ISSN : 1964 471X                                                                                                          ...
Cyclamed, la lettre          Entre obligations et pratique                                                                ...
Cyclamed, la lettre                                                                                                       ...
Cyclamed, la lettre                                                                                                     Ét...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Avril 2009

384 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
384
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Avril 2009

  1. 1. ISSN : 1964 471X la lettre N° 34 - avril 2009 “ Il est fondamental que le médicament reste dans le circuit officinal ”éditorial Les pharmaciens aux côtés de Cyclamed Par Philippe Gaertner, Il ne s’agit pas ici de se reposer sur nos lauriers car Président de la Fédération cette implication, que l’on peut constater en observant des Syndicats l’augmentation des tonnages de médicaments Pharmaceutiques de France récupérés, doit continuer. Il est en effet absolument J fondamental pour nous, pharmaciens, que le e suis fier de constater que les pharmaciens médicament reste dans le circuit officinal. d’officine n’ont jamais failli dans leur La fin de la redistribution humanitaire des MNU aurait engagement aux côtés de Cyclamed. En effet, pu « mettre à terre » l’association. Cyclamed s’est le caractère obligatoire de la récupération des pourtant largement relevée de ce sinistre épisode et médicaments – qui date du 27 février 2007 – n’a que s’est recentrée sur la protection de l’environnement. très peu modifié la mobilisation des pharmaciens, qui Désormais les choses sont on ne peut plus claires  : se situait déjà à hauteur de 98 %. médicaments périmés ou non, boîtes entamées ou non, tout ce qui revient à l’officine est de facto incinéré et valorisé à des fins énergétiques. Le rôle du pharmacien et son implication représententle mot du président véritablement une valeur ajoutée vis-à-vis du grand public. Les patients ont bien identifié le circuit des médicaments et perçu l’importance de cette récupé- ration, même si toute la dimension humanitaire – qui était pourtant un moteur essentiel de la démarche – n’est plus à l’ordre du jour. On n’en observe pas moins un engagement des Français que je qualifierais d’éco- citoyen. En outre, le « réflexe Cyclamed » représente un acte de santé publique, notamment dans le cadre de la prévention des accidents domestiques. Notre implication aux côtés de Cyclamed reste indispensable. Je ne perdrai jamais de vue notre intérêt commun fondamental : permettre la présence CAMPAGNE TV : UN RÉEL IMPACT et l’expertise d’un pharmacien sur la totalité de la SUR LE CONSOMMATEUR chaîne du médicament. l Notre campagne télévisuelle grand public valorisant l’image du pharmacien et du consommateur dans leur démarche éco-citoyenne a été un franc succès. Nous avons enregistré une hausse de 37 % de la Le chiffre du mois : collecte en décembre 2008 par rapport à décembre 2007 et de plus 2 % pour l’ensemble de l’année 2008 par rapport à 2007. Un grand MERCI à l’ensemble de la profession pour sa mobilisation 12.530 tonnes au quotidien, qui démontre que, plus que jamais, la collecte des C’est la quantité totale des déchets médicamenteux Médicaments Non Utilisés continue ! Thierry Moreau Defarges collectés dans le dispositif Cyclamed en 2008.
