Histoire du numérique dans l’art et la culture
40 ans d’innovation
1
20/01/2016 FMSH Paris-Nord
Introduction
• La médiation numérique du patrimoine culturel : une longue histoire qui, dès
les années 70, s’inscrit en gr...
• 1967 : Vème plan et Plan Calcul pour
rattraper le retard de la France en matière de
gros ordinateurs
• 1969 : création d...
Le rapport Nora Minc
• 1977 : le rapport Nora Minc accélère la
prise de conscience des français sur
l’informatisation de l...
5
La culture est une question
de transcendance
par les émotions (A. Malraux)
Quel est l’impact de
l’informatique dans le m...
6
1975 : Les premières bases de
données informatisées sont
destinées à des inventaires
scientifiques du patrimoine.
Elles ...
7
1980 : La première banque
d’images (TV) sur vidéodisque en
France porte sur les peintures du
château de Versailles
Coupl...
8
• un geste architectural
• un centre pluridisciplinaire
• démocratisation de l’art
• une ambitieuse politique des
public...
L'IRCAM : recherche et création artistique
Les compositeurs utilisent depuis
les années 50 des synthétiseurs
analogiques. ...
Les années 80
le mariage entre culture et
technologies
« Mettre la science en culture »
(Jean-Marc Levy-Leblond)
la Cité d...
1985 : Une prise de conscience des
changements qui sont à l’oeuvre
sous l’impact de la techno-science.
Les Immatériaux son...
Les pionniers du « tout numérique » dans le
monde culturel
1986 : La banque d’images
numériques du musée d’Orsay
(15 poste...
1988 : le projet de Très Grande
Bibliothèque
• 1988 : rapport P. Cahart et M. Melot : un cadre technologique pour la bibli...
En 1992, devant l’engouement des musées pour les
interactifs, publication d’un guide de recommandations aux
professionnels...
La décennie 1990 : le tournant
vers la société de l’information
Naissance de l’édition électronique
• Le CD-ROM (Philips, ...
L’écriture interactive, un
renouvellement des formes de
médiation culturelle, scientifique et
éducative
• une association ...
Le prix Möbius international des multimédias,
crée en 1992 par Ghislaine Azémard et Jean-
Claude Quiniou :
• valoriser l’i...
1989 : invention du web par Tim Berners-Lee mais le gouvernement
français ne reconnait Internet qu’en 1992, les filiales d...
19
Les débuts de la réalité virtuelle pour le
patrimoine
les méthodes traditionnelles
de représentation vont
progressiveme...
20
Les progrès de la réalité virtuelle pour le
patrimoine
1997 : Reconstitution d’un sanctuaire
antique par le MAP/CRAI, l...
Le ministère de la culture face
à la société de l’information
• 1994 : J. Toubon lance sa politique culturelle
d’aménageme...
L’éditorialisation des ressources numérisées
• Les collections multimédias du ministère de la culture :
grands sites arché...
Culture Labs / Expérimentations et dispositifs
innovants
• Le numérique pour le patrimoine,
un outil de veille sur l’innov...
La multiplication des offres et des services
numériques dans le monde culturel depuis
la décennie 2000
Bornes audiovisuell...
25
Ragazza che fotografa
(Jeune fille photographiant)
1962-2007
Michelangelo Pistoletto
sérigraphie sur acier inox poli
Cit...
