1
La réforme de l’apprentissage :
Quelques éléments de repérage : modifications
introduites par la Loi du 5 mars 2014
Le 1...
2
Ce que change la Loi …
Pour la Région …
3
Politique d’apprentissage
La Région
• « est chargée de la politique régionale d’accès à l’apprentissage et à la
formatio...
4
Conventions de création des CFA
La Région a toute liberté de formuler les Conventions portant création des CFA ,
des Sec...
5
La région finance l’apprentissage et détermine les
coûts maximum par apprenti.
• Utilise la fraction régionale de la TA ...
6
La région « notifie ses recommandations » relatives à
la répartition des fonds libres de quota
« Les OCTA (…) transmette...
7
COM apprentissage
La région « peut conclure » des contrats d’objectifs et de moyens avec …
(poursuite des COM en cours j...
8
Ce que change la Loi …
Pour les CFA…
9
Renforcement des missions des CFA : les CFA
• « dispensent aux jeunes travailleurs titulaires d’un contrat d’apprentissa...
10
Renforcement des missions des CFA (2) : les CFA
• « Apportent, en lien avec le service public de l’emploi, en particuli...
11
Les CFA communiquent sur la citoyenneté
• « La devise de la République, le drapeau tricolore et le drapeau européen
son...
12
Suppression des CFA « à recrutement national »
• « La création des centres de formation d’apprentis fait l’objet de
con...
13
Accueil de jeunes dès 14 ans sous statut scolaire
• « Les jeunes qui atteignent l’âge de 15 ans avant le terme de l’ann...
14
Ce que change la Loi …
Pour les apprentis…
15
Possibilité de CDI
• «Le contrat d’apprentissage peut être conclu pour une durée limitée ou
pour une durée indéterminée...
16
Pour les jeunes en CFA sous statut scolaire,
possibilité de signer un contrat toute l’année
• «A tout moment, le bénéfi...
17
Pour les jeunes en en situation de handicap,
possibilité de moduler la durée du temps de
travail en entreprise
• «En ce...
18
Gratuité
• «Aucune contrepartie financière ne peut être demandée (…) à l’apprenti à
l’occasion de la conclusion, de l’e...
19
Ce que change la Loi …
Pour les Entreprises…
20
Gratuité
• «Aucune contrepartie financière ne peut être demandée (…) à l’entreprise à
l’occasion de l’enregistrement du...
21
Versement de la TA
- Une seule contribution équivalente à la précédente (0,68% de la MS = 0,5%
TA + 0,18% CDA)
- Verse ...
22
Formation des maîtres d’apprentissage
• Le Comité d’entreprise est consulté sur…« les conditions de formation des
Maîtr...
23
Rupture « en référé » devant les Prud’hommes
• « Passé ce délai, la rupture du contrat, pendant le cycle de formation, ...
24
Ce que change la Loi …
Pour les OCTA…
25
Des OPCA, OCTA nationaux et des OCTA
consulaires régionaux (+possibilité de délégation)
• « Les OPCA peuvent être habil...
26
Des COM triennales entre les OCTA et l’Etat
• « (…) Elle définit les modalités de financement et de mise en œuvre des
m...
27
Séparation entre les OCTA et les CFA
• « Lorsqu’une personne exerce une fonction d’administrateur ou de salarié
dans un...
28
29
Ce que change la Loi …
Pour l’Etat…
30
Renforcement du contrôle administratif et
financer
• « L’Etat exerce un contrôle administratif et financier (…) sur
1. ...
31
Les estimations des sénateurs…
• Nouvelle Taxe d’Apprentissage (0,68%) = 2 750 M€
• Montant affecté aux régions (Fracti...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La réforme de l'apprentissage : un levier de développement ?

369 vues

Publié le

Support de présentation diffusé lors du " Rendez-vous de la formation et de l'orientation" organisé par Défi métiers le 17 avril 2014. Dominique Bourgois, Maïeutika.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
369
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
39
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La réforme de l'apprentissage : un levier de développement ?

