Claude Acker

970 vues

Publié le

Designer Textile Chaîne & Trame Licière

Publié dans : Design
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
970
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
60
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Claude Acker

  1. 1. Création de pièces uniques tissées main à partir d’associations de matières CLAUDE ACKER Designer Textile Chaîne & Trame Licière
  2. 2. 1 Sommaire Art et Savoir-Faire• Une démarche de créatrice• Des matériaux inattendus• Création d’échantillons• De l’accessoire à la décoration• Ateliers et Formation• «Tissages insolites», son livre• Parcours• Entretien avec• Claude Acker Autour du papier et de l’écriture• Galerie-photos• Pour tout contact : © Claude Acker - 4 place de la Garenne - 75014 Paris Tél : 01 45 39 95 09 - Port : 06 19 11 61 87 claude.acker@noos.fr - www.claude-acker.fr . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 4 . . . . . . . . . . . . . . . . . p 6 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 7 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 8 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 9 . . . . . . . . . . . . . . . p 1 1 . . . . . . . . . . . . . p 1 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 1 5
  3. 3. Art & Savoir-Faire Claude Acker, designer textile, est à elle-seule un véritable laboratoire d’idées et de créations. Elle explore, expérimente une multitude de matériaux inattendus avec lesquels elle réalise des pièces uniques tissées main. Issue de l’Ecole Nationale des Arts Décoratifs d’Aubusson, de l’Ecole des Beaux-Arts Appliqués de Bourges et de l’Ecole Supérieure d’Arts Appliqués Duperré, Claude Acker a évolué pendant plusieurs années au sein de la haute couture où elle a réalisé des prototypes tissés main à l’occasion des défilés de mode Printemps-Eté et Automne-Hiver. Parallèlement, elle travaille en intervenant auprès de structures associatives, d’Ecoles d’Arts Appliqués, de Lycées d’Arts Graphiques et de professionnels de la mode. Elle adapte et communique son savoir-faire auprès d’enfants, d’étudiants et d’adultes. 2
  4. 4. Une Démarche de Créatrice La démarche créative de Claude Acker repose sur la recherche et l’entrelacement harmonieux de matières insolites. Plusieurs critères sont pris en compte par l’artiste : le matériau, les effets de texture, les couleurs, les reflets, les volumes et formes, la lumière et les transparences... En exploratrice, l’artiste tisse sur tous supports et sort des sentiers balisés de la profession. Gracile et aérien, ludique et contemporain, son art s’affranchit des règles classiques du tissage. Rien n’est prévisible dans ses réalisations. Elle tisse comme elle écrit ou comme d’autres peuvent sculpter. «Tisser, confesse-t-elle, est un langage, un voyage au fil des mots, un métissage où se mêlent et s’entrecroisent des fils de toutes natures». Des Matériaux inattendus La particularité du travail de Claude Acker réside tant par sa vision instinctive des techniques du métier que par le choix des matériaux qu’elle récupère en glanant là où son quotidien la mène. Quelques exemples : papier journal, papier aluminium, papier kraft, papier chocolat, papier de soie, fils plastiques, perles, paillettes, fils de soie, lurex, fil métallique, fil armé, dentelles, coquillages, passementeries, plumes, perles, rubans, tissus... 3
  5. 5. 4 Création d’échantillons
  6. 6. 5
  7. 7. De l’Accessoire à la Décoration Les créations de Claude Acker sont faites pour être portées et pour décorer. Ces pièces sont souvent transformables afin que chacun puisse s’approprier la forme et faire de l’objet ce qu’il en perçoit. Trois domaines d’exploration : . MODE : prototypes pièces tissées pour la haute couture, ennoblissement de vêtements, costumes de théâtre et de danse... . ACCESSOIRES : étoles, parures, ceintures, bracelets, colliers, broches, gris- gris, customisations diverses (bas de manche, guêtres...)... . DÉCOR : éléments de décoration (pour appliques et luminaires), objets et sculptures, tapisseries murales, tapis tissés, mobilier (paravents...), décor de théâtre (pièces monumentales)... 6
  8. 8. Ateliers & Formation En 2009, Claude Acker a fondé l’Association «Chaîne & Trame». Cette dernière a pour objectif d’assurer des formations dans le domaine textile, de promouvoir des techniques de tissages artistiques et artisanales dans le but de les transmettre auprès de publics diversifiés sous forme d’interventions. En parallèle, l’association envisage d’exercer des activités commerciales dans le cadre du commerce équitable lié à la création textile. Que ce soit auprès d’étudiants en arts graphiques et textiles ou auprès d’enfants et d’adolescents en milieu scolaire ou milieu hospitalier et de personnes en difficulté, Claude Acker propose des cours d’initiation. Elle transmet son savoir-faire en contribuant à l’éveil, l’expression et la créativité de chacun. 7