26
Jean-Pierre Dalbéra
consultant
ex-chef de la mission de la recherche et de la
technologie du ministère de la culture (1...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Histoire du numérique dans l'art et la culture

302 vues

Publié le

40 ans d'innovation pour la médiation culturelle
Conférence de l'auteur prononcée le 20 janvier 2016 aux rencontres crossmédias de l'université Paris 8 (IDEFI CréaTIC) dans le cadre d'une étude sur la médiation culturelle numérique de la société Réciproque pour l'université.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
302
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Histoire du numérique dans l'art et la culture

  1. 1. Histoire du numérique dans l’art et la culture 40 ans d’innovation 1 20/01/2016 FMSH Paris-Nord
  2. 2. Introduction • La médiation numérique du patrimoine culturel : une longue histoire qui, dès les années 70, s’inscrit en grande partie, dans les politiques publiques de la culture et de la recherche mais aussi de soutien à l’innovation, d’aménagement du territoire, du tourisme, menées au niveau territorial, national ou international (notamment par la Commission européenne). • La diversité des acteurs : services centraux, à compétence nationale, établissements publics, services territoriaux, secteur parapublic, fondations, secteur privé. • Des difficultés inhérentes au numérique : instabilité des standards, obsolescence rapide des matériels, évolutions technologiques permanentes, absence de pérennité des contenus, évaluation insuffisante des résultats, … • Tirer parti des réussites et des échecs de ce passé encore proche pour élaborer une stratégie, appliquer une méthode, mettre en oeuvre un projet, favoriser sa diffusion, en assurer sa pérennité. 2
  3. 3. • 1967 : Vème plan et Plan Calcul pour rattraper le retard de la France en matière de gros ordinateurs • 1969 : création d’ARPAnet, 1er réseau par paquets, entre universités (Ministère Défense USA) • 1971 : le français Louis Pouzin et coll. inventent Cyclades abandonné en 1978 pour Transpac (réseau commercial télécom) • 1973 : le concept d’Internet est mis au point aux USA par Vint Cerf, Bob Kahn et coll., les chercheurs français y collaborent. • Dans les laboratoires et entreprises, utilisation de mini-ordinateurs en réseau local sous UNIX et dès 1976 connexion à distance par modem via le réseau téléphonique 3 Les débuts de l’informatique et des réseaux IBM 2401 (1964-1981) unités de bandes magnétiques et lecteur de cartes perforées Musée de l’ordinateur, San Franciso photo Shogunangel, Flickr CC
  4. 4. Le rapport Nora Minc • 1977 : le rapport Nora Minc accélère la prise de conscience des français sur l’informatisation de la société et sur les bouleversements qui vont se produire dans tous les domaines • le terme télématique est lancé, il préfigure le réseau Minitel (annuaire puis services…) expérimenté dès 1980 dans plusieurs villes • 1981 : la commercialisation à grande échelle des microordinateurs, volontarisme gouvernemental pour l’acculturation numérique (ouverture du Centre mondial de l’informatique à Paris..) 4
  5. 5. 5 La culture est une question de transcendance par les émotions (A. Malraux) Quel est l’impact de l’informatique dans le monde culturel ? Le ministère des affaires culturelles, est créé en 1959 pour André Malraux. Ses missions sont de rendre accessibles les œuvres capitales de l’humanité, d’assurer la plus vaste audience à notre patrimoine culturel, de favoriser la création artistique. A partir du milieu de la décennie 1970, il utilise l’informatique pour la gestion administrative, la documentation et la recherche. Il lui faudra attendre 10 ans avant de le faire pour la médiation
  6. 6. 6 1975 : Les premières bases de données informatisées sont destinées à des inventaires scientifiques du patrimoine. Elles induisent des changements majeurs : • la normalisation des connaissances culturelles, • la création de systèmes descriptifs, de vocabulaires, thésaurus. Pour les collections des musées, les archives, les monuments, les bases constituent de futures ressources pour la médiation culturelle Les bases de données
  7. 7. 7 1980 : La première banque d’images (TV) sur vidéodisque en France porte sur les peintures du château de Versailles Couplage d’un lecteur de vidéodisque avec un terminal d’ordinateur ou avec un minitel Edition de nombreux vidéodisques dans la décennie 80 et création de bornes d’informations et de médiation avec vidéodisques Imageur documentaire (H. Hudrisier) et exploitation de vidéodisques enregistrables Panasonic pour la recherche Un Plan son et un Plan image sont lancés en 1982 au niveau interministériel Les banques d’images
  8. 8. 8 • un geste architectural • un centre pluridisciplinaire • démocratisation de l’art • une ambitieuse politique des publics et de médiation Le Centre Georges Pompidou ouvre ses portes début 1977 Musée d’art moderne, création contemporaine, design, architecture bibliothèque, médiathèque, recherche musicale atelier des enfants, spectacles, concerts, cinéma, rencontres, débats… le projet de 1971 de Piano et Rogers
