La couleur dans vos créations         Théorie            Chapitre 1 | La couleur
Avant-propos          Tout d’abord bonjour et merci de l’intérêt que vous portez à mes cours.          Ce cours a été rédi...
Conventions typographiques               Afin de simplifier et d’organiser mon propos, j’utilise les conventions typograph...
Introduction          Ce cours est le premier d’une série de trois visant à guider le novice dans          l’utilisation d...
Les caractéristiques de la couleur                                                                                        ...
Le cercle chromatique          Le cercle chromatique est l’outil de base pour comprendre l’harmonie des          couleurs....
Plusieurs notions sont importantes ici :          •	 Les couleurs complémentaires          •	 Les couleurs qui s’harmonise...
Les contrastes          Le contraste est également un concept important car il fournit un outil puissant          pour la ...
Le contraste clair-obscur maximum se produit bien entendu entre le blanc                                            et le ...
Quelques exemples de contrastes complémentaires.          Le contraste des complémentaires fait intervenir deux couleurs c...
Ces deux contrastes de quantité ne provoqueront pas nécessairement la                                            même éval...
Conclusion          Nous voici arrivé à la fin de ce premier chapitre visant essentiellement à vous          faire découvr...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

explainMe | La couleur dans vos créations

1 885 vues

Publié le

Une première approche de la couleurs pour les débutants en graphisme.

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 885
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
62
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

