Architectures de terre crueAvril 2013 - Sophie BRONCHART,Architecte, conseillère en énergie et construction durabledes sav...
Sommaire• Pourquoi parler de l’architecture de terre?• L’architecture de terre dans le monde- L’universalité de l’architec...
Sommaire• Pourquoi parler de l’architecture de terre?• L’architecture de terre dans le monde- L’universalité de l’architec...
Pourquoi parler de l’architecture de terre?=> Environnement écologique=> Environnement économique=> Environnement culturel...
Respect de l’environnement écologique : peu énergivore, ne participe pas àla déforestation, exploite le matériau sur le si...
Respect de l’environnement écologique : énergie grise très faible (ACV)Pourquoi parler de l’architecture de terre?
Respect de l’environnement écologique : énergie grise très faible (ACV)Pourquoi parler de l’architecture de terre?
Respect de l’environnement écologique : énergie grise très faible (ACV)Pourquoi parler de l’architecture de terre?
Moteur de développement économique :Matériau accessible à tous, dynamisation de sociétés locales, créationd’emploi.Nombreu...
Environnement culturel : prolonge l’héritage des traditions architecturales, prisede conscience de la valeur des patrimoin...
Environnement culturel : prolonge l’héritage des traditions architecturales, prisede conscience de la valeur des patrimoin...
Environnement culturel : prolonge l’héritage des traditions architecturales, prisede conscience de la valeur des patrimoin...
Environnement culturel : prolonge l’héritage des traditions architecturales, prisede conscience de la valeur des patrimoin...
Environnement sanitaire : propriétés thermo-physiques et hydriques, grandconfort intérieur, bien-être physique et psycholo...
Sommaire• Pourquoi parler de l’architecture de terre?• L’architecture de terre dans le monde- L’universalité de l’architec...
L’universalité des architectures de terreLa terre est présente dans la construction surtous les continents ;+ de 2 milliar...
L’universalité des architectures de terreMosquée de Djenné, Mali.Shibam - YemenTaos Pueblo, New MexicoArchitecture Kassena...
L’universalité des architectures de terreLes hommes construisent des habitats en durdepuis le néolithique : la terre crue ...
L’universalité des architectures de terrePremières traces de constructions en terre il y a 10 000 enMésopotamie (Jéricho –...
L’universalité des architectures de terreDans les régions du « Sud » (Amérique latine, Afrique, Inde et Chine), la terre e...
L’universalité des architectures de terreDans les régions du « Sud » le patrimoine a fait l’objet d’une reconnaissance –:P...
L’universalité des architectures de terreDans les régions du « Nord », après la Seconde Guerre Mondiale, l’emploi de la te...
L’universalité des architectures de terreA partir des années 70 (choc pétrolier), dans les régions du Sud, croissance desa...
L’universalité des architectures de terreA partir des années 70, l’Europe est à la pointe du renouveau des architectures d...
L’universalité des architectures de terreQuelques repères historiques, quelques personnalités …François Cointereaux (Franc...
Sommaire• Pourquoi parler de l’architecture de terre?• L’architecture de terre dans le monde- L’universalité de l’architec...
Des techniques de construction en terreDéveloppement des techniques constructives en fonction de la nature des sols :Techn...
Des techniques de construction en terreLes composants de la terreLes argiles : Particules < à 2 µ (sujettes au gonflement ...
Des techniques de construction en terreLes types de terresTerres propices à laconstruction en terre crue
Les techniques de construction en terreLa terre est utilisée à travers le monde sous diverses formes : terre moulée,terre ...
Les techniques de construction en terreL’adobeLa brique séchée au soleil estplus communément connue sousle nom d’adobe.L’a...
Les techniques de construction en terreL’adobeHabitations des pueblos Taos dans leNouveau Mexique aux USAMosquée de Bani, ...
Les techniques de construction en terreL’adobe – évolutionsLes évolutions de la brique de terre mouléeconcernant principal...
Les techniques de construction en terreL’adobe – réalisationsLes adobes sont utilisées commematériau porteur ou non porteu...
Les techniques de construction en terreL’adobe – évolutionsLa brique de terre comprimée(BTC) est une évolution de l’adobe....
Les techniques de construction en terreL’adobe – évolutionsLa brique de terre comprimée (BTC)Module d’habitation en auto-c...
Les techniques de construction en terreL’adobe – évolutionsLa brique de terre comprimée « belge »Usine à Tubize(< Novembre...
Les techniques de construction en terreLe piséLa terre, à faible teneur en eau, estcompactée, ou damée dans uncoffrage tra...
Les techniques de construction en terreLe piséKasbah sud du Maroc(pisé et adobes)La ville de Shibam au Yémen du Sud 5 à 7é...
Les techniques de construction en terreLe pisé – évolutionsLes évolutions du pisé concernent lestype de coffrages, les mét...
Les techniques de construction en terreLe pisé – évolutionsLes évolutions du pisé concernent lestype de coffrages, les mét...
Les techniques de construction en terreLe pisé – réalisations en BelgiqueBeauraing : Maisonbois/terre copeauxbois et mur e...
http://brusselscooperation.be/Les techniques de construction en terreLe pisé – réalisations en Belgique :Workshop à Leuven...
http://brusselscooperation.be/Les techniques de construction en terreLe pisé – réalisations en Belgique :Workshop à Leuven...
Chaudfontaine : Hall d’accueil du centre « Source O Rama »Réalisation Druwid (Michaël Thonnes) et Philippe Lecomte)Les tec...
Les techniques de construction en terreLe pisé – caractéristiques- Densité comprise entre 1,7 et 2,2 (soit 1700 à 2200 kg/...
Des techniques de construction en terreLa baugeMosquéede Djennéau MaliBauge àMadagascarBauge au TogoNormandie
Des techniques de construction en terreLa baugeLa terre est mise en œuvre à l’état plastique (sous formede boules), et con...
Des techniques de construction en terreLa baugeLa terre est mise en œuvre à l’état plastique (sous formede boules), et con...
Des techniques de construction en terreLa bauge – évolutionsAgrandissement à Rennes FRLa bauge se met encore aujourd’huien...
Des techniques de construction en terreLe torchisla terre, très argileuse et abondammentmêlée de paille ou d’autres fibres...
Des techniques de construction en terreLe torchisCentre de Troyes 500 ans en torchisConstruction en torchis dans la HauteA...
