Guide LEPERE du Chemin du Puy (extrait)

553 vues

Publié le

http://www.chemin-compostelle.fr/boutique/france/voie-du-puy/
Le guide pratique de la Voie du Puy (ou Via podiensis) vous accompagnera sur ce chemin vers Compostelle qui est le plus emprunté en France. À partir du Puy-en-Velay, vous marcherez sur le GR65 en passant par Conques et Moissac jusqu'à Saint-Jean-Pied-de-Port. De là, vous continuerez peut-être votre route vers Compostelle par le Camino francés.

Publié dans : Voyages
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
553
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Guide LEPERE du Chemin du Puy (extrait)

  1. 1. etape 07.qxd 28/01/2009 21:48 Page 1 Etape N°7 24.7 km 6h10 De Saint-Chély-dAubrac à Espalion A Lestrade vous avez marché 1 h 50 et parcouru 7.2 km. A Saint-Côme-d’Olt vous avez marché 4 h 20 et parcouru 17.2 km. A Espalion vous avez marché 6 h 10 et parcouru 24.7 km. Espalion, les anciennes tanneries sur les frais rivages du Lot. Saint-Côme-d’Olt Saint-Côme-dOlt tire une partie de son nom de léglise Gîte détape municipal Del du XIIIe siècle Saint-Côme - Saint-Damien. Le gîte Romiou, mairie, tél : 05 65 48 18 84 ou 05 65 44 07 09, 19 places. municipal, qui est dans une vieille demeure, possède une grande cuisine et accueille en centre-ville le Accueil pèlerin de Saint-Jacques pèlerin affamé. espace Angèle Merici, route Déjà 160 kilomètres depuis le départ, nous sommes à dAubrac, tél : 05 65 61 03 20, 70 places. peine partis du Puy-en-Velay que nous nous sentons happés par le chemin et les multiples monuments qui Camping Belle Rive, M. Christian y sont étroitement liés, mais aussi par les innombra- Boscary, rue du Terral, tél : 05 65 bles rencontres amicales… 44 05 85, 65 places. Espalion Espalion est une modeste bourgade de 4 000 habi- Centre d’hébergement groupe (+10 tants qui possède une vraie personnalité de petite personnes sur réservation) de la ville que rien ne semble inquiéter. Le Lot, qui y coule, mairie, tél : 05 65 48 04 08 ou 05 65 en oublie même quil est surveillé par lancien châ- 51 10 30, 60 lits. teau de Calmont, dont il ne reste plus grand chose. Saint-Chély-dAubrac - Espalion 46
  2. 2. etape 07.qxd 28/01/2009 21:48 Page 2 Gite d’étape communal, rue Saint- A visiter si vous avez quelques moments dans laprès Joseph, tél : 05 65 51 10 30 (mairie) midi, le musée du scaphandre inventé par deux villa- ou 06 77 58 53 08, 20 places. geois : Rouquayrol et Denarouze, qui en 1864, mirent Gîte détape La Halte Saint- au point le premier scaphandre que Jules Verne allait Jacques, 8 rue du Docteur reprendre plus tard dans son roman 20 000 lieues Trémolières, tél : 05 65 66 35 61. sous les mers… ! A voir, à visiter à Espalion Ville pittoresque, de part et dautre du Lot; anciennes tanneries. Tour des anciennes fortifications. Château, ancien palais de Justice, puis Caisse dEpargne, Renaissance XVIe, à tourelles dangle, surplombant le Lot. Anciennes tanneries, ou calquières à galeries couvertes, dalles utili- sées pour laver les peaux. Ruines du château de Calmont-dOlt XIe et XVe, sur une butte basaltique : enceinte polygonale flanquée de tours circulaires, vestiges de 2 donjons du XIIe; parc médiéval. Enceinte fortifiée du village de Flaujac XVe : portes, linteaux de portes. Château de Masse, tour- grenier de labbaye de Bonneval XVe : mâchicoulis, poivrières dan- gle, fenêtres à meneaux. Château de La Garde : logis, tour à mâchi- coulis du XVIe; manoir néo- Renaissance 1900. Pont Vieux gothique XIIIe, doublé dun pont Neuf XIXe. Eglise néo-gothique