  9. 9. L'IRCAM : recherche et création artistique Les compositeurs utilisent depuis les années 50 des synthétiseurs analogiques. La recherche en synthèse sonore sur ordinateur a débuté à la même époque En 1977, Pierre Boulez attire à l’IRCAM les meilleurs chercheurs pour en faire un lieu de référence art-science. Une volonté de médiation de la musique contemporaine. D’autres centres de recherche sont actifs dans ce domaine : le GRM, le centre de création du compositeur Iannis Xenakis.. 9
  10. 10. Les années 80 le mariage entre culture et technologies « Mettre la science en culture » (Jean-Marc Levy-Leblond) la Cité des sciences et de l’industrie et les CCSTI : des centres de médiation scientifique via les TIC Priorité gouvernementale à la recherche et à la culture Décentralisation, Plan Câble micro-ordinateurs, nouvelles images, CD, jeux vidéo… Plan informatique pour tous 10 musée de l’informatique Flickr CC F. Bisson CC Flickr
  11. 11. 1985 : Une prise de conscience des changements qui sont à l’oeuvre sous l’impact de la techno-science. Les Immatériaux sont-ils une menace ou une opportunité de sortie de crise ? « L'individu post-moderne est quelqu'un que l'on a invité à jouer à un jeu, sans qu'il en connaisse les règles » Thierry Chaput, du CCI, co-commissaire de l’exposition « Les Immatériaux » au Centre G. Pompidou en 1985 11 L’exposition « Les Immatériaux » au centre G. Pompidou
  12. 12. Les pionniers du « tout numérique » dans le monde culturel 1986 : La banque d’images numériques du musée d’Orsay (15 postes en réseau, 20.000 notices, 9.000 images, un jeu ) 12 1987 : premier CD-ROM français et francophone, « LISE », comme catalogue général de la Bibliothèque Publique d’Information (BPI) du centre Pompidou, en complément d’un accès en ligne BPI CNACGP
  13. 13. 1988 : le projet de Très Grande Bibliothèque • 1988 : rapport P. Cahart et M. Melot : un cadre technologique pour la bibliothèque numérique (documents numérisés et accès via des postes de lecture spécifiques). • 1993 : premières campagnes de numérisation de masse 13
  14. 14. En 1992, devant l’engouement des musées pour les interactifs, publication d’un guide de recommandations aux professionnels par la direction des musées de France Conseils pour chaque phase de production d’un projet : 1. Analyse (objectifs, public cible, synopsis, budget, moyens, ressources, recherche de partenaires, comparaison des prestataires) 2. Design (conception, écriture du projet, élaboration des spécificités) ECRITURE D’UN CAHIER DES CHARGES 3. Réalisation par un prestataire, mise au point 4. Diffusion de l’interactif 5. Evaluation de son impact sur les publics 14 Acquérir une méthode et apprendre à concevoir des dispositifs interactifs
  15. 15. La décennie 1990 : le tournant vers la société de l’information Naissance de l’édition électronique • Le CD-ROM (Philips, 1985) se banalise au début des années 90 • 1994 : début de l’édition électronique et croissance de l’équipement des foyers français • L’engouement pour les CD-ROM culturels, de beaux succès internationaux pour la « French Touch » : • 1995 : Le Louvre, collections et palais de la société Montparnasse Multimédia, Musée d’Orsay visite virtuelle,… • Coproductions avec la Réunion des Musées Nationaux, l’INA, le Centre Pompidou, desTV, groupes de presse, éditeurs de jeux, groupes de télécom..car le coût de production est élevé • 1996 : « Versailles, complot à la cour du Roi Soleil », un CD-ROM ludo-culturel • des aides à la production multimédia (en France : CNC, IFCIC, en Europe : programme IMPACT 1 et 2, Club investissement Media..), • le MILIA à Cannes, une vitrine de la production à partir de 1994 15
  16. 16. L’écriture interactive, un renouvellement des formes de médiation culturelle, scientifique et éducative • une association pionnière : ART 3000 (fondée en 1988) avec sa revue Nov’Art, accueil d’artistes • L’INA : formation, recherche, production, édition • un salon de référence IMAGINA à Monte Carlo (INA) 16 L'émergence de nouvelles écritures multimédias interactives
  17. 17. Le prix Möbius international des multimédias, crée en 1992 par Ghislaine Azémard et Jean- Claude Quiniou : • valoriser l’innovation technique et esthétique et affirmer des valeurs éthiques et civiques • partager des connaissances et des projets, participer à la diversification de l’offre et élargir la demande sociale • favoriser des accords de coproduction… 17 La valorisation des nouvelles écritures multimédias interactives Un réseau mondial de comités et de laboratoires universitaires : Chine, Canada, Italie, Suisse, Finlande, Grèce, Roumanie, Brésil, Espagne, USA, Japon…
