EDI-octobre2015

115 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
115
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

EDI-octobre2015

  1. 1. L' APPLICATION MOBILE S' INDUSTRIALISE Lesapplications mobiles sont en phase de standardisation dans lesentreprises et lessecteurs pointus réclament desapplications mobiles critiques. Et lesoffres d ' aide au développement et au déploiement d ' apps mobiles se sont fortement structurées. «Aujourd ' hui,environdeuxtiers desapplicationsmobilessontliées à lagéolocalisation», indique DavidJonglez,directeurdu développementchezEsriqui éditeArcGIS,uneplate-forme deSIG' génériqueà l ' imagedeses concurrentsMapinfo,GeoConcept ouencoreGoogle2. Ilfaut direque lagéolocalisationpourlessystèmes embarquésa entraînéuneforte optimisationdesflottes et des tournéesdelivraisondanslagrande distributionet lalogistique oùlavaleurajoutéeestimmédiate carellegénéredeséconomies substantiellessurlamaintenance et l ' énergiesansoublierdesgains deproductivitépourleschauffeurs. «Nousdépassonsl ' usagebasique delagéolocalisation- trouverune simpleadresse- ,nousallonsplusloin encombinantdel ' analysespatiale etintelligenteetdubigdata. Feel Unexemple:letransporteur demarchandisescanadienConway a massifiédesdonnéesgéolocalisées quiluifournissentl ' heuredelivraison précisedesesclients.Autreexemple: Ven' zonetGeneralMotorstravaillent ensembleàpartird ' uneanalyse prédictivedesaccidents»,résume DavidJonglezquitient àpréciser Répartition du temps passé sur un smartphone Res,auet ,oeLaux LAPRODUCTIVITÉPARAPPLICATION MOBILEAENCOREDUCHEMINÀFAIRE Autraversd ' uneétudepubliéeen2014, lecabinet d ' analyseFlurrys' estintéresséàlamanièredont lesusagersutilisaientleursmartphone.Premier constat:86%%desusagess' effectuentviadesapps contre14%%pardelasimplenavigationqui,il faut ledire,n' estpasforcémentadaptéeàl ' ergonomie d ' unsmartphone.Dansces86%%d ' applications,32%% sontliéesausecteurdujeuet prèsde28%%auxréseaux sociauxdont17%%rienquepourl ' applicationFacebook. Àl ' opposé,seulement4%%delarépartitiondutemps passéestvouéàlaproductivitéet 8%%àl ' usagequalifié d ' utile(recherched ' adresse,géolocalisation,etc.) quelagéolocalisations' effectue deplusieursmanières,avec descartes, descapteursmais égalementdespointsd ' accès réseausansfil commeleWiFi. L ' information entemps réel influe sur la productivité Silagéolocalisationresteun élémentclédesapplications mobilesdanslesentreprises,pour SalvatoreCappd, directeurgénéral deHubOneMobility, lademande d ' applicationsmobilesengénéral, quelsquesoientlestypesd ' usages, augmentesensiblementdans lesentreprises:«Cesoutilsservent d ' abordàaccéléreretsimplifier letravail, maisaussiàgagner dutempset delaressourcecar lesinformationscirculentdésormais entempsréel.Lacriseaaussiété unaccélérateuràl' adoption Tous droits de reproduction réservés PAYS : France PAGE(S) : 76;78;80 SURFACE : 453 % PERIODICITE : Mensuel DIFFUSION : 11884 1 octobre 2015 - N°4141
  2. 2. « Lesapplications mobilesliées à lagéolocalisation ontévolué:nousvoilà dansuneapproche d ' analyseintelligente et prédictive, et moins dansuneapproche statistique» David Jonglez, directeur du développement chezEsri d ' applicationsmobilespourdes raisonséconomiques.Enfin,il faut ledire, danslaprisededécision desprojetsdemobilitédans lesentreprises,l ' applicatifestdevenu lecritèrenuméroun.»Unavisque partageaussiGuillaumeDeshayes, Businessdéveloppementmobile chezHPFrance:«Jeciterai deuxraisonsconcrètesà cetteforte demandedéjà,certainsclients ontconstatéunegrosseaugmentation deleurfréquentationàpartirdeleur applicationmobilealorsquecelle duwebclassiquediminue, c' est lecasdenombreuxétablissements bancaires,parexemple.D ' autrepart, lacroissanceduchiffred' affaires vialecanalmobiledépasseles50%%.