ÉÉccoollooggiiee ‘‘mmooddee’’rrnnee ((??)) oouu ééttuuddee ddee llaa // ddeess 
BBiiooddiivveerrssiittéé((ss)) 
UUnnee nno...
LLaa BBiiooddiivveerrssiittéé,, uunn mmoott mmaaggiiqquuee aauu 
sseerrvviiccee ddee llaa CCoonnsseerrvvaattiioonn ?? 
SSi...
NNoottiioonn ddee BBiiooddiivveerrssiittéé 
UUnn tteerrmmee rréécceenntt,, uunnee nnoottiioonn aanncciieennnnee…… 
 TTrra...
MMoonnddiiaalliissaattiioonn ddee llaa BBiiooddiivveerrssiittéé 
SSoommmmeett ddee llaa TTeerrrree àà RRiioo ddee JJaannee...
MMoonnddiiaalliissaattiioonn ddee llaa BBiiooddiivveerrssiittéé 
SSoommmmeett ddee llaa TTeerrrree àà RRiioo ddee JJaannee...
Sommet de Rio (juin 1992) 
On y parle en fait de Diversité biologique, le néologisme 
Biodiversité ne sera exploité qu’ult...
AApppprroopprriiaattiioonn eeuurrooppééeennnnee 
SSoommmmeett eeuurrooppééeenn ddee GGöötteebboorrgg ((22000011)) : 
UUnne...
Le mot Biodiversité dans les articles 
du journal Le Monde
La conception populaire de Biodiversité est 
éminemment politique… elle concerne les efforts 
politiques à enrayer l’érosi...
Comment éévvaalluueerr llaa BBiiooddiivveerrssiittéé ?? 
OOnn ppeeuutt ddééggaaggeerr ddeess iinnddiicceess oouu ddeess 
t...
Biodiversité ppoouurr lleess sscciieennttiiffiiqquueess 
BBaassee ddee ll’’aarrgguummeennttaattiioonn ddee llaa nnoottiioo...
Biodiversité systématicienne 
 La description du vivant est un travail sur la 
Biodiversité entamé de longue date dès la ...
Espèce au sens linnéen 
 Le Genre, avec majuscule initiale et en 
italique regroupe les espèces en minuscule et 
en itali...
Espèce au sens linnéen 
 Le Genre, avec majuscule initiale et en 
italique regroupe les espèces en minuscule et 
en itali...
De l’ordre dans la systématique 
Vulpes vulpes (Linnaeus, 1758) 
Renard le Goupil 
Gesner 1551 – Vulpes 
Linnaeus 1735 – C...
De l’ordre dans la systématique 
Vulpes vulpes (Linnaeus, 1758) 
Renard le Goupil 
Gesner 1551 – Vulpes 
Linnaeus 1735 – C...
De la Biodiversité d’une espèce 
 Vulpes vulpes (Linnaeus, 1758) > sous-espèces 
 Vulpes vulpes abietorum Merriam, 1900 ...
Biodiversité connue et estimée 
 1,7 M d’espèces = 0,3 M végétaux + 1,3 M 
animaux + 0,1 M bactéries, 850000 Insectes 
 ...
Biodiversité connue et estimée 
 1,7 M d’espèces = 0,3 M végétaux + 1,3 M 
animaux + 0,1 M bactéries, 850000 Insectes 
 ...
Quelques gradients de Biodiversité 
 A l’échelle des temps géologiques plus on se rapproche de 
l’époque actuelle et plus...
Biodiversité dynamique 
 Une image donnée de la Biodiversité est possible à 
un moment donné… 
 Toutefois deux éléments ...
Crises biologiques majeures 
 Étape du Bios qui conduit à des extinctions 
en masse (parfois jusqu’à plus de 80 % des 
es...
Six crises biologiques majeures depuis 
le Précambrien 
1. Crise Cambrien-Ordovicien (500 Ma) 
2. Crise Dévonien-Carbonifè...
Crise Permien-Trias 
 A la limite Primaire-Secondaire, il y a 250 Ma 
 Disparition de 50 % des familles d’animaux, 
plus...
Crise Crétacé-Paléocène 
 A la limite entre le Secondaire et le Tertiaire, 
limite K-T, il y a 65 Ma 
 Disparition de no...
Crise Crétacé-Paléocène 
 A la limite entre le Secondaire et le Tertiaire, 
limite K-T, il y a 65 Ma 
 Disparition de no...
Crise Holocène 
 Actuelle 
 Disparition en particulier des grands 
Mammifères et Oiseaux, des espèces 
insulaires, des A...
Changements climatiques et 
Biodiversité 
 Les alternances de périodes glaciaires et 
interglaciaires sont un moteur puis...
Les Crises précambriennes 
 Très peu développées par les médias et les auteurs, elles ont 
eu un rôle majeur dans la Macr...
La systématique est un inventaire raisonné de la 
Biodiversité, entamé de longue date… voir très longue 
date 
Le polymorp...
LLiissttee RRoouuggee ddee llaa BBiioosspphhèèrree 
LLiissttee RRoouuggee mmoonnddiiaallee ddeess eessppèècceess mmeennaac...
LR mondiale de l’UICN 
 L’application est adaptée à tous les groupes de 
Faune et de Flore, même si la pertinence des 
cr...
LLiissttee RRoouuggee rrééggiioonnaallee ((11//22)) 
EEssttiimmaattiioonn ddee llaa ccaattééggoorriiee bbrruuttee 
 AA.. ...
LLiissttee RRoouuggee rrééggiioonnaallee ((22//22)) 
AAjjuusstteemmeenntt àà llaa ccaattééggoorriiee nneettttee 
 AAjjuus...
Espèces menacées 
• HHaarrffaanngg ddeess nneeiiggeess ((aanncciieenn)) 
• IIbbiiss cchhaauuvvee ((aanncciieenn)) 
• AAiig...
LL’’HHyyppoollaaïïss iiccttéérriinnee 
EEssppèèccee ddiissppaarruuee ddee llaa rrééggiioonn 
• AAuu XXIIXXèèmmee,, ddéébbu...
Nombre d’espèces dont menacées ou disparues 
603 Vertébrés terrestres + 56 Poissons (total Vertébrés : 659) 
• 19 (21) Amp...
