Point marché commerces 3T 2014

867 vues

Publié le

Bilan du marché français de l'immobilier de commerces à la fin du 3T 2014 : évolution de la consommation, marché locatif, marché de l'investissement, évolution du parc et actualité réglementaire.

Publié dans : Commerce de détail
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
867
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
360
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Point marché commerces 3T 2014

  1. 1. POINT MARCHÉ FRANCE Une publication Cushman & Wakefield 3T 2014 COMMERCES
  2. 2. Une publication Cushman & Wakefield 2 CUSHMAN& WAKEFIELD ÉCONOMIE LesperspectivesdecroissanceduPIBdelaFrancepour2014ontétérevuesàlabaisseau3etrimestre,confirmantlamorositéd’unclimatéconomiquedontl’améliorationn’interviendrapas,aumieux,avant2015alorsquecertainsespéraientunesortiedecriseplusrapide.L’activitésouffreenparticulierdufléchissementdelademandeadresséeàlaFranceparsespartenaireseuropéens.Ainsi,lesexportationsontstagnéau1ersemestreet,endépitdeladépréciationrécentedel’euro,nedevraientquemodestementprogresserd’icilafinde2014.Danscecontexte,laproductionmanufacturièreresteraatonetoutcommelesinvestissementsdesentreprises. Soutenueparlabaissedesprix,laconsommationprivéearebondide0,4%(t/t)au2etrimestremaispourraitstagnerausecondsemestre.Àl’imagedel’économiefrançaise,laconsommationdesménagesneseredresseainsiquetrèsprogressivementetdevrait,surl’ensemblede2014, n’êtrequetrèslégèrementpositiveparrapportàl’annéeprécédente. Deuxsecteursrestentparticulièrementexposésauxarbitragesdesconsommateursetàlaforteconcurrenceentreenseignes:lamodeetl’équipementdelamaison.Toutefois,silabaissedesventesd’ameublementsepoursuit,àunrythmecertesmoinsrapidequel’anpassé(-0,1%surleshuitpremiersmoisdel’année,selonl’IPEA),laconsommationdetextile-habillementafficheenrevancheunelégèrehaussed’uneannéesurl’autre(+0,2%surlamêmepériodeselonl’IFM). Lesperspectivespour2015laissentespéreruneaméliorationdelaconjoncture,mêmesilaconsommationdesménagesdevraitêtrepénalisée,unefoisdeplus,parleniveauélevéduchômage,lesmesuresd’austéritéadoptéesparlegouvernement(réductiondesprestationsfamilialesetdesanté,etc.)etunefortepressionfiscale(taxesurlediesel, augmentationdesimpôtslocaux,etc.). Sources:INSEE/P:prévision|¹FranceMétropolitainefin2Tdechaqueannée/²Pouvoird’achatdurevenudisponiblebrut/³Indicateursynthétiquefinseptembredechaqueannée INDICATEURS ÉCONOMIQUES (ÉVOLUTION EN %) 2012 2013 2014P Croissance du PIB 0,0 0,3 0,4 Prix à la consommation 2,0 0,9 1,1 Tauxde chômage¹ 9,3 9,9 9,7 Pouvoird’achat² -0,9 0,0 0,8 Opiniondes ménages³ 85 85 86 Consommationdes ménages -0,5 0,3 0,1 3T 2014
  3. 3. Une publication Cushman & Wakefield COMMERCES MARCHÉLOCATIF