  9. 9. «Tissages insolites» : son livre Remarquée par l’éditeur Dessain & Tolra, Claude Acker s’est lançée dans l’écriture d’un livre à caractère pédagogique. Publié en septembre 2008 à 6000 exemplaires, «Tissages insolites» présente la démarche de la créatrice et propose la réalisation de 18 prototypes tissés. François Lesage, maître-brodeur émérite avec lequel Claude Acker a à plusieurs reprises collaboré, a préfacé l’ouvrage. Le livre a fait l’objet d’articles et reportages dans : - Fait Main Pas à Pas, p.39, nov. 08 - Magazine C-Deco, p. 114-117, nov/ déc 08 - DKOMaison.com, 20 fév. 09 - 24 heures (Lausanne), p. 36, 11 mars 09 - BleueMarguerite.com, juin 09 -http://www.paliocreation.com, rubrique «Créateurs invités» Le livre est disponible sur internet et dans toutes les FNAC, les rayons «Loisirs créatifs» des librairies spécialisées en France et dans les pays francophones. 8
  10. 10. Parcours Études 1969-1972 : École Nationale des Arts Décoratifs d’Aubusson 1972-1974 : École des Beaux-Arts Appliqués de Bourges, section textile 1981-1982 : École Supérieure des Arts Appliqués Dupérré dans le cadre des métiers d’arts. Stages et ateliers 1969-1977 : Démonstrations publiques de tapisseries sur métier de basse lisse pour la galerie Robert Four, à la foire de Paris et au Mur du Nomade, rue Jabob à Paris. 1975 : stage de dix semaines au centre CREAR (P. Daquin), travaux textiles sur cadre, étude de la double chaîne, chaînes rapportées, tapisseries en volume. 1979-1980 : Atelier Robert Car (couturier – tisserand), prototypes pour la haute couture (maison Chanel), pièces tissées, travaux de commande. Voyages d’étude 1976-1977 : séjours en Afrique (6 mois dans les pays du Maghreb puis 8 mois en Afrique noire), étude et pratiques des méthodes artisanales de tissage et de teinture (batik, sibori). Peinture sur tissus. Références professionnelles mode et décoration Christian LACROIX : collections 1999 et 2000 PROMOSTYL : carnet de tendances, collection hiver 2001-2002 et 2002-2003 GALLIANO : collection automne hiver 2000-2001 François LESSAGE, Maître Brodeur : collections automne/hiver 2000-2001 et printemps/été 2001 UNGARO : collection printemps/été 2003 HOLLAND & CHERRY (Écosse) : tapisseries murales 2001-2002 CHRISTIAN DIOR : collection printemps/été 2001-2002 CHANNEL : collection automne/hiver 2003 Publication Septembre 2008 : Tissages insolites, Éditions Dessain & Tolra (groupe Hachette), collection Créasphère, 64 pages. Enseignement 1983-1995 : Centre d’Arts Plastiques de la ville de L’Haÿ-les-Roses, cours pour adultes, adolescents et enfants (16 heures hebdomadaires). Haute lisse, peinture sur tissus, teintures, tissages, réalisations plastiques, expositions annuelles. 1987-1996 : Association Artistique de la Banque de France, rue Croix des Petits Champs à Paris, responsable de l’atelier de tapisserie/tissage (cours d’adultes) et collaboration avec le groupe théâtre de l’association pour la réalisation de dispositifs scéniques, masques, personnages animés. Octobre 1999 : Lycée du livre et des arts graphiques Maximilien Vox, Paris (workshop) 9
  11. 11. 1986-2001 : Interventions dans les écoles primaires de la Ville de Paris sous l’autorité de la Délégation aux Arts Plastiques. Présentation aux élèves des techniques de la tapisserie à partir d’un projet thématique. Réalisations individuelles sur cadres de haute lisse, ou collectives sur structures métalliques (cycles de quinze à vingt séances). Depuis septembre 2002 : responsable de l’atelier textile au sein de l’association Rouvier Plaisance (scolaires, deux plages hebdomadaires). 2002 : au sein de l’association CASDAL (Collectif d’animation Socio-Culturelle pour une Dynamique d’Action Locale) : contributions au projet pour la délégation de service public de gestion du centre d’animation Vercingétorix de la Ville de Paris. 2004/2005 : onze heures de cours hebdomadaires dispensées à des adultes, des adolescents et des enfants au sein du centre d’animation Vercingétorix. 