COMPTE-RENDU
Groupe de travail « Energie » du Datalab
Date : 25 avril 2014, 14h00 à 17h00
Lieu : Cantine numérique, 11 imp...
2. Echanges avec les participants
Pour Erdf il y a un réel questionnement au niveau aval du cycle de données, coté réutili...
Qivivo, qui commercialise un thermostat intelligent qui pilote automatique le chauffage en s'adaptant aux
usages et consom...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Compte-Rendu rencontre du groupe Energie du Datalab

459 vues

Publié le

Compt

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
459
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Compte-Rendu rencontre du groupe Energie du Datalab

  1. 1. COMPTE-RENDU Groupe de travail « Energie » du Datalab Date : 25 avril 2014, 14h00 à 17h00 Lieu : Cantine numérique, 11 impasse Juton, 44000 Nantes Ordre du jour • Retour sur les objectifs du projet Datalab • Echanges sur les opportunités d'un groupe de travail « Energie » • Proposition d'actions par les acteurs Participants Claire Gallon, Libertic Maxime Claval, Qivivo Olivier Roland, ErDF Jérôme Degoulet, Ecopole Luc Lavrilleux, Air Pays de la Loire Alain Cairault, Région Pays de la Loire Sylvain Mauger, Energie Perspective Yan Person, Energie Perspective Excusés Gaëtan Gaborit, ORES (Observatoire régional économique et social) Sébastien Vollant, Green Lab Center Etienne Billet, I4B Samy Guyert, Ademe Juliette Engelaere Lefebvre, DREAL Mathieu Vallee 1. Introduction Tour de table des participants et introduction des échanges par un retour sur les origines et objectifs du Datalab. Différents supports de présentation du Datalab sont disponibles sur le slideshare du projet à l'adresse : http://www.slideshare.net/Datalab_PDL?utm_campaign=profiletracking&utm_medium=sssite&utm_source=ssslideview Le Datalab : • Projet s'appuyant sur les dynamiques open data en région • Objectif développer des actions collectives autour du traitement des données • Soutenu par la région Pays de la Loire et Nantes Métropole • Phase de co-conception avec les acteurs et identification de l'opportunité d'un thème énergie • Des actions déjà engagées : rencontres des groupes thématiques Objectif de la rencontre, définir l'opportunité d'un groupe thématique Energie au sein du Datalab et possibilités d'actions associées. www.datalab-paysdelaloire.org contact@datalab-paysdelaloire.org
  2. 2. 2. Echanges avec les participants Pour Erdf il y a un réel questionnement au niveau aval du cycle de données, coté réutilisation, comment valoriser les données et quels usages en faire ? Comment les rendre intelligentes ? Quelles animations pour développer les usages innovants ? Il n'est pas nécessaire de développer plus de capteurs sur la partie production éléctrique car de nombreux indicateurs existent déjà. La région Pays de la Loire considère qu'il y a autant besoin d'informations sur les données de production (dont auto-consommation) que de consommation car les acteurs exterieurs, dont collectivités, n'ont qu'une vision partielle sur le sujet et les producteurs sont nombreux en comptant les autres domaines énergétiques (éléctricité, gaz, bois énergie, solaire, thermique...) et il ne faut pas confondre données existantes et données accessibles. Le partage et l'accessibilité de ces données répond bien à un besoin identifié des collectivités. L'élaboration du Schéma Régional Climat Air Énergie en Pays de la Loire (SRCAE) permet de fixer des objectifs pour la région Pays de la Loire en termes de climat, d’air et d’énergie, ainsi que les orientations permettant de les atteindre, ce qui implique l'accès aux données sur les thèmes associés. Le compteur Erdf Linky qui sera mis en place sur Nantes à partir de début 2015 permettra l'accès aux données de consommation energétique. Linky est un compteur communicant, ce qui signifie qu’il peut recevoir et envoyer des données et des ordres sans l’intervention physique d’un technicien. Installé chez les clients et relié à un centre de supervision. Soit les capteurs de données existent, soit ils seront mis en place prochainement. La grande nouveauté sur la question d'efficacité énergétique est de jouer sur la variation de la consommation plutot que sur la seule variation de production de l'éléctricité qui sera d'autant plus aléatoire avec les énergies renouvelables. De nombreuses questions se posent sur la propriété des données, les aspects de vie privée, l'usage possible ou non, ce qui limite la valorisation. Erdf n'est pas propriétaire des données de consommation d'éléctricité produites. L'organisation cherche des moyens de valoriser ces données tout en ayant l'obligation de mettre les données à disposition via Linky. Energie Perspective, qui édite notamment des services pour la maîtrise et les économies d'énergie, explique que si l'entreprise avait accès aux données Erdf, elle pourrait evaluer l'impact des réhabilitations sur la consommation éléctrique des