Des techniques de construction en terreLe torchis - évolutionsLa terre paille est une évolution de latechnique traditionne...
Les techniques de construction en terreLa terre-paille - caractéristiquesVoir « réalisations » en terre paille en Belgique...
Réalisations en terre-paille : principesLes techniques de construction en terre
Réalisations en terre-paille : Etapes de réalisationLes techniques de construction en terre
Réalisations en terre-paille : Etapes de réalisationLes techniques de construction en terre
Réalisations en terre-paille : Etapes de réalisationLes techniques de construction en terre
Les techniques de construction en terreLa terre-paille – aller plus loinAlain Marcom – Edition Terre VivanteNombreuses réa...
Tests réalisés par Novastar (OlivierBaele) à Mesnil l’Eglise – séchoirsolaire* Blocs de terre paillepréfabriqués et séchés...
Ossature bois + terre copeauxbois (bois haché)- Coffrage en nattes de roseaux- Remplissage d’un mélangehumidepréfabriqué d...
Des techniques de construction en terreLe torchis - évolutionsBottes de paille + enduit terre intérieur (4-6cm)Constructio...
Des techniques de construction en terreLe torchis - évolutionsBottes de paille + enduit terre intérieur (4-6cm)Constructio...
Des techniques de construction en terreLe torchis - évolutionsRénovation du torchis par blocs terre-paille•Technique « sèc...
Les techniques de construction en terreAutres techniques « moderne »Terre projetéeChantier à Bourg en BresseTechnique déve...
Les techniques de construction en terreAutres techniques « moderne »Sacs de terre ou « superadobes »Technique développée p...
Sommaire• Pourquoi parler de l’architecture de terre?• L’architecture de terre dans le monde- L’universalité de l’architec...
Patrimoine en terre en BelgiqueLe torchis (pan de bois) est présent danstoute la Belgique depuis le moyen–âgejusqu’au 19è ...
Patrimoine en terre en BelgiqueLe torchis (pan de bois) est présent danstoute la Belgique depuis le moyen –âgejusqu’au 19è...
Patrimoine en terre en BelgiqueLe torchis (pan de bois) est présent danstoute la Belgique depuis le moyen –âgejusqu’au 19è...
Patrimoine en terre en BelgiqueLa bauge a été découverte en 1970 dansquelques régions de Belgique(grange, habitations, éta...
Patrimoine en terre en BelgiqueLes adobes sont rencontrées dans diversesrégions (brique destinées à être cuites àl’origine...
Sommaire• L’architecture de terre dans le monde- L’universalité de l’architecture de terre- Des techniques de construction...
Des années 90 à aujourd’hui…De 1990… … à aujourd’hui et demain?
Première réalisation en terre-paille de grandeampleur : la Ferme Nos Pilifs (atelier protégé)870 m²Architecte : Synergia I...
De 1990 à 2010 : +/-40 habitationsconstruites en terre paille :* 80% auto-construction partielle* 20% mises en œuvre par e...
Réalisations en terre-paille* 5 Architectes•2 entreprisesNombreuses constructionsneuves en FlandreArchitecte : AlexisVerse...
Réalisations en terre-paille* 5 Architectes* 2 entreprisesConstruction neuve àLouvain La Neuve - 2005Architecte : Jean-Mar...
Des années 90 à aujourd’hui : techniques « GO »AVANTAGES INCONVÉNIENTSTERRE-PAILLE Coût faibleMatériaux locauxTechnique ac...
Le réseau des acteurs belgesEn 2011 et 2012 trois rencontres informelles ont été organiséesà Namur, 55 personnes y ont par...
Sommaire• L’architecture de terre dans le monde- L’universalité de l’architecture de terre- Des techniques de construction...
L’archenterre : magasin, atelier et habitationen cours – Walhain (Be) – Architecte : A l’Abri de l’ArbreArchitectes Charle...
L’archenterre : magasin, atelier et habitationen cours – Walhain (Be) – Architecte : A l’Abri de l’Arbre
Enduits intérieurs :- Maison : terre- Magasin : terre/chaux durcieà l’eau s avonneuseL’archenterre : magasin, atelier et h...
Enduits extérieurs :terre/chauxTerre du site propice pour enduitset terre pailleL’archenterre : magasin, atelier et habita...
L’archenterre : magasin, atelier et habitationen cours – Walhain (Be) – Architecte : A l’Abri de l’Arbre
Rénovation à Tourinnes St Lambert – 2012Architecte : Atelier d’Architecture et Développement DurableExtension – rénovation...
Construction neuve à Beauvechain – en coursArchitecte : Géry Despret – blocs ARGIOChantier entamé au début de l’hiver2012-...
Construction neuve à Beauvechain – en coursArchitecte : Géry Despret – blocs ARGIOCloisons intérieureen blocs terre crueMu...
Rénovations en Province de NamurEntreprise Mélot - TuttobeneRemplacement du torchis par blocsterre allégée (paille) – prod...
Rénovations en Province de NamurEntreprise Mélot - TuttobeneRemplacement du torchis par blocs terreallégée (paille) – prod...
Aménagement – décorations intérieures enterre (inertie – régulation hygrométrique)Réalisations de DRUWID – Michael Thonnes
Réalisations de DRUWID – Michael ThonnesNoyau central en pisé(poêle de masse)Murs extérieurs enossatureConstruction neuve ...
Réalisations de DRUWID – Michael ThonnesMurs intérieurs enbois haché –roseauPlafonds enpanneauxd’argile/roseauxMurs extéri...
Réalisations de Martin RauchArtisan céramiste, Martin Rauch a faitévoluer la technique traditionnelle du pisépour des cons...
Réalisations de Martin RauchHôpital régional, Feldkirch 1992 - 1993 (Aut)- Mur en pisé de 6.5 m de haut * 133 m de long – ...
Réalisations de Martin RauchMaison unifamiliale à Rankweilm 1993 – 1996 (Aut)Combinaison de pisé « massif » et pisé « lége...
Réalisations de Martin RauchBureaux à Pielach - 1998-1999 – (Autr.)Pisé préfabriqué - 160 éléments de 1,7 x 1,3 x 0,4mLes ...
Réalisations de Martin RauchChapelle de la Réconciliation – 1990 - 2000 – (Berlin)Mur oval de 7m de hauten pisé (sur place...
