Des systèmes d'impression d'USB et autres objets 3D

117 vues

Publié le

Existent différentes techniques d'impression d'objets pour laisser dans ceux-ci gravés les images que nous désirons.

Publié dans : Périphériques & matériel
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
117
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Des systèmes d'impression d'USB et autres objets 3D

  1. 1. Des systèmes d'impression d'Usb et autres objets 3D
  2. 2. L'appartenance de différents ports USB dans notre foyer avec un type d'information imprimée dans sa structure est très commune. Et c'est que beaucoup d'entreprises un Est l'élément comme milieu ou technique de marketing direct. De cette façon la longévité de la vie est garantie de même et le souvenir de la marque, ainsi que son ample diffusion.
  3. 3. Pour obtenir ces estampages dans les supports USB, quelques techniques sont utilisées en dépendant de quelques facteurs, en premier lieu du matériel dont l'USB est réalisé, en deuxième lieu de la quantité de ceux-ci qui sont sollicités et finalement, et en dépendant de l'antérieur, du prix d'impression, puisqu'il y a des techniques qui sortent seulement rentables dans des la plus longues queues au billard jetées.
  4. 4. De cette façon, nous trouvons en premier lieu la sérigraphie, une technique basée sur la reproduction d'images sur n'importe quel modèle de matériel employé, consistant dans transférer une encre à travers d'une maille tendue. De cette façon l'encre est bloquée dans les lieux dans lesquels il n'y a pas d'image puisqu'un vernis ou une émulsion est apporté et la zone reste libre par où si l'encre a à passer.
  5. 5. D'un autre côté existe la possibilité de le réaliser avec la technique du laser gravé, dans ce cas le processus qui est réalisé est un marquage des matériels, en provoquant la sublimation de la surface, et en obtenant comme en ressorti une impression indélébile. La couleur de la gravure dépendra du matériel et de la couleur de cela même.
  6. 6. L'autre des méthodes utilisées, dans ce cas surtout pour le cuir et quelques métaux est le debossing, au moyen qui à travers d'une plaque en aluminium chaud avec le dessin désiré, c'il s'applique sur le matériel, en laissant la marque en provoquant une fente par la présence de la chaleur.
  7. 7. Le doming ou l'impression dans 3 D est celle-là utilisée surtout pour les clés usb personnalisées, ceux-là que le logo ou une image représentative de la marque est le paquet du dispositif électronique, celles-ci ont l'habitude d'être des matériels comme la silicone ou le plastique, ils sont très modelables et adaptables à une toute espèce de dessins et de modèles.
  8. 8. D'un autre côté nous avons l'impression dans une quadrichromie ou Water Transfer, à travers de qui nous pouvons imprimer et former des images à travers de la superposition de 4 couleurs, le cyan, magenta, jaune et noir, la gamme connue CMYK. Cette technique est l'une des plus coûteuses, elle est par cela plus que recommandable pour des la plus longues queues au billard jetées ou de grandes commandes.
  9. 9. Une impression basée sur l'usage des quatre couleurs mentionnées antérieurement, à travers d'un ploter mais pour ce qu'il n'est pas nécessaire de réaliser tant jeté comme dans l'antérieure. Il suit les mêmes processus, c'est le pas de l'analogique à la digitale, avec le désavantage unique auquel la qualité n'est pas si bonne comme dans l'impression offset ou CMYK.
  10. 10. Pour prendre fin celle qui est sans doute l'une des techniques plus utilisées par son l'usage, variété et prix. Ce qui est connu comme transfert, celle dans laquelle une surface transfère une encre depuis une surface plate avec une plaque à l'autre à travers d'un tampon lequel on adapte à une toute espèce de surfaces et de modèles.

×