logements. La structure accompagne 14 000 rénovations thermiques par an en région, en détérminant le moment de passage et en comparant la consommation avant et après rénovation, des enseignements peuvent être tirés. Energie Perspective publiera prochainement en ligne un outil librement accessible avec un modèle auto-apprenant pour accompagner la rénovation. L'accès à de nombreuses données sont nécessaires pour alimenter ce modèle or il est encore difficile d'identifier les sources libres. Les catalogues www.data.gouv.fr et www.data-publica.com agrègent les données nationales mais de nombreuses autres données existent qui seraient utiles mais restent inaccessibles. Les données de météorologie seraient également pertinentes or elles sont payantes pour l'essentiel. Des projets de données météorologiques ouvertes essayent de démocratiser l'accès à l'image de http://fr.openmeteofoundation.org/ . Sur la question des données en matière d'énergie, Ecopole, le réseau de l'environnement sur Nantes Métropole, note que de nombreux acteurs manquent autour de la table. L'ADEME et la DREAL ont été conviés, ce sont les plus gros agrégateurs de données sur ces questions. Or il est encore difficile d'accéder à certaines données librement. Quid des avancées de l'open data auprès de ces acteurs, sont-ils sensibilisés ? Pour la DREAL, les données sont en téléchargement depuis leur site internet. Pour l'ADEME, Le statut d'EPIC ne facilite pas l'accessibilité des jeux de données, ils n'ont publié qu'un seul jeu de données sur la plateforme nationale. En France, le mouvement avance pourtant bien en faveur de l'ouverture et de l'adaptation des modèles économiques sur la valeur ajoutée, expertise, analyse des données plutôt que sur la commercialisation des données brutes (voir le rapport Trojette). Des actions de sensibilisations auprès de ces acteurs pourraient être portées par le Datalab.
  3. 3. Qivivo, qui commercialise un thermostat intelligent qui pilote automatique le chauffage en s'adaptant aux usages et consommation note que les entreprises de plus de 500 salariés et les collectivités locales de plus de 50 000 habitants ont l’obligation de publier un bilan carbone faisant état de leurs émissions de Gaz à effet de serre. Cela nécessite une fois encore l'accès à de nombreuses données. Favoriser leur ouverture simplifierait les actions. Ce qui pose la question de l'adaptation des structures dont le modèle économique repose sur la difficulté d'accès aux informations. Au vu des échanges, plutôt que de thème « Energie », il semblerait que nous syons sur la question de l'efficacité energétique dans l'habitat essentiellement. Ce qui est dû au profil des acteurs présents à la réunion. Air Pays de la Loire a rejoint la session sur la fin. L'agence qui surveille la qualité de l'air et mesure la pollution atmosphérique en région serait intéressée également pour accéder aux données d'Erdf notamment. Le groupe de travail « Cartographie » du Datalab est également intéressant pour l'organisation qui cherche des méthodes de mise en forme des données avec de nouvelles couches géographiques et outils. Le volet des questions juridiques est également un sujet récurrent chez les producteurs, gestionnaires et réutilisateurs de données. Au-delà du terme efficacité énergétique, le titre « Energie Climat » permettrait d'élargir le périmètre et d'inclure plus d'acteurs autour de la table. Pour ce qui est des propositions réalisées sur la phase de co-conception du Datalab: création d'une plateforme mutualisée de données sur l'énergie ou actions de crowdsourcing de données avec les habitants, ces orientations ne sont pas plebiscitées par les acteurs en présence. 3. Propositions des acteurs Les échanges entre acteurs ont mis l'accent sur trois sujets récurrents que le Datalab pourrait traiter. • Le volet Juridique Beaucoup de questions juridiques persistent autour des données, sur la propriété intellectuelle des données, les licences d'usage, les questions d'anonymisation et vie privée, les usages et partage. Des actions mutualisées d'informations sur les apsects juridiques pourraient être mises en place pour répondre à ces interrogations. • L'accès aux données La difficulté d'accès à des données sur la question énergétique a été remontée à plusieurs reprises. Il serait possible de lister les demandes et attentes en terme d'accessibilité afin que le Datalab sensibilise les producteurs de données à l'open data. • Expérimentation ciblée Ces premières actions collectives pourraient ensuite permettre d'envisager une expérimentation sur un thème et sujet ciblé. Actions à venir - Des formations juridiques seront mises en place pour la rentrée, octobre 2014. - Les acteurs sont invités à fournir la liste des données auxquelles ils aimeraient avoir accès afin que le Datalab et la région Pays de la Loire puissent mobiliser les producteurs de données dans l'objectif de faciliter leur accès.

×