Réalisations de Martin RauchChapelle de la Réconciliation – 1990 - 2000 – (Berlin)Réalisation avec desvolontaires (associa...
Réalisations de Martin RauchMaison personnelle 2005-2008, Schlins (Aut)Arch. Roger Boltshauser, Martin Rauch
Réalisations de Martin RauchMaison personnelle 2005-2008, Schlins (Aut)
Réalisations de Martin RauchAutres réalisations
Réalisations de Anna Heringer et Eike RoswagMETI - School à Rudrapur – 2005- 2006 (Bangladesh)Prix Aga Khand’Architecture ...
- Matériaux : Terre crue et bambou -structure en bambou « préfabriquée »- Participation des enfants à laconstructionRéalis...
Sommaire• L’architecture de terre dans le monde- L’universalité de l’architecture de terre- Des techniques de construction...
Le futur: obstacles rencontrés* Méconnaissance du matériau et du patrimoine, demande limitée pour le grosœuvre (mais émerg...
Le futur : Leviers• La recherche pour des matériaux moins énergivores devient prioritaire(réglementation européenne « Prod...
Le futur : LeviersAnalyse de cycle de vie : une place de choix pour les culturesconstructives en terre cruePrise en compte...
La sensibilisation…Construction d’unecoupole en adobes etpavillon en terre paille auFestival Couleur Café(2002)Coordinatio...
La sensibilisation…
Pour aller plus loin…Le réseau français des constructeurs en terrehttp://www.asterre.orgLe réseau européen des acteur de l...
Pour aller plus loin…Traité de constructionen terre (Parenthèses) ,Hugo Houben et HubertGuilaud,1989Construire en terre(L’...
Merci pour votre attentionAvril 2013 - Sophie BRONCHART,Architecte, conseillère en énergie et construction durable
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Architectures de terre crue_Sophie Bronchart_Conférence européenne Eco-Matériaux

6 485 vues

Publié le

Présentation sur la terre crue dans la construction et la rénovation durable donnée par Sophie Bronchart lors de la conférence européenne sur les éco-matériaux donnée sous l'agide du cluster greenov et les clusters Eco-Constructino et Ecobuild

0 commentaire
7 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
6 485
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
887
Commentaires
0
J’aime
7
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Architectures de terre crue_Sophie Bronchart_Conférence européenne Eco-Matériaux

  1. 1. Architectures de terre crueAvril 2013 - Sophie BRONCHART,Architecte, conseillère en énergie et construction durabledes savoir-faire millénaires à laconstruction durable contemporaine
  2. 2. Sommaire• Pourquoi parler de l’architecture de terre?• L’architecture de terre dans le monde- L’universalité de l’architecture de terre- Les techniques de construction• L’architecture de terre en Europe et en Belgique- Patrimoines- Des années 1970 à aujourd’hui• Réalisation contemporaines• Le futur?
  3. 3. Sommaire• Pourquoi parler de l’architecture de terre?• L’architecture de terre dans le monde- L’universalité de l’architecture de terre- Les techniques de construction• L’architecture de terre en Europe et en Belgique- Patrimoines- Des années 1970 à aujourd’hui• Réalisation contemporaines• Le futur?
  4. 4. Pourquoi parler de l’architecture de terre?=> Environnement écologique=> Environnement économique=> Environnement culturel=> Environnement sanitaire - santé- Les architectures de terre abritent aujourd’hui 1/3 de la populationmondiale et la terre est disponible partout,- Le paysage réglementaire pour les produits de construction évolue,notion d’ECOBILAN- 40 années d’investissement et de recherches (< 1970) qui démontrentque l’architecture de terre apporte des réponses à la préservationdes environnements – développement durable :
  5. 5. Respect de l’environnement écologique : peu énergivore, ne participe pas àla déforestation, exploite le matériau sur le site (pas de transport),utilise trèspeu d’eau, recyclage sans déchet.Refonte d’une partie d’une habitation àSégou (Mali) pour la création de nouvellespièces + renouvellement de couverture detoiture.Pourquoi parler de l’architecture de terre?
  6. 6. Respect de l’environnement écologique : énergie grise très faible (ACV)Pourquoi parler de l’architecture de terre?
  7. 7. Respect de l’environnement écologique : énergie grise très faible (ACV)Pourquoi parler de l’architecture de terre?
  8. 8. Respect de l’environnement écologique : énergie grise très faible (ACV)Pourquoi parler de l’architecture de terre?
  9. 9. Moteur de développement économique :Matériau accessible à tous, dynamisation de sociétés locales, créationd’emploi.Nombreux projets de développement de petites unités locales de production deBTC.Projet de développement de « module de base » en BTC en Afrique du Sud, East London.Pourquoi parler de l’architecture de terre?
  10. 10. Environnement culturel : prolonge l’héritage des traditions architecturales, prisede conscience de la valeur des patrimoines.Mosquée de Djenné - construction 1907 – classée à la liste mondiale du Patrimoine del’Unesco depuis 1988 - Festivité annuelle : musiques et restauration traditionnelles – coursdes « quartiers » © Peeyush SekhsariaPourquoi parler de l’architecture de terre?
  11. 11. Environnement culturel : prolonge l’héritage des traditions architecturales, prisede conscience de la valeur des patrimoines.Les Tata Somba des Betammaribè (Togo) - châteauxfortifiés contre les ennemis et les animaux – protectiondes hommes et des divinités. Constructions chargéesde symbolismes, base de nombreux rituels. Liste duPatrimoine mondial de l’Unesco depuis 2003© Sophie BronchartPourquoi parler de l’architecture de terre?
  12. 12. Environnement culturel : prolonge l’héritage des traditions architecturales, prisede conscience de la valeur des patrimoines.Pourquoi parler de l’architecture de terre?Intégrer les savoir-faire traditionnellesdans un nouveauprojet = intégrer etrespecter les acteurslocauxProjet d’école àKoulangou, Togo© Sophie Bronchart
  13. 13. Environnement culturel : prolonge l’héritage des traditions architecturales, prisede conscience de la valeur des patrimoines.Pourquoi parler de l’architecture de terre?Les savoir-faire traditionnels sont encore transmis auxnouvelles générationsLes « nouvelles » Tata – Pays Tamberma, Togo.© Sophie Bronchart
  14. 14. Environnement sanitaire : propriétés thermo-physiques et hydriques, grandconfort intérieur, bien-être physique et psychologique de l’homme, absence depolluants. Inertie – perspiration/respiration des parois – régulation de l’humidité.Par sa grande inertie, la terre crue offre un grand confortd’été (limite la surchauffe)Grande capacité à stocker de la chaleur (confort hivernal)Maison en terre paille et pisé à Leuven – ArchitecteHerman Remmes (bureau Brik) et réalisation BouwenMet Aarde (Peter Willem)Construction enparpaings dans lavallée de Dadès(Maroc), maison enterre à l’abandon.Pourquoi parler de l’architecture de terre?