explainMe | La couleur dans vos créations

  1. 1. La couleur dans vos créations Théorie Chapitre 1 | La couleur
  2. 2. Avant-propos Tout d’abord bonjour et merci de l’intérêt que vous portez à mes cours. Ce cours a été rédigé entièrement par moi, cependant je n’ai pas la science infuse, c’est pourquoi je me base sur divers sources collectées au fil de mes recherches. De ce fait je tiens à remercier les auteurs des ces sources dont vous pourrez trouver la liste à la fin du document (il est possible dans certains cas qu’il n’y en ai pas, auquel cas cela signifie qu’aucune source n’a été utilisée pour la rédaction de ce cours). Ce cours est livré tel quel, aussi si vous avez des question ou des remarques, veuillez les adresser directement sur le site ou par mail. Si vous souhaitez utiliser ce document dans n’importe quel cadre (formation, école, entreprise, loisirs, famille, ...), je vous y autorise à la seule condition de le diffuser gratuitement et de l’utiliser dans son intégralité (toute les pages, même la couverture s’il vous plaît) de sorte que chacun puisse avoir connaissance de la source d’où provient le document (j’en profite donc pour vous remercier pour la pub gratuite). Seule restriction, je vous demanderai de ne pas proposer ce document en téléchargement direct depuis votre propre site. Préférez un lien sur explainMe, ainsi si des mises à jour sont faites sur le fichier, il sera d’autant plus simple de les récupérer si la source de diffusion online reste unique. Enfin, si vous réutilisez ce cours dans le cadre d’une formation ou d’un cours, j’apprécierai beaucoup si vous pouviez me l’indiquer par mail. Histoire de savoir si mon travail a pu servir à quelqu’un tout simplement... Ce cours est la reprise d’un article publié sur le site www.explain-me.com Il a fait l’objet d’une remise en forme du fait du changement de support, mais reste identique dans son contenu. Malgré toute l’attention que je porte à la rédaction des articles il est possible que quelques fautes d’orthographes persistent. Aussi si vous en rencontrez, merci de bien vouloir m’en avertir par mail à l’adresse suivante : boris@explain-me.com De sorte que je puisse effectuer les corrections et remplacer le fichier sur le site. explainMe | TUTORIELboris@explain-me.com [pour donner votre avis] - www.explain-me.com [pour télécharger d’autres cours et biens plus]
  3. 3. Conventions typographiques Afin de simplifier et d’organiser mon propos, j’utilise les conventions typographiques suivantes : [Ctrl + ...] Les raccourcis clavier sont indiqués entre crochets ( les trois points étant remplacés par la lettre correspondant bien évidement). Ctrl Touche contrôle. Sous Mac bien que la touche existe, c’est la touche ‘Pomme’ qui est utilisée pour les raccourcis clavier, elle est symbolisée par une pomme. Alt Touche ‘Alt’ située à gauche de la barre espace. Sous Mac elle est remplacée par la touche ‘Option’. Alt Gr Touche ‘Alt’ située à droite de la barre espace. Shift La touche ‘Majuscule’ sera désignée par l’appellation anglaise Shift. Le code sera écrit sur fond gris et avec une autre police de caractère, pour<?php ?> simplifier son identification. Conseil / Avertissement Cette icône introduit un conseil ou un avertissement susceptible de vous éviter des complications face à l’action traitée. Astuce Cette icône dispense une astuce susceptible de vous faire gagner du temps par rapport à la technique décrite. Ou encore quelque chose qu’il est bon de savoir. Variante Cette icône indique une autre manière d’obtenir le résultat escompté, ou apporte un complément d’information sur une méthode utilisée. explainMe | TUTORIEL boris@explain-me.com [pour donner votre avis] - www.explain-me.com [pour télécharger d’autres cours et biens plus]
  4. 4. Introduction Ce cours est le premier d’une série de trois visant à guider le novice dans l’utilisation de la couleur dans ses créations. Pour autant la couleur ne pouvant être résumée dans ces trois cours, ceux-ci ne représentent qu’une approche de la couleur. Au programme de ce premier chapitre : 1. Définition de la couleur 2. Les caractéristiques de la couleur 3. Le cercle chromatique 4. Les contrastes Définition de la couleur « La couleur est une impression produite sur l’œil par les diverses radiations constitutives de la lumière. » Le spectre lumineux est en fait composé de plusieurs ondes qui, au contact de l’œil provoque des impressions de couleurs (le tout traduit par notre cerveau bien sûr). Évidement tout ceci fait référence à de nombreuses explications physiques bien plus complètes que cette simple phrase, mais cela n’est pas l’objet du cours. explainMe | TUTORIELboris@explain-me.com [pour donner votre avis] - www.explain-me.com [pour télécharger d’autres cours et biens plus]
  5. 5. Les caractéristiques de la couleur Les trois teintes primaires : Teinte rouge, jaune, bleu teinte pur Saturation teinte avec réduction progressive de la saturation Luminosité luminosité min. pur luminosité max. Les caractéristiques de la couleur sont au nombre de trois : • La teinte • La saturation (ou intensité) • La luminosité (ou valeur) La teinte est ce qui est perçu en premier, c’est ce que l’on appelle communément « la couleur » : ma voiture est rouge, mon jean bleu,… La saturation correspond à la pureté de la couleur ou encore son taux. Ainsi plus vous réduisez la saturation d’une couleur (ou son intensité si vous préférez), et plus elle devient terne. Aussi, réduire la saturation d’une couleur à zéro aboutit à un gris équivalent. La luminosité est le degré de clarté d’une couleur, c’est-à-dire que l’ajout de blanc augmente la luminosité d’un couleur alors que l’ajout de noir l’assombrit. Les couleurs primaires sont le Rouge, le Jaune, et le Bleu, le noir quand à lui n’est pas une couleur puisqu’il correspond à l’absence de lumière. explainMe | TUTORIELboris@explain-me.com [pour donner votre avis] - www.explain-me.com [pour télécharger d’autres cours et biens plus]
  6. 6. Le cercle chromatique Le cercle chromatique est l’outil de base pour comprendre l’harmonie des couleurs. S’il ne fallait retenir qu’un seul exemple d’harmonisation des couleurs, je vous conseillerais de sortir de chez vous et de contempler la nature, car elle manie les couleurs depuis des milliers d’années sans jamais faire de faute de goût. Le cercle chromatique fonctionne de la manière suivante : • Les trois couleurs primaires sont disposées chacune à 120° les unes des autres : le rouge, le jaune, et le bleu. • Le mélange de 2 couleurs primaire (en quantité égale), forme une couleur secondaire : Le vert, le violet, et le orange • Le mélange d’une couleur primaire et d’une couleur secondaire forme une couleur tertiaire. • Et ainsi de suite… P Co T T ul eu S S rs c froides haudes T T s leur P P u co T T S explainMe | TUTORIELboris@explain-me.com [pour donner votre avis] - www.explain-me.com [pour télécharger d’autres cours et biens plus]
