Peindre et dessiner
avec plaisir
La
Couleur
Constellation,
L’art pour faire grandir et relier les enfants
Le
Trait
Ce qu’i...
• La couleur
• La touche
• Le trait
Ce diaporama t’explique les grands principes
que tu peux suivre pour réaliser ton œuvr...
La couleur
Le peintre montre comment
mélanger les couleurs:
« Je les encourage avec les
couleurs. Au début, ils utilisent
...
Je suis le magicien des couleurs
J’apprends à chercher mes
couleurs et à manier le pinceau.
Note: lors des ateliers, faites
référence aux peintres qui
prennent de la liberté dans les
couleurs.
Je choisis mes coul...
Je choisis les couleurs qui me plaisent
Depuis le
premier cours,
il faut
enseigner que
le papier est
blanc pour
qu'on p...
Gris coloré
par du rouge
dans les
nuages.
Je colorie le noir
Je rajoute une couleur dans le noir:
noir froid
comme les
tén...
Je couvre ma page de couleur
(peinture de droite) et je fabrique
le blanc pour ne pas laisser le
blanc du papier.
Le table...
J’ajoute un peu de couleur au blanc de mon tube pour en faire un blanc
plus ou moins chaud, plus ou moins jaune ou rouge (...
Je choisis ce que je veux mettre en
valeur et je fais un choix de lumière:
je crée un contraste entre les
bâtiments qui so...
Estefania a peint en gris le plan
arrière du volcan.
Le gris est coloré. Il y a du
rouge dedans. Il s’harmonise
avec la fl...
Quand les couleurs complémentaires sont de même valeur, cela veut dire
que si on regarde l’œuvre en noir et blanc, on voit...
La touche
La touche c’est
la manière dont
on manie le
pinceau.
La main est un
outil précieux.
Son
mouvement
accompagne le
...
Selon ce que je représente, je fais des gestes plus ou moins longs
avec mon bras qui est prolongé par le pinceau
Les mouve...
Avec le pinceau
brosse,
je peins les
petites flammes
de couleur
Les petites touches
Je peins la texture des animaux
dans le sens des plumes,
dans le sens des poils.
La touche s’adapte au sujet
Le trait
Le trait
n’entoure pas
la forme.
Il la met en
valeur.
Je peux
redessiner la
forme que je
veux mettre en
valeur av...
Le trait au pinceau ou à la plume est plus léger et plus vivant
que le trait au crayon feutre. Il n’a pas la même épaisseu...
Le trait n’entoure pas la forme.
Il lui laisse sa liberté.
Je peux redonner de la
vigueur à la forme avec un
trait qui n’est pas noir
Le trait donne de la vigueur
Le trait pense la forme quand je la dessine.
Le trait me sert à penser ce que dessine. Je
dois comprendre ce que je dessin...
Evitez le feutre (dessin en bas à droite)
car il dessine un trait de la même
épaisseur partout et il enferme la forme,
un ...
Ce qui est
nécessaire pour
faire ressortir les
formes c’est :
• le contraste entre
les clairs et les
foncés (regardez
page...
La perspective
Peindre et
dessiner en
perspective n’est
pas nécessaire.
Si l’enfant le
réclame, il faut lui
en donner les
...
Lignes horizontales et verticales
Le point vers lequel les lignes horizontales
convergent est à la hauteur de l’œil.
Les v...
Ce qui est devant (personnage, rochers, maison ...) est plus grand. On
peut accentuer les différences.
Loin / Petit - Proc...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Quelques reperes trait couleurs perspective touche

916 vues

Publié le

Quelques reperes trait couleurs perspective touche

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
916
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
128
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Quelques reperes trait couleurs perspective touche