Une Liste RRoouuggee ppoouurr qquuooii 
ffaaiirree ?? 
CCoommmmuunniiqquueerr ddee mmaanniièèrree oorrggaanniissééee ssuur...
3388 eessppèècceess ddee LLiibbeelllluulleess –– FFaauunnee 
ssttrruuccttuurraannttee ((« oorrddiinnaaiirree »)),, nnoonn ...
Les Listes Rouges™ mesurent le risque 
d’extinction ou de disparition (régions du 
monde des espèces) : EX EW RE CR EN VU ...
CCoonnsseerrvvaattiioonn ddee llaa BBiiooddiivveerrssiittéé 
SS’’iinnqquuiiéétteerr ddee llaa ppeerrttee ddee llaa BBiiood...
Taux d’extinction 
 Proportion d’espèces qui disparaît pendant 
un intervalle de temps donné… 
 Au cours des 60 derniers...
Estimation de la Crise Holocène 
 2100 : disparition prévue de 12 % des 
Oiseaux, 25 % des Mammifères, 32 % des 
Amphibie...
Chêne vert en 2100 !!! 
Témoin d’invasion 
méditerranéenne dans la région 
Rhône-Alpes & Dauphiné
Érosion s.str. de la Biodiversité 
 Système plus précis qui s’intéresse aux variations 
d’abondance au sein des espèces 
...
Érosion de la Biodiversité rhônalpine 
• DDeess eessppèècceess pplluuss mmeennaaccééeess 
– EEnnttrree 1177 %% eett 4422 %...
En France… 
 Nombreuses espèces en danger critique 
d’extinction ou éteintes 
 10 % des espèces végétales 
 20 % des Ve...
« Grenelle Environnement » 
 Arrêter l’érosion de la Biodiversité 
 Création d’un Observatoire de la Biodiversité 
 Ges...
Paradoxes et idées reçues ? 
Exemple des oiseaux nicheurs sur l’île d’Ouessant
Services écosystémiques 
 Les Écosystèmes sont : 
 Source de nourriture, eau, fibre, combustible. 
 Acteurs de la régul...
Empreinte écologique humaine 
 Empreinte des terres cultivés 
 Empreinte des terres pâturées 
 Empreinte forêts exploit...
Homo sapiens sur Terre 
Être bien sur Terre 
 Minimum pour une vie 
agréable 
 Santé 
 Relations sociales 
 Sécurité 
...
Homo sapiens, une espèce 
envahissante globale très adaptative 
 Doublement de sa population entre 1960 et 
2000 : de 3 à...
Homo sapiens et Biodiversité 
 Occupation des sols… de la Planète 
 Introduction ou soustraction d’espèces 
 Développem...
Efficacité des mesures de 
Conservation sur un espace protégé 
 Capacité des gestionnaires à faire appliquer 
les règles ...
Négociation et Conservation 
METHODE TRADITIONNELLE 
 Des choix sont effectués 
 Ces choix sont actés (Plans) 
 Un acte...
Constat d’échec du Canada (2008) 
 Difficultés à rendre compte de résultats par des indicateurs 
compréhensibles et compl...
EN VRAC… 
La sauvegarde de la Biodiversité a-t-elle pour seul but la sauvegarde 
de l’espèce humaine ? 
L’Homme une espèce...
Sources et références 
 BARBAULT R. 1997 – Biodiversité. – Coll. les Fondamentaux, 
éd. Hachette. 
 BASS S.P. & MULLER M...
RReessssoouurrcceess OOddoonnaatteess ddaannss llaa RRééggiioonn :: hhttttpp::////wwwwww..ssyymmppeettrruumm..oorrgg 
OOBB...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Biodiversité

891 vues

Publié le

Notion de Biodiversité à partir de nombreux et divers exemples, conservation et évaluations, Listes Rouge.

Publié dans : Environnement
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
891
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
22
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Biodiversité

  1. 1. ÉÉccoollooggiiee ‘‘mmooddee’’rrnnee ((??)) oouu ééttuuddee ddee llaa // ddeess BBiiooddiivveerrssiittéé((ss)) UUnnee nnoottiioonn aanncciieennnnee,, mmaaiiss uunn mmoott rréécceenntt ÉÉmmiinneemmmmeenntt ppoolliittiiqquuee eett mmoonnddiiaalliissééee AAuuxx ffoonnddeemmeennttss sscciieennttiiffiiqquueess DDeess oouuttiillss ppoouurr eenn mmeessuurreerr ll’’éérroossiioonn ss..ll..
  2. 2. LLaa BBiiooddiivveerrssiittéé,, uunn mmoott mmaaggiiqquuee aauu sseerrvviiccee ddee llaa CCoonnsseerrvvaattiioonn ?? SSii llee tteerrmmee ddee BBiiooddiivveerrssiittéé eesstt mmooddeerrnnee,, ssoonn aapppprroocchhee eett ssoonn ééttuuddee ssoonntt ttrrèèss aanncciieennnneess.. IIll ss''aaggiitt dd''uunn tteerrmmee rréécceenntt,, éémmiinneemmmmeenntt ppoolliittiiqquuee qquuii ccoonnttrriibbuuee ccllaaiirreemmeenntt ddeeppuuiiss qquueellqquueess aannnnééeess àà llaa CCoonnsseerrvvaattiioonn ddee ll''eennvviirroonnnneemmeenntt eett aauu vveerrddiisssseemmeenntt ddeess aaccttiivviittééss hhuummaaiinneess.. LLaa CCoonnsseerrvvaattiioonn ddeess eessppèècceess eett ddeess hhaabbiittaattss ppaassssee ppaarr uunnee éévvaalluuaattiioonn ddee llaa BBiiooddiivveerrssiittéé eett ddee ssaa qquuaalliittéé.. LL''ééttuuddee ddee qquueellqquueess oouuttiillss qquuii ppeerrmmeetttteenntt oouuttrree ssoonn éévvaalluuaattiioonn,, ll''éévvaalluuaattiioonn ddee ssoonn éérroossiioonn,, sseerraa pprréésseennttééee.. DDeess eexxeemmpplleess ccoonnccrreettss eett ssii ppoossssiibbllee llooccaauuxx vviieennddrroonntt iilllluussttrreerr ccee ssuujjeett.. VVooss qquueessttiioonnss vviieennddrroonntt eennrriicchhiirr lleess ppeerrssppeeccttiivveess..