« Quantauxciblesprivilégiées desapplicationsmobiles, elles visentessentiellementlalivraison danslestransports, leretail, lamaintenancedansl ' industrie, maisaussideplusenplusles secteursdelasantéet duCRM (gestiondelarelationclient) pourtoustypesd ' entreprise.Pour lasanté, DMDSantéquiacréé uneplate-formecommunautaire, a évaluéplusdemilleapplications mobilesdédiéesenFrance. Lesapplications mobiles à l ' assaut du CRM QuantauCRM,deplusenplus d ' entreprisessouhaitentétendre leurserviceclientauxterminaux mobilesenprofitantdela synchronisationet del ' accèsen tempsréelauxdonnéesdusystème d ' information.Touslesgrands éditeurs,deSageauxspécialistes del ' opensourcecommeSugar, proposentdessolutionsCRM mobilesquinesecontententpas seulementdevisualisation oudesimplesextensionsmobiles maisoffrentdesfonctionnalités presqueaussiévoluéesquecelles accessiblesdepuisnosclassiques postesdetravail.En2014,lecabinet Gartnerestimaitàmilledeuxcents lenombred ' appsmobilesCRM. Précisonsquecesdernièressont trèssouventgéréesparleservice LAPPSTOREPRIVÉ,LASOLUTIONPOURDISTRIBUER LESAPPLICATIONSENENTREPRISE S' il n' estplusnécessairedefairelapromotiondesAppStorespublics commeGooglePlay,VVindowsStoreet l ' AppStored ' Applequi renfermentdescentainesdemilliersd ' applications,lesentreprises sontégalementdeplusenplusnombreusesàs' équiperdemagasins d ' applicationsprivés.L ' objectifpourcesentreprises- surtoutcelles quidisposentdeplusieurssites- estd ' aborddefourniràlademande deleurscollaborateursdesapplicationsmobilesdefaçoncentralisée et simplifiéemaisaussidefairefaceà lavagueduBYOD.Unexemple, legroupeLaPostequiadécidédanslecadredesonprojetdemobilité Facteod ' équipertoussesfacteursd ' unsmartphonegrandpublic depuislequelilspeuventtéléchargerdesapplicationsdansplusieurs AppStoresprivésciblésparmétiers- unprojetmisenplaceparl ' éditeur et l ' intégrateurOctoTechnology. PourAlexDosSantos,senior avantventesgrandscompteschezCitrix,touslesappelsd ' offresmentionnent lecritère«magasind ' applicationsprivé». Lesutilisateurssontdeplus enplusnombreuxàsolliciterleursemployeursàadoptercetype desolutionquisedoitdefonctionneraussisimplementqu' unGoogle Play.Àcetitre,CitrixmetenavantsonoffredédiéeVVorkspaceSuite qui,hormislesapplications,prendenchargelespostes,lesdonnées et lesservicessurtoustypespériphériqueset réseaux.SelonGartner, d ' icià 2017,plusde25%%desentreprisesdevraientainsidisposer d ' unAppStoreprivé. Plusieursbénéficessontsouventmisenavant parleséditeursdansl ' adoptiond ' unéventailprivé:unemeilleure maîtrisedesapplicationsentermesdesécuritéetdedistribution; uncontrôleaccrudesdépenseslogicielles;unepublicationbien plusréactivedesapplicationsavecunemiseenligneimmédiate et lafournitured ' updatesrégulière;sansoublierunoutildedistribution denouvellesapplicationsorientémétier.Àterme,l ' AppStoreprivé pourraitsegénéraliseràtouslesterminauxetfairedisparaître lesvolumineuxmastersainsiquelespackagesapplicatifs. DanssonkiosqueWorxMobileApp,Citrixsécurise uncertainnombred' applicationsmobilesd' entreprise. marketingdel ' entreprise.ChezHP, GuillaumeDeshayesreconnaît que«lesapplicationsmobiles sontsouventgéréesparleslignes demétiers»,maisconstate uneréellerepriseenmaindelaDSI [ServiceIT]carcesoutilsmobiles sonttransactionnelset nécessite lescompétencesdecelle-ci». Unechoseest sûre, deleurcôté, lesrevendeursdoiventsavoir aussirépondreauxdemandes decesnouveauxinterlocuteurs quesontlemarketing,lesachats oulesressourceshumaines.Pour SalvatoreCappaï,chezHubOne Mobility,faceàtousinterlocuteurs, leprestatairedoitconnaître parfaitementlesbesoins Tous droits de reproduction réservés PAYS : France PAGE(S) : 76;78;80 SURFACE : 453 % PERIODICITE : Mensuel DIFFUSION : 11884 1 octobre 2015 - N°4141