  1. 1. 1 La réforme de l’apprentissage : Quelques éléments de repérage : modifications introduites par la Loi du 5 mars 2014 Le 17 avril 2014
  2. 2. 2 Ce que change la Loi … Pour la Région …
  3. 3. 3 Politique d’apprentissage La Région • « est chargée de la politique régionale d’accès à l’apprentissage et à la formation professionnelle des jeunes et des adultes à la recherche d’un emploi ou d’une nouvelle orientation professionnelle ». • « définit et met en œuvre la politique d’apprentissage et de formation professionnelle, élabore le contrat de plan régional de développement des formations et de l’orientation professionnelles (…) et adopte la carte régionale des formations professionnelles initiales (…) » • « Contribue à l’évaluation de la politique d’apprentissage et de formation professionnelle (…) » Art L.6221-1 du Code du Travail
  4. 4. 4 Conventions de création des CFA La Région a toute liberté de formuler les Conventions portant création des CFA , des Sections d’Apprentissage, et des UFA (suppression des clauses obligatoires déterminées en Conseil d’Etat).… •« Les conventions créant les CFA doivent être conformes à une convention type établie par la région ». Art L.6232-2 du Code du Travail
  5. 5. 5 La région finance l’apprentissage et détermine les coûts maximum par apprenti. • Utilise la fraction régionale de la TA (56% par déduction) pour financer l’apprentissage • Détermine le coût maximum de formation par apprenti : • « Dans le cadre de ces conventions*, ces coûts sont déterminés par la région (…) par spécialité et par niveau de diplôme préparé, selon une méthode de calcul** proposée par le Conseil National de l’Emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles et fixée par arrêté du ministre chargé de la formation professionnelle ». Art. L.62 33 – 1 du Code du Travail – * Mentionnées à l’Art L.6232-1 du Code du Travail ** Rapport du CNFTLV d’octobre 2013.
  6. 6. 6 La région « notifie ses recommandations » relatives à la répartition des fonds libres de quota « Les OCTA (…) transmettent une proposition de répartition des fonds de solde du quota non affectés par les entreprises. Cette proposition fait l’objet d’une concertation au sein du bureau du CREFOP* au terme de laquelle le Président du Conseil régional notifie aux OCTA ses recommandations sur cette répartition ». Art L.6241-3 du Code du Travail * Comité Régional de l’Emploi, de la Formation, et de l’Orientation Professionnelle. Art.L.6123-3 du Code du travail « le bureau est notamment le lieu de la concertation (…) sur la répartition des fonds de la taxe d’apprentissage non affectés par les entreprises(…) »
  7. 7. 7 COM apprentissage La région « peut conclure » des contrats d’objectifs et de moyens avec … (poursuite des COM en cours jusqu’au 31 décembre 2014). « Ces contrats doivent intégrer le développement de la mixité professionnelle et des mesures visant à lutter contre la répartition sexuée des métiers » Art L.6211-3 du Code du Travail
  8. 8. 8 Ce que change la Loi … Pour les CFA…
  9. 9. 9 Renforcement des missions des CFA : les CFA • « dispensent aux jeunes travailleurs titulaires d’un contrat d’apprentissage, une formation générale associée à une formation technologique et pratique, qui complète la formation reçue en entreprise et s’articule avec elle dans un objectif de progression sociale », • « concourent au développement des connaissances, des compétences, et de la culture nécessaires à l’exercice de la citoyenneté » • « assurent la cohérence entre la formation dispensée en leur sein et celle dispensée au sein de l’entreprise, en particulier en organisant la coopération entre les formateurs et les maîtres d’apprentissage », • « développent l’aptitude des apprentis à poursuivre des études par les voies de l’apprentissage, de l’enseignement professionnel ou technologique ou par toute autre voie », • « assistent les postulants à l’apprentissage dans leur recherche d’un employeur, et les apprentis en rupture de contrat dans la recherche d’un nouvel employeur, en lien avec le SPE »,…
  10. 10. 10 Renforcement des missions des CFA (2) : les CFA • « Apportent, en lien avec le service public de l’emploi, en particulier avec les missions locales, un accompagnement aux apprentis pour prévenir ou résoudre les difficultés d’ordre social et matériel, susceptibles de mettre en péril le déroulement du contrat d’apprentissage », • « favorisent la mixité au sein de leurs structures en sensibilisant les formateurs, les maîtres d’apprentissage, et les apprentis à la question de l’égalité entre les sexes et en menant une politique d’orientation et de promotion des formations qui met en avant les avantages de la mixité. Ils participent à la lutte contre la répartition sexuée des métiers », • « Encouragent la mobilité internationale des apprentis, en mobilisant en particulier les programmes de l’Union Européenne ». Article L 62 31 – 1 du Code du Travail
  11. 11. 11 Les CFA communiquent sur la citoyenneté • « La devise de la République, le drapeau tricolore et le drapeau européen sont apposés sur la façade des centres de formation d'apprentis. La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen du 26 août 1789 est affichée de manière visible dans les locaux des mêmes établissements. » Article L 62 31 – 4-2 du Code du Travail
  12. 12. 12 Suppression des CFA « à recrutement national » • « La création des centres de formation d’apprentis fait l’objet de conventions conclues, sur le territoire régional, entre la région et… » Article L 6232 – 1 du Code du Travail Les quelques CFA « à recrutement national » vont devoir passer des conventions avec les Régions, si ce n’est déjà fait…. (CFA d’Edf, de la SNCF, des compagnons du Devoir, des Compagnons du devoir du Tour de France, facteurs d’orgues, arts de la scène, la Musique, la Navigation intérieure, le commerce de sports loisirs,…). « Cette convention s’accompagne d’un transfert de compétences de l’Etat à la région (compensations financières) - Articles 13 et 27 de la Loi du 05 mars 2014.
