Prédictions TMT 2015 de Deloitte

6 428 vues

Publié le

Les Prédictions de Deloitte pour le secteur des technologies, médias et télécommunications (TMT) offrent des perspectives qui vous aideront, ainsi que votre entreprise, à réussir.

Le rapport annuel est fondé sur les résultats mondiaux issus notamment d’entrevues approfondies réalisées auprès de clients, d’analystes sectoriels, de leaders mondiaux du secteur et de plus de 8 000 professionnels de Deloitte dans le secteur des TMT.

Publié dans : Business
0 commentaire
5 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
6 428
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
492
Actions
Partages
0
Téléchargements
130
Commentaires
0
J’aime
5
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Prédictions TMT 2015 de Deloitte

  1. 1. #DeloittePredicts tmtpredictions.ca/fr
  2. 2. Téléphone « payant » : le paiement mobile commence (enfin) à devenir monnaie courante 2015 : Deloitte prédit que cette année, nous verrons une augmentation de 1 000 % dans le nombre de téléphones intelligents qui seront utilisés à l’échelle mondiale au moins une fois par mois pour faire un paiement sans contact en magasin. TMT1 PRÉDICTION
  3. 3. Une application qui simplifie les paiements… Pour la première fois, les banques et les commerçants ainsi que les sociétés de cartes de crédit et les fournisseurs d’appareils mobiles sont prêts à adopter la technologie de communication sans fil en champ proche qui permet le paiement mobile. TMT1 PRÉDICTION
  4. 4. …mais il faudra du temps pour que le sans contact prenne le dessus Surmonter les problèmes techniques et de sécurité n’est rien par rapport à s’assurer que les consommateurs ayant vécu des décennies à choisir entre l’argent comptant ou le crédit dépassent le clivage numérique. Seulement 1 propriétaire de téléphone intelligent sur 20 utilisera le sans contact d’ici la fin de l’année. TMT1 PRÉDICTION
  5. 5. TMT veut voir l’argent 2015 : Deloitte prédit que malgré leur réputation de pirates numériques qui ne veulent pas payer pour du contenu, les membres de la génération Y d'Amérique du Nord dépenseront en moyenne 750 $ par année pour du contenu multimédia. Cette somme représente jusqu’à 15 % de leur revenu et, toute proportion gardée, plus que ce que les générations précédentes dépenseront. TMT2 PRÉDICTION
  6. 6. TMT2 PRÉDICTION Le contenu traditionnel est en baisse, mais toujours vivant… Les jeunes de 18 à 34 ans dépensent moins pour du contenu que par le passé, mais avec plus de 80 millions de ces jeunes en Amérique du Nord, cela représentera en 2015 des dépenses cumulatives de 60 milliards de dollars pour des livres, des films, des concerts et des festivals, des jeux, des vidéos en continu comme dans Netflix et même des services de télévision traditionnelle.
  7. 7. TMT2 PRÉDICTION …mais les nouveaux défis abondent Une certaine partie du portefeuille des membres de la génération Y est maintenant consacrée aux technologies et aux télécommunications. Ils sont susceptibles de payer 3 000 $ par année en moyenne pour des appareils et des services de télécommunications qui rendent ces appareils utiles. Le contenu risque donc d’être la cible de réductions de coûts, même s’il s’agit d’une génération qui montre qu’elle est prête à payer pour du contenu qu’elle veut vraiment.
  8. 8. Page non tournée sur la question des pages réellement tournées 2015 : Deloitte prédit que les livres imprimés représenteront plus de 80 % des livres vendus dans les pays développés, même si les tablettes, les liseuses électroniques et les téléphones intelligents sont omniprésents. TMT3 PRÉDICTION
  9. 9. L'imprimé est attirant… Contrairement aux autres formats numériques tels que la musique et les films, les 18 à 34 ans sont autant attachés aux livres imprimés que les générations précédentes. Ils aiment l’odeur des livres et aiment que les gens qui les entourent voient ce qu’ils sont en train de lire. On peut juger un livre à sa couverture… TMT3 PRÉDICTION
  10. 10. …mais la distribution des profits se fait différemment Même si les gens préfèrent l’imprimé, le nombre de librairies physiques a baissé de 50 % dans la dernière décennie, les maisons d’édition, les auteurs, les sites de vente en ligne et les détaillants essayant encore de déterminer comment se partager les bénéfices. Il y a peut-être une différence dans la façon dont le cerveau se souvient de ce qu’il a lu sur un écran numérique ou sur une page papier; il faudrait faire d’autres études. TMT3 PRÉDICTION
  11. 11. Approvisionnement à l’européenne 2015 : Deloitte prédit que les établissements « Cliquer et ramasser » (boîtes de dépôt ou sections spéciales d’un magasin qui mettent de côté les commandes faites en ligne jusqu’à la cueillette par le client) se chiffreront pour la première fois à plus de 500 000 dans les 5 plus importants marchés européens (Allemagne, France, Italie, Espagne et Royaume-Uni). Ces établissements sont déjà en fonction dans certains magasins d’alimentation et centres commerciaux du Canada. Deviendront-ils aussi populaires qu’en Europe? TMT4 PRÉDICTION