  3. 3. NNoottiioonn ddee BBiiooddiivveerrssiittéé UUnn tteerrmmee rréécceenntt,, uunnee nnoottiioonn aanncciieennnnee……  TTrraavvaauuxx ssuurr llaa ddiivveerrssiittéé dduu vviivvaanntt ssuurr ddeess ffeeuuiilllleess bbrriissttooll ppaarr CC..DDeelliirryy ddèèss 11997788  BBiioollooggiiccaall ddiivveerrssiittyy << TT..LLoovveejjooyy eenn 11998800  BBiiooddiivveerrssiittyy << WW..GG..RRoosseenn eenn 11998855  BBiiooddiivveerrssiittyy << PPuubblliiccaattiioonn >> EE..OO..WWiillssoonn eenn 11998888 >> TTiittrree dduu ffoorruumm ddee WW..GG..RRoosseenn ((11998855)) LLee tteerrmmee eesstt uuttiilliisséé ddaannss llee ccaaddrree dd’’uunnee pprriissee ddee ccoonnsscciieennccee gglloobbaallee eett ppooppuullaaiirree dduu ddéécclliinn eett ddee ll’’eexxttiinnccttiioonn ddeess eessppèècceess aauu ccoouurrss ddeess ddeerrnniièèrreess ddéécceennnniieess dduu XXXXèèmmee ssiièèccllee
  4. 4. MMoonnddiiaalliissaattiioonn ddee llaa BBiiooddiivveerrssiittéé SSoommmmeett ddee llaa TTeerrrree àà RRiioo ddee JJaanneeiirroo ((11999922)) : CCoonnvveennttiioonn mmoonnddiiaallee ssuurr llaa BBiiooddiivveerrssiittéé >> llaa pprrootteeccttiioonn eett llaa rreessttaauurraattiioonn ddee llaa ddiivveerrssiittéé dduu vviivvaanntt eesstt uunnee pprriioorriittéé.. BBiillaann pprréévvuu eenn 22001100.. « VVaarriiaabbiilliittéé ddeess oorrggaanniissmmeess vviivvaannttss ddee ttoouuttee oorriiggiinnee yy ccoommpprriiss,, eennttrree aauuttrreess,, lleess ééccoossyyssttèèmmeess tteerrrreessttrreess,, mmaarriinnss eett aauuttrreess ééccoossyyssttèèmmeess aaqquuaattiiqquueess eett lleess ccoommpplleexxeess ééccoollooggiiqquueess ddoonntt iillss ffoonntt ppaarrttiiee ;; cceellaa ccoommpprreenndd llaa ddiivveerrssiittéé aauu sseeiinn ddeess eessppèècceess eett eennttrree eessppèècceess aaiinnssii qquuee cceellllee ddeess ééccoossyyssttèèmmeess.. » ((aarrtt.. 22 ddee llaa CCoonnvveennttiioonn ddee RRiioo 11999922)) SSoommmmeett mmoonnddiiaall ppoouurr llee DDéévveellooppppeemmeenntt DDuurraabbllee àà JJoohhaannnneessbboouurrgg ((22000022))
  5. 5. MMoonnddiiaalliissaattiioonn ddee llaa BBiiooddiivveerrssiittéé SSoommmmeett ddee llaa TTeerrrree àà RRiioo ddee JJaanneeiirroo ((11999922)) : CCoonnvveennttiioonn mmoonnddiiaallee ssuurr llaa BBiiooddiivveerrssiittéé >> llaa pprrootteeccttiioonn eett llaa rreessttaauurraattiioonn ddee llaa ddiivveerrssiittéé dduu vviivvaanntt eesstt uunnee pprriioorriittéé.. BBiillaann pprréévvuu eenn 22001100.. « VVaarriiaabbiilliittéé ddeess oorrggaanniissmmeess vviivvaannttss ddee ttoouuttee oorriiggiinnee yy ccoommpprriiss,, eennttrree aauuttrreess,, lleess ééccoossyyssttèèmmeess tteerrrreessttrreess,, mmaarriinnss eett aauuttrreess ééccoossyyssttèèmmeess aaqquuaattiiqquueess eett lleess ccoommpplleexxeess ééccoollooggiiqquueess ddoonntt iillss ffoonntt ppaarrttiiee ;; cceellaa ccoommpprreenndd llaa ddiivveerrssiittéé aauu sseeiinn ddeess eessppèècceess eett eennttrree eessppèècceess aaiinnssii qquuee cceellllee ddeess ééccoossyyssttèèmmeess.. » ((aarrtt.. 22 ddee llaa CCoonnvveennttiioonn ddee RRiioo 11999922)) SSoommmmeett mmoonnddiiaall ppoouurr llee DDéévveellooppppeemmeenntt DDuurraabbllee àà JJoohhaannnneessbboouurrgg ((22000022))
  6. 6. Sommet de Rio (juin 1992) On y parle en fait de Diversité biologique, le néologisme Biodiversité ne sera exploité qu’ultérieurement dans le cadre de cette Convention  Conservation de la Biodiversité  Utilisation durable par l’Homme des ressources de la Biodiversité  Partage juste et équilibré des ressources génétiques de la Biodiversité
  7. 7. AApppprroopprriiaattiioonn eeuurrooppééeennnnee SSoommmmeett eeuurrooppééeenn ddee GGöötteebboorrgg ((22000011)) : UUnnee EEuurrooppee dduurraabbllee ppoouurr uunn mmoonnddee mmeeiilllleeuurr IInnttééggrraattiioonn ddee llaa nnoottiioonn ddee DDéévveellooppppeemmeenntt dduurraabbllee DDéécclliinnaaiissoonn pplluuss ssttrriiccttee qquuee llaa CCoonnvveennttiioonn ddee RRiioo ((11999922)) AArrrrêêtteerr ll’’éérroossiioonn ddee llaa BBiiooddiivveerrssiittéé eenn EEuurrooppee dd’’iiccii 22001100
  8. 8. Le mot Biodiversité dans les articles du journal Le Monde
  9. 9. La conception populaire de Biodiversité est éminemment politique… elle concerne les efforts politiques à enrayer l’érosion de la 6ème Crise Biologique majeure (Crise Holocène) La notion de Développement Durable est venue s’interposer soulignant les impératifs économiques du développement des territoires, redonne une place à l’Homme moderne, son économie dans un effort de respect de l’environnement et de la Biodiversité. Ainsi l’Écologie scientifique puis politique renoue avec des fondements plus scientifiques tout en conservant une dimension politique de responsabilité des Nations