  15. 15. Sommaire• Pourquoi parler de l’architecture de terre?• L’architecture de terre dans le monde- L’universalité de l’architecture de terre- Les techniques de construction• L’architecture de terre en Europe et en Belgique- Patrimoines- Des années 1970 à aujourd’hui• Réalisation contemporaines• Le futur?
  16. 16. L’universalité des architectures de terreLa terre est présente dans la construction surtous les continents ;+ de 2 milliards de personnes (150 pays)vivent aujourd’hui dans un habitat en terre.- 30% de la population mondiale,- 50% qui vivent en pays en voie dedéveloppement,- 80% en zones rurales,- 20% en zones urbaines.Tulou, Xiashi village, Fujian Province, China. Shibam - Yemen
  17. 17. L’universalité des architectures de terreMosquée de Djenné, Mali.Shibam - YemenTaos Pueblo, New MexicoArchitecture Kassena (Burkina)La terre est présente dans la construction surtous les continents ;+ de 2 milliards de personnes (150 pays)vivent aujourd’hui dans un habitat en terre.- 30% de la population mondiale,- 50% qui vivent en pays en voie dedéveloppement,- 80% en zones rurales,- 20% en zones urbaines.
  18. 18. L’universalité des architectures de terreLes hommes construisent des habitats en durdepuis le néolithique : la terre crue s’estimposée (torchis et bauge):- facile à mettre en œuvre,- pas de transformation,- peu d’outils.Grande diversité des modes constructifs surbase des techniques du torchis et bauge,adobes et piséReconstitutions d’habitations dunéolithique
  19. 19. L’universalité des architectures de terrePremières traces de constructions en terre il y a 10 000 enMésopotamie (Jéricho – Babylone – Tour de Babel)En Europe, sous l’Empire romain, uniformisation destechniques de construction : pierre, adobes, pisé, ossaturesbois, bétons banchés, terre cuite, chaux et métaux.Au Moyen-âge les cultures constructives se re-diversifient parrégions.Aux époques « modernes » de nouveau grands changementss’opèrent sous l’influence des théoriciens du bâti.Restes du bâtiment des audiences sur le site deChan Chan au Pérou (750 – 1450 ap. JC)Maisons gauloises (5è s.av. JC – France - adobesDe nombreux centres urbains construits en terre :Lyon, Troyes, Strasbourg, Porto, Lubeck, Brême,Hambourg, …)
  20. 20. L’universalité des architectures de terreDans les régions du « Sud » (Amérique latine, Afrique, Inde et Chine), la terre est restéeun matériau d’actualité (1/3 de la population vit aujourd’hui dans un habitat en terreInde – Altiplano – Bolivie (©http://www.6climats6habitats.com)Egypte – Ethiopie – Kenya (©http://www.6climats6habitats.com)
  21. 21. L’universalité des architectures de terreDans les régions du « Sud » le patrimoine a fait l’objet d’une reconnaissance –:Programme du patrimoine mondial pour l’architecture de terre (WHEAP) – 150biens/sites classés par l’UNESCO.Djenné (Mali) – Pays Tamberma (Togo) – Pays Dogon (Mali)Aït Ben-Haddou (Maroc) ville de Sana (Yemen) – Ville de Bam (Iran)
  22. 22. L’universalité des architectures de terreDans les régions du « Nord », après la Seconde Guerre Mondiale, l’emploi de la terrecrue comme matériau de construction a totalement régressé :- Processus d’industrialisation (construction « bon marché » et standards d’habitationplus élevés)- Construction déléguée à des professionnels,- Les ouvriers se spécialisent dans les techniques modernes – perte de mémoire- Lois et règlements qui imposent des standards peu flexibles.Les dernièresconstructions en pisédans le Dauphiné(France) vers 1950Savoir-faire traditionnelsencore vivants enSardaigne et AlentejoChâteau de Vaugirard en Pisé– 19è siècle, Montbrison,France
  23. 23. L’universalité des architectures de terreA partir des années 70 (choc pétrolier), dans les régions du Sud, croissance desarchitectures de terre, surtout dans le domaine de l’habitat social (Première presseCinva Ram 1956 en Colombie).Dans les pays du nord, vers les années 70, a commencé une recherche d’alternativesà l’utilisation des ressources non-renouvelables.Ce sont les pays scandinaves, suivi de l’Allemagne et de la Suisse, puis des Etats-Unis,du Canada qui ont développé les grands concepts de l’écologie de l’habitat
  24. 24. L’universalité des architectures de terreA partir des années 70, l’Europe est à la pointe du renouveau des architectures de terre(France d’abord, Allemagne et Italie (1980) et aujourd’hui Autriche et Portugal).- Projets pilotes d’habitats (Domaine de la Terre - 65 logements sociaux àVillefontaine 1983 – 1985)- Développement de la recherche fondamentale et expérimentale sur les avantagesenvironnementaux, sociaux et économiques de la terre- Organisation de conférences internationales (Lehm,Terra, Grains d’Isère, …)- Organisation de formations : curricula universitaires (architectes et ingénieurs) etformations professionnelles (entrepreneurs, maçons) en France, Italie, Espagne,Portugal, Allemagne et Angleterre.- Création d’une chaire de l’UNESCO - 1998, publications…
  25. 25. L’universalité des architectures de terreQuelques repères historiques, quelques personnalités …François Cointereaux (France) – 1789Diffusion d’écrits sur l’architecture traditionnelle rurale en terre(Europe – USA et Australie)Hassan Fathy (Egyptien) – 1900-1989« Construire avec le peuple »- 1973 (Egypte – Iraq et Pakistan)Hassan Fathy cherche à s’ancrer dans les traditionsautochtones pour mieux les dépasser.Première construction en terre en 1930Création de CRATerre (Grenoble) – 1979Hubert Guillaud et Hugo HoubenPublications - Recherches – formations – projets de préservation co)Projets pilotes (Mayotte – Domaine de la Terre, …)Exposition « des Architectures de terre »au Centre Georges Pompidou - 1982
  26. 26. Sommaire• Pourquoi parler de l’architecture de terre?• L’architecture de terre dans le monde- L’universalité de l’architecture de terre- Les techniques de construction• L’architecture de terre en Europe et en Belgique- Patrimoines- Des années 1970 à aujourd’hui• Réalisation contemporaines• Le futur?