  1. 1. Peindre et dessiner avec plaisir La Couleur Constellation, L’art pour faire grandir et relier les enfants Le Trait Ce qu’il faut savoir sur… La Perspective La Touche Chapitre 3
  2. 2. • La couleur • La touche • Le trait Ce diaporama t’explique les grands principes que tu peux suivre pour réaliser ton œuvre. Nous allons voir : • La perspective
  3. 3. La couleur Le peintre montre comment mélanger les couleurs: « Je les encourage avec les couleurs. Au début, ils utilisent seulement le jaune, le bleu et le rouge. Puis je leur apprends les autres couleurs, comment obtenir de nouveaux tons. Il est indispensable que les jeunes peintres perdent cette peur de mélanger les couleurs et qu’ils n’aient pas peur de faire des taches. » Sylvia en Equateur
  4. 4. Je suis le magicien des couleurs J’apprends à chercher mes couleurs et à manier le pinceau.
  5. 5. Note: lors des ateliers, faites référence aux peintres qui prennent de la liberté dans les couleurs. Je choisis mes couleurs J’ose mettre les couleurs que je choisis.
  6. 6. Je choisis les couleurs qui me plaisent Depuis le premier cours, il faut enseigner que le papier est blanc pour qu'on puisse le colorer. Les enfants rendent donc leur dessin quand ils ont terminé de tout colorer. Sylvia
  7. 7. Gris coloré par du rouge dans les nuages. Je colorie le noir Je rajoute une couleur dans le noir: noir froid comme les ténèbres avec du bleu. noir chaud comme l’ombre du feu avec du rouge.
  8. 8. Je couvre ma page de couleur (peinture de droite) et je fabrique le blanc pour ne pas laisser le blanc du papier. Le tableau n’est pas une juxtaposition d’objets que je colore à l’intérieur. Je peins la page entière
  9. 9. J’ajoute un peu de couleur au blanc de mon tube pour en faire un blanc plus ou moins chaud, plus ou moins jaune ou rouge (par exemple la neige sous le soleil couchant, par exemple le jaune du cheval) ou plus ou moins bleu (par exemple la neige dans l’ombre) Le blanc est une couleur
  10. 10. Je choisis ce que je veux mettre en valeur et je fais un choix de lumière: je crée un contraste entre les bâtiments qui sont foncés et le paysage qui est clair. La lumière crée le contraste
  11. 11. Estefania a peint en gris le plan arrière du volcan. Le gris est coloré. Il y a du rouge dedans. Il s’harmonise avec la flamme du volcan. Estefania a fabriqué un gris coloré avec les complémentaires: rouge + vert, bleu + orange, jaune + violet. Ces couleurs s’excitent quand elles sont l’une à côté de l’autre; sauf si elles sont de même valeur (voir page suivante). Les couleurs complémentaires
  12. 12. Quand les couleurs complémentaires sont de même valeur, cela veut dire que si on regarde l’œuvre en noir et blanc, on voit le même gris, il n’est ni plus foncé, ni plus clair. Des couleurs de même valeur perdent de leur vivacité. Ici le rouge et le vert, couleurs complémentaires, ont la même valeur. Elles ne s’excitent pas. Il y a peu de différence entre les gris Les couleurs de même valeur Peinture originale Peinture vue en noir et blanc
  13. 13. La touche La touche c’est la manière dont on manie le pinceau. La main est un outil précieux. Son mouvement accompagne le mouvement de l’eau, la pousse de l’herbe ou des arbres, la texture des objets des animaux.
  14. 14. Selon ce que je représente, je fais des gestes plus ou moins longs avec mon bras qui est prolongé par le pinceau Les mouvements du pinceau
  15. 15. Avec le pinceau brosse, je peins les petites flammes de couleur Les petites touches
  16. 16. Je peins la texture des animaux dans le sens des plumes, dans le sens des poils. La touche s’adapte au sujet
  17. 17. Le trait Le trait n’entoure pas la forme. Il la met en valeur. Je peux redessiner la forme que je veux mettre en valeur avec un petit pinceau. Parmi toutes les formes, je choisis celles que je veux mettre en valeur.
  18. 18. Le trait au pinceau ou à la plume est plus léger et plus vivant que le trait au crayon feutre. Il n’a pas la même épaisseur partout Le trait qui change d’épaisseur rehausse la forme
  19. 19. Le trait n’entoure pas la forme. Il lui laisse sa liberté.
  20. 20. Je peux redonner de la vigueur à la forme avec un trait qui n’est pas noir Le trait donne de la vigueur
  21. 21. Le trait pense la forme quand je la dessine. Le trait me sert à penser ce que dessine. Je dois comprendre ce que je dessine: • Je dessine la jambe sous l’habit pour qu’elle s’accroche bien au bassin. • Je dessine la tête sous le chapeau pour que le crâne tienne bien sous le chapeau. Je redessine les genoux du cheval, ses sabots, sa mâchoire. • Je dessine tous les doigts de la main, je ne les contourne pas. Le trait n’est pas le contour de la forme. Le trait exprime les volumes.
  22. 22. Evitez le feutre (dessin en bas à droite) car il dessine un trait de la même épaisseur partout et il enferme la forme, un peu comme un fil de fer. N’entourez pas toutes les formes. Choisissez celles que vous voulez mettre en valeur. Le feutre noir qui entoure toutes les formes ne convient pas
  23. 23. Ce qui est nécessaire pour faire ressortir les formes c’est : • le contraste entre les clairs et les foncés (regardez page 12 la valeur des couleurs) • l’utilisation de couleurs complémentaires Le noir autour d’une forme n’est pas nécessaire
  24. 24. La perspective Peindre et dessiner en perspective n’est pas nécessaire. Si l’enfant le réclame, il faut lui en donner les moyens.
  25. 25. Lignes horizontales et verticales Le point vers lequel les lignes horizontales convergent est à la hauteur de l’œil. Les verticales restent verticales.
  26. 26. Ce qui est devant (personnage, rochers, maison ...) est plus grand. On peut accentuer les différences. Loin / Petit - Proche / Grand

×