Presentation the ark

311 vues

Publié le

Conférence The Ark

Publié dans : Internet
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
311
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
23
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Responsable Marketing de l’agence Conchita-Plus / Boomerang-Marketing
    Avant de rejoindre l’équipe, travail durant 4 ans pour une marque de cosmétiques de luxe :
    responsable des projets liés à internet dont la mise en place d’un site e-commerce international.
  • 1’000 milliards de dollars ont été dépensés dans le monde en 2012 sur le marché du e-commerce (B2C)
    c.à.d. une croissance de 21% par rapport à 2011
  • L’ Amérique du Nord représente à elle seule 33% de ce chiffre d’affaire
    Mais la plus forte croissance a été mesurée dans la région Asie-Pacifique
    Grâce au développement du marché chinois et une croissance annuelle plus forte, l’Asie devrait dépasser les USA en 2013
  • Le nombre d’acheteurs devrait dépasser le milliard d’individus en 2013, contre 900 millions d’acheteurs en 2012.
    L’Asie-Pacifique est la région du monde qui regroupe le plus grand nombre d’e-acheteurs : 390 millions en 2012.
  • En 2012, dans le monde, un consommateur a dépensé en moyenne 1’240 dollars et ce budget devrait grimper à 1’300 dollars.
    Si Asie compte le plus grand nombre d’acheteurs, ce sont les américains qui dépensent le plus : 2’230 dollars en 2012
    En Asie : 850 dollars
    En Europe : 1’750 dollars
  • 94% des Suisses ont effectué au moins un achat sur internet.
    ¼ des suisses effectue au moins un achat en ligne par semaine
    On constate une croissance importante
    Selon une étude «E-commerce Report 2013» les 34 plus grands e-commerces de suisse ont progressé de 20% en 3 ans
    Le plus grand e-commerçant de suisse : Digitec avec un CA de 550 mio
  • Jusqu’en 2005 la somme des dépenses de e-commerce représente moins de 1% des dépenses : environ 1 milliard de francs
    Ces dépenses ont augmenté pour atteindre 4,4 milliards en 2010
    En comparaison avec l’ensemble des dépenses des ménages suisses en 2010
    les dépenses e-commerce restent encore relativement faibles : 2%
  • L’importance du e-commerce varie beaucoup selon le type de produits ou de services.
    1- billets d’avion, plus d’un tiers des achats sont mnt effectué en ligne.
    2- matériel informatique 14%
    3- livres et brochures 13%
    4- vacances et hébergement 13%
    Autres biens et services : inférieure à 10%
    Il existe donc encore une forte marge de croissance + beaucoup de parts de marché disponible sur internet
  • Près de 100’000 produits proposés
    Plus de 1’300 marques
    Présence sur 14 pays européens
  • 2008 : Fondation de Zalando, une entreprise spécialisée dans la vente en ligne de chaussures et de vêtements.
    2011 : 510 millions d’euros de chiffre d’affaire
    2012 : 1,15 milliards d’euros de chiffre d’affaire
    Zalando enregistre au premier trimestre 2013 un chiffre d'affaires en croissance de 74% par rapport à la même période l'an dernier.
  • Elément important pour éviter de perdre le client : processus d’achat facilité (3 clics)
  • Ne suffit pas de créer un e-commerce
    Il amener les clients sur le site, les amener à visiter un maximum de pages et de leur donner envie de revenir
    Penser à une stratégie globale pour maximiser les visites sur le shop en ligne
  • Professionnalisme : mise à jour régulière du site, respect des délais de livraison, maintenance du système
    Confiance : surtout lié au payement, transparence, précisions dans les informations, respect des promesses
    Service-client : informations liées aux commandes, mail lors de la commande, pour le suivi, lors de la réception d’un payement ou d’un retour => établir une communication avec le client
  • Différents outils peuvent être mis en place pour augmenter la visibilité de votre site et pour améliorer son positionnement
    Différents types de référencement
  • Méthode la plus rapide pour positionner un site sur les moteurs de recherche
  • Avantage du SMO : effet viral efficace
    Les internautes sont beaucoup plus sensible à des recommandations qui proviennent d’autres clients
    Les réseaux sociaux permettent généralement une véritable interaction avec ses cibles.