  27. 27. Des techniques de construction en terreDéveloppement des techniques constructives en fonction de la nature des sols :Techniques « terre et bois » : Sols riches en argiles –sols limoneux – sols de sables argileux (ajout de fibres)Brique de terre crue : Sols alluvionnaires à granularitébien étalée.Terre crue compactée (pisé) : Sols alluvionnaires –sols glaciaires – moraines
  28. 28. Des techniques de construction en terreLes composants de la terreLes argiles : Particules < à 2 µ (sujettes au gonflement et au retrait– servent de liants)Les limons: Particules > 2 µ et < 50 µ (stables)Les sables : Particules > 0.5 mm et < 2mm (stables)Les graviers : Particules > 2mm et < 10 mm (stables)
  29. 29. Des techniques de construction en terreLes types de terresTerres propices à laconstruction en terre crue
  30. 30. Les techniques de construction en terreLa terre est utilisée à travers le monde sous diverses formes : terre moulée,terre compactée, terre façonnée, terre comprimée, terre empilée, … ondénombre 12 familles de techniques de construction :La bauge (cob)> BaugepréfabriquéeLe torchis (wattle anddaub)> Terre pailleL’adobe> Bloc de TerreCompriméeLe pisé (rammedearth)> Pisé préfabriqué– damagepneumatique/mécanique
  31. 31. Les techniques de construction en terreL’adobeLa brique séchée au soleil estplus communément connue sousle nom d’adobe.L’adobe est moulée à la main oumoulée dans des formes en boisou en métal
  32. 32. Les techniques de construction en terreL’adobeHabitations des pueblos Taos dans leNouveau Mexique aux USAMosquée de Bani, Burkina (adobes)
  33. 33. Les techniques de construction en terreL’adobe – évolutionsLes évolutions de la brique de terre mouléeconcernant principalement le processus deproduction à plus grande échelle.Des matériaux « prêts à l’emploi » sontdisponibles sur le marché.
  34. 34. Les techniques de construction en terreL’adobe – réalisationsLes adobes sont utilisées commematériau porteur ou non porteur ;parfois en complément d’autrestechniques (pisé) pour les étagesmoins accessibles.Voûte nubienne – construction sans boisArizona - USA
  35. 35. Les techniques de construction en terreL’adobe – évolutionsLa brique de terre comprimée(BTC) est une évolution de l’adobe.La terre est stabilisée (chaux –ciment) et compactée à l’aide depresse manuelle ou mécaniques.De nombreux projets dedéveloppement d’habitat ont étésréalisés en BTC dans le pays envoie de développement (premièrepresse CINVA RAM à Bogota en1956).= réponse à des exigencesscientifiques de contrôle de la qualitédes produitsArch. Pierre –PaulBrichant – LLN BeDes milliers de logements et des dispensaires, écoles, collèges,lycées ont été construits en 30 ans à Mayotte
  36. 36. Les techniques de construction en terreL’adobe – évolutionsLa brique de terre comprimée (BTC)Module d’habitation en auto-construction(Cavaillon) - http://associationlevillage.frChantier à Terre Vivante -Réalisation d’une coupoleen Corse – maison des 24heures à Grenoble
  37. 37. Les techniques de construction en terreL’adobe – évolutionsLa brique de terre comprimée « belge »Usine à Tubize(< Novembre 2012) –Matière premières :terre (locale), sable etchauxMaçonnerie porteuse(14cm) ou nonporteuse (9cm)
  38. 38. Les techniques de construction en terreLe piséLa terre, à faible teneur en eau, estcompactée, ou damée dans uncoffrage traditionnellement en boisou « banches ». Grâce à l’étatrelativement sec de la terre, laconstruction peut progresser trèsrapidement.Maroc – Vietnam -France
  39. 39. Les techniques de construction en terreLe piséKasbah sud du Maroc(pisé et adobes)La ville de Shibam au Yémen du Sud 5 à 7étages en piséTechnique traditionnelle dupisé en Chine
  40. 40. Les techniques de construction en terreLe pisé – évolutionsLes évolutions du pisé concernent lestype de coffrages, les méthodes decompactage (avec plaques vibrantes), lapré-fabrication, l’intégration destechniques+ Recherches sur le plan esthétiqueDiversesexpérimentations lorsdu Festival « Grainsd’Isère » - Lyon 2010
  41. 41. Les techniques de construction en terreLe pisé – évolutionsLes évolutions du pisé concernent lestype de coffrages, les méthodes decompactage (avec plaques vibrantes), lapré-fabrication, l’intégration destechniques+ Recherches sur le plan esthétiqueVoir « réalisations » de Martin Rauch
  42. 42. Les techniques de construction en terreLe pisé – réalisations en BelgiqueBeauraing : Maisonbois/terre copeauxbois et mur en pisé(mur trombe)Réalisation : ShinGeun-Shik
  43. 43. http://brusselscooperation.be/Les techniques de construction en terreLe pisé – réalisations en Belgique :Workshop à Leuven,avril 2012
  44. 44. http://brusselscooperation.be/Les techniques de construction en terreLe pisé – réalisations en Belgique :Workshop à Leuven,avril 2012
  45. 45. Chaudfontaine : Hall d’accueil du centre « Source O Rama »Réalisation Druwid (Michaël Thonnes) et Philippe Lecomte)Les techniques de construction en terreLe pisé – réalisations en Belgique
  46. 46. Les techniques de construction en terreLe pisé – caractéristiques- Densité comprise entre 1,7 et 2,2 (soit 1700 à 2200 kg/m³),- Conductivité thermique (à sec) allant de 0,45 et 1,6 W/m.K (grandevariabilité en fonction des terres et des méthodes de mesure)- Capacité calorifique massique de l’ordre de 900J/kg.K.- Période de construction : (zones tempérée) pas de construction 3 moisavant et lors du gel et (climats chauds) pas pendant la saison des pluie.- La composition de la terre à pisé doit être uniforme pour un mêmeouvrage; idéal de travailler avec un terre dont la composition et le tauxd’humidité sont naturellement bons pour la construction (beaucoup demain d’œuvre en moins).
