etape 23.qxd    28/01/2009       14:11      Page 1                                  Etape N°23 18.1 km                    ...
etape 23.qxd    28/01/2009        14:11      Page 2     Pension Las Delicias, 24, calle         Dommage quil soit si près ...
etape 23.qxd     28/01/2009       14:12    Page 3     Arrivé à la départementale, prenez-la à droite et traversez à gauche...
etape 23.qxd    28/01/2009        14:12     Page 4     entre la Galice, les Asturies et le plateau.                       ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Guide LEPERE du Camino francés (extrait)

616 vues

Publié le

http://www.chemin-compostelle.fr/boutique/espagne/camino-frances/
Le guide pratique du Camino francés vous accompagnera sur ce chemin mythique, du pied des Pyrénées (Saint-Jean-Pied-de-Port) à Saint-Jacques-de-Compostelle et même jusqu'au Cap Finisterre, en passant par Roncevaux, Burgos et León. Le Camino francés : un chemin privilégié pour les échanges et les rencontres avec des pèlerins du monde entier. Ce guide pratique a été réalisé en coédition avec l'ACIR Compostelle.

Publié dans : Voyages
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
616
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Guide LEPERE du Camino francés (extrait)

  1. 1. etape 23.qxd 28/01/2009 14:11 Page 1 Etape N°23 18.1 km 4h30 D’El Acebo à Ponferrada A Riego de Ambros vous avez marché 1 h 00 et parcouru 4.3 km. A Molinaseca vous avez marché 2 h 20 et parcouru 10.5 km. A Ponferrada vous avez marché 4 h 30 et parcouru 18.1 km. Descente vers Molinaseca Riego de Ambros Refuge San Roque, calle Réal, 30 Longeant la montagne à flanc de coteau, les quelques places. pèlerins devant nous sont comme des fourmis sur un Pension Riego de Ambros, 3 calle monticule. Après le charme de la montagne, on plon- de Astorga, tél : 987-69 51 88, 10 ge vers Molinaseca pour entrer dans la plaine du places. Bierzo. Nous marcherons désormais sous la protec- Molinaseca Refuge municipal, calle Manuel tion de Notre-Dame du Chêne qui est la Sainte pro- Fraga Iribarne, tél : 987-45 30 77, tectrice de la région. Deuxième région viticole après 28 places. la Rioja, la vigne est la principale ressource du Bierzo. Les bodegas (caves à vin) y sont nombreuses Refuge Santa Marina, traviesa Fraga Iribarne, tél : 987-45 30 77, et les tables d’amis pèlerins voient apparaître (!?) le 55 places. vin d’appellation Mencia. Ponferrada Molinaseca vaut une petite visite à défaut dune gran- Refuge parroisial San Nicolas de de halte. Un petit pont qui enjambe le rio Meruelo sert Flüe, calle de la Loma, tél : 987-41 33 81, 200 places. lété de plongeoir aux baigneurs ! Intelligemment pen- sée, la piscine en plein air est appréciée de tous lorsquil Hostal La Encina, 4 calle fait chaud. Comendador, tél : 987-40 96 32. Le gîte à 700 mètres hors de la ville a été construit pour lAnnée Sainte de 1993. El Acebo - Ponferrada 119
  2. 2. etape 23.qxd 28/01/2009 14:11 Page 2 Pension Las Delicias, 24, calle Dommage quil soit si près de la route, car les nuits Las Delicias, tél : 987-41 35 10. manquent de calme. Cependant, Alfredo, le responsa- ble du gîte, vous dira quil ne désemplit pas depuis 15 Pension Leonisa Macias, 5 calle ans ! Almeria, tél : 987-40 38 55. Ponferrada veut dire "Pont de Fer", matériau pré- A voir, à visiter à Molinaseca sent en grande quantité dans la région grâce aux Le sanctuaire (avant le village) de mines (que vous croiserez dans létape 24, si vous la Vierge des Angoisses, XVIIIe. prenez litinéraire fléché en jaune). Construit pour Le pont romain sur le rio Méruélo. faciliter le passage des pèlerins, il attire ladmira- Eglise parroissiale Saint-Nicolas tion de