  • E-mailing : autre manière d’installer une relation/communication avec le client
  • Trigger Marketing : réception d’une newsletter après abandon du panier pour inciter le client à passer commande
    + recommandation en lien avec les objets consultés
  • But : maximiser les chances d’ouverture de l’e-mailing et le taux de clic dans l’e-mail
  • Privilégier la qualité plutôt que la quantité
  • Quelques chiffres sur le volume de données numériques
  • Le Big Data = un élément central et important pour le marketing en ligne
  • Marquer les pages ou actions clés sur le site en y installant des tags spécifiques (dans le code HTML).
    Identifier les internautes cibles en munissant leurs terminaux de cookies.
    Ces cookies les suivront tout au long de leur parcours sur le web pour une durée déterminée.
    Définir les bannières correspondantes ainsi que les sites sur lesquels elles apparaitront.
  • Plus loin dans l’analyse des données et nouvelles manières de les exploiter
    Répondre à un besoin/envie en proposant un service le plus adapté et le plus rapidement possible
    Exemple : une bannière, proposant une offre pour des billets de cinéma, diffusée à une personne ayant pour statut sur Facebook
    « Quelqu’un intéressé par un cinéma ce soir ? ».
  • Presentation the ark

    1. 1. VENDRE SES PRODUITS SUR INTERNET : MODE D’EMPLOI Martigny, le 07.11.2013
    2. 2. Agence marketing et internet 10 collaborateurs 13 années d’existence 350 sites internet réalisés
    3. 3. Nos prestations Conseil en marketing et communication OFFLINE ONLINE Création de sites internet
    4. 4. Présentation Evolution du commerce en ligne Etapes de création d’un site e-commerce Conseils sur l’ergonomie du site Facteurs-clés pour développer ses ventes en ligne Le futur 1 2 3 4 5
    5. 5. 1. Evolution du commerce en ligne
    6. 6. Evolution du commerce en ligne dans le monde 1’000 milliards de dollars dépensés dans le monde en 2012 sur le marché e-commerce B2C. 21% 2011 2012
    7. 7. Evolution du commerce en ligne dans le monde  Les Etats-Unis représentent 33% du chiffre d’affaire mondial  La plus forte croissance a été mesurée en Asie-Pacifique
    8. 8. Evolution du commerce en ligne dans le monde  Le nombre d’e-acheteurs devrait dépasser le milliards d’individus en 2013, contre 900 millions en 2012.  L’Asie-Pacifique regroupe environ 390 millions d’acheteurs en 2012
    9. 9.  En 2012, un consommateur a dépensé en moyenne 1’240 dollars.  Ce budget devrait grimper et atteindre 1’300 dollars en 2013. = 850 dollars = 1’750 dollars = 2’230 dollars Evolution du commerce en ligne dans le monde
    10. 10. Evolution du commerce en ligne en Suisse 94% des Suisses ont effectué au moins un achat sur internet. 25% des Suisses effectue au moins un achat en ligne par semaine. 20% 2010 2013 Source : Magazine Bilan
    11. 11. Evolution du commerce en ligne en Suisse  Jusqu’en 2005, les dépenses de e-commerce en Suisse représente moins de 20% : environ 1 milliard de francs.  Ces dépenses ont augmenté pour atteindre 4,4 milliards en 2010.
    12. 12. Evolution du commerce en ligne en Suisse  L’importance du e-commerce varie beaucoup selon le type de produit/service.  Il existe encore une forte marge de croissance.
