A. clerget couple ri_pgro_2014

392 vues

Publié le

Exposé pendant les Rencontres Internationales de PGRO Août 2014

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
392
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

A. clerget couple ri_pgro_2014

  1. 1. Le traitement des reproductions croisées en thérapie de couple Rencontres Internationales PGRO Août 2014 Anne Clerget Psychothérapie et Formation Paris 10ème 06 86 08 31 12 annluciclerget@orange.fr
  2. 2. !   L’ENJEU DE LA RENCONTRE DANS LE COUPLE : rejouer chacun sa partition inachevée, dans l’espoir de réparer avec ce partenaire ce qui n’a pas pu l’être avec les parents. !   L’ENJEU EN THÉRAPIE DE COUPLE : voir et comprendre la reproduction croisée qui s’exprime entre ces deux partenaires pour la transformer.
  3. 3. Paul et Valérie se rencontrent !   Valérie croit avoir choisi un homme qui va la voir, la protéger et lui permettre enfin de s’épanouir dans sa vie personnelle, amoureuse et sexuelle. !   Paul croit avoir choisi une femme qu’il va pouvoir secourir et rendre heureuse, il va enfin pouvoir être reconnu comme un homme bon et puissant.
  4. 4. Histoire développementale Valérie Enfant unique, violée par le compagnon de sa nourrisse depuis l’âge de 5 ans jusqu’à l’âge de 10 ans. Jamais protégée par ses parents, absents psychiquement. Paul Enfant unique. Ses parents se querellent et son père quitte le domicile conjugal quand il a 6 ans. Mère souffrante, contrôlante qu’il a cherché à sauver mais par laquelle il a été envahi. Père absent.
  5. 5. Dans la reproduction croisée, certaines impasses de contact de l’un activent certaines impasses de contact de l’autre. Ces impasses spécifiques SE CROISENT EN S’AMPLIFIANT. Les micro-champs introjectés de l’un entrent en résonance avec les micro- champs introjectés de l’autre et les réactivent. MI MI Impasse de contact Impasse de contact Faites vos jeux , rien ne va plus !
  6. 6. COMMENT VOIT-ON QUE LES REPRODUCTIONS DE L’UN ET DE L’AUTRE SE CROISENT ET S’AMPLIFIENT ? !   Les dysrégulations émotionnelles de l’un, amplifiées et aggravées par l’autre, sont des indicateurs significatifs de reproductions. !   Les affects dysrégulés de l’un ne peuvent pas être corégulés par l’autre. Bien au contraire, ce dernier dysrégule aussi et l’on a une amplification croisée des troubles de chacun.
  7. 7. CYCLE DE DYSRÉGULATION ET D’AMPLIFICATION DES AFFECTS Paul se débrouille seul et se coupe de ses affect DÉSACCORDAGE DÉSACCORDAGE Paul se sent impuissant et seul, il somatise Valérie se renferme dans son malaise, elle tombe malade Paul a peur d’être envahi, contaminé, il défléchit le contact ou va vers elle mais de façon inadéquate Valérie se sent incomprise, jugée, les reproches s’intensifient Valérie est figée, en attente Valérie a peur de la colère de Paul, se sent encore plus incomprise et se referme dans une forme de silence réprobateur. Paul se sent rejeté, impuissant, dévalorisé, ça le rend impatient, il se met en colère. Valérie se plaint, elle lui reproche de ne pas venir au contact AMPLIFICATION Retour à la case départ
  8. 8. Posture du thérapeute !   Le thérapeute doit porter son attention sur l’entité couple qui forme un système original qui contient et exprime la reproduction croisée. !   C’est ce système qui a besoin de se transformer. Ce système est coproduit par l e s d e u x p a r te n a i re s , m ê m e s i apparemment un seul des deux active la crise.
  9. 9. Une Représentation de l’impasse La maladie de Valérie qu’ils supportent à deux.
  10. 10. TRAITEMENT DE LA REPRODUCTION CROISÉE !   Nommer la reproduction, montrer le processus, expliquer ce qu’est la reproduction et à quoi elle sert. !   Travailler les reproductions, à l’émergence, dans le champ 1 du couple. !   Travailler sur le processus : un changement de paradigme. !   Ralentir, ressentir, reformuler. !   Mettre du tiers, se mettre en position « méta », modéliser.