  47. 47. Des techniques de construction en terreLa baugeMosquéede Djennéau MaliBauge àMadagascarBauge au TogoNormandie
  48. 48. Des techniques de construction en terreLa baugeLa terre est mise en œuvre à l’état plastique (sous formede boules), et construite en couches allant de 20 à 40cm de hauteur.On ne commence à mettre une couche en œuvre que sila précédente est tout à fait sèche
  49. 49. Des techniques de construction en terreLa baugeLa terre est mise en œuvre à l’état plastique (sous formede boules), et construite en couches allant de 20 à 40cm de hauteur.On ne commence à mettre une couche en œuvre que sila précédente est tout à fait sèche
  50. 50. Des techniques de construction en terreLa bauge – évolutionsAgrandissement à Rennes FRLa bauge se met encore aujourd’huien œuvre de manière traditionnelle(empilement).La bauge peut être préfabriquéeProjet Salvatierra – Rennes – 2007programme européen Cepheus
  51. 51. Des techniques de construction en terreLe torchisla terre, très argileuse et abondammentmêlée de paille ou d’autres fibresvégétales locales, est utilisée enremplissage de structures portantes,généralement en bois.Le torchis est appliqué sur des claies debois, tressées ou clouées..
  52. 52. Des techniques de construction en terreLe torchisCentre de Troyes 500 ans en torchisConstruction en torchis dans la HauteArdenne (Belgique)
  53. 53. Des techniques de construction en terreLe torchis - évolutionsLa terre paille est une évolution de latechnique traditionnelle du torchis.Elle a vu le jour en Allemagne (Frantz Volhard)Mélange de 70kg de paille pour 600 kg de terrepour le remplissage d’une ossature bois.Voir « réalisations » en terre paille en Belgique
  54. 54. Les techniques de construction en terreLa terre-paille - caractéristiquesVoir « réalisations » en terre paille en Belgique- Masse volumique comprise entre 300 à 1200 kg/m³ (70kg de paille pour600kg de terre)- Conductivité thermique (à sec) allant de 0,08 et 0.40 W/m.K (grandevariabilité en fonction de la densité du mélange)- Période de construction : la terre paille doit être mise en œuvre pendantune période sèche (séchage du mélange très humide); murs demaximum 30 cm.- La composition de la terre : la terre est débarrassée de ses granulats –mouillée pour former une barbotine; la terre lie les brins de paille entreeux.- Applications : murs extérieurs (20 à 30cm), murs intérieurs (12cm),planchers (entre gîtes).
  55. 55. Réalisations en terre-paille : principesLes techniques de construction en terre
  56. 56. Réalisations en terre-paille : Etapes de réalisationLes techniques de construction en terre
  57. 57. Réalisations en terre-paille : Etapes de réalisationLes techniques de construction en terre
  58. 58. Réalisations en terre-paille : Etapes de réalisationLes techniques de construction en terre
  59. 59. Les techniques de construction en terreLa terre-paille – aller plus loinAlain Marcom – Edition Terre VivanteNombreuses réalisations dans le Sud Ouestde le France (Scop Inventerre)
  60. 60. Tests réalisés par Novastar (OlivierBaele) à Mesnil l’Eglise – séchoirsolaire* Blocs de terre paillepréfabriqués et séchésdans un séchoir solaire(Olivier Bal – Mesnill’Eglise)Des techniques de construction en terreLe torchis - évolutionsEssais de blocs lors du FestivalGrains d’Isère 2010
  61. 61. Ossature bois + terre copeauxbois (bois haché)- Coffrage en nattes de roseaux- Remplissage d’un mélangehumidepréfabriqué de terre et copeauxbois Nécessite moins de séchage Livraison du mélangepréfabriquéen « big bag »Eco Hameau de Maisoncelleset Centre de formation TerreAcadémy (Beauraing)Architecte : Isabelle PrignotEntreprise : NovastarDes techniques de construction en terreLe torchis - évolutions
  62. 62. Des techniques de construction en terreLe torchis - évolutionsBottes de paille + enduit terre intérieur (4-6cm)Construction en bottes de paille en pleineexpansion ces dernières années• Technique « sèche » :• La paille isole, la terre l’inertie et la régulationhygrométriqueConstruction neuve – Caracole (Isère- FR)
  63. 63. Des techniques de construction en terreLe torchis - évolutionsBottes de paille + enduit terre intérieur (4-6cm)Construction en bottes de paille en pleineexpansion ces dernières années•Technique « sèche »• Possibilité de préfabrication
  64. 64. Des techniques de construction en terreLe torchis - évolutionsRénovation du torchis par blocs terre-paille•Technique « sèche »• Possibilité de préfabricationParoi (ext > Int) :Enduit ext chaux / roseaux / mortier terre / 2 blocs/mortier terre /roseaux / enduit intérieur
  65. 65. Les techniques de construction en terreAutres techniques « moderne »Terre projetéeChantier à Bourg en BresseTechnique développée parSylvain Soto (FR)
  66. 66. Les techniques de construction en terreAutres techniques « moderne »Sacs de terre ou « superadobes »Technique développée par l’architecte iranienNader Khalili
  67. 67. Sommaire• Pourquoi parler de l’architecture de terre?• L’architecture de terre dans le monde- L’universalité de l’architecture de terre- Les techniques de construction• L’architecture de terre en Belgique- Patrimoine- des années 1990 à aujourd’hui• Réalisation contemporaines• Le futur?
