PREMIERE JOURNEE		
de 	
		 L’ENTRAINEUR !	
Clinic Mag N° 1 - trimestriel - Juillet 2015
L’interview
de Clinic...
Bilan de ...
2. Clinic News - www.clinic-football.be
Editorial													
	
Un numéro 1 c’est toujours quelque chose de très spécial....
Formation Coerver
une réussite !
Ces 6 et 7 juin derniers, s’est déroulée au CREF à Blegny, la première formation Coerver
...
Première
journée de
l’Entraîneur...
C
linic Football organise cette journée
en collaboration avec l’ACFF, le Co-
mité Prov...
L
es acteurs sportifs liégeois, mobilisés à
l’initiative du Conseil communal de Liège,
se sont réunis pour combattre les c...
6. Clinic News - www.clinic-football.be
5 questions à... Alex Czerniatynski !
C
’est au stade du Pairay que nous
avons rencontré le sympathique et
disponible Czer...
8. Clinic News - www.clinic-football.be
www.idemasport.com
Kick and Rush
est un webzine
mensuel centré
sur le football
dan...
Présentation et objectif du Panathlon
E
manant d’un mouvement international, le Pa-
nathlon Wallonie-Bruxelles, né en nove...
10. Clinic News - www.clinic-football.be
www.clinic-football.be - Clinic News 11.
C o m m e n t a v o i r b o n n e p r e s s e ?
Entraineurs et journalistes ont tout intérêt à collaborer et à développer ...
En réalité, une seule philosophie conditionnera les relations entraîneur-journaliste : celle de la confiance
absolue. Le j...
14. Clinic News - www.clinic-football.be
Nouvelle procédure ‘dérogation médicale’
L
’URBSFA et l’ACFF permettent à de jeun...
www.clinic-football.be - Clinic News 15.
Vous cherchez
un magazine pour
éducateurs et
entraîneurs de		
	 football	?	 	
www...
16. Clinic News - www.clinic-football.be
www.clinic-football.be - Clinic News 17.
10. Clinic News - www.clinic-football.be
Rédaction 								
e-mail: contact@clinic-football.be	
Rédacteur en chef: Rudi Ru...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Clinic Mag #1 - Juillet 2015

316 vues

Publié le

Magazine dédié aux entraîneurs de football.

Publié dans : Sports
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
316
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Clinic Mag #1 - Juillet 2015

  1. 1. PREMIERE JOURNEE de L’ENTRAINEUR ! Clinic Mag N° 1 - trimestriel - Juillet 2015 L’interview de Clinic... Bilan de la formation Coever. Clinic partenaire de la ville de Liège ! Mag
  2. 2. 2. Clinic News - www.clinic-football.be Editorial Un numéro 1 c’est toujours quelque chose de très spécial. Pour CLINIC, c’est l’impa- tience de vous faire découvrir, de vous faire partager, de vous faire réagir suite à la parution de ce trimestriel qui se veut éclectique, éclairant et surtout une réponse à une demande de beaucoup d’entre vous qui suivez l’actualité footballistique (e.a) et pour qui les valeurs de base (fair play,tolérance,respect) sont des valeurs que l’on ne brade et ne marchande pas . Notre credo : de l’engagement (dans nos actions), de la transmission (des valeurs, du savoir), de l’éducation (ciment de tout apprentissage). Très bonne lecture à vous…. Puisse ces quelques articles vous inspirer, vous donner envie de partager, la chaine du savoir est une chaine sans fin. A MEDITER : « L’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde » (Nelson Mandela). AMITIES SPORTIVES, L’équipe CLINIC. Sommaire Formation Coerver une réussite ! 3 Première journée de l’Entraîneur... 4 Clinic Football partenaire du Pacte Liégeois 5 L’interview: 5 questions à... Alex Czernia ! 7 Clinic adhère au Panathlon 9 Le coin du coach 12 Nouvelle procédure «dérogation médicale» 14 Nouvelles règles de championnat jeunes saison 2015-2016 16 Formation Coerver au CREF à Blegny Juin 2015. De gauche à droite: Serge, Stéphane, Pierre, Patrick, Jean-Marc, Rudi.
