Rapport de stage
Nom de l’entreprise : Pratt & Whitney Canada
Trimestre du stage : Aut2014
Lieu principal du stage
Ville :...
TABLE DES MATIÈRES
1. INTRODUCTION...........................................................................................
Rapportde Stage
Pratt & Whitney Canada
1 | P a g e
Cyrus Khaledan
Dans le cadre du cours STG01 AER intitulé Stage 1 – Géni...
Rapportde Stage
Pratt & Whitney Canada
2 | P a g e
Cyrus Khaledan
ressentir ou que le temps le permet, une petite pause-ca...
Rapportde Stage
Pratt & Whitney Canada
3 | P a g e
Cyrus Khaledan
la famille des moteurs du PW800. Lorsque quelqu’un voula...
Rapportde Stage
Pratt & Whitney Canada
4 | P a g e
Cyrus Khaledan
défectueuse, si elle était en bonne condition. Pour ce f...
Rapportde Stage
Pratt & Whitney Canada
5 | P a g e
Cyrus Khaledan
était aussi nécessaire. Ainsi, ceci venait souvent frein...
Rapportde Stage
Pratt & Whitney Canada
6 | P a g e
Cyrus Khaledan
Habiletés Contexte d’utilisation Points
Forts
Points à a...
Rapportde Stage
Pratt & Whitney Canada
7 | P a g e
Cyrus Khaledan
l’aide d’enregistrements
fait sur Excel.
3. Faire le rap...
Rapportde Stage
Pratt & Whitney Canada
8 | P a g e
Cyrus Khaledan
m’exprimer clairement verbalement ni par écrit. J’ai su ...
Rapportde Stage
Pratt & Whitney Canada
9 | P a g e
Cyrus Khaledan
rapidement les nombreux essais de certification requis p...
Rapportde Stage
Pratt & Whitney Canada
10 | P a g e
Cyrus Khaledan
celui-ci, je me suis organisé pour relire et comprendre...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Rapport-Stage AUT2014

9 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
9
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rapport-Stage AUT2014

  1. 1. Rapport de stage Nom de l’entreprise : Pratt & Whitney Canada Trimestre du stage : Aut2014 Lieu principal du stage Ville : Longueuil Province : Québec Pays : Canada Nom du superviseur de stage : Nicolas Boisvert Signature du superviseur / Approbation du rapport Nom de l’étudiant : Cyrus Khaledan Matricule : 1627841 Signature de l’étudiant Présenté à : Brigitte Lafrance Polytechnique Montréal 2014-12-15 MODÈLE OBLIGATOIRE DE PAGE DE PRÉSENTATION
  2. 2. TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION......................................................................................................01 2. PARTIE 1: ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL....................................................01 3. PARTIE 2: ASPECTS TECHNIQUES DU STAGE............................................03 4. PARTIE 3: EXPÉRIENCE ACQUISE...................................................................06 4.a. EXPÉRIENCE DE STAGE..............................................................................................................................06 4.b. CONTRIBUTION..............................................................................................................................................09 4.c. FORMATION.....................................................................................................................................................09 5. CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS ........................................................10 6. RÉFÉRENCE............................................................................................................10 TABLEAUX ET FIGURES Tableau 1: Habiletés techniques utilisées avec leurs points forts/faibles attribués.........06