Lamorositéduclimatéconomiquen’apastarilefluxdesnouveauxentrantsétrangers.PrivilégiantParispourunepremièreboutiqueenpropre,ceux-ciportentnotammentleurdévolusurleMarais(Rituals, Customellow,Nixon,Ottod’Ame,Nobis,etc.).Detelsprojets, parallèlementàlamultiplicationdesconcept-storesetàlapoursuitedel’expansiondemarquesfrançaisestrèstendance(TheKooplesau19ruedesArchives),confirmentainsilebouillonnementd’undesraresquartiersdeParisàbénéficierdel’ouverturedominicaleetquiattireunnombrecroissantdetouristesétrangers. Aprèsuneannée2013record,labonnetenuedeschiffresdelafréquentationtouristiqueen2014estégalementunsignepositifpourleluxe,malgrélesaléasquiaffectentlesperformancesdusecteuràl’échellemondiale(tensionsàHongKong,arsenalanti-corruptionadoptéenChine, dépréciationduyen,etc.).Confirmantl’attractivitédelaplaceparisienne, larécentesalvedeprojetsetd’ouverturesillustred’ailleurslevéritablejeudechaisesmusicalesauquelcontinuentdes’adonnerlesenseignesdanslacapitale,àl’exempledeMonclerenlieuetplacedeBerlutiau171bdSaint-Germain,delacessionàuncélèbrejoaillerdugroupeRichemontdelaboutiqueMauboussindelaplaceVendôme,ouencoredel’annonced’unnouveauflagshipElieSaabdansunlocalpréalablementoccupéparHédiardprèsduFourSeasonsGeorgeV. LoindeselimiterauxartèresdeParisoudesplusgrandesvillesdeprovince,lademandedesenseignescibled’autrestypesdesites,àl’imagedesmégastoresrécemmentouvertsparquelquesgéantsdelamodedanslesplusgrandscentrescommerciauxdupays(UniqlodansBelleÉpine, ZaradansCréteilSoleil).Complémentaired’uneprésenceaccruesurleweb,lamultiplicationdetelsformatsdanslescentrescommerciauxouzonesdepériphérielesplusétablisdel’Hexagoneaccompagneégalementl’expansiondegroupesfrançaisdynamiques(IntersportàPlandeCampagne).Ils’agitégalementdumodededéveloppementchoisiparcertainsacteurspourregagnerunnouveausouffle,àl’imagedesnouveauxconceptsrécemmentdévoilésparLaHalledansLaToisond’OràDijonouparTatidansleMillénaireàAubervilliers. VALEURS LOCATIVESPRIME (€/M²/AN) 3T 2013 3T 2014 RUESCOMMERÇANTES* Paris | Champs-Élysées 18 000 18 000 Paris | Faubourg Saint-Honoré 10 000 12 000 Paris | Saint-Germain 6 000 6 500 Paris | Haussmann 6 000 8 000 Paris | FrancsBourgeois 4 500 4 500 Paris | Rivoli 4 500 4 500 Bordeaux |Sainte-Catherine 2 200 2 200 Cannes | Croisette 6 500 8 000 Lille | Rue Neuve 2 200 2 000 Lyon | République 2 200 2 200 Marseille | Saint-Ferréol 2 000 2 000 Nice | Jean Médecin 2 200 2 200 Strasbourg | Grandes Arcades 2 000 2 000 Toulouse | Alsace-Lorraine 2 000 2 000 CENTRES COMMERCIAUX Ile-de-France 2 000 2 000 Province 1 400 1 400 PARCS D’ACTIVITÉS COMMERCIALES Ile-de-France 180 180 Province 170 170 3 CUSHMAN& WAKEFIELD Source:Cushman&Wakefield/*ValeurszoneA. 3T 2014 LecentreduPradoàMarseille,oùlesGaleriesLafayettes’installerontsur9400m²
  4. 4. Une publication Cushman & Wakefield MARCHÉDEL’INVESTISSEMENT 2014estuneannéeexceptionnellepourl’investissementenimmobilierdecommerces.Totalisant4,9milliardsd’eurosàlafindu3etrimestre,soit30%del’ensembledesmontantsengagésenFrance,lessommesinvestiessurcesegmentdemarchédépassentainsid’oresetdéjàlevolumerecordde2007(4,8milliards).Alorsquedevastesmouvementsderéorganisationontrécemmentanimélesecteur(fusionCorio/Klepierre,créationdeCarmila,etc.),lemarchéaprofitéd’unaffluxd’offresdequalitéexpliquantlenombreimportantdegrandestransactions.Ainsi,surleshuitopérationssupérieuresà100millionsd’eurosenregistréesdepuisjanvier(contreseptsurl’ensemblede2013),troissontsupérieuresà200millionsd’euros(portefeuillesKlepierreetRisanamento,Beaugrenelle). Lesruescommerçanteslesplusrenomméesdel’Hexagonerestentparticulièrementpriséesdesinvestisseursétrangers,