  3. 3. Formation Coerver une réussite ! Ces 6 et 7 juin derniers, s’est déroulée au CREF à Blegny, la première formation Coerver en Belgique à l’initiative de Clinic Football. C ette formation a permis de réunir une septan- taine d’entraîneurs venus des quatre coins de la Wallonie et de France. Plus de 50 clubs étaient représentés. Elle a été dirigée par Patrick La Spina, directeur de Foot Lab et de Coerver Coaching Suisse, France, Bel- gique. Patrick La Spina développe des programmes Coerver, qu’il prodigue dans des clubs (amateurs et profession- nels) en Suisse, en France et en Belgique. Il a animé le programme de la FIFA, Football for Hope, en France, et a participé à de nombreux programmes Coerver en Europe (en Allemagne, Angleterre et Suède), ainsi qu’en Afrique. Il a pris part à la formation Coerver qui a eu lieu au Real Madrid, en juin 2013. Patrick travaille également en tant qu’entraîneur tech- nique au FC Bâle. Le week-end s’est déroulé en alternant séances théo- riques et pratiques. La Méthode Coerver se focalise sur le développement des qualités individuelles et du jeu en petit groupe. La méthode propose des situations de jeu, offrant des solutions collectives ou individuelles et permet ainsi à chaque joueur de choisir l’option appropriée. Elle développe ainsi des joueurs confiants et créatifs. Les échanges entre entraîneurs ont été aussi une richesse. Le partage des connaissances et des expé- riences était au rendez-vous ! Il est clair qu’on a parlé foot tout le week-end... Une approche scientifique de la méthode Coerver a été apportée par Pierre Escofet, docteur en sociologie. Cette leçon académique a suscité beaucoup de réactions positives de la part des stagiaires, peu habitués par cette approche. Vu le succès et l’enthousiasme suscité, d’autres forma- tions Coerver seront organisées prochainement en Wallonie. Visitez notre site pour rester informé www. clinic-football.be. www.clinic-football.be - Clinic News 3.
  4. 4. Première journée de l’Entraîneur... C linic Football organise cette journée en collaboration avec l’ACFF, le Co- mité Provincial de Liège et le Comité Provincial des arbitres. L’idée est de réunir les entraîneurs, de jeunes ou de seniors, de la province, autour des thèmes suivants: • Information: le CP présentera la nouvelle articulation des championnats pour la saison 2015-2016. • Formation: L’école des entraîneurs de l’ACFF présentera les différentes possibili- tés de formation, elle fera une démonstra- tion du FestiFoot et donnera une confé- rence sur le scouting. • Prévention: Une sensibilisation des entraîneurs aux valeurs du fair-play. Ils pourront s’engager symboliquement en signant un support appelé «Le terrain du fair-play». • Convivialité: Une manière de revoir ses collègues ou de découvrir d’autres entraî- neurs dans d’autres circonstances! Une manière aussi de se rencontrer et d’échan- ger! • Divertissement: Lors de cette journée nous vous proposerons diverses démons- trations: Go Hall, T4 Pro, Bubblefoot- ball Belgium, Belgium Sixte Fédération, Headis, …. Vous pourrez aussi découvrir le magazine Vestiaires, le logiciel Coa- chingPlayer, Idemasport, Mbeeper… où : au hall omnisports de Slins quand : le samedi 8 août de 9h à 16h. paf: entrée gratuite ! Parrain : Robert Waseige. «Tout entraîneur devrait participer à cette journée» Robert Waseige. Robert Waseige a de suite accepté notre demande de parrai- ner cet événement ! Entraîneur emblématique de notre pays, il sera présent tout au long de cette journée et il encourage vivement tout entraîneur à y participer. Sensible aux problèmes de violence sur et en dehors des ter- rains, il lance un appel à tous les entraîneurs de la province de tous niveaux de s’engager personnellement et de transmettre à leurs joueurs les valeurs du fair-play ! Vous pourrez vous essayer à diverses activités comme ce nou- veau sport appelé Headis, un mélange de ping-pong et de jeu de tête. C’est assez spectaculaire ! Plus d’infos sur cette journée via notre site: http://journeedelentraineur.afef.be/ 4. Clinic News - www.clinic-football.be
