
  19. 19. Mesures symétriques Valeur Signification approximée Nominal par Nominal Phi -,154 ,001 V de Cramer ,154 ,001 Coefficient de contingence ,152 ,001 Nombre d'observations valides 478 Le Chi² est interprétable : p. chi² =0,001 et 0% des cases ont un effectif théorique inférieur à 5. Il y a donc un lien entre le sexe et le fait de s’apporter un soutient mutuel. Cependant ce lien est faible puisque le V de Cramer = 0,001 et que 0 < 0,001 < 0,1. En regardant les pourcentages, on voit que 92,8% des femmes considèrent s’apporter un soutien mutuel avec leurs amis, contre seulement 82,4% des hommes. Une fois encore les femmes construisent des relations plus profondes avec leurs amis, et le soutien moral est un aspect du degré de proximité entre deux personnes. 19
  20. 20. 20
  21. 21. Tableau croisé : dans 80 à 100% des cas, le contact avec les amis se fait… / Sexe. Concernant la population féminine, le mode de contact le plus utilisé reste le contact face à face à 14,20%, mais elles font également un grand usage du téléphone, des sms et mails à environ 12% chacun, et utilisent plus modérément à 80% à 100% des cas les réseaux sociaux qui représentent 9,60% de leur mode de contact. Dans 80% à 100% des cas, elles ne sont enfin que très peu à utiliser les cartes ou les lettres (1,90%), les discutions par chat (3,90%) et par web-cam (2,50%). Pour la population masculine en revanche la situation est différente : ils privilégient le plus souvent et de façon très nette, le contact face à face à 18,70% dans 80% à 100% des cas. Pour tout le reste les valeurs sont relativement faibles. Nous pouvons voir que les étudiants préfèrent un peu plus les contacts en face à face que les étudiantes. Au contraire les étudiantes sont plus nombreuses que les étudiants à utiliser le téléphone (à 12,10% contre 2,30%), et les sms et mails (12% contre 4,70%). En face à face Par téléphone Par sms/mail Par cartes/lettres Par réseaux sociaux Par chat Par web cam Autre Réponses valides 63,90% 60,10% 60,30% 52,90% 57,80% 52,40% 51,80% 37,60% Réponses manquantes 36,10% 39,90% 39,70% 47,10% 42,20% 48,20% 62,40% Total 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% Masculin 18,70% 2,30% 4,70% 2,80% 3,80% 5,50% 4,10% 10,00% Féminin 14,20% 12,10% 12,00% 1,90% 9,60% 3,90% 2,50% 3,40% Moyenne 15,40% 9,40% 10,00% 2,10% 8,20% 4,30% 2,90% 5,00% Mode de contact utilisé dans 80% à 100% des cas Pourcentage des réponses valides 21
  22. 22. Enfin notons qu'aucun des chi-2 des tableaux qui croisent la façon dont et fait le contact et le sexe n’est exploitable. Ceci nous indique que malgré des différences factuelles le fait d'être un homme ou une femme ne crée pas de réelles différences dans l'utilisation des modes de contacts des amis. Conclusion Les différences bien que visibles statistiquement ne sont pas si marquées que ça au vues des chi². Ainsi, le fait d’être un homme ou une femme change guère la façon se rester en contact ou les attentes de ce qu’est un ami. Les hommes ont en moyenne plus d’amis que les femmes. Celles-ci ont plus d’attentes des relations amicales, préférant la qualité à la quantité. Les hommes sont plus dans le « face à face », alors que les étudiantes ont plus majoritairement adoptées Internet, téléphone,… bref, les NTIC pour rester en contact avec leurs amis. Si on met l'accent plus particulièrement sur les moyens de communications comme le téléphone, les sms, les mails, les chats, réseaux sociaux et les web-cams, ils font tous parti des nouvelles technologies d'informations et de communications (NTIC). Ces moyens de communications sont en pleine expansion depuis quelques années notamment grâce au développement d'Internet. Des études indiquent que Internet faciliterait non seulement le maintien des liens sociaux déjà existants mais permettrait aussi de plus en plus la formation de nouvelles relations individuelles. Ainsi des appareils comme le téléphone mobile permettent des relations plus intimes et plus fréquentes avec son réseau d'amis ou de proches. L'arrivée d'Internet dans les foyers a également permis à chacun de multiplier les modes mais aussi la quantité de communications à travers les différents outils qu'offre le réseau. C’est le cas pour la messagerie instantanée qui permet de rester en contact quasi-permanent avec ses amis ou famille, ou encore la visio-conférence qui apporte un côté plus humain à des relations éloignées. Mais aussi de nouvelles pratiques de relations, basées sur un système de communautés d'intérêts avec lesquelles chacun peut se lier ou se délier, ou bien perpétuer sur le réseau virtuel les communautés auxquelles nous appartenons dans la vie de tous les jours. En somme ces TIC apportent de nouvelles pratiques de communication plus intenses qui prolongent les relations de la vie "réelle" ou en créent de nouvelles, apportant une sociabilité très forte, individuelle, mais avec plus de monde. Il semble que les pratiques relationnelles ne varient pas de façon importante selon le sexe, pour les étudiants. Sans doute tendons nous vers une homogénéisation des relations amicales quelque soit le sexes, accentuée ces dernières décennies par l’émancipation des femmes, leur accès aux études supérieures, puis l’arrivée de Nouvelles Technologies de l’Information et la Communication. 22
  23. 23. Bibliographie Bidart Claire, L'amitié, les amis, leur histoire. Représentations et récits, Sociétés contemporaines N°5, Mars 1991. pp. 21-42. Lethiais Virginie et Roudaut Karine, Les amitiés virtuelles dans la vie réelle Profils, motifs et modalités de construction, Réseaux, n° 164, 2010 Alfred Schütz, éléments de sociologie phénoménologique, Logique sociale, 1998, p.94 Document du cours « La sociabilité étudiante » Ferrand Alexis et De Federico De La Rua Ainhoa, METHODES D’ANALYSE DES RESEAUX SOCIAUX , chap 138 Rissoan, O., Les relations amicales des jeunes: un analyseur des trajectoires sociales lors du passage à l'âge adulte, Genèses, 54, 2004, p. 148-161. BIDART Claire "LES ÂGES DE L'AMITIÉ. COURS DE LA VIE ET FORMES DE LA SOCIALISATION" Transversalités, janvier-mars 2010, n°113, p. 65-81 23
  24. 24. 24

×