PRO
Cursus
Secteur
MÉTALLURGIE
Observatoire sectoriel de la
formation professionnelle
continue diplômante et
qualifiante
2...
Préambule
Objectifs de l’étude
Résultats de l’étude
	 Accueil général
	 Impact de la réforme
Méthodologie de l’étude
SOMMA...
PRÉAMBULE
3
Réforme de la formation professionnelle
issue de la loi du 5 Mars 2014
LES ENJEUX DE LA RÉFORME	
PRÉAMBULE
	 // Développer...
PRÉAMBULE
Réforme de la formation professionnelle
issue de la loi du 5 Mars 2014
LES NOUVEAUTÉS APPORTÉES
	 // Le Compte P...
PRÉAMBULE La Métallurgie ou le secteur des industries
technologiques
	 // Produits informatiques, électroniques et optique...
OBJECTIFS
DE L’ÉTUDE
7
OBJECTIFS
DE L’ÉTUDE
Recueillir les premières
impressions des entreprises par
rapport à la nouvelle réforme de
la formatio...
RÉSULTATS
DE L’ÉTUDE
9
PERCEPTION DE LA REFORME DE LA
FORMATION PROFESSIONNELLE PAR
LES ENTREPRISES DE LA MÉTALLURGIE
LES ENJEUX DE LA RÉFORME SO...
SUR LE PRINCIPE ET LES
OBJECTIFS DE LA REFORME
Sur l’aspect acteur de sa formation et que chaque
personne soit responsable...
50%
24%
10%
16%
Opinion positive
Opinion mitigée
Opinion négative
NSPP
Opinion relative aux enjeux de la
réforme visant à ...
SUR L’APPLICATION ET LA
MISE EN ŒUVRES DES DISPOSITIFS
« L’esprit est intéressant, mais c’est une belle usine à gaz.
De pa...
des entreprises interrogées déclarent que les salariés dans l’ensemble ne se
sont pas appropriés leur CPF en ligne
	 // Co...
UN CERTAIN ATTENTISME DU A L’ABSENCE
D’INFORMATIONS CLAIRES
« La direction a pris le parti de dire : il est urgent
d’atten...
CÔTÉ ENTREPRISES
DE RARES POINTS POSITIFS
des interrogés estiment que la réforme est bénéfique pour
l’entreprise
	 // Pris...
CÔTÉ ENTREPRISES
DE RARES POINTS POSITIFS
Perception de la réforme vis à vis
de l’entreprise
70% 14% 16%
Pas
bénéfique
Bén...
des interrogés déclarent que le bilan de parcours est un aspect
positif pour les salariés
70 %
CÔTE SALARIES
DE RARES POIN...
de ceux qui se prononcent sur la question sont favorables au
Conseil en évolution professionnelle pour les salariés
100 %
...
des interrogés estiment que la réforme n’est pas forcément
bénéfique pour l’entreprise
70 %
BEAUCOUP DE DOLÉANCES EXPRIMÉE...
32%
Positif
18%
Négatif NSPP
50%
Opinion sur la simplification
promise aux entreprises
CÔTÉ ENTREPRISES
BEAUCOUP DE DOLÉAN...
// Une réforme en décalage avec les besoins et les
	 problématiques de l’entreprise
	 // Un manque de pragmatisme dans la ...
Réforme
Positif
6%
Négatif
36%
Contrainte
22%
NSPP
36%	
// Nécessité d’une forte motivation car formations en 	
dehors du ...
« Les salariés sont assez réticents à faire des formations.
C’est une tendance lourde : il faut sortir, il faut aller aill...
IMPACT DE LA RÉFORME DE LA
FORMATION PROFESSIONNELLE SUR
LES POLITIQUES DE FORMATION DES
ENTREPRISES DE LA MÉTALLURGIE
LA ...
PEU DE FORMATIONS DIPLÔMANTES OU
CERTIFIANTES FINANCÉES PAR LES ENTREPRISES
« On a peu de formations certifiantes : on a m...
Prévisions d’augmentation du financement des
formations diplômantes ou certifiantes par
les entreprises
NON OUI Peut-être ...
des interrogés déclarent que la réforme aura un impact dans
l’intégration de formations certifiantes et/ou diplômantes dan...
« Ca ne va pas changer, la réforme, on avait déjà une
politique de formation volontariste et généreuse, donc on ne
mobilis...
SUR LE FOND
DES ATTENTES DE CLARIFICATIONS
des interrogés expriment spontanément des attentes en
matière d’information
	 /...