  2. 2. Cyclamed, la lettre Entre obligations et pratique  Les dispositifs de collecte et d’élimina- DASRI : LE POINT SURdossier tion des DASRIPAT déjà organisés doivent être maintenus et respectés. La loi prévoit à UN SUJET DIFFICILE juste titre de mettre en place des nouveaux dispositifs là où il n’en existe pas déjà, pour assurer la couverture de l’ensemble du terri- Alors que les négociations engagées sous l’égide des Ministères toire. concernés avec toutes les parties prenantes progressaient  L’Ordre et les Syndicats de Pharmaciens normalement, certaines collectivités locales ont fait adopter ont fait connaître depuis l’origine leur par le Parlement, à l’occasion du vote de la loi de finances pour 2009, accord pour que des pharmaciens un article instituant une filière spécifique aux DASRIPAT (Déchets dispensent aux patients les boîtes à aiguilles nécessaires pour collecter les DASRIPAT d’activités de soins à risques infectieux perforants produits par les patients en qu’ils produisent, de façon concomitante auto-traitement) par la double obligation faite, d’une part, à certains à la dispensation des médicaments et professionnels de santé de collecter ces DASRIPAT et, d’autre part, dispositifs médicaux qui vont générer ces aux industriels générant ces mêmes DASRIPAT de financer cette filière. DASRIPAT.C  Les points de collecte où les patients ette position est discutable tant place. Mais elle est prête à mettre ses en auto-traitement pourront rapporter légalement que moralement. compétences à la disposition de la les DASRIPAT devront être choisis parmi Légalement, car la collecte des profession pharmaceutique pour l’aider à les suivants : hôpitaux, cliniques, maisonsdéchets produits par les particuliers (et les faire prévaloir une filière viable, efficace et de retraite médicalisées, laboratoiresDASRIPAT en font partie) reste bien une économique pour les DASRIPAT. d’analyses biologiques et médicales,mission de service public à la charge des pharmaciens, déchèteries. Le nombre totalcollectivités locales. Moralement, en raison Les principes à respecter de ces points est très supérieur à ce qui estde la difficulté à mettre en place et faire Quelques principes simples nous paraissent nécessaire pour couvrir le territoire avecfonctionner la filière à créer, qui nécessite la devoir être appliqués : une densité suffisante. Il nous semble donccoopération de tous les acteurs impliqués, ycompris les collectivités territoriales, comme  Une bonne identification des déchets important de ne pas imposer cette missionle prouvent les dispositifs fonctionnant déjà à collecter. L’objet est d’offrir aux patients mais de sélectionner ces points de collectedans plusieurs régions. en auto-traitement un exutoire sûr pour sur la base du volontariat. les DASRIPAT qu’ils produisent. Il ne sauraitPourquoi se mobiliser être question d’élargir le dispositif à mettre Que faire dans en place aux DASRI perforants produits l’immédiat ?sur ce dossier ? par les professionnels de santé qui doiventLes raisons ne manquent pas : s’organiser pour les éliminer. Or, si la plupart Comme l’ont rappelé l’Ordre et les Syndicats Tout d’abord, CYCLAMED est l’émana- de ces professionnels de santé assument de Pharmaciens, pour le moment rien ne doittion de la profession pharmaceutique tout leurs responsabilités dans ce domaine, changer : les dispositifs existants avec lesentière et en particulier de vous, pharma- nous avons tous des exemples d’attitudes points de collecte actuels doivent continuerciens d’officine. irresponsables consistant par exemple à fonctionner ; les pharmaciens qui neIl n’y a donc rien d’étonnant à ce que à laisser parfois au chevet du patient collectent pas les DASRIPAT actuellementnous réagissions avec vous lorsqu’on veut des DASRI produits lors de soins. Nous n’ont aucune obligation de le faire.imposer une nouvelle mission. demanderons donc aux autorités d’être En effet, les décrets prévus par la loi doivent Ensuite nous entendons ceux qui particulièrement vigilantes sur ce point. d’abord être élaborés et publiés avant