XIXe : bas-reliefs par Denys Puech. Ancienne église Saint- Jean-Baptiste gothique : clocher octogonal, campanile, façade néo- La plongée vers Saint Côme d’Olt gothique, portail XVIe flamboyant. Eglise romane de Perse XIe et XIIe : chevet polygonal à absidio- Chemin à suivre pour les pèlerins à pied les et contreforts-colonnes, clo- cher-mur à arcades, portail au Du porche de léglise de Saint-Chély-dAubrac dans le dos, riche décor sculpté (tympan), cha- tourner à gauche rue de lEglise. Cette rue donne sur la rue du pelles latérales du XVe. Chapelle Pont-des-Pèlerins à prendre à droite. La rue descend en lacets des pénitents 1700. Eglise entre les maisons jusquau pont des Pèlerins. gothique dAlayrac XVe, remaniée : retables. Eglise romano-gothique Franchir le pont. Monter une route goudronnée en forte pente de Flaujac : retable, croix-reliquai- jusquau cimetière. Au cimetière, poursuivre une vingtaine de re, fer à hosties XVIe, bas-reliefs. mètres sur le goudron, avant de trouver un chemin herbeux sur Eglise de Calmont XVIIe. Chapelle la droite. Celui-ci longe le cimetière en découvrant une vue de lhôpital : Vierge Noire. générale sur le village de Saint-Chély-dAubrac. Derrière le cimetière, passer sous une ligne HT à hauteur dune petite mai- Saint-Chély-dAubrac - Espalion 47 son sur la gauche, juste avant dentrer dans le sous-bois.
  3. 3. etape 07.qxd 28/01/2009 21:48 Page 3 Au bout de 100 mètres, au carrefour, monter une route gou- dronnée, la D 19, à droite. Avancer pendant 700 mètres jus- quau hameau Le Recours. A la fourche, après le panneau indi- quant lentrée du hameau, utiliser lembranchement de droite, interdit aux véhicules de plus de 6 tonnes, en direction de Cambrassats. Quitter cette route 300 mètres plus bas, et pren- dre à droite un chemin de terre en sous-bois, grossièrement pavé par endroits, vers Saint-Côme-dOlt. Accés internet à Espalion Franchir un ruisseau. Remonter jusquà une forêt de hêtres aux La Halte Pèlerin fûts majestueux qui sélancent vers le ciel. Le chemin avance place du Marché presque horizontalement dans la forêt où apparaissent des par- 05 65 48 08 08 celles de pinèdes. DSI Informatique Remonter après un passage bourbeux sur un sentier empierré 45 Bd de Guizard où les arbres sont moins hauts et dessences diverses : noise- 05 65 48 12 80 tiers, chênes, hêtres, bouleaux. La montée est rude jusquà la sortie de la forêt. Arrivé au croisement avec la route goudronnée qui mène à Cambrassats, tourner à droite. A la four- che, au lieu-dit de Cambrassats, emprunter une ruelle sur la droite sur une vingtaine de mètres. A langle dune maison, retrouver un sentier à gauche. Ce sentier est bordé à gauche dun muret de pierre recouvert de mousse. Il y a un passage caillouteux jusquà une source dont lécoulement coupe le sentier. Il progresse à lhorizontale au milieu des mûriers, fougères et noisetiers jusquà un groupe de bâtiments appelé Foyt. Cest une ferme abandonnée. Monter un chemin assez large pour les engins agricoles, à gauche au carrefour. Tourner ensuite à droite sur un sentier de terre, de la largeur dun homme, souvent dans les herbes hautes. Un point de vue sur la vallée et une forêt de conifères soffre au regard sur la droite. Le sentier pro- gresse sur la crête jusquà une ligne HT où il rejoint le goudron. Descendre à droite. Laisser une route sur la gauche au bout de 200 mètres. Passer devant Les Veyssets et poursuivre sur la route à droite pendant près dun kilomètre. Ignorer à droite une route qui mène à La Beyssière. Au bout de 50 mètres, prendre le chemin sur