  13. 13. 13 Accueil de jeunes dès 14 ans sous statut scolaire • « Les jeunes qui atteignent l’âge de 15 ans avant le terme de l’année civile peuvent être inscrits, sous statut scolaire, (…) ou dans un CFA pour débuter leur formation, dans des conditions fixées par décret en Conseil d’Etat » Article L 6221 – 1 du Code du Travail Avant ,un jeune de 14 ans pouvait intégrer une classe d'initiation pré-professionnelle en alternance (CLIPA) sous statut scolaire. Pendant un an, il élaborait son projet professionnel en découvrant des métiers en entreprise et en CFA. Ensuite, le jeune pouvait réintégrer le collège ou entrer en classe préparatoire à l'apprentissage (CPA).
  14. 14. 14 Ce que change la Loi … Pour les apprentis…
  15. 15. 15 Possibilité de CDI • «Le contrat d’apprentissage peut être conclu pour une durée limitée ou pour une durée indéterminée » • « Lorsqu’il est conclu pour une durée indéterminée, le contrat débute par une période d’apprentissage (…) ». « La durée de la période d’apprentissage est égale à celle du cycle de formation préparant à la qualification qui fait l’objet du contrat ». Articles L 6222 – 7 du Code du Travail
  16. 16. 16 Pour les jeunes en CFA sous statut scolaire, possibilité de signer un contrat toute l’année • «A tout moment, le bénéficiaire du présent article peut signer un contrat d’apprentissage. Dans ce cas, la durée du contrat ou de la période d’apprentissage est réduite du nombre de mois écoulés depuis le début du cycle de formation ». Articles L 6222 – 12-1 du Code du Travail « un jeune (…) peut, à sa demande, s’il n’a pas été engagé par un employeur, suivre en CFA ou en SA une formation visant à l’obtention d’une qualification professionnelle (…) dans la limite d’un an et des capacités d’accueil du centre (…). Il bénéficie du statut de stagiaire de la formation professionnelle (…). »
  17. 17. 17 Pour les jeunes en en situation de handicap, possibilité de moduler la durée du temps de travail en entreprise • «En ce qui concerne les personnes handicapées, des aménagements sont apportés aux dispositions des articles (…) et du second alinéa de l’article L.6222 – 24 relatif à la durée du temps de travail dans l’entreprise ». Articles L 6222 – 37 du Code du Travail
  18. 18. 18 Gratuité • «Aucune contrepartie financière ne peut être demandée (…) à l’apprenti à l’occasion de la conclusion, de l’enregistrement, ou de la rupture du contrat d’apprentissage » Article L 6221 – 2 du Code du Travail • « Sauf accord de la Région, les organismes gestionnaires de CFA et de SA ne peuvent conditionner l’inscription d’un apprenti au versement, par son employeur, d’une contribution financière de quelque nature qu’elle soit ». Article L 6233 –1.1 du Code du Travail
  19. 19. 19 Ce que change la Loi … Pour les Entreprises…
  20. 20. 20 Gratuité • «Aucune contrepartie financière ne peut être demandée (…) à l’entreprise à l’occasion de l’enregistrement du Contrat d’apprentissage. » Article L 6221 – 2 du Code du Travail
  21. 21. 21 Versement de la TA - Une seule contribution équivalente à la précédente (0,68% de la MS = 0,5% TA + 0,18% CDA) - Verse son quota au(x) CFA qui accueille(nt) son/ses apprenti(s) à concurrence du coût par apprenti. - À un OCTA unique de son choix (national ou régional), la totalité de la TA et de la CSA (Contribution Supplémentaire à l’Apprentissage), Article L 6241 – 4 du Code du Travail
  22. 22. 22 Formation des maîtres d’apprentissage • Le Comité d’entreprise est consulté sur…« les conditions de formation des Maîtres d’apprentissage » Article L 2323 – 41-7 du Code du Travail Les comités d’entreprises étaient déjà consultés sur « les objectifs de l’entreprise en matière d’apprentissage; le nombre d’apprentis susceptibles d’être accueillis dans l’entreprise par niveau initial de formation, par diplôme, titre homologué ou diplôme d’ingénieur; les conditions de mise en œuvre des contrats d’apprentissage (…); les modalités de liaison entre l’entreprise et le CFA; l’affectation des sommes prélevées au titre de la Taxe d’apprentissage; les conventions de mise en œuvre des conventions d’aide au choix professionnel des élèves de CPA ». • « Un accord collectif d’entreprise ou de branche peut définir les modalités de mise en œuvre ou de prise en charge de ces formations (de MA) » Article L 2323 – 8 du Code du Travail
  23. 23. 23 Rupture « en référé » devant les Prud’hommes • « Passé ce délai, la rupture du contrat, pendant le cycle de formation, ne peut intervenir que sur accord écrit signé des deux parties. A défaut, la rupture du contrat conclu pour une durée limitée, ou, pendant la période d’apprentissage, du contrat conclu pendant une durée indéterminée, ne peut être prononcée que par le Conseil des Prud’hommes, statuant en la forme des référés, en cas de faute grave ou de manquement répétés de l’une des parties à ses obligations (…) » Article L 2322 – 18 du Code du Travail Remarque : Ordonnance du 12 mars 2014 – Dommages et intérêts pour l’apprenti en cas de liquidation judiciaire sans maintien de l’activité. (au 1er Juillet 2014).