queveulent vous imposer cette nouvelle mission  Le gisement des DASRIPAT est très le nouveau dispositif n’entre en vigueur. Dedire : « Les pharmaciens l’ont bien fait pour les faible, de l’ordre de 1.140 tonnes en tenant plus, la date du 1er janvier 2010 prévue pourMNU avec CYCLAMED, ils le feront bien pour les compte de la masse des boites à aiguilles son application sera difficilement tenableDASRIPAT ». Or cet amalgame est infondé. Il dans lesquelles ils seront collectés. Il faut selon les Ministères concernés. Il serait donctémoigne d’une méconnaissance profonde donc dans toute la mesure du possible diri- anormal de profiter de cette loi pour arrêterdes différences fondamentales entre les ger ce flux vers les flux de DASRI beaucoup les services mis en place pour les DASRIPATdeux natures de déchets. Les MNU ne font plus importants générés par les hôpitaux, lorsque c’est le cas et encore moins pourpas partie des déchets dangereux (tels que les cliniques et les professionnels de santé. faire pression sur les pharmaciens afin qu’ilsdéfinis par la réglementation européenne), les collectent.au contraire des DASRIPAT. Enfin et peut-être surtout, vous devez rester Enfin, les compétences que CYCLAMED très attentifs à ne pas mettre de boîtes àa acquises en créant puis en gérant le aiguilles contenant des DASRIPAT dans lesdispositif de collecte et de valorisation cartons CYCLAMED : il en va de la sécuritédes MNU lui confèrent une légitimité pourparticiper à l’élaboration de la filière à de ceux qui les manipulent.mettre en œuvre pour collecter et éliminer Nous comptons sur votre vigilance et vousles DASRIPAT. en remercions par avance.CYCLAMED n’a pas dans sa mission la Nous restons, bien entendu, à votrecollecte des DASRIPAT et ne revendique disposition pour toute question relative à cepas la gestion de la filière à mettre en sujet. l
  3. 3. Cyclamed, la lettre l Parution de l’arrêté d’approbation sur les emballages dechiffres médicaments Le Journal Officiel du 14 mars dernier brèves a publié l’arrêté du 3 mars concernant l’élimination des déchets d’embal- lages de médicaments récupérés par Cyclamed dans le cadre de la collecte des M.N.U dans les officines. En annexe, les modalités de contrôle prévoient que Cyclamed est tenue de fournir annuellement aux ministres signataires : 1/ Les données chiffrées relatives à la proportion en tonnage des emballages éliminés par rapport aux emballages Résultats quantitatifs 2008 commercialisés dans les officines. 2/ Un rapport permettant d’apprécier l’état de développement du dispositif. L’ANNÉE DE LA REPRISE Cet arrêté d’approbation a une durée de 6 ans et a été co-signé par : le Ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de l’aménagement du territoire,  La récupération énergétique sélectionnés pour leur conformité aux le Ministère de l’économie, de l’industrie et normes environnementales, récupérant Après 3 années de baisses successives de 7% environ de l’emploi, le Ministère de l’agriculture et l’énergie sous forme de chaleur et/ou de la pêche et par le Ministère de la santé par an dues à l’absence de communication, la d’électricité. et des sports. récupération énergétique est repartie à la hausse. Cette reprise s’est faite grâce à la synergie de deux  La redistribution humanitaire l Le « Tour de France actions de communication : Cyclamed »a repris En baisse régulière depuis la mise en place Notre tour de France a repris : le 26/01 à À partir d’avril, les lettres d’information du dispositif, la redistribution humanitaire Nancy, le 16/02 à Rennes, le 9/03 à Caen. diffusées à toute la profession ont permis représente, en 2008, moins de 2% des quantités Les réunions se déroulent en deux temps : de rappeler le fonctionnement, l’évolution 1/Une réunion interne vise à regrouper collectées par CYCLAMED. le Conseil Régional de l’Ordre des du contexte réglementaire avec les Pharmaciens (CROP), les responsables projets de la nouvelle gouvernance ; les La redistribution humanitaire des MNU syndicaux de pharmaciens, les grossistes brochures diffusées sous forme de bandes non périmés, s’est arrêtée en France et à répartiteurs, prestataires, l’ADEME dessinées, distribuées gracieusement l’étranger le 31 décembre 2008 suite à la régionale, l’Inspection de la pharmacie décision prise par les Pouvoirs Publics (Loi régionale (DRASS) et le Centre Technique dans les pharmacies volontaires et les Régional de la Consommation (Le CTRC salles d’attente des médecins rappellent n°2008-337). Depuis le 1er janvier 2009, tous regroupe toutes les associations de les valeurs défendues par notre filière  : les MNU (périmés ou non) sont dorénavant consommateurs régionales). 