  5. 5. L es acteurs sportifs liégeois, mobilisés à l’initiative du Conseil communal de Liège, se sont réunis pour combattre les compor- tements qui nuisent à l’esprit du sport et à une pratique sportive saine. En effet, l’incivilité et la violence existent malheu- reusement dans notre société. Le sport n’est évidemment pas épargné par cette réalité. Certains faits peuvent même parfois prendre une tournure médiatique disproportionnée, variant selon le degré de popularité des disciplines sportives et la popularité des grandes compéti- tions. Il serait vain de citer ici des exemples que chacun aura naturellement à l’esprit, en commençant probablement par le drame du Heysel que le calen- drier vient tristement nous rappeler… Les auteurs de violence, comme les victimes, sont parfois des jeunes, ou des encadrants, mais aussi des parents ou des spectateurs. C’est la raison pour laquelle, un groupe de travail a été constitué depuis 2013, réunissant, autour de l’ASBL Liège Sport et du Fan Coaching, de nombreux intervenants parmi lesquels des Conseillers communaux, des représentants de Fé- dérations sportives, des Policiers communaux, un représentant du Panathlon Wallonie-Bruxelles, des représentants d’associations, dont Clinic Foot- ball, actives dans le domaine de la formation et de la sensibilisation, des encadrants sportifs et des parents de jeunes sportifs. Le groupe de travail a privilégié un programme d’ac- tions permettant de faire face à cette problématique à long terme et sur le terrain. Le groupe de travail se réunira régulièrement afin d’évaluer les résultats concrets obtenus au fil du dé- roulement du programme et pour apporter progres- sivement des améliorations au dispositif, au gré des expériences rencontrées. Clinic Football partenaire du Pacte Liégeois www.clinic-football.be - Clinic News 5.
  6. 6. 6. Clinic News - www.clinic-football.be
  7. 7. 5 questions à... Alex Czerniatynski ! C ’est au stade du Pairay que nous avons rencontré le sympathique et disponible Czernia en pleine prépa- ration de son planning, lui qui, depuis plus d’un mois maintenant, est le nouveau T1 du RFC Serérien (D2). Nous lui avons posé 5 questions sur son coaching... 1° Quelle est votre philoso- phie de jeu ? En tant qu’ancien atta- quant, je préfère un jeu qui soit le plus offensif possible. Pour cela, il faut des joueurs ayant ce type de qualité. Il est clair que Barcelone peut se permettre d’acheter des joueurs en fonction de la philosophie de jeu que l’en- traîneur souhaite développer. A notre niveau, nous devons faire preuve d’adaptabilité et composer avec le noyau mis à notre disposition. 2° Quels sont vos principes à l’entraînement ? La chose la plus importante pour mes joueurs c’est qu’ils doivent prendre du plai- sir à s’entraîner ! Même si mes entraîne- ments sont préparés jusqu’à la fin de sai- son, il peut m’arriver d’en modifier l’un ou l’autre en fonction, par exemple, du résultat du match précédent, surtout lors d’une défaite. En tant qu’entraîneur, il faut veiller à l’état d’esprit du groupe. Ici aussi, il faut encore faire preuve d’adaptabilité. (ndlr : l’adaptabilité semble être une caractéris- tique de Czernia.) 3° Que faites-vous pour continuer à vous former ? Je regarde beaucoup de matchs de foot- ball à la télévision mais avec un regard d’entraîneur. J’analyse les points forts et les points faibles tactiques de chaque équipe ainsi que les prestations individuelles des joueurs. 4° Quels conseils donne- riez-vous aux jeunes en- traîneurs ? Tout d’abord, prendre du plaisir à entraîner. Ensuite, s’adapter au contexte dans lequel il coach (niveau du club, les moyens financiers, ...). Il doit aussi faire atten- tion à ses attentes vis-à-vis du groupe en privilégiant tout d’abord le progrès des joueurs, surtout en jeunes, avant d’envisager un résul- tat quelconque. Maintenant, l’expérience du vestiaire ne s’apprend pas... il faut la vivre! «La chose la plus importante pour mes joueurs c’est qu’ils doivent prendre du plai- sir à s’entraîner !» 5° Vous souvenez-vous d’une expérience négative en tant que jeune entraîneur ? J’ai commencé ma carrière d’entraî- neur au Standard de Liège sous la direction de Daniel Boccar. J’ai été en charge d’une équipe de U12. Après quelques temps, je me suis rendu compte que j’étais trop exigent avec eux car je les entraînais comme s’ils étaient des adultes, du point de vue phy- sique, technique et mental ! Je me suis alors adapté à la catégorie d’âge, par rapport à leurs spécificités : fini de leur demander de faire des passes à 40 mètres ! www.clinic-football.be - Clinic News 7.
