Les Tendances Webmarketing pour 2016

604 vues

Publié le

par Céline Cordeau. Mars 2016
Recherches et synthèses réalisées dans le cadre d'une collaboration pour l'agence de référencement et webmarketing, Influa - Bordeaux

Publié dans : Marketing
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
604
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
55
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les Tendances Webmarketing pour 2016

  1. 1. Les tendances Webmarketing pour 2016 #webmarketingtrends par Céline Cordeau Chargée de communication Print & Web celinecordeau.wix.com/moncv
  2. 2. • Améliore l'expérience que l'on a d'un produit ou d'un service  Lien entre les technologies et les utilisateurs  Animés par l'affect, même face à un écran • L'expérience utilisateur au centre des problématiques • Approche communicationnelle 360° La charte graphique de la marque se décline sur tous les supports (enseigne, print, digital, TV, lieu de vente,...) Un webdesign minimaliste et interactif © Céline Cordeau - mars 2016
  3. 3. • « Less is more » : Communication visuelle simplifiée  semi-flat design : design plus concret, couleurs franches, data design, grilles structurées, effets de relief et d'ombres... inspiré par le Material Design polices rondes, sans serif, géométriques… donner vie aux pixels Un webdesign minimaliste et interactif © Céline Cordeau - mars 2016
  4. 4. • Connexion + rapide, Ultra HD, interactivité, 3D … => photo, illustration, vidéo l'image s'affiche partout et en grand la vidéo en pleine page • Réalité virtuelle ou augmentée le virtuel devient réel  le Smartphone devient PLV Un webdesign minimaliste et interactif © Céline Cordeau - mars 2016
  5. 5. UX* : l’efficience avant tout • UX* c’est quoi ? Permettre à l'utilisateur d'atteindre son objectif avec rapidité et sans erreurs Et surtout : un critère ergonomique crucial sur mobile ! « Les Français consultent + de 160 fois/jour leur smartphone et y effectuent 49% de leurs recherches »1 + 21% croissance de la part du trafic Internet mondial provenant du mobile2 En France, 52% du trafic Web est réalisé depuis un mobile ou une tablette3 *User eXperience = expérience utilisateur 1. Le E-Commerce à l’assaut du mobile, - chiffres clés - France, 2015 2. Digital in 2016, We Are Social - January 2016 3.eStat’Web Médiamétrie 01/2016 © Céline Cordeau - mars 2016
  6. 6. L'utilisateur au centre, en 6 points : 1.L'apparence du site et son ergonomie : cohérence sur tous les écrans, placement des éléments 2. La capacité à rassurer : crédibilité, utilité et pertinence du contenu et de la mise en forme 3. L'efficacité : performances pour réaliser une tâche 4. La facilité d'utilisation : ex. pour passer une commande 5. L'accessibilité : - pour tous (malvoyant : choix polices, taille typo; daltonien :choix couleurs et contrastes; etc) - sur tous les supports (mobile, tablette, TV, ordinateur, wearable,…) 6. Le référencement : sur les différents moteurs de recherches UX* : l’efficience avant tout © Céline Cordeau - mars 2016
  7. 7. • UX est : ✓mobile ✓multicanale ✓étendue aux objets connectés ✓influencée par les appli ✓animée ✓monitorée ✓contextualisée et personnalisée Exemple : l'appli mobile Air France (intelligemment) personnalisée UX* : l’efficience avant tout © Céline Cordeau - mars 2016
  8. 8. • Du contenu intelligent, kesako ?  du contenu orienté objet,  avec des éléments soigneusement indépendants de leur mise en forme,  des templates mis en place pour produire vite et bien de nombreuses versions d’un même sujet Les 3 grands défis du content marketing pour 2016 :  l’importance d’une stratégie documentée  la nécessité d’une production fluide et qualitative des contenus  le rôle fondamental d’une diffusion bien organisée Content marketing : place au contenu « intelligent » © Céline Cordeau - mars 2016
  9. 9. Quoi ? Pourquoi et comment ? « Produit moins mais mieux » : un contenu d'excellence comme priorité - plus que jamais unique, personnalisé et humanisé  Crédibilité, pertinence, confiance, fidélisation...  (continuer à) se démarquer de la concurrence Un contenu tactile et interactif : accompagner le consommateur et le faire participer => lui laisser la possibilité d'ajouter sa touche personnelle (User Generated Content) => Instagram, Snapchat, Vine, . Transmettre des informations percutantes, qui marquent les esprits par l'image et la vidéo. => 100 M de pers. dans le monde regardent chaque jour des vidéos => Pinterest, Youtube, Instagram, etc Optimiser le référencement autour des réseaux sociaux, et non plus que pour les moteurs de recherche => Soyez partout où sont vos clients ! Content marketing : place au contenu « intelligent » © Céline Cordeau - mars 2016