commel’illustrelacessionparGrosvenoràSyntrusAchmea–nouvelentrantsurlemarchéfrançais–d’unportefeuilledeboutiquessituéesàParis,ToulouseetBordeauxpourplusde120millionsd’euros.Asseznombreusesau1ersemestre2014(portefeuilleKlépierre,centresBeaugrenelleetSaint- Sébastien,etc.),lescessionsdegaleriesetdecentrescommerciauxontenrevancheétéquasiinexistantesautroisièmetrimestre.Cereplinedevraittoutefoisêtrequetemporaire,CarmilanégociantparexempleavecUnibaill'achatdesixcentrespourenviron930millionsd’euros.Enfin,quelquestransactionsontanimélemarchédesretailparks(LeBrayphinàRambouillet,LeParcdelaPlaineàSaintBonnetdeMûre),unsegmenttoutefoismoinsdynamiqueenraisondelagrandesélectivitédesinvestisseursetdunombrelimitédeproduitsdequalitéproposésàlavente. 4 CUSHMAN& WAKEFIELD NATIONALITÉ DES INVESTISSEURS* France 77% Moyen- Orient14% Europe (hors France) 7% Amérique du Nord 2% INVESTISSEMENTS EN COMMERCES 1,2 1,9 2,3 4,8 1,2 1,9 3,6 3,3 3,6 4,0 4,9 0% 20% 40% 60% 80% 100% 0 1 2 3 4 5 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014fin 3T Investissements en commerces (Mds €) Part dans le volume total investi (%) Source:Cushman&Wakefield 3T 2014 Source:Cushman&Wakefield/*Surl’ensembledesmontantsinvestisencommercesdepuisledébutdel’année2014.
  5. 5. Une publication Cushman & Wakefield ÉVOLUTIONDUPARC Aprèsunprintempsricheeninaugurations(Qwartz,LesTerrassesduPort),lesouverturesontétéassezpeunombreusesau3etrimestre.L’unedesplussignificativesd’entreelles,LesVoûtesdelaMajor,adenouveaumislavilledeMarseilleàl’honneur.Plusieursautresprojetsimportantss’ysuccèderontentre2015et2017,parmilesquelslesopérationsd’extensiondegrandscentrescommerciauxexistants(GrandLittoral,CentreBourse)ouencorelacréationducentrecommercialduPrado, récemmentchoisiparlesGaleriesLafayettepouraccroîtreleurprésencedanslacitéphocéenne. PlusieursdizainesdemilliersdemètrescarrésdecommercesserontencorelivrésenFranced’icilafinde2014.Degrandsprojetsderetailparksferontnotammentl’actualité,commeleParcSaint-PaulàSaint-Paul-lès-Romans–deuxièmeretailparkdéveloppéparApsysaprèsleParcdelaJaufertieprèsd’Angoulême–ouWavesActisud, développéparlaCompagniedePhalsbourgprèsdeMetz. Lamétropolelorrainevitd’ailleurs,àl’instardeMarseille, unepetite«révolutioncommerciale»puisques’ajoutentàcenouvelensemble,unedizainedeprojetsdetailleetdeformatdiversrécemmentinaugurésouàlivrerd’ici2017(modernisationdesGaleriesLafayetteetducentrecommercialSaint-Jacques,extensiondeMarquesAvenueTalange,créationducentrecommercialMuse,etc.). COMMERCES ACTUALITÉRÉGLEMENTAIRE Lestroisderniersmoisontétérelativementcalmessurlefrontdel’édificeréglementairedescommerces.Toutefois, lefloupersistantentourantcertainssujetsd’importancepourraitbientôtsedissiper.Legouvernementsembleparexemplebiendécidéàaccélérerlaprocédurelégislativeafindepermettrel’extensionponctuelledel’ouverturedominicaledescommercesetderéformerledroitdel’urbanismecommercial.Cesdeuxthèmesdevraientainsifairepartie–aveclaquestiondesprofessionsréglementées–d’unprojetde«loipourl’activité»dontlaprésentationenConseildesministresestannoncéepourlemoisdenovembreetquipourraitêtreprésentéàl’Assembléedébut2015. Parailleurs,laparutionauJournalOfficieldudécretrelatifaubailcommercialdevraitmettreuntermeauxcraintesetinterrogationsexpriméesparlesbailleursdepuisl’adoptiondelaloiPinelaumoisdejuindernier.Saversiondéfinitivetémoignedefaitd’uncertainéquilibreentrepropriétairesetlocatairess’agissantdelarépartitiondescharges, travaux,impôtsettaxes. OUVERTURES