Le Bulletin de la Présidence • Septembre 2013

245 vues

Publié le

République d'Haiti

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
245
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le Bulletin de la Présidence • Septembre 2013

  1. 1. e Septembre 2013 L’Exécutif travaille sans relâche en vue de garantir une éducation de qualité à tous les enfants haïtiens à travers le Programme de Scolarisation Universelle, Gratuite et Obligatoire (PSUGO) grâce auquel plus d'un million d'enfants ont pris aujourd'hui le chemin de l'école. Cette année, 230 autobus seront affectés au transport scolaire. Un programme d'assistance sociale a déjà été mis en place au bénéfice des mères de ces enfants inscrits au PSUGO. Le Premier Ministre, M. Laurent L a m o t h e , a a d r e s s é s e s remerciements à l’UNESCO pour son accompagnement en la rédaction et la mise en œuvre du Plan opérationnel 2010-2015 du secteurdel’éducation. La Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova a, de son côté, salué la volonté du Gouvernement de refonder le pays, d'avoir fait le c h o i x j u d i c i e u x d ' a s s u r e r l'éducation pour tous. Par ailleurs, elle promet de supporter les efforts du Gouvernement dans sa lutte acharnée contre la pauvreté et l'exclusionsociale. PSUGO:Plusd'unmilliond'enfants accédentgratuitementàl'école pour la rentrée scolaire 2013-2014 EDUCATION D'importantes mesures adoptées en une journée à Grand Goâve SANTÉ Plus de 300 habitants consultés TOURISME La journée Mondiale du Tourisme... récompensé pour son engagement en matière environnementale ENVIRONNEMENT Le Président de la République dans le Plateau Central. SOCIAL Lancement de Kore Lavi dans le Département du Sud PROVINCES Tournée du Président de la République d'infrastructures sociocommunautaires du Wharf Jérémie, à Cité Soleil INFRASTRUCTURE Lancement des travaux
  2. 2. Bureau de Communication de la Présidence 2 e Septembre 2013 Un ensemble de mesures et d’actions ont été adoptées pour la rentrée officielle des classes pour l'année académique 2013-2014, le 1er Octobre 2013. Il s’agit d’une meilleure gouvernance du système éducatif et de l’amélioration accentuée de la qualité du processus enseignement/apprentissage. En effet, selon le Ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), les élèves des écoles nationales seront prises totalement en charge par l’Etat n’ont aucun frais à payer. Pour les lycées, seulement 250 gourdes sont exigées comme frais annuels, en plus des 150 gourdes additionnelles pour les examens en classe et les activités récréatives etciviques. Selon les dispositions, 783,245 «kits élèves» contenant sac d’écoles, matériels didactiques et uniformes seront distribués particulièrement dans les établissements scolaires publics pour 287,992 écoliers. Dans le cadre du Programme national de Cantine scolaire, 907,277 élèves bénéficieront d’un plat chaud quotidiennement. Cinq cents établissements publics seront réhabilités. 500 écoles communautairesdevrontêtrenationaliséespouraugmenterleparc scolaire public. Plus de 10,500 mobiliers seront remis à ces mille écoles publiques et communautaires. 9,806 élèves reçoivent une formation aux métiers en milieu scolaire. 2000 ordinateurs sont mis à la disposition des écoles. 450 tablettes numériques sont distribuées aux corps des inspecteurs. 450 tableaux numériques intelligentssontplacésdanslesécoles. D'importantes mesures adoptées pour la rentrée scolaire 2013-2014 Les actions du MENFP couvrent les manuels scolaires dont plus de 1,700,000 seront remis à titre de dotation aux élèves, et plus de 2,242,400 sont subventionnés cette année à hauteur de 70% par le trésor public. des manuels scolaires Education Subvention
  3. 3. e 3 Septembre 2013 Une campagne de formation continue se déroule à l’intention des directeurs et enseignants de l’école fondamentale, des directeurs et enseignants de lycée, des conseillers pédagogiques et les inspecteurs scolaires. Parmi les thématiques, la gestion des classes etlaplanificationdel’enseignement.Lespremiersbénéficiairessont des acteurs qui n’avaient pas une formation au préalable axée sur l’éducation ou l’enseignement. D’autres sessions de formation et des journées pédagogiques sont programmées pour l’année académique 2013-2014. Les plus de 10,200 enseignants et 2,060 directeurs d’écoles publiques concernés proviennent de 2,214 établissements publics dont 2,113 écoles fondamentales, 201 lycées. Ils auront à instruire 694,602 élèves répartis dans les dix départements scolaires du pays pour les 183 jours de classe tirés du calendrier scolaire 2013-2014. Par ailleurs, 4000 maîtres – les directeurs et les gardiens concernés aussi – seront pris en charge, parrapportauxécolescommunautairesquiserontnationalisées. Création de deux Commissions pour l'observation et l'appui pédagogique Une campagne de formation se déroule à l’intention des directeurs et enseignants de l’école fondamentale, des directeurs et enseignants de lycée, des conseillers pédagogiques et les inspecteurs scolaires. Parmi les thématiques, la gestion des classes