  12. 12. TMT4 PRÉDICTION Cueillette requise… L’expédition par la poste comme seule option pour les commandes en ligne est déjà chose du passé. De plus en plus, le commerce électronique chez des détaillants entièrement virtuels et des commerçants ayant pignon sur rue offre aux consommateurs la possibilité de recevoir leur commande à domicile, en magasin ou ailleurs, faisant revivre un concept lancé au Canada qui a été l’une des victimes de l’effondrement original des « point-com ».
  13. 13. TMT4 PRÉDICTION …assortie d’un soutien essentiel Même si les options « Cliquer et ramasser » deviennent un enjeu fondamental, tous les détaillants doivent faire le suivi des répercussions de ces boîtes de dépôt sur les marges bénéficiaires et se tenir prêts à s’adapter rapidement ou à laisser tomber ces initiatives.
  14. 14. La barre (très) haute des courtes vidéos 2015 : Deloitte prédit que les clips vidéo en ligne de moins de 20 minutes représenteront moins de 3 % de toutes les vidéos visionnées cette année. TMT5 PRÉDICTION
  15. 15. Croître n’est pas grandir… Des milliards d’utilisateurs et une croissance annuelle à deux chiffres ne font pas de vous un géant. À l’échelle mondiale, les gens regarderont cumulativement plus de 12 milliards d’heures de vidéos de longue durée (alias la télé!) quotidiennement, soit plus que les 10 milliards d’heures de vidéos de courte durée qui seront regardées pendant tout un mois. TMT5 PRÉDICTION
  16. 16. …alors, regardez qui visionne et qui paie D’habitude, le contenu de courte durée est de la musique, des vidéos de démonstration, des clips de télévision traditionnelle et de jouets qu’on déballe – avec des revenus d’environ 5 milliards de dollars. Par comparaison, les vidéos de longue durée attireront 82 fois plus de revenus tirés de la publicité et des abonnements (410 milliards de dollars) en 2015 et au moins 1 000 % plus de revenus au cours de la prochaine décennie. TMT5 PRÉDICTION
  17. 17. Le règne des téléphones 2015 : Deloitte prédit que le cycle de renouvellement des téléphones intelligents s’allonge et se raccourcit simultanément. Des 1,4 milliard de téléphones intelligents qui seront vendus en 2015, plus d’un milliard seront des mises à niveau. TMT6 PRÉDICTION
  18. 18. Certains les gardent… Les ventes de téléphones intelligents continueront d’augmenter de 12 % en 2015, mais c’est une baisse de 47 % par rapport à il y a seulement trois ans. Du matériel plus durable, le fractionnement des budgets pour les propriétaires de multiples appareils et des adopteurs tardifs moins obsédés par la technologie dans le marché des téléphones intelligents prolongeront le temps entre les renouvellements pour bien des gens. TMT6 PRÉDICTION
  19. 19. TMT6 PRÉDICTION …d’autres s’en défont Mais les renouvellements pour des questions de désir plutôt que de besoin sont aussi en hausse. Certains comparent le côté « branché » des téléphones intelligents à ce que les automobiles signifiaient pour les générations précédentes. Un symbole de statut qui coûte moins de 1 000 $ et un outil essentiel utilisé des centaines de fois par jour constituent l’objet parfait qui attire les acheteurs compulsifs. Sans compter les remplacements pour cause de bris…
  20. 20. Le travail avant les loisirs 2015 : Deloitte prédit qu’une décennie de « personnalisation des TI » et du principe « Apportez votre propre appareil » s’inversera à mesure que les entreprises redeviendront la force motrice derrière l’adoption des nouvelles technologies. TMT7 PRÉDICTION
  21. 21. Prêt pour le prêt-à-porter… En 2014, nous vous avions dit que la technologie prêt-à-porter serait un produit principalement pour le consommateur. Oups! La nouvelle cette année, c’est que les entreprises – principalement dans les secteurs de la sécurité, des soins médicaux et de l’entreposage – sont prêtes à miser massivement sur la « cyberification » des effectifs en un état de réalité augmentée. Mais cette tendance ne s’arrêtera pas là : attendez-vous à voir aussi en 2015 des entreprises qui seront à l’avant-garde de l’impression 3D, ainsi que de l’Internet des objets et des drones. TMT7 PRÉDICTION
  22. 22. …mais ne croyez pas toute cette pub Presque toutes les nouvelles technologies engendrent de belles histoires sur des rêves de science-fiction qui sont enfin devenus réalité. N’oubliez pas que si une technologie ne répond pas à un besoin de masse et ne fournit pas aux fabricants des taux de RCI semblables à ceux des téléphones cellulaires ou des tablettes, l’adoption par les consommateurs sera à la remorque de l’adoption par les entreprises et non le contraire. TMT7 PRÉDICTION
  23. 23. Mettez-le sur la carte de l’entreprise 2015 : Deloitte prédit que les entreprises achèteront 60 % de tous les appareils sans fil de l’Internet des objets… et plus de 90 % des coûts en services liés à ces appareils seront aussi pris en charge par les entreprises. TMT8 PRÉDICTION
