LE CARIBOU 
DES BOIS 
UNE ESPÈCE EN PÉRIL
ATTENTION 
ESPÈCE EN 
PÉRIL Le caribou forestier est désigné espèce 
Le caribou forestier vit en groupes de petite dimensi...
Tout comme pour les feux de forêt, les coupes forestières provoquent la 
régénération des feuillus, ce qui favorise la ven...
LE CARIBOU 
DES BOIS 
FAITES PARTIE DE LA SOLUTION, 
PAS DU PROBLÈME
ARRÊT 
STOP 
IL NE 
CHANGE 
PAS 
D’HABITAT 
IL NE 
MIGRE 
PAS 
PLUS 
AU NORD 
LA TRANSFORMATION 
DE SON HABITAT 
LA VILLÉG...
AIRE 
PROTÉGÉE 
RÉSERVE 
DE 
BIODIVERSITÉ 
TOUS CES 
FACTEURS 
CONTRIBUENT 
À LA 
RÉGRESSION 
DES 
POPULATIONS 
DE CARIBOU...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le caribou des bois - Livret Essipit

284 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
284
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
21
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le caribou des bois - Livret Essipit

  1. 1. LE CARIBOU DES BOIS UNE ESPÈCE EN PÉRIL
  2. 2. ATTENTION ESPÈCE EN PÉRIL Le caribou forestier est désigné espèce Le caribou forestier vit en groupes de petite dimension et possède un faible potentiel­de recrutement, ce qui limite la croissance des populations. Plusieurs raisons sont invoquées pour expliquer son déclin : la transformation­de son habitat, l’augmen­ta­tion­de l’acces­si­bilité aux forêts aménagées ainsi que l’ac­crois­sement des superficies forestières coupées. Mais le caribou forestier s’adapte mal à tous ces changements et tend à disparaître des régions qui lui sont moins hospitalières. menacée par le Canada­et espèce vulné-rable par le gou­ver­­ne­ment du Québec. La limite de son aire de répartition­est en régres­sion constante et des inventaires aériens ont démontré­l’état précaire de cer­taines popu­lations ainsi que leur déclin. Actu­ellement, le caribou­forestier­se trouve dans les régions admi­nis­­­tratives de la Côte-Nord, du Saguenay – Lac-Saint-Jean, du Nord du Québec, de l’Abitibi-Témisca-mingue et de la Capitale Nationale.
  3. 3. Tout comme pour les feux de forêt, les coupes forestières provoquent la régénération des feuillus, ce qui favorise la venue de l’orignal et, de ce fait, les prédateurs du caribou tels que le loup gris et l’ours noir. La chasse sportive et le braconnage sont également considérés comme des facteurs néfastes au caribou forestier. De plus, la proximité des VTT et motoneiges GARDEZ VOS DISTANCES occasionne chez lui un stress qui nuit à sa survie et à sa reproduction. Cela risque également de fractionner les groupes, rendant chaque individu plus vulnérable à la prédation. On ne devrait jamais s’adonner à la poursuite de caribous à l’aide de motoneiges, VTT, motos, etc. I L E X I S T E D E S SOLUTIONS Pour favoriser le rétablissement des populations de caribous forestiers ainsi que la préservation de son aire de répartition, il est possible de créer des aires protégées et d’adopter des modes de récolte qui assurent le maintien d’un couvert forestier adéquat. On peut aussi favoriser la fermeture des chemins forestiers après usage, afin de freiner la circulation des véhicules et des prédateurs. Il est également important de mieux planifier le développement de la villégiature afin de minimiser le dérangement causé par l’activité humaine.
  4. 4. LE CARIBOU DES BOIS FAITES PARTIE DE LA SOLUTION, PAS DU PROBLÈME
  5. 5. ARRÊT STOP IL NE CHANGE PAS D’HABITAT IL NE MIGRE PAS PLUS AU NORD LA TRANSFORMATION DE SON HABITAT LA VILLÉGIATURE ILLÉGALE ET LE SQUATTAGE LA POURSUITE ET LE HARCÈLEMENT LE BRACONNAGE ET LA PRÉDATION
  6. 6. AIRE PROTÉGÉE RÉSERVE DE BIODIVERSITÉ TOUS CES FACTEURS CONTRIBUENT À LA RÉGRESSION DES POPULATIONS DE CARIBOUS FORESTIERS LES MESURES DE PROTECTION FAITES PARTIE DE LA SOLUTION, PAS DU PROBLÈME

×