etlaplanificationdel’enseignement.Lespremiersbénéficiairessont des acteurs qui n’avaient pas une formation au préalable axée sur l’éducation ou l’enseignement. D’autres sessions de formation et des journées pédagogiques sont programmées pour l’année académique 2013-2014. Les plus de 10,000 enseignants et 2,060 directeurs d’écoles publiques concernés proviennent de 2,214 établissements publics dont 2,113 écoles fondamentales, 201 lycées. Ils auront à instruire 694,602 élèves répartis dans les dix départements scolaires du pays pour les 183 jours de classe tirés du calendrier scolaire 2013-2014. Par ailleurs, 3000 maîtres – les directeurs et les gardiens concernés aussi – seront pris en charge, parrapportauxécolescommunautairesquiserontnationalisées. Réactivation d'une campagne de formation continue Education
  4. 4. 4 e Le Président Michel Joseph Martelly, dans le cadre de sa tournée dans le Sud, a inauguré, le vendredi 27 Septembre 2013, l'Ecole Notre-Dame de Lourdes des Coteaux, fondée en 1949 et reconstruite par l'Etat haïtien. La cérémonie s'est déroulée en présence, entre autres, de la Mairesse Marie Yvenie Claude Jean- Pierre, du Directeur Départemental du Ministère de l'Education Nationale et de la Formation Professionnelle, M. Jean Ary Louis, du Député Astrel Dolné, du Délégué Départemental du Sud, M. Serge Chéry,duDirecteurGénéralduFAES,M.KlausEberwein. La réhabilitation de cette école, qui a coûté 12 millions 936 mille 640 gourdes, fait suite à une promesse du Chef de l'Etat lors d'une visite dans cette commune. Cet établissement scolaire moderne comprend huit salles de classe, une salle logeant la Direction, un auditorium,unblocsanitaireetunterraindejeux. « Je continue à travailler, dans le domaine de l'éducation, ma principale priorité, pour préparer l'avenir des jeunes. C'est un investissementquiporterafruitvéritablementsurunepériodede25 ans », a fait remarquer le Chef de l'Etat, qui met aussi l'accent sur la formation professionnelle, déjà effective dans 44 écoles à travers le pays. Les élèves de l'Ecole Notre-Dame de Lourdes, par le biais de Marlie Moise (7ème Année Fondamentale) dans un brillant discours et de Dorica Dorismond et Sydney Louis (5ème Année Fondamentale) dans un sketch bien exécuté, ont adressé leurs remerciements à l'Exécutifpourcetteréalisation.Deskitsscolairesetalimentairesont étédistribuéssurlacourdel'écoleégalement. Inauguration de l'Ecole Notre-Dame de Lourdes des Coteaux Septembre 2013 Education Distribution de kits scolairesdans la région métropolitaine
  5. 5. e 5 Septembre 2013 Education Le Président de la République a inauguré, le lundi 2 Septembre 2013, unbâtimentflambantneuflogeantleLycéedeBeaumont.Cenouvel espace qui était dans un état critique depuis des dizaines d'années, offreaujourd’huiuncadrepropiceàl'apprentissageavec18sallesde classe spacieuses, un laboratoire informatique, un bloc sanitaire, unebibliothèque,unréfectoireetunterrainmulti-jeux. Par ailleurs, après une visite au Lycée Saint Luc de Jérémie, fondé en 1995, mais dont la construction était inachevée, le Chef de l’Etat a passé des instructions formelles pour que les travaux soient achevés prochainement. Le Lycée de Beaumont logé dans un bâtiment flambant neuf Frais de contribution scolaires : Mise en garde aux directeurs d’écoles Suite à la publication de la circulaire ministérielle (ref. C-11 : 1424)endatedu8août2013fixantlesfraisdecontributionscolaire danslesécolespubliquesdelamanièresuivante: 1) Pour les 1er et 2ème cycles du fondamental, de la 1ère à la 6ème année fondamentale : gratuité complète, prise en charge totalement par l’Etat dans le cadre du Programme de scolarisationuniverselle,gratuiteetobligatoire(PSUGO), 2) Pour le 3ème cycle du fondamental et le secondaire : deux cent cinquante (250) gourdes avec des frais additionnels de cent cinquante(150)gourdesafindecouvrird’autresdépensespour des activités pédagogiques et parascolaires, Le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) rappelle au public en général et aux concernés en particulier qu’il est formellement interdit de réclamer d’autres frais,souspeinedesanction. Deséquipesdesupervisionserontdépêchéesdanslesécolesafinde vérifier le respect des consignes du ministère. Tout contrevenant sera sévèrement sanctionné, suivant les règlements et la Loi en la matière. Le MENFP invite les parents à porter plainte auprès des bureaux d’inspectionscolairepourtoutcasdedériveconstatédansuneécole ouappelerauCentrededoléancesduministèrepourlessignalerau numérosuivant:*788. Le MENFP demande aux directeurs départementaux de prendre toutes les dispositions nécessaires pour la pleine application de cettemesure. Communiqué de Presse du MENFP
