SB_presskit_final.a_2016_FR

44 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
44
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

SB_presskit_final.a_2016_FR

  1. 1. A RT. DES IGN A R CHIT EC TU RE PUBLIC #20yearsofwork Dossier de presse : Septembre 2016 contact presse & communication : Press kit : September 2016 press & communication contact : Alexandra d’Arnoux alexandra.darnoux29@gmail.com Présentation « Brésilienne de naissance, parisienne d’adoption, italienne par intermittence » ainsi se présente Daniela Busarello. Architecte, designer et scénographe, cette jeune femme brune, fine comme une algue, propose des créations intenses et subtiles. On découvre à explorer son travail l’influence du milieu cosmopolite qui est le sien et un cocktail d’éléments où s’accouplent la passion, la lumière, la nature, la vitalité du Brésil et la réflexion, la qualité d’exécution, le raffinement qu’elle a intégrés en accostant aux rives de l’Europe. Dans les différentes sphères où s’exerce sa créativité reviennent les motifs de l’introspection et de la liberté. Abondance, joie de vivre, générosité imprègnent un parcours aux facettes multiples. Architecte de formation, paysagiste, enseignante et peintre, elle s’inspire des milieux urbains protéiformes et de l’architecture moderniste pour ses maisons aux lignes rigoureuses, aux volumes limpides dont l’une, en acier et verre, a reçu le Prix National d’Architecture du Brésil en 2007. SLOMP BUSAR ELLO Presentation “Brazilian by birth, Parisian by adoption, Italian intermittently”, is how Daniela Busarello introduces herself. Architect, designer and scenographer, the creations of this young, dark-haired woman, delicate and slim as a reed, are intense and subtle. Exploring her work we discover the influence of her cosmopolitan environment and a cocktail of elements that combine the passion, light, nature and vitality of Brazil with the thoughtfulness, precision and refinement that she has integrated since her arrival in Europe. In the different spheres in which she expresses her creativity, the themes of introspection and freedom constantly reoccur. Abundance, vitality and generosity permeate her multifaceted career. Trained as an architect, a landscape designer, art teacher and artist, for the rigorous lines and limpid volumes of her houses, she draws her inspiration from infinitely varied urban environments and modernist architecture. One house, in steel and glass, won the 2007 National prize for Architecture in Brazil. 1 47 rue de Bellechasse 75007 Paris www.slompbusarello.com db@slompbusarello.com
  2. 2. Parcours et Projets Son travail d’architecte d’intérieur et de scénographe s’est développé à Paris autour de la même veine. « Chaque projet, dit-elle, est un histoire singulière qui se construit à quatre mains avec mes clients. »Elle crée des espaces lumineux et paisibles, privilégiant les matières nobles, le savoir-faire des artisans, évitant les fioritures inutiles sans verser dans le minimalisme. Adaptés au style de vie contemporain qui réclame une simplification du quotidien, ils respirent le bien-être et cette harmonie qui l’habite et qu’elle transmet sans retenue. Les scénographies que Daniela Busarello imagine pour Cassina (2010), le Salon du Cuir à Paris(2012), LVMH/Jardin d’Acclimatation (2014), plusieurs expositions au Brésil s’organisent autour d’une compréhension intime du lieu auquel elle infuse une dimension véritablement poétique. Elle participe également à des événements au Bon Marché où l’on pouvait voir la série des vases « Mose » lors de l’exposition Brésil Rive Gauche (2013) et à la boutique des Arts Décoratifs dans le cadre de l’exposition Trésors de Sable et de Feu (2015). Career and Projects In the same vein her work as an interior designer and scenographer devel- oped in Paris. “Each project”, she says, “is a unique story constructed in close collaboration with my clients”. She creates luminous, peaceful spaces using noble materials and the expertise of craftsmen, avoiding unnecessary embellishment, without descending into minimalism. Adapted to a contem- porary life-style, which demands a simplification of daily living, they exude the well-being and harmony that she so unrestrainedly imparts. The set designs that Daniela Busarello conceives for Cassina (2010), the Sa- lon de Cuir à Paris (2012), LVMH/Jardin d’Acclimatation (2014) and several exhibitions in Brazil are organized around an intimate understanding of the location into which she infuses a truly poetic dimension. She has also taken part in events at the Bon Marché where the series of “Mose” vases were shown in the context of a Brazil Rive Gauche exhibition (2013) and at the Decorative Arts boutique as part of the Treasures of Sand and Fire exhibition (2015). 2 A RT. DES IGN A R CHIT EC TU RE PUBLIC #20yearsofwork SLOMP BUSAR ELLO
  3. 3. Art.Design De la ville qu’elle sent vibrer comme un grand organisme, Daniela Busarello plonge dans l’infiniment petit créant une sorte de langage qui se matérialise en paysages. Ses tapisseries pour la Manufacture de Cogolin intitulées « Cosmographies » (2015) sont toutes des pièces uniques. S’y déploie le mystère des abîmes marins à travers la danse des particules, des micro- organismes, des cellules, des diatomées, d’une végétation imaginaire… mais ce travail pourrait aussi évoquer le regard tourné vers l’intérieur qu’elle porte sur le corps. « Je pars du très grand pour naviguer ensuite dans le microscopique, explique-t-elle, j’aime explorer et traduire à ma façon tous ces univers qui s’imbriquent. J’aime l’humain et l’esthétique intuitive de la nature. » Ce travail se poursuit également autour de huit modèles de tapis en édition de cinq (3x4m), noués main au Népal. Son amour pour la lumière et l’eau, l’on conduite à Venise ou plus exactement à Murano. Là, elle