2/ Un point presse réunit les rédactions de la presse écrite et audiovisuelle (radio et télévision), de façon à relayer et à continuer de remobiliser nos concitoyens. VALORISATION 2007 2008 PROGRESSION La presse régionale de proximité a un très (en tonnes) (en tonnes) % fort impact et nous avons eu d’excellentes retombées médiatiques dans chacune des RÉCUPÉRATION ÉNERGÉTIQUE 11.990 12.311 +3 régions visitées. REDISTRIBUTION HUMANITAIRE 251 219 -13 À l’occasion de la présentation des résultats 2008 de notre association, une conférence VALORISATION TOTALE 12.241 12.530 +2 de presse à Paris le 28 avril fera le point sur la nouvelle gouvernance, l’activité en reprise depuis l’année dernière, la communication grand public, l’enquête la protection de l’environnement et la éliminés proprement et valorisés à des fins sociologique auprès du grand public et les perspectives d’avenir. sécurité sanitaire domestique. énergétiques. En décembre, un nouveau spot télévisé l Semaine du de 20 secondes a été diffusé pendant trois  La valorisation totale développement durable semaines pour renforcer la mobilisation Pour l’année 2008, 12.530 tonnes de déchets Depuis 7 ans, la première semaine des patients au retour des Médicaments d’avril est consacrée au développement Non Utilisés (MNU) en pharmacie. Cette médicamenteux ont été collectées par les pharmacies durable   : l’occasion de faire preuve de campagne valorise à la fois le pharmacien françaises et stockées par les grossistes répartiteurs pédagogie et de générer comportements avant leur valorisation. La valorisation est en hausse de et initiatives préconisés par le Grenelle de et l’ensemble des professionnels du l’Environnement. médicament, ainsi que le consommateur 2,4 %, précisément, par rapport à l’année 2007. De nombreuses entreprises organisent de produits de santé comme acteur éco- En tenant compte du nombre de boîtes des animations à l’attention de leurs citoyen de la protection de l’environnement. dispensées en 2008, en diminution de 2,2 salariés, notamment sur le tri des déchets. Le « réflexe Cyclamed », geste naturel, Nous avons ainsi mis à la disposition % par rapport à 2007 (source : GERS), nous d’associations de consommateurs et de la s’inscrit comme une évidence. atteignons une progression réelle (c’est-à- direction d’EDF Rhône-Alpes / Auvergne La récupération énergétique est réalisée dire corrigée des variations des ventes) de (Lyon) des supports de communication sur le « réflexe Cyclamed ». par l’intermédiaire des 53 incinérateurs près de 5 %. l
  4. 4. Cyclamed, la lettre Étude post-campagne TVchiffres Résultats de l’enquête sur la notoriété et les comportements de nos concitoyens Après le lancement de notre campagne télévisuelle de décembre 2008 Intérêt du dispositif : destinée à renforcer la mobilisation de nos concitoyens au « Réflexe 91 % de nos concitoyens jugent notre Cyclamed », nous avons voulu évaluer l’évolution des comportements dispositif intéressant. de nos concitoyens et le taux de notoriété de Cyclamed.  