  11. 11. Un champ 1 complexe à 3 niveaux 1)  Le thérapeute est en relation avec chacun des deux partenaires. -  Qu’ est-ce que vous ressentez en ma présence ? -  Qu’est-ce que je représente pour vous ? -  Quels ressentis, quelles représentations me viennent à votre contact ? 2)  Le thérapeute fait face à « l’entité couple ». - Quelles représentations avez-vous de votre couple ? - Quels ressentis, quelles représentations me viennent au contact de votre lien ? 3)  Les deux clients sont l’un en face de l’autre ou « l’ici et maintenant » du couple. - Qu’éprouvez-vous l’un pour l’autre à cet instant ? - Qu’est-ce que vous imaginez que je ressens quand je vous regarde ?
  12. 12. LA REGULATION AFFECTIVE AU SERVICE DU TRAITEMENT DE LA REPRODUCTION CROISÉE !   L’herméneutique pour être authentique doit s’appuyer sur nos affects et notre ressenti. !   Nous ne pouvons commencer la recherche en co- construction du sens de la reproduction croisée que si l’affect des deux partenaires est suffisamment régulé : !   Relever la dysrégulation émotionnelle et la traiter. !   Le thérapeute se laisse imprégner, contaminer, il goûte ce qui vient de chacun des deux et du couple. !   Le thérapeute doit d’abord se réguler lui-même avant de co- réguler avec ses clients. !   Le thérapeute est amené à mentaliser pour aider les partenaires à saisir leurs ressentis.
  13. 13. Traitement du champ 4 en thérapie de couple !   Une investigation en champ 4 est nécessaire à la reconnaissance de la reproduction croisée. Le thérapeute cherchera à mettre en lumière la reproduction croisée à l’aide du champ 4 de l’un et de l’autre. !   Mais la difficulté est de limiter ces investigations pour que la thérapie de couple ne devienne pas la thérapie individuelle de l’un sous le regard de l’autre. !   Comment résoudre cette difficulté ?
  14. 14. UN CHAMP 4 À TRAITER DE MANIÈRE PARTICULIÈRE Travail autobiographique sur leur enfance : !   - Un écrit qui me permet de commencer à construire mes hypothèses. Un exercice interactif sur leur enfance et leur rencontre !   pour accéder au champ 4 de son partenaire et commencer à voir les liens entre les blessures d’enfance et ce qui se reproduit dans le couple. !   Pour voir comment on retrouve dans la rencontre des éléments de reproduction de leur histoire personnelle. !   Interroger le champ 4 à partir du ressenti, de ce qui se reproduit ici entre eux de leurs impasses personnelles respectives. !   Rester en contact avec l’affect, les deux protagonistes et le système qu’ils reproduisent ensemble.
  15. 15. DILEMMES DE CONTACT DE PAUL ET VALÉRIE !  A l’origine, Paul se retrouve seul avec une mère souffrante. Pour être aimé et exister aux yeux de sa mère (indispensable), il cherche à la sauver mais il est contaminé (intolérable) par des parties maternelles répudiées projetées à l’intérieur de lui par une mère coupée de ses affects et dans le contrôle. Pour se protéger et exister il doit se couper lui aussi de ses affects. !  Son comportement est devenu fonctionnel, maitrisé et son mode de contact est évitant et rationnel. !  A l’origine, Valérie a besoin d’être v u e , p r o t é g é e , r e c o n n u e (indispensable) mais ses parents, trop préoccupés d’eux-mêmes sont psychiquement absents. Elle a été abusée par le compagnon de sa nourrice de 5 à 10 ans à l’insu de ses parents. Elle a été traumatisée et malheureusement ni protégée, ni vue, ni rejointe dans sa détresse par ses parents (intolérable). !  Elle reste traumatisée, en attente d’une aide, tout en croyant que personne ne peut ni l’accueillir ni la comprendre.
  16. 16. REPRODUCTION CROISEE DES IMPASSES DE CONTACT DE PAUL ET VALÉRIE !   Aujourd’hui Paul est attiré par une femme qu’il va devoir sauver à nouveau. Mais comme il a peur d’être contaminé, il fuit l’affect et sa façon de lui venir en aide est inadéquate. En conséquence, il ne peut la satisfaire et il est rejeté. Il se sent impuissant et inexistant pour l’autre à nouveau. Il se retrouve seul à porter un fardeau trop lourd pour lui car Valérie est d’autant plus souffrante qu’il échoue à l’aider. Il est en risque de somatiser gravement. !   Aujourd’hui Valérie trouve de la sécurité et de l’attention avec Paul mais le langage ne lui convient pas. Ses attentes sont énormes et ce qu’apporte Paul n’est ni suffisant, ni adéquat. Elle ne peut toujours pas aller vers lui et lui faire une demande explicite. Elle continue à son insu à tout faire échouer, elle fait goûter l’impuissance à Paul. Elle entretient la croyance que personne ne peut la rejoindre, ni la comprendre, ni la secourir.

×