a entamé une collaboration étroite avec un maître verrier autour de cette série de vases aux formes volontairement aléatoires « Mose», antiquités contemporaines qui semblent extraites de la lagune et dont les bleus évoquent toutes les nuances du ciel et des flots. Une collaboration où elle a renoué avec la beauté du geste de la main, la poésie de l’imprévisible et du lâcher-prise qui, souvent, lève le voile sur des horizons nouveaux. Art.Design From the city that vibrates like a huge organism, Daniela Busarello plunges into the infinitely small, creating a kind of language that expresses itself through landscapes. Her tapestries for the Manufacture de Cogolin, entitled “Cosmographies” (2015) are all unique works. We enter into the mysteries of the deep through dancing particles, micro-organisms, cells, diatoms, and imaginary vegetation…. but this work could also evoke her inward contem- plation of the body. “I start big and then navigate through the microscopic”, she explains, “I like to explore and translate in my own way all these over- lapping worlds. I love the human and intuitive aestheticism of nature”. This work is also followed through in the eight carpets, editions of five (3mx4m), hand-knotted in Nepal. Her love of light and water took her to Venice, or more precisely to Murano. There she began, in close collaboration with a master glassmaker, the “Mose” series of vases in purposely random shapes, contemporary antiques that seem to have been brought up from the lagoon, in blues reminiscent of all the shades of the sea and sky. This collaboration has allowed her to re- connect with the beauty of the manual gesture, the poetry of the unexpected and the letting go which often opens up new horizons. 3 A RT. DES IGN A R CHIT EC TU RE PUBLIC #20yearsofwork SLOMP BUSAR ELLO
  4. 4. Aujourd’hui, Daniela Busarello étudie un mobilier à transformations dont les lignes fortement structurées sont adoucies par des touches de couleur. Elle joue avec des matériaux bruts qui évoluent dans le temps, établissant des alliances surprenantes entre le bois, le marbre, le liège, le métal ou le verre. Today, Daniela Busarello is studying transformable furniture, whose strangely struc- tured lines are softened by touches of colour. She plays with raw materials that mature with time, creating surprising alliances between wood, marble, cork, metal or glass. Notes Biographiques Elle voit le jour à Curitiba en 1973, dans l’Etat de Parana, au Sud du Brésil. Moins connu que le reste du pays, le Parana plus introspectif, plus confidentiel, n’en déborde pas moins de vitalité, de spontanéité, de gaieté. Noyée sous la lumière, la nature y est abondante, omniprésente et côtoie des milieux urbains où grouillent des millions d’âmes. Les extrêmes s’y rejoignent et cohabitent dans un esprit de liberté qui génère une source intarissable de créativité, notamment dans les domaines de l’architecture moderniste et de la culture populaire. Un contexte qui va nourrir son inspiration créatrice. Elevée dans ce contexte foisonnant par deux parents eux-mêmes architectes, c’est tout naturellement qu’elle choisit cette carrière et obtient ses diplômes d’architecture et d’urbanisme en 1995. En 1997, un « internship » auprès de Peter Walker and Partners, une importante agence californienne de paysagisme, ajoute une nouvelle corde à son arc. De retour chez elle, Daniela Busarello est nommée directrice de l’Association brésilienne des agences d’architecture l’AsBEA-PR, enseigne l’architecture et l’architecture d’intérieur en différentes Universités. Elle est lauréate du Prix Espaço D en 2007 pour une maison en acier et en verre et travaille sur des projets d’urbanisme autour des favellas. Une vie remplie ponctuée de voyages en Europe, en Afrique, en Inde, en Asie où cette femme curieuse et sensible absorbe les différences et les beautés de toutes ces cultures. Elle s’installe à Paris en 2007 où elle fait un stage chez Christian de Portzamparc et fait l’Ecole du Louvre (spécialisation en art moderne) ainsi que les Beaux-Arts (section peinture). Elle ouvre l’Agence Slomp Busarello en 2010. Biographical Notes She was born in Curitiba in 1973 in the state of Parana in the south of Brazil. Less well-known than the rest of the country, Parana, more private and introspective, is no less full of vitality, spontaneity and gaiety. Drowned in light, nature is abundant and omnipresent, on the edge of urbanised areas alive with people. Extremes come together and cohabit in a spirit of liberty that generates an inexhaustible source of creativity, particularly in the fields of modernist architecture and popular culture, a context which will nurture her creative inspiration. Raised in this propitious context by two parents, themselves architects, it was natural that she should chose this career and obtain her diplomas in architecture and urbanism in 1995. In 1997 an “internship” with Peter Walker and Partners, an important landscape design agency in California, added another string to her bow. Back home, Daniela Busarello is appointed director of the Brazilian Association of Architectural Agencies, the AsBEA-PR, teaches architecture and interior design in different universities. She is awarded the Prix Espaço D in 2007 for a house in steel and glass and works on urban planning projects around the favelas. She leads a full life, punctuated by travels to Europe, Africa, India and Asia, where this sensitive woman, full of curiosity absorbs the differences and beauties of all these cultures. She settles in Paris in 2007, where she does an internship with Christian de Portzamparc and studies at the Ecole du Louvre (specialising in modern art) and the Beaux-Arts (painting section). She opens the Slomp Busarello Agency in 2010. 4 A RT. DES IGN A R CHIT EC TU RE PUBLIC #20yearsofwork SLOMP BUSAR ELLO

×