  7. 7. Plusieurs notions sont importantes ici : • Les couleurs complémentaires • Les couleurs qui s’harmonisent • Les couleurs chaudes et les couleurs froides Les couleurs complémentaires sont les couleurs qui sont diamétralement opposées dans le cercle chromatique (ex : la couleur complémentaire du rouge est le vert). Les couleurs qui s’harmonisent sous les couleurs voisines les unes des autres dans le cercle chromatique (ex : vert, vert-jaune, jaune, jaune-orangé, orange…). Sur l’illustration vous pouvez noter que le cercle chromatique est « coupé » en deux zones, les couleurs chaudes d’un côté, et les couleurs froides de l’autre. Cette limite est très arbitraire car vous verrez qu’il est très difficile de dire à partir de quelle teinte un vert-jaune est chaleureux ou froid, et même chose pour le violet-rouge. Le principe est qu’une couleur chaude a tendance à rapprocher le sujet de nous alors qu’une couleur froide aura plus tendance à l’éloigner. explainMe | TUTORIELboris@explain-me.com [pour donner votre avis] - www.explain-me.com [pour télécharger d’autres cours et biens plus]
  8. 8. Les contrastes Le contraste est également un concept important car il fournit un outil puissant pour la création graphique. Il existe différent types de contrastes : • Le contraste de couleur en soi • Le contraste clair-obscur • Le contraste chaud-froid • Le contraste des complémentaires • Le contraste de qualité • Le contraste de quantité • Le contraste simultané Le contraste maximum avec des couleurs fondamentalement différentes. Le contraste est plus faible car les couleurs ont une relation : orange et vert contiennent du jaune, vert et violet contiennent du bleu, et violet et orange contiennent du rouge. Le contraste est atténué si on mélange les couleurs avec du blanc ou du noir. Le contraste de couleur en soi est le plus simple de tous à réaliser. Il demande au moins trois couleurs de teintes très différentes. Les trois couleurs primaires forment le plus net des contrastes de couleur. explainMe | TUTORIELboris@explain-me.com [pour donner votre avis] - www.explain-me.com [pour télécharger d’autres cours et biens plus]
  9. 9. Le contraste clair-obscur maximum se produit bien entendu entre le blanc et le noir. Le contraste est aussi fort ici car le violet est une couleur sombre que l’on a juxtaposé au jaune qui est très lumineux. Le contraste clair obscur résulte de la différence de luminosité entre 2 teintes, ainsi dans ces deux exemples, le contraste de la teinte du milieu est plus fort avec celle de gauche que celle de droite. Le contraste clair-obscur fait appel à la valeur des couleurs (ou luminosité). Le plus évident est celui du noir et du blanc. Le jaune et le violet forment également un contraste clair-obscur, le jaune étant très lumineux à côté du violet très sombre. Il est possible d’atténuer ce contraste en utilisant des couleurs correspondant à des valeurs de gris proches (voir illustration). Le contraste chaud-froid est maximum Dans ces deux cas, le contraste vers la gauche est plus fort que vers la droite car les couleurs à gauche sont les plus chaudes. Ici le vert du milieu est «réchauffé» par ces voisines qui sont des teintes de vert plus froides. Le contraste chaud-froid est obtenu en associant une couleur chaude à une couleur froide. Le meilleur contraste s’obtient entre le rouge-orangé et le vert- bleu. Cependant ce contraste peut-être utilisé pour « réchauffer » une couleur, comme indiqué sur l’illustration. explainMe | TUTORIELboris@explain-me.com [pour donner votre avis] - www.explain-me.com [pour télécharger d’autres cours et biens plus]
  10. 10. Quelques exemples de contrastes complémentaires. Le contraste des complémentaires fait intervenir deux couleurs complémentaires qui, pour une même intensité, se renvoient la balle et forment une sorte d’harmonie, de part leurs forces égales. Une couleur mélangée à du blanc perd de son intensité et devient fade. Une couleurs mélangée à du blanc et du noir devient neutre et opaque. Le contraste de qualité ne fait intervenir qu’une seule teinte, mais à des degrés différents de luminosité. Ainsi le jaune devient plus lumineux (certains diront « fade ») lorsque l’on lui ajoute du blanc, et devient vert (et donc plus froid) lorsque l’on y ajoute du noir. explainMe | TUTORIELboris@explain-me.com [pour donner votre avis] - www.explain-me.com [pour télécharger d’autres cours et biens plus]
  11. 11. Ces deux contrastes de quantité ne provoqueront pas nécessairement la même évaluation du rapport entre les couleurs selon les personnes. Le rapport de force des couleurs étant identique, il est très difficile de dire laquelle l’emporte sur l’autre. Le contraste de quantité joue sur la différence de présence entre 2 couleurs contrastées. Ainsi une grande zone de violet accolée à une petite zone de jaune crée un contraste de quantité. Ce contraste est très subjectif car c’est la sensibilité de chacun qui orientera le contraste. Le contraste simultané a surtout lieu entre une couleur et un gris. Les deux couleurs semblent se repousser et vibrer. Il est difficile d’en distinguer les bords de façon nette. On peut atténuer le contraste en teintant le gris d’une couleur proche de la couleur principale dans le cercle chromatique. Le contraste simultané est dû à notre œil. Ce dernier, pour une couleur donnée, cherchera systématiquement sa complémentaire et la créera si besoin est. Il est d’autant plus fort que la couleur principale est lumineuse et que l’on la fixe longtemps. explainMe | TUTORIELboris@explain-me.com [pour donner votre avis] - www.explain-me.com [pour télécharger d’autres cours et biens plus]
  12. 12. Conclusion Nous voici arrivé à la fin de ce premier chapitre visant essentiellement à vous faire découvrir les caractéristiques de la couleur. Je suis sûr que vous voyez déjà quelques perspectives intéressantes se dessiner par le biais des contrastes ou encore le fait de pouvoir jouer sur l’intensité d’une couleur. En tout les cas j’espère que ce cours vous aura si ce n’est appris des choses, du moins intéressé. Boris | explainMe Références Voici les références qui m’ont servies lors de la rédaction de ce cours : http://fr.wikipedia.org/wiki/Couleur http://www.ac-reunion.fr/pedagogie/aa/pedago/theorie/couleur/contrast/contrast.html « Textures & Couleurs » Owen Demers - Éditions CampusPress explainMe | TUTORIELboris@explain-me.com [pour donner votre avis] - www.explain-me.com [pour télécharger d’autres cours et biens plus]

×