  10. 10. Comment éévvaalluueerr llaa BBiiooddiivveerrssiittéé ?? OOnn ppeeuutt ddééggaaggeerr ddeess iinnddiicceess oouu ddeess ttéémmooiinnss ((ssiiggnnaauuxx)) ddee llaa BBiiooddiivveerrssiittéé…… ttrroopp !!!!!! LLaa BBiiooddiivveerrssiittéé nnee ssaauurraaiitt êêttrree rraammeennééee àà uunn ssiimmppllee cchhiiffffrree…… llaa tteennddaannccee rreessttee nnééaannmmooiinnss àà nnee ccoommpptteerr qquuee lleess eessppèècceess…… LLeess iinnddiicceess oouu ttéémmooiinnss ppeeuuvveenntt ccoorrrreessppoonnddrree àà uunnee iinnffoorrmmaattiioonn ppoonnccttuueellllee àà uunn mmoommeenntt ddoonnnnéé oouu àà uunnee éévvoolluuttiioonn ddaannss llee tteemmppss ((ccff.. éérroossiioonn ss..ll..)) LLooccaall,, aaxxee ggééooggrraapphhiiqquuee,, aaxxee tteemmppoorreell
  11. 11. Biodiversité ppoouurr lleess sscciieennttiiffiiqquueess BBaassee ddee ll’’aarrgguummeennttaattiioonn ddee llaa nnoottiioonn ddee BBiiooddiivveerrssiittéé LL’’eessttiimmaattiioonn ddee llaa BBiiooddiivveerrssiittéé ssee bbaassee ssuurr ddeess iinnddiicceess oouu ddeess ttéémmooiinnss  ((11)) BBiiooddiivveerrssiittéé ssyyssttéémmaattiicciieennnnee ((ccff.. eessppèècceess))  ((22)) BBiiooddiivveerrssiittéé ggéénnééttiiqquuee ((ccff.. ppoollyymmoorrpphhiissmmee eett mmoollééccuulleess))  ((33)) BBiiooddiivveerrssiittéé ééccoossyyssttéémmiiqquuee ((EEccoossyyssttèèmmeess,, hhaabbiittaattss))  BBiiooddiivveerrssiittéé ddyynnaammiiqquuee Les scientifiques sauront-ils être clairs ?
  12. 12. Biodiversité systématicienne  La description du vivant est un travail sur la Biodiversité entamé de longue date dès la plus haute Antiquité et auparavant même…  La description rationnelle des espèces a été entamée par Linné dès 1753 pour les Plantes et dès 1758 pour les Animaux  Sa méthode a été poursuivie selon son exemple depuis  Ses limites commencent à surgir…
  13. 13. Espèce au sens linnéen  Le Genre, avec majuscule initiale et en italique regroupe les espèces en minuscule et en italique, ce binôme est complété par le descripteur et la date de description  Le descripteur et la date de description sont mis entre parenthèses si l’espèce est classée ultérieurement dans un nouveau genre par les systématiciens  Vulpes vulpes (Linnaeus, 1758) décrit en 1758 par Linné sous le nom Canis vulpes Le Goupil est-il un animal volant ou un Mammifère Salienta parmi les Amphibiens… euh Lissamphibiens
  14. 14. Espèce au sens linnéen  Le Genre, avec majuscule initiale et en italique regroupe les espèces en minuscule et en italique, ce binôme est complété par le descripteur et la date de description  Le descripteur et la date de description sont mis entre parenthèses si l’espèce est classée ultérieurement dans un nouveau genre par les systématiciens  Vulpes vulpes (Linnaeus, 1758) décrit en 1758 par Linné sous le noLem G o uCpial ensti-sil uvn uanlpimeasl volant ou un Mammifère Salienta parmi les Amphibiens… euh Lissamphibiens
  15. 15. De l’ordre dans la systématique Vulpes vulpes (Linnaeus, 1758) Renard le Goupil Gesner 1551 – Vulpes Linnaeus 1735 – Canis cauda recta longitudine corporis Linnaeus 1746 – Canis cauda erecta Linnaeus 1758 – Canis vulpes Frisch 1775 – Vulpes sp. -> Vulpes vulpes (Linnaeus, 1758) Canis lupus Linnaeus, 1758 Gesner 1551 – Lupus Charleton 1668 – Lupus vulgaris Linnaeus 1735 – Canis cauda recta corpore breviore Linnaeus 1746 – Canis cauda incurva Linnaeus 1758 – Canis lupus
  16. 16. De l’ordre dans la systématique Vulpes vulpes (Linnaeus, 1758) Renard le Goupil Gesner 1551 – Vulpes Linnaeus 1735 – Canis cauda recta longitudine corporis Linnaeus 1746 – Canis cauda erecta Linnaeus 1758 – Canis vulpes Frisch 1775 – Vulpes sp. -> Vulpes vulpes (Linnaeus, 1758) Canis lupus Linnaeus, 1758 Gesner 1551 – Lupus Charleton 1668 – Lupus vulgaris Linnaeus 1735 – Canis cauda recta corpore breviore Linnaeus 1746 – Canis cauda incurva Linnaeus 1758 – Canis lupus
  17. 17. De la Biodiversité d’une espèce  Vulpes vulpes (Linnaeus, 1758) > sous-espèces  Vulpes vulpes abietorum Merriam, 1900  Vulpes vulpes alascensis Merriam, 1900  Vulpes vulpes alpherakyi Satunin, 1906  Vulpes vulpes anatolica Thomas, 1920  Vulpes vulpes arabica Thomas, 1902  Vulpes vulpes atlantica (Wagner, 1841)  Vulpes vulpes bangsi Merriam, 1900  Vulpes vulpes barbara (Shaw, 1800)  Vulpes vulpes beringiana (Middendorff, 1875)
  18. 18. Biodiversité connue et estimée  1,7 M d’espèces = 0,3 M végétaux + 1,3 M animaux + 0,1 M bactéries, 850000 Insectes  Les systématiciens semblent avoir décrit 95% des Vertébrés, 85% des Plantes, 6% des Insectes, 3% des Champignons…  On décrit près de 10000 nouvelles espèces par an, l’objectif de 20000 est souhaité et permettrait d’avoir indiqué 5 M d’espèces d’ici 2170  Le nombre total d’espèce est estimé entre 5 M et 100 M, la plupart des espèces est inconnu
  19. 19. Biodiversité connue et estimée  1,7 M d’espèces = 0,3 M végétaux + 1,3 M animaux + 0,1 M bactéries, 850000 Insectes  Les systématiciens semblent avoir décrit 95% des Vertébrés, 85% des Plantes, 6% des Insectes, 3% des Champignons…  On décrit près de 10000 nouvelles espèces par an, l’objectif de 20000 est souhaité et permettrait d’avoir indiqué 5 M d’espèces d’ici 2170  Le nombre total d’espèce est estimé entre 5 M et 100 M, la plupart des espèces est inconnu