« Comment ça va se passer au niveau de l’abondement ?
Quelles sont les informations que l’on va devoir transmettre,
et à q...
// Des informations claires, synthétiques
	 // Des précisions sur les interlocuteurs référents
	 // Des réponses dédiées e...
MÉTHODOLOGIE
33
34
APPROCHE
Les entretiens ont été étalés du 6 février au 24 mars 2015.
MÉTHODOLOGIE
	 // 50 entretiens qualitatifs par télép...
Représentativité des entreprises
interrogées
MÉTHODOLOGIE
Codes NAF représentés
Une
couverture de la France
métropolitaine...
Représentativité des entreprises
interrogées
MÉTHODOLOGIE
Toutes tailles
d’établissement *
Principalement des
sièges socia...
À PROPOS
PRO
Cursus
CursusPro est le premier site internet dédié à la formation
continue diplômante et certifiante. De l’o...
PRO
Cursus
CONTACT
RP : abillion@cursuspro.com
Commercial : cderrien@cursuspro.com
http://www.cursuspro.com/dossiers/obser...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Observatoire de la formation continue diplômante et certifiante 2015

684 vues

Publié le

La nouvelle réforme de la formation professionnelle continue a été promulguée en janvier 2015. CursusPro et Time to Be ont souhaité mesurer l'impact de cette réforme dans les entreprises notamment par rapport à l'orientation de la contribution obligatoire vers les formations diplômantes et certifiantes, la mise en place des entretiens et des bilans de parcours professionnels. La première étude a été réalisée auprès des entreprises du secteur de la métallurgie. 5o entretiens qualitatifs ont été menés auprès de RH, responsables formation, gérants et autres fonctions assimilées.

Publié dans : Recrutement & RH
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
684
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
302
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Observatoire de la formation continue diplômante et certifiante 2015

  1. 1. PRO Cursus Secteur MÉTALLURGIE Observatoire sectoriel de la formation professionnelle continue diplômante et qualifiante 2015
  2. 2. Préambule Objectifs de l’étude Résultats de l’étude Accueil général Impact de la réforme Méthodologie de l’étude SOMMAIRE 3 7 9 10 25 34 Observatoire sectoriel de la formation professionnelle continue diplômante et qualifiante 2
  3. 3. PRÉAMBULE 3
  4. 4. Réforme de la formation professionnelle issue de la loi du 5 Mars 2014 LES ENJEUX DE LA RÉFORME PRÉAMBULE // Développer l’envie de se former des salariés qui sont au centre du dispositif et deviennent acteurs de l’évolution de leurs compétences // Favoriser la compétitivité des entreprises en simplifiant les contributions obligatoires et en leur laissant une totale autonomie sur l’investissement dans le cadre du plan de formation. 4
  5. 5. PRÉAMBULE Réforme de la formation professionnelle issue de la loi du 5 Mars 2014 LES NOUVEAUTÉS APPORTÉES // Le Compte Personnel de Formation avec ses listes éligibles et ses abondements // L’Entretien Individuel tous les 2 ans et le Bilan de Parcours tous les 6 ans // Le Conseil en Evolution Professionnelle // Une Contribution obligatoire et un Collecteur unique 5
  6. 6. PRÉAMBULE La Métallurgie ou le secteur des industries technologiques // Produits informatiques, électroniques et optiques // Equipements électriques // Machines et équipements // Industrie automobile (y compris équipementiers) // Aéronautique-spatial, naval, ferroviaire, cycles // Métallurgie produits métalliques // Installation-réparation et autres activités 7 ACTIVITÉS CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR (2010) 1 008 Nombre de sociétés 80 008 33 895 Effectifs salariés en équivalent temps plein (ETP) Chiffre d’affaires hors taxes (CAHT) en M€ Source : Insee, Esane 6
  7. 7. OBJECTIFS DE L’ÉTUDE 7
  8. 8. OBJECTIFS DE L’ÉTUDE Recueillir les premières impressions des entreprises par rapport à la nouvelle réforme de la formation professionnelle Étudier les impacts et la mise en place de cette réforme au sein des entreprises 8
  9. 9. RÉSULTATS DE L’ÉTUDE 9