  10. 10.  Le jeu sur mobile et la gamification • Serious games "classique" multitude de thèmes  CiNACity1 : s'initier aux gestes de premiers secours  Simulation d’entretien de recrutement avec l'APEC • Serious games immersif jeu mobile + réalité augmentée  Ingress, l’urban-game de Google 1.Cité Numérique d’Apprentissage aux Premiers Secours source : www.sante-digitale.fr  L’internet des objets, plus particulièrement des wearables* connectés : nouveau terrain de jeu pour rentrer en contact avec les consommateurs et développer l’interactivité Montre connectée déjà obsolète avec la LG G Watch Urbane 4G/LTE : un « mobile 4G » dans une montre, qui se passer donc de smartphone *un marché estimé à 19 milliards de $ d’ici 2018 Content marketing : place au contenu « intelligent » © Céline Cordeau - mars 2016
  11. 11.  Inbound Marketing : consiste à faire venir le client à soi plutôt que d’aller le chercher  Marketing Automation : levier pour créer une passerelle entre le pôle marketing et le pôle commercial. Inboud marketing : tout savoir sur le marketing automation © Céline Cordeau - mars 2016
  12. 12.  E-mail : le + connu et le + simple (suivre un achat, mise en panier d’un téléchargement, demande de documentation, date anniversaire,…)  Campagnes de retargeting  Liens commerciaux (AdWords) et publications sponsorisées  Systèmes de publication automatisées sur les réseaux sociaux Inboud marketing : tout savoir sur le marketing automation © Céline Cordeau - mars 2016
  13. 13.  Générateur de leads de qualité et plus nombreux  Tout en disposant d’un meilleur nurturing et d’un meilleur closing Vous souhaitez des prospects de qualité, offrez-leur des contenus de première qualité ! => webinars, témoignages et retours clients, vidéos, newsletters, livres blancs, études, magazine web,… Smart Data + Marketing Automation profitera à votre ROI Inboud marketing : tout savoir sur le marketing automation © Céline Cordeau - mars 2016
  14. 14. Inboud Marketing Contenu humanisé et personnalisé Données clients (non-intrusive) Proposer des offres ultra-personnalisées, voir anticiper les besoins des prospects Inboud marketing : tout savoir sur le marketing automation © Céline Cordeau - mars 2016
  15. 15. SEO/SEA : complémentaires ou supplémentaires ? SEO : Search Engine Optimization => référencement naturel Opération à long terme (1ers résultats entre 6 mois à 1 an). Facteurs de réussite : structure et arborescence claire, design, ergonomique et un contenu riche on-site et off-site. Génère un trafic qualifié, ciblé, émanant de sources diverses. SEA : Search Engine Advertising => référencement payant Levier d'immédiateté : résultats quasi immédiats et visibilité instantanée. Les campagnes AdWords offrent une flexibilité que le SEO n'a pas. Le SEO impacte le SEA et vice versa !  Objectifs du SEO et du SEA : faire de votre site un site Google « friendly » © Céline Cordeau - mars 2016
  16. 16. SEM (Search Engine Marketing) : Regroupe l’ensemble des activités visant à améliorer la visibilité des pages d’un site web sur Internet, ce qui donne l’équation suivante SEO + SEA = SEM Le SEO et le SEA sont complémentaires ! SEO et SEA complémentaires © Céline Cordeau - mars 2016
  17. 17. SEM = SEO + SEA + … SMO Et le SMO alors ? C’est le référencement optimisé pour les réseaux sociaux : Social Media Optimization L’équation complète d’une bonne stratégie de référencement est alors : © Céline Cordeau - mars 2016
  18. 18. Mobile : premier écran, si ce n’est l’unique  Usages du mobile (France)1 : 160 consultations/jour 60% des mobinautes surfent exclusivement sur leur smartphone ou l’utilisent comme appareil exclusif 35% du temps passé devant un écran est devant un mobile 16-30 ans : 8% d'entre eux utilisent le paiement mobile 1 fois/jour 46-65 ans : 24% utilisent quotidiennement Facebook 1.Le E-Commerce à l’assaut du mobile, chiffres clés du marketing mobile France 2015 2. Connected Life – chiffres TNS Sofres (déc. 2015)© Céline Cordeau - mars 2016
  19. 19.  L’allié du drive-to-store1 : 6 millions d'acheteurs mobiles 71% des parcours d'achat débutent sur mobile 25% des Français utilisent leur smartphone en magasin Que recherchent-ils ? Des infos locales, prix, réductions, points fidélité, stocks, avis clients,... Le M-commerce = 21% du CA des sites e-commerce leaders Taux d'équipement en hausse + de nouveaux usages => une opportunité à saisir (sans tarder) aux commerçants Mobile au service du commerce © Céline Cordeau - mars 2016