  3. 3. Rapportde Stage Pratt & Whitney Canada 1 | P a g e Cyrus Khaledan Dans le cadre du cours STG01 AER intitulé Stage 1 – Génie Aérospatial et étant étudiant de 3e année en Génie Aérospatial, j’ai été engagé chez Pratt & Whitney Canada. Situé au 1000 boulevard Marie-Victorin à Longueuil, le plant 1 renferme une des plus importantes divisions de la compagnie, soit la Recherche et Développement. Permettant de regrouper l’ensemble des activités de l’entreprise, elle a pour but d’accroitre la connaissance de ses produits, de la société et de la culture afin d’arriver à de nouvelles applications à l’aide du développement expérimental. Cette division est séparée en plusieurs départements. Parmi eux, nous retrouvons le 3915, dirigé par Nicolas Boisvert, qui s’occupe du développement du nouveau moteur de Pratt & Whitney Canada nommé PW800. Choisi pour faire partie de son équipe pour une période de quatre mois, c’est-à-dire du 2 septembre 2014 au 19 décembre 2014, mon rôle était de travailler avec les ingénieurs en test sur l’instrumentation du moteur pour réaliser les essais nécessaires. Afin de réaliser mes tâches, on m’a installé à un bureau près de mes collègues de travail où j’avais accès à un téléphone et un ordinateur. Je pouvais donc m’installer à ma guise et travailler dans mon propre environnement. De plus, en cas d’incidents, plusieurs services étaient à ma disposition. Par exemple, le système par appel téléphonique Help Desk permet de venir en aide aux personnes ayant un souci informatique et la secrétaire, Susan Allas, répond à tout type de questions en plus de résoudre les problèmes techniques et administratifs. Mon stage se déroulait dans deux endroits distincts. Tout d’abord, à mon bureau, où je réalisais les tâches personnelles requérant une certaine concentration. Ensuite dans le banc d’essai 1-01/07 destiné au moteur PW800, j’avais la chance de participer à plusieurs essais de performances et de certification, ainsi que de réaliser les tâches plus techniques qui m’étaient attribuées. Peu importe l’endroit, une bonne ambiance de travail régnait. Tout en restant productifs et assidus, les employés de Pratt & Whitney savent rigoler et avoir de bonnes relations avec leurs collègues; un bon exemple est la pause-café. En effet, lorsque la fatigue se fait
  4. 4. Rapportde Stage Pratt & Whitney Canada 2 | P a g e Cyrus Khaledan ressentir ou que le temps le permet, une petite pause-café donne l’occasion aux gens de se rencontrer et de parler d’autres choses que du travail. Ceci permet même, parfois, de réfléchir aux problèmes présents et devenir une petite réunion qui peut être bénéfique pour la recherche de solutions. Grandement présent dans la société actuelle, le développement durable est une vision de plusieurs industries qui se trouve au Québec. «Le développement durable vise à répondre aux besoins actuels sans compromettre la capacité de satisfaire ceux des générations à venir. Il s’agit de relever le niveau de vie tout en protégeant la santé humaine, en préservant l’environnement, en exploitant judicieusement les ressources et en faisant progresser la compétitive économique à long terme. Il nécessite l’intégration des priorités environnementales, économiques et sociales dans les politiques et programmes nécessitant une action à tous les niveaux, les citoyens, l’industrie et les gouvernements.» (Site du Gouvernement du Canada, 2014)*. Concernant Pratt & Whitney Canada, ce type de développement leur tient très à cœur. En effet, le nouveau moteur PW800 Puissance Propre en fait preuve. L’équipe a su tenir compte de la demande du client, de la performance nécessaire et de l’environnement pour arriver avec un moteur utilisant les technologies les plus récentes, mais surtout conçu avec des matériaux durables et qui sont tous recyclables. De plus, Pratt & Whitney Canada s’est assuré que ce nouveau moteur soit un bon exemple pour les conceptions futurs en concevant un produit ayant une consommation de carburant beaucoup moins élevée que les autres moteurs visant les mêmes fonctions. Il sera assemblé et testé au Centre Aéronautique de PWC à Mirabel, ce qui permettra aux futurs ingénieurs du Québec d’avoir la chance de travailler dessus. Durant la période passée chez Pratt & Whitney, plusieurs responsabilités m’ont été déléguées. Tout d’abord, tout ce qui concernait le répertoire de l’instrumentation des moteurs expérimentaux passait par moi. Je devais m’assurer que toute l’instrumentation demandée pour les essais par les partenaires figurait biendans le système et dans le cas contraires, de le mettre à jour pour ensuite permettre aux techniciens de les installer. De plus, j’étais aussi chargé de la nomenclature de l’instrumentation pour