  6. 6. 6 e Septembre 2013 E |ducation Formation Professionnelle Le Président de la République, S.E.M. Michel Joseph Martelly, a reçu au Palais National, onze officiers-ingénieurs et trente soldats- techniciens gradués des écoles Eloy Alfaro et los Vencedores del CENEPA de l'Equateur, le mercredi 4 Septembre 2013. Cette rencontrequi sevoulaitune cérémonied'hommageà cesjeunes qui viennent de passer dix mois en formation militaireen Equateur, s'est déroulée en présence notamment de l'Ambassadeur équatorien en Haïti,desmembresduCabinetministérieletduCabinetduPrésident de la République, de représentants de la PNH et des parents de ces officiersetsoldats. Ces jeunes sont le fruit de la promesse électorale du Président de la République de remobiliser les Forces Armées d'Haïti sous forme d'une force de défense nationale. Celle-ci sera principalement affectée à la surveillance de nos frontières, à la lutte contre la contrebande et les trafics illicites, à la vigilance environnementale, à la protection civile, etc. « En vous accueillant aujourd'hui comme officiers-ingénieurs et soldats-techniciens, il me vient le sentiment exaltantderessusciterleCorpsduGéniemilitairehaïtien,deposerla première pierre d'un panthéon où la jeunesse haïtienne viendra périodiquementseressourceretpuiserdesleçonsdedisciplineetde dévouement,leculteducivismeetdusacrificeauservicedelaPatrie immortelle»,adéclarélePrésidentMartelly. Le Chef de l'Etat en a profité pour exprimer publiquement les remerciements du peuple haïtien et de son Administration au Président équatorien, M. Rafael Correa qui a accepté d'accueillir ces jeunes et leur accorder les bénéfices d'une solide formation en géniemilitaire. Ces quarante et un jeunes officiers-ingénieurs et soldats-techniciens vont suivre un stage pratique à la Petite-Rivière de l'Artibonite jusqu'au mois de décembre, sous la direction du Contingent équatorien, appelé à laisser le pays définitivement. Après quoi, ils aurontàprendrechargeàleurtour. Cérémonie d'hommage aux officiers- ingénieurs et soldats-techniciens gradués des écoles Eloy Alfaro et los Vencedores del CENEPA
  7. 7. e 7 Septembre 2013 Le Président de la République, S.E.M. Michel Joseph Martelly, a procédé, le jeudi 12 Septembre 2013, à l'Ecole Professionnelle JB Damier, au lancement du Projet de Perfectionnement des Mécaniciens à Sous-Rail (Port-au-Prince). La cérémonie s'est déroulée en présence, entre autres, de la Secrétaire d'Etat à la Formation Professionnelle, Mme Marina Gourgue et de la Directrice de l'Institut National de Formation Professionnelle (INFP), Mme MagarethRoseBeaulière. L'objectif de ce projet pilote, très cher au Chef de l'Etat, est de renforcer la capacité de ces professionnels du secteur informel, en vue d'une meilleure production en matière de mécanique automobile, particulièrement en électricité, en climatisation et en tôlerie. Ce projet pilote de formation qui prend en compte 260 mécaniciens sera réalisé sous le haut patronage de la Présidence et témoigne vivementdelavolontédu PrésidentMartellydevaloriserlesmétiers manuelsetd'améliorerlaqualitéduserviceoffertàlaclientèle. La formation des Mécaniciens évoluant à Sous-Rail sera dispensée dans trois centres de la région métropolitaine : JB Damier (Port-au- Prince) pour l'électricité, Centre Pilote (Drouillard) pour la tôlerie et APEX(Delmas)pourlaclimatisation. Le Chef de l'Etat promet un espace très bien réaménagé pour faciliterletravaildesmécaniciensàSous-Rail. De même qu'il travaille continuellement pour permettre aux enfants d'Haïti d'avoir accès gratuitement à l'éducation, le Président Martelly est aussi déterminé, de concert avec l'INFP et le Bureau du Secrétaire d'Etat à la Formation Professionnelle, à aider ces mécaniciens, qui n'ont pas appris ce métier à l'école, à bénéficier d'unemeilleureformation. Ce projet atteindra d'autres professionnels évoluant dans divers endroits du pays, comme dans le quartier de Bel-Air où le démarrage est fixé en Novembre prochain. Le Président de la République reste convaincu que l'éducation et la formation professionnelle sont des outilsessentielsaudéveloppementd'Haïti. Lancement officiel du Projet de Perfectionnement des Mécaniciens à Sous-Rail par le Président de la République Education| Formation Professionnelle
  8. 8. 8 e Septembre 2013 Environnement Six plateformes représentant 179 organisations communautaires du Morne l'Hôpital, ont distingué, le jeudi 19 Septembre,lePrésidentMichelJosephMartellyquiavaitdécrété 2013 l'année de l'environnement. Cette distinction, remise lors de l'inauguration du bassin de rétention d'eaux pluviales de Ravine Cerisier, dans le cadre du projet « Sove lavi Mòn Lopital », récompense le Chef de l'Etat pour son engagement et son dévouement à l'accomplissement d'un ensemble de travaux de consolidationdecemorne. Le Président de la République récompensé pour son engagement en matière environnementale Ce projet a permis de mettre en terre 375,000 arbres, de créer des emplois et de former plusieurs milliers de jeunes en stratégies de développement environnemental. « Sove lavi Mòn Lopital»aaussioccasionnélaconstructiond'uncordonpierreux, la délimitation de 11 kilomètres, (de Jalousie à Diquini) et la construction d'une série de bassins de rétention de sédiments et d'eauxpluviales. Les Députés Jean-René Lochard, Bélange Nzunaya, et Elie Blaise ont renouvelé leur soutien aux actions du Chef de l'Etat qui souhaite que ce projet encourage les citoyens à changer de comportementfaceàl'environnement.