beaucoup de villes voisines. en hauteur sur la gauche. Les fêtes en l’honneur de la Vierge des Angoisses et de saint Roque le 15 Autre fierté : le château des templiers, qui date du août et suivies des fêtes de l’eau le XIIe siècle et qui, à lentrée de la ville, semble la 17 aôut . protéger de toute invasion... Le gîte totalement A voir, à visiter à Ponferrada rénové en 1999 est en centre-ville. Attention, la des- cente après El Acebo peut être dangereuse pour les Le château des templiers XIIIe. articulations fatiguées des genoux. La dénivellation L’hôtel de la reine. Eglise Saint- est de 1000 mètres… André. Eglise Notre-Dame du Chêne. La mairie du XVIIe. Le pont de fer (sans doute à l’origine A Molinaseca, restez sur la route principale (N 6) qui du nom de la ville). Eglise Saint- mène bien plus rapidement à Ponferrada en toute Jacques de Peñalba, Xe. La porte sécurité. de l’horloge (ancienne porte de la ville). Eglise Saint-Thomas de Chemin à suivre pour les pèlerins à pied Ollas Xe. Monastère Saint-Pierre des Monts. Le musée du Bierzo Entre le gîte municipal à votre gauche et léglise à votre droite, dans l’ancienne prison. poursuivre tout droit et tourner à droite avant une petite chapelle, puis à gauche pour retrouver le camino de Real. Prenez-le à gauche et sortez du village pour continuer tout droit sur la Accès internet à Ponferrada route. Ciber Locutorio Après un fort virage à droite, quitter le macadam à gauche pour 14 calle Diego Antonio González descendre un chemin de terre qui nous amène à Riego de 987 41 37 44 Ambros. Cybernet Suivez la calle Real, puis à côté dune place, à votre droite, 1 plaza Tierno Galván descendez à droite une rue bétonnée, la calle de Camino de 987 40 93 11 Santiago, qui se transforme en chemin caillouteux et arrive à la départementale. Prenez-la à gauche et 200 m plus loin prenez à droite un chemin de terre qui sera parallèle à la départemen- tale. À la fourche, face à un pylône de haute tension, choisir à gau- che un chemin de terre plus étroit et 100 m plus loin, à la bifur- cation suivante, descendre à droite. Ce chemin fait deux lacets. Après le deuxième, préférer un sentier herbeux à gauche au chemin caillouteux (cest plus doux et ils sont parallèles). À la fourche, après un virage serré à gauche, (la départementale est visible en bas), prendre à droite le chemin de terre conti- nuant à flanc de coteau. El Acebo - Ponferrada 120
  3. 3. etape 23.qxd 28/01/2009 14:12 Page 3 Arrivé à la départementale, prenez-la à droite et traversez à gauche le pont sur le rio Meruelo pour continuer tout droit sur la calle Real de Molinaseca. Cette rue rejoint la départementale, continuer sur cette route (les gîtes se trouvent peu avant la sortie de la localité), assez longtemps, puis arrivé face à des habitations, prendre à gauche une route goudronnée qui se transforme en chemin de terre. À la première fourche, descendre à gauche pour arriver à Campo et à la fourche suivante, prendre à gauche un chemin de briques, pour 20 m plus loin descendre à droite la calle Real. À la place de la Plazolicia, tourner à gauche puis tout de suite à droite, sortir de la localité et poursuivre sur le macadam. Arrivé au stop, continuer tout droit pour sapprocher de Ponferrada par la carretera los Barrio de Salas. Arrivé à un rond-point, prendre à droite pour traverser un pont romain parallèle au pont moderne, puis tourner à gauche dans le camino Bajo de San Andrés, passer sous la ligne de che- min de fer et plus loin emprunter à droite la calle del Hospital. Dans une intersection en T face à une église, prendre à gauche avenida del Castillo et 20 m plus loin tourner à droite sur une large esplanade qui longe