la droite, direction Lestrade. Repasser sous la ligne HT. Cest un large chemin bordé darbres, dont de nombreux cerisiers, traversant les pâturages. Les piquets des clôtures de fils de fer barbelés sont à nouveau en bois. Légèrement sur la droite, au loin, se distingue le clocher de léglise, entouré de quelques habitations. Un large chemin venant de droi- te rejoint le chemin principal à poursuivre dans la descente jusquau hameau de Lestrade. Retrouver le goudron dans le centre du hameau. Remarquer à droite un banc surmonté dun ancien joug de bœuf. Prendre à droite, direction Saint-Côme-dOlt. "Olt" signifie le "Lot" en Languedocien. Au sortir du hameau, utiliser en face un chemin sablonneux, le long dune ligne électrique. Après Lestrade, le chemin descend doucement vers la vallée de lOlt en traversant une forêt de hêtres pendant 2 km. Dans une trouée, passer sous une ligne HT. La forêt est exploitée comme en témoignent les coupes de bois que lon observe ici et là. Quitter le sous-bois à mi-hauteur de la descente. Choisir lem- branchement de gauche à une fourche. Traverser une petite route stabilisée mais non goudronnée. Continuer en face sur une cinquantaine de mètres le chemin qui poursuit sa descente dans le sous- bois avant de se rétrécir. Il devient un sentier de terre et de pierrailles, obstrué par des arbres tom- bés. Quatre kilomètres après Lestrade, passage du ruisseau de Cancels sur une passerelle avec ram- barde aménagée. Avancer à droite du ruisseau pour emprunter cette passerelle. Monter une cin- quantaine de mètres pour retrouver une route gravillonnée, à prendre à droite. Saint-Chély-dAubrac - Espalion 48
  4. 4. etape 07.qxd 28/01/2009 21:48 Page 4 Sur les rives du Lot (Espalion) Au stop avec une route plus importante, utiliser le chemin en face, en laissant un pont à droite sur le Cancels. Dans la descente, le murmure du ruisseau qui coule en contrebas est perceptible. A la fourche, suivre à droite en passant sur un pont de pierre à une seule arche recouvert de mousse. A une nouvelle intersection avec la D 557, tourner à gauche et franchir à nouveau un pont sur la Boralde. Après 600 mètres de montée, retrouver le chemin sur la droite, direction La Rozière. La montée est rude jusquaux premiers hangars agricoles du hameau. A lentrée du hameau, laisser un abreuvoir-lavoir marqué "eau non potable". Passer au centre du hameau devant une statue de la Vierge surmontée dun calvaire avec une croix en fer, joliment entourée de rosiers grimpants. A lintersection avec une petite route, à hauteur dun petit parking de quelques places, tourner à gauche. Le goudron disparaît après la dernière maison dans la descente. Au bout de quarante mètres, pren- dre à droite un sentier défoncé. Dans un creux sur un torrent qui peut être asséché, remarquer une croix de bois à droite, en haut dune montjoie. Au pont, monter un sentier, en délaissant la facilité dun autre sentier en descente. Continuer de monter à la fourche sur la droite par sentier à nouveau défoncé. Gravir une cinquantaine de mètres avant de retrouver un sol plus confortable. Passer sous une ligne HT avant une maison de pierre au toit dardoise. Le chemin sélargit devant la maison, puis devient goudronné. Quitter la piste goudronnée immédiatement après. Descendre à gauche un chemin sur une vingtaine de mètres. Poursuivre à gauche à la fourche, direction Saint-Côme-dOlt. Après une nouvelle ligne HT, admirer un panorama à 360°. Ignorer à gauche un chemin herbeux marqué Vigne. Longer un muret en pierres plates jusquà une bergerie. Continuer la descente entre des cultures céréalières. Le panneau Vigne, blanc sur fond rouge, semble indiquer le nom dune propriété des champs environnants. Le village de Saint-Côme-dOlt se distingue en contrebas, avec son clocher tors. Au hameau de Cinqpeyres, tourner à gauche sur le goudron. Avant la D 987, au panneau "céder le passage", uti- liser à gauche un chemin herbeux, puis une petite route vers le sud-ouest. Saint-Chély-dAubrac - Espalion 49