  5. 5. Rapportde Stage Pratt & Whitney Canada 3 | P a g e Cyrus Khaledan la famille des moteurs du PW800. Lorsque quelqu’un voulait avoir de la nouvelle instrumentation, je devais la créer en fonction des demandes (positions, types de mesures, unités, etc.) et selon les règles de convention instaurées par PWC. Finalement, je m’occupais aussi des tâches plus ou moins difficiles afin d’aider les ingénieurs lors de la réalisation des essais de performances et de certification lorsqu’ils en avaient besoin. Dans la plupart des tâches que j’ai dû accomplir, se retrouvaient divers aspects techniques, certains plus complexes que d’autres. En premier lieu, j’ai eu la chance de participer aux essais de certification du lancer de glace (communément appelé «Ice Sheet Ingestion Test» dans l’industrie). Durant celui- ci, j’avais comme fonction première de rédiger le guide pratique du test. Ce guide consiste à faire un résumé complet du test afin d’expliquer le but et les exigences, d’énumérer les équipements exigés, de décrire le processus et garder en note les points forts ainsi que les points faibles pour améliorer les prochains tests qui seront surement réalisés par des ingénieurs différents. Évidemment, certaines actions techniques étaient nécessaires afin de décrire le montage du test ainsi que l’emplacement des multiples instruments (cameras, lumières, moteur, fusil à glace, vidéos,…etc.). Je devais descendre dans le garage pour pouvoir prendre des photos et avoir une bonne image en tête lors de la rédaction du texte. J’étais aussi présent lors des essais préliminaires et j’aidais les techniciens et opérateurs à installer, préparer et à calibrer le fusil à glace. Ceci m’a permis de bien comprendre comment il fonctionnait et était assemblé. J’ai donc pu facilement l’intégrer dans la section du guide qui y faisait référence. Finalement, lors du test, je devais me charger du décompte afin d’indiquer au technicien quand partir le lancer. En second lieu, il m’est arrivé aussi de devoir m’occuper de l’inspection d’une pièce de moteur et de son expédition. En effet, un bris sur une pièce avait été repéré et celle-ci devait être installée pour un test éventuel au Plant 15. Cependant, il y avait une chance que l’on ait un double de cette pièce, se trouvant dans le garage d’un des deux bancs d’essai du PW800 du Plant 1, qui pouvait remplacer celle
  6. 6. Rapportde Stage Pratt & Whitney Canada 4 | P a g e Cyrus Khaledan défectueuse, si elle était en bonne condition. Pour ce faire, j’ai dû me rendre sur place et m’occuper du processus, c’est-à-dire localiser la pièce recherchée dans le système pour ensuite faire appel à l’aide d’un opérateur afin d’ouvrir la boite et l’inspecter. Finalement, suite à l’inspection, il me restait juste à m’occuper d’envoyer la pièce à l’ingénieur qui en avait besoin et m’assurer qu’elle arrive à temps à destination. En dernier lieu, lorsqu’un moteur destiné à un client est assemblé, c’est-à-dire un moteur non expérimental, il doit alors passer un test appelé «essai de conformité». Le programme du PW800 qui sera établi au Centre Aéronautique de PWC à Mirabel, est en train d’améliorer ces techniques et ces procédés, car il est encore dans ses débuts et se dirige peu à peu vers une ligne de production. Effectivement, divers objectifs précis ont été préétablis et l’équipe travaille fort afin de tous les respecter. Plusieurs d’entre eux ont déjà été atteints et les autres le seront bientôt. Parmi ces objectifs, nous retrouvons celui du temps requis pour compléter le test. Durant la période que j’ai passé chez Pratt& Whitney Canada, plusieurs essais de conformité ont été effectués sur des moteurs de