  68. 68. Patrimoine en terre en BelgiqueLe torchis (pan de bois) est présent danstoute la Belgique depuis le moyen–âgejusqu’au 19è siècleGrange, habitations, établesHaute Ardennes du NordXVIè – XIXè siècle
  69. 69. Patrimoine en terre en BelgiqueLe torchis (pan de bois) est présent danstoute la Belgique depuis le moyen –âgejusqu’au 19è siècleGrange, habitations, étables© Pierre BUCHBokrijk etBorgoumont
  70. 70. Patrimoine en terre en BelgiqueLe torchis (pan de bois) est présent danstoute la Belgique depuis le moyen –âgejusqu’au 19è siècleGrange, habitations, établesPays de HerveXVIè – XIXè siècle© Charles GHEUR© Charles GHEUR
  71. 71. Patrimoine en terre en BelgiqueLa bauge a été découverte en 1970 dansquelques régions de Belgique(grange, habitations, étables, fours à pain)© Pierre BUCH© Gérard BAVAY© Gérard BAVAYRégion de Soignies
  72. 72. Patrimoine en terre en BelgiqueLes adobes sont rencontrées dans diversesrégions (brique destinées à être cuites àl’origine)Murs intérieurs, voussettes
  73. 73. Sommaire• L’architecture de terre dans le monde- L’universalité de l’architecture de terre- Des techniques de construction traditionnelles- Les avantages de la construction en terre• L’architecture de terre en Belgique- Patrimoine- des années 1990 à aujourd’hui• Réalisation contemporaines• Le futur?
  74. 74. Des années 90 à aujourd’hui…De 1990… … à aujourd’hui et demain?
  75. 75. Première réalisation en terre-paille de grandeampleur : la Ferme Nos Pilifs (atelier protégé)870 m²Architecte : Synergia International –Oswald DellicoursEntreprise : Eric PauporteDes années 90 à aujourd’hui…
  76. 76. De 1990 à 2010 : +/-40 habitationsconstruites en terre paille :* 80% auto-construction partielle* 20% mises en œuvre par entrepriseArchitecte : Herman RemmesEntreprise : Bouwen Met Aarde – Peter WillemDes années 90 à aujourd’hui…
  77. 77. Réalisations en terre-paille* 5 Architectes•2 entreprisesNombreuses constructionsneuves en FlandreArchitecte : AlexisVerseleEntreprise : Bouwen MetAarde – Peter WillemDes années 90 à aujourd’hui…
  78. 78. Réalisations en terre-paille* 5 Architectes* 2 entreprisesConstruction neuve àLouvain La Neuve - 2005Architecte : Jean-MarieDelhayeRéalisation terre pailleen auto-constructionDes années 90 à aujourd’hui…
  79. 79. Des années 90 à aujourd’hui : techniques « GO »AVANTAGES INCONVÉNIENTSTERRE-PAILLE Coût faibleMatériaux locauxTechnique accessible auto-constructionSéchage limite l’épaisseurdonc la Performance EBLOCS TERRE PAILLE Blocs préfabriqués Problème de séchage(grandes surfaces-énergie)TERRE – COPEAUX BOIS Mélange préfabriqué Coût élevéBLOCS DE TERRECOMPRIMÉEMatériau porteurBonne tenue dans le tempsMain d’œuvre disponible (maçons)Blocs porteur et nonporteur disponible sur lemarché belgeIsolant complémentairePISÉ Inertie – esthétique Coût – main d’œuvre ++Isolant complémentaireBALLOTS DE PAILLE +TERREAccessibles pour l’auto-constructionBonne performance énergétiquePossibilité de préfabMain d’œuvre ++ si paspréfab
  80. 80. Le réseau des acteurs belgesEn 2011 et 2012 trois rencontres informelles ont été organiséesà Namur, 55 personnes y ont participé :- Architectes- Entrepreneurs – artisans- Fabricants de matériaux / Carrières- Vendeurs de matériaux- Chercheurs- Acteurs du Patrimoine (Centre de la Paix Dieu)- Acteurs de l’économie sociale (formation professionnelle)- Auto-constructeurUn réseau à structurer?
  81. 81. Sommaire• L’architecture de terre dans le monde- L’universalité de l’architecture de terre- Des techniques de construction traditionnelles- Les avantages de la construction en terre• L’architecture de terre en Belgique- Patrimoine- des années 1990 à aujourd’hui• Réalisation contemporaines• Le futur?
  82. 82. L’archenterre : magasin, atelier et habitationen cours – Walhain (Be) – Architecte : A l’Abri de l’ArbreArchitectes Charles Gheur et Agnès Kufferath « A l’Abri de l’Arbre » - Réalisation Etienne GuillaumeProjet primé à l’Eco-Building Award 2012, dans le cadre de la 7e édition du Prix belge de lénergie et de lenvironnement.Construction neuve intégrant la terre crue :- En murs intérieurs (béton de terre 10-12 cm)- En murs extérieurs (25 cm terre paille + 6cm roseaux)- Sol (terre paille – terre battue – hérissons)- Enduits intérieurs (frein vapeur)
  83. 83. L’archenterre : magasin, atelier et habitationen cours – Walhain (Be) – Architecte : A l’Abri de l’Arbre
  84. 84. Enduits intérieurs :- Maison : terre- Magasin : terre/chaux durcieà l’eau s avonneuseL’archenterre : magasin, atelier et habitationen cours – Walhain (Be) – Architecte : A l’Abri de l’Arbre
  85. 85. Enduits extérieurs :terre/chauxTerre du site propice pour enduitset terre pailleL’archenterre : magasin, atelier et habitationen cours – Walhain (Be) – Architecte : A l’Abri de l’Arbre
  86. 86. L’archenterre : magasin, atelier et habitationen cours – Walhain (Be) – Architecte : A l’Abri de l’Arbre
  87. 87. Rénovation à Tourinnes St Lambert – 2012Architecte : Atelier d’Architecture et Développement DurableExtension – rénovation :- Enduits intérieurs en terre- Sol extension : verre cellulaire +terre battue (terre compactée)finition terre type « tadelakt »(blanc d’œuf)- Sol chambres (acoustique) :bloc de terre crue
  88. 88. Construction neuve à Beauvechain – en coursArchitecte : Géry Despret – blocs ARGIOChantier entamé au début de l’hiver2012-213 avec les blocs ARGIO :- Porteur et non porteurs (parement)
  89. 89. Construction neuve à Beauvechain – en coursArchitecte : Géry Despret – blocs ARGIOCloisons intérieureen blocs terre crueMurs extérieurs enblocs terre crue +bloc chaux-chanvre
  90. 90. Rénovations en Province de NamurEntreprise Mélot - TuttobeneRemplacement du torchis par blocsterre allégée (paille) – produit Claytec+ enduits terre+ roseaux
  91. 91. Rénovations en Province de NamurEntreprise Mélot - TuttobeneRemplacement du torchis par blocs terreallégée (paille) – produit Claytec+ enduits chaux+ roseaux
  92. 92. Aménagement – décorations intérieures enterre (inertie – régulation hygrométrique)Réalisations de DRUWID – Michael Thonnes
  93. 93. Réalisations de DRUWID – Michael ThonnesNoyau central en pisé(poêle de masse)Murs extérieurs enossatureConstruction neuve - Winseler (Lux)
  94. 94. Réalisations de DRUWID – Michael ThonnesMurs intérieurs enbois haché –roseauPlafonds enpanneauxd’argile/roseauxMurs extérieurs enbois massifConstruction neuve - Roullingen (Lux)Construction neuve – Gruffelange (St Vith) – 1996
  95. 95. Réalisations de Martin RauchArtisan céramiste, Martin Rauch a faitévoluer la technique traditionnelle du pisépour des constructions contemporaines-Pisé réalisé sur chantier : évolution descoffrages, formes, outils de damage,- Pisé préfabriqué – intégration destechniques.R & D depuis 1980 – premièresréalisations vers 1990.« l’apparence du produit fini est le résultatdirect du processus constructif »http://www.lehmtonerde.at
  96. 96. Réalisations de Martin RauchHôpital régional, Feldkirch 1992 - 1993 (Aut)- Mur en pisé de 6.5 m de haut * 133 m de long – 35 cmépaisseur contre un mur en béton.- Coffrage-damage sur chantier- Mur trombe – stockage de la chaleur (possibilité en hiverde chauffer 2° en moins, soit +/- 10% d’économieannuelle.