L’adhésion aux valeurs environnemen- tales est très forte et est très largement répandue : 93 % de nos concitoyens savent Cette étude a été réalisée par l’Institut Louis Notoriété de Cyclamed : et apprécient que notre dispositif « contri- Harris (LH2) en février 2009 auprès de 1000  La notoriété spontanée de Cyclamed bue à la protection de l’environnement » ; que personnes représentatives de la population s’élève à 18 % au lieu de 15 % avant notre « cela évite que les médicaments finissent à la française. En voici les résultats. campagne de décembre. Ce sont surtout décharge » (92 %) ; 88 % pensent que « cela des personnes de 35 à 49 ans (27 %), des évite les risques de pollution des eaux ». Tri des Médicaments professions intellectuelles supérieures  La valorisation énergétique est en Non Utilisés : (26 %) et intermédiaires (23 %), avec au léger retrait : 67 %. Mais nous savons que la Notre campagne TV grand public de moins 1 enfant de moins de 15 ans (24 %) et majorité des Français pense, à tort, que tous décembre 2008 à l’attention des mères de les femmes (20 %). leurs déchets ménagers sont soit recyclés, familles a porté ses fruits : Notre dispositif émerge comme le seul soit incinérés. organisme récupérant des MNU, loin  Pour la première fois, le tri sélectif des  La sécurité sanitaire domestique est devant « Pharmaciens Sans Frontières » ou médicaments non utilisés est davantage largement partagée par 87 % d’entre eux. « Médecins Sans Frontières » (1 % chacun). ancré chez les 35 à 49 ans (78 %) alors que jusqu’à présent, il l’était auprès des seniors.  La notoriété assistée est stable et Ces résultats confirment un intérêt quasi- s’élève à 75 %. Nos concitoyens connaissent unanime pour notre filière dédiée. l  Sociologiquement, les meilleurs Cyclamed soit  : trieurs pour les MNU sont les professions intermédiaires (77 %), les ouvriers (77 %), les - par notre campagne télévisuelle (46 % au femmes (74 %) et les personnes habitant en lieu de 41 % avant campagne), TV : une Campagne province (73 %). - par l’action des pharmaciens d’officine Ce sont surtout les habitants des (28 %) avec notamment la vitrophanie d’intérêt général agglomérations de 2000 à 20 000 habitants. (19 %) - grâce au pharmacien (6 %), Dans le prolongement de notre campagne de  77 % déclarent les rapporter chez le fin 2008, nous poursuivons notre présence pharmacien : systématiquement (57 %) et - grâce à la presse écrite (11 %) souvent (19 %). - par une émission ou reportage TV (9 %). télévisuelle pour renforcer la mobilisation de nos concitoyens au « réflexe Cyclamed ». Notre spot diffusé dans la journée sur les Rappeler « Le Réflexe» à vos patients : chaînes publiques de France 2, France 3 et France 5 privilégie un plan média à l’attention UN GESTE ÉCOCITOYEN des seniors, particulièrement consommateurs de médicaments. N’hésitezl’affichesensibiliser vosl’officine.campagne des Médicamentsvotre pas à Utilisés (périmés ou non) à disposition clients au retour de notre nouvelle Cyclamed met toujours à Non télévisuelle qui sera Ainsi, nous avons mené une première « piqûre de rappel » du 23 février au 6 mars. Nous diffusée régulièrement tout au long de l’année. avons obtenu 53 millions de contacts auprès Nous tenons aussi toujours à votre disposition le présentoir et les bandes des seniors (avec 5 répétitions). dessinées que vous pouvez vous procurer en adressant un mail à  : bdcyclamed@orange.fr en mentionnant précisément vos coordonnées. Une campagne à l’attention des seniors s’est Ces supports présentent de façon attrayante, pour toutes les tranches d’âges, déroulée du 6 au 17 avril ; la prochaine vague les valeurs et le fonctionnement de notre filière pharmaceutique. aura lieu du 4 au 17 mai sur France Télévision Votre action, valorisante pour la profession et reconnue par le grand public, s’inscrit dans une dans la journée avec notre spot décliné en 12 démarche responsable de santé publique et d’éco-citoyenneté. secondes. « Cyclamed, la lettre » est une lettre d’information de cyclamed©, l’engagement des professionnels du médicament : pharmaciens d’officine, grossistes répartiteurs, industriels pour la récupération et la valorisation des Médicaments Non Utilisés. 68, boulevard Flandrin 75116 Paris. Tél. : 01 53 70 02 70. Directeur de la publication : Daniel  Robin. Rédactrice en chef : Bénédicte Niérat-Munier. Comité de rédaction : Jacques Aumonier, Thierry Moreau Defarges, Druon Note. Cette Lettre est imprimée sur papier recyclable, par une imprimerie «Imprim’Vert»

×