  9. 9. e 9 Septembre 2013 Environnement Le Président Michel Joseph Martelly, s'est rendu, le mardi 17 Septembre 2013, à Seguin, section communale de Fond Jean Noël, à Marigot (Sud'Est) où il a constaté l'état du Parc National La Visite. Il a été accompagné, entre autres, du Ministre de l'Environnement, M. Jean François Thomas, de Mme Irina Bokova, Directrice Générale de l'Organisation des Nations-Unies pour l'Education, la Science et la Culture (UNESCO) et de Mme Michaëlle Jean, Envoyée Spéciale de l'UNESCOpourHaïti.L'appuitechniquedel'UNESCOaétésollicitéen ce qui a trait, entre autres, à l'Education/Sensibilisation environnementale à travers des programmes stimulant l'implication des élèves et des professeurs dans la protection de l'environnement... Protection en permanence du Parc National La Visite : Visite du Chef de l'Etat à Seguin Mme Irina Bokova et Mme Michaëlle Jean se sont dites impressionnées par l'engagement du Président Michel Joseph Martelly en matière environnementale. Satisfaites après cette visite de terrain à Seguin, elles disent reconnaitre les efforts déjà accomplis en matière de protection de l'environnement et appellent à l'implication dans les actions visant à préserver en permanence la richebiosphèred'Haïti.
  10. 10. 10 e Septembre 2013 Dans le cadre de la mise en œuvre de la politique environnementale de l'Etat haïtien, le Ministère de l'Environnement (MDE), avec la coopération du Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) et de l'Institut de la Francophonie pour le Développement Durable (IFDD), a lancé une étude sur les textes juridiques et référentiels sectorielsrelatifsàl'évaluationenvironnementale. Cette étude vise à faire l'inventaire des textes juridiques et réglementaires et à identifier les référentiels sectoriels dans le domaine. Cette démarche doit amener à définir un cadre organisationnel pour la structureresponsabledel'EEauniveaunational. Afin de garantir la participation de tous les acteurs dans ce processus, une rencontre de concertation sur la mise en place du cadre institutionnel de l'évaluation environnementale en Haïti a été réalisée dans les locaux du MDE le mardi 24 septembre 2013 dont les objectifs ontétéainsidéfinis: Cadre institutionnel de l'évaluation environnementale en Haïti • Sensibiliser tous les ministères sectoriels et autres acteurs de développement sur l'importance de l'EE en lien avec leurs domaines d'intervention. • Mettre en place un processus participatif basé sur la démarche de l'analyse multicritère (consultations, réunions techniques, atelier de concertation)pourlechoixd'unmodèleorganisationneldegestionde l'EE en Haïti, qui implique directement tous les acteurs du processus d'EE. • Identifier les domaines d'intervention prioritaires pour lesquels des directivessectoriellesdoiventêtreélaborées. • La rencontre a réuni une trentaine d'institutions impliquées dans la gestion de l'environnement en Haïti, représentants d'acteurs des secteurspublic,privé,universitaire,sociétécivile. Environnement
  11. 11. e 11 Septembre 2013 Le ministère de l'Environnement et le Bureau de l'Energie et des mines (BME) ont procédé lundi à la présentation d'un ensemble de mesures adoptées par le gouvernement en vue de freiner l'exploitation illégale et anarchique des carrières de sable. Un arrêté serapubliésouspeuafindegarantirlesupportjudiciairenécessaire. Il a, ainsi, été décidé, de concert avec le Ministère de l'Environnement, que les carrières de sable et d'agrégats situées au niveau du Morne l'Hôpital et s'étendant jusqu'à Laboule 12, sont et demeurent,àl'exceptiondeSaintJude,ferméesàl'exploitation.Ilen est de même pour celles situées sur la route Nationale Numéro 1 à hauteurdeCarriesetdeTrou-foban. Des dispositions réglementant l'exploitation des sédiments de la Rivière Grise, actuellement pratiquée de façon illégale et anarchique, sont en vue et sortiront incessamment. Des Communiqués viendront renforcer toutes ces dispositions, prises non seulement pour assurer une meilleure protection de l'Environnement, des vies et des biens, mais aussi et surtout pour faire prévaloir les droits et intérêts de l'Etat sur l'ensemble du secteurdescarrières. Pour ne pas pénaliser le secteur de la construction, trois carrières peuvent légalement fonctionner pour l'exploitation du sable, selon le directeur général. Il s'agit des carrières de Morne-à-Cabri, de Saint-JudeetdelarivièreGrise,moyennantunpermisd'exploitation délivréparleBureaudel'Energieetdesmines(BME). Des mesures opportunes pour proteger l'environnement Le projet « Sove lavi Mòn Lopital » a permis de mettre en terre 375.000 arbres, de créer des emplois et de former plusieurs milliers de jeunes en stratégies de développement environnemental. Ce projet a aussi occasionné la construction d'un cordon pierreux, la délimitation de 11 kilomètres, (de Jalousie à Diquini) et la construction d'une série de bassins de rétention de sédiments et d'eaux pluviales. Grâce à cette initiative, les risques d'érosion et d'éboulement des terres seront considérablementréduits. Environnement