le château. Face à une maison jaune prend- re à gauche la calle de Gil Y Carrasco. Elle mène vers la plaza de la Virgen De La Encina : léglise de Ponferrada. Molinaseca LA MARAGATERIA, LE BIERZO La Croix de Fer (Cruz del Hierro, à 1 504 m) sépare ces deux communes. Sur son versant La Maragateria et le Bierzo, deux des dépar- oriental, ceux qui vivent dans la Maragateria tements les plus singuliers de la péninsule, - un village dorigine et de singularité eth- sont parcourus par le Chemin de Saint- nique inconnues - conservaient, jusquà une Jacques. Cette étape est une brusque trans- date récente une organisation sociale fermée ition entre les plaines du Paramo et les ser- presque tribale, étrangère à toute influence pentueux chemins ponctués de montées et extérieure. de descentes qui nous attendent en Galice Les habitants, muletiers et commerçants, ont jusquà Compostelle. créé un important réseau de communications El Acebo - Ponferrada 121
  4. 4. etape 23.qxd 28/01/2009 14:12 Page 4 entre la Galice, les Asturies et le plateau. PONFERRADA Larrivée du chemin de fer les obligea à émi- grer, laissant ces villages, peut-être les plus Ponferrada est la capitale du Bierzo, une beaux du nord de lEspagne, à labandon. De région léonaise voisine de la Galice. Les his- lautre côté du mont Irago, la Hoya del Bierzo toriens du Chemin racontent que cette ville est un impressionnant espace naturel fermé naquit au fil de la route jacquaire. Ainsi, à la au nord-ouest par les sierras de Los Ancares fin du Xe siècle, lévêque dAstorga, et d O Caurel, et, au sud-est, par les monta- Osmundo, fit construire un pont sur le fleuve gnes du León. Sil, renforcé par une rambarde de fer (pons ferrata) qui donna son nom à la ville. RIEGO DE AMBROS Le château qui se dresse près de léglise Cettte petite localité léonaise nous rapproche baroque de Saint-André fut construit par lor- davantage des terres fertiles du Bierzo. Le dre des templiers au XVIIe siècle. Isabelle la pèlerin pourra se rafraîchir à ses fontaines et Catholique fit construire en 1498 lhôpital de visiter léglise paroissiale dédiée à sainte- la Reine. La tour de lhorloge, du XVIe siècle, Madeleine. fut construite sur une des arches de lancien- MOLINASECA ne muraille médiévale et la basilique porte le nom de la Encina, déclarée patronne du Première grosse ville dans la plaine du Bierzo en 1958. On dit que la Vierge apparut Bierzo, Molinaseca possède un bon refuge à dans un des chênes verts que lon coupait la sortie de la ville sur la route de Ponferrada, pour construire le château des templiers. financé par une grosse banque espagnole. Il possède une grande capacité daccueil, mais A Ponferrada, il faut absolument visiter légli- il est bien dommage quil soit situé si près de se mozarabe de Santiago de Penalba, du XIe la route nationale. Lermitage de Las siècle, et celle de San-Thomas de las Ollas Angustias, dont les portes sont protégées du Xe siècle, magnifiques exemples du pré- aujourdhui, a souffert des conséquences roman espagnol. La centrale thermique de dune curieuse tradition pratiquée autrefois Ponferrada, dont les énormes cheminées se par les pèlerins. Ceux-ci arrachaient les plan- soulèvent, arrogantes, en plein centre de la ches en souvenir de leur passage… ! Dans vallée, ternit limage idyllique de cette bour- une rue unique, la calle Real, sont concen- gade. Possibilité de manger au restaurant "El trés tous les édifices importants de la munici- Rincon del Templario", Calle Hospital de la palité, parmi lesquels de nombreuses Reina 24. Menu du jour et plats typiques du demeures nobles à blasons, parfois flan- Bierzo. quées de tours. Ponferrada : le chateau des templiers

×