©	
  2013	
  Prof	
  Particulier	
  Allemand	
  –	
  www.profparticulierallemand.com	
  
Le	
  subjonctif	
  1	
  
Le	
  d...
©	
  2013	
  Prof	
  Particulier	
  Allemand	
  –	
  www.profparticulierallemand.com	
  
	
  
3)	
  La	
  concordance	
  d...
©	
  2013	
  Prof	
  Particulier	
  Allemand	
  –	
  www.profparticulierallemand.com	
  
	
  
Achtung!	
  
L’auxilaire	
  ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Conjugaison allemandes : Le subjonctif 1 ou "style indirect"

896 vues

Publié le

Cours de conjugaison allemande : l'utilisation de subjonctif 1
www.profparticulierallemand.com

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
896
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
17
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Conjugaison allemandes : Le subjonctif 1 ou "style indirect"

  1. 1. ©  2013  Prof  Particulier  Allemand  –  www.profparticulierallemand.com   Le  subjonctif  1   Le  discours  direct  et  indirect     1)  À  quoi  sert-­‐il  ?     Le  discours  ou  style  indirect  sert  à  rapporter  dans  une  subordonnée  les  paroles,  pensées   et  opinions  d’autrui.     Style  direct  :  „  Warum  bist  du  nicht  gekommen?  ˝   Thomas  fragte  mich,  warum  ich  nicht  gekommen  sei.     Style  direct  :  „  Der  Informatiker  ist  heute  krank.  ˝   Thomas  sagt  mir,  der  Informtiker  sei  krank.  =  Thomas  sagt  mir,  dass  der  Informatiker  krank  sei.     Style  direct  :  „  Wie  heißt  der  neue  Direktor?  ˝   Thomas  hat  mich  gefragt,  wie  der  neue  Direktor  heiße.     Remarque  :  En  allemand  le  verbe  de  la  principale  peut  être  au  présent,  au  passé,  au  futur  ou   au  conditionnel.  Il  n’y  a  pas  de  concordance  des  temps  entre  principale  et  subordonnée.     Le  narrateur  ne  rapporte  pas  les  propos  mais  pense  ce  qu’il  dit  :     Galilei  behauptet,  dass  die  Erde  um  die  Sonne  läuft.   Dans  ce  cas  l’auteur  pense  comme  Galilée  :  la  terre  tourne  autour  du  soleil.   Si  l’auteur  se  contentait  seulement  de  rapporter  les  propos  de  Galilée,  il  aurait  dit  :   Galilei  behauptet,  dass  die  Erde  um  die  Sonne  laufe.     Achtung!     Si  l’auteur  rapporte  ses  propres  propos,  il  ne  pourra    le  faire  qu’au  passé  ou  au  futur  :   Ich  habe  ihn  gefragt,  ob  er  mich  einladen  wolle.   Ich  fragte  ihn,  ob  er  mich  einladen  wolle.   Ich  werde  ihn  fragen,  ob  er  mich  einladen  wolle.     Avec  un  présent  :   Ich  frage  ihn,  ob  er  mich  einladen  will.   Avec  un  présent,  ce  n’est  pas  un  discours  indirect,  c’est  une  interrogation  ou  une  affirmation   renforcée.       2)  La  construction  du  discours  indirect     L’interrogative  indirecte  :   Le  verbe  est  en  position  finale.   Er  fragte  mich,  wo  ich  geboren  sei.     La  complétive  en  dass  :   On  supprime  le  plus  souvent  dass  et  on  conserve  la  construction  du  style  direct.   Der  Polizist  sagte  :  „  Es  tut  mir  leid,  aber  Sie  besitzen  keinen  gültigen  Ausweis.  ˝   Der  Polizist  sagte,  es  tue  ihm  leid  aber  sie  besitze  keinen  gültigen  Ausweis.            