  12. 12. 12 e Septembre 2013 Etat de Droit Le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique (MJSP) met le cap sur l'état civil. Des officiers d'état civil et des clercs sont recyclés et désormais prêts à offrir un meilleur service à l'ensemble de la population. Dans le but d'améliorer la performance des offices d'état civil à travers la République, le MJSP s'active à multiplier des initiatives tendant à offrir ce service de base à la population. Dans cette perspective, il a réalisé un ensemble d'activités, dans le cadre de son plan d'actions 2012-2016, pour le mois de septembre écoulé, notamment deux ateliers de travail sur le Droit à l'identité et la Sécuritéjuridiquedespersonnes,àl'EcoledelaMagistrature. Le premier atelier, tenu les 21 et 22 septembre 2013, a réuni les officiers et clercs des officiers d'état civil des départements de l'Artibonite et du Nord-Ouest; le deuxième déroulé les 27 et 28 septembrearegroupélesofficiersetclercsdesofficesd'étatcivildes départementsduNordetduNord-Est. Cesséancesdeformationontpourobjectifsde: – Sensibiliser les officiers et clercs sur les textes de loi en matière d'état civil tout en les invitant à aller vers le citoyen dans les sections communales les plus reculées qui pourra donc retirer l'acte de naissance de son enfant sans consentir de longs déplacements; – Outiller les officiers et les clercs sur les techniques de rédaction d'actes en vue d'éviter les erreurs matérielles causant trop de préjudicesauxcitoyenssurtoutàceuxquisontles pluspauvres. Parallèlement, des registres et des formulaires d'acte de naissance ontétédistribuésauxofficesd'étatcivildudépartementduCentre. Ces séries de formation s'inscrivent dans la perspective de donner suite aux instructions du Chef de l'Etat et de l'énoncé de la déclaration de la politique générale du Gouvernement devant le Parlement et notamment pour répondre à une promesse de campagne du Président Michel Joseph Martelly, consistant à offrir undocumentd'identitéàchaquecompatriotehaïtien. Etat civil : Offrir un document d'identité à chaque compatriote haïtien
  13. 13. e 13 Septembre 2013 Faits Marquants Septembre 2013 • Le 60e restaurant communautaire a été inauguré dans la commune de Tiburon dans le Sud. Avec ces 60 restaurants,540jobssontcrééset30000platschaudsau prixde10gourdeschacunsontdistribuésparjour • Huit avant-projets de loi et projets d'arrêtés ont été adoptés par l'Exécutif lors du Conseil des Ministres, le vendredi20Septembre2013,auPalaisNational • La loi sur le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme international adoptée par l'Exécutif a été votéeauParlement • Trois nouveaux Ambassadeurs, M. Don Enrique Alejandro Palacio Reyes (Pérou), M. Ross William Tysor (Australie) et M. Carlos Alberto Calles (Salvador) sont accréditésenHaïti • Le Chef de l'Etat et la Ministre à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes, Mme Yanick Mézile, ont procédé à l'ouverture officielle, à Jérémie, de la Maison des FemmesdelaGrand'Anse • Onze officiers-ingénieurs et trente soldats-techniciens gradués des écoles Eloy Alfaro et los Vencedores del CENEPA de l'Equateur ont été reçus par le Président de la République • Le Président Michel Joseph Martelly et le Premier ministre Laurent Salvador Lamothe ont lancé, le samedi 21 Septembre 2013, à Carrefour, le programme « GOUVÈNMANANLAKAYOU» • Diverses rencontres sont menées par le Chef de l'Etat dans le cadre du dialogue préconisé avec les différentes tendancespolitiques • Jean Jean Roosevelt et Linouse Desravines, médaille d'or en chanson et médaille de bronze en judo aux Jeux de la Francophonie, ont été reçus et honorés au Palais National • Le Président Michel Joseph Martelly s'est rendu, le mardi 17 Septembre 2013, à Seguin pour constater l'état du ParcNationalLaVisite.
  14. 14. 14 e Septembre 2013 Tourisme C'est le 27 septembre qui a été retenu pour marquer l'anniversaire de l'adoption des statuts de l'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT)en1970etc'estcejourqui,depuis1980,estconsacréJournée MondialeduTourisme. L'objectif principal fixé par l'OMT est la prise de conscience de l'importance du tourisme du point de vue social, culturel, économiqueetmêmepolitique. Dans de nombreuses régions du globe, le tourisme arrive en tête des activités économiques, avec ses répercussions sur l'emploi, le brassage des populations, l'ouverture au monde et la circulation de l'information... Le Président Martelly a misé dès le début sur le développement du tourisme. Beaucoup d'initiatives ont été prises afin de renforcer nos capacités d'accueil dans le secteur hôtelier, d'aménager nos principales plages, et mettre en branle de grands chantiers d'infrastructures. Le tourisme est, depuis 2 ans, l'un des secteurs d'activités qui se développe rapidement car nous avons beaucoup de potentialités jusqu'icipeuoupasexploitées. L'objectif est d'inciter les étrangers à visiter Haïti, mais aussi d'encourager les Haïtiens du pays et de la diaspora haïtienne à découvrirlabeautéetlesrichessesdeleurpays.DelaCitadelleduroi Henri aux bancs de sables blancs de Port Salut en passant par CascadePichonoulagrotteMarie-Jeanne. Chaque coin de notre pays a son histoire, sa musique, ses spécificités gastronomiques, ses sites enchanteurs, ses légendes qui n'attendentquevous. La journée Mondiale du Tourisme...