  3. 3. « Leprestatairedoitconnaître lesbesoinset lesrisquesdesonclient et impliquerleséquipeseninterne pourla réussiteduprojet» Salvatore Cappaï, directeur général de Hub OneMobility et lesrisquesdesonclient.Et il doit impliquerleséquipeseninterne pourlaréussiteduprojet.Pour mieuxadressercemarché,HubOne Mobilityadoncmisenplaceune organisationparcouchesdemétier (entrepôtset stocks, gestiondes tournéesdeslivraisons,techniciens demaintenance,etc.).Cerôle deconseilet d ' accompagnement deprojet,AlexDosSantos,senior avant-ventesgrandscomptes chezCitrix,lejugeessentiel. Laspécialisationdelavirtualisation et delamiseenréseaua d ' ailleurs développél ' outil MobileScorecard pourcomprendrecomment l ' applicationmobiledoitrépondre le mieuxauxbesoinsdesclients, cetteapplicationétant clairement exploitéedansunedémarche deconsulting.Silespartenaires ont unrôleimportantdeconseil et d ' expertise, ilssontaussi, pourbonnombred ' entreeux, deséditeursà partentièreà l ' instar d ' unOctoTechnologyoud ' un HubOneMobility.«Depuis2006, nousavonscettecultured ' intégrateur et d ' éditeuravecdeséquipesdédiées, maissi auparavantnousétionsplus positionnésdansledéveloppement d ' applicationssurmesure, aujourd ' hui; noustravaillonsaussisurdesoutils standardiséspourlesimplémenter plusrapidement[ndlr:retour rapidesurinvestissementoblige]. Parexemple,nousavonssigné debeauxcontratsdanslabilletterie desautobuspourlaventedeticket àbordNousdisposonsaussi d ' applicationsmobilesstandardisées multiplates-formespourlagestion destournées,latraçabilité desproduitsetlaprésentation LAGESTIONDUCYCLEDEVIEDESAPPLICATIONS,UNPOINTESSENTIELPOURHP Lesentreprises sonttoujoursplus nombreusesànous solliciterpourles accompagneràmieux gérerlecycledevie deleursapplications mobiles.Al ' instar desautresapplications, lesapplicationsmobiles professionnelles ontaussibesoin degouvernance»,indique,chez HPFrance,GuillaumeDeshayes, Presales& BusinessDevelopment Mobile(photo).Poury répondre,HP adoncouvertsonoffreALMHP QualityCenter Enterprise à lamobilité.Rappelons queQualityCenter homogénéise lestests,garantit lesperformances, corrigelesdéfautspour optimiserlaqualité, réduitlescoûtset met rapidementenoeuvre desapplications. HPn' estbiensûrpasleseulacteur àcommercialisercetyped ' offres, touslesgrandsacteursdel ' ALM (applicationlifecyclemanagement) d ' IBMàBMCportentouont l ' intentiondeporterleursoffres verslapriseenchargedesapps mobiles.Desoncôté, HPsouhaite allerplusloindanscedomaine eninvestissantsurlesuivi desusagesdel' applicationpar l ' utilisateuravecAppPulseMobile, lebutétantdemesurer, viades donnéescollectées,l ' application enproduction.Cesoffres sontcommercialiséesendirect etenindirectpardesgrands partenairescommeAtosou Capgeminimaisaussipardesplus petitsmaistrèsspécialiséscomme C2L2Consultingquidéveloppe desexpertisespointues. desproduitspourlescommerciaux», révèleSalvatoreCappai,chez HubOnemobility.Enclair, lespartenairesontfortement verticaliséleursoffresavec desfonctionsintégrées,des modulespréparamétréssans oublierdesdéveloppements spécifiques. LesMBaaSfacilitent la mise en oeuvredes applications Étantdonnélecritère« critique>' decertainesapplicationsmobiles, lesdéveloppeurset lespartenaires doiventaussiprendreencompte laproblématiqueduBackend qui génèreuneénormequantité detravail(développerleserveur, leswebservices, intégrerdesleads, déboguerlesserveurs, gérer lascalabilitéet lasécurité)et donc descoûtsdedéveloppement énormesdanscertainscas. Depuisquelquesannées, uncertain nombred ' acteursontconçudes plates-formesdedéveloppement pourlesapplicationsmobiles, lesMBaaS(mobilebackend osaservice)dontl ' objectif estdefournirtout lepackage backend(hébergement,stockage, authentification,scalabilité,API, connecteurs,etc.) quelquesoit l ' environnement(Android,i0S, VVindowsPhone)afinque ledéveloppeurseconcentre avanttout surlebesoinmétier del ' entreprise.Gartnera d ' ailleurs recensé,aupremiertrimestre2015, unetrentained ' acteurscomme Progresset saplate-formeTelerik, GoodTechnology, KinveyouParse maisaussidesgrandsacteurs ducloudcommeGoogleavec CloudEndpoints,AmazonVVeb ServicesavecCognitoet desgéants del ' ITcommeMicrosoftavec MobileAppsServiceGoogle, Oracle avecMobileApplicationFramework ouencoreSalesforce. ' SIG système d ' Informatmn géographique Googleest surtout présent surle Btoc Tous droits de reproduction réservés PAYS : France PAGE(S) : 76;78;80 SURFACE : 453 % PERIODICITE : Mensuel DIFFUSION : 11884 1 octobre 2015 - N°4141

×