  18. 18. 1989 : invention du web par Tim Berners-Lee mais le gouvernement français ne reconnait Internet qu’en 1992, les filiales de France Télécom ne deviennent fournisseurs d’accès à Internet qu’en 1996 En France, deux visions s’affrontent : l’interconnexion de réseaux différents (T. Miléo, 1996) contre une solution technologique unique et colbertiste (G. Théry, T. Breton, 1994) Lois et expérimentations de nouveaux services numériques (1995-1996) labellisés « Autoroutes de l’information », un sésame pour les financements européens, De grands projets culturels sont retenus : projet Aquarelle INRIA et Ministère de la culture, studio en ligne de l’IRCAM, tourisme culturel dans les villes européennes d’art nouveau,… Des grands projets en région se mettent en place (Art 3000, Centre International de Création Vidéo à Montbéliard, centre de ressources de Sophia-Antipolis…) Des initiatives régionales comme la création du centre Erasme par le département du Rhône 18 Les autoroutes de l’information (1995) publié en1995
  19. 19. 19 Les débuts de la réalité virtuelle pour le patrimoine les méthodes traditionnelles de représentation vont progressivement céder la place aux TIC le site romain d’Oudhna en Tunisie par J.C. Golvin (CNRS) 1992 : la simulation de l’illumination de la cour carrée du Louvre (INRIA Nancy, MAP/CRAI, EDF (mécénat technologique) 1992 : Première reconstitution 3D de l’abbaye de Cluny (ENSAM de Cluny avec le soutien d’IBM)
  20. 20. 20 Les progrès de la réalité virtuelle pour le patrimoine 1997 : Reconstitution d’un sanctuaire antique par le MAP/CRAI, la maison de l’archéologie de Bordeaux et EDF le sanctuaire d’Athéna à Delphes 2000 : Visualisation d’une image numérique en 3D d’une sculpture grecque du musée du Louvre avec la sensation de relief (lunettes) et du toucher. Collaboration MRT - SeamTeam 1998 : Création du laboratoire MAP (CNRS et Ministère de la culture) Modèles et simulations pour l’Architecture, l’urbanisme et le Paysage
  21. 21. Le ministère de la culture face à la société de l’information • 1994 : J. Toubon lance sa politique culturelle d’aménagement du territoire (une dotation DATAR pour la numérisation), premier site web du ministère • 1996 : premier appel à projet de numérisation par la Mission Recherche et Technologie (MRT), programmes de recherche (INRIA, CNRS…), éditorialisation des ressources numérisées, journées d’étude, formation des personnels.. • 1998 : création des Espaces Culture Multimédia (ECM) par le ministère avec de nombreux partenaires en région • Les services culturels participent à de nombreux projets soutenus par la Commission européenne qui a le souci d’harmoniser les politiques numériques des pays membres (AQUARELLE, NARCISSE, VASARI, MINERVA, STRABON, MICHAEL, ATHENA…) 21 le tableau de bord de la numérisation Projet AQUARELLE avec L’INRIA et premier dossier électronique du patrimoine (1997)
  22. 22. L’éditorialisation des ressources numérisées • Les collections multimédias du ministère de la culture : grands sites archéologiques (à partir de 1996, 25 titres), célébrations nationales (à partir de 1999, 16 titres ), recherches ethnologiques (à partir de 2005, 10 titres) en collaboration avec le LEDEN (univ. Paris 8) • Les expositions virtuelles de la BNF (6 galeries, 90 titres) • mais aussi les mini-sites du musée du Louvre, de l’INA, du musée du quai Branly, de nombreux établissements culturels.. 22 Lascaux, publié en 1998 Webby Award en 2000 collection Célébrations Nationales collection des grands sites archéologiques collection recherches ethnologiques
  23. 23. Culture Labs / Expérimentations et dispositifs innovants • Le numérique pour le patrimoine, un outil de veille sur l’innovation numérique pour la médiation culturelle et scientifique • Plateforme d’expérimentation des services numériques culturels innovants : les projets retenus par le ministère de la culture depuis 2010 • une réalisation du LEDEN / MSH Paris Nord / Univ. Paris 8 sous convention depuis 2004 avec la MRT 23
  24. 24. La multiplication des offres et des services numériques dans le monde culturel depuis la décennie 2000 Bornes audiovisuelles, cartels numériques, sites web d’information, expositions virtuelles, livres enrichis, assistants de visite personnalisables, jeux sérieux, de découverte, de simulation, artistique, images 3D, réalité augmentée, espaces immersifs, réseaux sociaux, plateformes collaboratives, web de données, web sémantique, objets connectés….. Des dispositifs innovants remarquables dans la base http://edicreatic.net 24 Culture et numérique 6 notions structurantes de la médiation culturelle numérique Consultation Interaction Personnalisation Ludification Virtualisation Contribution
  25. 25. 25 Ragazza che fotografa (Jeune fille photographiant) 1962-2007 Michelangelo Pistoletto sérigraphie sur acier inox poli Citadellarte-Fondation Pistoletto, Biella, Italie musée du Louvre, salle 5, en mai 2013 Merci de votre attention
  26. 26. 26 Jean-Pierre Dalbéra consultant ex-chef de la mission de la recherche et de la technologie du ministère de la culture (1989-2004) Conseil, conception et production multimédia pour les musées et les centres culturels www.reciproque.com Les photos sans indication sont toutes de l’auteur licence CC/Flickr

×