  97. 97. Réalisations de Martin RauchMaison unifamiliale à Rankweilm 1993 – 1996 (Aut)Combinaison de pisé « massif » et pisé « léger ». Terre issue des fondations.
  98. 98. Réalisations de Martin RauchBureaux à Pielach - 1998-1999 – (Autr.)Pisé préfabriqué - 160 éléments de 1,7 x 1,3 x 0,4mLes éléments sont conçus avec des canaux d’air qui traversentle mur en pisé jusqu’aux bureaux pour un refroidissement enété et un préchauffage en hiverArchitects Ablinger and Vedral&Partner
  99. 99. Réalisations de Martin RauchChapelle de la Réconciliation – 1990 - 2000 – (Berlin)Mur oval de 7m de hauten pisé (sur place)- Réalisée pour fêter le30ème anniversaire de lachute du mur de Berlin
  100. 100. Réalisations de Martin RauchChapelle de la Réconciliation – 1990 - 2000 – (Berlin)Réalisation avec desvolontaires (associationpour la préservation del’architecture) et 3entreprises spécialiséesdans le pisé.
  101. 101. Réalisations de Martin RauchMaison personnelle 2005-2008, Schlins (Aut)Arch. Roger Boltshauser, Martin Rauch
  102. 102. Réalisations de Martin RauchMaison personnelle 2005-2008, Schlins (Aut)
  103. 103. Réalisations de Martin RauchAutres réalisations
  104. 104. Réalisations de Anna Heringer et Eike RoswagMETI - School à Rudrapur – 2005- 2006 (Bangladesh)Prix Aga Khand’Architecture en 2007http://www.anna-heringer.com
  105. 105. - Matériaux : Terre crue et bambou -structure en bambou « préfabriquée »- Participation des enfants à laconstructionRéalisations de Anna Heringer et Eike RoswagMETI - School à Rudrapur – 2005- 2006 (Bangladesh)
  106. 106. Sommaire• L’architecture de terre dans le monde- L’universalité de l’architecture de terre- Des techniques de construction traditionnelles- Les avantages de la construction en terre• L’architecture de terre en Belgique- Patrimoine- des années 1990 à aujourd’hui• Réalisation contemporaines• Le futur?
  107. 107. Le futur: obstacles rencontrés* Méconnaissance du matériau et du patrimoine, demande limitée pour le grosœuvre (mais émergeante pour les finitions)* Nécessité de recourir à des produits normalisés (assurances). Les normess’appliquent aux produits et pas au bâtiment dans son ensemble.Spécificités des normes dans les régions sismiques.* Europe : Renforcement des exigences en matière de performancesénergétiques des bâtiments – nécessité de faire évoluer les techniques.* Belgique : Contraintes sur la période de construction dans les pays« humides et froid » (3 mois secs – trop court)* Belgique : Arrivée des matériaux écologiques à grande échelle (isolantsécologiques dans ossature bois)* …
  108. 108. Le futur : Leviers• La recherche pour des matériaux moins énergivores devient prioritaire(réglementation européenne « Produits de construction 305/2011 » -écobilan/ACV), projet de base de données matériaux - soutien financier dans cedomaine.• Evolution d’une filière humide à une filière sèche : réduction de la maind’œuvre et possibilité de construire toute l’année.• Matériau terre largement reconnu (grâce au marché des enduits en terre entreautre)• Création de réseaux nationaux et internationaux (normes – règlesprofessionnelles, …)* Nouveaux acteurs avec des objectifs de développement de nouveau matériauxà grande échelle, industrialisés et surtout, accessibles pour tous.• Intérêt d’acteur institutionnels pour le matériau terre crue• Formations universitaires et professionnelles
  109. 109. Le futur : LeviersAnalyse de cycle de vie : une place de choix pour les culturesconstructives en terre cruePrise en compte de l’énergie grise : quels outils d’évaluation? quellesdonnées?Pays bas :classification NIBEFrance: logicielCocon
  110. 110. La sensibilisation…Construction d’unecoupole en adobes etpavillon en terre paille auFestival Couleur Café(2002)Coordination: SophieBronchart
  111. 111. La sensibilisation…
  112. 112. Pour aller plus loin…Le réseau français des constructeurs en terrehttp://www.asterre.orgLe réseau européen des acteur de la construction en terrehttp://earthbuildingeurope.wordpress.com/Le centre International de la construction en terrehttp://www.craterre.orgProjet européen Terra Incognita (2007 – 2013)http://culture-terra-incognita.org/Personnes clés – projets – institutionsDans tous les pays européens
  113. 113. Pour aller plus loin…Traité de constructionen terre (Parenthèses) ,Hugo Houben et HubertGuilaud,1989Construire en terre(L’Harmattan),le CRATerre1995Des Architectures deTerre ou l’avenir d’unetradition millénaire(Centre GeorgesPomidou),Jean Dethier 1980
  114. 114. Merci pour votre attentionAvril 2013 - Sophie BRONCHART,Architecte, conseillère en énergie et construction durable

×