  8. 8. 8. Clinic News - www.clinic-football.be www.idemasport.com Kick and Rush est un webzine mensuel centré sur le football dans les divi- sions inférieures belges... www.kickandrushmag.be
  9. 9. Présentation et objectif du Panathlon E manant d’un mouvement international, le Pa- nathlon Wallonie-Bruxelles, né en novembre 2003, ne poursuit qu’un seul et unique objectif : redonner au sport ses plus belles couleurs en diffu- sant et en promouvant, principalement auprès des jeunes générations, ses plus belles valeurs que sont le Fair Play, le respect, la solidarité, la fraternité ou encore l’amitié. Un objectif ambitieux qui ne pourra se réaliser qu’en partenariat avec les autres acteurs du monde sportif et sociétal. Un réseau étendu Reconnu et soutenu par le Comité Olympique et Interfédéral Belge (COIB) et l’ensemble des Interfé- dérales du sport francophone, le Panathlon Wallo- nie-Bruxelles est aujourd’hui considéré comme une plate-forme de référence pour toutes les questions et problématiques liées à l’éthique sportive. Outre un réseau de membres sans cesse grandissant et composé d’une centaine d’institutions sportives et citoyennes (voir le tableau de nos membres en annexe), l’association peut également compter sur le soutien ponctuel d’organes de presse, d’institutions publiques et parapubliques, ou encore d’associations ou d’organismes issus de la société civile. Elle doit aussi incontestablement sa dynamique grâce à l’aide des Régions bruxelloise et wallonne et de la Fédéra- tion Wallonie-Bruxelles. Pour un activisme du Fair Play Convaincu de l’importance de ces relais sur le ter- rain, le Panathlon met un point d’honneur à mettre d www.clinic-football.be - Clinic News 9. Clinic adhère au Panathlon Wallonie-Bruxelles à la disposition de tous ses partenaires l’ensemble de ses outils et de ses opérations, et à les accompagner dans la mise en œuvre de leurs campagnes de promotion du Fair Play sur leurs terrains. Grâce à ces relais et ses actions adaptables par tous, le Pa- nathlon est fier d’être présent sur tous les terrains de sport, au cœur des écoles et de la cité, et ce, près de 700 jours par an. Missions Pour ce faire, le Panathlon Wallonie-Bruxelles a conçu et développé de nombreuses opérations qui se composent d’outils éducatifs et de matériel de sensibilisation et d’in- formation. Ces actions s’organisent autour de 3 axes forts de notre société : • Le Sport : pour que le Fair Play redevienne l’état d’esprit de tous les sportifs ; • L’Enseignement : pour que les valeurs d’éthique sportive soient comprises comme une réelle composante de l’éducation des jeunes ; • La Citoyenneté : pour utiliser au mieux les valeurs du sport comme vecteur de diffusion des valeurs socié- tales. «Clinic veut développer la 5ème comptétence chez l’entraîneur: l’Attitude !» L’association se veut également proactive et réactive en matière de communication en informant régulièrement les pouvoirs publics, les leaders d’opinion, la presse et les médias. Contact et information: www.panathlon.be
  10. 10. 10. Clinic News - www.clinic-football.be
  11. 11. www.clinic-football.be - Clinic News 11.