  5. 5. etape 07.qxd 28/01/2009 21:48 Page 5 Au bout de 600 mètres, traverser la D 987. Descendre en face une route gravillonnée. Cent mètres plus loin, tourner à droite sur une route bitumée, au niveau de la route départementale qui passe légèrement au-dessus. Passer sous un pont. Entrer dans le centre du vieux village par la rue Mathat. Après un porche, le gîte détape del Roumiou est sur la droite dans la tour. Emprunter la rue du Gresse sur la gauche vers le syndicat dinitiative. Léglise et la mairie se trouvent face à face, place du Château de Castelnau. Du porche de léglise derrière soi, revenir en arrière jusquau gîte et au porche. Déboucher sur la place de la Porte-Neuve. Tourner à droite, vers un calvaire en fer forgé. Laisser à gauche lécole Sainte-Marie. Prendre à gauche la rue du Terral, en épingle à cheveux. Après un calvaire, au triangle, avancer en face vers un pont sur le Lot. Un refuge pour piétons avec un calvaire est aménagé sur le pont. La rivière franchie, virer à droite en direction de Combes sur une petite route, qui longe le Lot, interdite aux véhicules de plus de 7 tonnes. 1,5 km plus loin, fran- chir un de ses affluents sur un petit pont. Monter à gauche sur un sentier abrupt qui découvre un point de vue sur le Lot. Les grosses pierres irrégulières laissent place à un sentier de terre battue dans une forêt. A la lisière de forêt, apercevoir à droite une maison abandonnée entourée de quelques bâtiments annexes en ruine. Gravir quelques marches en rondins. Poursuivre la montée sur le sentier qui a par endroits des escaliers en rondins. Il sélargit à lentrée dun champ. Repasser sous la ligne HT dans la trouée. A lintersection, prendre à droite sous une ligne HT jusquau point haut. Descendre au milieu de vastes pâturages. Traverser une chênaie. Ignorer à gauche un chemin her- beux qui se dirige vers un hameau visible en contrebas. Rejoindre une petite route. Après un chêne et une ligne électrique, tourner à droite. Laisser un chemin à gauche après un poste de transforma- tion électrique. Continuer de descendre sur la petite route un peu défoncée qui est bordée darbres et de fougères. Voir à gauche dans la trouée, sur un roc, une belle vue sur les ruines du château de Calment-dOlt. Les ruines de ce château surplombent la ville dEspalion. Le goudron sefface, il fait place à un large chemin entre deux clôtures. Continuer devant à lintersection avec un chemin venant de droite. Après un bâtiment délevage de volailles, quitter le chemin principal pour monter un sentier caillou- teux à gauche qui évite une boucle. A hauteur dune prairie, après une descente dune dizaine de mètres, prendre à gauche vers la Vierge de Vermus. Le sentier longe un muret quil traverse sur la gauche. Descendre quelques mar- ches en rocher. Récupérer un sentier qui vient de droite. Continuer à descendre une forte dénivel- lation parmi les premiers châtaigniers jusquà une piste à utiliser à droite dune maison neuve. Cest une piste de gravier avec de lherbe qui pousse au milieu qui se dirige vers Espalion, à droite du château de Calment-dOlt. Franchir un pont de pierre