  15. 15. e 15 Septembre 2013 Tourisme La Ministre du Tourisme, Mme Stéphanie Balimir Villedrouin, accompagnée de certains membres du secteur privé touristique, dont M. Pierre Chauvet, un représentant de l'Association Touristique d'Haïti (ATH), a participé du 24 au 26 Septembre 2013, au salon « International French Travel Market Top Resa » (IFTM Top Resa)quis'estdérouléàParisdu24au27septembre2013. IFTM Top Resa est le rendez-vous de référence incontournable des professionnelsduvoyage,quiserencontrent,négocient,conduisent et comprennent les évolutions du marché. L'événement présente une vision des voyages à 360°, couvrant tous les motifs de déplacements:loisir,affairesetévénementiel. L'objectif de cette représentation au Top Resa a été de faire la promotion d’Haïti comme destination touristique en rencontrant des agences de voyages et de présenter les principaux plans d'action duMinistère Première participation d'Haïti au Salon Top Resa - 24 au 26 septembre Le Ministère du Tourisme et la Compagnie aérienne Haïti Aviation ont signé, le lundi 9 septembre 2013, un Protocole d'Accord en vue d'instituer des tarifs promotionnels sur les opérations du circuit Miami/Port-au-Prince,Port-au-Prince/Miami. Cette initiative vise à inciter la mise en place de forfaits touristiques surladestinationparlesagencesdevoyage. Dans sa politique de promotion et de repositionnement du pays sur la carte touristique du monde, le Ministère du Tourisme s'active dans la négociation de forfaits touristiques avec des tours- opérateurs afin d'encourager la pratique du tourisme de loisirs en Haïti. Un protocole d'accord signé entre le Ministère du Tourisme et Haïti Aviation
  16. 16. 14 e Formation Septembre 2013 16 e Septembre 2013 Tourisme La Ministre du Tourisme, Mme Stéphanie Balmir Villedrouin, a effectué, du 28 au 29 septembre 2013, une tournée de 48 heures dans le Plateau central dans le cadre du lancement du circuit de la routedel'eaudontleprojetd'aménagementdusite"BassinZim". En présence de certains acteurs impliqués dans la réalisation du projet, Mme Villedrouin, à la tête d'une délégation composée, entre autres, de sa Directrice Générale et de son Directeur de l'UEP, a procédé au lancement officiel du projet d'aménagement du site touristique. L'aménagement de Bassin Zim va consister en la construction de blocs sanitaires, de parking, d'espace d'accueil et de pique-nique questionderendreplusagréableslesexcursionssurlesite. Lancement du Projet d'aménagement de Bassin Zim La Ministre du Tourisme, Mme Stéphanie Balmir Villedrouin, a procédé à la proclamation des résultats du programme de classification des établissements touristiques (label de qualité hibiscus), le lundi 30 septembre 2013. Cette campagne d'inspection a été lancée au mois d'Avril dernier. 456 établissements ont été inventoriés dans le Sud, l'Ouest, le Sud-est et le Grand Nord. Les opérateurs dont les établissements ont subi l'évaluation, ont jusqu'au 20 Octobre pour contester les résultats à partir d'un cahier de charges qui a été remis aux directions départementales du Tourisme. Proclamation des résultats de la campagne de classification des établissements touristiques
  17. 17. e 3 Formation Septembre 2013 e 17 Septembre 2013 Tourisme La Ministre du Tourisme, Mme Stéphanie Balmir Villedrouin, le Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, Me Jean Renel Sanon, et le Directeur Général de la Police Nationale d'Haïti (PNH), M. Godson Orélus, ont procédé à la cérémonie de remise de parchemins à 52 agents de la PNH qui forment la première promotion de la Police Touristique (POLITOUR), le vendredi 27 septembre 2013. Cette nouvelle structure va œuvrer dans l'accompagnement des opérateurs touristiques, des visiteurs et la sécuritédessitestouristiquesàtraverslepays. Graduation de 52 agents de la première promotion de la Police Touristique POLITOUR
  18. 18. 14 e Formation Septembre 2013 18 e Septembre 2013 Santé Cent quatre vingt-dix-neuf enfants ont été consultés et plus de 200 kits sanitaires leur ont été distribués, lors d'une journée de consultation, le jeudi 19 Septembre 2013, au Centre d'Accueil de Carrefour, afin de réaliser un bilan médical pour les enfants fréquentantcecentre,avantlarentréedesclasses. Accompagnée du Ministère des Affaires Sociales et du Travail (MAST), la Première Dame de la République, Mme Sophia Martelly, qui a organisé cette journée suite à sa visite le 22 Décembre 2012, promet de travailler aux cotés du MAST afin de leur offrir le mieux- être auquel ils ont droit. Elle a aussi insisté sur la nécessité que ces enfants puissent évoluer dans un milieu sain pouvant leur permettre deprogresserintellectuellementet favorisantleurépanouissement physiqueetpsychologique. Construit en 1946, le Centre d'Accueil de Carrefour sera réhabilité et aura la capacité de recevoir huit cents (800) enfants dans un environnementnettementplussainetmieuxorganisé. Plus de 300 habitants consultés en une journée à Grand Goâve Bilan médical : 199 enfants consultés à Carrefour en prélude à la réouverture des classes La Première Dame de la République, Madame Sophia Martelly, a organisé une journée de consultation, le samedi 28 Septembre 2013, au Lycée Fito Gracia de Grand Goâve, à l'intention des habitants de cettecommuneetdeszonesavoisinantes. Avec l'aide des médecins de l'OFATMA et d'autres volontaires, plus de trois cents personnes ont pu bénéficier gratuitement de consultation générale et de médicaments. Certains patients, dont les dossiers nécessitentunsuivimédicalapprofondi,ontétéprisencompte. La population a accueilli avec enthousiasme cette initiative de l'épouse du Chef de l'Etat. Madame Martelly a, pour sa part, conseillé auxhabitantsd'avoiruneapprochepréventiveencequiconcerneleur santé. Elle a aussi réitéré son engagement à accompagner le Président de la République dans ses actions visant à mettre réellement les servicesdebaseàlaportéedetoutunchacun.