  20. 20. Quelques gradients de Biodiversité  A l’échelle des temps géologiques plus on se rapproche de l’époque actuelle et plus la Biodiversité augmente  Plus un territoire est grand, plus une île est grande et plus la Biodiversité augmente  Plus, depuis le pôle on se rapproche de l’équateur et plus la Biodiversité est grande  Plus on monte en altitude et plus la Biodiversité est faible  Plus un espace est morcelé, complexe, mosaïque et plus la Biodiversité augmente  Plus un Habitat est spécialisé et plus la Biodiversité est faible  L’eutrophisation peut augmenter la Biodiversité  Plus l’espace est humanisé et plus la Biodiversité macroscopique est faible  Les Hot Spots, anomalies positives de la Biodiversité (fort endémisme) : Bassin méditerranéen, Madagascar, Rift africain, Province du Cap, Californie, etc.
  21. 21. Biodiversité dynamique  Une image donnée de la Biodiversité est possible à un moment donné…  Toutefois deux éléments majeurs contribuent à la modifier :  Évolution > action de la Biodiversité génétique propice à la formation de nouvelles espèces  Extinctions > action de l’environnement ou intrinsèques aux espèces conduisant à la disparition des espèces  L’Évolution régulière au jour le jour constitue la microévolution  Les Extinctions régulières au jour le jour est un phénomène normal  L’équilibre des deux conduit à la notion de Biodiversité dite « stable », la tendance est en fait à son augmentation
  22. 22. Crises biologiques majeures  Étape du Bios qui conduit à des extinctions en masse (parfois jusqu’à plus de 80 % des espèces), ces crises sont suivies par une reconquête de la Biosphère par les taxons survivants  Ces Crises biologiques majeures sont suivies par une forte diversification du vivant avec accélération des mécanismes de l’Évolution et formation ou développement de grands groupes d’êtres vivants : Macroévolution
  23. 23. Six crises biologiques majeures depuis le Précambrien 1. Crise Cambrien-Ordovicien (500 Ma) 2. Crise Dévonien-Carbonifère (345 Ma) 3. Crise Permien-Trias (250 Ma) 4. Crise Trias-Jurassique (180 Ma) 5. Crise Crétacé-Paléocènce (65 Ma) 6. Crise Holocène (actuelle) Malgré les crises, la tendance est une augmentation progressive de la Biodiversité sur la Planète
  24. 24. Crise Permien-Trias  A la limite Primaire-Secondaire, il y a 250 Ma  Disparition de 50 % des familles d’animaux, plus de 95 % des espèces marines, nombreux arbres et Amphibiens  Extinction des Trilobites  Diversification des Vertébrés terrestres et de la faune marine
  25. 25. Crise Crétacé-Paléocène  A la limite entre le Secondaire et le Tertiaire, limite K-T, il y a 65 Ma  Disparition de nombreuses espèces marines  Extinction des Dinosaures saurischiens et des Ammonites  Diversification des Mammifères, Plantes à fleur, Nummulites et Dinosaures ornithischiens à plumes (> Oiseaux)
  26. 26. Crise Crétacé-Paléocène  A la limite entre le Secondaire et le Tertiaire, limite K-T, il y a 65 Ma  Disparition de nombreuses espèces marines  Extinction des Dinosaures saurischiens et des Ammonites  Diversification des Mammifères, Plantes à fleur, Nummulites et Dinosaures ornithischiens à plumes (> Oiseaux)
  27. 27. Crise Holocène  Actuelle  Disparition en particulier des grands Mammifères et Oiseaux, des espèces insulaires, des Amphibiens et nombreux végétaux  Insister sur les Crises biologiques c’est mieux comprendre la crise actuelle
  28. 28. Changements climatiques et Biodiversité  Les alternances de périodes glaciaires et interglaciaires sont un moteur puissant de l’évolution conduisant à un polymorphisme de la grande faune actuelle  L’importante Biodiversité actuelle des Oiseaux (près de 9000 espèces) a été modelée par ces alternances climatiques  Survivance des anciennes formes dans des aires refuges, apparition de nouvelles formes selon les changements climatiques
  29. 29. Les Crises précambriennes  Très peu développées par les médias et les auteurs, elles ont eu un rôle majeur dans la Macroévolution du Bios  Après la Crise explosion de diversité dans de nouveaux groupes, sous de nouvelles formes  Expansion des Eucaryotes  Expansion des êtres chlorophylliens, d’abord unicellulaires  Expansion des êtres vivants pluricellulaires La compréhension de ces crises ne se mesure pas clairement en extinctions, mais démontrent l’importance de celles-ci dans l’Évolution du Vivant
  30. 30. La systématique est un inventaire raisonné de la Biodiversité, entamé de longue date… voir très longue date Le polymorphisme des espèces (phénotype < génotype) est source de Biodiversité génétique. Plus complexe est l’évaluation de la Biodiversité dans les Ecosystèmes car il s’agit en outre d’évaluer les relations entre les espèces (importance des symbioses et situations de commensalisme notamment). Ce sont les trois volets classiques de la déclinaison de la Biodiversité. Mais la Biodiversité est en équilibre dynamique avec les événements de la Terre… nous vivons l’époque formidable d’une grande Crise biologique (Crise Holocène ou anthropogène).