  20. 20.  Après le Google friendly, le « mobile- friendly » Mobilegeddon, l'un des derniers algorithmes de référencement de Google, intègre la compatibilité mobile comme nouveau critère. Le mobile, premier écran : les enjeux  Des contenus adaptés à la mobilité des usagers, dont la consommation varie en fonction du contexte et du moment : les contenus snackables  Un contenu à la fois informatif et ludique et proposé dans un format concis alliant son, image et texte. © Céline Cordeau - mars 2016
  21. 21. Mobile : premier écran, si ce n’est l’unique  Adapter son contenu au canal, un exemple : « La Matinale » la 1ère appli entièrement mobile du journal Le Monde dont une rubrique « Les strips de La Matinale » présente l’actualité en bande-dessinée => ludique, concis, informatif  © Céline Cordeau - mars 2016
  22. 22. Social commerce : nouvelle façon d’acheter online Sous-ensemble du e-commerce, appliqué aux réseaux sociaux et à d’autres médias digitaux Facilite l’achat et la vente de produits et services, car :  il crée des interactions sociales  fait participer les consommateurs • 79% des internautes français achètent sur Internet • 2,3 millions de cyberacheteurs en + fin 2015 en France • + de 2h/jour passés sur les réseaux sociaux © Céline Cordeau - mars 2016
  23. 23.  De nouvelles attentes des consommateurs à prendre en compte tout de suite • Consommation immédiate, livraison toujours + rapide et flexible ex. Amazon Premium; produit dispo 2h après en boutique;… • Souhaite un produit unique : essor de la personnalisation des produits ex. NikeID, Citroen DS 3 color-block,...  Puissants outils de conversion, générateur de leads • CA en hausse (+14% en 2015) • Fréquence d’achat + importante : 2 achats/mois par acheteur • Ventes sur internet représenteront plus de 70 milliards d'€ en 2016 Social commerce : nouvelle façon d’acheter online © Céline Cordeau - mars 2016
  24. 24.  Mettre en place de moyens de paiement spécifiques : les « Buy buttons »  Insérer des boutons d’appel à l’action : Réserver, Contacter, Appeler, Visiter,…  Offrir une relation de proximité au consommateur : SoLoMo (Social Local Mobile), Pop-up stores, « Phygital » pure-players ouvrent des boutiques physiques Ex. Spartoo à Grenoble, Undiz à toulouse, Sensee à Paris et Marseille,… Instagram : Shop now Pinterest : Buy it Facebook : Buy Twitter : Buy now Youtube : in this video Social commerce : nouvelle façon d’acheter online © Céline Cordeau - mars 2016
  25. 25. Nouveaux outils et innovation au sein des réseaux sociaux font gagner du terrain à la vidéo :  La micro-vidéo remplace la mini-vidéo (de 6 sec avec à 3 sec) Instagram : application « Boomerang » (gif animé à partir d'une rafale de photos) Ex. Benefit Twitter : « ScratchReel » des micro-vidéos qui avancent et reculent Pinterest : mise sur les "cinématic pins" un micro-format publicitaire sur mobile (mi-chemin entre le gif et la vidéo) Ex. Wendy’s fast food  La vidéo sert toujours plus la personnalisation d’une entité ou marque Social commerce : nouvelle façon d’acheter online © Céline Cordeau - mars 2016
  26. 26.  Nouvelles formes de publicités  Ultra-virale donc large audience  Taux d'engagement supérieur au texte ou à l'image  Profite au SEO On estime qu’en 2017, 74%1 du trafic internet sera de la vidéo ! • Prochaine étape : un contenu vidéo en réalité virtuelle et augmentée… une expérience totalement immersive où l’internaute, au contact des contenus, pourra interagir avec. 1. Cisco Visual Networking Index: Forecast and Methodology, 2012-2017. Social commerce : nouvelle façon d’acheter online © Céline Cordeau - mars 2016
  27. 27. L’information tout de suite et partout : le Livestream • Snapchat : plateforme de vidéos éphémères • Periscope (Twitter): appli propose du streaming vidéo en direct (10 millions d’utilisateurs seulement 10 jours après son lancement) Ex.: Bordeaux Fête le Fleuve, Office de tourisme de Bordeaux « Quatre grands rendez-vous » • Facebook : « Live Video », fonctionnalité réservée aux personnes dont l'identité est vérifiée par le réseau social (popularité/notoriété) et Facebook Video Ads, la vidéo 360° au service des annonceurs • iPhone (depuis le 6s) : Live Photo Social media : entre vidéo et real time marketing © Céline Cordeau - mars 2016
  28. 28. Conclusion L'utilisateur au centre : webdesign, contenu, commerce,... Communication visuelle avant tout et simplifiée Contenu intelligent, personnalisé, interactif : la qualité avant la quantité Site Google friendly et désormais mobile friendly Stratégie multicanale et globale SEM = SEO + SEA + SMO Personnaliser et faciliter le parcours et l'acte d'achat Vidéo + mobile = le duo gagnant © Céline Cordeau - mars 2016

×