  19. 19. e 3 Formation Septembre 2013 e 19 Septembre 2013 Santé La Première Dame de la République, Madame Sophia Martelly, et la Ministre de la Santé Publique et de la Population, Dr. Florence D. Guillaume ont inauguré officiellement ce jeudi 12 septembre 2012 un Centre de Santé Communautaire à Grand Boucan, commune située dans le Département des Nippes. La cérémonie s’est déroulée en présence du Délégué Départemental, M. Alex Tropnas, du Directeur Départemental de la Santé, Dr. Jacques Laroche, du Chef de Mission du projet SDSH, Dr. Margareth Mallet, de quelques autorités civiles, politiques et religieuses et des membres de la population. Cette inauguration qui fait suite à une visite de l’épouse du Chef de l’Etat dans ce département en avril dernier a été l’occasion pour Mme Martelly de remercier l’Association des Grands Boucanais de NewYork,initiatricedecetteconstructionen1996. La Première Dame de la République a ensuite exhorté le personnel médical à faire un bon usage des matériels et à prendre soin des patients avec professionnalisme. Elle a aussi invité la population à protégerlebâtiment etàlemaintenirpropre. Le Maire de la ville, Monsieur Francis Delvoix a profité de l’occasion pour inviter la population et les politiciens à se mette aux cotés du Président Martelly afin de rendre beaucoup plus facile sa mission d’offrirunmieux-êtreaupeuplehaïtien. La Ministre de la Santé Publique et de la Population, Mme Florence Duperval Guillaume, de son coté, a remercié et félicité Madame Martelly pour avoir attiré l’attention du Ministère dans les travaux d’achèvement etderéaménagementdulocal. A la fin de cette cérémonie, un accord de partenariat a été signé entreleMSPPetl’AssociationdesGrandsBoucanaisqui ontnommé un comité de gestion composé de cinq (5) membres, trois (3) du MSPP et deux (2) de l’Association des Grands Boucanais de la diaspora. Ce centre de Santé à lits est doté d’une pharmacie, d’une salle d’accouchement, d’un laboratoire, de salles de consultation, d’une salle pour les archives, d’une salle d’observation de 6 lits et d’une salledesoinspréventifs,incluantlapréventiondelamalnutrition. Inauguration d’un Centre de Santé à lits dans la commune de Grand Boucan
  20. 20. Suite à un plaidoyer de la Première Dame lors d'un voyage à Washington, les autorités américaines ont accepté d'étendre un projet pilote de la Grand'Anse à 5 autres départements en impliquant, cette fois-ci, l'Etat Haïtien à travers le Ministère desAffairesSociales. Kore Lavi vise la réduction de l'insécurité alimentaire en aidant le gouvernement à établir un filet social reproductible tout en renforçant ses capacités. D'un montant de 80 millions de dollars, ce projet est financé par l'USAID et s'étendra sur unepériodede4années. Respectant les attentes exprimées par le gouvernement haïtien, l'USAID a initié un processus de transfert direct de responsabilités dans la gestion directe de programmes d'assistance, chose qui ne s'était pas produite depuis plus d'une vingtaine d'années. L'agence d'aide américaine a accepté de rentrer dans la démarche de renforcer les structures étatiques et les habiliter à une gestion saine et efficace de l'aide internationale conformément aux orientationsdéfiniesparl'EtatHaïtien. Ce programme rejoint définitivement la vision du Président Martelly qui s'est donné pour objectif l'élimination de la faim et de la Malnutrition. Dans un premier temps, les interventions de courtes durées permettront d'aider les familles les plus vulnérables et dans un second temps activer larelanceagricolepourdesrésultatssurlelongterme. Kore Lavi vise plus de 20, 000 familles. Le programme se déroulera du 1er Aout 2013 au 30 Septembre 2017. Le lancement officiel sera fait dans le Plateau Central à Hinche par la Première Dame de la République, Madame Sophia Martelly en présence du Ministre des Affaires Sociales, Monsieur Charles Jean-Jacques et l'Ambassadeur américain enHaïti,MadamePamelaWhite. Lancement de Kore Lavi dans le Plateau Central. 14 e Formation Septembre 2013 20 e Septembre 2013 Social
  21. 21. Le Président de la République, S.E.M. Michel Joseph Martelly, a inauguré, ce samedi 7 Septembre 2013, le Centre de Conditionnement de fruits et légumes de Kenskoff, en présence, entre autres, du Ministre du Commerce et de l'Industrie a.i, M. Wilson Laleau, du Ministre de l'Agriculture des Ressources Naturelles et du Développement Rural, M. Thomas Jacques, du leader de l'Organisation Afè Nèg Combit (ANC), M. Oxyde Jean et d'autresautoritéslocales. Ce Centre de Conditionnement de fruits et légumes vient mettre fin au calvaire des paysans de Kenskoff qui n'avaient jusqu'ici aucun moyen pour conserver leurs produits. Pourvu d'un dépôt moderne etd'unechambrefroide,cecentrepermettraauxproducteursde: • Diminuerleurpertede20à30%; • Conserverleursfruitsetlégumesdansdemeilleuresconditions; • Augmenterleurprofitetleurproduction30à50%; • Etrepluscompétitifs; • Contribueraudéveloppementdeleurzoneetfavoriserlacréation d'emplois. Le Président de la République a renouvelé sa détermination d'encadrer les producteurs et marchands de légumes de Kenskoff en leuroffrantdemeilleuresconditionsdetravail. «Mwenankourajemodèlpwojèsayokikapabgenyenyonvrèenpak nanamelyorekondisyonlaviagrikiltèyo,mentoupèmètyonserizòn eksplwate potansyèl agrikòl yo. Rèv mwen se gen yon peyi ki kapab bay tout pitit li manje. Pou sa rive fèt, nap bay agrikiltè yo bon jan ankadremanmenmjansafètnankenskòfjodia». Pour sa part, le Ministre a.i. du Commerce et de l'Industrie, M. Wilson Laleau, a remercié tous ceux qui ont contribué avec le ministère, particulièrement le Chef de l'Etat, pour la construction de ce Centre de Conservation moderne à Kenskoff. Il a fait savoir que cetteexpérienceseradupliquéeàtraverstoutlepays. De son côté, le Père Oxyde Jean, dit Pè Sicot au nom des paysans, a exprimé sa gratitude au Chef de l'Etat pour cette initiative qui vient de mettre un terme aux difficultés de toutes sortes en matière de conservationdeproduits. Inauguration du Centre de Conditionnement de fruits et légumes de Kenskoff par le Président de la République e 3 Formation Septembre 2013 e 21 Septembre 2013 Agriculture