  31. 31. LLiissttee RRoouuggee ddee llaa BBiioosspphhèèrree LLiissttee RRoouuggee mmoonnddiiaallee ddeess eessppèècceess mmeennaaccééeess ddee fflloorree eett ddee ffaauunnee OOuuttiill iinnddiiqquuaanntt llee rriissqquuee ddee ddiissppaarriittiioonn ddeess eessppèècceess,, bbaasséé ssuurr lleess ccoonnnnaaiissssaanncceess ddee llaa ddyynnaammiiqquuee ddeess ppooppuullaattiioonnss MMiissee eenn ppllaaccee ppaarr ll’’UUIICCNN,, pprrooggrraammmmee ddee rreecchheerrcchhee ccoonnttiinnuu eett rréégguulliièèrreemmeenntt rréévviisséé eett ccoommppllééttéé OOuuttiill ppeerrmmeettttaanntt ddééssoorrmmaaiiss llaa mmeessuurree ddee ll’’éérroossiioonn ddee llaa BBiiooddiivveerrssiittéé :: MMeessuurree ddee llaa CCrriissee HHoollooccèènnee
  32. 32. LR mondiale de l’UICN  L’application est adaptée à tous les groupes de Faune et de Flore, même si la pertinence des critères n’est pas la même selon les groupes étudiés  L’UICN réalise actuellement au niveau de la Biosphère ce travail  Actuellement l’UICN a recensé plus de 1.560.000 taxons dont 950.000 insectes  Seuls 1.182 Insectes ont été évalués dont 53% sont considérés comme menacés  NE PAS TOUT FAIRE, N’EST PAS RIEN FAIRE
  33. 33. LLiissttee RRoouuggee rrééggiioonnaallee ((11//22)) EEssttiimmaattiioonn ddee llaa ccaattééggoorriiee bbrruuttee  AA.. EEssppèèccee eenn ddéécclliinn  BB.. RRééppaarrttiittiioonn oouu ooccccuuppaattiioonn ggééooggrraapphhiiqquuee rréédduuiittee eett ffaacctteeuurrss ssuupppplléémmeennttaaiirreess ddee ffrraaggiilliittéé  CC.. PPooppuullaattiioonnss ffaaiibblleess eett eenn ddéécclliinn  DD.. PPooppuullaattiioonnss ttrrèèss ffaaiibblleess oouu ttrrèèss llooccaalliissééeess  EE.. AAnnaallyyssee qquuaannttiittaattiivvee ddee llaa pprroobbaabbiilliittéé dd’’eexxttiinnccttiioonn  --> CCRR EENN VVUU……
  34. 34. LLiissttee RRoouuggee rrééggiioonnaallee ((22//22)) AAjjuusstteemmeenntt àà llaa ccaattééggoorriiee nneettttee  AAjjuusstteemmeenntt ddeess ccaattééggoorriieess bbrruutteess àà llaa ssiittuuaattiioonn rrééggiioonnaallee qquuii eesstt uunn « ssyyssttèèmmee oouuvveerrtt »  LLeess ppooppuullaattiioonnss ddéébboorrddeenntt ssuurr lleess rrééggiioonnss vvooiissiinneess eett lleess fflluuxx ppootteennttiieellss eennttrree lleess rrééggiioonnss nnéécceessssiitteenntt ddeess aajjuusstteemmeennttss  CCoonnnneexxiioonn aavveecc ddeess ppooppuullaattiioonnss vviiaabblleess ((--11)) eexxeemmppllee :: EEnn DDaannggeerr > VVuullnnéérraabbllee°°
  35. 35. Espèces menacées • HHaarrffaanngg ddeess nneeiiggeess ((aanncciieenn)) • IIbbiiss cchhaauuvvee ((aanncciieenn)) • AAiiggllee iimmppéérriiaall • GGoobbeemmoouucchhee àà ccoolllliieerr • OOuurrss bbrruunn 1166 ((++1122 ++ 22)) EESSPPEECCEESS • TTrriittoonn ppoonnccttuuéé • CCiissttuuddee dd’’EEuurrooppee • AAiiggllee ddee BBoonneellllii • GGrraanndd TTééttrraass • PPiicc cceennddrréé • TTrraaqquueett oorreeiillllaarrdd • CCaammppaaggnnooll aammpphhiibbiiee 4499 EESSPPEECCEE • SSaallaammaannddrree nnooiirree • CCoouulleeuuvvrree àà éécchheelloonnss • BBuussaarrdd cceennddrréé • HHiirroonnddeellllee rruussttiiqquuee • BBaarrbbaasstteellllee dd’’EEuurrooppee • RRaatt nnooiirr 3355 EESSPPEECCEESS • CCrraappaauudd ccaallaammiittee • TTrriittoonn aallppeessttrree • LLéézzaarrdd ddeess ssoouucchheess • VViippèèrree ppéélliiaaddee • AAlloouueettttee ddeess cchhaammppss • AAiiggllee rrooyyaall • BBrruuaanntt jjaauunnee • CChheevvêêcchhee dd’’AAtthhéénnaa • GGuuêêppiieerr dd’’EEuurrooppee • MMooiinneeaauu ffrriiqquueett • TTééttrraass llyyrree • CCrroocciidduurree ddeess jjaarrddiinnss • LLaappiinn ddee ggaarreennnnee • OOrreeiillllaarrdd ddeess AAllppeess • SSéérroottiinnee ccoommmmuunnee 5544 EESSPPEECCEESS