  12. 12. C o m m e n t a v o i r b o n n e p r e s s e ? Entraineurs et journalistes ont tout intérêt à collaborer et à développer un res- pect mutuel ! N otre but ne consiste nullement…à proposer ci-dessous un vade mecum à l’usage des entraîneurs de tous les niveaux, modestie oblige. Toutefois, à l’ère de la communication, une réflexion sans préten- tion aucune, pourrait en intéresser plus d’un. D’ores et déjà, elle sera subjective. Une précision dont il faudra tenir compte tout au long de ces lignes. Ainsi, sur base d’une expérience qui vaut ce qu’elle vaut, plongeons-nous un instant sur les rapports que nouent l’entraîneur et le journaliste. Que ce soit en 1er division ou en 4ème provinciale, ces deux énergumènes devront collaborer un jour ou l’autre. Que ce soit après une défaite ou après un succès tonitruant (en tenant compte du timing de l’un et de l’autre), l’un passera plus que probablement un petit coup de fil à l’autre. L’initiative de la démarche peut varier suivant l’échelon où milite le club, ou suivant des accords pris entre les deux. Pour les entraîneurs de l’élite, souvent, il ne s’agira que de quelques minutes de plus perdues( ?) pour satis- faire les plumitifs assidus (et leurs lecteurs) à la recherche d’un scoop de dernière minute. Pour les autres, ces instants constitueront une vitrine de choix pour assurer la publicité de leur club et leurs protégés. Il n’y a pas de secret, le milieu du ballon rond et de la presse dépendent l’un de l’autre. Certains ne s’en rendent compte que trop rarement. Il n’y a pas davantage de secrets: l’art de la communication ne s’inscrit pas d’em- blée sur la carte génétique du coach. Un élément que la presse, en général, néglige souvent, admettons-le. Quoi qu’il en soit, avoir bonne presse, c’est avant tout une question de respect mutuel. Un petit tuyau : le plumitif, le reporter radio ou TV, ne s’acharneront jamais sur un entraîneur disponible, aimable bref… civil comme dirait l’autre. Mais au fait, qu’attend le journaliste d’un coach ? Des informations, une tonne d’informations ! Mais surtout, un accès raisonnable… à cette information. La langue de bois, la loi du silence, les portes closes ne serviront jamais les intérêts des clubs. Que du contraire! Bien entendu, tout ne peut pas se dire. Dans ce contexte, au journaliste de se dépêtrer dans sa toile d’infor- mateurs pour récolter les détails croustillants qui se traduiront par des gros titres sensationnels dans l’édi- tion du lendemain ! Un peu de sérieux ! Au quotidien, ces facilités apportées par l’entraîneur ne devraient pas lui engendrer de tracas insurmontables. Au pire, il répondra dix fois à la même question. Mais, au mieux, il entretiendra de bonnes relations avec le journaliste qui lui rendra bien, un jour ou l’autre… Concrètement, ce que recherchent les gens de presse dans ce secteur ne débordera pas des compositions d’équipe, des nouvelles de l’infirmerie, des éventuelles prolongations ou ruptures de contrat. Le tout agré- menté par les petites anecdotes qui rythment la vie du club et que le lecteur assidu adore à un point qu’il est même impensable d’imaginer. « L’ongle incarné de X s’est de nouveau infecté », une info dont les supporters parleront des heures autour d’une chope, au bureau ou autour de leur site internet préféré. 12. Clinic News - www.clinic-football.be Le coin du coach... Une question ? Envoyez la nous à contact@clinic-football.be
  13. 13. En réalité, une seule philosophie conditionnera les relations entraîneur-journaliste : celle de la confiance absolue. Le journaliste le sait. La moindre trahison, aussi futile soit-elle, lui coupera définitivement les vivres, au propre comme au figuré. Il faut éviter une relation tendue entre les deux ; il appartient au journaliste de retranscrire de la manière la plus authentique les propos du coach et il appartient à celui-ci d’assumer l’entière responsabilité des propos tenus. Dans ce cas de figure, l’entretien sera des plus courtois et l’entraîneur ne sera jamais sur la défensive. La relation sera WIN-WIN. «En réalité, une seule philosophie conditionnera les relations entraîneur-journaliste : celle de la confiance absolue.» Il est à souligner que les clubs ont compris l’importance d’une communication optimale et des effets bé- néfiques engendrés; de ce fait on voit apparaître dans l’organigramme des clubs de D1, de plus en plus, des conseillers en communication. Belle initiative de l’école des entraîneurs de l’URBSFA qui a dispensé des cours de communication à plusieurs entraîneurs de notre D1 sur le rôle de la presse, comment l’appréhender, comment « décoder » le type de journaliste qui vous interroge….. Pour les entraîneurs non formés, pour bien communiquer, il suffit généralement de peu de choses pour les déstabiliser dans une interview. Quant au coach, il devra vivre avec la crainte de voir son nom lié à toutes les sauces si, par malheur, il tombe sur un rancunier doublé d’un susceptible (espèce de plumitif qui existe !). L’idéal ? Trouver le juste équilibre. Et nous en revenons…. Ce que nous disions plus haut. Une simple question d’éducation et de savoir-vivre. Pour vivre dans le meilleur des mondes. Mon sentiment est, quoi qu’il arrive, les bonnes relations entre la presse et les entraîneurs à un haut niveau ne dépendront elles aussi finalement que d’un seul paramètre : celui de la réussite. www.clinic-football.be - Clinic News 13.
