Les différentes formes de l'infinitif en allemand

1 682 vues

Publié le

Cours de grammaire allemande : les infinitives
Profitez de votre DIF pour améliorer votre allemand !

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 682
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
15
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les différentes formes de l'infinitif en allemand

  1. 1. ©  2013  Prof  Particulier  Allemand  –  www.profparticulierallemand.com   L’infinitive 1) L’infinitif sujet : Sterben ist nichts, doch leben und nicht sehen, das ist ein Unglück. Mourir n’est rien, mais vivre et ne pas voir, cela, c’est un malheur. Anfangen ist leicht, beharren ist Kunst → Commencer est facile, persévérer, c’est un art. Remarque : Quand l’infinitive est sujet et à un complément, on le fait généralement précéder de zu : Einen Großvater zu haben, ist wunderschön. Avoir un grand-père, c’est merveilleux. Eine gute Note wollen, ist etwas Leichtes. Avoir une bonne note, c’est quelque chose de facile.        Pas de zu car le verbe est un modal. 2) L’infinitive sans zu : a) Pas du zu avec un auxiliaire de modalité : Ich muss weggehen = Ich muss weg → je dois / il faut que je parte. Remarque : Après un auxiliaire de mode, on supprime souvent l’infinitif quand le complément ou la particule séparable exprime nettement l’action accomplie. Darf ich hinausgehen? = Darf ich hinaus? → Puis-je sortir ? Willst du mitkommen? Willst du mit ? → Veux tu m’accompagner ? Ich soll nach Hause gehen = Ich soll nach Hause → Je dois rentrer à la maison. Ich mag kein Fisch essen = Ich mag kein Fisch → Je n’aime pas le poisson. Ich kann Deutsch sprechen = Ich kann kein Deutsch → Je ne sais pas l’allemand. b) Pas de zu avec les verbes suivants : Lassen : Er lässt ein Haus bauen → Il fait construire une maison. Machen : Er macht Eva lachen → Il fait rire Eva. Hören : Ich höre den Vogel singen → J’entends l’oiseau chanter. Sehen : Wir sehen den Zug abfahren → Nous voyons le train partir. Fühlen : Ich fühle den Zorn wachsen → Je sens monter la colère. Spüren : Ich spüre eine schwache Brise wehen → Je sens souffler une légère brise. Heißen : Jetzt heißt es lernen → Maintenant il s’agit d’apprendre. Helfen : Wer hilft uns leben? → Qui nous aide à vivre ? Lehren : Not lehrt beten → La misère apprend à prier. Lernen : Lerne schwimmen! → Apprends à nager. Gehen : Ich gehe einkaufen → Je vais faire les courses.
  2. 2. ©  2013  Prof  Particulier  Allemand  –  www.profparticulierallemand.com   Remarque : Absence de virgule avec une infinitive sans « zu » Lassen / Machen ? « lassen » et « machen » + verbe à l’infinitif traduisent « faire faire » Je fais réparer ma voiture → Ich lasse meinen Wagen reparieren. Il fait pleurer son frère → Er macht seinen Bruder weinen. Dans la première phrase, l’action est faite par autrui. Dans la seconde phrase, « machen » à la signification de « faire en sorte que » 3) L’infinitive avec zu : Er scheint krank zu sein → Il semble être malade. Remarque : L’infinitive complément d’un verbe (sauf cas mentionnés ci-dessus) est précédé de zu Es ist eine Freude, ein schönes Gedicht zu lesen → C’est une joie de lire un beau poème. Remarque : Avec un verbe + complément il faut séparer la principale et la subordonnée infinitive avec une virgule. Ich denke daran, meine Freunde jeden Samstag einzuladen → je pense à inviter mes amis tous les samedis. Remarque : Avec un verbe à particule séparable, le zu s’intercale entre la particule et le noyau verbal à l’infinitif. 4) La proposition infinitive en um … zu : Ich gehe an die Arbeit, um Geld zu verdienen → Je vais au travail pour gagner de l’argent. Ich stehe auf, um das Fenster aufzumachen → Je me lève pour ouvrir la fenêtre. Remarque : um … zu = pour + verbe à l’infinitif. Remarque : Avec un verbe à particule séparable, le zu s’intercale entre la particule et le noyau verbal à l’infinitif. Remarque : La principale et la subordonnée infinitive sont séparées par une virgule. 5) La proposition infinitive en ohne … zu : Er geht in die Schule, ohne seine Lektion zu lernen → Il va à l’école sans apprendre sa leçon. Er verlässt das Haus, ohne die Tür abzuschließen → Il quitte la maison, sans fermer la porte à clé. Remarque : ohne … zu = sans + verbe à l’infinitif. Remarque : Avec un verbe à particule séparable, le zu s’intercale entre la particule et le noyau verbal à l’infinitif. Remarque : La principale et la subordonnée infinitive sont séparées par une virgule.
  3. 3. ©  2013  Prof  Particulier  Allemand  –  www.profparticulierallemand.com   6) La proposition infinitive en anstatt … zu ou statt … zu : Anstatt / Statt seine Lektion zu lernen, geht er spazieren → Au lieu d’apprendre sa leçon, il va se promener. Er schweigt, statt etwas Interessantes vorzuschagen → Il se tait au lieu de proposer quelque chose d’intéressant. Remarque : anstatt … zu OU statt … zu = au lieu de + verbe à l’infinitif. Remarque : Avec un verbe à particule séparable, le zu s’intercale entre la particule et le noyau verbal à l’infinitif. Remarque : La principale et la subordonnée infinitive sont séparées par une virgule. Remarque : Il est possible de commencer sa phrase par la proposition infinitive. 7) Le double infinitif : Il s’agit d’un modal au passé composé + verbe à l’infinitif J’aurais dû appeler mes parents → Ich hätte meine Eltern anrufen sollen. Remarque : Le double infinitif est en position finale, le modal occupe la dernière position. Il dit qu’il n’a pas voulu inviter tes amis → Er sagt, dass er nicht deine Freunde hat einladen wollen. Remarque : Dans une subordonnée, l’auxiliaire est placé avant le double infinitif. Il s’est fait couper les cheveux → Er hat sich die Haare schneiden lassen. Remarque : « machen » et « lassen » sont concernés par le double infinitif. 8) L’infinitive substantivée : a) Qui remplace um … zu (pour) : Die Waage dient zum Wiegen → La balance sert à peser. = Die Waage dient, um zu Wiegen Remarque : zum = zu + dem. Les verbes substantivés sont neutres. Le verbe substantivé prend une majuscule. b) Qui remplace indem (tandis que) : Beim Pflücken einer Rose → En cueillant une rose. = Indem man eine Rose pflückt. Remarque : beim = bei + dem. c) Qui remplace bevor (avant) : Vor dem Schlafengehen → Avant d’aller se coucher. = Bevor man schlafen geht. Remarque : vor + datif.
  4. 4. ©  2013  Prof  Particulier  Allemand  –  www.profparticulierallemand.com   d) Qui remplace während (pendant) : Während des Singens → Pendant qu’on chante. = Während man singt. Remarque : während + génitif. e) Qui traduit le fait de…, l’action de... : Das Laufen = l’action de courir (= la course) Das Biertrinken = l’action, le fait de boire de la bière (= la consommation de bière) Das Wurstessen = l’action, le fait de manger de la charcuterie (= la consommation de charcuterie) Remarque : On peut substantiver un verbe avec un complément : Bier + trinken.

×