2004-2007 : formation arts appliqués et dessin, FCIL Lingerie, Lycée Octave Feuillet à Paris. Mai 2005 : Mise en place d’un workshop avec exposition et conférence auprès de l’Alliance Française à Dubaï (Émirats Arabes Unis). Octobre 2005 : mission de volontariat d’artiste auprès de la communauté des Rabelados sur l’île de Santiago (Cap-Vert). Transmission de techniques personnelles pour la production d’œuvres artisanales. Juillet/novembre 2006 : avec l’association SOLIREM, ateliers d’initiation au tissage pour des personnes en réinsertion sociale au foyer de La Mie de Pain à Paris XIII°. Décembre 2006-Janvier 2007 : interventions d’artiste, atelier textile design. Démarche d’art thérapie auprès d’adolescentes anorexiques à l’hôpital Montsouris (Paris XIV°). Expositions Janvier-février 1995 : Galerie TIGEE, 33, rue Mazarine, Paris VI°. Juin-juillet 1995 : Galerie Samagra, 54, rue Jacob, Paris VI°. Décembre 1996 : Galerie 5/7, rue Lacépède, Paris V°. 1997-1998 : Marché de la création, Boulevard Edgar Quinet, Paris XIV°. Septembre 1998 : Les puces de l’art, Espace Carole Bona, Place des Petits Pères, Paris II°. Octobre 1999 : Lycée du livre et des arts graphiques Maximilien Vox, 5, rue Madame, Paris VI°. Avril 2000 : Galerie des Artistes, 55 rue du Montparnasse, Paris XIV°. Avril 2001 : École Estienne, Boulevard Blanqui, Paris XIII°. Décembre-janvier 2004/2005 : l’Entrepôt, rue Francis de Pressensé, Paris XIV°. Janvier 2005 : Bock de Bohème, Rue du Château, Paris XIV°. Décembre-janvier 2005/2006 : l’Entrepôt, rue Francis de Pressensé, Paris XIV°. Janvier 2006 : exposition –vente solidaire, Art Rebelle de Santiago (œuvres réalisées par les Rabelados) au Moulin à Café, Place de la Garenne, Paris XIV°. Mai 2004, mai 2005, mai 2006, septembre 2008 : portes ouvertes des ateliers d’artistes du XIVème de Paris. 10
  12. 12. Entretien avec Claude Acker Rencontre avec Gwendoline Yeretzian de Bleue Marguerite (www. bleuemarguerite.com) ...Claude m’accueille chez elle, dans son appartement parisien où se trouve également son atelier. Nous nous retrouvons autour de son livre « Tissages insolites » sorti aux éditions Dessain & Tolra, dont elle est l’auteur et l’illustratrice. Laissons parler les petits papiers 
« Je lis beaucoup Le Monde. Je choisis les articles avec lesquels je vais tisser, je cache les mots que je n’aime pas. Ce journal a une texture, un nuancier de gris dans sa gamme chromatique, une encre qui conviennent à mon travail. Parfois, j’écris sur mes papiers des poèmes sur l’amour. Comme je ne désire pas être lue, j’écris à l’endroit et à l’envers du support. » La trame d’une passion
« En sortant du carcan des études classiques (l’Ecole Nationale des Arts Décoratifs d’Aubusson et les Beaux-Arts Appliqués de Bourges), ma démarche a été de travailler des matériaux insolites, plumes, papiers, dentelles, rubans, perles, plastique, tissus, paillettes …, et essentiellement le papier. Cette préférence provient peut-être de mes origines : mon père était imprimeur et ma mère graphologue. Ma première prise de conscience de ce sublime matériau s’est produite face à une sculpture d’un jeune artiste japonais qui en avait fait une compression en forme de botte de foin monumentale. Lachaînedusavoir
«J’aiétéenseignante plusieurs années, dans des structures différentes. Aujourd’hui, j’anime des ateliers pour les enfants de mon quartier, dans le 14ème à Paris. J’aime l’idée de « faire passer », et les enfants s’éclatent. J’ai beaucoup jeté, donné, prêté ; les œuvres sont faites pour voyager, le savoir-faire pour être transmis. Je ne porte aucune de mes créations. Je tisse librement de l’éphémère, dans l’obsession du travail bien fait.»
 11
  13. 13. 12 Au fil du temps
« J’ai travaillé dans le monde de la mode par hasard ; je n’ai jamais eu de plan de carrière. J’inventais et tissais des tissus, créais des bijoux et des accessoires pour les grands couturiers. Beaucoup de moments forts de ma vie professionnelle sont le fruit de rencontres fortuites ; la plus belle et la plus inattendue a sans doute été celle avec François Lesage, maître brodeur, avec lequel j’ai eu la chance de travailler pendant 1 an par la suite. » Au cœur de ma vie
« Mon atelier et mon showroom se trouvent dans mon appartement. Je travaille toujours sur le même métier. Depuis quelque temps, je stabilise mes papiers en les plongeant dans de l’huile de lin. Je les laisse sécher dans ma salle de bains ou dans ma maison au bord de la mer. Je n’ai jamais arrêté de tisser de ma vie. » Gwendoline Yeretzian © www.bleuemarguerite.com
  14. 14. 13 Autour du papier et de l’écriture... ... une démarche intime et particulière
  15. 15. 14
  16. 16. 15 Galerie-photos
  17. 17. 16
  18. 18. 17
  19. 19. Pour tout contact : Claude Acker 4 place de la Garenne 75014 Paris Tél : 01 45 39 95 09 Port : 06 19 11 61 87 claude.acker@noos.fr www.claude-acker.fr Graphisme, conception, rédaction : Isabelle Houdaille / Crédit Photo : Claire Curt, Julien Clapot, Denis Rebord.

×