la nouvelle famille de Pratt & Whitney, la plupart par Alexandre Zara, un des ingénieurs de l’équipe. Alexandre avait besoin de mon aide afin d’étudier et d’observer le temps que prenait chacune des opérations. Je devais m’asseoir à côté des deux opérateurs qui pilotaient le moteur afin qu’ils puissent répondre à mes questions, de suivre toutes les étapes et de prendre en note les rapports de temps afficher sur les écrans. Je pouvais donc les mettre au courant lorsqu’il y avait du retard et les prévenir lorsqu’une erreur survenait. Pour être en mesure d’accomplir toutes ces tâches, j’ai dû apprendre à faire face à plusieurs défis et à les surmonter. Tout d’abord, concernant la rédaction du guide pratique, la responsabilité complète du projet m’avait été léguée. Je devais donc décider par moi-même comment j’allais m’y prendre. De plus, comme cette étape se déroulait début de mon stage, je n’avais pas encore beaucoup de connaissance sur le programme ni sur le moteur en particulier. En conséquence, il a fallu me débrouiller afin d’expliquer clairement les différentes parties et composantes de l’essai, tout en les découvrant pour la première fois. L’assimilation des divers concepts reliés
  7. 7. Rapportde Stage Pratt & Whitney Canada 5 | P a g e Cyrus Khaledan était aussi nécessaire. Ainsi, ceci venait souvent freiner ou allonger mon travail, car je n’avais pas le bagage requis pour y parvenir. Ensuite, lors de l’inspection de la pièce, j’ai été confronté à un problème. En plus de devoir m’occuper de son inspection, j’étais aussi chargé de m’assurer de son envoi. Comme nous étions un vendredi après-midi, il n’y avait pas de camion de livraison avant lundi. La pièce, elle, devait être livrée pour dimanche au plus tard. Il a donc fallu faire une livraison spéciale. La demande a aussitôt été remplie par Nicolas Boisvert et le colis devait être livré la journée même. Cependant, en fin de journée, j’ai reçu un appel de l’ingénieur sur place me disant que la commande n’avait pas été reçue. Stressé, j’espérais ne pas avoir perdu la seule pièce toujours disponible et comme Nicolas avait terminé sa journée de travail, je devais donc me rendre au département de livraison et essayer de découvrir ce qui était arrivé. Ne sachant pas comment fonctionnait ce département et n’y ayant personne sur place à ce moment, j’ai tenté de localiser la boite par moi-même, mais sans succès. Je suis donc allé chercher de l’aide pour finalement réussir à la trouver et m’assurer de son expédition, retardée, mais toujours dans les temps. Pour réussir à compléter toutes les tâches qui m’avaient été attribuées, il m’a fallu utiliser plusieurs habiletés techniques. Le tableau suivant permet d’identifier et de résumer chacune d’entre elles. Tableau 1 : Habiletés techniques utilisées avec leurs points forts/faibles attribués
  8. 8. Rapportde Stage Pratt & Whitney Canada 6 | P a g e Cyrus Khaledan Habiletés Contexte d’utilisation Points Forts Points à améliorer Lecture dessin technique Utilisé lorsque je devais créer de nouvelles instrumentations en suivant le guide de Pratt & Whitney Canada. Des dessins techniques du moteur me permettaient de localiser leurs positions. - Bonne vision 3D - Se familiariser avec les différents termes utilisés Calculs Des calculs ont été nécessaire pour : 1. Déterminer les temps requis pour les différentes opérations des essais de conformité 2. Évaluer le temps des divers démarrages et fermetures du moteur lors d’un des essais de certification du programme. 3. Déduire les caractéristiques nécessaires des « Kulites » utilisées dans plusieurs des essais de performances et de certification - Bonne maitrise du calcul mental - Est facilement capable de faire plusieurs tâches en même temps (prendre en note les temps et suivre le déroulement du test) - Poser des questions plus rapidement au lieu de passer trop de temps à essayer de résoudre les problèmes par sois même Triage de données sur Excel L’utilisation de fichiers Excel est très courante à travers la compagnie. J’ai été souvent appelé à en utiliser pour gérer et trier des données lorsque je devais : 1. Mettre à jour la base de données informatique de l’instrumentation. 2. Évaluer le temps des divers démarrages et fermetures du moteur à - Bonne maitrise de base du logiciel Excel - Compréhension rapide de l’instrumentation et des règles y étant reliées - Poser des questions plus rapidement au lieu de passer trop de temps à essayer de résoudre les problèmes par sois même - Apprendre les différentes unités reliées aux diverses mesures