  10. 10. PERCEPTION DE LA REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE PAR LES ENTREPRISES DE LA MÉTALLURGIE LES ENJEUX DE LA RÉFORME SONT COMPRIS ET RECONNUS MAIS PERÇUS COMME ÉTANT EN DÉCALAGE AVEC LA « RÉALITÉ TERRAIN » 10
  11. 11. SUR LE PRINCIPE ET LES OBJECTIFS DE LA REFORME Sur l’aspect acteur de sa formation et que chaque personne soit responsable de sa formation tout au long de sa vie, c’est bien. » (>1000) “ “ des interrogés s’accordent sur les bénéfices théoriques : // Réduction des inégalités entre individus qualifiés et moins qualifiés // Sécurisation des parcours professionnels // Responsabilisation de l’individu Et sur les effets secondaires: // Concentration des acteurs de la formation // Recherche de qualité et de pertinence des formations 74 % 11
  12. 12. 50% 24% 10% 16% Opinion positive Opinion mitigée Opinion négative NSPP Opinion relative aux enjeux de la réforme visant à inciter les salariés à se former SUR LE PRINCIPE ET LES OBJECTIFS DE LA REFORME 12
  13. 13. SUR L’APPLICATION ET LA MISE EN ŒUVRES DES DISPOSITIFS « L’esprit est intéressant, mais c’est une belle usine à gaz. De passer d’une logique d’obligation de dépense à une logique qualitative, que le salarié ou toute autre personne puisse être actrice de sa formation, c’est bien. Mais dans la pratique, je suis beaucoup plus sceptique vis-à-vis des modalités notamment : l’utilisation du CPF, la mise en place et l’articulation des entretiens, etc. » (100-250) “ “13
  14. 14. des entreprises interrogées déclarent que les salariés dans l’ensemble ne se sont pas appropriés leur CPF en ligne // Complexité d’utilisation des dispositifs // Moins d’accompagnement des individus par les entreprises // Des listes contraignantes et pas forcément adaptées aux besoins de la personne ou de l’entreprise 98 % SUR L’APPLICATION ET LA MISE EN ŒUVRES DES DISPOSITIFS 14
  15. 15. UN CERTAIN ATTENTISME DU A L’ABSENCE D’INFORMATIONS CLAIRES « La direction a pris le parti de dire : il est urgent d’attendre. » (>1000) « Nous-mêmes, on n’est pas à l’aise, même quand on communique sur le sujet. On ne connait pas encore les formations qui sont / seront éligibles, les modalités de financement, les modalités de formation… » (100-250) “ “ des interrogés estiment qu’il est difficile de jauger les bénéfices de la réforme de la formation professionnelles Manque d’informations claires et précises sur : // Les listes de formations éligibles // Les modalités de financement/abondements // Les interlocuteurs 64 % 15
  16. 16. CÔTÉ ENTREPRISES DE RARES POINTS POSITIFS des interrogés estiment que la réforme est bénéfique pour l’entreprise // Prise en main de la politique de formation // Ouverture de dialogue avec les partenaires sociaux // Suppression de la déclaration 2483 // Concentration des acteurs de la formation et augmentation de la qualité 14 % 16
  17. 17. CÔTÉ ENTREPRISES DE RARES POINTS POSITIFS Perception de la réforme vis à vis de l’entreprise 70% 14% 16% Pas bénéfique Bénéfique NSPP 17
  18. 18. des interrogés déclarent que le bilan de parcours est un aspect positif pour les salariés 70 % CÔTE SALARIES DE RARES POINTS POSITIFS Perception du bilan de parcours professionnel 32% Positif 14% Négatif 54% Trop tôt18
  19. 19. de ceux qui se prononcent sur la question sont favorables au Conseil en évolution professionnelle pour les salariés 100 % « J’ai trouvé que c’était très intéressant de mettre en place des socles de compétences, surtout pour les gens de la production, qui peinent à suivre des formations : leur proposer des socles de compétences étape par étape, et valider chaque étape par une validation, c’est intéressant ; mais il faut le faire vivre ce système car ça semble très complexe, car même les gens qui sont parties prenantes de la formation sont un peu perdus. » (100-250) “ “ CÔTE SALARIES DE RARES POINTS POSITIFS Perception du conseil en évolution professionnelle 24% Positif 76% NSPP 19
  20. 20. des interrogés estiment que la réforme n’est pas forcément bénéfique pour l’entreprise 70 % BEAUCOUP DE DOLÉANCES EXPRIMÉES CÔTÉ ENTREPRISES 20