  22. 22. Le Président Michel Joseph Martelly a effectué, du 25 au 28 Septembre 2013, une tournée dans le Sud pour superviser les infrastructures en cours dans ce département et s'enquérir des conditions de vie de la population méridionale. Cette tournée l'a conduit notamment dans les communes de Cotes-de-fer, Cayes, Coteaux, Roche-à-Bateau, Chardonnières,Port-à-Piment,LesAnglaisetTiburon. Tournée du Président de la République dans le Département du Sud 14 e Formation Septembre 2013 22 e Septembre 2013 Provinces Le Chef de l'Etat a circulé à pied avec la population, dans divers endroits, pour continuer de se rapprocher des citoyens. Au quartier populaire La Savane, aux Cayes, le Président Martelly a inauguré un restaurant communautaire, distribué de kits scolaires et alimentaires et supervisé les travaux de réaménagement de la Plage La Tourterelle. Un autre restaurantaétéinauguréaussiàTiburon. Par ailleurs, le Président Martelly a ouvert officiellement le 17e Centre de Lecture et d'Animation Culturelle (CLAC) à Port-Salut. Il a ouvert également celui (le 18e) des Coteaux. « La dynamisation des CLAC, espacedevulgarisationdelacultureetd'apprentissagedesjeunes,estle prolongement du Programme de Scolarisation Universelle Gratuite et Obligatoire que je prône…», a-t-il déclaré, encourageant les parents à inscrireleursenfantsàcesstructures. LePrésidentdelaRépublique,quiadialoguéaveclespopulationsvisités, a insisté sur la nécessité pour la population haïtienne de rester solidaire envuedefairefaceauxdéfismajeursquihandicapentledéveloppement d'Haïti. Le Président Michel Joseph Martelly a effectué, du 2 au 4 Septembre 2013, une tournée dans la Grand'Anse pour y évaluer certains travaux d'infrastructure et prouver une fois de plus son engagement envers la population grand'anselaise. Le Chef de l'Etat s'est rendu notamment à Duchity, à Beaumont, au Centre-ville de Jérémie, à Léon et à Prévilée en vue de constater l'état d'avancement des chantiers. En effet, d'importants travaux d'infrastructure (réseau routier, réseau électrique, marché public, établissements scolaires et parascolaires, etc.) avancent àgrandpasdanscedépartement. Cette tournée du Président Martelly a permis aux habitants de cette région de lui exprimer leur attachement et leurs préoccupations par rapport au développement de la communauté. Au cours de ce périple de trois jours, le Chef de l'Etat a rappelé la nécessité d'encourager l'éducation des jeunes, en vue de faciliter leur développement. Il a promis de continuer à œuvrer pour des infrastructures modernes et un système éducatif adapté qui tiennent compte des besoins de toutes les couchessocialesdupays. La population grand'anselaise exprime son attachement au Président de la République
  23. 23. Le Président de la République, S.E.M. Michel Joseph Martelly, a officiellement procédé,le mardi 24 Septembre 2013, au lancement des travaux d'infrastructures sociocommunautaires au Wharf Jérémie, port commercial, interrégional et de cabotage situé dans la commune de Cité Soleil. Il s'agit d'un projet consistant à construire un Centre de Formation technique etprofessionnelle de 32 salles de classe, les bureaux de l'Administration du port, un espace vert et de loisir (place publique, plage aménagée et centre d'attraction); et un nouveaumarchémoderne. En présence des ministres de l'Agriculture, M. Thomas Jacques, des Affaires sociales, M. Charles Jean-Jacques, de l'Education nationale, M. Vanneur Pierre, de la Ministre chargée de la réduction de la pauvreté, Mme Rose-Anne Auguste, des Maires de Port-au-Prince et de Cité Soleil, le Chef de l'Etat a tenu à renouveler son soutien à la cause de la population de Cité Soleil, trop longtemps victime de mauvaisespolitiqueshandicapantsondéveloppementintégral. « Je suis à votre écoute ! », leur a-t-il rappelé. « Cela commence par l'accès à l'Education et la Formation professionnelle, ensuite la création d'infrastructures administratives, routières et de loisirs adéquates à votre plein épanouissement », a poursuivi le Chef de l'Etat, tout en demandant aux citoyens de garder leur calme et de ne pas se soumettre aux provocations antipathiques au développementdelacommunauté. Financés par l'Etat haïtien à travers les fonds de PetroCaribe, à hauteur de 20 millions 606 mille 188 dollars américains, ces travaux s'étendront sur 5 carreaux de terre et dureront 24 mois. Une 2ème phase du projet portera sur la réhabilitation des quais de la baie de Port-au-Prince. Lancement des travaux d'infrastructures sociocommunautaires du Wharf Jérémie, à Cité Soleil e 3 Formation Septembre 2013 e 23 Septembre 2013 Infrastructure

×