SIGNIFICATIVES DE 2014 CENTRES COMMERCIAUX M² OUV. Qwartz| Villeneuve-la-Garenne(92) 63000 2T LesTerrasses du Port | Marseille (13) 61000 2T Le Grand Moun¹ | Saint-Pierre-du-Mont (40) 45000 2T GrandCap² | Le Havre (76) 19 000 1T MérignacSoleil² | Mérignac (33) 8 300 2T Les Voûtesde la Major | Marseille (13) 6 700 3T PAC M² OUV. WavesActisud| Moulins-lès-Metz(57) 38 500 4T ParcSaint-Paul | Saint-Paul-lès-Romans (26) 27 500 4T White Parc| Villennes-sur-Seine (78) 11 600 2T Les Bons Raisins| Loches (37) 11 000 2T Carrefour Grand Quétigny| Quétigny(21) 6 700 3T INDICES ILC/ICC –GLISSEMENTANNUEL ¹Transfert-Extension/²Extension 5 CUSHMAN& WAKEFIELD -8,00 -6,00 -4,00 -2,00 0,00 2,00 4,00 6,00 8,00 T1 T3 T1 T3 T1 T3 T1 T3 T1 T3 T1 2009 2010 2011 2012 2013 2014 ILC ICC Source:INSEE 3T 2014
  6. 6. Une publication Cushman & Wakefield Retrouveznosétudesetnotreveillesurlemarchéimmobilierdescommercessur: Fondéen1917,Cushman&Wakefield(C&W)estlepremiergroupeprivémondialenimmobilierd’entreprise.Cushman&Wakefieldoccupeunepositionprédominantesurlaplupartdesmarchésimmobiliersdanslemonde,ainsiqueledémontrentsesnombreusesimplicationsdansdesmissionsettransactionsimmobilièresdehauteportée.Avec250bureauxrépartisdans60paysetplusde16000collaborateurs,Cushman& Wakefieldconseillesesclients,tantutilisateursquepropriétairesouinvestisseurs,etleuroffreunegammecomplètedeservicesintégrésàl’échellemondiale,etcepourtoustypesdebiens(bureaux,commerces,locauxd’activitésetentrepôtslogistiques):transactionlocative, investissement,servicefinancier,auditetgestiondeprojet,gestiond’actifsimmobiliers,expertise.Leaderincontestédel’immobiliercommercial, notresociétépubliedenombreusesétudesauxquellesvouspouvezaccédersurleKnowledgeCenterdenotresiteinternet: www.cushmanwakefield.fr Toutereprésentation,reproductionoutraductionintégraleoupartielle,faitesansleconsentementdeCushman&Wakefieldoudesesayantsdroitsouayantscauseestillicite(art.L122-4duCodedelapropriétéintellectuelle)etconstitueraitunecontrefaçonsanctionnableparlesarticlesL335-2etsuivantsduCodedelapropriétéintellectuelle.Seulessontautoriséeslescopiesoureproductionsprévuesparl’articleL122-5duCodedelapropriétéintellectuelleetnotammentcellesréservéesàl’usageprivéducopisteetnondestinéesàuneutilisationcollective.Cedocumentestnoncontractuel.Lesinformationsquiyfigurentsontfondéessurdesélémentsquenouspensonsêtrefiables.Parconséquent,Cushman& Wakefieldnesauraitêtretenupourresponsableencasd’erreurouinexactitudesurvenuesurtoutoupartiedesoncontenu. ©2014Cushman&Wakefield,Inc.Tousdroitsréservés. Cushman&WakefieldFrance 11-13AvenuedeFriedland 75008Paris www.cushmanwakefield.fr CONTACTS Christian Dubois Directeur Général –Département CommercesFRANCE Tél: +33 (0) 1 53 76 92 96 christian.dubois@eur.cushwake.com David Bourla Responsable Études & Recherche FRANCE Tél : +33 (0) 1 53 7691 91 david.bourla@eur.cushwake.com

×