    13. 13. Exemple : l’évolution des ventes de Zalando 100’000 produits chaussures, vêtements, sport, accessoires, luxe, maison. 1’500 marques des marques populaires aux grandes marques de luxe. 14pays européens Allemagne, Autriche, Pays-Bas, France, Italie, Royaume-Uni, Suisse, Belgique, Suède, Espagne, Danemark, Finlande, Norvège, Pologne. Source : Communiqué de presse de Zalando
    14. 14. Exemple : l’évolution des ventes de Zalando 510millions d’euros de chiffre d’affaire en 2011. 1,15milliards d’euros de chiffre d’affaire en 2012. 74%croissance du chiffre d’affaire au premier trimestre 2013 par rapport à la même période en 2012. Source : Journal du Net
    15. 15. 2. Etapes de création d’un site e-commerce
    16. 16. Etapes de création d’un site e-commerce Analyse Graphisme Montage technique Publication Formation Mise en ligne
    17. 17. Etapes de création d’un site e-commerce Analyse  Fixation du cadre du projet.  Conseil sur les informations à afficher sur le site internet et la mise en évidence des thèmes principaux.  Définition du type de navigation, de l’arborescence du site, de son ergonomie et des fonctions à développer.  Document décrivant les concepts, les écrans et les fonctions qui leur sont associés.
    18. 18. Etapes de création d’un site e-commerce Graphisme  Définition de la base graphique du site (environnement visuel, placement des éléments, mise en forme des textes).  Conception d’un système de navigation simple et intuitif, permettant d’atteindre la quasi-totalité des informations en 3 clics.  Un aspect visuel dynamique et moderne  Un graphisme différent pour la page d’accueil, permettant de hiérarchiser l’information et de donner une place prépondérante à l’image.
    19. 19. Etapes de création d’un site e-commerce technique  Configuration du CMS  Intégration du design  Affichage des menus  Mise en place des fonctionnalités de base Montage
    20. 20. Etapes de création d’un site e-commerce Publication  Mise en place du système de navigation et des pages d’informations (textes, photos, listes, documents PDF, formulaires, etc.).
    21. 21. Etapes de création d’un site e-commerce Formation  Formation à l’utilisation du système de gestion  Gestion du contenu de votre site web de manière autonome  Interface d’administration du site intuitive et simple d’utilisation  Gestion facilitée et symétrique du multilinguisme
    22. 22. Etapes de création d’un site e-commerce Mise en ligne  Une fois le site validé, il est mis en production sur un serveur, sur le nom de domaine choisi.
    23. 23. 3. Conseils sur l’ergonomie du site
    24. 24. Conseils sur l’ergonomie du site  Page d’accueil avec produits/offres  Importance de l’image  Facilité la recherche et la navigation  Accès simple et clair
    25. 25. Conseils sur l’ergonomie du site  Informations en pied de page  Conditions de vente  Payement sécurisé
    26. 26. Conseils sur l’ergonomie du site  Possibilité d’affiner la recherche  Liste des produits en images  Affichage du panier d’achat
    27. 27. Conseils sur l’ergonomie du site  Précision des informations  Description détaillées du produit  Différentes vues du produit
    28. 28. Conseils sur l’ergonomie du site Gestion du panier d’achat et processus d’achat facilité (achat en 3 clics).
    29. 29. Conseils sur l’ergonomie du site  Recommandations personnalisées  Cross-selling
    30. 30. Conseils sur l’ergonomie du site  Compte-client  Création de compte  Important pour le service après-vente  Important pour me répondre au besoin du client
    31. 31. Conseils sur l’ergonomie du site  Facilité du processus de payement  Nombre d’option de payement : choix  Payements sécurisés
    32. 32.  Compte-client  Aperçu de toutes les commandes  Suivi des commandes (transport, retours,..)  Moyens de payements  Données personnelles  Newsletters Conseils sur l’ergonomie du site
    33. 33. Conseils sur l’ergonomie du site Ergonomie générale  Facilité de navigation du site  Accès simple et rapide Produits  Description précise et complète avec illustrations  Catalogue et recherche facile et intuitive  Mise au panier, modifications et acte d’achat facilité Payement  Transaction facilitée pour éviter l’abandon du panier  Coûts liés aux frais de livraison  Nombre d’options de payement
    34. 34. 4. Facteurs-clés pour développer ses ventes en ligne
    35. 35. Facteurs-clés pour développer ses ventes en ligne C’est seulement maintenant que le travail commence !