  24. 24. 24 Ce que change la Loi … Pour les OCTA…
  25. 25. 25 Des OPCA, OCTA nationaux et des OCTA consulaires régionaux (+possibilité de délégation) • « Les OPCA peuvent être habilités par l’Etat à collecter, sur le territoire national et dans leur champ de compétence professionnelle ou interprofessionnelle, les versements des entreprises donnant lieu à exonération de la Taxe d’Apprentissage et à les reverser aux établissements autorisés à les recevoir »… Art L 62 42-1 du Code du Travail • «Une convention entre les Chambres consulaires régionales définit les modalités de collecte et de répartition de la taxe d’apprentissage au niveau régional. Cette convention désigne la chambre consulaire régionale qui (…) collecte les versements donnant lieu à l’exonération de la taxe d’apprentissage auprès des entreprises ayant leur siège social ou un établissement dans la région et les reverse aux établissements autorisés à les recevoir (…)» Art L 62 42-2 du Code du Travail
  26. 26. 26 Des COM triennales entre les OCTA et l’Etat • « (…) Elle définit les modalités de financement et de mise en œuvre des missions de l’OCTA habilité. Les parties signataires assurent son suivi et réalisent une évaluation à l’échéance (…), dont les conclusions sont transmises au CNEFOP. Celui-ci rend public, tous les 3 ans, un bilan des politiques et de la gestion des OCTA ». Art L 62 42-6 du Code du Travail • « Les OCTA à activités multiples tiennent une comptabilité distincte pour leur activité de collecte des versements donnant lieu à exonération de TA » Art L.6242-8 du Code du Travail.
  27. 27. 27 Séparation entre les OCTA et les CFA • « Lorsqu’une personne exerce une fonction d’administrateur ou de salarié dans un CFA, une UFA ou SA, elle ne peut exercer une fonction d’administrateur ou de salarié dans un OCTA ou son délégataire »». Art L 62 42-7 du Code du Travail
  28. 28. 28
  29. 29. 29 Ce que change la Loi … Pour l’Etat…
  30. 30. 30 Renforcement du contrôle administratif et financer • « L’Etat exerce un contrôle administratif et financier (…) sur 1. Les OCTA 2. Les organismes gestionnaires de CFA ainsi que les établissements bénéficiaires de fonds de l’apprentissage … 3. Les dépenses de fonctionnement des organismes gestionnaires de CFA prises en charges dans les conditions définies à l’article L.6332-16; 4. Les entreprises et les établissements qui concluent une convention avec les CFA ou les Organismes gestionnaires…Ce contrôle porte sur les moyens mis en œuvre pour assurer les prestations, … « Le contrôle (…) est exercé conjointement par les corps d’inspection compétents en matière d’apprentissage et les agents de contrôle du travail et de la formation professionnelle. Art L 62 52- du Code du Travail et suivants.
  31. 31. 31 Les estimations des sénateurs… • Nouvelle Taxe d’Apprentissage (0,68%) = 2 750 M€ • Montant affecté aux régions (Fraction régionale) : 1 540 M€ (+ 100 M€ par rapport aux versements actuels :CDA, CSA + 22% TA) • Le reste (1 210 M€) se répartit en : • Quota (21%) : 577,5 M€ • Hors Quota (23%) : 632,5M€ « En conséquence, la part restante, non affectée aux régions, sera inférieure à leur niveau global actuel (1 578 millions d'euros), répondant ainsi à la recommandation de votre rapporteur tendant à réduire le champ de la libre affectation. Cette orientation se justifie notamment par le fait que 15,57 % (soit 311 millions d'euros) de la collecte de la TA ne font l'objet d'aucun voeu d'affectation par les entreprises redevables de la taxe. »

×