  21. 21. 32% Positif 18% Négatif NSPP 50% Opinion sur la simplification promise aux entreprises CÔTÉ ENTREPRISES BEAUCOUP DE DOLÉANCES EXPRIMÉES « Une réforme de plus, je ne sais pas à la combientième on en est en l’espace de dix ans. Chez nous, le retour qu’on a eu quand on a fait notre présentation de la réforme, aux partenaires sociaux, l’écho était très très mitigé, personne n’y croit à ce genre du truc, ce n’est pas la bonne formule. C’est une illusion de plus, c’est pondu par des administratifs dans des bureaux, voilà. Ce n’est pas très concret. » (>1000) “ “21
  22. 22. // Une réforme en décalage avec les besoins et les problématiques de l’entreprise // Un manque de pragmatisme dans la conception et la mise en œuvre // Pensée pour les chercheurs d’emploi et non pas pour les salariés // Des responsabilités qui n’incombent pas à l’entreprise BEAUCOUP DE DOLÉANCES EXPRIMÉES CÔTÉ ENTREPRISES Impact Trop tôt NSPP 62% 22% 16% Impact en termes charge de travail 22
  23. 23. Réforme Positif 6% Négatif 36% Contrainte 22% NSPP 36% // Nécessité d’une forte motivation car formations en dehors du temps de travail // Un manque d’informations et des possibilités d’accompagnement plus limitées // Un caractère diplômant angoissant // Une complexité des dispositifs en commençant par la création du compte de formation // Un choix de formation restreint BEAUCOUP DE DOLÉANCES EXPRIMÉES CÔTÉ SALARIÉS Opinion vis-à-vis de la réforme de la Formation Professionnelle 23
  24. 24. « Les salariés sont assez réticents à faire des formations. C’est une tendance lourde : il faut sortir, il faut aller ailleurs, il faut changer les habitudes, les journées de travail vont être plus longues… Tout ce qui est à l’extérieur, c’est très difficile. » (50-100) “ “ BEAUCOUP DE DOLÉANCES EXPRIMÉES CÔTÉ SALARIÉS 24
  25. 25. IMPACT DE LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE SUR LES POLITIQUES DE FORMATION DES ENTREPRISES DE LA MÉTALLURGIE LA RÉFORME DU 5 MARS 2014 IMPACTE ENCORE PEU LA POLITIQUE DE LA FORMATION CONTINUE DANS LES ENTREPRISES 25
  26. 26. PEU DE FORMATIONS DIPLÔMANTES OU CERTIFIANTES FINANCÉES PAR LES ENTREPRISES « On a peu de formations certifiantes : on a mis en place deux parcours de formation pour obtenir deux CQPM, mais on fait davantage de formations techniques/scientifiques, et c’est plutôt à la carte. 15% des formations sont des formations en management. » (100-250)“ “ // Part des formations certifiantes faible consacrée essentiellement aux formations techniques obligatoires (CQPM) // Formations diplômantes plutôt rares // Volume de formations proposées proportionnelle à la taille de la structure 2 % À 7 % DE FORMATIONS QUALIFIANTES 0% À 11% DE FORMATIONS DIPLÔMANTES 26
  27. 27. Prévisions d’augmentation du financement des formations diplômantes ou certifiantes par les entreprises NON OUI Peut-être NSPP 40% 20% 16% 24% « Tous les collaborateurs sont concernés par la formation, que ce soit les cadres dans les bureaux (de la finance aux ingénieurs), ou les personnes à la production, notamment en HSE. Les formations diplômantes concernent surtout le top management. » (250-1000) “ “ UNE POLITIQUE DE FORMATION FAIBLEMENT IMPACTÉE PAR LA NOUVELLE REFORME 27
  28. 28. des interrogés déclarent que la réforme aura un impact dans l’intégration de formations certifiantes et/ou diplômantes dans leur plan de formation. 20 % UNE POLITIQUE DE FORMATION FAIBLEMENT IMPACTÉE PAR LA NOUVELLE REFORME 28
  29. 29. « Ca ne va pas changer, la réforme, on avait déjà une politique de formation volontariste et généreuse, donc on ne mobilisait pas forcément le DIF pour les salariés. » (250-1000) “ “ UNE POLITIQUE DE FORMATION FAIBLEMENT IMPACTÉE PAR LA NOUVELLE REFORME Opinion vis-à-vis de l’impact de la réforme sur le plan de formation Négatif 54% Positif 12% NSPP 34% 29
  30. 30. SUR LE FOND DES ATTENTES DE CLARIFICATIONS des interrogés expriment spontanément des attentes en matière d’information // Les listes de formations éligibles, et la clarification et transmission de ces listes // Les modalités de financement et le fonctionnement de l’abondement // Davantage d’informations sur le bilan de parcours et le conseil en évolution professionnelle 34 % 30