  14. 14. 14. Clinic News - www.clinic-football.be Nouvelle procédure ‘dérogation médicale’ L ’URBSFA et l’ACFF permettent à de jeunes joueurs, garçons et filles, d’obtenir une dérogation les autorisant à jouer dans une catégorie d’âge inférieure à celle qui correspond à leur âge chronologique. Pour les joueurs et joueuses évoluant dans des clubs de l’ACFF, les dispositions règle- mentaires suivantes sont d’application : 1. les dérogations peuvent être accordées uniquement aux joueurs et joueuses de moins de 19 ans disputant des matchs à 11 contre 11 2. elles peuvent être demandées uniquement pour des motifs médicaux 3. elles permettent de jouer uniquement dans la catégorie d’âge immédiatement infé- rieure 4. elles sont valables pour la durée d’une saison 5. elles peuvent être deman- dées uniquement entre 1 juin et le 31 octobre. Les principaux motifs médi- caux pouvant justifier une demande de dérogation sont une taille inférieure aux normes, une petite taille associée à un insuffi- sance de poids et un retard pubertaire. D’autres motifs médicaux beaucoup plus rares, peuvent également justifier une demande de déroga- tion. Dans tous les cas, l’exa- men médical devra être effectué par un médecin dont la spécialité correspond au motif de la demande. Dans la plupart des cas, il s’agira d’un Pédiatre. Procédure de demande Vous souhaitez demander une dérogation ? Voici la procédure à suivre : 1. Les parents qui désirent obtenir une dérogation pour leur fils ou leur fille doivent en faire la demande au CQ du club pour lequel leur enfant est qualifié lors de la sai- son pour laquelle cette demande est faite. 2. Le CQ doit expliquer aux parents demandeurs la procédure à suivre pour la de- mande et les informer des motifs médicaux, définis par les médecins conseils de l’AC- FF, pouvant justifier cette demande. 3. Si le motif de la demande est conforme à ces critères médicaux, le CQ remet alors aux parents les documents suivants : a) Le document de demande devant être rempli et signé par le médecin consulté
  15. 15. www.clinic-football.be - Clinic News 15. Vous cherchez un magazine pour éducateurs et entraîneurs de football ? www.vestiaires-magazine.com/ b) Les documents reprenant les informations destinées aux médecins 4. Après l’examen médical, les parents doivent remettre au CQ le document de de- mande rempli et signé par le médecin consulté ou un rapport médical le remplaçant. Ce document ou le rapport doit être placé dans une enveloppe fermée marquée « SE- CRET MEDICAL » 5. Le CQ doit ensuite envoyer le document administratif et l’enveloppe contenant le rapport médical au médecin conseil de l’ACFF, à l’adresse qui lui a été indiquée dans E-Kickoff. 6. Le médecin conseil, après avoir pris connaissance du rapport médical, signifie sa décision sur le document administratif qu’il enverra ensuite à la fédération pour enre- gistrement. Ce médecin contrôleur est seul à pouvoir décider de l’octroi ou du refus d’une déroga- tion. En cas de contestation de la décision prise par ce médecin contrôleur, le joueur ou la joueuse ayant demandé la dérogation devra se soumettre à un examen médical réalisé par un médecin spécialiste neutre, agréé par l’ACFF. 7. Tous les frais relatifs à la demande de dérogation, y compris les frais médicaux, sont entièrement à charge du demandeur. Des frais administratifs pour un montant de 15 €, indexés automatiquement, seront facturés par l’ACFF au club dans lequel évolue le joueur ou la joueuse. Le CQ pourra se procurer les différents documents à utiliser via E-Kickoff. Important ! À l’occasion de chaque match disputé par votre enfant dans la catégorie d’âge immédiatement inférieure, cette attestation devra pouvoir être présentée à l’ar- bitre. Si vous souhaitez obtenir de plus amples informations quant à la procédure, n’hésitez pas à envoyer un mail à medical@footbel.com
  16. 16. 16. Clinic News - www.clinic-football.be
  17. 17. www.clinic-football.be - Clinic News 17.
  18. 18. 10. Clinic News - www.clinic-football.be Rédaction e-mail: contact@clinic-football.be Rédacteur en chef: Rudi Rulli. Rédaction: Stéphane Toussaint, Serge Gehoulet, Alice Collette. Facebook: Clinic Football Asbl Twitter: @clinic_football www.clinic-football.be Clinic Football vous souhaite une excellente saison 2015 - 2016...

×