    36. 36. Service-client Facteurs-clés pour développer ses ventes en ligne Professionnalisme Confiance
    37. 37. Facteurs-clés pour développer ses ventes en ligne Le référencement : ensemble des actions qui visent à améliorer le positionnement et la visibilité d’un site. SEM Search Engine Marketing Marketing sur les moteurs de recherche SEO Search Engine Optimization SEA Search Engine Advertising SMO Search Media Optimization
    38. 38. Facteurs-clés pour développer ses ventes en ligne SE O SE A
    39. 39. Facteurs-clés pour développer ses ventes en ligne SEO : Référencement naturel sur les moteurs de recherches  Optimisation de la structure du site.  Travail sur le contenu du site : choix des mots clés.  Création de liens entrants.  Dénomination des balises <titles>.
    40. 40. Facteurs-clés pour développer ses ventes en ligne SEA : Référencement payant sur les moteurs de recherches  Développement du trafic par l’achat de mots-clés.  Acquisition d’espaces publicitaires positionnés aux endroits où le taux de clic est le plus élevé.  Coût par clic : système d’enchères, plus la demande est forte, plus le clic est cher.
    41. 41. Facteurs-clés pour développer ses ventes en ligne SMO : Référencement social  Ajout des fonctionnalités sociales : flux RSS, boutons de partages.  But : diffusion et promotion des contenus à travers les medias sociaux.  Toucher le plus grand nombre de visiteurs possibles.  Rapide et efficace
    42. 42. Facteurs-clés pour développer ses ventes en ligne E-mailing : méthode de marketing direct par courrier électronique  Renforcer la relation entre l’annonceur et ses clients.  Fidélisation des clients actuels.  Acquérir de nouveaux clients.  Proposer des offres personnalisées
    43. 43. Facteurs-clés pour développer ses ventes en ligne Réussir une campagne e-mailing : Personnalisation  Informations liées au compte client : historique d’achat, points fidélité.  Géolocalisation : offres de proximité  Centres d’intérêt : adapter les offres promotionnelles selon les objets / pages consultées.  Trigger Marketing : utiliser les données liées à une activité (ex: abandon de panier) ou un événement (ex : anniversaire) = offres pertinentes et ciblées.
    44. 44. Facteurs-clés pour développer ses ventes en ligne Réussir une campagne e-mailing : Contenu de l’e-mail
    45. 45. Facteurs-clés pour développer ses ventes en ligne Réussir une campagne e-mailing : Délivrabilité soignée  Liste de destinataires : doivent être d’accord pour être sollicités  Message : adapté à la cible, le contenu ne doit pas passer pour un spam = attention aux mots utilisés.  Infrastructure de l’envoi : bien choisir les services de routages professionnels.  Fréquence d’envoi : éviter une politique agressive.
    46. 46. 5. Le futur e-marketing
    47. 47. Le Big Data 2’837 de milliards de gigaoctets de données numériques dans le monde en 2012. 90%des données dans le monde ont été créées au cours des deux dernières années seulement.
    48. 48. Le Big Data Le Big Data au service du marketing  Etudier les profils des internautes  Analyser les comportements des consommateurs en ligne  Faire des analyses : sectoriels, géographiques,…  Permet à une entreprise de suivre l’activité de leurs clients et d’anticiper ses besoins/envies en se basant sur le passé
    49. 49. Le remarketing Toucher les utilisateurs ayant visités votre site et leur proposer des annonces pertinentes.
    50. 50. Le remarketing Le fonctionnement du remarketing Internaute E-Shop Suivi Quitte le site Autres sites Rediriger l’internaute vers le shop en ligne
    51. 51. Le remarketing Le remarketing dans le futur  Utilisation des informations sociales emmagasinées (centres d’intérêts, pays visités, évènements prévus,…)  Aller plus loin dans la relation avec le client avec des recommandations encore plus personnalisées.  Mise en place d’un vrai « remarketing de l’instant ».
    52. 52. MERCI POUR VOTRE ATTENTION Martigny, le 07.11.2013

    ×