  9. 9. Rapportde Stage Pratt & Whitney Canada 7 | P a g e Cyrus Khaledan l’aide d’enregistrements fait sur Excel. 3. Faire le rapport de temps des essais de conformité avec des graphiques se basant sur les données ramassées. 4. M’occuper du processus de transfert des données techniques aux différents partenaires travaillant sur le PW800. - Compréhension rapide des étapes à suivre imposées par P&WC concernant le transfert de données. prises lors des tests Utilisation de Microsoft Visio Je me suis servi du logiciel Microsoft Visio afin de réaliser le schéma de l’automatisation du dispositif pour le calcul de la consommation d’huile dans le moteur (Aucun point fort) (Aucun point à améliorer) Programmation La programmation m’a permis d’implémenter, à l’aide de codes, une partie de l’automatisation du processus du calcul de la consommation d’huile dans le système d’acquisition de données utilisé par les opérateurs. - Bonne maitrise de base de la programmation - Optimiser les codes d’écriture - Améliorer la maitrise du logiciel utilisé Fonctionnement moteur turbosoufflante Connaitre le fonctionnement des moteurs turbo soufflant, m’a permis de comprendre et suivre presque toutes les activités du programme, surtout lors des essais de conformité afin de saisir les différentes opérations. - Bonne compréhension de base du moteur - Connaissance des procédés physiques et chimiques reliés - Se familiariser avec les différents termes utilisés Cependant, je n’ai pas seulement eu à me débrouiller avec l’aide de mes forces et faiblesses techniques, mais aussi avec mes habilités personnelles et relationnelles. En effet, tout au long de mon stage, j’ai réussi à faire preuve de rigueur en respectant les standards et les précisions requises en oubliant, dans la mesure du possible, aucun détail. Je n’ai d’ailleurs eu aucun problème à
  10. 10. Rapportde Stage Pratt & Whitney Canada 8 | P a g e Cyrus Khaledan m’exprimer clairement verbalement ni par écrit. J’ai su utiliser mon jugement en évitant de me prononcer sur les choses que je ne connaissais pas. J’ai bien entendu pris en considération les points de vue et les idées des autres en consultant les bonnes personnes ressources lors de problèmes ou de questionnements. Bien sûr, tout ceci me forçait aussi à faire appel à mes aptitudes interpersonnelles. Parmi elles, il y a l’écoute active avec laquelle il m’a été possible d’établir de bonnes relations avec mes coéquipiers et mes supérieurs. Effectivement, lorsque je devais appeler une personne afin de lui poser une question ou pour discuter d’un problème, je m’assurais d’être attentif et vérifiais ma compréhension en reformulant le tout. Cela m’assurait ensuite d’accomplir ce qui avait été dit comme il avait été décidé et donc minimiser les erreurs et les problèmes. De plus, je devais parfois participer à des réunions avec certains de mes supérieurs. Dans ces moments-là, je m’exprimais seulement quand lorsque nécessaire et ceci de façon claire et précise en restant constamment à l’écoute afin d’être sûr de ne rater aucune décision pouvant faire appel à mes services. À mon arrivé et tout au long de ma période passé chez Pratt & Whitney Canada, un bon encadrement m’a été offert. Deux semaines avant le commencement de mon stage, j’ai eu deux jours de formation passé en compagnie du stagiaire précédent qui avait comme tâches de m’enseigner