  2. 2. ©  2013  Prof  Particulier  Allemand  –  www.profparticulierallemand.com     3)  La  concordance  des  temps  entre  style  direct  et  style  indirect     Style  direct   Style  indirect   présent   présent   futur   futur   prétérit     parfait  parfait   plus-­‐que-­‐parfait     Présent  :   Style  direct  :  „  Thomas  wohnt  in  Berlin  ˝   Style  indirect  :  Eva  sagt,  Thomas  wohne  in  Berlin.     Futur  :   Style  direct  :  „  Thomas  wird  in  Berlin  wohnen˝   Style  indirect  :  Eva  sagt,  Thomas  werde  in  Berlin  wohnen.     Prétérit  :     Style  direct  :  „  Thomas  wohnte  in  Berlin  ˝   Style  indirect  :  Eva  sagt,  Thomas  habe  in  Berlin  gewohnt.     Parfait  :     Style  direct  :  „  Thomas  hat  in  Berlin  gewohnt  ˝   Style  indirect  :  Eva  sagt,  Thomas  habe  in  Berlin  gewohnt.     Plus-­‐que-­‐parfait  :     Style  direct  :  „  Thomas  hatte  in  Berlin  gewohnt  ˝   Style  indirect  :  Eva  sagt,  Thomas  habe  in  Berlin  gewohnt.     4)  La  conjugaison  des  temps     Le  présent     Noyau  verbal  +  terminaisons   ich  à  e   du  à  est   er,  sie,  es  à  e   wir  à  en   ihr  à  et   sie  à  en   Sie  à  en     Il  n’y  a  pas  de  distinction  entre  les  verbes  faibles,  forts  et  auxiliaires              verbe  faible  :  wohnen                verbe  fort  :  treffen          auxilliaire  :  haben   ich  wohne       ich  treffe       ich  habe   du  wohnest       du  treffest       du  habest   er,  sie,  es  wohne     er,  sie,  es  treffe     er,  sie,  es  habe   wir  wohnen       wir  treffen       wir  haben   ihr  wohnet       ihr  treffet       ihr  habet   sie  wohnen       sie  treffen       sie  haben   Sie  wohnen       Sie  treffen       Sie  haben    
  3. 3. ©  2013  Prof  Particulier  Allemand  –  www.profparticulierallemand.com     Achtung!   L’auxilaire  sein   ich  sei   du  seiest   er,  sie,  es  sei   wir  seien   ihr  seiet   sie  seien   Sie  seien     Le  futur   Auxilliaire  werden  +  verbe  à  l’infinitif   Er  werde  …  machen     Le  parfait   Auxilliaire  sein  ou  haben  au  subjonctif  1  +  participe  2   er  sei  …  gekommen  –  er  habe  …  gesagt     Achtung!   Lorsque    le  présent,  le  parfait  ou  le  futur  du  subjonctif  1  ne  se  distingue  pas  de  l’indicatif,     on  utilise  le  subjonctif  2.   Les  personnes  concernées  sont  la  première  du  singulier  (ich)  et  celles  du  pluriel  (wir,  sie,   Sie)     Er  fragte  mich,  ob  ich  Goethes  Werther  besäße  (au  lieu  de  :  besitze)   Il  me  demanda  si  je  possédais  le  Werther  de  Goethe.     Er  fragte  uns,  ob  wir  schon  Werther  gelesen  hätten  (au  lieu  de  :  gelesen  haben)   Il  nous  demanda  si  nous  avions  déjà  lu  Werther.     Er  fragte  uns,  ob  wir  nicht  kommen  würden  (au  lieu  de  :  kommen  werden)   Il  nous  demanda  si  nous  ne  viendrions  pas.       Remarque  :  Si  l’on  veut  rester  sceptique  quant  au  discours  rapporté,  on  emploiera  le   subjonctif  2     Ich  meinte,  du  wärest  krank  (mais  ce  n’est  pas  vrai  :  tu  n’es  pas  malade)     Er  hat  mir  geschrieben,  er  wäre  krank  (plus  douteux  que  :  er  sei  krank)     5)  L’ordre  et  la  prière  dans  le  discours  indirect     L’impératif  du  discours  direct  se  rend  souvent,  surtout  dans  le  style  soutenu,  par  sollen  et   l’infinitif   si   l’impératif   indique   un   ordre.   Si   l’impératif   indique   une   prière,   l’auxillaire   mögen  et  l’infinitif  sont  utilisés.     Der  Lehrer  sagte  zum  Schüler,  er  solle  die  Lektion  auswendig  lernen.   Le  professeur  dit  à  l’élève  d’apprendre  sa  leçon  par  cœur.     Leo  bat  den  Weihnachtsmann,  er  möge  ihm  schöne  Spielsachen  bringen.   Leo  demanda  au  Père  Noël  de  lui  apporter  de  beaux  jouets.  

×