  31. 31. « Comment ça va se passer au niveau de l’abondement ? Quelles sont les informations que l’on va devoir transmettre, et à qui pour que le lien soit fait avec le CPF au travers de la caisse des dépôts et consignations ? » “ “31
  32. 32. // Des informations claires, synthétiques // Des précisions sur les interlocuteurs référents // Des réponses dédiées et personnalisées DES ATTENTES DE CLARIFICATIONS SUR LA FORME « J’ai des questions sur le fonctionnement du CPF lorsqu’il ne va pas passer par l’entreprise : j’ai posé la question à l’Adefim, ils n’ont pas trop de réponses. On oriente les gens vers le Fongecif, mais apparemment ils ne sont pas prêts pour accueillir les dossiers. Donc j’ai des points d’interrogation. »“ “32
  33. 33. MÉTHODOLOGIE 33
  34. 34. 34
  35. 35. APPROCHE Les entretiens ont été étalés du 6 février au 24 mars 2015. MÉTHODOLOGIE // 50 entretiens qualitatifs par téléphone // Période : 6 février 2015 – 24 mars 2015 // Profils contactés : Responsables de formation, DRH, RRH, Responsables du personnel, Gérants, Fonctions assimilées 35
  36. 36. Représentativité des entreprises interrogées MÉTHODOLOGIE Codes NAF représentés Une couverture de la France métropolitaine * Pour des raisons de pertinence au regard du sujet de l’étude, les entreprises de moins de 6 salariés ont été exclues du champ de l’étude, et peu de TPE ont été interrogées. 2420Z 2562A/B 2732Z 2821Z 2932Z 2453Z 2573B 2733Z 2822Z 3030Z 2511Z 2599A/B 2740Z 2829B 3230Z 2512Z 2611Z 2751Z 2830Z 3320A 2529Z 2620Z 2813Z 2894Z 3320B 2530Z 2651B 2814Z 2895Z 3320C 2550A 2712Z 2815Z 2920Z 3320D 10 7 5 5 5 4 4 33 22 36
  37. 37. Représentativité des entreprises interrogées MÉTHODOLOGIE Toutes tailles d’établissement * Principalement des sièges sociaux * Pour des raisons de pertinence au regard du sujet de l’étude, les entreprises de moins de 6 salariés ont été exclues du champ de l’étude, et peu de TPE ont été interrogées. Siège social Filiale / Site industriel 8 42 < 50 salariés 50 à 99 salariés 100 à 249 salariés 250 à 999 salariés 1000 salariés ou plus 9 9 9 7 16 37
  38. 38. À PROPOS PRO Cursus CursusPro est le premier site internet dédié à la formation continue diplômante et certifiante. De l’orientation, au travers de contenus ciblés, en passant par des outils d’aide au choix jusqu’à la mise en relation avec les organismes de formation, CursusPro accompagne l’individu pour mener à bien un projet de formation. CursusPro s’adresse également aux entreprises dans le cadre de la gestion des projets de formation de leurs salariés et intervient auprès des services ressources humaines ou des managers afin de les assister dans la gestion des demandes de formations diplômantes ou certifiantes de leurs équipes. Les salariés sont accompagnés à chaque étape de leur projet depuis le choix de la formation et de l’organisme jusqu’à la mise en place du financement et de l’inscription. En savoir plus : http://www.cursuspro.com TIME TO BE est un cabinet indépendant d’études de marché, d’audits RH/RSE et de conseil, qui intervient en amont des stratégies des organisations. Le cabinet est spécialisé dans l’analyse des comportements, opinions, motivations et freins, que ce soit en interne dans l’entreprise, et/ou auprès de son marché. Parmi nos prestations : étude des pratiques et attentes, analyse de la concurrence et optimisation du positionnement, étude du potentiel de marché pour un lancement d’offre, enquêtes de satisfaction, de notoriété et d’image, identification des raisons de départ des clients, étude de l’offre et d’acceptabilité, étude de climat social et identification des risques psychosociaux, analyse RSE de la chaine de valeur et des parties prenantes, ateliers de résolution de problématiques entre pairs…. En savoir plus : www.timetobe.fr
  39. 39. PRO Cursus CONTACT RP : abillion@cursuspro.com Commercial : cderrien@cursuspro.com http://www.cursuspro.com/dossiers/observatoire-de-la-formation-continue/metallurgie 01 82 83 22 00

×