  36. 36. LL’’HHyyppoollaaïïss iiccttéérriinnee EEssppèèccee ddiissppaarruuee ddee llaa rrééggiioonn • AAuu XXIIXXèèmmee,, ddéébbuutt dduu XXXXèèmmee ssiièèccllee :: nniiddiiffiiccaattiioonn eenn DDoommbbeess,, aauuttoouurr dduu LLéémmaann,, llaa VVaannooiissee,, eett vvrraaiisseemmbbllaabblleemmeenntt llee GGiiffffrree eenn HHaauuttee--SSaavvooiiee,, llee BBaass DDaauupphhiinnéé eett vveerrss llee LLaacc dduu BBoouurrggeett • DDaannss lleess aannnnééeess 11997700 :: ddiissppaarruuee ddee llaa pplluuppaarrtt ddeess ssiitteess iinnddiiqquuééss pprrééccééddeemmmmeenntt,, eellllee nnee ssuubbssiissttee pplluuss qquu’’aauuttoouurr dduu LLéémmaann,, eett eenn VVaannooiissee.. • DDaannss lleess aannnnééeess 11998800 :: ll’’eessppèèccee nnee ssee ttrroouuvvee pplluuss qquu’’eenn VVaannooiissee eett eenn ppaarrttiiccuulliieerr eenn MMaauurriieennnnee.. • DDeerrnniièèrree nniicchhééee iinnddiiqquuééee eenn 11999922 eenn MMaauurriieennnnee,, ttrrèèss rraarreess mmeennttiioonnss eennssuuiittee.. EEllllee eesstt iinnddiiqquuééee aavveecc qquueellqquueess eessppooiirrss ddee ddééccoouuvveerrttee EEnn GGrraavvee DDaannggeerr ddee ddiissppaarriittiioonn eenn 11999988.. • LL’’eessppèèccee aa ddiissppaarruu ddee llaa rrééggiioonn.. AArrttuurr MMiikkoołłaajjeewwsskkii -- WWiikkiippeeddiiaa
  37. 37. Nombre d’espèces dont menacées ou disparues 603 Vertébrés terrestres + 56 Poissons (total Vertébrés : 659) • 19 (21) Amphibiens dont 11 menacés ou disparus • 21 (23+6) Reptiles dont 10 menacés ou disparus • 256 (433+9) Oiseaux dont 130 menacés ou disparus • 92 (108+3) Mammifères dont 39 menacés ou disparus 58 % 52 % 48 % 34 % 50 % 38 % Espèces régulières Toutes espèces 43 % 35 % nicheurs
  38. 38. Une Liste RRoouuggee ppoouurr qquuooii ffaaiirree ?? CCoommmmuunniiqquueerr ddee mmaanniièèrree oorrggaanniissééee ssuurr lleess eessppèècceess lleess pplluuss mmeennaaccééeess DDééggaaggeerr ddeess ssttaattiioonnss ddoonntt llaa pprréésseerrvvaattiioonn eesstt iimmppoorrttaannttee AAmméélliioorreerr lleess ccoonnnnaaiissssaanncceess ddeess eessppèècceess EEnnttrreepprreennddrree ddeess aaccttiioonnss ddee pprréésseerrvvaattiioonn sseelloonn lleess uurrggeenncceess DDééggaaggeerr ddeess PPrriioorriittééss ddee CCoonnsseerrvvaattiioonn EEttcc..
  39. 39. 3388 eessppèècceess ddee LLiibbeelllluulleess –– FFaauunnee ssttrruuccttuurraannttee ((« oorrddiinnaaiirree »)),, nnoonn ppaattrriimmoonniiaallee TToottaall 8833 eessppèècceess Liste Rouge régionale des Libellules (Odonata)
  40. 40. Les Listes Rouges™ mesurent le risque d’extinction ou de disparition (régions du monde des espèces) : EX EW RE CR EN VU DD NT LC NA NE Les Listes Oranges soulignent les caractéristiques intéressantes d’espèces qui ne sont pas en liste rouge. La Liste Bleue concerne les espèces ni menacées (LR), ni remarquables (LOr) qui sont le fondement des écosystèmes, structurantes ou dites « ordinaires »
  41. 41. CCoonnsseerrvvaattiioonn ddee llaa BBiiooddiivveerrssiittéé SS’’iinnqquuiiéétteerr ddee llaa ppeerrttee ddee llaa BBiiooddiivveerrssiittéé eesstt uunnee nnéécceessssiittéé  PPoolliittiiqquuee ((SSoommmmeett ddee RRiioo eenn 11999922))  PPoouurr llaa ccoonnsseerrvvaattiioonn ddee ll’’hhuummaanniittéé  PPoouurr llee ddéévveellooppppeemmeenntt ddee ll’’hhuummaanniittéé Quueellllee nnéécceessssiittéé ppoouurr llaa CCoonnsseerrvvaattiioonn ddeess eessppèècceess ?? EEsstt--iill nnéécceessssaaiirree ddee ttoouutt ccoonnsseerrvveerr ppoouurr ccoonnsseerrvveerr llaa BBiioosspphhèèrree ??
  42. 42. Taux d’extinction  Proportion d’espèces qui disparaît pendant un intervalle de temps donné…  Au cours des 60 derniers millions d’année : une extinction par an et par million d’espèces < notion de « Biodiversité stable »  Ces dernières décennies : au moins 50 extinctions par an et par million d’espèces < 6ème Crise biologique majeure, dont l’originalité est qu’elle est due à l’impact d’une espèce seulement : Homo sapiens  Une des crises du Précambrien a été due à l’apparition de l’oxygène dans la Biosphère sous l’activité des êtres chlorophylliens
  43. 43. Estimation de la Crise Holocène  2100 : disparition prévue de 12 % des Oiseaux, 25 % des Mammifères, 32 % des Amphibiens… d’habitats : 20 % des récifs coralliens, 35 % des mangroves… d’autres scénarios indiquent 2/3 des espèces, voire déjà 1/3 d’ici 2050  Certains chercheurs considèrent que cette Crise est 100 à 1000 fois plus rapides que les 5 autres crises post-précambriennes.