sur un ruisseau au pied de léglise de Perse. Laisser cet édifice à gau- che. Suivre droit devant le chemin de Perse entre des jardins potagers, et des maisons récentes. Les clochers des églises dEspalion se détachent dans le ciel. La petite route dans laxe des ruines du château sélargit et prend le nom de rue de Perse. Ignorer un lotissement à gauche. Passer devant le boulodrome sur la droite. Jolie vue sur le vieux pont dEspalion sur le Lot qui remonte à lépoque de saint Louis. Traverser un petit square sur la gauche qui rejoint la rue Saint-Joseph. Place du Plô où se situe le gîte communal, tourner à droite rue Arthur-Camel, puis à gauche quai Henri-Affre. Observer à droite les belles maisons à encorbellement qui bordent le Lot et le Pont- Neuf. Au Pont-Neuf, prendre à gauche boulevard Joseph-Poulenc. Léglise Saint-Hilarian est située sur la droite à 50 mètres. Saint-Chély-dAubrac - Espalion 50
  6. 6. etape 07.qxd 28/01/2009 21:48 Page 6 SAINT-CÔME-DOLT ESPALION Le village médiéval de Saint-Côme-dOlt, Espalion occupe un site bien agréable. situé sur la rive droite du Lot, quelques kilo- Limage de son vieux pont en grès rose, avec mètres en amont dEspalion, est dominé par le vieux palais Renaissance au bord du Lot, le château des seigneurs de Calmont, aujour- est bien connu des touristes. On situe la dhui transformé en mairie. Les remparts construction de ce pont au XIème siècle. Le quasi circulaires qui entouraient la ville ont seigneur de Calmont percevait un droit de maintenant disparu, ils sont remplacés par un péage, et pourtant le pont était très utilisé, en boulevard. Mais trois des portes fortifiées sub- particulier par les nombreux troupeaux trans- sistent encore et permettent daccéder à la humants et par les pèlerins. vieille ville. Le vieux palais date de 1572. Il est construit Vous qui êtes pèlerins de Saint-Jacques, vous au confluent du Lot et dun ruisseau : le entrerez dans la ville par la porte Théron. Médéric. Dabord résidence des gouver- Peut-être vous perdrez-vous dans le réseau neurs, le palais, au fil des ans, devint mairie, des petites rues, mais vous découvrirez sans puis palais de Justice. A quelques centaines doute, au hasard, danciennes demeures et de mètres de là et de lautre côté du Médéric, des hôtels particuliers du XVIème siècle. léglise de Perse, bâtie aussi en grès rose Faites une halte à léglise dont vous admire- aux XIème et XIIème siècles, est un joyau de rez le curieux clocher flamme qui fait la fierté lart roman. Il semble bien que linfluence de des Saint-Cômois. Admirez aussi les vantaux Conques ait été grande sur ses bâtisseurs. en chêne du portail de léglise, chacun clouté Outre un clocher-mur à quatre arcades, elle de 365 clous forgés, et orné de médaillons, possède un curieux tympan sur lequel sont danimaux fantastiques et de blasons. illustrés deux thèmes des Ecritures : la Pentecôte, dans la partie haute, et, sur le lin- Puis, sortez par la porte de la Barrieyre et teau monolithe, lApocalypse et le Jugement descendez ce vieux faubourg dont les bou- dernier. tiques possèdent de belles galeries ou de bel- les terrasses fleuries dominant la rivière. Enfin, dominant la vallée, planté sur son Si vous aimez Saint-Côme, attardez-vous un piton, le château est aujourdhui mis en peu ! Allez jusquà la chapelle des pénitents. valeur par la présentation de machines de Sa silhouette a gardé son cachet roman avec guerre reconstituées, qui permettent de son clocher ajouré et son toit en accent cir- mieux imaginer ce quétait le siège dun conflexe… ! château-fort.

×