les diverses fonctions que j’allais devoir effectuer durant les quatre prochains mois. Par la suite, dès la première journée, les tâches commençaient à s’accumuler sur mon bureau et l’équipe c’est assurée que j’aie bien compris ce que j’avais à faire et comment je devais m’y prendre. Chacune des personnes était présente en cas de questionnement. Ceci est resté vrai jusqu’à la fin dès que je devais entreprendre une nouvelles tâches nécessitant de nouvelles aptitudes ou connaissances. Une des plus grandes motivations qui m’a permis de rester stimulé depuis le début était de savoir que mes efforts, même si je n’étais qu’un stagiaire, me permettaient de contribuer au sein de l’entreprise. J’ai principalement aidé à faire avancer le programme du PW800 en permettant aux ingénieurs d’avoir moins de responsabilités sur leurs épaules. Ils étaient donc en mesure de terminer plus
  11. 11. Rapportde Stage Pratt & Whitney Canada 9 | P a g e Cyrus Khaledan rapidement les nombreux essais de certification requis pour certifier complètement le nouveau moteur et pouvaient ensuite se concentrer sur le passage en production. Néanmoins, ce n’était pas ma seule contribution. J’ai aussi pu aider à faire progresser un des projets d’automatisation de l’équipe ayant comme but de réduire la maintenance reliée au moteur. J’ai vraiment apprécié le travail que j’ai effectué tout au long de mon stage. Chacune des opportunités de collaborer avec toute l’équipe de test du PW800 Puissance Propre m’a permis d’acquérir de nouvelles expériences ou de renforcer celles déjà acquises. Plusieurs cours suivis à la Polytechnique me sont venus en aide. Premièrement, le cours de Travail en équipe et leadership (MEC1201)m’a été très utile pour tout ce qui attrayait aux relations avec mes collègues et partenaires de travail. Deuxièmement, les cours de Thermodynamique (MEC1210), Dynamique des fluides (MEC2200) et Caractéristique des aéronefs (AER1200) sont, selon moi, indispensable pour bien comprendre comment fonctionne un moteur d’avion et toutes les caractéristiques qui y sont rattachées. Ceci est un bon atout lorsqu’il est question de participer et de travailler sur des essais de performances et de certification sur un moteur d’industrie. Dernièrement, le cours de Programmation procédurale (INF1005A) m’a permis de développer une bonne base en programmation et c’est grâce à cette base que j’ai pu venir en aide lorsqu’il fallait implémenter les codes d’automatisation dans le système d’acquisition de données. En somme, je ne pense pas qu’il serait possible pour l’école de mieux nous préparer pour ce stage en particulier. Pour conclure, mes 4 mois de contrat chez Pratt & Whitney Canada viennent de se terminer. J’ai eu la chance de travailler dans un environnement formidable avec une équipe composée de personnes motivées et qui aiment ce qu’elles font. Je retourne donc à l’école, maintenant avec de nouvelles connaissances techniques et théoriques ainsi que de nouvelles expériences qui me seront utile dans l’avenir. Certaines m’aideront même à mieux comprendre mes prochains cours. Comme c’était mon premier stage en industrie, je me suis assuré de me préparer le mieux possible. Pour ce faire, suite à ma formation, avant
  12. 12. Rapportde Stage Pratt & Whitney Canada 10 | P a g e Cyrus Khaledan celui-ci, je me suis organisé pour relire et comprendre toutes les notes prises, pour ensuite relever les points qui étaient moins claire. J’ai donc pu poser mes questions sur ces points lors de ma rentrée chez PWC. Cependant, pour me faciliter la tâche, j’aurais pu accélérer certaine de mes actions en allant voir plus rapidement les personnes ressources lorsque j’avais des interrogations. Je m’estime énormément chanceux d’avoir pu assister et faire partie du programme du nouveau moteur turbo soufflant de Pratt & Whitney Canada RÉFÉRENCE * Environnement Canada. Développement durable. Tiré de https://ec.gc.ca/dd- sd/default.asp?lang=Fr&n=C2844D2D-1

×