  44. 44. Chêne vert en 2100 !!! Témoin d’invasion méditerranéenne dans la région Rhône-Alpes & Dauphiné
  45. 45. Érosion s.str. de la Biodiversité  Système plus précis qui s’intéresse aux variations d’abondance au sein des espèces  Besoin d’indicateurs sur :  La taille des populations et les risques d’extinction (Listes Rouges)  L’évolution des habitats  Les services écosystémiques fournis à l’Homme  Les forces qui sont à l’origine de l’érosion de la Biodiversité  L’efficacité des mesures de Conservation
  46. 46. Érosion de la Biodiversité rhônalpine • DDeess eessppèècceess pplluuss mmeennaaccééeess – EEnnttrree 1177 %% eett 4422 %% ((aammpphhiibbiieennss)) eenn pplluuss eenn 1100 aannss…… • DDeess eessppèècceess mmooiinnss mmeennaaccééeess – EEnnttrree 55 %% eett 1144 %% ((mmaammmmiiffèèrreess)) aauu ccoouurrss ddeess 1100 ddeerrnniièèrreess aannnnééeess……
  47. 47. En France…  Nombreuses espèces en danger critique d’extinction ou éteintes  10 % des espèces végétales  20 % des Vertébrés  50 % de la surface des Zones Humide ont disparu entre 1950 et 2000  « Grenelle Environnement » : Préserver la Biodiversité et les ressources naturelles : 119 mesures en faveur de la Biodiversité et des ressources naturelles Qui trop embrasse mal étreint
  48. 48. « Grenelle Environnement »  Arrêter l’érosion de la Biodiversité  Création d’un Observatoire de la Biodiversité  Gestion cohérente et concertée de la mer et du littoral  Contribution à la Biodiversité mondiale de manière politique et en matière d’importation
  49. 49. Paradoxes et idées reçues ? Exemple des oiseaux nicheurs sur l’île d’Ouessant
  50. 50. Services écosystémiques  Les Écosystèmes sont :  Source de nourriture, eau, fibre, combustible.  Acteurs de la régulation des climats, du cycle de l’eau et de maladies.  Source culturelle : esprit, éducation, loisir, esthétique.  Auto-production : production primaire, constitution des sols.
  51. 51. Empreinte écologique humaine  Empreinte des terres cultivés  Empreinte des terres pâturées  Empreinte forêts exploitées  Empreinte zones de pêches  Empreinte énergie (fossile, biomasse, centrales)  Empreinte urbanisation Place et besoins de l’Homme dans la Biosphère Évaluations et Développement Durable
  52. 52. Homo sapiens sur Terre Être bien sur Terre  Minimum pour une vie agréable  Santé  Relations sociales  Sécurité  Liberté de choix et d’actions Disparités + déséquilibres  Démographie  Économie hétérogène  Gouvernance diverse  Sciences et technologie  Culture et choix de consommation
  53. 53. Homo sapiens, une espèce envahissante globale très adaptative  Doublement de sa population entre 1960 et 2000 : de 3 à 6 G d’habitants.  Explosion des besoins  Doublement de la production de nourriture  Triplement de la pâte à papier  Doublement de l’hydro-électricité  Doublement de la consommation d’eau Développement Durable > JJAARRDDIINN PPLLAANNEETTAAIIRREE
  54. 54. Homo sapiens et Biodiversité  Occupation des sols… de la Planète  Introduction ou soustraction d’espèces  Développements technologiques  Exploitation des ressources  Changements climatiques  Migrations et guerres à bases écologiques ?  Atoll de Tuvalu (26 km² - 11000 habitants), alt. max. 4 m  En 2004 deux vagues géantes de 3 m se sont abattues sur l’atoll
  55. 55. Efficacité des mesures de Conservation sur un espace protégé  Capacité des gestionnaires à faire appliquer les règles d’accès et d’usage du site : (0) aucune - (1) manques de ressources – (2) reste des déficiences – (3) capacités  Plan de gestion : (0) aucun – (1) en préparation – (2) partiellement appliqué – (3) application
  56. 56. Négociation et Conservation METHODE TRADITIONNELLE  Des choix sont effectués  Ces choix sont actés (Plans)  Un acteur est légitimé  L’action est clôturée par l’autorité politique ou scientifique METHODE CONCERTATIVE  Les choix sont discutés  Réunions et modulation des choix  Réseau d’acteurs  L’action est réversible et ouverte à de nouvelles informations ou à de nouvelles formulations des enjeux L’espace est à l’homme qui souhaite en tirer profit et non aux Hommes
  57. 57. Constat d’échec du Canada (2008)  Difficultés à rendre compte de résultats par des indicateurs compréhensibles et complets  Incapacité à suivre les plannings proposés  Incapacité à générer des Plans à long terme  Incapacité à gérer les aires protégées  Incapacité à évaluer la qualité et l’évolution de la Biodiversité dans les aires protégées  Incapacité à mettre en place la surveillance et la veille des aires protégées  Faiblesse des ressources humaines et financières  Inventaire des espèces menacées insuffisant  Faiblesse du nombre de programme de conservation des espèces  Difficultés au niveau de la cohérence et la qualité des données  Etc…
  58. 58. EN VRAC… La sauvegarde de la Biodiversité a-t-elle pour seul but la sauvegarde de l’espèce humaine ? L’Homme une espèce incontournable avec de fortes individualités et territorialités… Confusion Biosphère et Biodiversité ! Biodiversité sans laquelle aucune vie n’est possible !!! Écologie de la Conservation // Génie écologique Les Indicateurs rendent parlant, se basent sur des données dont la qualité rendent les indicateurs précis et utiles et permettent d’envisager des perspectives et modèles « Capital naturel » : pilier à une économie mondiale de 30 trillions de dollards. Réflexion sur un partage équitable des avantages tirés de la Biodiversité
  59. 59. Sources et références  BARBAULT R. 1997 – Biodiversité. – Coll. les Fondamentaux, éd. Hachette.  BASS S.P. & MULLER M.R. (dir.) 2000 – Protéger la Biodiversité. Les lois nationales régissant l’accès aux ressources génétiques en Amérique. – CRDI.  FISCHESSER B. & DUPUIS-TATE M.F. 2007 – Le Guide illustré de l’Ecologie. – Ed. de La Martinière.  HEINRICH D. & HERGT M. 1990 – Atlas de l’Ecologie. – Ed. Le Livre de Poche.  LECONTRE G. & LE GUYADER H. (2001) 2006 – Classification phylogénétique du vivant. – Ed. Belin.  LEVREL H. 2006 – Biodiversité et développement durable : quels indicateurs ? – Thèse Doctorat, Economie Ecologique.  MOLY L. 2008 – Qu’entend on par biodiversité ? – La Plume de l’Épervier, 269.
  60. 60. RReessssoouurrcceess OOddoonnaatteess ddaannss llaa RRééggiioonn :: hhttttpp::////wwwwww..ssyymmppeettrruumm..oorrgg OOBBSSEERRVVAATTOOIIRREE RREEGGIIOONNAALL

×