  24. 24. Ne vous demandez pas ce que la technologie peut faire pour vous… Les adopteurs précoces meurent peut-être d’envie de relier un téléphone intelligent à leur machine à laver, à leur thermostat, à leur porte de garage et à leur compteur d’électricité. Mais ce n’est pas le cas pour la majorité des gens. Les applications ne trient ni ne plient le linge. Le séchage de votre lessive en dehors des heures de pointe ne permet de réaliser que des économies inférieures à 50 $ en un an et un programme de compteur intelligent pour les services publics a réussi à attirer l’attention d’un maigre 6 % de clients en trois ans. Pis encore, seulement 2 % de ces derniers l’a fait plus d’une fois. TMT8 PRÉDICTION
  25. 25. …mais ce que la technologie peut faire pour votre entreprise Pour les administrations publiques et les grandes entreprises, les appareils connectés sont une affaire de gros sous. Même si les compteurs intelligents, les réseaux intelligents, les maisons intelligentes, les villes intelligentes et les autoroutes intelligentes ne procurent que de tout petits avantages pour les consommateurs individuels, les économies pour les entreprises sont de 5 à 10 fois plus grandes. Plus précieuses encore peuvent être les données recueillies par tous ces appareils connectés. TMT8 PRÉDICTION
  26. 26. Les imprimantes 3D, synonymes d’affaires 2015 : Deloitte prédit que d’ici la fin de l’année, dans les pays développés, une entreprise sur quatre aura fait l’acquisition d’une imprimante 3D ou envisagera de le faire. Cela représente une augmentation de 50 % par rapport à 2013, année où ce ratio était d’un sur six. TMT9 PRÉDICTION
  27. 27. TMT9 PRÉDICTION Au-delà de l’inconnu… Les consommateurs achèteront plus de la moitié de toutes les imprimantes 3D vendues à l’unité, mais les achats réalisés par les entreprises représenteront 80 % de la valeur en dollars du marché mondial, et 99 % de la valeur des objets imprimés en 3D reviendra aux entreprises. Environ 90 % de cette valeur proviendra du prototypage rapide ou de la création de pièces provisoires s’intégrant à un processus de fabrication existant comme des moules, des matrices ou des gabarits, mais les produits finis constitueront le segment des articles imprimés en 3D affichant la croissance la plus rapide.
  28. 28. …et l’aventure se poursuit En raison des frais exorbitants et du degré de difficulté associés à l’utilisation d’imprimantes 3D haut de gamme, ainsi que de la demande (très) limitée des consommateurs pour des objets fabriqués exclusivement en plastique, on estime que même en 2020, les imprimantes 3D ne seront utilisées qu’occasionnellement dans 10 à 20 % des foyers. Toutefois, savoir faire fonctionner ces imprimantes et leurs logiciels pourrait bien en faire des appareils standards dans les écoles. TMT9 PRÉDICTION
  29. 29. Toutes les larges bandes sont égales mais certaines plus que d’autres… 2015 : Deloitte prédit que les variations importantes dans les débits à large bande utilisés par les foyers continueront d’exister. En effet, dans certains pays, les vitesses moyennes de téléchargement de la tranche supérieure de 10 % sont cinq fois plus rapides que les vitesses moyennes de la tranche inférieure de 10 %. TMT10 PRÉDICTION
  30. 30. Aspect pratique... Il existe plusieurs technologies à large bande différentes, mais il faut connaître deux règles générales, à savoir que les mises à niveau affichant le meilleur rapport qualité-prix fonctionnent de manière optimale dans les environnements urbains à forte densité démographique et que les débits plus élevés coûtent davantage aux utilisateurs. TMT10 PRÉDICTION
  31. 31. …par rapport au besoin de vitesse Les entreprises qui cherchent à fournir des services extraordinaires, en particulier des services utilisant une grande largeur de bande comme la vidéo à la demande, devraient considérer l’éventail de débits élevés offerts aux consommateurs dans leurs marchés cibles. Une vitesse de 5 Mbit/s est considérée comme assez bonne, mais dans les foyers abritant de multiples utilisateurs ou consommant de la vidéo HD ou ultra HD, la largeur de bande n’est pas la même. TMT10 PRÉDICTION
  32. 32. Deloitte, l'un des cabinets de services professionnels les plus importants au Canada, offre des services dans les domaines de la certification, de la fiscalité, de la consultation et des conseils financiers. Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l., société à responsabilité limitée constituée en vertu des lois de l’Ontario, est le cabinet membre canadien de Deloitte Touche Tohmatsu Limited. Deloitte désigne une ou plusieurs entités parmi Deloitte Touche Tohmatsu Limited, société fermée à responsabilité limitée par garanties du Royaume-Uni, ainsi que son réseau de cabinets membres dont chacun constitue une entité juridique distincte et indépendante. Pour obtenir une description détaillée de la structure juridique de Deloitte Touche Tohmatsu Limited et de ses sociétés membres, voir www.deloitte.com/ca/apropos. © Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l. et ses sociétés affiliées.

×