Role de l_auditeur

370 vues

Publié le

Voilà une bien étrange question ! Le rôle de l'auditeur s'arrête-t-il seulement à la simple et seule écoute de votre radio ? L'auditeur peut-il être un acteur de votre grille ? Prendre part à vos émissions et pas uniquement à celle de la libre antenne ? L’ère digitale, qui place « la conversation » au cœur de toutes les stratégies sociales nous confirme à quel point la radio avait tout compris avant tout le monde. L’audience prend le pouvoir ! Comment en tirer le meilleur profit pour votre antenne ?

Publié dans : Marketing
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
370
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
181
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Role de l_auditeur

  1. 1. Atelier - Le Salon de la radio - mardi 2 février 2016 Rôle de l'auditeur dans le médium audio en 2016 ? Jean Charles VERHAEGHE - Myconseils Claude HEMMER - CHConseil
  2. 2. ❖ À l’ère moderne de la radio ❖ La parole est donnée aux auditeurs pour commenter l’actualité ou s’exprimer sur des sujets sociétaux. ❖ Les Auditeurs ont la parole (RTL) 1981 ❖ Le téléphone sonne (Inter) 1984 ❖ Allo Ménie ! M. Grégoire années 70 (RTL) La Radio: Premier Réseau Social…. depuis le début du XX ème Siècle
  3. 3. La Radio: Premier Réseau Social…. depuis le début du XX ème Siècle ❖ Présence des auditeurs en fil rouge pour ces trois émissions emblématiques de la libre expression « encadrée ». ❖ Téléphone, courrier puis minitel précurseurs des réseaux sociaux digitaux et virtuels. ❖ Rôle de meneur et d'aiguilleurs de thèmes, assuré par des journalistes et/ou animateurs. Un principe de libre expression qui repose sur :
  4. 4. La plus célèbre d'entre elles « Lovin’ Fun » et le Doc. Christian Spitz. 20 ans plus tard : "À l'époque, on recevait les témoignages et les questions des ados par Minitel, téléphone, ou courrier. Aujourd'hui, les réseaux sociaux influent sur l'écoute, mais aussi le contenu de l'émission – sa structure est d'ailleurs plus dense. Pour le reste, les ingrédients n'ont pas changé. Nous ne sommes toujours pas là pour nous faire valoir au détriment des auditeurs, comme c'est le cas ailleurs ; nous leur laissons au contraire toute la place" La radio : Naissance des libres antennes sur Fun Radio et Skyrock 90’s
  5. 5. « La radio a fait passer l’humanité de la conversation de café à la parole cosmique… Les Radios « Talks Info Débat » s'apparentent au Café du Commerce ! Aujourd'hui cette interactivité offre à l'auditeur de participer, de contribuer à la discussion par l'exposé de son avis - un avis sur tout, surtout un avis ! - y compris sur des sujets pour lesquels il n'a ni la connaissance ni la légitimité. … Elle n’a pas le droit de se répéter mais le devoir de créer chaque jour du nouveau » Gaston Bachelard
  6. 6. La radio : Un ménage à trois. Quelle place pour l’auditeur ? L’auditeur doit rester au coeur des préoccupations des concepteurs de programmes. ❖ L’auditeur est à la radio ce que le chaland est au commerce. Ils génèrent respectivement l’audience pour l’un et le chiffre d’affaire pour l’autre ❖ Les réseaux sociaux ne doivent pas diminuer la présence de l’auditeur mais accompagner l’interactivité originelle. ❖ L’animateur est le maître du jeu. C’est à lui que revient de distribuer les rôles. Sublimer l’auditeur reste sa mission principale.
  7. 7. La radio : La double fonction des réseaux sociaux Les réseaux sociaux sont à la radio ce que la 3D est à l’image. ❖ Ils devraient venir en force d’appoint à des programmes de divertissements particulièrement dans la perspective de la companion content radio (radio augmentée, sérendipité). ❖ Ils permettent sous pseudos à certains auditeurs de s’immiscer dans la conversation à visages couverts. ❖ Ils peuvent servir aux animateurs/ journalistes d’illustrations à des propos ou des situations exposées.
  8. 8. La radio : D’abord et avant tout un média convivial. Rappel des fondamentaux : ❖ L’auditeur a le droit d’être, passif « simple écouteur », audi’acteur avec une offre multiple d’émissions aujourd’hui souvent oubliées. ❖ Divertissements, Jeux. ❖ Sociétales et Services. ❖ Fictions (cf Serial, La guerre des mondes d’Orson Welles) ❖ L’auditeur - générateur d’audience - doit être la préoccupation première du concepteur de programmes, de l’animateur et du programmateur. ❖ Les forces d’hier, d’aujourd’hui et de demain : proximité, ubiquité, fidélité, mobilité, instantanéité, complicité et intimité. ❖ La présence des réseaux sociaux ne constitue qu’un enrichissement aux programmes et ne cantonnent pas la présence de l’auditeur à une simple force d’appoint.
  9. 9. Poèmes et dictons « ÉCOUTER, C’EST ÊTRE SUFFISAMMENT GÉNÉREUX POUR ÊTRE DISPONIBLE POUR L’AUTRE»
  10. 10. Références ❖ Voici les treize mutations qui sont en train de révolutionner la radio_Frédéric Martel_http://www.slate.fr/story/113171/podcast-social-radio-treize-mutations ❖ La radio, un effet stimulant sur les média sociaux http://www.ipb.be/fr/radio/ content/articles/la-radio-un-effet-stimulant-sur-les-medias-sociaux ❖ La social radio, prolongement des stations que les réseaux sociaux http:// lexpansion.lexpress.fr/actualites/1/actualite-economique/la-social-radio- prolongement-des-stations-sur-les-reseaux-sociaux_1288162.html http://www.myconseils.fr/ http://laurevignaux.com/http://chconseil.fr/

×